41e RIT by qpY3i8

VIEWS: 26 PAGES: 17

									                                    RÉSUMÉ DE L'HISTORIQUE
                                              DU
                     41e REGIMENT TERRITORIAL
                                                   D'INFANTERIE

                                                             PENDANT


                                              LA GUERRE 1914-1918
                                                      _____________________


   Le 1er août 1914, aussitôt que l'ordre de mobilisation est donné, les contingents du 41e territorial
originaires des arrondissements de Nancy, Lunéville, des cantons de Raon-l'Étape et Rambervillers
rejoignent immédiatement Toul (caserne de la Justice) où doit se former le régiment, moins le 3e bataillon
qui a été mobilisé, le 31 juillet 1914, à Nancy (caserne Thiry), dont la mission est de garder les voies de
communication, les ouvrages d'art, etc. et deux compagnies spéciales qui rejoignent directement, à la
même date, le fort de Frouard.
   Du 5 août 1914 à fin mai 1915, les 1er et 2e bataillons font partie de la défense du secteur Est de la place
de Toul. Ils y exécutent des travaux de défense à GondreviIle, Sexey-les-Bois, Villey-le-Sec.
   Le régiment fait preuve d'un excellent esprit.
   Tous ceux qui le composent font voir de quel souffle bien lorrain, bien patriotique, ils sont animés.
Quand un régiment marque ainsi sa compréhension de la discipline, la plus grande confiance doit lui être
accordée, car on peut être certain que dans toutes les circonstances où il se trouvera, fussent-elles des plus
périlleuses, il remplira son devoir.
   Pendant ces premiers mois, sa mission est de mettre en état de défense la place de Toul : il remue la
terre, creuse des tranchées, tend des réseaux de fil de fer, garde des passages, monte des gardes. Ces
travaux et missions sont indispensables et de toute prudence. Le jour où le 41e sera appelé au front, il est
prêt à faire voir à tous ceux qui ont voulu cette guerre que la valeur guerrière des hommes de quarante ans
ne le cède en rien à celle des hommes de vingt-cinq ans, que le Français, brave par nature, que le
descendant des Gaulois se retrouve chez nous tous, et cela malgré les cheveux grisonnants de beaucoup
d'entre eux.
   Nul n'oublie et n'oubliera de qui il descend.
   Dans le 1er trimestre de 1915, les 1er et 2e bataillons fournissent en renforts à des régiments actifs 953
hommes de toutes classes, prélevés par fractions constituées, dont une compagnie entière, la 1re
compagnie. Le régiment, comme beaucoup d'autres régiments territoriaux, perd une partie de ses plus
jeunes éléments. Les 953 hommes fournis dans le 1er trimestre de I915 à des régiments actifs (252e, 353e,
286e, 275e R.I., 35e régiment colonial) leur ont été un précieux appoint, ainsi qu'en témoignent les éloges
adressés par les chefs de corps qui les ont reçus.

   Le 41e, écrit le colonel Fauchon du 252e R.I., m'a envoyé, en janvier dernier, un contingent de Lorrains qui ne m'a donné que des
satisfactions. Ses soldats ont apporté à mon régiment, presque exclusivement composé de Lyonnais et de Dauphinois, très bons du reste, un
élément de pondération et d'énergie que j'ai grandement appréciée. Il y a, dans ses cadres, de précieuses ressources pour le recrutement des
sous-officiers. Les territoriaux font honneur à leur ancien régiment. Du reste, je connais mes compatriotes de Lorraine depuis bientôt
cinquante ans et j'aurais été étonné qu'il en fût autrement.


    Ce sont là des marques de haute estime à l'égard de ceux qui, quoique passés dans d'autres régiments,
n'en restent pas moins des nôtres. Nous sommes fiers de cette estime qu'ils ont méritée.
    La réorganisation du régiment a lieu le 27 avril 1915, avec les G. V. C. et des récupérés.
    Si la perte de ses jeunes éléments a diminué la valeur du corps, qui, au début de la mobilisation, était de
premier ordre, les éléments restants doivent être certainement qualifiés de bons. L'instruction est sans
conteste très bonne. Il ne faut pas oublier que la très grosse majorité, pour ne pas dire la généralité de ses
hommes ont fait leur temps de service à la « Division de Fer » et y ont également accompli leurs périodes,
soit comme réservistes, soit comme territoriaux.
    Fin mai 1915, le 2e bataillon vient à Nancy, à la disposition du D. A. L., pour assurer le service de
garde, et le 1e bataillon effectue en première ligne jusqu'au 26 septembre 1915 des travaux dans le secteur
de Fey-en-Haye - Regniéville, puis occupe les tranchées aux avancées de Brassiette jusqu'au 28 novembre
1915, époque où il est relevé par le 3e bataillon.
    Le 6 juin 1915, l'E.-M. du régiment et une partie de la C. H. R. quittent le secteur Est de Toul. Le
lieutenant-colonel prend le commandement du sous-secteur de Moselle (Pont-à-Mousson, rive gauche)
jusqu'au 5 mars I916.
    Les 1er et 2e spéciales, formées d'éléments de Nancy et environs mobilisés au fort de Frouard, sont
mises à la disposition du génie du D. A. L. depuis septembre 1914.
    Leurs changements de cantonnements ont été fréquents, elles ont presque toujours été rapprochées du
front. Les travaux qu'elles ont exécutés, non seulement ont été nombreux et importants, mais encore se
sont faits souvent la nuit, fréquemment sous les obus allemands, sans qu'il en résulte de pertes sérieuses et
cela grâce à la prudence de leurs officiers.
    Ces compagnies ont fait preuve d'endurance, d’un bel esprit de discipline et d'une solidité incontestable.
Il n'y a pas de doute que si elles avaient été appelées à défendre leurs tranchées, elles auraient fait honneur
à leur régiment et soutenu l’excellente réputation du 41e territorial.
    Ordre 133 du commandant du génie de la 74e D. I., approuvé de M. le général commandant la
74e D. I. :

    Le général de division félicite la 2e compagnie spéciale du 41e territorial des efforts soutenus nuit et jour qu’elle a déployés depuis le 7
avril 1915 sous l'active et énergique impulsion du capitaine Villard et des autres officiers de la compagnie pour organiser en première ligne, à
proximité de 1’ennemi, les nouveaux points d’appui, soit dans la forêt de Parroy et dans le secteur de Bauzemont, soit dans la région
d’Emberménil.

   Le colonel Tourtebatte, commandant la 118e brigade, adresse, le 27 juillet 1915, à la 1re compagnie
spéciale des félicitations non moins méritées :

    Au moment où le dernier peloton de la 1re compagnie spécial du 41e territorial quitte la 118e brigade pour aller concourir aux travaux à
effectuer dans une division voisine, le colonel commandant la brigade adresse toutes ses félicitations aux officiers, sous-officiers et soldats de
cette compagnie pour les travaux exécutés dans le sous-secteur Est.
    Il est certain que cette compagnie conservera partout l'esprit militaire et les sentiments de discipline par lesquels elle s'est toujours fait
remarquer.

   Le regroupement des trois bataillons se fait le 18 octobre 1917, deux compagnies de mitrailleuses
venues de la 104e division (10e corps d'armée) sont affectées au régiment. Le 3e bataillon, qui était
détaché à la 1re armée, rejoint les deux autres bataillons.
   Le 41e ainsi regroupé va occuper les tranchées à Pont-à-Mousson (rive droite), forêt de Facq et le
secteur de Nomeny jusqu'au 16 janvier 1917, sous les ordres du 9e C. A., commandant la 48e D. I.
   Le 41e reçoit, au début de janvier, pour compenser de nombreux prélèvements faits sur le régiment,
d'importants éléments venus de tous corps.
   Le I7 janvier 1917, le 41e territorial quitte le secteur de Nomeny et va, sous les ordres du général
commandant la 130e D. I., occuper le sous-secteur de Rambucourt, secteur de Royaumeix.
   La température est des plus rigoureuses, le thermomètre descend parfois à – 18°, les hommes souffrent
beaucoup, mais gardent leur entrain. Au dégel tranchées et boyaux s'effondrent, se remplissent d'eau. Un
très gros travail de nuit et de jour devient urgent en première ligne. Le moral reste excellent, peu de
malades.
   L'ennemi est actif, les coups de main sont fréquents et les bombardements sont parfois très violents,
mais, malgré les fatigues et les dangers, chacun se pénètre de l'esprit de devoir et est prêt à mourir, s'il le
faut, pour la France.
   Grâce à une vigilance constante, le régiment, malgré la faiblesse de ses effectifs, la rigueur de la
température ne subit que des pertes légères. L'ennemi ne peut rien contre les vaillants défenseurs du 41e.
   Dans la nuit du 20 au 21 mars le3e bataillon, commandant capitaine Dupray, subit un bombardement
sérieux par obus de gros calibres, torpilles, accompagné de fusillades nourries, de lancement de grenades,
appuyant un commencement d'attaque, assez prononcé sur le centre P (Mortmare).
   La bonne direction des commandants d'unités, le sang-froid, le calme et la vaillance de tous valent au 3e
bataillon de chaleureuses félicitations.

