Le burn out (le blues?) du r�animateur

Document Sample
Le burn out (le blues?) du r�animateur Powered By Docstoc
					Le burn out (le blues?) du
      réanimateur




                           S.Ollier
                 DESC réanimation médicale
                       Nice, juin 2010
                      Burn out




« épuisement du carburant d’une
 fusée avec pour conséquence la
     surchauffe et le bris de la
            machine »
                  Freudenberger (1974)

    « les gens, comme les immeubles, sont parfois
     victimes d’incendie; sous l’effet de la tension
    produite par la vie dans notre monde complexe,
 leurs ressources internes se consument comme sous
l’action des flammes, ne laissant qu’un vide immense
à l’intérieur même si l’enveloppe externe semble plus
                   ou moins intacte »
            Freudenberger (1974)
• Notion de poursuite sur la « mauvaise » voie:
   – « L’incendie s’intensifie, se propageant encore plus vite dans
     toutes les directions »
   – Efforts orientés vers mauvaise direction  recherche d’un idéal
     fixé par individu ou société
   – inadéquation efforts fournis / résultats  frustration


• Profil type:
   – Compétent, dynamique, inspirant confiance
   – Refusant tout compromis
   – Engagement entier à sa tâche, pour concrétiser un idéal
             Maslach (1975)


• Notion de triade:
  – Épuisement physique et/ou psychique
  – Déshumanisation: perte d’empathie, détachement
    excessif, cynisme
  – Manque d’accomplissement personnel: situations
    difficiles répétées, démotivantes, perte d’estime
    de soi, sentiment d’inutilité
        Maslach (1975)
• Hommes / les + expérimentés:
   – Déshumanisation
   – Manque d’accomplissement personnel


• Femmes / les + jeunes:
   – Épuisement émotionnel


• Échelle de mesure: MBI (Maslach Burn out Inventory)
                        MBI
• Explore 3 versants:
  – Épuisement émotionnel
  – Déshumanisation
  – Accomplissement professionnel


• Burn out si:
  – Faible degré d’accomplissement professionnel
  – Et haut degré de déshumanisation / épuisement
           Freudenberger (1980)


• Nouvelles notions:
  – S’épuise à vouloir atteindre un but irréalisable
  – N’accepte pas les limites dans la recherche d’un idéal
  – Frustration liée à l’absence de récompense


   individu convaincu que l’énergie ne lui fera jamais défaut
 Concept dynamique: Cherniss (1980)
• Processus transactionnel à 3 étapes:
  – Déséquilibre entre ressources individuelles et
    organisationnelles face aux exigences du travail
  – Puis réponse de nature émotionnelle
  – Aboutissant à modification des attitudes et du
    comportement du travailleur

   = retrait psychologique face au travail
     Pines, Aronson et Kafry (1982)
• Burn out:
      « pression émotive soutenue et répétée, lors de
    travail au long cours avec des gens »

• Lassitude:
     « pression chronique prolongée »

• « burn out measure »:
  – Pour auto-évaluation des soignants
                   Définition
• Triade:
  – Épuisement émotionnel
  – Déshumanisation de la relation à l’autre
  – Sentiment d’échec professionnel


• Dans des conditions de travail difficiles sur de
  longues périodes
                Professions à risque
• Relation d’aide / de responsabilité envers l’autre:
    –   Professions de santé
    –   Travailleurs sociaux
    –   Enseignants
    –   Avocats

•   Postes de nuit / nuisance
•   Tâches répétitives / monotones
•   Conflit réalité / idéal recherché
•   Travail contraignant / stressant
             Quelques chiffres…
•   25 – 60% des médecins
•   USA: 76% des résidents
•   France: 46% des réanimateurs
•   Angleterre:
    – 35% des oncologues
    – 28% des gastro-entérologues
    – 19% chirurgiens
• Italie: 32% généralistes VS 22% hospitaliers
• Suisse : 32% de burn out modéré, 4% sévère
               Signes cliniques
Comportementaux                    Somatiques
  •Désintérêt             •Fatigue
  •Retards                •troubles du sommeil
  •Signes d’abus          •Douleurs
                          •Troubles neurovégétatifs




Émotionnels/ affectifs              Cognitifs

  •Douleur morale         •Troubles de la concentration
  •Tristesse              •Troubles mnésiques
  •irritabilité           •Altération jugement
                          •Sentiment d’incompétence
Critères diagnostiques

•   État affectif négatif
•   Conditions de travail difficiles
•   Aspirations idéalistes
•   Diminution marquée des performances
•   Bon fonctionnement professionnel antérieur
•   Pas de psychopathologie antérieure
•   Irréversible sans aide extérieure
     Influence du parcours professionnel
1.   Enthousiasme démesuré
2.   Période de stagnation
3.   Période de désillusion
4.   Période de frustration
5.   Apathie / démoralisation

