de l Int�rieur et de l Economie et des Finances la d�finition du plan comptable

Document Sample
de l Int�rieur et de l Economie et des Finances la d�finition du plan comptable Powered By Docstoc
					                                            ‫المملكة المغربية‬
                                  ‫وزارة التـشغيــل والتكويـن المهـنـي‬
                                Royaume du Maroc
           Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle




                                                                        QUOTIDIENNE




                                                       N°53 du 20 novembre 2008

                         www.emploiformation.gov.ma
Quartier administratif, Rabat–Chellah MAROC Tél: 037760521- 037762763- 037760318 Fax : 037768881
   037768881 :‫الهاتف: 125067730 - 367267730 - 813067730 الفاكس‬      ،‫الحي اإلداري، الرباط، شالة ،المغرب‬
Casablanca, 19/11/08- SAR la Princesse Lalla Meryem a procédé, mercredi en
fin d'après-midi à Casablanca, à l'inauguration du centre de néonatalogie
relevant de l'"Oeuvre de la Goutte de Lait".     (Le Matin, p.01-02).
Rabat, 18/11/08- Le peuple marocain et la famille Royale célèbrent, mercredi,
l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasna, qui a porté, dès son jeune âge,
un intérêt particulier à la promotion et la diffusion de la culture
environnementale.




Le Conseil de gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du Premier
ministre, M. Abbas El Fassi, a adopté deux projets de décret et 11
conventions internationales. Dans un point de presse à l'issue de ce
conseil, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, M. Mohammed
Saâd El Alami, a indiqué que le premier décret, présenté par le ministre de
l'Intérieur, confie aux ministres de l'Intérieur et de l'Economie et des Finances
la définition du plan comptable unifié des partis politiques en vue de les doter
d'un cadre référentiel permettant de mieux expliciter les règles comptables de
gestion financière des partis et de renforcer la transparence des données et
bilans financiers, dont l'emploi des fonds publics qui leur sont accordés, sous
forme de subvention ou d'aide, et qui demeurent soumis au visa d'un expert
inscrit à l'ordre des experts comptables et au contrôle de la Cour des Comptes.
Le deuxième projet, présenté par le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, est
relatif à la définition des attributions et l'organisation du ministère du
Tourisme, en vue de lui permettre d'accompagner les mutations que connaît le
secteur et de le doter de structures à même de favoriser ses moyens
d'intervention et d'action. Le Conseil a également adopté 11 conventions
internationales dont la première porte sur un accord de coopération
économique, scientifique, technique et culturelle entre le gouvernement du
Royaume du Maroc et le gouvernement de la République démocratique
populaire du Laos. Il a, en outre, adopté un accord portant création de la
Haute commission mixte entre le Royaume du Maroc et la République du
Soudan et un mémorandum d'entente de coopération dans le domaine des
Habous et des affaires islamiques entre les gouvernements du Maroc et du
Soudan, a précisé le ministre. Le quatrième accord, signé entre les
gouvernements du Royaume du Maroc et de la République de Slovénie
concerne les domaines de l'éducation, de la culture, des sciences et des sports,
alors que le cinquième porte sur la coopération dans le domaine de la pêche
maritime entre les gouvernements du Royaume du Maroc et de la République
du Gabon. Le Conseil a, de même, adopté trois conventions entre les
gouvernements du Royaume du Maroc et de la République du Bénin portant
                                                                                2
sur la reconnaissance mutuelle des permis de conduire, du transport aérien et
de la coopération dans le domaine de la marine marchande, ainsi que deux
accords entre les gouvernements du Royaume du Maroc et de la République
de Turquie portant sur la coopération dans les domaines de la santé et de la
coopération technique et scientifique en matière d'infrastructures de base
pour le transport routier et les autoroutes. Une convention de coopération
dans le domaine de la navigation maritime et de la marine marchande entre
les gouvernements du Royaume du Maroc et de l'Etat du Koweit, a également
été adoptée lors de cette réunion. Le conseil a par ailleurs décidé de reporter à
une réunion ultérieure l'examen du projet de loi relatif à la transformation de
l'Office National de l'Electricité en société anonyme.