    Le colonel commandant provisoirement la 130e D. I. adresse ses félicitations au 3e bataillon au 41e territorial et plus particulièrement aux
compagnies Charles (10e) et de Metz (9e) pour la manière énergique avec laquelle ont été repoussés, deux assauts ennemis successifs dans la
nuit du 20 au 21 mars 1917.
    Le sang-froid avec lequel ont été exécutées toutes les consignes en cas d'attaque, la fermeté avec laquelle tous, ont tenu sous un violent
bombardement, n'ont pas permis à l'ennemi d'aborder une ligne si vigoureusement défendue.
    Le colonel associe à ses félicitations l'artillerie de sous-secteur qui, par un tir rapidement concentré dense et précis, a largement contrIbué
à arrêter l'ennemi et à lui infliger des pertes, malgré un tir de contre-batterie ennemi très violent.
    Leurs camarades de l'infanterie ont rendu hommage à leur appui, si efficace, les artilleurs se souviendront toujours que leurs obus sauvent
de la blessure, de la capture et de la mort leurs braves camarades engagés en première ligne et qu'à ce titre, jamais ils ne sauraient trop en
mettre.
    S’associer entre artilleurs et fantassins de plus en plus intimement c'est le succès garanti.
    Quant au 4le territorial, il a su justifier la promesse, que ses poilus avaient faite, la veille, au colonel Despierres : Qu'ils y viennent !
    Et maintenant les Boches y regarderont peut-être à se frotter aux territoriaux lorrains ! En tout cas, s'ils veulent encore, en goûter, on les
attend !

  Les capitaines Moslard, Charles, de Metz et sont cités à l'ordre de la division.
  Le 23 juin 1917, la 130e D. I. sur le point de quitter le secteur de Royaumeix, le colonel Madelin,
commandant provisoirement la D. I., adresse au 41e territorial l'ordre de félicitations suivant :

    Le colonel commandant provisoirement la division tient à témoigner au 41e territorial la satisfaction qu'il a éprouvée personnellement à
l'avoir sous ses ordres pendant cinq mois.
    Les commandants des régiments actifs qui ont eu à exercer comme commandant de sous-secteur le commandement supérieur des ba-
taillons du 41e R. I. T., les états-majors qui ont eu à s'assurer de l'exécution du service, les unités des régiments actifs qui ont travaillé en
commun avec les unités du régiment territorial, tous n'ont eu qu'à se féliciter des rapports excellents qu'ils ont eus avec leurs braves camarades
du 41e territorial et de l’appui mutuel qu'ils se sont prêté.
    Le souhait de tous serait que ce beau régiment restât définitivement attaché à la division et comptât parmi ses unités à l'heure des grands
combats.
    Composé d'un contingent solide et vigoureux, issu en majeure partie de notre vieille et chère terre de Lorraine, le 41e territorial défend
aujourd'hui son sol pied à pied et s'apprête joyeusement à le faire revivre demain dans son intégrité primitive, sous le drapeau tricolore, en
reprenant à l’ennemi la portion injustement violée de son antique héritage.
    Formés à l'heure de leur jeunesse militaire à la rude école des divisions de Fer et d'Acier et des bataillons de chasseurs, de I'Est, les
hommes ont gardé profondément gravée en eux l'empreinte de forte discipline, de vigueur morale, de solide patriotisme et de joyeux
dévouement qui en faisaient la tradition alors que les territoriaux d'aujourd'hui préparaient de loin cette revanche à laquelle ils ont la
consolation de pouvoir encore se consacrer dans la force de l'âge.


    Mieux que personne, ils peuvent, eux, chefs de famille, comprendre le but élevé de cette guerre, dans
laquelle nous travaillons pour la paix des foyers et pour la génération future.
    Pour un cœur de soldat et de Français, ce sera toujours une joie de traverser les rangs du 41e territorial
aux côtés du colonel si digne de commander à de si braves gens, car, sur tous les visages et dans toutes les
attitudes, on lit l'assurance d'un inébranlable et tranquille dévouement, d'une confiance sûre dans leurs
énergiques officiers, d'une vigilance sans cesse en éveil et de la haine sacrée du Boche.
    Avec des caractères trempés et des gaillards solides comme ceux-là, nous sommes sûrs de rejoindre
bientôt nos frères annexés et envahis en reprenant droit de cité à Metz et à Briey.
    Le 25 juin 1917, le 41e territorial passe la 11e D. I. (20e C. A.). Il continue à garder les tranchées de
première ligne dans les sous-secteurs de Rambucourt et de Bernécourt avec la même endurance et le plus
entier, dévouement malgré les attaques réitérées de l'ennemi, les gaz meurtriers qu’il émet contre nos
vaillants territoriaux notamment dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 1917.
    Le régiment ne continue pas moins à faire l’admiration des chefs qui le dirigent et à mériter leur
confiance.
    Le 11 juillet 1917, une violente attaque allemande se déclenche sur le 1er bataillon (Centre P,
Mortmare), commandant Delarue. L'attitude crâne des territoriaux vaut au bataillon les éloges du
lieutenant-colonel commandant le 69e R. I. :

    Le lieutenant-colonel commandant le 69e R. I. remercie le commandant du 1er bataillon du 41e territorial du concours actif, inte1ligent et
dévoué qu'il lui a apporté en prenant les dispositions les plus judicieuses pour la défense d'une partie très importante du sous-secteur de
Bernécourt pendant l'attaque allemande du 11 juillet.
    Il est heureux d'exprimer aux vieux braves du 41e territorial ses félicitations les plus sincères pour l'entrain et le courage dont ils font
preuve.
    L'ennemi pouvait frapper à coups redoublés sur 1e centre P avec ses mines et projectiles de tous calibres, il pouvait déclencher une nappe
de gaz et envoyer contre les défenseurs des tranchées ses meilleurs grenadiers, le lieutenant-colonel était tranquille, ayant la certitude que la
défense du centre P était en bonnes mains.


   Du 1er au 15 août 1917 le régiment va au repos. Le 16, il reprend, à l’exception du 3e bataillon, les
lignes dans les secteurs Hoéville et Bezaumont (59e D. I., 9e C. A.).
   Il continue, sans la moindre défaillance, malgré la fatigue et les bombardements, à faire bonne garde, il
sait qu’il défend son pays lorrain, son foyer, et qu’il a à venger les nombreuses atrocités que la sauvagerie
teutonne a commises dans ses villes ou dans ses villages.
   Le 15 octobre, le régiment quitte les lignes et vient à l’arrière pour exécuter des travaux dans la zone
avancée de la VIIIe armée.
   Il laisse partout le meilleur souvenir.
   Le 30 novembre 1917, le général commandant la 11e division d'infanterie cite à l'ordre de la division les
1er et 3e bataillons qui se sont trouvés le plus souvent sur la brèche :

    Les 1er et 3e bataillons du 41° R. I. T., sous les ordres respectifs des chefs de bataillon Delarue-Lescure (Joseph), et du capitaine Dupray
(Adrien-Léopold).
    Bataillons d'élite, au moral très élevé, faisant preuve en toutes circonstances de bravoure et d'abnégation. En première ligne pendant près
de cinq mois, ont assuré la garde et la mise en état de défense d'un secteur fréquemment bombardé et soumis à des émissions de gaz.
    Attaqués les 20 et 21 mars, le 27 juin, les 11 et 29 juillet 1917, ont, grâce à l'énergie de leurs chefs, à la vigilance et au courage de tous,
vaillamment repoussé l'ennemi qui tentait de pénétrer dans nos lignes, en lui infligeant des pertes considérables.

