all11 prob expert 2012 fb by HC12042804400

VIEWS: 72 PAGES: 113

									Méthode des scénarios




                        4
         L11 RÉDUIRE L’INCERTITUDE :
     LES MÉTHODES D’EXPERTS T2 Chapitre 8

1.    L’inventaire des méthodes
         La méthode Delphi
         L’abaque de Régnier
         Les méthodes d’impacts croisés

2.    La méthode Smic Prob-Expert
         L’objet et le principe de Smic Prob-Expert
         Relations entre hypothèses et scénarios :
          la recherche de la cohérence
         Résultats : hiérarchie des scénarios
          et analyse de sensibilité
         Choix des images finales
         Utilité et limites

3.    Illustrations
         Les scénarios de l’énergie nucléaire en France
         Les scénarios de l’énergie nucléaire dans le monde
         Probabilisation des scénarios Axa, 23 questions et cinq scénarios de l’agriculture

                                                                                           6
             La méthode Delphi


 « L’utilisation systématique d’un jugement intuitif
  d’un groupe d’experts »

 Recherche de convergences d’opinions
 Sur des questions isolées. Ex :
 Quelle année doublement de revenu/ 1996 ?



                                                        7
Distribution des réponses au premier questionnaire




                                                     8
         Le troisième questionnaire




Arguments      Arguments       Nouvelle   Critique
plus tôt que   plus tard que   réponse    arguments
Q1             Q3




                                                      9
Les résultats des différents questionnaires




                                              10
   Convergence n’est pas cohérence


 Delphi recherche les consensus en opposant les points
  de vue contraires

 Conformisme des points de vue majoritaires
 Delphi décisionnel utile
 Delphi prévisionnel illusoire
 Ne pas éliminer les déviants d’excellence

                                                     11
     Solidarité des pays exportateurs d’hydrocarbures
               vision 1975 pour horizon 1990

           40%
           35%
           30%
  Nombre 25%
d'expert en 20%
    %       15%
           10%
            5%
            0%
                  0,2    0,4       0,6        0,8   1
                               probabilités
                                                        12
LE COÛT DE LA COMMUNICATION TÉLÉPHONIQUE
BAISSERA-T-IL FORTEMENT D ’ICI À 1990 ( vision 1975)?


                                         38%


                           26%


                 14%                                15%

                                   7%




              Improbable                            Probabl
                                                    e
 L ’administration (sauf le trésor) et les télécommunications
 pensent que oui
 L ’hypothèse était probable pour 90% des réponses de l ’administration   13
 et 75% des réponses des télécommunications
     QUALITÉ SATISFAISANTE DU SERVICE COURRIER
                  vision 1978 pour la Poste
                                                        46%

Réponses internes            39%
Réponses externes                       35%




                                                 22%           23%


              15%
                       13%

                                                                            6%
                     Improbable                          Probabl
         0%                                                                      1%
                                                         e
        L ’écart entre les prévisions internes et externes traduit une différence
        d ’analyse quant aux capacités de la poste à maîtriser la situation
          Les usagers importants sont pessimistes (prob 25% - N prob 50%)        14
  ABAQUE DE REGNIER


Pour tenir compte des points de
 vue minoritaires et dégager des
 consensus et dissensions après
           discussions

                                   15
                  Principe de vote
                  Connotation positive,
TRANSPARENCE

                      le favorable


                                             Je suis tout à fait d'accord      X
                 Mitigé, nuancé, incertain   Je suis d'accord                      X
                                             Je suis mitigé                            X
                                             Je ne suis pas d'accord                       X
                  Connotation négative,      Je ne suis pas du tout d'accord                   X
                     le défavorable          Je ne sais pas répondre                               X
                                             Je ne veux pas répondre                                   X
OPACITE




                       Abstention

                      Refus de voter


               CLARTE, RAPIDITE ET INTUITION
                  Géographie en 3D
• Lecture globale :              panorama de l'ensemble
• Lecture régionale :            profil de chaque participant et
                                 coloration de chaque proposition
• Lecture locale :               couleur d'un participant sur une proposition

                                            Opinions d'un participant


                       AA   AB    AC   AD     AE   AF   AG   AH   AI    AJ   AK   AL
                  1
                  2

                  3

                  4
     Opinions
                  5
    sur un item
                  6

                  7
                  8
                  9
                            Couleur
                  10    d'un participant
                          sur un item
                   Analyse du sujet
8
                                                    Consensus favorables :
1                                                   base d'accord et de
                                                    progrès
9


10


5                                                   Dissensus, débat,
                                                    approfondissement et
7
                                                    négociation
4


2

6
                                                    Consensus défavorables :
3                                                   les limites du sujet

     La diagonale des items permet de :
     • faire des priorités claires et prendre des décisions partagées,
     • traiter rapidement les sujets pertinents,
     • préciser des points de débats et lever les incompréhensions,
     • valider la liste des sujets par la diagonalisation de l'image
                    Analyse des profils
AK   AB   AG   AI   AC   AE   AL    AJ   AA   AD   AF   AH

                                                             La diagonale des parti-
                                                             cipants permet de :

                                                              • déterminer les
                                                                niveaux d'expertise
                                                                sur le thème,

                                                              • réaliser des sous-
                                                                groupes de travail
                                                                cohérents,

                                                              • valider des cibles
Personnes les plus                 Personnes les moins
favorables au thème                 favorables au thème
                     Grille d'animation
      AK   AB   AG   AI   AC   AE   AL   AJ   AA   AD   AF AH
 8
 1
 9         Sous-groupe
 10
 5
 7

 4
 2
 6                                        Sous-groupe
 3

La diagonale croisée permet de :
 • repérer rapidement les positions significatives,
 • faire progresser le groupe vers des consensus,
 • détecter un signal faible,
 • enrichir le sujet par les nuances
                     Domaines d'excellence
                         Favoriser une expression plus libre par l'échelle colorée : sujets plus
                         qualitatifs (sensations, intuitions, croyances, ...), avec implication
                         personnelle forte (politique, modes de vie, ...)

8


1


9
                                                                      Visualiser plus vite et mieux par la couleur :
10


5
                                                                      situations impliquant une transparence et un
7                                                                     partage des résultats par le plus grand nombre
4
                                                                      (mise en évidence de priorités, étude de climat
2

6
                                                                      interne, baromètre de satisfaction, ...)
3




          AA   AB   AC   AD   AE   AF   AG   AH   AI   AJ   AK   AL
     1
     2

     3
                                                                      Approfondir avec précision et mobiliser par la
     4                                                                représentation matricielle : sujets nécessitant
     5
     6
                                                                      débat, discussion, écoute mutuelle dans un groupe
     7
     8
                                                                      (conflits,  sujets   passionnels,    objectif  de
     9                                                                transparence et de démocratie, ...)
     10
                 Sujets et légendes
• Construire un accord (charte d'association, bible de franchise, ...) en s'appuyant
  sur les consensus
                Je suis d'accord             Je ne suis pas d'accord

• Cerner des tendances de comportements pour s'adapter au marché
  (motivations, besoins nouveaux, ...) en faisant expliciter les positions
               Mes habitudes                      Ce n'est pas courant

• Préparer produits et structures aux changements (faire émerger des signes
  annonciateurs du futur) en interrogeant les positions étranges
               Tendance lourde              Phénomène conjoncturel

• Mesurer la satisfaction d'un public (interne ou externe) par analyse comparée
  ou barométrique
               C'est mieux                           Cela s'est dégradé

• Faire agir en faisant partager les résultats par les participants eux-mêmes
                C'est une priorité                       A faire plus tard
                Il faut y aller !                        Il faut attendre
     L11 RÉDUIRE L’INCERTITUDE :
 LES MÉTHODES D’EXPERTS T2 Chapitre 8

1.   L’inventaire des méthodes
        La méthode Delphi
        L’abaque de Régnier
        Les méthodes d’impacts croisés

2.   La méthode Smic Prob-Expert
        L’objet et le principe de Smic Prob-Expert
        Relations entre hypothèses et scénarios :
         la recherche de la cohérence
        Résultats : hiérarchie des scénarios
         et analyse de sensibilité
        Choix des images finales
        Utilité et limites

3.   Illustrations
        Les scénarios de l’énergie nucléaire en France
        Les scénarios de l’énergie nucléaire dans le monde
        Extraits du questionnaire                            23
   SMIC-Prob-Expert




                       24
       Le scénario le plus probable
        a une probabilité de 15%
   N Hyp , R Scénarios
   Deux hypothèses = quatre scénarios
   S1 1 1
   S2 1 0
   S3 0 1
   S4 0 0
   Somme des prob des scénarios = 1


                                         25
         Quel est le scénario le plus probable ?
          La situation la plus vraisemblable



   S1   1 1 = 0,40
   S2   1 0 = 0,25
   S3   0 1 = 0,20
   S4   0 0 = 0,15

 S1 ? Ou ?