  Intégration Economique Du Grand Maghreb
                   Arabe
 Lancement de la Banque maghrébine d'investissement et
            de commerce extérieur en 2009
  L'UMA demeure une aspiration populaire et un choix
              stratégique incontournable
Les cinq pays du Maghreb envisagent de lancer en 2009 la Banque
maghrébine d'investissement et de commerce extérieur (BMICE) et de
souscrire définitivement au capital de cette institution régionale
Recommandée par le Fonds monétaire international (FMI), cette banque sera
composée d'une assemblée générale des souscripteurs, d'un conseil
d'administration de 10 membres (deux de chaque pays de l'UMA) et d'un
directeur général désigné pour un mandat de quatre ans renouvelable une
seule fois. Le capital de la BMICE s'élève à 500 millions de dollars. Il sera
réparti entre les cinq pays membres de l'UMA. L'objectif de la création de cette
institution financière maghrébine est de contribuer à l'édification d'une
économie maghrébine compétitive et intégrée, à réaliser des projets mixtes, à
promouvoir les échanges commerciaux intermaghrébins et à renforcer les
investissements et la circulation des biens et des capitaux entre les pays du
Maghreb. Il est à rappeler que l'accord relatif à la création de cette banque,
dont le siège est prévu à Tunis, a été signé en 1991 en Libye.
L'édification de telle structure régionale permet d'aplanir les difficultés et de
mettre sur pied un marché maghrébin pour plus de 100 millions de
consommateurs potentiels dans les cinq pays membres de l'UMA, qui sera
appelé à s'élargir pour englober un marché arabe de libre-échange, ce
groupement, qui recèle d'importantes ressources naturelles et énergétiques,
est en droit de se targuer de sa proximité géographique de l'UE, un marché de
450 millions de consommateurs. Pour ces raisons, il a été décidé la
libéralisation de l'accès des produits aux marchés du Maghreb et l'accélération

                                                                                3
de la construction d'une autoroute et d'une voie ferrée trans-maghrébines.
Ainsi et en s'unissant, le Maghreb est capable de s'imposer face aux autres
ensembles plus puissants dont l'Union européenne. Pour le Royaume,
l'édification du Maghreb arabe, qui constitue toujours un choix stratégique
répondant aux aspirations des peuples frères de la région, est réalisable.
A condition que les termes du Traité de Marrakech, et à leur tête, le respect de
la souveraineté et de l'intégrité territoriale des pays membres, soient respectés
par tous.        (El Mahjoub Rouane. p.01).



                        ‫التغطية الصحية ألجراء القطاع الفالحي‬
،‫كتبت جريدة "االتحاد االشتراكي" أن الوضعية االجتماعية للعمال الزراعيين وضعية يطبعها التمييز القانوني‬
‫ويتمثل في الحد األدنى لألجور الذي يقل عن القطاع الصناعي ب35 في المائة عن القطاع الصناعي، و عدد‬
‫ساعات العمل 48 عوض 88 في الصناعة، و حرمان العمال الزراعيين من التعويضات العائلية. و في هده‬
‫الظروف تم اللجوء إلى تنظيم أيام تحسيسية و لقاءات تواصلية مع الفالحين من طرف المديرية الجهوية‬
‫للصندوق الوطني للضمان االجتماعي للرباط – القنيطرة يوم األربعاء 12/22/4001 لقاء تواصليا في‬
             .)07.‫.(عبد اإلله العزوزي.ص‬             ‫موضوع التغطية الصحية لفائدة أجراء القطاع الفالحي‬



                    Kenitra/ CNSS
        Nouvel horizon pour le secteur agricole
La direction régionale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de
Rabat-Kénitra a récemment organisé, mercredi à Kénitra, une rencontre
d'information sur la couverture médicale au profit des salariés du secteur
agricole. Cette rencontre, qui a connu la participation d'un certain nombre
d'acteurs du secteur agricole (Syndicats, salariés, patronat, associations),
s'inscrit dans le cadre de la stratégie élaborée par le CNSS en vue de
généraliser les services offerts par la Caisse à l'ensemble des travailleurs
agricoles.Pour sa part, la délégation du ministère de l'Industrie, de commerce
et des Nouvelles Technologies à Kénitra a organisé une journée d'étude sur la
qualité. Cette rencontre, initiée en collaboration avec la Chambre de
Commerce, d'Industrie et de services des provinces de Kénitra et de Sidi
Kacem, s'inscrit dans le cadre de la 12e édition de la semaine nationale de la
qualité.        (Med MANIA. p.05).