   Le 19 janvier, le régiment fournit en renfort 10 officiers, 50 sous-officiers, 66 caporaux, 236 soldats des
classes 1898 et plus jeunes qui sont versés au 9e bataillon du 134e R. I. pour concourir ensuite à la
constitution des détachements de renforts envoyés aux corps d'infanterie actifs.
   Le colonel adresse à ceux qui quittent le régiment un vibrant hommage :

    Le régiment perd ses plus jeunes classes.
    Les officiers, sous-officiers et soldats qui nous quittent apporteront partout où ils serviront des éléments de force et de ténacité, qualités
acquises dans les longs travaux et dans les luttes parfois dures contre les intempéries et contre les Boches.
    Ils ne seront pas oubliés au 41e et ils y garderont le souvenir des camarades de quarante ans passés, non moins opiniâtres, qui restent pour
continuer l'âpre besogne jusqu'à la victoire.
    Jusqu'au dernier jour, les vieux vaudront les jeunes, et les jeunes vaudront les vieux, car il n'y a pas d'âge pour le solide poilu de France.

  Le 5 mars 1918, le 41e territorial est dissous en exécution de la note n° 3320 du G. Q. G. du 3 février
1918. Il suit le sort de beaucoup de régiments territoriaux indépendants.
  Ses éléments, officiers et hommes de troupe, sont répartis dans différents régiments territoriaux, 81e,
82e, 83e, 101e et 48e, où ils apporteront le même esprit de sacrifice et de dévouement.

    Le colonel salue une dernière fois les vaillants du 41e par un ordre du régiment n° 523.

    Par ordre du général commandant en chef; du 3 février 1918, le 41e territorial d'infanterie de campagne est dissous à la date 5 mars.
    Mobilisé à Toul, il tient depuis quarante-trois mois le front de Lorraine, où il a rendu les plus signalés services, aux différentes armées
dont il a fait partie.
    Il s'est fait remarquer partout et a inspiré confiance à tous ceux qui l'ont vu à l’œuvre.
    Son dernier colonel, qui a eu l'honneur de le commander pendant près d'une année, salue les milliers de territoriaux de tous grades qui ont
travaillé et combattu dans ses rangs et rend hommage à leurs magnifiques qualités militaires.
    II salue ses blessés et ses morts qui ont arrosé de leur sang la terre de Lorraine et salue une dernière fois son drapeau.

   Nombreuses sont les croix de guerre qui sont venues honorer la poitrine des braves du 41e pour, leurs
actes de courage et leur belle discipline au feu.
   Nous rappelons à ce jour :
   7 croix de chevalier de la Légion d'honneur.
   28 médailles militaires, dont 7 comportent la croix de guerre avec palme. '
   1 citation à l'ordre de l'armée.
   3 citations à l'ordre du corps d'armée.
   53 citations à l'ordre de la division.
   28 citations à l'ordre de la brigade.
   359 citations à l’ordre du régiment.

        Aux armées, le 5 mars 1918.
                                                               Le Colonel DURANT
                                                               Commandant le 41e R. I. T.
                                                     LISTE NOMINATIVE
                                                 e
                DES MILITAIRES DU 41 RÉGIMENT TERRITORIAL D'INFANTERIE
                                           DÉCORES, MÉDAILLÉS ET CITES

