pass cpm aquisante by h941u0

VIEWS: 0 PAGES: 16

									RAPPORT D’ACTIVITE


       2010


  COORDINATION
REGIONALE DES PASS
   D’AQUITAINE
    I. Introduction
La création de la coordination régionale est l’une des réponses à trois appels à projet lancés
par la DHOS en 2009 (création de PASS dans le champ de la psychiatrie, mise en œuvre de
consultations dentaires au sein des PASS existantes et renforcement des moyens de
coordination et d'expertise d'une PASS régionale)
Chaque projet devant montrer la pertinence de son projet au regard :
     des bonnes pratiques d’organisation et d’évaluation décrite dans le guide « Organiser
        une PASS » édité par la DHOS ;
     des besoins du territoire notamment définis au niveau du PRAPS et du PRSP ;
     de l’offre de soins associatifs et publics offertes par le territoire
     l’organisation de l’animation régionale et des actions proposées en matière
        d’amélioration de la formation des professionnels et d’organisation de la PASS
     la mise en place d’actions régionales coordonnées




    II. Mise en place de la coordination régionale
L’organisation de la coordination s’est faite à partir du cahier des charges relatif à la
coordination régionale des PASS
La présente mesure vise à renforcer une PASS par région en 2009 afin d’améliorer leur
performance et leur champ d’action.
Pour aider ces structures à répondre de manière plus adaptée aux besoins des populations
visées, l’objectif est de désigner une PASS « référente » au niveau régional, choisie pour son
expérience, et qui a vocation à jouer un rôle d’animation, d’expertise et de recours pour les
autres PASS de la région.
En effet, depuis 2002 près de 400 PASS ont été créées ; elles rendent un service important et
reconnu aux populations défavorisées. Néanmoins, leurs moyens et leur activité sont très
hétérogènes.
Ce financement complémentaire, attribué par un appel à projets conduit dans chaque ARH,
devra permettre d’améliorer notamment le rôle de coordination des PASS et d’associer plus
étroitement des compétences tels que l’encadrement infirmier, le corps médical ou la direction
administrative. Il s’agit de réaliser les bonnes pratiques d’organisation et d’évaluations
décrites dans le guide édité en 2008 par la DHOS « Organiser une PASS ».

Le financement doit permettre aux équipes des PASS de se mobiliser :

                -   Sur une organisation exemplaire :

-    l’organisation de la PASS (protocoles de repérage, d’orientation et de suivi des patients) ;
-    la formalisation des relations avec les partenaires internes et externes ;
-    l’approche pluridisciplinaire ;
-    l’évaluation quantitative et qualitative de l’activité de la PASS ;
-    l’amélioration des compétences des professionnels des PASS et de leurs partenaires sur
     les modes de prise en charge spécifiques des personnes en situation de précarité.



                                                                                               2
               - Sur l’animation régionale des PASS
-   Actions de coordination et de formations proposées aux PASS partenaires
-   Mobilisation autour d’actions nouvelles




III. Les Objectifs de la coordination
A partir de ce cahier des charges, la coordination régionale s’est fixée différents objectifs :

    1) Actions de coordination et de formation proposées aux PASS partenaires

           a) Actions de coordination

               -   Organisation d’une journée annuelle des PASS : des échanges portant sur
                   les actions à mener et l’évolution du domaine réglementaire

               -   Action visant à une meilleure coordination des soins et de la prise en
                   charge sociale, de manière à aboutir à la mise en place d’un meilleur bilan
                   médico-social. L’ampleur de ce projet pourrait justifier l’identification d’un
                   acteur au niveau de chaque département ; ce dernier pourrait favoriser la
                   conduite d’actions transversales, présentant des garanties minimales en
                   matière de qualité dans la prise en charge des populations et dans
                   l’organisation de la continuité des soins

               -   la base des préconisations définies par le PRAPS (programme régional pour
                   l’accès à la prévention et aux soins) et le PRSP (plan régional de santé
                   publique), prendra en compte la spécificité des besoins émergeant sur
                   chaque territoire de santé. Les PASS du CHU de Bordeaux entendent ainsi
                   bien différencier l’offre qui pourra être apportée à une population de type
                   urbain et une population de type rural. Cette évolution apparaît comme
                   pouvant s’inscrire en harmonie avec les réformes de structure en cours et
                   notamment la mise en place des CHT (communautés hospitalières de
                   territoire)

           b) Actions de formation

               -   Des actions déjà entreprises par le passé via le CFPPS (centre de formation
                   des professionnels de santé) pourraient être relancées : formations sur la
                   prise en charge de la précarité, approfondissements sur divers thèmes
                   (ouverture des droits, soutien psychosocial, notion d’éducation à la santé).
                   L’esprit prévalant serait la mise en place d’actions de type
                   pluridisciplinaire pouvant intéresser l’ensemble des acteurs intervenant
                   dans le domaine de la précarité. Ces actions pourraient représenter
                   l’opportunité de réaliser des coups de projecteur sur des points d’actualité
                   et pourraient aussi permettre le développement de formations de fonds plus
                   structurées