                                                   26
        Le plus probable n’est pas le plus

        vraisemblable et est peu probable

    5 hypothèses = 32 scénarios
   L’équiprobabilité = 1/32 soit 3%
   Le scénario le plus probable environ 15%
   Quelle est la probabilité totale des 4 ou 5 scénarios
    retenus ?




                                                            27
    Probabilité de hi si hj n’est pas réalisé


Les conditions à respecter, vérifiées
par construction sont

a)0 < P* (i) < 1

b)P* (i/j) x P* (j) = P* (j/i) x P* (i) = P* (i.j)

c)P* (i/j) x P* (j) + P* (i/nonj) x (1 – P*(j)) = P* (i)

                                                     28
   Illustration cas historique (1974 pour 1990 )
     Nucléaire avec trois hypothèses
                     liées
             H1 l’eau des rivières à plus de 30°
         H2 75% de l’électricité d’origine nucléaire
      H 3 Marche de 200.000 personnes contre nucléaire




                                                          33
La matrice des probabilités conditionnelles
             h           h               h
                 1           2               3

                       0.6             0.5
  h
   1     0,3                                           P(i/j)
                                 0.3             0.1
                                                              -
       0.8                             0.4
                                                          P(i/j)
  h
   2                     0,5
                 0.6                             0.6
       0.9             0.7
  h
   3                                         O,6
                 0.5             0.4

                                                                   34
Matrice des données corrigées
               h             h             h
                   1             2             3

                          0.38          0.48
   h      0.35
    1
                                 0.3               0.17
        0.67                            0.58
   h                         0.62
    2
                   0.59                            0.67
        0.8               0.55
   h                                       0.58
    3
                   0.47          0.64

                                                          38
       Les probabilités des scénarios
 E6 (010) avec Pi6 = 0,280 c’est-à-dire le scénario
technologique où h1 et h3 ne se réalisent pas et h2 réalisé
 E1 (111) avec Pi1 = 0,236. Il ne s’agit du scénario
 des conflits caractérisé par la réalisation de h1, h2, h3.
 E4(001) avec Pi4 = 0,203
 E2 (011) avec Pi2 = 0,103
 E7 (100) avec Pi7 = 0,076
 E8 (000) avec Pi8 = 0,067
 E3 (101) avec Pi3 = 0,044
 E5 (110) avec Pi5 = 0,000                                   39
     L11 RÉDUIRE L’INCERTITUDE :
 LES MÉTHODES D’EXPERTS T2 Chapitre 8

1.   L’inventaire des méthodes
        La méthode Delphi
        L’abaque de Régnier
        Les méthodes d’impacts croisés

2.   La méthode Smic Prob-Expert
        L’objet et le principe de Smic Prob-Expert
        Relations entre hypothèses et scénarios :
         la recherche de la cohérence
        Résultats : hiérarchie des scénarios
         et analyse de sensibilité
        Choix des images finales
        Utilité et limites

3.   Illustrations
        Les scénarios de l’énergie nucléaire en France
        Les scénarios de l’énergie nucléaire dans le monde
        Extraits du questionnaire                            40
Enquête Economia
Enquête internationale en (1978
 pour l’horizon 2000)




                               41
      HYPOTHÈSE H1 :
PRÉDOMINANCE DU NUCLÉAIRE




                            42
        HYPOTHÈSE H2 :
CONTESTATION POPULAIRE RÉDUITE




                                 43
    HYPOTHÈSE H3 :
Énergies nouvelles rentables




                               44
   HYPOTHÈSE H4 :
PÉTROLE DISPONIBLE




                     45
       HYPOTHÈSE H5 :
Croissance économique soutenue




                                 46
Nucléaire 2000




                 47
ANALYSE DE SENSIBILITÉ


                        H1
        +               Nucléaire fort
                                                       -
                    +                     -
      H5                                          H2
Forte croissance
                                 -                Contest. populaire

                        -                     -
                   H4
            Pétrole disponible
                                     -            H3
                                         Énergies rentables
                                                                       48
                                    Q6 sachant non H4
                     Q6 : le prix du pétrole dépassera 25 dollars par baril en 1985
                                        H4 : Pétrole disponible
              45

              40

              35

              30
Experts (%)




              25

              20

              15

              10

               5

               0   0,1              0,3              0,5               0,7            0,9
                                                  Probabilités                              49
    Le nucléaire sera-t-il en l’an 2000 plus rentable
          que toute autre source d’énergie ?
                                                       40 %




                                                        Probable
                                                                   29 %




                                         18 %




                                                                    Quasi certain
                                         Moyennement
                           12 %
           Quasi certain




                                         probable
                            Impossible




         1%                                                                         2


           1                2              3            4           5
                                                              50
Le nucléaire devrait être plus rentable que les énergies nouvelles
               probabilité pour que le pétrole
 et les autres sources d’énergie fossile restent largement
                 disponibles en l’an 2000 ?
          34 %



                           27 %



                  18 %

  14 %


                                   7%




     1       2       3       4       5
Les experts sont divisés sur les ressources,        51
certains prévoient l’abondance, d’autres la pénurie.
CATASTROPHE NUCLÉAIRE (NON MILITAIRE) PROVOQUANT CENT
                        MORTS
                OU PLUS D ’ICI L ’AN 2000




                                                   52
  ÉCONOMIE D ’ÉNERGIE, RÉDUCTION DE LA
CONSOMMATION DANS LE MONDE EN L ’AN 2000




                                           53
LES SURREGENERATEURS REPRESENTERONT PLUS DE LA
MOITIÉ DES CENTRALES EN CONSTRUCTION EN L ’AN 2000




                                                 54
      AXA France Horizon 2005 (en 1995 )



- le contexte
- des ateliers de prospective
- des scénarios de contexte et d’assurance par
  l’analyse morphologique.
- probabilisation des scénarios
- choix d’un scénario central de référence pour le Plan
  dans chaque filiale.

                                                      55
            Des changements aux scénarios
Dimension : démographie et société Analyse morphologique




                                                           56
       Des changements aux scénarios
Les scénarios d’environnement d’Axa France




                                             57
     Des changements aux scénarios
Probabilités attribuées aux configurations
 de la dimension démographie et société




                                             58
       5 hypothèses de contexte

H1 Rigidité du monde du travail
H2 Convergence renforcée de l’Europe
H3 Taux de croissance soutenue
H4 Taux d’intérêts réels élevés
H5 Interventionnisme renforcé de l’Etat




                                           59
          5 hypothèses de filière

 H6 Retraite par répartition avec budgétisation
 H7 Maintien des avantages fiscaux de l’assurance
 H8 Poursuite de la dérive du système de santé
 H9 Demande des clients inchangée
 H 10 Grignotage de la distribution d’assurance
  traditionnelle.




                                                     60
Extrait du questionnaire Axa




                               61
Hypothèses probables et incertaines




                                      62
Les probabilités des scénarios




                                 63
Positionnement des experts/Scénarios




                                       64
« Secteur AUTOMOBILE ET
ENVIRONNEMENT
A L’HORIZON 2010 - 2015 »




                            65
Démarche : trois étapes
   2000 : élaboration de trois orientations prospectives
    «Automobile, société et environnement à l’horizon 2015» à
    partir de dix dimensions
      interactions du système automobile avec l’environnement et
       la société (acculturation)

   2001 : construction d’un questionnaire «secteur automobile et
    environnement à l’horizon 2010- 2015» et enquête auprès
    d’experts internes à partir de ce questionnaire
       événements déclencheurs
       enchaînements des hypothèses
       vraisemblance des scénarios

   2002 : extension dans le cadre d’une enquête avec le MELT
   2002 : Formulation du référentiel stratégique Renault en
    matière de DD et rapport DD
                                                                66
         CHAMP COUVERT PAR L’ETUDE
   La thématique « Automobile, Environnement et Société » couvre trois grands
    domaines :
        1.les modes de transport
        2.les produits et leurs usages
        3.les process industriels

