Your Federal Quarterly Tax Payments are due April 15th Get Help Now >>

Pr�sentation PowerPoint by uQBIswFR

VIEWS: 12 PAGES: 26

									Journée A.R.H. le 16 janvier 2009 – développement de la chirurgie ambulatoire -




         MISE EN ŒUVRE DE LA
        CHIRURGIE AMBULATOIRE
        AU CHI ELBEUF-LOUVIERS

                11 ANS D’EXPERIENCE
                        M. Olivier BRAND (Directeur Général)
                       Mme Christine DE ARAUJO (Cadre sup)
                        Dr Christian DURAND (Resp. de pôle)
 Bassin de population : 200 000 habitants

 946 lits et places
      H.A.D. : 40 places

 30 050 séjours M.C.O.
      6 000 séjours chirurgicaux
       dont 37% en ambulatoire

 59 200 passages aux urgences sur 2 sites
   (+ 2,8%)
            - 46 200 Feugrais
            - 13 000 Louviers

 Une progression constante de l’activité et des
  parts de marché depuis 2003 (source BDHF)

 Des indicateurs de performance favorables
(source ATIH : tableau de pilotage de la 2 -
                                        -
performance hospitalisée).
   Un Projet d’Etablissement 2006 – 2010 centré sur les priorités de santé
    publique, le management, l’amélioration de l’efficience, la fluidité des
    séjours et l’amélioration des conditions d’hospitalisation

   Le Schéma Régional d’Organisation Sanitaire (SROS 3) 2006 – 2011 :
    le C.H.I., hôpital de référence

   Un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens signé le 30 mars 2007

   Certification H.A.S. 2007 sans recommandation ni réserve

   2 conventions tripartites (EHPAD) :
          Seine-Maritime (2005)
          Eure (2007)

                                                                      -3-
PLAN



              HISTORIQUE
  MISE EN ŒUVRE : ouverture le 03/02/97
         FACTEURS DE REUSSITE
      DIFFICULTES AU DEMARRAGE
        PRESENTATION DE L’UNITE
    LE PARCOURS TYPE D’UN PATIENT
      EVOLUTION APRES 11 ANS DE
              FONCTIONNEMENT
         PERSPECTIVES D’AVENIR
                                       -4-
HISTORIQUE
    (1)


   Projet d’établissement 1995  SROSS
   Arguments d’efficiences :
      Alternative à l’hospitalisation traditionnelle
      La France en retard par rapport à nos pays voisins
      85 % en privé, 15 % en public
   Arguments médicaux :
      Développement des techniques chirurgicales
       (endoscopies)
        et des techniques anesthésiques (ALR)

                                                       -5-
HISTORIQUE
    (2)


        Cadre juridique et contexte local :

      Autorisation préfectorale (Nov 1995) pour le
       nouveau programme lits : conversion de 22 lits
       traditionnels en 12 places d’HDJ

      Regroupement du service de gynécologie avec
       celui de chirurgie viscérale et vasculaire  locaux
       libérés et redéploiement de personnel


                                                        -6-
MISE EN
ŒUVRE



       OUVERTURE LE 3 FEVRIER 1997
  Elaboration d’un règlement intérieur
   définissant l’organisation du service :
    Répartition des places / spécialités (Gynéco, ORL,
     Viscéral-Vasculaire, Ortho), … mais figée
    Responsabilités médicales
    Pathologies
    Horaires d’ouverture
      Nb de personnel / place
    Conditions de sortie des patients
                                                     -7-
FACTEURS DE
REUSSITE AU
 DEMARRAGE


    Concertation et acceptation de TOUS les
     médecins intervenants  rôle du conseil de
     bloc

    Nécessité d’une programmation adaptée et
     anticipée  rôle du staff

    Coordination au sein d’une même fédération

                                                -8-
DIFFICULTES
     AU
DEMARRAGE


   Intégration de l’activité ambulatoire dans
    un bloc polyvalent  patients ambulatoires
    opérés en 1er  changement d’habitudes

   Rigidité dans la répartition des places /
    spécialité  souplesse indispensable pour
    optimiser le remplissage des lits



                                                -9-
PRESENTATION
  DE L’UNITE
      (1)


               12 Places autorisées :
                       Les locaux:
                       6 chambres à 1 lit
                      3 chambres à 2 lits
               1 salle équipée de 3 brancards
                        1 salon de repos
             1 salle de soins / 1 bureau infirmier
                       Locaux utilitaires
           Proximité immédiate du bloc opératoire

                                                      - 10 -
PRESENTATION
  DE L’UNITE
      (2)


                   LE PERSONNEL

    1 responsable médical d’unité (Dr Morin)
    3,6 ETP d’IDE ( présence minimum de 2 IDE/jour)
                      Horaires : 7h à19h

    3 ETP d’AS
                          Horaires :
                         6h30/14h30
                          10h/18h
                        11h30/19h30
         Prestation ménage sous traitée
                                                       - 11 -
PRESENTATION
  DE L’UNITE
      (3)


                   L’ORGANISATION
    Ouverture du lundi au vendredi de
                   7 heures à 19 heures