                                                                                                  3
               -   Participation au conseil pédagogique pour la mise en place du « DU Santé
                   Précarité Solidarité »

   2) Mobilisation autour d’actions nouvelles

           a) Création d’un site internet

               -   Proposer des informations à l’ensemble des acteurs intervenant dans la
                   prise en charge, sur les thèmes de l’actualité juridique, des informations en
                   provenance des réseaux
               -   Mise en ligne d’un annuaire recensant les coordonnées des acteurs qu’ils
                   soient institutionnels, associatifs ou libéraux
               -   Adaptation continue des informations mises en ligne, sur le principe de
                   l’interactivité

           b) Mise en place d’actions visant à assurer une plus grande mobilisation des
              acteurs libéraux qu’ils soient soignants ou médicaux

           c) Développement des relations PASS/ CPAM

           d) Travail de réflexion sur la prise en charge des personnes

               -   Amélioration de l’accès aux droits et aux soins
               -   Réfléchir sur ses pratiques professionnelles pour l’accueil spécifique de
                   cette population




IV. Les PASS de la région Aquitaine

   1) Liste des PASS en Aquitaine


Il existe 24 PASS dans la région Aquitaine :

           -   3 en Dordogne
                      - Bergerac (CH)
                      - Périgueux (CH)
                      - Sarlat (CH)

           -   12 en Gironde
                      - Arcachon (CH)
                      - Blaye (CH)
                      - Bordeaux (Hôpital Pellegrin-CHU)
                      - Bordeaux (Centre d’Albret-Hôpital Saint-André-CHU)
                      - Bordeaux (Service odontologie-CHU)
                      - Bordeaux (Polyclinique Bordeaux Rive Droite)
                      - Bordeaux (CH Charles Perrens)


                                                                                              4
                                   -      Bordeaux (Gassies-Emaüs)
                                   -      Langon (CH)
                                   -      La Réole (CH)
                                   -      Libourne (CH)
                                   -      Lesparre (Polyclinique du médoc)

            -     3 dans Les Landes
                         - Dax (CH)
                         - Mont de Marsan (CH)
                         - Saint-Sever (CH)

            -     3 en Lot et Garonne
                         - Agen (CH)
                         - Marmande/Tonneins (CHIC)
                         - Villeneuve sur Lot/ Saint Cyr (CH)

            -     3 en Pyrénées Atlantiques
                         - Bayonne (CH)
                         - Oloron Sainte Marie (CH)
                         - Pau (CH)


    2) Caractéristiques des PASS en Aquitaine

Les caractéristiques sont faites à partir des informations données par les différentes PASS.

            a) Répartition des professionnels en ETP par PASS


                                                                                                                                                    Podologue/éducateur
                                        Assistante sociale




                                                                                                                    Agent d’accueil




                                                                                                                                                                          Cadre de santé
                     département




                                                                                         psychologue
                                                              Infirmier(e)




                                                                                                       psychiatre




                                                                                                                                       secrétaire
                                                                              Médecin




   PASS
   Région
  Aquitaine




                                        1                                     1
 CH Arcachon        33                                                                                                                                                    X
                                       ETP                                   ETP

                                        1
CHU Pellegrin       33
                                       ETP
  CHU Saint-
                                        1                     1               1         0,50            20           1                0,50
    André           33                                                                                                                                                    X
                                       ETP                   ETP             ETP        ETP            ETP          ETP               ETP
Centre D’Albret
 CHU Saint-
                                                                             0,40
    André           33                 0,50                  0,50                                                                                                         X
                                                                             ETP
 Pass dentaire
 CH C.Perrens                           1                                    0,50
                    33                                                                                                                                                    X
  Psychiatrie                          ETP                                   ETP




                                                                                                                                                                                           5
Gassie-Emmaüs           0,80   0,80
                   33                                                     X
  Psychiatrie           ETP    ETP
 Clinique 4
  Pavillons              1
                   33
Bordeaux rive           ETP
   droite
                         1
 CH Langon         33
                        ETP