   Plus spécifiquement, plusieurs grands domaines de la problématique sont
    devenus aujourd’hui incontournables dans l’optique d’une réflexion prospective,
    à savoir :
        - la mobilité et les attentes écologiques ;
        - les aspects techniques et réglementaires de l’environnement : baisse des
         émissions gazeuses polluantes des véhicules, réduction des émissions de gaz à effet
         de serre, action sur les nuisances sonores, gestion des déchets et promotion de la
         recyclabilité des matériaux et des véhicules en fin de vie, prise en compte des
         substances toxiques, management environnemental des processus et des sites de
         production ;
        - l’émergence du concept de développement durable qui, appliqué à
         l’automobile, pose question à plusieurs niveaux : la consommation des ressources
         énergétiques, l’utilisation des ressources naturelles dans la fabrication et l’entretien
         des véhicules, les retombées de l’usage des véhicules sur l’avenir des villes et des
         systèmes de transport (congestion, consommation d’espace, coûts sociaux), le rôle
         de l’automobile sur la qualité de vie et la santé publique, la sécurité et la sûreté des
         véhicules ;
        - l’évolution du jeu d’acteurs : rôle des pouvoirs publics, des collectivités locales
         et de l’Union européenne, évolution des discours, attentes, comportements et
         demandes des clients et consommateurs, objectifs des constructeurs, actions des
         lobbies environnementaux...
Les 13 dimensions et les 6 enjeux du système «Automobile,
Environnement et Société».
                                             Dimensions

  Contexte général                      Dimensions externes                      Dimensions internes
1. Contexte à l’échelle mondiale                                             2.Utilisation des ressources
et cadrage européen                     9.Réglementation/Régulation
                                                                             énergétiques et des matières
 3.Evolution de la demande de          10.Evolutions                         premières
                                                                             5.Emissions polluantes
 transport                             technologiques                        classiques/Performances moteur
                                       13.Evolution de l’opinion
4.Consommation                         publique                              6.Emissions de GES
d’espace/Mobilité urbaine
                                                                             8.Process industriels
 7.Evolution du parc automobile                                              11. Production de déchets/
                                                                             Recyclabilité
                                                                             12.Externalités
                                                                             négatives


       ENJEUX DU DEVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS

A Qualité de       B Résorption       C Qualité de       D Maîtrise       E Villes et          F Production
l’air et santé     et recyclabilité   vie et             énergétique et   mobilité             de véhicules et
publique           des déchets et     préservation       effet de serre   .                    de services
                   ressources         biodiversité
                                                                                       Entretiens internes
                         Eléments de cadrage 2000 du système                           Renault et experts
                        « automobile/environnement et société »                            extérieurs




    Atelier         Tendances              Germes de                     Jeu
changements                                                                                    Atelier
                      lourdes             changement                  d’acteurs               MACTOR
   inerties         (2000-2015)           (2000-2015)                (2000-2005)




                                    Construction de la base                         Rupures
       Atelier
                                pour l’élaboration des scénarios :                  Facteurs
      Analyse
                               hypothèses contrastées sur les 13                      déclencheurs
    Morphologique
                              composantes principales du système




                                          Combinaisons
                                         d’hypothèses et
                                         leurs influences
                                          sur les enjeux




                                  5 scénarios contrastés à
                                       l’horizon 2015
                         Dimension 1 : Contexte à l’échelle mondiale et cadrage européen
Hypothèse 2015 (H1) : Globalement les effets du développement économique
continuent de faire peser de fortes pressions sur l’environnement et les ressources, dans
les pays de l’OCDE et certains pays émergents. Kyoto n’est pas ratifié, le parc mondial
de véhicules serait doublé en 2015. Les gaz à effet de serre seraient alors multipliés par
2,7 en tonnes d’équivalent-carbone par rapport à 1992, avec une part croissante due au       f. Acteurs nationaux et   S
                                                                                             supra-nationaux (---)
VU.
                                                                                                                       I
Déclencheurs H1 vers H2                                                                                                T
USA : - Al Gore président pousse à l’intégration des changements climatiques                                           U
        aux prérogatives du conseil de sécurité
      - phénomènes climatiques aux USA qui retournent l’opinion                                                        A
 Hypothèse 2015 (H2) : Meilleure maîtrise des dimensions environnementales.
 Mesures et organismes internationaux efficaces ont été mis en place. 1 à 2 % du PIB                                   T
 mondial investi dans l’environnement. Kyoto est ratifié et accords interna-tionaux sur
 l’effet de serre plus efficaces (permis négociables, financements compensatoires,           f. Acteurs nationaux et   I
 transferts de technologies). Croissance du parc mondial essentiellement due aux VU et à
 des VP de faible consommation . Le transport devient le principal contributeur des
                                                                                             supra-nationaux (+++)     O
 émissions de CO2.
                                                                                                                       N
Déclencheurs H2 vers H3
- découvertes scientifiques inatendues liées à la survie de l’homme sur la planète
  (effet de serre, trou dans la couche d’ozone)
 - catastrophes climatiques qui retournent l’opinion                                                                   2
Hypothèse 2015 (H3) : Scénario de développement durable à l’échelle                                                    0
mondiale basé sur investissements croissants (3 à 5 % PIB mondial) dans le                   f. Acteurs nationaux et
développement durable et sur davantage de concertation entre pays riches et                  supra-nationaux (+++/-    0
pays en développement. Transports font partie des trois domaines prioritaires                - -)
à traiter, avec agriculture et villes. Plus faible croissance du parc mondial.
                                                                                                                       0
Nouveaux objectifs de réduction des émissions de CO2 plus contraignants
que ceux fixés à Kyoto.
     Dimension 2 : Utilisation des ressources énergétiques et des matières premières

Hypothèse 2015 (H1) : Demande en pétrole n’a cessé de croître ( > 2 % par an) liée         a. Constructeurs (-)
en particulier à l’augmentation de la demande de transport mondiale.                       b. Opinion publique (---)
Approvisionnements jusqu’en 2015 assurés avec prix du baril fortement augmenté. La
demande est bien anticipée par l’exploitation progressive du pétrole non - conventionnel
                                                                                           d. Op. de transports (-)    S
                                                                                           e. Experts scientifiques
(shistes bitumineux, sables asphaltiques ...)
                                                                                           (-) f. Acteurs nationaux    I
                                                                                           et supra-nationaux (---)
Déclencheurs H1 vers H2                                                                    g. Industries (+)
                                                                                                                       T
- effet psychologique lié à l’annonce du déclin du pétrole conventionnel
- manque d’anticipation des pétroliers de la demande des PVD en particulier
                                                                                           m. Pétroliers (+++)         U
                                                                                                                       A
                                                                                           a. Constructeurs (+)
Hypothèse 2015 (H2) : La progression de la demande mondiale énergétique est                b. Opinion publique         T
freinée et diversifiée, la sécurité de l’approvisionnement en pétrole est garantie.
                                                                                           (+++)      d. Op. de
Les prix des énergies fossiles augmentent, mais les taxes encore plus pour limiter la
                                                                                           transports (+++)      e.    I
production de CO2. Efficacité énergétique fortement accrue et diversification accrue des
sources d’énergie pour la production électrique et les transports.                         Experts scientifiq. (++)
                                                                                           f. Acteurs nationaux et
                                                                                                                       O
                                                                                           supra-nationaux (+++)       N
Déclencheurs H2 vers H3                                                                    g. Industries (+)
- rupture de l’approvisionnement pour des raisons géopolitiques dans le golfe              m. Pétroliers (-)
- déclin effectif du pétrole conventionnel avant 2010.
                                                                                           a. Constructeurs (+)
                                                                                           b. Opinion publique (+)
                                                                                                                       2
Hypothèse 2015 (H3) : Idem H2. Sauf en cas de rupture d’approvisionnement
énergétique qui conduit à une politique autrement plus volontariste, mais maîtrise
                                                                                           d. Op. de transports (+)    0
                                                                                           e. Experts scientifiques
énergétique beaucoup plus difficile à mettre en œuvre dans les transports que dans
l’industrie ou le secteur domestique du fait des inerties du secteur.
                                                                                           (+) f. Acteurs nationaux    0
                                                                                           et supra-nationaux (+)
                                                                                           g. Industries (+)
                                                                                                                       0
                                                                                           m. Pétroliers (---)
Etape 2.
   2001 : construction d’un questionnaire
    «secteur automobile et environnement à
    l’horizon 2010- 2015» et enquête auprès
    d’experts internes à partir de ce
    questionnaire
      événements déclencheurs

      enchaînements des hypothèses

      vraisemblance des scénarios
Méthode utilisée
   Deux types de questions :
       Probabilité simple sur des hypothèses prises une à une
       Probabilité conditionnelle sur :
           certaines hypothèses croisées deux à deux

           deux jeux de quatre hypothèses en analyse SMIC prob Expert



   Echelle de probabilité :
       improbable, peu probable, incertain, probable, très probable
          0,1             0,3                0,5          0,7          0,9