                            ‫تحديد معايير التمثيلية النقابية في‬
                                ‫أجندة الحوار االجتماعي‬
‫كتبت جريدة "رسالة األمة" أ نها علمت من مصادر نقابية أن تحديد مفهوم النقابة األكثر تمثيلية وضع على‬
‫طاولة الحوار و عهدت مقاربته إلى اللجنة الموضوعاتية المتفرعة عن لجنة الحوار االجتماعي في القطاع‬
‫الخاص الموكول إليها مناقشة الحرية النقابية و استكمال تشريع الشغل. إن الحرية النقابية حق أساسي من حقوق‬
                                                                                        ّ
 ‫اإلنسان وهي تشكل، إلى جانب حقوق المفاوضة الجماعية، قيمة أساسية من قيم منظمة العمل الدولية. إن حقوق‬
 ‫التنظيم والمفاوضة الجماعية هي حقوق تمكينية تجعل من الممكن تعزيز الديمقراطية واإلدارة السديدة لسوق‬
 ‫العمل والظروف الالئقة في مكان العمل. إن الحرية النقابية والحرية في المفاوضة الجماعية حقان من الحقوق‬
                                                                                                   4
‫األساسية .وهما متأصالن في دستور منظمة العمل الدولية وإعالن فيالدلفيا المرفق بدستور المنظمة . وقد أعاد‬
‫المجتمع الدولي تأييد قيمتهما األساسية، ال سيما في مؤتمر القمة العالمي للتنمية االجتماعية لعام 1995 في‬
‫آوبنهاغن وفي إعالن منظمة العمل الدولية لعام 1995 بشأن المبادئ والحقوق األساسية في العمل .ويتيح هذان‬
  ‫(عبد هللا لوغشيت.ص.20-10).‬                ‫الحقان تمكين اإلمكانية لتعزيز ظروف الئقة في العمل وتحقيقها.‬


                        ‫الحكومة "تتهرب" من الحوار االجتماعي‬
‫كتبت جريدة "الصباحية" ان القيادي في االتحاد المغربي للشغل محمد هاكش المشارك في مسلسل الحوار‬
‫االجتماعي صرح للجريدة بان الحكومة اتبعت سياسة " سياسة الكرسي الفارغ في تعاملها مع النقابات" و "‬
‫تاجيل النقاش بخصوص الزيادات إلى تاريخ لم تحدده الحكومة بعد" ، و ذلك في إطار الغياب الدائم للباطرونا‬
‫في القطاع الخاص و ذلك أمال منها للتهرب من النقاش حول ملفات ترتبط بظروف العمل و الحد األدنى‬
                                                        ‫(نور الدين عفير.ص. 50-20).‬         ‫لألجور.‬


