Un tirailleur en enfer / Yves Pinguilly

Document Sample
Un tirailleur en enfer / Yves Pinguilly Powered By Docstoc
					                 NOTE A L’ATTENTION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS

Comme vous devez le savoir, l’association Bouquin Malin organise cette année son salon du
livre de jeunesse dans les locaux du collège les 25 et 26 novembre.
Les organisateurs nous proposent 5 interventions d’auteurs devant les classes les 23 et 24
novembre.
Je vous copie ci-dessous la liste des auteurs et des œuvres proposées (Bouquin Malin offre 5
exemplaires de chaque roman, et le CDI complètera).
Il s’agit, pour les professeurs qui seraient intéressés par ces interventions, de faire lire le ou
les livres de l’auteur choisi d’ici au 23 novembre, et de préparer l’interview avec les classes
(avec mon aide).
Je vous invite donc à venir me voir rapidement pour inscrire les classes qui correspondent au
niveau proposé :
     - Yves Pinguilly : 1 classe de 3ème (projet « Mémoire » ?)
     - Marie-Sabine Roger : 1 classe de 3ème (projet « Mémoire » ?)
     - Jeanne Benameur : 2 classes de 4ème
     - Pierre Bottero : 1 classe de 5ème (5ème2 déjà pressentie)

Un tirailleur en enfer / Yves Pinguilly
Les Tirailleurs sénégalais comptent parmi les héros et surtout les oubliés de la première guerre mondiale ; Voici
un roman qui narrera l'histoire de Tierno jeune peuhl sénégalais qui prend part à l'assaut meurtrier sur Verdun.
Dans la mort et la fureur : noirs et blancs se valent.

Le quatrième soupirail / Marie-Sabine Roger
La déstabilisation, le renversement de Salvador Allende, sa mort, l’installation de la dictature du
général Pinochet resteront dans l’histoire comme un exemple de la fragilité d’une « démocratie
exemplaire » et des capacités de nuisance des forces factieuses. Traitent de la résistance à une
dictature latino-américaine deux romans récents, l’Histoire de Manolo, de Bertrand Solet, et le
Quatrième Soupirail, de Marie-Sabine Roger.

Pablo, le héros du Quatrième Soupirail revient lui aussi, vingt ans après, devant le collège alors
réquisitionné par la junte au pouvoir pour mener ses interrogatoires à l’abri des regards indiscrets.
Pablo avait seize ans lorsque son père, « coupable » d’imprimer des poèmes, quand la dictature
avait brûlé, censuré, interdit « tout ce qui de loin ou de près parlait de liberté, de révolution, de
justice et d’espoir, ce qui pouvait tirer un homme vers le haut », avait été arrêté et emprisonné
dans ce lieu. Le jeune homme, entré dans un réseau de résistance, avait réussi à se faire
embaucher comme plongeur à la cuisine, et peu à peu, comprenant l’importance de la poésie, à
apporter un peu de douceur à son père en glissant par le quatrième soupirail, celui de sa cellule,
des bribes de poèmes.

Une heure une vie / Jeanne Benameur
La vie d’Aurélie est comme un gruyère. Elle est pleine de trous, de zones d’ombre et
d’incompréhension. Ses parents ont décidé de se séparer. Fait banal et courant de la
vie actuelle, mais qui n’est pas sans provoquer de sournoises blessures. Dans cette
histoire, il n’y a même pas de portes qui claquent ou de cris qui résonnent, mais cela
n’empêche pas Aurélie d’être en état de choc. « Je ne savais plus rien. Ca
tourbillonnait. Le vide, ça n’a pas de couleur. J’étais dans du rien ». Ses bonnes
manières et son équilibre ne résistent pas longtemps à la souffrance qui la dévore.
Aurélie commence par fouiller dans les affaires de son père pour tenter de
comprendre, puis invente des histoires. Dans ses mensonges elle met son père en
prison, se déclare orpheline, se dit aussi la petite amie d’un garçon atteint d’une
grave maladie…Tout ça pour être consolée, que sa peine (la vraie) soit enfin
reconnue et que ses larmes puissent couler. Chagrin, colère, peur, honte et
désillusion se mêlent dans la tête de la jeune fille. A force de chercher une oreille
attentive dans les trains qu’elle emprunte pour aller voir son père, Aurélie finit par
rencontrer un voyageur compréhensif, un garçon charmant…Les sentiments pouvant
traverser l’esprit des enfants de divorcés sont bien vus, bien sentis. Ce roman de
Jeanne Benameur a les mots du désespoir et le ton de l’innocence perdue mais aussi
de l’espoir au bout du chemin. L’auteur se glisse avec aisance dans la peau de la
jeune fille fragile. Les phrases courtes du malheur se succèdent pour mettre en
lumière le monde sensible de douleurs, de souvenirs et des moments de panique. A
l’arrivée, on est heureux de voir des sourires apparaître sur le visage de l’héroïne.
Un beau roman.
                                                                         Pascale Pineau