   20 hypothèses d’événements identifiées :
       Contexte politico-économique global (H1 à H10)
       Secteur de l’automobile et du transport (H11 à H20)
   76 experts internes interrogés représentant 4 cultures :
       Réseau environnement
       Culture Produit, Plan, Stratégie
       Culture Recherche, Design, Ingénierie
                                                                             74
       Culture Mécanique
Hypothèses sur le contexte politico-économique
mondial

   H1 : Nouvel équilibre entre les régions mondiales                      (SMIC)
   H2 : Ruptures d’approvisionnement en pétrole d’ici 2010                (SMIC)
   H3 : Croissance économique irrégulière et incertaine notamment NPI
          (SMIC)
   H4 : Impasse énergétique dans de grands pays émergents                 (SMIC)
   H5 : Prix croissant du pétrole en tendance, avec instabilité (plus de 50 euros le
           baril en 2015)
   H6 : Matérialisation du changement climatique
   H7 : Application effective des accords de Kyoto avec sanctions
   H8 : Choix énergétique atypique sans hydrocarbures
   H9 : Réussite de systèmes de production propres d’électricité
   H10 : Poids majeur des positions écologistes dans les choix des collectivités locale


                                                                                     75
    Hypothèses sur le secteur de l’automobile et du
    transport
   H11 : Judiciarisation des effets de la pollution en général
   H12 : Sensibilisation aux nouveaux polluants
   H13 : Publication des cartographies urbaines
   H14 : Réglementation généralisée de la circulation des véhicules en fonction des
    zones, niveaux d’émissions, usages (SMIC 2)
   H15 : Mise en place de systèmes de contrôlesurveillance des émissions à distance
    (SMIC 2)
   H16 : Mesures d’éviction des véhicules polluants avec accompagnement fiscal
   H17 : Sévérisation des réglementations sur les émissions automobiles d’ici 2010
    (SMIC 2)
   H18 : Développement viable, à grande échelle, de solutions véhicules à faibles
    niveaux d’émissions d’ici 2010 (SMIC 2)
   H19 : Basculement de la responsabilité vers les constructeurs automobiles
   H20 : Développement du paiement à l’usage des véhicules (>20% particuliers en
    2015)

                                                                                 76
         Extrait questionnaire
Politiques mondiales et choix énergétiques
                                             Improbable                            Probable
                                                                                  


H6) “ Matérialisation     du      changement
climatique”                                       1        2                 4         5
                                                                    3
A l'horizon 2010, des phénomènes climatiques répétés, à fort impact économique et psychologique dans les pays développés, conduisent à une prise de
conscience globale du changement climatique, reconnu par l'ensemble des experts.

H7) “ Application effective des accords de
Kyoto, avec sanctions”                            1        2                 4         5
                                                                    3
Les accords de Kyoto sont ratifiés et appliqués, avec mise en place d'un système de sanctions / suivi afférent, les permis à polluer négociables entre
Etats sont mis en place avant 2015.

H8) “ Choix énergétiques atypiques (sans
hydrocarbures) ”                                  1        2        3        4         5

De nombreux pays (y compris pays émergents) développent des choix énergétiques aujourd'hui considérés comme atypiques, notamment retour du
nucléaire, d'ici 2015.

H9) “ Réussite de systèmes de production
propres d’électricité”                            1        2        3        4         5



Des systèmes énergétiques "propres" (hors nucléaire classique) offrent une solution alternative viable techniquement et économiquement aux
hydrocarbures pour la production d'électricité (à grande et moyenne échelle) à l'horizon 2015 (Cf. la tentative islandaise).
         Extrait questionnaire
Hypothèses sur H7 sachant que H6 est ou n’est pas réalisée :
A/ Sachant que l’hypothèse H6) “ Matérialisation du changement climatique” est réalisée, quelle est, à votre avis, la probabilité pour que soit
réalisée, l’hypothèse H7:


                                          Improbable                 Probable    Indé-
                                                                                pendant
                                                                         ->
H7) “ Application    effective      des
accords de Kyoto, avec sanctions”
                                              1    2      3      4       5         6

B/ Sachant que l’hypothèse H6) “ Matérialisation du changement climatique” n’est pas réalisée, quelle est, à votre avis, la probabilité pour que soit
réalisée, l’hypothèse H7:
                                          Improbable                 Probable    Indé-
                                                                                pendant
                                                                         ->
H7) “ Application    effective      des
accords de Kyoto, avec sanctions”
                                              1    2      3      4       5         6
                                                                              H2) « Ruptures d'approvisionnement en pétrole »
Une ou plusieurs ruptures significatives d'approvisionnement en pétrole se concrétisent avant 2015 (liées par exemple à des tensions politiques dans les pays du Golfe, Moyen-Orient, Russie,
Iran…) même si celles-ci ne sont pas durables (elles peuvent cependant induire une tension économique majeure dans les pays développés, des opérations militaires lourdes, de nouveaux
choix énergétiques).


                                              H2) "Ruptures d'approvisionnement en pétrole"
                             70%



                             60%



                             50%
  Pourcentage des réponses




                             40%
                                                                                                    36%
                                                    33%

                             30%

                                                                            22%

                             20%



                             10%                                                                                    8%


                                     0%
                             0%
                                   Très peu     Peu probable           Moyennement               probable et    Très probable
                                   probable                              probable,                tout à fait
                                                                       vraisemblable            vraisemblable
                                                       Répartition des avis de l'ensemble des experts




Commentaire : Les avis sont divergents sur la question évoquant des ruptures d’approvisionnement en pétrole d’ici 2010. Cela reste impossible pour 33% des experts
consultés et pourrait être possible pour 44% d’entre eux. L’événement apparaît comme relativement incertain pour 22% d’entre eux.
Les experts de culture Recherche, Design et Ingénierie hors mécanique croient beaucoup plus à la vraisemblance de cette hypothèse que tous les autres. Parmi les plus
pessimistes, on a identifié les experts du réseau environnement et de culture Produit Plan Stratégie.

                                                           H2) "Ruptures d'approvisionnement en pétrole"
                                30%



                                25%
     Pourcentage des réponses




                                20%


                                                                                                                        17%
                                15%
                                                                        14%

                                                                        11%
                                10%
                                                                                                8%                      8%

                                                                        6%                      6%                      6%                  6%
                                5%

                                                                        3%                      3%                                          3%

                                0%                0%                                                                                         0%
                                            Très peu             Peu probable           Moyennement               Probable et        Très probable
                                            probable                                      probable,                tout à fait
                                                                                        vraisemblable            vraisemblable
                                                                 Répartition des avis des experts en fonction de leur culture


                                Mécanique          Recherche, design et ingénierie hors mécanique           Produit Plan Stratégie    Environnement
    RESULTATS DETAILLES (extraits) :
    Contexte politico-économique mondial
    Hypothèses simples : Classement des événements du plus au moins
     vraisemblable
                                                                 Très peu     Moyennement                      Probabilité
Quel degré de probabilité / vraisemblance accordez-vous à la                                Probable ou très
                                                              probable ou peu   probable,                      moyenne de
           réalisation des hypothèses suivantes ?                                              probable
                                                                 probable     vraisemblable                    l'ensemble
H3) "Croissance économique irrégulière, incertaine (notamment
                                                                    6%             17%           78%              69%
NPI)"

H1) "Nouvel équilibre mondial entre régions mondiales (2015)"        8%          28%             64%              62%

H10) "Poids majeur des positions écologistes dans les choix des
                                                                     19%         17%             64%              62%
collectivités locales"

H6) "Matérialisation du changement climatique"                       14%         28%             58%              61%

H8) "Choix énergétiques atypiques (sans hydrocarbures)"              14%         42%             44%              59%

H5) "Prix croissant du pétrole en tendance, avec instabilité (plus
                                                                     25%         25%             50%              56%
de 50 Euros le baril en 2015)"

H7) "Application effective des accords de Kyoto, avec sanctions"     19%         42%             39%              55%

H4) "Impasse énergétique dans de grands pays émergents"              22%         33%             44%              55%


H2) "Ruptures d'approvisionnement en pétrole (d'ici 2010)"           33%         22%             44%              54%

H9) "Réussite de systèmes de production propres d'électricité"       67%         19%             14%              38%


                                                                                                                         81
    RESULTATS PROBEXPERT
    A. Contexte politico-économique mondial
    Hypothèses simples : réponses dispersées
    événements probables :
         croissance économique incertaine et irrégulière des nouveaux pays industrialisés : probable à 78%
         nouvel équilibre entre les régions mondiales : probable à 64%
         matérialisation du changement climatique : probable à 58%
    événements incertains
         ruptures d’approvisionnement en pétrole d’ici 2015 : probable à 44% et improbable à 33%
         impasse énergétique dans de grands pays émergents : probable à 44% et incertain à 33%
         application effective des accords de Kyoto avec sanctions : probable à 39% et incertain à 42%