 CH La Réole       33


 CH Libourne       33

   Clinique              1
                   33
   Lesparre             ETP

                        0,50          0,10   0,40   0,50          0,10
  CH Blaye         33
                        ETP           ETP    ETP    ETP           ETP

                         1      1
 CH Bergerac       24                                                     X
                        ETP    ETP

                        0,80
  CH Sarlat        24
                        ETP

                         1
CH Périgueux       24
                        ETP

CH Saint-Cyr             1                                 0,30
                   47
Villeneuve / lot        ETP                                ETP

   CHIC
                         1                                  X
  Marmande         47
                        ETP                                ETP
  Tonneins

                         1            0,10
   CH Agen         47
                        ETP           ETP

   CH Dax                1
                   40
                        ETP

 CH Mont de             0,90    1     0,30
                   40                                             1 ETP   X
  Marsan                ETP    ETP    ETP

                                X
CH Saint Sever     40
                               ETP

                         1
   CH Pau          64                                                     X
                        ETP

                         1     0,50   0,50
 CH Bayonne        64                                                     X
                        ETP    ETP    ETP

CH Oloron Ste
                   64
   marie




                                                                              6
              b) Modalités de fonctionnement des différentes Pass

    PASS             Horaires      Jours d’ouverture    Local       Pharmacie   Interprétariat
                                                        dédié

 CH Arcachon         9h-16h30      Lundi au Vendredi     Oui           Oui           Non


CHU Pellegrin        11h30-19h     Lundi au Vendredi     Oui           Oui         Liste CH


  CHU Saint-         9h30-17h      Lundi au Vendredi     Oui           Oui        Association
    André                                                                          MANA
Centre D’Albret
 CHU Saint-          9h30-12h      Lundi Mardi Jeudi     Oui           Oui           Non
    André                              Vendredi
 Pass dentaire
 CH C.Perrens         9h-17h       Lundi au Vendredi     Oui           Oui      Liste Extérieure
  Psychiatrie

Gassie-Emmaüs         9h-17h       Lundi au Vendredi     Oui          Non            Non
  Psychiatrie

 Clinique 4          9h-16h45      Lundi au Vendredi   ½ bureau       Non            Non
  Pavillons
Bordeaux rive
   droite
  CH Langon         9h-16h30 ou    Lundi au Vendredi     Oui           Oui         Liste CH
                     10h30-18h

 CH La Réole


 CH Libourne


   Clinique          8h30-17h      Lundi au Vendredi     Oui          Non            Non
   Lesparre

  CH Blaye           9h-16h30      Lundi au Vendredi     Oui           Oui           Non


 CH Bergerac          9h-17h       Lundi au Vendredi     Oui          Oui, si      Liste CH
                                                                     urgence

  CH Sarlat          9h-16h40      Lundi au Vendredi     Non          Non          Liste CH


CH Périgueux         8h45-17h      Lundi au Vendredi     Oui          Non            Non


CH Saint-Cyr          9h-17h       Lundi au Vendredi     Oui           Oui         Liste CH
Villeneuve / lot

   CHIC               8h-18h       Lundi au Vendredi     Oui           Oui         Liste CH
  Marmande
  Tonneins
   CH Agen            9h-17h       Lundi au Vendredi     Oui           Oui         Liste CH




                                                                                                 7
           CH Dax          9h-17h       Lundi au Vendredi      Oui             Oui        Oui


         CH Mont de        9h-17h       Lundi au Vendredi      Non            Non         Non
          Marsan                                              (Point
                                                              Santé)
       CH Saint Sever


           CH Pau       8h-16h ou 9h-   Lundi au Vendredi     Non             Oui, si   Liste CH
                             17h                                             urgence

         CH Bayonne       9h30-17h      Lundi au Vendredi                      Oui      Liste CH
                         (du L au J)
                         9h-12h (V)
        CH Oloron Ste
           marie




         V. Organisation de la journée régionale des PASS : le
            10/12/2010

       Le10 décembre 2010, une journée de coordination des PASS d’Aquitaine a été organisée à
       Amphithéâtre Vital-Carles, au sein de l’Hôpital Saint-André.