                                                  ‫هبة‬
‫كتبت جريدة "الصباحية" ان بلجيكا منحت اليوم األربعاء , هبتين ماليتين للمغرب بقيمة 3 ماليين أورو,‬
‫مخصصة لتمويل مشروعين يهمان النهوض بالمقاوالت الصغرى بالعالم القروي ودعم التكوين المهني باألقاليم‬
‫الشمالية للمملكة. وتم التوقيع على اتفاقيتي تمويل المشروعين , اليوم األربعاء بالرباط من طرف , الكاتب العام‬
‫لوزراة اإلقتصاد والمالية السيد عبد اللطيف لوديي والمدير العام للتعاون في مجال التنمية بوزارة الشؤون‬
‫الخارجية البلجيكية السيد بيتر مورس. وستخصص الهبة األولى وهي بقيمة1 مليون أورو لتمويل مشروع‬
‫النهوض بالمقاوالت الصغرى بالعالم القروي بشمال المغرب , وهو مشروع سيساهم في خلق فرص الشغل‬
‫والثروات لفائدة الساكنة المعوزة بوالية تطوان من خالل النهوض بعملية التشارك والمواكبة عبر توفير مالئم‬
‫لتقديم القروض. أما الهبة الثانية وهي بقيمة5 ماليين أورو فتهم تمويل مشروع للتكوين المهني بكل من تطوان‬
 ‫والمضيق -الفنيدق وشفشاون والحسيمة. ومن شأن هذا المشروع المساهمة في التنمية االقتصادية واالجتماعية‬
‫ومحاربة الفقر بهذه المناطق وكذا تيسير اندماج وتشغيل الشبان المنقطعين عن الدراسة. التعاون االقتصادي‬
‫والمالي بين المملكتين عازم على العمل لتعزيزه وتطويره. حضر حفل التوقيع , سفير المملكة البلجيكية بالرباط‬
       ‫(الصباحية.ص. 10).‬              ‫وممثلون عن وزارة التشغيل والتكوين المهني ووكالة التنمية االجتماعية .‬



              ‫شاب يرسل الوزير األول بعد رفضه منحه رخصة للصيد‬
             ‫يتوفر على كل الشروط لالستفادة من تمويل في إطار برنامج "مقاولتي"‬
‫كتبت جريدة "الصباح" أنه تقدم شاب مصطفى الوسطي إلى وزارة الصيد البحري في فبراير 4001 بطلب‬
‫من اجل الحصول على رخصة عقد الجنسية لبناء و تجهيز مركب للصيد بالخيط و هو مشروع نال موافقة‬
‫الوكالة الوطنية إلنعاش التشغيل و الكفاءات و انه حضي بمصاحبة و تكوين خاصين لحاملي مشاريع خلق‬
‫المقاوالت من طرف غرفة التجارة و الصناعة و الخدمات بالرباط. غير أن الوزارة رفضت الطلب بناء على‬
‫قرار تجميد االستثمارات في مجال بناء و اقتناء مراكب جديدة للصيد و هو ما يعتبره المعني باألمر تبرير غير‬
                                                         ‫(مصطفى الوسطي.ص.30).‬                 ‫قانوني.‬




                              ‫شخص آخر تعرض لكسور عديدة‬
                                                                                                        ‫5‬
                                ‫وفاة عامل في حادثة شغل‬
‫كتبت جريدة "الصباحية" انه حدث يوم االثنين الماضي حادثة في ميناء أسفي، أودت بحياة عامل ب الوكالة‬
                                            .)02-05 .‫(نور الدين عفير.ص‬           .‫الوطنية للموانئ‬



       Reprise du Hilton de Rabat et suspension de
                l’activité pour rénovation
     Accor propose un accord à ses partenaires
                     sociaux
À la suite de la réunion qui a eu lieu le 14 novembre 2008 à l’actuel hôtel
Hilton, entre les responsables Accor Maroc, représentant la société Emirotel,
présidée par Marc Thépot -propriétaire dudit établissement - et les
représentants syndicaux du personnel, les deux parties ont trouvé un accord
sur les conditions de rémunération et de gestion du personnel pendant la
période de suspension de l’activité et de fermeture de l’hôtel pour rénovation.
Cet accord et l’expérience qui découle de son processus de négociation ont
permis au futur gestionnaire et aux délégués du personnel de l’établissement
d’asseoir une base des relations de partenariat qui se veut saine, mature et
responsable. Durant cette période de fermeture, prévue du 1er Janvier au 30
septembre 2009, plusieurs programmes de formation et d’actions
d’immersion dans les Sofitel seront organisés au niveau national et à
l’international au profil du personnel de l’unité (plus de 3000 jours de
formation). Il est convenu également d’accorder au personnel âgé de 55 ans et
plus la possibilité d’un départ dans le cadre d’une retraite anticipée. Emirotel
est disposé à permettre au personnel qui le désire de bénéficier des deux
pensions complètes de la CNSS et de la CIMR en versant à ces organismes les
cotisations nécessaires. Des encouragements sont également prévus dans ce
sens. Les délégués et les représentants du personnel ont fait part de leur
satisfaction et de leur volonté de se mobiliser pour contribuer à la réussite des
programmes de formation et des actions de préparation et de mise en place du
nouveau produit hôtelier. Les deux parties se sont félicitées de la qualité des
échanges et des attitudes responsables et professionnelles qui ont marqué
cette rencontre. Elles ont renouvelé en fin de séance leurs engagements pour
asseoir une relation de qualité à même de faire de cet établissement un modèle
de partenariat durable et responsable entre les dirigeants et les représentants
du personnel.          (Achir KARIM. p.05).