    Hypothèses croisées : événement conditionnel
         «L’application effective des accords de Kyoto avec sanctions» (H7) associée à
     «la matérialisation du changement climatique» (H6)
       H7 seule : probable à 39%

       H7 sachant H6 réalisée : probable à 75%




                                                                                                          82
RESULTATS
A. Contexte politico-économique mondial
   Jeux de quatre hypothèses les plus significatives:
    •   Nouvel équilibre entre les régions mondiales
    •   Ruptures d’approvisionnement en pétrole d’ici 2010
    •   Impasse énergétique dans de grands pays émergents
    •   Application effective des accords de Kyoto avec sanctions


   Scénarios de référence :
    Deux images les plus probables aux extrêmes :
      Scénario «basic as usual» sans évolutions significatives

      Scénario «nouvelle donne» avec forte régulation géo-

       économique et tensions énergétiques


                                                                    83
RESULTATS DETAILLES (extraits) :
Contexte politico-économique mondial
        Jeux d’hypothèses avec H1 H2 H4 H7 :
           scénarios ouverts et incertains

           8 scénarios couvrant 66,80% du champ des vraisemblables


                                                         Les scénarios les plus vraisemblables
                                     H1                       H2                      H4                      H7

                            Nouvel équilibre entre          Ruptures          Impasse énergétique   Application effective des
              Cumul de
Probabilité                  régions mondiales à     d'approvisionnement en   dans de grands pays    accords de Kyoto avec                  Libellés
              probabilité
                                l'horizon 2015          pétrole d'ici 2015        émergents           sanctions d'ici 2015

  9,8%          9,80%               NON                      NON                     NON                     NON                Basic as usual

  9,4%          19,20%              OUI                       OUI                    OUI                      OUI               Nouvelles régulations et tensions
                                                                                                                                énergétiques
                                                                                                                                Tensions énergétiques sans
  9,2%          28,40%              NON                       OUI                    OUI                     NON
                                                                                                                                nouvelles régulations
                                                                                                                                Nouvelles régulations sans
  8,6%          37,00%              OUI                      NON                     NON                      OUI
                                                                                                                                tensions énergétiques
  8,4%          45,40%              OUI                       OUI                    OUI                     NON

  8,2%          53,60%              OUI                       OUI                    NON                      OUI               Nouvelles régulations

  7,5%          61,10%              OUI                      NON                     OUI                      OUI               avec plusieurs configurations

  5,7%          66,80%              OUI                       OUI                    NON                     NON
                                                                                                                                                                84
A. Contexte politico-économique mondial

                                                         «business as
                                                         usual» :aucune
 Evénements les plus
                                 Evénements              évolution
     probables
                                conditionnels
                                                         significative
- croissance économique
incertaine et irrégulière   «application effective des
des nouveaux pays            accords de Kyoto avec
industrialisés                     sanctions»
- nouvel équilibre entre                et
les régions mondiales
                              «matérialisation du        «nouvelle donne»
- matérialisation du        changement climatique»       : régulation géo-
changement climatique
                                                         économique et
                                                         tensions
                                                         énergétiques



                                                                          85
     RESULTAS DETAILLES (extraits) :
     Secteur de l’automobile et du transport
       Hypothèses simples : Classement des événements du plus au moins
        vraisemblable
                                                                    Très peu       Moyennement                        Probabilité
    Quel degré de probabilité / vraisemblance accordez-vous à la                                   Probable ou très
                                                                 probable ou peu     probable,                        moyenne de
              réalisation des hypothèses suivantes ?                                                  probable
                                                                    probable       vraisemblable                      l'ensemble
    H16) "Mesures d'éviction des véhicules polluants, avec
                                                                        6%             11%               83%             73%
    accompagnement fiscal"
    H17) "Sévérisation des réglementations sur les émissions
                                                                        11%             8%               81%             72%
    automobiles d'ici 2010"

    H13) "Publication des cartographies urbaines"                       6%             17%               78%             70%


    H12) "Sensibilisation forte aux nouveaux polluants"                 8%             11%               81%             69%


    H19) "Basculement de la responsabilité vers les constructeurs
                                                                        6%             28%               67%             69%
    automobiles"


    H11) "Judiciarisation des effets de la pollution générale"          17%            25%               58%             63%

    H15) "Mise en place de systèmes de contrôle / surveillance des
                                                                        17%            14%               69%             62%
    émissions à distance"
    H20) "Développement du paiement à l'usage des véhicules (>20%
                                                                        22%            33%               44%             58%
    particuliers en 2015)"
    H18) "Développement viable, à grande échelle, de solutions à très
                                                                        28%            25%               47%             57%
    faibles niveaux d'émissions d'ici 2010"
    H14) "Réglementation généralisée de la circulation des véhicules
                                                                        19%            36%               44%             56%
    en fonction des zones, niveaux d'émissions et usage"                                                                            86
RESULTATS
B. Secteur de l’automobile et du transport
   Hypothèses simples : événements probables
       Mesures d’éviction des véhicules polluants avec accompagnement
        fiscal
       Sévérisation des réglementations sur les émissions automobiles d’ici
        2010
       Publication des cartographies urbaines
       Sensibilisation aux nouveaux polluants
       Basculement de la responsabilité vers les constructeurs automobiles
    Remarque : scénarios typiques aux sociétés développées


   Hypothèses croisées : événements indépendants
    «Développement viable, à grande échelle, de solutions à faibles niveaux
    d’émissions d’ici 2010» et «Réussite de systèmes de production propres
    d’électricité (transposables à l’automobile) à l’horizon 2015» 87     :
RESULTATS PROBEXPERT
B. Secteur de l’automobile et du transport
   Jeux de quatre hypothèses les plus significatives:
       •   Réglementation généralisée de la circulation des véhicules en fonction des
           zones, niveaux d’émissions, usages
       •   Mise en place de systèmes de contrôle surveillance des émissions à
           distance
       •   Sévérisation des réglementations sur les émissions automobiles d’ici 2010
       •   Développement viable, à grande échelle, de solutions à faibles niveaux
           d’émissions d’ici 2010

   Un scénario de référence avec deux variantes :
 Une sévérisation réglementaire (émissions, circulation, usage…) à
l’horizon 2010 avec ou sans diffusion à grande échelle des solutions
industrielles peu polluantes
           Rôle déterminant de la culture d’appartenance : le groupe de culture Produit Plan
           Stratégie est le seul à considérer comme plus vraisemblables les scénarios
           construits autour de la sévérisation réglementaires sans diffusion à grande échelle
           de solutions industrielles.                                                       88
     RESULTAS DETAILLES (extraits) :
     Secteur de l’automobile et du transport
       Jeux d’hypothèses avec H14 H15 H17 H18 :
          4 scénarios couvrant 50,50% du champ des vraisemblables

          6 scénarios couvrant 64,30% du champ des vraisemblables

          une hypothèse toujours réalisée : H17


                                                        Les scénarios les plus vraisemblables

                                   H14                       H15                      H17                      H18

                                Réglementation
                                                          ise
                                                       M en place de                                 Développement viable, à
                               généralisée de la                                Sévérisation des
                                                     systèmes de contrôle                               grande échelle, de
                Cumul de circulation des véhicules                           réglementations sur les
    Probabilité                                        surveillance des                               solutions à très faibles             Libellés
                probabilité en fonction des zones,                           émissions automobiles
                                                    émissions à distance à                           niveaux d'émissions d'ici
                            niveaux d'émissions et                                 d'ici 2010
                                                         l'horizon 2010                                        2010
                            usages à l'horizon 2015

     19,20%     19,20%             OUI                       OUI                      OUI                      OUI               Sévérisation des
     12,10%     31,30%             NON                       OUI                      OUI                      OUI               réglementations
     10,40%     41,70%             OUI                       OUI                      OUI                      NON               automobiles avec
      8,80%     50,50%             OUI                      NON                       OUI                      OUI               réponses industrielles
                                                                                                                                 Sévérisation des
      7,10%     57,60%             NON                      NON                       OUI                      OUI
                                                                                                                                 réglementations sans
      6,70%     64,30%             NON                       OUI                      OUI                      NON               réponses industrielles   89
B. Secteur de l’automobile et du transport

 Evénements les
                         Evénements
 plus probables         indépendants
- mesures
d’évictions des         Développement,                         sans diffusion à grande
véhicules polluants     à grande échelle,                      échelle des solutions
                        des solutions à                        industrielles peu
- sévérisation des      très faibles                           polluantes
réglementations sur     niveaux
les émissions           d’émissions         sévérisation des
- publication des                           réglementations
cartographies                                                  avec diffusion à grande
                                                               échelle des solutions
urbaines                Réussite de
                                                               industrielles peu
                        systèmes de
- sensibilisation aux                                          polluantes
                        production
nouveaux polluants      propre
                        d’électricité
- basculement de la     transposables à
responsabilité vers     l’automobile
les constructeurs