     NOMS ET PRÉNOMS                        GRADE                NATURE              DATE de la citation
                                                                de la citation
BOCK                                     Chef de bataillon   Chev. Légion d'honn.     30 novembre 1914
CAILLEAU (Louis-Charles)                 Chef de bataillon   Offic. Légion d'honn.    13 novembre 1915
CUNY (C.-N.)                                Capitaine        Chev. Légion d'honn.        16 mai 1918
DELARUE (Georges)                        Chef de bataillon   Chev. Légion d'honn.       1er juillet 1917
DUPRA (Adrien)                              Capitaine                  _               28 octobre 1917
MOSLARD (Raymond)                           Capitaine                  _                1 er août 1917
WALTER (R.-L.-A.)                           Capitaine                  _                 14 mai 1918
BASTIEN (Augustin)                          2e classe         Médaille militaire       25 janvier 1918
CLÉMENT (Célestin)                           Sergent                   _               21 octobre 1917
CARDINALI (Pierre)                           Sergent                   _               19 février 1916
CLAUDON (Émile)                          Sergent fourrier              _                 19 juin 1917
DINTERICH (Marie)                            Caporal                   _                 25 mai 1916
DENÉ (Joseph)                                Sergent                   _              17 septembre 1916
DESCHAMPS (Séraphin)                         Sergent                   _                 27 avril 1917
ÉTIENNE (Raymond)                           Adjudant                   _               21 octobre 1917
FABRE (Paul)                                Adjudant                   _               31 octobre 1917
FAIVRE (Charles)                            Adjudant                   _                 26 mai 1916
FERRY (Jean-Baptiste)                       2e classe                  _                 9 avril-1916
GOUBELMANN (Charles)                        2e classe                  _                 10 mai 1918
GARLAND (L.-M.)                             2e classe                  _                 18 août 1915
GAUCHE (Eugène)                             Adjudant                   _                 27 avril 1917
JOURDAN (Edmond)                             Sergent                   _               30 janvier 1917
JOURNÉE (Louis)                             Adjudant                   _                 1er août 1917
JOB (François)                              2e classe                  _                 19 juin 1918
KOCK (Henri)                                Adjudant                   _               19 février 1916
KIEFFER (Charles)                            Sergent                   _                 19 mai 1918
LABONNE (Eugène)                             Sergent                   _                 1er avril 1917
MANNEVILLE (Charles)                        Adjudant                   _                 18 août 1916
NOEL (Henri)                                2e classe                  _                7 janvier 1915
NICOLAS (Émile)                             2e classe                  _              19 novembre 1917
PERRIN                                      Adjudant                   _                 29 avril 1915
PERRIN (Joseph)                             1re classe                 _               19 février 1916
PAYARD (Constant)                            Caporal                   _                 25 mai 1916
RENAUD (C.-H.-S.-A.)                        2e classe                  _                 13 avril 1915
REDOUTÉ (Joseph)                             Caporal                   _                1er août 1917
SCHWENDDIMANN                                Sergent                   _                 25 mai 1916
STAFFELBACK (Oswald)                        2e classe                  _               1er octobre 1917
TROUVÉ (C.-J.)                            Sergent-major                _                 25 mai 1918
VANTILLARD (Jules)                          Adjudant                   _               1er octobre 1917
HOYER (Bruno)                                Sergent           Ordre de l’armée          6 juillet 1917
1er et 3e bataillons du 41e R. I. T.
sous les ordres des chefs de bataillon
DELARUE (G.) et LESCURE (I.)
capitaine DUPRAY (A.)
BALDEYRON (Célestin)                                          Ordre de la div. 206    30 novembre 1917
BENOIST D'AZY (Antoine)                     Lieutenant          _          185          15 juillet 1917
CANDANNE (Pierre)                           Capitaine           _          170           23 juin 1917
                                            Capitaine           _          170           23 juin 1917
   NOMS ET PRÉNOMS              GRADE                 NATURE              DATE de la citation
                                                     de la citation
CHARLES (Gaston)                Capitaine          Ordre de la div. 143       23 mars 1917
DELBAUT (Camille)               2e classe            _          186          15 juillet 1917
DELARUE (Georges)           Chef de bataillon        _          187          21 juillet 1917
DASTUGUES (André)               Adjudant             _          185          21 juillet 1917
DUCOURET (Hippolyte)        Sous-lieutenant          _          188          24 juillet 1917
DUPRAY (Adrien)                 Capitaine            _          206        30 novembre 1917
DE METZ-NOBLAT (Robert)         Capitaine            _          143           22 mars 1917
FERRIOT (Ernest)                Capitaine            _          143           22 mars 1917
DUPRAT (Adrien)                 2e classe            _          143          17 juillet 1916
FERRY (Jules)                    Sergent             _          185          15 juillet 1917
FILIPPI (Jean)                  2e classe            _          133            7 mars 1917
GONTARD (Samuel)                2e classe            _          186          15 juillet 1917
GERBER (Georges)                 Sergent             _          185          15 juillet 1917
GEORGES (Lucien)                 Sergent             _          170           23 juin 1917
GRANGER (Antoine)               Adjudant             _          190            5 août 1917
HERVÉ (Eugène)                  Adjudant             _          185           13 mai 1917
HERBE (Émile)                    Sergent             _          185           13 mai 1917
JOSSET (Charles)            Sous-lieutenant          _          190            5 août 1917
LESCURES (Joseph)               Capitaine            _          187          21 juillet 1917
LEGRAND (Louis)                 2e classe            _          185          21 juillet 1917
LESCURES (Joseph)           Chef de bataillon        _          206        30 novembre 1917
LAURENT (Joseph)                Capitaine            _          170            23juin 1917
LACHAUT (Joseph)                Capitaine            _          170           23 juin 1917
LAMASSIAUDE (André)             2e classe            _          186          15 juillet 1917
LESPINASSE                  Médecin- major           _          148         4 novembre 1917
MANSION                         Capitaine            _          193           23 août 1917
MOSLARD-(Raymond)               Capitaine            _          143           22 mars 1917
NADAL                       Chef de bataillon        _          120          28 janvier 1917
POUPELARD (Célestin)            2e classe            _          186           15 mai 1917
PICHANCOURT (Charles)           Caporal'             _          186           15 mai 1917
RAVAUD (Claude)                 2e classe            _          185          15 juillet 1917
SORRÉ (Maurice)                Lieutenant            _          149          9 octobre 1917
TORCK (Maurice)             Sous-lieutenant          _          149          9 octobre 1917
VIGNE (Marius)                  2e classe            _          186          15 juillet 1917
VIGNERON (Jules).              Lieutenant            _          146           27 mars 1917
ODINOT (François).         Médecin aide-major      Ordre du bataill. 54       25 mars 1917
ATTENOT (Lucien)            Sous-lieutenant           -          54           25 mars 1917
CAPLONG (Joseph)                 Caporal              _          64           22 juin 1917
COLLIGNON (Charles)              Caporal              _          64           22 juin 1917
FIXE (Jean)                      Caporal              _          64           22 juin 1917
GILLE                           Adjudant'             _          64           22 juin 1917
GARNIER (Charles)                Sergent              _          72          17 juillet 1917
MOLÉON (Charles)                 Sergent              _          72          17 juillet 1917
MANGIN                      Sous-lieutenant           _          64        13 septembre 1917
MARCHAL (Léon)                   Sergent              _          72           22 juin 1917
ODILE (:René)             Adj. chef de bataillon      _          54          17 juillet 1917
RAILLARD (Fernand)              Capitaine             _          54           25 mars 1917
SANSON                       Médecin-major            _          64           22 juin 1917
SOUILLARD (Julien)               Sergent              _          72          17 juillet 1917
THÉVE:NOT (Fernand)         Sous-lieutenant           _          72          17 juillet. 1917
TIÉBERT (Jules)           Adj. Chef de bataillon      _          72          17 juillet 1917
ACHIN (Frédéric)                1re classe          Ordre du rég. 519          3 mars 1919
AUBRY (Charles)                  Caporal             _          497          20 janvier 1918
   NOMS ET PRÉNOMS           GRADE               NATURE            DATE de la citation
                                                de la citation
ARNOULD-DESSAULSAYES         Capitaine         Ordre du rég. 387        16 juin 1917
ANTOINE (Émile)               2e classe            -    397             25 juin 1917
ANDRÉ (Joseph)                2e classe            -    397             25 juin 1917
AUBRY (Charles)                Sergent             -    404            12 juillet 1917
ATTENOT (François)        Sous-lieutenant          -    414            24 juillet 1917
AUBERTIN (Théophile)          2e classe            -    420              7 août 1917
BAUER (Camille)               Caporal              -    460           29 octobre 1917
BAEUMLER (Georges)            Caporal              -    460           29 octobre 1917
BARRAU (François)            Adjudant              -    442         19 septembre 1917
BODAR (François)               Sergent             -    440         13 septembre 1917
BOUCHOT (Léopold)              Sergent             -    518              2 mars 1918
BOUVY (Germain)               2e classe            -    505           29 janvier 1918
BOUSCAREL (Léon)              2e classe            -    505           29 janvier 1918
BALLANDIER (Gabriel)          2e classe            -    497           20 janvier 1918
BERTHELOT (Émile)            2e .classe            -    497           20 janvier 1918
BALDEYRON (Eugène)           Lieutenant            -    319           24 février 1917
BEAUFORT (Émile)              2e classe            -    323              3 mars 1917
BRULLARD (Joachim)        Sous-lieutenant          -    336             14 mars 1917
BASTIEN (Céleste)             Caporal              -    336             14 mars 1917
BOURDOUCHE (Paul)              Sergent             -    336             14 mars 1917
BLAISE (Alexandre)             Sergent             -    345             25 mars 1917
BRINCARD (Lucien)             1re classe           -    345             23 mars.1917
BONNARDOT (Louis)             2e classe            -    345             25 mars 1917
BARBE (Léon)                   Sergent             -    355             18 avril 1917
BOUSCAILLOU (François)        2e classe            -    365              5 mai 1917
BROS (Pierre)                 2e classe            -    287             16 juin 1917
BLAIRE (Jean)                 2e classe            -    399             8 juillet 1917
BERNARD (Jean)                Tambour              -    401            11 juillet 1917
BENOIT (Gabriel)              Caporal              -    401            11 juillet 1917