Seconde critique
Quand Aurélie apprend la séparation de ses parents, rien ne sort. La jeune fille en a
les bras coupés même si ses parents tentent que tout se passe pour le mieux sans cris
ni drame. Aurélie prend désormais tous les quinze jours le train pour aller voir son
père. Dans cette zone de transit, les armes se mettent à couler et dans cet entre-deux,
elle trouve des oreilles attentives à qui elle s'épanche en inventant une vie et des
malheurs plus grands que ceux qu'elle vit....Jeanne Benameur, dans un style alerte,
nous offre un roman sur la cassure que produit chez une adolescente une séparation
nette et sans crise mais difficile à accepter surtout quand cela vient bouleverser ses
repères sur l'amour. C'est à coups de petits mensonges qu'Aurélie exulte son chagrin,
et le lecteur s'abstient finalement de juger ce mauvais penchant qui lui permet de
pleurer. Voilà un roman qui aborde les petites brisures et blessures que produit une
séparation sans véritable partage d'émotions.




Pourquoi pas moi / Jeanne Benameur
A l'image d'Elvis qui réussit des exploits, Yasmina voudrait montrer de quoi elle est capable.
Mais les filles n'ont rien à prouver, on le lui rappelle tous les jours à la maison.

Tour B2 mon amour / Pierre Bottero
Clelia et son père, écrivain, déménagent d’une maison à la campagne pour un
appartement d’une cité d’HLM. La jeune fille, hyper-sensible, est complètement en
décalage avec son nouvel environnement. Seul Tristan est intrigué par elle,
sentiment qui se transforme rapidement en amour. Mais, timide et maladroit, poussé
par ses copains, il brusque la jeune fille. Bouleversée, elle s’enfuit pour rejoindre
son ancienne maison, et « Tom Bombadil », comme elle surnomme le sycomore.
Tristan la rejoint de nuit. Par mots interposés laissés dans l’arbre, ils s’avouent leur
amour.
Si le personnage de Tristan sonne particulièrement juste (un ado des cités
influençable), celui de Clelia est un peu plus difficile à croire. En effet, quelle jeune
fille dirait encore vraisemblablement de nos jours : « Tu es injuste, mesquin et
blessant » (p. 36) pour adresser un reproche ? Néanmoins, ce beau conte amoureux
revisite de manière contemporaine très plaisante les mythes classiques de notre
littérature, avec des références explicites à La Chartreuse de Parme de Stendhal
(Clélia et Fabrice) et à Tristan et Iseult. Une preuve supplémentaire que les cités et
les banlieues ne sont pas des lieux exclus de belles histoires. A lire.
                                                                       Sophie Pilaire

Ewilan T1/ Pierre Bottero
La Quête d'Ewilan est le premier tome de la trilogie d'heroic fantasy D'un Monde à l'autre. La
vie de Camille, treize ans, bascule soudainement lorsqu'en voulant éviter un camion, elle
franchit "le pas de côté" et se retrouve dans un mode parallèle, l'univers de Gwendalavir. Elle
devient alors Ewilan et, adoptée par les Duciel, un couple d'habitants de Gwendalavir, elle est
choisie pour sauver l'Empire menacé par les Ts'liches parce qu'elle possède le Don du Dessin.
Le roman est construit sur un parallèle constant entre deux mondes, l'univers terrien et celui
de Gwendalavir. Sur terre, Camille-Ewilan peut compter sur le soutien de Salim, son ami,
pour mener à bien sa mission. Tout l'intérêt du roman repose sur ce va et vient entre les deux
univers, qui donne à l'intrigue une vraie dynamique. Les amateurs d'heroic fantasy seront
certainement séduits, d'autant que la psychologie des personnages n'est pas reléguée au
second plan, comme c'est souvent le cas dans les romans de science-fiction.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:70
posted:5/24/2012
language:French
pages:3