                                                                                   90
Limites de l’étude
   Panel d’experts restreint entraînant un manque de sensibilité aux :
        risques juridiques
        risques sociaux (santé publique, lobbying des associations écologistes)
   l’impact du scénario « nouvelle donne géo-économique » sur le secteur
    de l’automobile reste à étudier pour :
        les pays émergents (nouveaux pays industrialisés et pays en voie de
         développement)
        les pays de l’OCDE
   A partir des scénarios sur « les réglementations », renforcement de la
    prospective sur les réglementations automobiles en relation avec les
    aspects sociaux et politiques



                                                                                   91
Suites de l’étude
   Mise sous surveillance (initiation, temps de latence, impact médiatique...) des
    événements déclencheurs dans le secteur automobile en particulier dans les
    pays de l’OCDE (santé publique et pollution de l’air, par le bruit, l’eau…)

   Liens entre l’évolution internationale/énergétique et le secteur de l’automobile

   Extension du panel d’experts aux :
      Autorités (Union Européenne, gouvernements, institutions)

      Juristes : sensibilité aux risques juridiques

      Économistes : sensibilité aux risques du marché (prix du pétrole, croissance
        économique des pays émergents…)
      Sciences humaines : sensibilité aux risques environnementaux et sanitaires



   Capacité de RENAULT quant à sa sensibilité et la robustesse de sa stratégie face
    aux différents risques



                                                                                   92
              Système de suivi des évènements déclencheurs
H14 : « Réglementation généralisée de la  Ville de Londres (Grande Bretagne) : Pour réduire le trafic automobile en centre ville, Londres a
circulation des véhicules en fonction des choisi d’instaurer un péage dont les recettes serviront à moderniser les transports publics. Ainsi, à
zones, niveaux d’émissions et usage. »                      partir de février 2003, automobiles, poids lourds et camionnettes devront s’acquitter d’un droit
                                                            d’entrée de 5 livres (environ 8 euros) pour pouvoir circuler chaque jour de semaine, entre 07h00 et
A l'horizon 2015, la réglementation de la circulation des 18h30, dans le centre de Londres. (AFP 19/09/2002)
véhicules en fonction des zones (urbain dense,
périurbain, …), suivant les niveaux d'émissions et les  Ville de Tokyo (Japon) : la circulation des véhicules diesel est interdite par la préfecture de Tokyo.
usages (transport collectif, individuel, utilitaire), est  Ville de Pékin (Chine) : la circulation des véhicules est réglementée en fonction du niveau des
généralisée en Europe occidentale, en Asie et dans anneaux qui entourent la ville.
certains Etats américains.
                                                           Ville de Florence (Italie) : dont le centre historique est devenu une zone protégée où seuls peuvent
                                                            rouler les taxis, les bus au Gaz Naturel Véhicule ou électriques.
                                                          Région de la Lombardie (Italie) : un projet de restriction d’immatriculation est à l’étude dans la
                                                            région de Lombardie. Il s’agit de n’immatriculer que les voitures au GNV, aux GPL, électriques ou
                                                            hybrides à partir de 2005 et uniquement les voitures à hydrogène à partir de 2007. Ces mesures
                                                            sont envisageables dès à présent de façon ponctuelle (Fiat Multipla GNV).
                                                          Népal : Afin de réduire la pollution dans le royaume himalayen, le Népal a interdit l’importation des
                                                            véhicules qui ne satisfont pas les normes Euro1.
          MELT, DRAST, CPVS
      Questionnaire prospectif
“ Automobile, environnement et société
       à l’horizon 2010-2020 ”
                 Présentation des résultats


 METL, "Automobile,
 environnement et
 société"                                     94
        Le questionnaire
   Objectifs
       Explorer les visions du futur des acteurs français à
        l ’horizon 2020 concernant l ’automobile
       Révéler les consensus, les dissensus, les
        argumentaires
   Participants
       180 réponses (sur 600 envois) issues de cinq
        « collèges » : État (55), collectivités territoriales (16),
        chercheurs-universitaires (36), entreprises-acteurs
        économiques (38), divers (26)
Principe de vote
                   Connotation positive,
 TRANSPARENCE

                       le favorable


                                              Je suis tout à fait d'accord      X
                  Mitigé, nuancé, incertain   Je suis d'accord                      X
                                              Je suis mitigé                            X
                                              Je ne suis pas d'accord                       X
                   Connotation négative,      Je ne suis pas du tout d'accord                   X
                      le défavorable          Je ne sais pas répondre                               X
                                              Je ne veux pas répondre                                   X
 OPACITE




                        Abstention

                       Refus de voter


                CLARTE, RAPIDITE ET INTUITION
Géographie en 3D
• Lecture globale :              panorama de l'ensemble
• Lecture régionale :            profil de chaque participant et
                                 coloration de chaque proposition
• Lecture locale :               couleur d'un participant sur une proposition

                                            Opinions d'un participant


                       AA   AB    AC   AD     AE   AF   AG   AH   AI    AJ   AK   AL
                  1
                  2

                  3

                  4
     Opinions
                  5
    sur un item
                  6

                  7
                  8
                  9
                            Couleur
                  10    d'un participant
                          sur un item
Sujets et légendes
• Construire un accord (charte d'association, bible de franchise, ...) en s'appuyant
  sur les consensus
                Je suis d'accord             Je ne suis pas d'accord

• Cerner des tendances de comportements pour s'adapter au marché
  (motivations, besoins nouveaux, ...) en faisant expliciter les positions
               Mes habitudes                      Ce n'est pas courant

• Préparer produits et structures aux changements (faire émerger des signes
  annonciateurs du futur) en interrogeant les positions étranges
               Tendance lourde              Phénomène conjoncturel

• Mesurer la satisfaction d'un public (interne ou externe) par analyse comparée
  ou barométrique
               C'est mieux                           Cela s'est dégradé

• Faire agir en faisant partager les résultats par les participants eux-mêmes
                C'est une priorité                       A faire plus tard
                Il faut y aller !                        Il faut attendre
    Les étapes de la méthode
    abaque
   Structurer le champ du problème
   Formuler les « questions »: affirmations
        Une formulation courte et explicite
        Pas plus d’un seul sujet à la fois
        Un énoncé tranché
        Ne pas utiliser le verbe « devoir »
   Recueillir les opinions des experts (votes colorés et
    argumentés)
   Traiter les réponses colorées sous une forme matricielle
   Discuter les résultats
                  Analyse: les images de l’Abaque
        AA AB AC AD AE AF AG AH AI AJ AK AL                                                                                                 1
                                                 29%                 51%
    1
                                                                                                                                            2




                                              tout à fait d'accord
    2
                                                                                                                                            3
    3                                                                 22%        17%
                                                                                                                                            4
    4




                                                                     d'accord
                                                                                 17%                    24%                                 5
    5
                                                                                           13%                                              6




                                                                                mitigé
    6
                                                                                                           11%                              7
                                                                                                                            8%




                                                                                         pas d'accord
    7
                                                                                                                                            8




                                                                                                         pas du tout
                                                                                                           d'accord
                                                                                                                       7%
    8
                                                                                                                                            9
    9
                                                                                                                             1%             10
 10


               Image brute                    Histogramme général                                                                                     Rangement des items
                                              AK AB AG                              AI   AC AE                  AL     AJ   AA AD AF   AH
8                                                                                                                                                   AK AB AG AI AC AE AL AJ AA AD AF AH
1                                                                                                                                               8

9                                                                                                                                               1

10
                                                                                                                                                9

5                                                                                                                                           10

7
                                                                                                                                                5
                                                                                                                                                7
4
                                                                                                                                                4
2
                                                                                                                                                2
6
                                                                                                                                                6
3
                                                                                                                                                3


         Diagonale des items                  Diagonale des participants                                                                                 Diagonale croisée
        Le questionnaire « Automobile, environnement
              et société à l’horizon 2010-2020 »
Ce questionnaire prospectif propose un certain nombre d’éléments
d’appréciation sur les futurs possibles de l’automobile dans ces interactions
avec l’environnement et la société .
Il comprend cinq parties :
 PARTIE 1) Hiérarchisation des enjeux majeurs futurs du système « automobile,
                   environnement et société en 2010-2020 »

         PARTIE 2) Repérage des tendances lourdes et des controverses

                PARTIE 3 ) Anticipation des ruptures potentielles

    PARTIE 4) Instruments de politique publique : mises en place et efficacité

     PARTIE 5) : Premières esquisses de cinq scénarios possibles à l’horizon
                         2020 :probabilité de réalisation
 PARTIE I : HIERARCHISATION DES ENJEUX DU FUTUR POUR
                     L’AUTOMOBILE
On essaye ici de mesurer l’importance de différents enjeux, économiques, environnementaux et
socioculturels pour l'automobile à l’horizon 2020 (plusieurs enjeux pouvant avoir une importance
forte dans le futur).