BERTRAND (Cami1le)            1re classe           -    404            12 juillet 1917
BADERT (François)             2e classe            -    404            12 juillet 1917
BALÉE (Charles)               2e classe            -    404            12 juillet 1917
BOUARD (Amédée)               2e classe            -    420              7 août 1917
BRUNET (Georges)               Sergent             -    402              7 août 1917
BEAUGEARD (Jean)               Sergent             -    424             13 août 1917
BOCH (Léon)                   Caporal              -    424             13 août 1917
BARUSSAUD (Georges)           2e classe            -    424             13 août.1917
BUGEAT (François)              Sergent             -    425             14 août 1917
BENOIT (Jean-Baptiste)        2e classe            -    437          8 septembre 1917
COUÉ (Joseph)                 2e classe            -    440         13 septembre 1917
CARNET (Marc)                 2e classe            -    518              2 mars 1918
COURS (Raymond)           Sergent fourrier         -    513           11 février 1918
COMTE (Léon)                Sous-officier          -    511            8 février 1918
CHÉMERY (Louis)          M. A.-M. 1re classe       -    505           29 janvier 1918
CAJELOT (Adolp_)          Sous-lieutenant          -    497           20 janvier 1918
CHARTON (Charles)              Sergent             -    336             14 mars 1917
COLIN (Auguste)              Adjudant              -    336             14 mars 1917
CUNY (Charles)               Capitaine             -    362             29 avril 1917
CHABRIER (Charles)            2e classe            -    378             25 mai 1917
COLNEL (Jules)                Caporal,             -    387             16 juin 1917
CODANT (Albert)               2e classe            -    387             16 Juin 1917
CROISET (Joseph)              2e classe            -    393             25 juin 1917
CHARRON (Auguste)              Sergent             -    404            12 Juillet 1917
 NOMS ET PRÉNOMS           GRADE              NATURE            DATE de la citation
                                             de la citation
CHOLÉ (Louis)           Sous-lieutenant     Ordre du rég. 414     24 juillet 1917
CHOQUET (François)         2e classe           -    - 414         24 juillet 1917
CHATELAIN (Camille)        2e classe           -    - 420           7 août 1917
CARDIN (Désiré)            2e classe           -    - 420           7 août 1917
CALAIS (Maurice)           2e classe           -    - 420           7 août 1917
CROISET (Henri)           1re classe           -    - 424          13 août 1917
CLÉMENT (Alexandre)         Sergent            -    - 424          13 août 1917
COLT AT (Charles)         1re classe           -    - 424          13 août 1917
CARAUX (Louis)             2e classe           -    - 424          13 août 1917
COLNEL (Jules)              Caporal            -    - 424          13 août 1917
COLAS (Joseph)              Sergent            -    - 424          13 août 1917
DARGENT (Joseph)           1re classe          -    - 519           3 mars 1918
DIDIER (Maurice)         Médecin-major         -    - 497         20 janvier 1918
DEGUY (Gustave)             Sergent            -    - 491         16 janvier 1918
DELARUE (Georges)       Chef de bataillon      -    - 336          14 mars 1917
DAMAS (Louis)               Sergent            -    - 345          25 mars 1918
DURAND (Joseph)             Sergent            -    - 345          25 mars 1917
DOR (Désiré)               2e classe           -    - 355          18 avril 1917
DUBAS (Joseph)             2e classe           -    - 372           14 mai 1917
DIEUDONNÉ (Paul)            Caporal            -    - 378           25 mai 1917
DEROBE (Constant)         Lieutenant           -    - 379           28 mai 1917
GRABBE (Robert)             Sergent            -    - 385           9 juin 1917
DELARUE (Jules)            2e Classe           -    - 393           25 juin 1917
DEVENEY (Louis)            Adjudant            -    - 385           25 juin 1917
DELAITRE (Eugène)           Caporal            -    - 401         11 juillet 1917
DECAMPS (Martial)          1re classe          -    - 404         10 juillet 1917
DAVID (Jules)               Caporal            -    - 437        8 septembre 1917
EVRARD (Camille)        Sous-lieutenant        -    - 336          14 mars 1917
ETIENNE (Raymond)          Adjudant            -    - 332          10 mars 1917
ÉVOLTE (Paul)              2e classe           -    - 345          25 mars 1917
EYSER (Julien)             2e classe           -    - 404         12 juillet 1917
FENOUILLAS (Pierre)         Caporal            -    - 466        9 novembre 1917
FRANDIDIER (Charles)       1re classe          -    - 345          25 mars 1917
FINANCE- (Léon)            2e classe           -    - 345          25 mars 1917
FRANÇOIS (Charles)          Caporal            -    - 345          25 mars 1917
FERRY (Jules)               Sergent            -    - 345          25 mars 1917
FOURNIER (Charles)         2e classe           -    - 387          25 mars 1917
FRINCHE (Charles)       Sous-lieutenant        -    - 419         24 juillet 1917
FREIDINGER (Pierre)         Caporal            -    - 419         24 juillet 1917
FRANCE (Paul)              2e classe           -    - 416         28 juillet 1917
FLOZE (Henri)               Caporal            -    - 437           8 août 1917
GALTIER (Désiré)           Capitaine           -    - 441          17 août 1917
GÉRARD (Arsène)             Caporal            -    - 440          13 août 1917
GOURDON (Joseph)           2e classe           -    - 505         29 janvier 1918
GAULTIER (Romain)           Sergent            -    - 323          3. mars 1917
GALPIN (Alexis)         Sous-lieutenant        -    - 345          25 mars 1917
GOBERT (Louis)             2e classe           -    - 345          25 mars 1917
GENEVET (Théophile)        2e classe           -    - 345          25 mars 1917
GILLET (Charles)           2e classe           -    - 345          25 mars 1917
GABAYE (Émile)              Sergent            -    - 345          25 mars 1917
GERARD (Charles)           2e classe           -    - 345          25 mars 1917
GRANDELANDE (Charles)      2e classe           -    - 369           11 mai 1917
GEOFFROY (Marie)           2e classe           -    - 384           9 juin 1917
  NOMS ET PRÉNOMS                  GRADE              NATURE            DATE de la citation
                                                     de la citation
GRIDEL (Prosper)                   2e classe        Ordre du rég. 387       16 juin 1917
GARDEUX (Ernest)                   2e classe              387               16 juin 1917
GOBIN (Auguste)                    2e classe              393               25 juin 1917
GEORGES (Camille)                   Caporal               393               25 juin 1917
GÉRARD (Marie)                     2e classe              393               25 juin 1917
GARNIER (Antoine)                  2e classe              393               25 juin 1917
GREDER (Étienne)                   2e classe              393               25 juin 1917
GALPIN (Alexis)                 Sous-lieutenant           401              11 juillet 1917
GARCIN (Auguste)                   2e classe              401              11 juillet 1917
GRANDINAIRE (Alfred)               2e classe              401              11 juillet 1917
GÉRARD (Marie)                     2e classe              404              12 juillet 1917
GERSPACH (Jules)                   2e classe              412              21 juillet 1917
GALPIN (Alexis)                 Sous-lieutenant           417              29 juillet 1917
GOEHNER (Charles)                  2e classe              420                7 août 1917
GARDEUX (Victor)                   2e classe              424               13 août 1917
GEORGES (Joseph)                    Sergent               437            8 septembre 1917
HENRI (André)                   Sous-lieutenant           437            30 novembre 1916
HUDELOT (Marie)                     Caporal               457             22 octobre 1917
HECK (Charles)                 Médecin aide-major         449              9 octobre 1917
HURAULT (Basile)                   1re classe             505              29 janvier 1918
HÉRY (Armand)                      1re classe             505              29 janvier 1918
HACQUARD (Émile)                   1re classe             393               25 juin 1917
HAUPT (Henri)                       Sergent               401              11 juillet 1917
HUSSON (Albert)                    2e classe              424               13 août 1917
HOUILLON (Eugène)                   Sergent               437            8 septembre 1917
IOCHEM (Charles)                    Sergent               345               25 mars 1917
IMBERT (Charles)                   2e classe,             399               8 juillet 1917
JOURNÉE (Louis)                   Adjudant(               519                3 mars 1918
JACQUEL (Eugène)                Sous-lieutenant           513              11 février 1918
JOB (Auguste)                       Caporal               502              26 janvier 1918
JACQUES (Charles)                  2e classe              502              26 janvier 1918
JUGET (Félix)                      2e classe              497              20 janvier 1918
JOSSET (Charles)                   Adjudant               336               14 mars 1917
JEUNE (Félix)                      2e classe              345               25 mars 1917
JOSSET (Charles)                Sous-lieutenant           387               16 juin, 1917
JACQUOT (Em.)                       Caporal               404              12 juillet 1917
JACQUEMET (François)               Capitaine              412              21 juillet 1917
JONET (Charles)                     Caporal               412              21 juillet 1917
JACQUES (Joseph),                   Sergent               416              28 juillet 1917
JADELOT (Charles)                  2e classe              417              29 juillet 1917
JEAN (Anatole)                     2e classe              420                7 août 1917
JACQUEMIN (Arthur)                 1re classe             426               14 août 1917
JACQUES (J.-B.)                    1re classe             426               14 août.1917
JOLY (Henri)                        Caporal               426               14 août 1917
KREMER (Joseph)                    2e classe              497              20 janvier 1918
KAUFMANN (Arthur)                  2e classe              497              20 janvier 1918
KUSSLER (Alfred)                    Caporal               336               14 mars1917
KLEIN (Eugène)                     1re classe             345               25 mars 1917
KROPP (Joseph)                     1re classe             345               25 mars 1917
KRIEGER (Georges)                   Clairon               371               13 mai 1917
KURTZ (Antoine), alias César       2e classe              393               25 juin 1917
KAUFMANN, alias Moreau          Sous-lieutenant           399               8 juillet 1917
LESŒUR (Edouard)                   2e classe              399             8 décembre 1916
 NOMS ET PRÉNOMS            GRADE               NATURE            DATE de la citation
                                               de la citation
LABOUREL (Lucien)         Sergent-major       Ordre du rég. 519       3 mars 1918
LACROIX (Charles)           2e classe               517             25 février 1918
LEROUX (Charles)        M. A.-M. 1re classe         518             11 février 1918
LEPOUTRE (Ernest)           1re classe              502             26 janvier 1918
LECLÈRE (Louis)             2e classe               497             20 janvier 1918
LUPART (Félix)              2e classe                62            13 septembre 1916
LHOMMÉE (Louis)             2e classe               323               3 mars 1917
LITAIRE (Auguste)        Sous-lieutenant            336              14 mars 1918
LAPIERRE (Joseph)           2e classe               336              14 mars 1918
LAURENÇON (Hubert)          2e classe               336              14 mars 1918
LABAUME (Joseph)             Clairon                345              25 mars 1917
LÉOPOLDÈS (Eugène)       Sous-lieutenant            387               16 juin 1917