                                                                                               6
   Boeing supprime 800 postes dans son pôle
                   défense
Le constructeur aéronautique américain Boeing va supprimer environ 800
emplois dans sa division défense. Ces postes concernent toutes les catégories
de personnels (employés, encadrement, ouvriers) sur le site de production de
Wichita (Kansas) et auront lieu l'an prochain. Ce site emploie 3.000 personnes
environ. "Boeing attribue les réductions à la fin de certains programmes et au
retard dans l'appel d'offre des avions-ravitailleurs de l'armée de l'Air
américaine", a expliqué le groupe dans un communiqué. Outre les
suppressions d'emplois à Wichita, Boeing compte y "restructurer son activité"
afin de réduire ses dépenses et d'être "plus abordable pour nos clients", a
indiqué l'avionneur, sans plus de précisions. Boeing va envoyer vendredi des
notifications à 76 employés, dont le dernier jour de travail est prévu pour la
mi-janvier. Les modalités du reste des suppressions d'emplois seront
détaillées ultérieurement, et la plupart devraient avoir lieu au cours du
premier semestre. Par ailleurs, le constructeur aéronautique américain va être
touché par le ralentissement économique mondial, qui commence à affecter le
trafic aérien, a reconnu mercredi l'un de ses dirigeants, qui a toutefois affiché
sa confiance sur le long terme. "L'environnement économique mondial va
représenter un défi", a déclaré Scott Carson, le patron de l'aviation civile chez
Boeing, lors d'une conférence avec des analystes retransmise sur internet. Ce
dernier n'a pas précisé dans quelle mesure les résultats de Boeing seraient
impactés, assurant par ailleurs que l'avionneur était dans une dynamique de
gains de productivité. "Le produit intérieur brut et le trafic aérien sont
intrinsèquement liés", a-t-il poursuivi. Or, aujourd'hui, "nous parlons
assurément d'une récession mondiale", a noté Scott Carson. Le marché
mondial de l'aviation civile "a atteint un pic" dans son cycle actuel, après les
commandes records de 2006 et 2007. "Cette année devrait être inférieure, et
les projections prévoient pour l'année 2009 un marché en repli" en raison de
l'environnement économique. Mais tout n'est pas noir pour Boeing : les prix
du pétrole ont chuté des deux tiers par rapport à leurs records de l'été. "Les
prévisions d'analystes font état d'un baril de brut à 70-90 dollars pour les
prochains mois. Cela va permettre aux compagnies d'être rentables. Cela crée
une demande pour des avions plus économes en carburant" et donne du
dynamisme au marché de renouvellement des avions, a-t-il observé. "Nous
continuons de penser que les tendances de long terme", qui font état d'une
croissance mondiale solide de la demande en avions civils, "sont justes". Cette
croissance doit être nourrie par le renouvellement des flottes sur les marchés
matures et par le boom du trafic dans les économies émergentes. "Nous
suivons de près les clients émergents et leurs besoins, afin d'être sûrs de ne
rater aucun segment de marché", a-t-il indiqué, ajoutant que Boeing "est bien
positionné pour le prochain cycle de commandes". Concernant les retards de
livraisons dûs à deux mois de grève chez ses mécaniciens en septembre-
                                                                                7
octobre et à des problèmes industriels sur ses programmes 787 "Dreamliner"
et 747 cargo, M. Carson a répété que Boeing oeuvrait pour en "minimiser
l'impact" pour ses clients. "Nous sommes concentrés sur le redémarrage de
notre production" après la grève. Le groupe travaille avec ses clients et Boeing
est prêt à leur apporter "une aide financière s'ils en avaient besoin", a-t-il dit.
Selon le Wall Street Journal, Boeing a commencé à prévenir ses clients qu'il
aurait environ dix semaines de retard dans ses livraisons après la grève.
(AFP).