    Fermeture 4 semaines en août et 1semaine à Noël

    Fermetures ponctuelles / activité

    Permanence des soins assurée par service de
        chirurgie traditionnelle ou SAU (consignes
         données aux patients à la sortie)
                                                       - 12 -
PRESENTATION
  DE L’UNITE
      (4)


         Parcours type du patient (1)
    Consultation chirurgicale : proposition de
     chirurgie ambulatoire
    Consultation pré anesthésique : validation
     des critères d’éligibilité à l’ HDJ
    Pré admission administrative
    Admission du patient à partir de 7 heures
     (arrivée échelonnée possible)
        Prise en charge par la même IDE pendant
         tout le séjour
                                             - 13 -
PRESENTATION
  DE L’UNITE
      (5)



          Parcours type du patient (2)
    Vérification des conditions ambulatoires
    Douche pré opératoire, préparation cutanée, etc..
    Bloc
    Surveillance post opératoire
    Visite du chirurgien (papiers de sortie)
    Validation de l’heure de départ par médecin
     anesthésiste
        Le lendemain appel téléphonique pour évaluer
          l’état du patient et satisfaction
                                                         - 14 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (1)
                Spécialités nouvelles :
       2003  Urologie
       2008  Endoscopies digestives libérales dans le
        cadre d’un GCS


    Optimisation du fonctionnement de l’HDJ :
       Mise en place de la rotation des patients (2/ place)
       Mise en place progressive de l’arrivée échelonnée
        des patients
       Mise en place d’un circuit spécifique pour les
                actes frontières (FSE)
                                                         - 15 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (2)

                   Spécialités accueillies

            ORL           Endoscopies
            8,5 %            12 %
                                             Ortho
  Uro                                        31 %
 12,5 %



          Gynéco
           17 %               Visc – Vasc
                                 19 %
                                               - 16 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (3)


               PRINCIPAUX ACTES :

    Orthopédie : canaux carpiens, arthroscopies
     genou
    Viscéral – Vasculaire : hernies, varices
    ORL : drains, végétations-adénoïdectomies
    Urologie : circoncisions, montées de sonde
    Gynécologie : FGS, ligatures de trompes
        Endoscopies digestives
                                              - 17 -
                                                       ACTIVITE
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (4)
     3000

                                                                                             2504
     2500
                                                                                     2187

                                                                              1916
     2000                                                             1797
                                                       1669   1725
                   1591           1634
                           1568          1532   1567
     1500   1249


     1000



     500



        0
            1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006    2007   2008
                                                 ANNEE
                                                                                            - 18 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (5)


      Taux de chirurgie ambulatoire / activité
                      globale :
                    2000 = 25,61 %
                    2005 = 29,62 %
                    2007 = 35,74 %
                    2008 = 37,40 %


    Objectifs SROSS du territoire Rouen – Elbeuf
                    2011  25 %
                                                 - 19 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (6)



               Taux d’occupation :

            2006 = 64,4 % sur 5 jours
            2007 = 82,8 % sur 5 jours
        2008 = 92,3 % sur 5 jours (230 j / an)




                                                  - 20 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (7)


    Chirurgie ambulatoire et contrat de pôle (1):
    « Développer la chirurgie ambulatoire » :
       optimisation de la planification journalière des
        patients
       Perspective d’une nouvelle « clientèle »
       Potentiel de substitution / nouvelles indications
        (ex: vésicule sous cœlioscopie, ATL)

    « Evaluer la satisfaction des patients
        hospitalisés en HDJ sur la prise en charge
         de la douleur post-opératoire»
                                                            - 21 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (8)


   Chirurgie ambulatoire et contrat de pôle (2):

    Indicateurs de suivi
        Nb de patients ambulatoires hospitalisés en
        chirurgie conventionnelle,
        Tx d’occupation / jour
        Tx de satisfaction de la clientèle à J + 1
        (enquête téléphonique)


                                                        - 22 -
 EVOLUTION
APRES 11 ANS
    (9)


                   Contraintes
    Difficultés rencontrées avec le nombre
     d’intervenants  planification optimale et
     souple
    20 chirurgiens dont 4 temps partiels + 4
     gastro-entérologues (endoscopies digestives)
    Difficultés / critères sociaux d’éligibilité
     (population socialement défavorisée)
    Contraintes organisationnelles / horaires
           d’ouverture du bloc
                                               - 23 -
AVENIR



            Objectifs de progression

 Amélioration de l’arrivée échelonnée des patients
 Augmentation des rotations de patients (cf
  propositions MEAH)
 Augmentation des propositions de créneaux
  opératoires
 Intégration des endoscopies publiques (300)
 Augmenter l’attractivité de l’HdJ
     Tendre vers 100 % de taux d’occupation
                                                      - 24 -
CONCLUSION




     Adhésion totale de TOUS les
       praticiens pour développer
          l’activité ambulatoire




                                    - 25 -
         L’EQUIPE DU CHI
D’ELBEUF - LOUVIERS - VAL DE REUIL

         VOUS REMERCIE

      DE VOTRE ATTENTION


                               - 26 -

								
To top