LEROUX (Charles)             Caporal                393               25 juin 1917
LANG (Ernest)               2e classe               393               25 juin 1917
LITAIZE (Auguste)        Sous-lieutenant            401              11 juillet 1917
LEROY (Auguste)          Sous-lieutenant            404              12 juillet 1917
LEBERRE (Georges)            Clairon                412              21 juillet 1917
LEBERT (Ernest)             2e classe               414              24 juillet 1917
LHÉMANN (Lucien)            2e classe               420                7 août 1917
LEZAL (Henri)               2e classe               420                7 août 1917
LAUGE (Arthur)              2e classe               424               13 août 1917
LAURAIT (.Armand)           2e classe               424               13 août 1917
LIGOT (Joseph)              Adjudant                425               14 août 1917
LHANAS (Joseph)             2e classe               425               14 août 1917
MAILLARD (Louis)            2e classe                ---           20 décembre 1916
MEYER (Lucien)              2e classe               447              30 juillet 1917
MILLOT (Paul)             Adjudant chef             457             22 octobre 1917
MARTEL (Léopold)         Sous-lieutenant            513             11 février 1918
MEUBIEL (Emile)              Caporal                505             29 janvier 1918
MEUGIN (Émile)              2e classe               505             29 janvier 1918
MAILLARD (Émile)            2e classe               502             26 janvier 1918
MANONVILLER (Charles)       2e classe               497             20 janvier 1918
MAUGEOL (Auguste)        Sous-lieutenant            491             16 janvier 1918
MALGRAS (Arthur)             2eclasse               323               3 mars 1917
MUSQUAR (Joseph)             Caporal                336              14 mars 1917
MATHIEU (Camille)           1re classe              336              14 mars 1917
MULLER                      2e classe               336              14 mars 1917
MARTIN (Eugène)             1re classe              336              14 mars 1917
MEER (Étienne)              2e classe               336              14 mars 1917
MALLARD (Pierre)             Caporal                336              14 mars 1917
MAS (Odon)                   Sergent                343              22 mars 1917
MAINBOURG (Joseph)          2e classe               345              25 mars 1917
MARTIN (Louis)               Caporal                345              25 mars 1917
MARTIN (Laurent)             Sergent                378               25 mai 1917
MERCION (Edouard)           2e classe               393               25 juin 1917
MASSON (Jules)              2e classe               393               25 juin 1917
MALORBERTY (Joseph)          Caporal                401              11 juillet 1917
MARTIN (Charles)            2e classe               401              11 juillet 1917
MATHIEU (Emile)              Caporal                401              11 juillet 1917
MARTEL (Eugène)              Caporal                414              24 juillet 1917
MANONVILLER (Adrien)        2e classe               416              28 juillet 1917
MATHIS (Thomas)             2e classe               417              29 juillet 1917
MORIN (Louis)                Sergent                420                7 août 1917
   NOMS ET PRÉNOMS           GRADE              NATURE            DATE de la citation
                                               de la citation
MORIN (Marcel)               2e classe        Ordre du rég. 420         7 août 1917
MARGOLLE (René)              2e classe              420                 7 août 1917
MANNEVILLE (Maximin)      Sergent fourrier          420                 7 août 1917
MUETH (Constant)              Sergent               424                13 août 1917
MICHELON (Jean)               Caporal               425                14 août 1917
MONNIER (Jean)               2e classe              430                31 août 1917
MONET (Auguste)              Adjudant               437             8 septembre 1917
MASSON (Charles)             2e classe              437             8 septembre 1917
MOUTARDE (Eugène)            2e classe              437             8 septembre 1917
MIGEOT (Théophile)           2e classe              437             8 septembre 1917
NAU (Désiré)                 1re classe             497             20 janvier 1918
NOËL (Émile)                  Sergent               336               14 mars 1917
NICOLAS (Joseph)             2e classe              336               14 mars 1917
OLIVESI (Jacques)           Lieutenant              505              29 janvier 1918
PIAUT (Auguste)            Sergent-major            452              17 octobre 1917
PINEAU (Camille)              Caporal               442            19 septembre 1917
PRENAT (Antoine)         Maréchal des logis         445            24 septembre 1917
PIERRAT (Charles)             Caporal               440            13 septembre 1917
PACATTE (Charles)            1re classe             519                3 mars 1918
PLAFF (Émile)                Capitaine              505              29 janvier 1918
PETITDEMANGE (Joseph)         Sergent               497              20 janvier 1918
PETIT (Eugène)               2e classe              345               25 mars 1917
PHILIPPI                      Caporal               345               25 mars 1917
PIOT (Hyacinthe)              Caporal               393                25 juin 1917
POIRSON (Émile)               Sergent               393                25 juin 1917
PINEAU (Philippe)            2e classe              401               11 juillet 1917
PANIER (Auguste)              Caporal               404               12 juillet 1917
POTIER                        Sergent               404               12 juillet 1917
PETIT (Auguste)           Sous-lieutenant           412               21 juillet 1917
PETITDEMANGE (Charles)       1re classe             420                 7 août 1917
PETITCOLOS (Henri)         Sergent-major            424                13 août 1917
POIROT (Charles)              Sergent               425                13 août 1917
PICARD (Jean)                 Sergent               425                14 août 1917
PIERROT (Joseph)              Sergent               437             8 septembre 1917
PHILIPPE (Joseph)             Caporal               437             8 septembre 1917
QUANTIN (Charles)         Sous-lieutenant           437             8 septembre 1917
REMY (Paul)                  1re classe             441            17 septembre 1917
RENARD (Émile)               2e classe              336               14 mars 1917
RUPRECHT (Albert)             Sergent               345               14 mars 1917
ROGER (Eugène)               2e classe              336               25 mars 1917
RAVAUD (Claude)              2e classe              345               25 mars 1917
ROUSSELOT (Hippolyte)        2e classe              393               25 juin 1917
RASPILER (Joseph)             Sergent               401               11 juillet 1917
REY (Louis)               Sous-lieutenant           412               21 juillet 1917
RENAUDIN (Joseph)             Caporal               424                13 août 1917
ROBERT (Emile)                Caporal               426                14 août 1917
RIBOLOT (Joseph)              Caporal               437             8 septembre 1917
RABOUT (Martial)              Caporal               437             8 septembre 1917
SEQUER (Edmond)              2e classe              454              20 octobre 1917
SCHENNHER (Édouard)           Clairon               440            13 septembre 1917
SCHREIDER (Aimé)             Adjudant               336               14 mars 1917
SCHOEFFER (Henri)             Caporal               345               25 mars 1917
STOFFEL (Louis)              2e classe              345               25 mars 1917
   NOMS ET PRÉNOMS          GRADE            NATURE            DATE de la citation
                                            de la citation
SIMON-RAUCHE (Édouard)       2e classe     Ordre du rég. 345       25 mars 1917
STAUBGUILLAUME               2e classe           378                25 mai 1917
SCHEER                      1 re classe          378                25 mai 1917
SIMON (Eugène)              Adjudant             380                28 mai 1917
SELTIER (Auguste)           Adjudant             381                1er juin 1917
SCHWENDIMANN (Aloïse)         Sergent            381                1er juin 1917
STEINER (Charles)            2e classe           390                23 juin 1917
SNOBECH (Louis)              2e classe           390                23 juin 1917
SCHALLER (Louis)             2e classe           414               24 juillet 1917
SCHALLER (Joseph)            2e classe           414               24 juillet 1917
SCHILS (Jules)              1re classe           414               24 juillet 1917
SCHPECK (Émile)             1re classe           420                 7 août 1917
SIMON (Félix)               1 re classe          424                13 août 1917
SALLES (Jean)                 Sergent            426                14 août 1917
SENACQ (Joseph)              2e classe           426                14 août 1917
SCHPEICH (Auguste)           2e classe           432             3 septembre 1917
TALOTTE (Charles)             Sergent            444            22 septembre 1917
TROUCY (Jean)                2e classe           519                3 mars 1918
TAMAREILLE (Étienne)        1re classe           505              29 janvier 1918
THOUVENIN (Jean)            1re classe           505              29 janvier 1918
TANREL (Georges)             M. A.-M             336               14 mars 1917
THÉREL (Charles)            1re classe           336               14 mars 1917
THIRIET (Ernest)         Sous-lieutenant         336               14 mars 1917
TOUSSAINT (Émile)        Caporal Sergent         336               14 mars 1917
THÉREL.(Marcel)          Sous-lieutenant         345               26 mars 1917
THOUVENIN (Zéphirin)         2e classe           345               26 mars 1917
TOULLOT (Charles)             Sergent            345               26 mars 1917
TOUSSAINT (Émile)             Sergent            371                13 mai 1917
TERVAGNE (Jules)             2e classe           378                25 mai 1917
THIRIET (Joseph)              Sergent            387                16 juin 1917
TALINEAU (Baptiste)           Sergent            387                16 juin 1917
THOUVENIN (Auguste)          2e classe           393                25 juin 1917
THISSELIN (Lucien)           2e classe           393                25 juin 1917
THIRIARD (J.-B.)            2e cl/fuse           401               11 juillet 1917
TALFUMIER (Louis)            Caporal             414               24 juillet 1917
THIRIET (Laurent)            2e classe           420                 7 août 1917
THIRION (Gabriel).           2e classe           424                13 août 1917
VINCENOT (Henri)          Sergent-major          463             3 septembre 1917
VALTER (Édouard)             2e classe           519                3 mars 1918
VOTOT (Louis)                2e classe           336               14 mars 1917
VIRIOT (Marie)               2e classe           345               25 mars 1917
VOINOT (Victor)               Sergent            393                25 juin 1917
VALENTIN (Louis)             2e classe           412               21 juillet 1917
VIRIOT (Constant)            Caporal             414               24 juillet 1917
VOINOT (Adelin)              1re classe          420                 7 août 1917
VERRIER (Eugène)           Lieutenant            424                13 août 1917
VALENTIN(Théophile)          Caporal             424                13 août 1917
VUILLAUME (Charles )        1reclasse            424                13 août 1917
WALTER (Robert)             Capitaine            387                16 juin 1917
WOLFF (Auguste)              2e classe           416               28 juillet 1917
XAILLE (Charles)         Sous-lieutenant         381              1er janvier 1917
                                                     ÉTAT
     DES MILITAIRES DU 41e RÉGIMENT TERRITORIAL D'INFANTERIE
                                  MORTS POUR LA FRANCE
                   AU COURS DE LA GRANDE GUERRE 1914-1918