                           Importance Importance Importance
                              forte    moyenne     faible
              Enjeux économiques pour le secteur automobile
    S’ouvrir à de nouveaux marchés en s’adaptant aux besoins particuliers
    des PVD (à 68% globalement et à 84%pour les constructeurs)

    Maintenir un secteur de production automobile compétitif en Europe grâce
    à la maîtrise des coûts futurs de développement (à 83%)

    Gagner des parts de marché par rapport aux autres modes de transport (à
    60%, mais seulement à 42% pour les constructeurs)
           Enjeux environnementaux de l’automobile

Répondre aux défis d’un développement durable des transports (à
89%)

Trouver des réponses adaptées aux problèmes de l’effet de serre (à
84%)

S’adapter à la ville et non l’inverse (à 75%)

Mettre sur le marché, à un prix compétitif, et avant 2010, un véhicule
« zéro pollution » et « zéro déchet » (à 61%)

Préparer la transition vers une voiture sans pétrole (à 63%, mais
Etat 56%)
              Enjeux socioculturels de l’automobile

Accroître significativement et durablement la sécurité routière (nombre de
morts et de blessés graves divisés par deux dès 2010), à 88%

Assurer l’acceptabilité sociale des nouvelles technologies (conduite
assistée, voiries intelligentes, véhicules électriques,…), à 62%

Devenir un bien accessible à toutes les catégories sociales (à 50%, dont
les entreprise à 63%, mais aussi avec 29% de vote mitigé

Diversifier les usages actuels de l’automobile pour qu’elle devienne un
lieu de vie (extension du bureau) et d’envie (loisirs) : enjeu faible pour l’Etat,
les collectivités locales, enjeu plus fort pour les entreprises

Passer d’un statut de bien individuel à celui d’un bien collectif (à 39%, dont
les entreprises à 50% et avec 25% de votes mitigés)
         Résultats partie 1 : Les enjeux
 Quatre enjeux largement majoritaires
                                    6 4                                             2 5                             5   2 1          3



                                          Répondre aux défis du DD

                                          7 0                                             1 8                       8           2 1 2



                                    Accroître fortement la sécurité

                              5 3                                           3 1                            9            2        2       2



                       Répondre aux problèmes de l’effet de serre

                       4 7                                            3 6                                 1 2               20       4



         Maintenir un secteur auto compétitif en Europe par la maîtrise des coûts


Deux enjeux complémentaires
                        4 8                                     2 7                             1 3             6       2            4



                                           L’auto s’adapte à la ville

                2 7                                  41                           1 4                 8         2           8



             Adapter les VP aux besoins des nouveaux marchés dans les PVD
        Résultats partie 1 : Les enjeux
Des enjeux moins prioritaires

                    18                    31                      29                11   7           4



                                      L’auto, un bien accessible à tous

… dissensuels

            5              23                   26                20            19           8



                         Diversifier les usages, vers l’auto « mode de vie »

                9           17                 25            20                19            9




                         Passer d’un statut individuel à celui de bien collectif

… ou rejetés
        1       7                25                  24                   36                     7




        Gagner des parts de marché contre les autres modes de transports
 Résultats partie 1 : Les enjeux : Quelques
 différences de points de vue selon les collèges
Diversifier les usages, vers une automobile « lieu de vie et d’envie »
           6                       44                                  19                            31


                                             Collectivités Locales

                    20         15                      29                                  27                       9


                                                      Etat
               13                       37                                  29                   5        13            3


                                                  Entreprises

Gagner des parts de marché contre les autres modes de transport

                         22                      Chercheurs
                                                      36                                             39                         3




                     3   18
                                                  Entreprises
                                                 32                              24                       18                5




Passer d’un statut individuel à celui de bien collectif
               13                  31                        19                       25                       13



                                             Collectivités Locales

       3       8              32                                  26                            24                  8




                                                  Entreprises
                        PARTIE II
  TENDANCES et CONTROVERSES sur les GRANDES DIMENSIONS
   du SYSTEME « AUTOMOBILE, ENVIRONNEMENT et SOCIETE »
L’avenir de l’automobile fait l’objet de tendances lourdes plus ou moins partagées, mais aussi de
nombreuses controverses sur lesquelles les avis sont, à ce jour, plutôt divergents . Cette partie du
questionnaire vise à mieux repérer les principaux consensus (ou dissensus) des experts sur ces
questions déterminantes pour le futur.
Les tendances lourdes et controverses potentielles ont été regroupées en cinq dimensions:
       DIMENSION 1 : L’automobile et l’économie
       DIMENSION 2 : Transport et société
       DIMENSION 3 : Automobile et territoire
                         3-1) Evolution des villes
                         3-2) Modes de transports urbains
                         3-3) Les comportements et l’automobile
       DIMENSION 4 : Energie-environnement/santé-sécurité
                         4-1)Ressources énergétiques
                         4-2)Environnement et santé
                         4-3)Sécurité routière
       DIMENSION 5 : Evolutions technologiques dans l’automobile
4-2) Environnement/santé

                               8 consensus

1) D’ici à 2010, le public sera de plus en plus sensible aux conséquences
   négatives scientifiquement avérées de l’automobile sur la santé humaine
   (62% de verts).

2) D’ici à 2010, les exigences environnementales des citoyens seront un
   élément majeur de leurs choix en matière de mobilité et de choix modal (44%
   de Rouges contre 16% de Verts).

3) L’effet de serre va devenir à l’horizon des 10 prochaines années un enjeu
   environnemental majeur pour le secteur automobile (70% de Verts contre
   10% de Rouges).
4) D’ici 2010, les conflits liés au partage de l’usage de la voirie publique
deviendront un enjeu politique local majeur (68% de Verts).

7) En 2010, les citoyens auront accepté l’imposition de taxes fortes sur
   l’automobile à condition que les objectifs environnementaux qui leurs sont
   liés soient clairement affichés (lutte contre l’effet de serre, lutte contre les
   encombrements, …)- (50%de Rouges contre 20% deVerts)

8) Au-delà de Kyoto, les constructeurs vont s’engager à respecter un taux de
   100 g/km d’émission de CO2 pour 2020 (49% de Verts contre 9% de Rouges,
   mais 30% de Blancs)

9) D’ici 20 ans, il n’y aura pas d’amélioration dans la lutte contre le bruit dû à
   l’automobile (68% de Rouges contre 13% de Verts).

10) D’ici 10 ans, les voitures seront recyclées à 95% (48% de Verts contre 15% de
    Rouges)
    6/ En 2010, les incitations fiscales en faveur de véhicules très propres
    auront un impact significatif sur les achats de voitures particulières
DISSENSUS

                        12              30                                  21                  19                 6         12

                                                       Réponses (en %) tous acteurs confondus




            Etat    5              27                                27                         20             2            18


     Col. locales   6              25                        19                        19                 19                     13


     Chercheurs          14                  33                                       22                  19                      11


     Entreprises              18                  29                             16                  21                8               8


          Divers         15                       35                                  15             15                15                  4
                                                           Réponses par familles d'acteurs
                               Résultats partie 2 Tendances lourdes :
                    Technologie des véhicules et des moteurs en 2020


              23                                  35                                   10               6   4         22


                                            V é h ic u le t h e r m iq u e h y b r id e




         16                         32                                       16                6        4        26


                                     V é h ic u le à trè s b a s s e c o n s o m m a tio n




    10                    24                       15                          18                   7            26


                                               V é h ic u le a u G P L o u G N L




    8                22                   12                         20                        13                25


                                                   V é h ic u le é le c t r i q u e




    9                20                    16                          16                      13                26


                                           V é h ic u le à p ile à c o m b u s tib le




5              16              17                             20                          13                    29


                                    V é h ic u le fo n c tio n n a n t a u b io c a r b u r a n t
     PARTIE III : LES RUPTURES POTENTIELLES DU SYSTEME
        « AUTOMOBILE, ENVIRONNEMENT et SOCIETE »
                       Très probable     Très improbable



1)Contexte politico-économique mondial
Prix croissant du pétrole en tendance, avec forte instabilité (plus de 35
Euros le baril dès 2015)

Crise énergétique grave de nature géopolitique

L’Europe a imposé au reste du monde un modèle de Développement
  Durable

Ruptures physiques d’approvisionnement en pétrole

Crise économique mondiale prolongée
2)Problèmes d’environnement planétaires

Changement climatique avéré.