           1) Programme


        Le programme de la journée était le suivant :


9h30          Accueil : amphithéâtre Vital-Carles, cours d’entrée des Urgences


10h           Introduction de la journée
                     Madame Lachenaye-Llanas, directeur général adjoint du CHU de Bordeaux

10h15         Présentation de la mission de coordination et d’animation des
              PASS de la région Aquitaine
                     Madame De Belleville, Agence Régionale de Santé
                     Docteur J.F Rouillard (médecin coordonnateur), S. Laurent (AS),
                     P. Darthout (IDE), PASS CHU de Bordeaux

11h15         Présentation du projet de site internet dédié aux PASS de la
         région Aquitaine
                     Madame Shapovalova, Télé Santé Aquitaine

12h           PASS dentaire CHU de Bordeaux : présentation



                                                                                                   8
12h30        Buffet sur place

13h30        Mobilisation et rôle des acteurs clefs dans le fonctionnement d’une PASS
             modérateur : Madame De Belleville

                    Equipe de direction : Monsieur Thomas,
                    Directeur adjoint, hôpital Saint –André
                    Service social : Madame Crozes,
                    Cadre socio-éducatif CH Mont de Marsan
                    Encadrement infirmier : Monsieur Dupérier,
                           Cadre de santé PASS Tour de Gassies/Emmaüs
                    Médecin référent : Docteur Saint Val,
                    Médecin coordonnateur PASS CH Bayonne

14h30        Discussion, échanges, mise en place de la coordination régionale

16h          Clôture de la journée


         2) Participants

      Quasiment toutes les PASS de la région Aquitaine étaient présentes à cette journée, avec
      différentes catégories professionnels :Directeurs, Médecins, Cadres socio-éducatives,
      Assistantes Sociales, Cadres de Santé, Infirmiers,…

      Des représentants de l’ARS Aquitaine, de la Conférence Régionale de Santé Aquitaine étaient
      présents.


         3) Compte rendu


             a) Ouverture de la journée par Madame Lachenaye-llanas

      Madame Lachenaye-llanas, directeur général adjoint du CHU de Bordeaux introduit la
      journée en rappelant que l’hôpital Saint-André est un établissement historique datant du
      XVIème siècle qui a toujours développé l’aspect social de la prise en charge des patients.
      Des services répondent à cette prise en charge des personnes les plus fragiles.
      On note une augmentation de la population étrangère et une démarche commune de veille et
      de volonté est nécessaire entre les services de l’hôpital et les PASS.


             b) Présentation de la mission de coordination par Madame De Belleville

      Madame De Belleville, Médecin à l’Agence Régionale de Santé, rappelle les préconisations
      concernant l’organisation des PASS, en insistant sur l’importance de l’implication des CME
      et du directeur des soins (exemple de la la PASS Blaye).

      Sur 22 PASS en Aquitaine, 5 sont médicalisées.



                                                                                                9
A partir de ces constats, elle a précisé les attentes quant à la mise en place de la coordination
des PASS.


       c) Présentation du Centre d’Albret et de la mission de coordination et
          d’animation des PASS de la région Aquitaine

Création du Centre d’Albret en Avril 1995

Loi contre les exclusions de juillet 1998

           -   Programme d’action pour la prévention et la lutte contre les exclusions

           -   Objectif de la loi :

                       -   Outil pour remédier aux principales inégalités d’accès à la
                           prévention et aux soins
                       -   Vocation de faciliter la mobilisation et la coordination des
                           différents acteurs
                       -   Dimension préventive et curative des inégalités d’accès à la santé

Mise en place des PASS en 2000


Présentation du Centre d’Albret :
                       - Consultations médicales
Une équipe de trois médecins attachés et un praticien hospitalier assure les consultations de
médecine générale du lundi au vendredi.
Les motifs de consultation sont assez comparables à ceux que rencontre un médecin
généraliste en milieu libéral, ce qui confirme le rôle d’une PASS dans la prise en charge des
soins primaires à l’hôpital pour les personnes en situation de précarité.
Les exploitations complémentaires, les avis spécialisés se font dans les services du CHU.

                       - Activité infirmière
L’activité exercée concerne essentiellement :
- les actes techniques le matin (les pansements et les prélèvements sanguins représentant
   plus de 56 % des actes)
- l’organisation de la consultation médicale
- l’accueil et les soins relationnels tout au long de la journée (informations, renseignements,
   orientations représentant 42 % des activités relationnelles)

                      - Consultation de psychiatrie
La présence d’une consultation de psychiatrie identifiée pour des patients non sectorisables,
par défaut de domicile fixe, aide à remplir une lacune jusque là marquée par des prises en
charge éparses et discontinues .Cette permanence hebdomadaire permet d’assurer un suivi.
La demande est grandissante.

                     - Consultation psychologue
La consultation psychologique a pris un essor important, et affirme sa place dans la prise en
charge médico-psychologique proposée par le centre d’Albret.

                                                                                              10
L’intervention des médiateurs interprètes sur place a permis l’accès à cette consultation aux
personnes étrangères.
La consultation est ouverte à tous, elle est un point d’appui fort pour les partenaires extérieurs
qui rencontrent de plus en plus de souffrance psychique dans la population qu’ils accueillent.