     NOMS ET PRÉNOMS                 GRADE              CLASSE      AFFECTATION       DATE DU DÉCÈS

NADAL (Ludovic-Ange-Marie)          Lieut.-colonel        1877               ?            4 mars 1917
MAUGARD (Const._Abel-Émile)          Lieutenant           1900       5e compagnie         14 avril 1917
PINSCLOUX (HenrI)                          -              1895               ?        13 novembre 1918
VIGNERON (Jules-Victor)                    -            1892/1895   1re compagnie          4 avril 1917
DUPUIS (Paul-Emile)                Sous-lieutenant        1899       Observ. aviat.   24 septembre 1916
HARAU (Germaim-Charles)                    -              1893               ?           16 juillet 1918
RICHARD (Marie-René-Armand)                -            1897/1899    5e compagnie     11 septembre 1917
ADAM (Alexis)                         2e classe           1898              2e -          2 mars 1917
ANDRÉ (Camille-André)                      -              1892             27e -          16 mai 1917
BAILLY (François-Alfred)                   -              1891             19e -        26 octobre 1916
BARBE (Jules)                              -              1889             14e -          15 mai 1915
BAUER (Frédéric)                           -              1899       Sursis d'appel   31 décembre 1915
BAYLE (Clément).                           -              1895       2e compagnie        4 février 1917
BECK (Joseph-Louis-Jules)                  -              1893            GVC             13 mai 1915
BÉDÉ (Victor)                              -              1892           Détaché           5 août 1916
BERNARD (Charles-Victor)                   -              1894      28e compagnie       17 février 1917
BIENFAIT (Marie-Auguste)                   -              1894           1re spéc.      16 octobre 1915
BIGEL (Charles-Jules)                  Caporal            1896           2e spéc.      9 septembre 1916
BONNOT (Eugène-Nicolas)               2e classe           1890       6e compagnie      5 septembre 1914
BOURDEAUX (Pierre)                    Adjudant            1888          G. V. C.      13 septembre 1914
BRIOT (Auguste-Jean).                 2e classe           1888      16e compagnie       9 octobre 1914
BURCK (Georges-Henri)                      -              1895               ?            5 mars 1917
CADIX (Auguste-François)                   -              1889      13e compagnie     12 septembre 1914
CANTAN (Henri)                             -              1890             18e -        14 janvier 1917
CAS (Baptiste)                             -              1890      Garde G. A. E.        11 mai 1917
CAZAURAN (Louis)                           -              1892      12e compagnie         14 avril 1917
CHADÉ alias LICK (Louis)                   -              1899             1re –        16 octobre 1915
CHARTRAIN (Const.-Pierre-Jules)            -              1891             17e –      1er septembre 1917
CHASSEL (Charles)                          -              1891            GVC           20 octobre 1915
CHATON (Joseph)                            -              1893       2e compagnie     1erseptembre 1916
CHENAILLES (Joseph)                        -              1890            GVC         14 décembre 1914
CHOLÉ (Charles-Joseph)                     -              1892           Détaché         5 janvier 1916
CLÉMENT (Jules)                                           1897       5e compagnie      2 novembre 1916
COLIN (Auguste)                       Caporal             1892               ?          6 octobre 1914
COLIN (Jean-Baptiste)                 2e classe             ?       13e compagnie       28 octobre 1914
COLIN (Eugène)                            -               1894             13e –      30 septembre 1914
COMMUN (Joseph-Victor)                Caporal             1897             7e –         10 janvier 1917
CORDONNIER (Charles)                  2e classe           1897         e
                                                                    14 compagnie         16 juillet 1915
COUDERT(Antoine)                          -               1892            18e –         24 février 1917
COURTIAT (Jean-Baptiste)                  -               1891            27e –           22 août 1917
CROUZIER (Charles-Edmond)             Sergent             1895           Détaché          20 avril 1916
DAGUET (Henri)                        2e classe           1889            GVC           30 janvier 1916
DARTEYRE (Jean-Justin)                    -               1895               ?             9 avril 1917
DAUTREY (Gaston-Léon)                     -               1893               ?          2 octobre 1914
DEBBAUT (Louis-Camille)                   -               1895               ?           18 juillet 1917
      NOMS ET PRÉNOMS                      GRADE             CLASSE      AFFECTATION        DATE DU DÉCÈS
DÉMONTÉ (Charles-Joseph)                   2e classe           1894       1re compagnie     23 novembre-1915
DERBOIS (Pierre)                                -              1896              9e -       11 novembre 1916
DERVAUX (Eugène)                                -              1888           G. V. C.      30 septembre 1914
DEUTSCH (Charles)                               -              1895        9e compagnie     17 décembre 1915
DEVENEY (Charles-Emile)                     Caporal            1891         1er bataillon        9 août 1915
DIETRICH (Jean)                            2e classe           1890       1re compagnie       27 janvier 1915
DOUCÉRÉ (Pierre-Marie-Franç.)                   -              1891             19e -       16 décembre 1916
DUBAS (Joseph)                                  -              1891             11e -            5 mai 1917
DUPAYS (Henri-Eugène)                Sergent-major Caporal     1890              3e -            8 avril 1915
DURAND (Jules-François)                     Sergent            1896             14e -       10 septembre 1915
ÉVRARD (Edmond-Louis)                      2e classe             ?                ?            2 octobre 1914
FALQUE (Albert)                                 -              1898        5e compagnie         17 mars 1917
FERRY (Émile-Charles)                           -              1895             13e –          21 juillet 1915
FRAYARD (Eugène)                            Sergent            1893               ?           1er juillet 1917
FRIANG (Alphonse-Justin)                        -              1896          Mob. usine         20 mai 1917
FRINOT (Alexis-Édouard)                    2e classe           1897          Mit. aviat.        14 juin 1917
GALLOIS (Marie-Jean-Baptiste)                   -              1894       13e compagnie        4 octobre 1914
GALLON (Jean-Pierre)                            -              1891         Ouvr. agric.        4 juillet 1916
GANAYE (Léon-Adrien)                        Caporal            1892       14e compagnie     30 septembre 1914
GARLAND (Camille_Mansuy)                    Sergent            1897               ?             8 juillet 1915
GEORGEAT (Adrien-Jean-Bapt.)               2e classe           1891       14e compagnie      2 novembre 1915
GÉRARDlN (Joseph-François)                      -              1899             10e –          25 juillet 1911
GERSPACH (Jules-Adolphe)                        -              1894              1re            14 mars 191$
GILBERT (Camille-Alphonse)                      -              1893          1re spéc..      16 octobre- 1915
GOBERT (Eugène)                             Caporal            1898       1re compagnie      4 novembre 1915
GOND (Camille-Joseph)                      2e classe           1889           G. V. C.          20 avril 1915
GONTARD (Samuel-Alphonse)                       -              1891       1re compagnie        11 juillet 1917
GUDE (Hippolyte-Paul)                           -              1895              3e -         1er juillet 1911
GUIDAT (Félix:Joseph)                      1re classe          1896           G. V. C.        19 février 1915
HENRY (Louis-Valentin)                     2e classe           1898       1re compagnie       26 octobre 1917
HERVÉ (Eugène)                              Sergent            1891             20e -         1er mai 1917 0
HOYER (Bruno-Émile-Charles)                2e classe           1899              6e -         15 janvier 1917