Percée mondiale de systèmes de production d’électricité sans
émissions de gaz à effet de serre (GES)

Application des accords de Kyoto, avec sanctions effectives

Hydrocarbures réservés en priorité aux usages non énergétiques
(chimie, matériaux, …)

Découverte de technologies de piégage et/ou d’élimination du CO2
global dans l’atmosphère
5)Ruptures technologiques spécifiques à l’automobile
Emergence d’une alternative opérationnelle au moteur à combustion
interne

Généralisation des aides à la conduite guidée : voitures et voiries
  « intelligentes »

Sévérisation brutale des réglementations sur les normes d’émissions
automobiles

Passage de la propriété d’un véhicule à l’achat de mobilité (plus de 50%
des particuliers en 2020)

Instauration d’une taxe doublant le prix des véhicules particuliers
             PARTIE IV
INSTRUMENTS de POLITIQUES PUBLIQUES
               Des instruments concernant:

Ie produit (13 mesures)
Ies usages et les choix modaux (17 mesures)
I'aménagement du territoire et l'espace (8 mesures)


                      Deux questions:

Des mesures mises en place d'ici 2010 ?
Des mesures efficaces?
      Les mesures les plus « vraisemblables »

   Information obligatoire sur les véhicules en matière de
    consommation énergétique, de niveau de pollution et de
    bruit : 87% de oui très probable (mais dissensus sur
    l ’efficacité)
    Campagne d ’information auprès du grand public sur
    l ’environnement et la sécurité : 87% de oui (efficace)
   Contrôles techniques renforcés des véhicules (avec
    d ’avantage de paramètres) : 84% de oui (efficace)
   Partage de la voirie favorable aux TC, 2R et piétons : 80%
    de oui (efficace)
   Régulation du trafic et des vitesses dans les zones dans
    les zones urbaines (zone 30…) : 79% de oui (efficace)
   Nouvelle génération de PDU : 77% de oui (efficace)
   Automatisation des contrôles et alourdissement sensible
    des sanctions sur les infractions au code de la route : 75. %
    de oui (efficace)
         Les mesures les moins « vraisemblables »

   Quotas individuels de mobilité (en nb. De km) et marché
    des droits transférables : 89% de rouge (non efficace)
   Incitation à la location et fiscalité contraignante à la
    possession d ’un véhicule : 77% (efficacité incertaine)
   Pénalisation des mono-conducteurs et/ou incitation au
    covoiturage : 74% (efficacité incertaine)
   Gratuité des TC en zone urbaine dense : 73%
    (efficacité incertaine)
   Limitation de la puissance et de la vitesse (bridage
    des moteurs) : 73% (plutôt efficace)
   Politique ambitieuse d ’aménagement du temps : 67%
    (efficacité incertaine)
   Péages urbains généralisés pour l ’accès au centre ville :
    65% (efficace)
Les mesures les plus « efficaces »
(votes non blancs supérieurs ou égal 65%)

   Nouvelles généralisation et sévérisation des normes
    antipollution : 78% de verts
   Installation de boîtes noires (sécurité) dans tous les
    véhicules : 70%
   Partage de voie favorable aux TC, 2R et piétons : 69%
   Contrôle technique renforcé des véhicules : 68%
   Automatisation des contrôles et alourdissement des
    sanctions sur les infractions au code de la route : 68%
   Régulation du trafic et des vitesses dans les zones
    urbaines : 68%
   Accord volontaire entre les constructeurs (ex.: réduction de
    CO2) : 66%
        Les mesures sur le produit plutôt efficaces
                      Consensus majoritaire :            Consensus majoritaire :              Dissensus sur la mise en place
                       Mesure mise en place              Mesure non mise en place                       de la mesure
Consensus       3- Contrôle technique renforcé                                              4- Installation de boîtes noires
majoritaire :   5- Accords volontaires entre                                                (sécurité) dans tous les véhicules
Mesure efficace constructeurs                                                               6- Changement d’échelle des
                7- Prime achat véhicule                                                     incitations recherche et
                faiblement polluant ou zéro                                                 innovation sur la propulsion
                pollution                                                                   11- Normes moyennes de
                9- Incitation retrait véhicules                                             consommation imposées aux
                anciens                                                                     constructeurs
                10- Nouvelles génération et
                sévérisation normes antipolltion

Consensus                                            2- Contrôle sélectif de la publicité
majoritaire :                                        automobile
Mesure non
efficace
Dissensus sur     1- Information obligatoire sur     12- Bridage de la puissance des
l’efficacité de   niveau de consommation,. pollution moteurs
la mesure         et bruit                           13- Quota de véhicules neufs à
                                                     pollution très faible ou zéro
                                                     pollution
Usages et choix modaux

                     Consensus majoritaire :                Consensus majoritaire :           Dissensus sur la mise en place
                      Mesure mise en place                 Mesure non mise en place                     de la mesure
Consensus       6-Contrôle et sanctions accrus sur     2- Péages urbains généralisés pour   1- Péages de congestion en
majoritaire :   code de la route                       accès aux centres villes             fonction des heures de pointe
Mesure efficace 9- Partage de voirie favorable aux     13- Substituer des normes            3- Fiscalité des carburants
                TC, piétons et 2R                      performancielles aux normes          assises sur la pollution (dont GES)
                10- Dévelopt. et Incit. à l’usage de   techniques                           15- Norme optimisée sécurité,
                modes semi-collectifs de transpt.      14- Système d’alerte automatique     pollution, consommation
                17- Campagnes d’info grand public      en cas d’accident ! ! !
                sur envirt. et sécurité
Consensus                                              12- Quota individuels de mobilité,
majoritaire :                                          et marché des droits
Mesure non                                             transférables
efficace
Dissensus sur   4- Rapprochement des fiscalité         7- Incitation au co-voiturage        5- Fiscalité à la possession assise
l’efficacité de gazole et essence                      8- Gratuité des TC en zone           sur les rejets de CO2
la mesure                                              urbaine dense
                                                       11- Incitation à la location VP et
                                                       fiscalité contraignante à la
                                                       possession
                                                       16- Réglementation de l’interface
                                                       homme/machine
       PARTIE V : CINQ SCENARIOS POSSIBLES
                  A L’HORIZON 2020
   Scénario 1 : Tout automobile et affaiblissement des
    transports en commun                  46                                                 21                       11           6       1        16



    Scénario 2 : Tendanciel : automobile et soutien aux
                              S c é n a rio 2 : T e n d a n c ie l : a u to m o b ile e t s o u tie n a u x tra n s p o rts e n c o m m u n


    transports en commun
                12                             28                                       27                             13              4            16


   Scénario 3 : Mutation technique accélérée de
                                          S c é n a rio 3 : M u ta tio n te c h n iq u e a c c é lé ré e d e l'a u to m o b ile


    l’automobile13                       18                                 30                             11                12                     17


   Scénario 4 : Vers un développement durable des
                               S c é n a rio 4 : V e rs u n d é v e lo p p e m e n t d u ra b le d e s tra n s p o rts e t d e s v ille s


    transports et des villes
    Scénario 5 : Crise aiguë de l’automobile
        1            13              9                            30                                             30                                 16

                              S c é n a rio 1 : T o u t a u to m o b ile e t a ffa ib lis s e m e n t d e s tra n s p o rts e n c o m m u n



        2   4             8                    23                                              42                                              22


                                                       S c é n a rio 5 : C ris e a ig u ë d e l'a u to m o b ile
    Partie 5 : cinq scénarios
                           46                                   21                11         6       1        16


                  Scénario 2 : Tendanciel : automobile et soutien aux transports en commun



    12                          28                         27                      13            4            16


                           Scénario 3 : Mutation technique accélérée de l'automobile



        13                18                       30                   11              12                    17


                   Scénario 4 : Vers un développement durable des transports et des villes




1        13           9                     30                               30                               16


                  Scénario 1 : Tout automobile et affaiblissement des transports en commun



2   4         8                 23                               42                                      22


                                     Scénario 5 : Crise aiguë de l'automobile
                     HIERARCHIE DES SCENARIOS
    (du scénario estimé comme le plus probable au scénario le moins probable)
      Tendanciel : automobile maîtrisée et soutien aux TC

          Mutation technique accélérée de l’automobile

L’automobile dans un contexte de développement durable réussi
                 des transports et des villes

                      Tout automobile pour tous
                      avec l’affaiblissement des TC

                     Crise aiguë de l’automobile

								
To top