                     Industrie automobile :
                     Les raisons de la crise
L'industrie automobile, aussi bien européenne qu'américaine, est la première
grande victime de la crise financière. La vitesse à laquelle le secteur subit les
conséquences du ralentissement économique a quelque chose de sidérant. Les
ventes s'effondrent de part et d'autre de l'Atlantique. Les annonces de
fermeture d'usines se multiplient. Aucun constructeur n'échappe à une
révision drastique de ses perspectives de bénéfices. La soudaineté et la rapidité
du désastre s'expliquent par plusieurs raisons. D'abord, l'industrie automobile
est d'une extrême sensibilité aux variations de consommation. Quoi de plus
facile pour les ménages ou les entreprises de retarder de six mois, voire plus,
l'achat d'un véhicule, alors qu'il s'agit d'un poste lourd pour le budget. Ensuite,
l'industrie automobile subit de plein fouet la crise du crédit. Dans les pays
développés, les trois quart des voitures sont achetées à crédit. Lorsque l'accès à
celui-ci est plus difficile, l'impact sur les ventes est immédiat. Troisième raison
: l'organisation en flux tendu du secteur. Il suffit d'une baisse des
fréquentations des show room des concessionnaires pour que les usines soient
obligées de réduire les cadences, voire de fermer partiellement. Le stockage de
véhicules produits, mais non vendus se révélant plus coûteux que la mise en
chômage partiel d'une partie des salariés. Ainsi les problèmes des
constructeurs américains préexistaient largement à la crise des subprime.
D'abord, depuis des années, les erreurs stratégiques sont manifestes : au
détour des années 1980, General Motors (GM), Ford et Chrysler se sont
précipités sur le marché lucratif des 4X4, laissant le champs libre aux japonais
sur le segment des petites voitures. Maintenant que, du fait de l'envolée du
prix de l'essence, les consommateurs américains ne veulent plus de 4X4, les
"Big Three" se retrouvent pris au piège car ils ne pourront jamais regagner le
terrain perdu depuis 15 ans. Ensuite, le management a été déficient. Malgré 50
milliards de pertes et une chute drastique des parts de marché, jamais le
conseil d'administration de GM n'a remis en cause les choix de son PDG Rick
Wagoner. Chez Ford, les hésitations se sont payées cash. Bill Ford, l'héritier de
la famille n'était pas l'homme de la situation et a dû céder sa place au bout de
quelques mois à Allan Mulally. Chrysler, quant à lui, paie les pots cassés de la
fusion ratée avec l'allemand Daimler. Enfin depuis des années, GM, Ford et
Chrysler pâtissent d'une structure de coûts inadaptée. Obligés d'assumer les
retraites et les frais de santé de leurs salariés, les constructeurs américains
                                                                                  8
assument un surcoût moyen par voiture de 1 400 dollars par rapport à leurs
principaux concurrents japonais. Un accord avec les syndicats a bien été
trouvé l'an dernier pour les débarrasser de ce fardeau, mais sans doute trop
tard : ses effets ne commenceront à se faire sentir qu'à partir de 2010. D'ici là,
les Big Three ont le temps de mourir dix fois. Dans ce contexte, la crise
actuelle n'est que le catalyseur d'une myriade de problèmes, qui, s'ils avaient
été traités avant, n'auraient pas conduit les Big Three au bord de la faillite.
        (Stéphane Lauer)




                                                                                 9

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:10
posted:5/20/2012
language:
pages:9