HUMBERT (Charles-Laurent)                  Adjudant            1894             10e -       24 septembre 1916
JACQUAT (Charles-Nicolas)                  2e classe           1887           G. V. C.        11 février 1916
JACQUET (Nestor-Émile)                          -              1894       11e compagnie         19 juin 1917
JACQUOT (Auguste-Amédée)                        -              1895               ?             24 juin-1915
JACQUOT (Joseph)                                -              1896               ?             27 mars 1911
JEANMAIRE (Arsène-Adolphe)                      -              1891        9e compagnie     17 septembre 1918
JEANMAIRE (Charles-Joseph)                      -              1893              14e            23 avril 1915
JESPÉRIER (Louis-Constant)                      -              1891           G. V. C.          13 mai 1915
JOLY (Paul.-Nicolas)                        Caporal            1894       11e compagnie         1er juin 1917
KARLESKIND (Eugène)                        2e classe           1893               ?         19 septembre 1917
LACROIX (Léon-Émile)                            -              1891       18e.compagnie     23novembre 1916
LALLEMANT (Émile)                           Caporal            1896             13e –          16 juillet 1916
LAMBERT (François-Achille)                 2e classe           1896              9e –           7 juillet 1915
LAURE (Joseph-Victor)                           -              1892           G. V. C.          21 mars 1915
LEBIGRE (Alexandre-Marius)                      -            1899/1902     4e compagne          19 août 1915
LEDOUX, alias IDOUX (Jean-B.)               Sergent            1892             11e –        7 décembre 1915
LEVEL (Aimé-Fernand)                       2e classe           1896            re
                                                                              1 spéc.         16 octobre 1915
LHEMANNE (Victor-Auguste)                       -              1893           G.V.C.            10 mars 1917
L'HUILLIER (Léon-Charles- Alb.)                 -                ?        15e compagnie       12 octobre 1914
MAHLER,          alias     GEORGES                             1897             11e –       19 décembre 1915
(Joseph-Alphonse)
    NOMS ET PRÉNOMS              GRADE         CLASSE AFFECTATION DATE DU DÉCÈS
MAIRE (Jean-Baptiste)             Caporal       1890   28e compagnie        23 janvier 1917
MANGIN (Joseph-Eugène)           2e classe      1893       1re spéc.        16 octobre 1915
MANGIN (Joseph-Lucien)               -          1887   13e compagnie         3 octobre 1914
MARANDE (Jules-Nicolas)        Sergent-major    1896   Détaché D. E. S.   12 décembre 1917
MARLIER (Gaston-Auguste)         2e classe      1894    4e compagnie      13 novembre 1916
MASSON (Albert-Ferdinand)            -          1897         1re            16 octobre 1915
MASSON (Émile-Lucien)             Caporal       1893       G. V.C.          19 octobre 1914
MAYER (Pierre-Jules)             2e classe      1887    9e compagnie        5 janvier: 1915
MENZEIN (Auguste-Ferdinand)          -          1899         16e -           5 octobre 1914
MINEAU (Achille-Remy)                -          1895         10e -           8 janvier 1918
MIQUEL (Raymond-Eugène)              -          1891        G.V.C.            12 mai 1915
MONTOIS (Marcel-Victor)              -          1894    8e compagnie         8 janvier 1917
MOUTTON (Charles-Constant)           -          1889           ?             9 octobre 1914
NOEL (François-Henri)             Sergent         ?    11e compagnie      16 décembre 1914
NOISETTE (Eugène-Hippolyte)      2e classe      1887         16e -         3 septembre 1914
ORY (Auguste)                        -          1895       2e spéc.       10 septembre 1915
PACATTE (Paul-Joseph)                -          1895   14e compagnie      29 septembre 1914
PAQUET (Émile-Adrien)                -          1895       1re spéc.          11 juin 1917
PAQUOTTE (Émile-Joseph)              -            ?     1re compagnie     17 décembre 1914
PATOUX, alias KOCK (Georges)         -          1891       1re spéc.        16 octobre 1915
PAYARD (Constant_Joseph)          Caporal       1897         2e -             31 mars 1916
PELLISSIER (Victor-Félix)            -          1895   16e compagnie      26 septembre1914
PERRIN (Auguste)                  Sergent       1895         6e –            2 janvier 1917
PETTDEMANGE (Victor-Lucien)      2e classe      1897          6e -            11 juin 1917
POINSIGNON (Louis-Jean)              -          1893          3e -          11 février 1917
POUJADE (Albert)                     -          1893          2e              22 avril 1917
POUPELARD (Célestin)                 -          1892          1re            11 juillet 1917
PROT (Eugène)                        -          1891         14e.         21 décembre 1914
PUREL (Joseph)                       -          1891       Détaché        1er décembre 1918
RAMET (Pierre)                       -          1893    3e compagnie           7 août 1917
RAVOLT (Jean)                        -          1892         13e -        30 septembre 1914
RICHARD (Alphonse)                   -          1888           ?            27 octobre 1914
RITZ (Émile-Henri)                   -            ?     14e compagnie      2 décembre 1914
ROUSSELOT (Hippolyte-Léon)           -          1893           ?             30 juillet 1917
ROVE (Albert-Henri)                  -          1896   10e compagnie      12 septembre 1915
ROYDOT (Lucien-Auguste)              -          1891           ?          11 septembre 1917
SAUVAGE (Jean-Baptiste)              -          1891   19e compagnie      25 novembre 1916
SÉBASTIEN, alias HAUSSER             -
(Jules)                                         1895        1re –          25 janvier 1916
SERMENT (Émile-Arthur)               -          1893       G.V.C.         6 décembre 1914
SIMON (Jean-Marie)                   -          1891   20e compagnie        4 octobre 1916
SORLOT (Paul-Victor)                 -          1899         9e –            4 mars 1915
SOUDIER (Henri)                      -          1893       Détaché        3 novembre 1917
SPITE (Nicolas-Jules)                -          1899   1re compagnie       16 octobre 1915
STEINER (Charles- Auguste)           -          1896         9e –            21 juin 1917
STOEBNER, alias MESNIER              -
(Émile)                                         1897       C.H.R.           8 octobre 1916
TECHE (Eugène-Hilavie)                -         1897   10e compagnie      10 novembre 1917
THALLER (Abel-Jules)                  -         1895        12e –            16 mai 1917
THIERRY (Claude-Henri)                -         1896         8e –           7 janvier 1917
THIRIET (Eugène)                      -         1894        13e –         6 novembre 1915
THOMAS (Edouard-Célestin)        1re classe     1898      2e spéc.            2 août 1916
TOBLER (Joseph-Jean)             2e classe      1894   6e compagnie        29 octobre 1916
                  NOMS ET PRÉNOMS              GRADE       CLASSE   AFFECTATION      DATE DU DÉCÈS
            TOILLIER dit BAU (Auguste)         2e classe    1893      6e compagnie   12 septembre 1917
            TOUSSAINT (Marie-Numa)                 -        1897           3e.-        1er juillet 1917
            VAYNE (Julien)                         -        1891         Détaché     1er septembre 1918
            VENTILLARD (Amédée-Charles)            -        1895         G. V.C.      14 octobre 1914
            VIGNÉ (Marius-Ernest)                  -        1891     1re compagnie     11 juillet 1917
            VIGNERON (Albert)                      -        1898            ?            24 juin 1915
            VIRIOT (Marie-Alphonse)                -        1896     10e compagnie      21 mars 1917
            VOUAUX (Charles)                       -        1894           6e -          16 juin 1915
            VOURIOT (Joseph-Apollinaire)           -        1896           16e -     26 novembre 1914
            WIDENMANN (Charles)                    -        1898           8e -          7 mars 1917
            ZÉNARD (Léon-Édouard)                  -        1896           14e -     22 septembre 1916



                             Imprimerie BERGER-LEVRAULT, NANCY-PARIS-STRASBOURG

Cote « O pièce 13554 » à la BDIC de Nanterre

								
To top