  Risques d’abus
        burn out
                  Et nous???
• 36 questionnaires rendus
• 27 interprétables :
  – 24 Internes
  – 3 Seniors (2 PU PH, 1 CCA)
• 13 femmes /13 hommes
• 1 ….indéterminé!!
• 13 DESAR / 13 non DESAR

                      DESC réa med, 2010
DESC réa med, 2010
DESC réa med, 2010
      “High Level of Burnout in Intensivists. Prevalence and
                       Associated Factors »
           Nathalie Embriaco, Am J Respir Crit Care Med 2007

• Questionnaire un jour
  donné…mars 2004                                              Burn out sévère 46%
                                                               Burn out modéré 30%
  –   Données démographiques
  –   charge de travail
  –   MBI
  –   Échelle de dépression
  –   Questions sur vie privée



• 978 questionnaires
  remplis / 1189 envoyés
                       Am J Respir Crit Care Med Vol 175. pp 686–
                                        692, 2007
Relations professionnelles




                                                                   Désir de quitter son travail




                      Am J Respir Crit Care Med Vol 175. pp 686–
                                       692, 2007
“High Level of Burnout in Intensivists. Prevalence and
                 Associated Factors »
     Nathalie Embriaco, Am J Respir Crit Care Med 2007




                 Am J Respir Crit Care Med Vol 175. pp 686–
                                  692, 2007
      “Stress in UK intensive care unit doctors”
         S. Coomber, British Journal of Anesthesia ,2002

• ICU anglais                              • Facteurs aggravants:
• Étude postale                                    – Manque de lits
• 85% de réponses                                  – Heures de travail
                                                   – Stress familial

• 29% stress
• 12% dépression
• 3% idées suicidaires



                      British Journal of Anaesthesia 89 (6):
                                  873±81 (2002)
              « Burn out in intensive care unit »,
              B.Raggio, Minerva Anestesiology 2007

• 25 médecins/ 25 IDE                       • Facteurs majorant burn out
• 3 tests psycho:                             en ICU:
   – MBI                                           – Décisions rapides/
                                                     conséquences
   – mécanismes de défense
                                                   – Situations imprévisibles
   – Humeur
                                                   – Nécessité de triage par
                                                     manque de lits
• Pas de différence IDE/ médecin                   – Procédures invasives +/- ES
• Femmes:                                          – Côtoyer la mort
   – moins de déshumanisation                      – Relations avec familles
   – Plus d’épuisement émotionnel
   – Plus d’introspection ?


                        Minerva Anestesiologia 2007;73: 195-200
         « Burn out in intensive care unit »,
          B.Raggio, Minerva Anestesiology 2007

• Pistes de travail??
  – Groupes d’aide
  – Possibilité de rotation entre services
  – Améliorer communication / interactions
  – Améliorer l’estime de soi
  – Motiver les troupes!
  – Organisation et management parfaits du DAR pour
    améliorer satisfaction professionnelle….

                  Minerva Anestesiologia 2007;73: 195-200
               Conséquences

• Changement d’activité
• Rester en poste:
   – avec mesures d’autoprotection au détriment de qualité et
     efficacité
   – avec confrontation au travail: risque de mise en péril de sa
     santé
• Relations interpersonnelles conflictuelles (cynisme et
  tendance interprétative)
                     Prévention
•   Auto évaluation
•   Psychologue dans le service?
•   S’écouter, écouter ses proches
•   Améliorer relations / communication
•   Changer l’environnement
•   Changer l’individu….. Demander de l’aide
•   Freudenberger:
    – « se centrer sur soi même et prendre contact avec ses
      aspirations profondes »
    – « redevenir intime avec soi même et les autres »
                    Conclusion
•   Pathologie sous estimée en réa
•   Touche divers corps de métier
•    n’est pas une dépression / blues
•   Causes liées au travail / à l’individu
•    prévention +++

« Ne prends pas la vie trop au sérieux,
                         tu n’en sortira pas vivant… »
 Club Med Business met à votre
 disposition une multitude de
 destinations pour l'organisation
 de vos séminaires.
                                             Le Village offre le cadre idéal pour des
                                             week-end de motivation ou de
                                             séminaires de réflexion.



                                          Promesse de dépaysement et de relaxation
                                          assurée dans ce design zen, une
                                          atmosphère unique bercera vos séminaires.
Durant le séjour, les participants sont
plongés dans une ambiance raffinée
où évasion et bien-être sont propices
au travail et à la cohésion.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:9
posted:5/24/2012
language:French
pages:30