                       - Activité sociale
La consultation sociale se fait le même jour que la première consultation médicale, en
parallèle. Ensuite les personnes peuvent être reçues à différentes reprises en fonction des
besoins.
Cette consultation comprend une évaluation de la situation de précarité et de l’environnement
en matière de logement, des ressources, du travail, des réseaux familiaux, amicaux, culturels
et sociaux. L’objectif est d’aboutir à la mise en place d’un plan d’action en fonction de la
personne adapté à la ou les pathologies qu’elle présente, à sa situation de précarité, au type de
traitement nécessaire et à ses capacités de prises en charge.
La consultation comprend donc une évaluation de la couverture sociale existante, en vue, le
cas échéant, d’une ouverture des droits (CMU base et complémentaire, Aide Médicale Etat)

                      - Délivrance des médicaments
Par convention avec la pharmacie du site, les médicaments prescrits peuvent être délivrés aux
personnes dépourvues de couverture sociale.

                        - Interprétariat
Le Centre d’Albret et la consultation de médecine transculturelle ont développé un partenariat
pour une amélioration de la prise en charge des migrants et en particulier l’organisation de la
médiation d’interprètes dans les consultations (médicales, sociales, infirmières).
L’association MANA met à notre disposition les médiateurs interprètes. Les langues utilisées
sont surtout : bulgare, russe, turc, roumain, arménien, géorgien, arabe...
                       -   Pour assurer la traduction dans les consultations de la PASS
                       -   Pour l’accompagnement des patients dans les consultations
                           spécialisées
                       -   Pour la réalisation de documents écrits dans les différentes langues


       d) Présentation du site internet par Madame Shapovalova de Télé Santé
          Aquitaine

Une présentation du projet de site internet des PASS d’Aquitaine est faite, avec deux
possibilités d’accès aux informations (pour le public ou pour les professionnels des PASS).

Différents thèmes sont proposés et peuvent être enrichis par tous les professionnels des
différentes PASS.

   Exemples :
         - Missions et textes de références des PASS
         - Annuaires et présentations des PASS d’Aquitaine
         - Fiches et outils pratiques
         - Forum




                                                                                               11
       e) Présentation de la PASS dentaire

La PASS dentaire de l’hôpital Saint-André est l’une des dix-sept PASS qui existent sur le
plan national. Sa mise en place répond à un appel à projet visant à pallier aux difficultés
d’accès aux soins dentaires des personnes en situation de précarité nécessitant une prise en
charge spécifique.
Les consultations ont débuté début avril avec les moyens suivants : 50% de temps assistante
sociale, 2 puis 4 vacations de chirurgien dentiste et 50% de temps IDE (effectif depuis le 1 er
octobre).

Spécificité du rôle de l’assistante sociale

Au départ les consultations ont débuté sans bureau et sans téléphone.
Un travail d’information auprès des personnels d’accueil par rapport aux situations de
précarité a été nécessaire dans le but de les sensibiliser à cette problématique et de clarifier
mes fonctions et mon rôle en lien avec les prérogatives de la PASS.
Ce travail a permis de faciliter l’orientation des personnes venant en consultation dentaire
vers la PASS .
L’activité de la PASS était alors noyée dans l’activité globale du service, les personnes vues
sur le fauteuil d’urgence ou les fauteuils disponibles. Il n’existait pas d’UF spécifique.

Temps de rencontre avec l’assistante sociale :
Lors de cet entretien il s’agit d’évaluer la situation de la personne dans sa globalité : sur le
plan des droits sociaux mais aussi par rapport au logement ou hébergement, à sa capacité à se
prendre en charge, la connaissance de ses droits.

Action d’orientation et d’accompagnement dans l’ouverture de ses droits.

Mise en place d’un accueil « paramédico-social » dans le respect des fonctions de chacun.
La personne en situation de précarité se sent exclue, elle n’a plus sa place, elle éprouve un
sentiment de honte et de repli sur elle-même. Cet accueil « premier contact » est déterminant
dans la prise en charge et le déroulement des soins. Il lui permettra de se poser et de déposer
 ses problèmes.

Spécificité du rôle infirmier

Favoriser un climat de confiance. L’infirmier doit faire preuve d’une grande disponibilité au
moment de ce temps d’accueil pour « accrocher » une relation .La personne ne se laissera
soigner que si elle est dans une relation de confiance.

Le recueil de données. La personne n’est plus centrée sur son corps et les soins. Le fait de
rencontrer un soignant va faciliter la démarche de soins et permet d’aborder les problèmes de
santé ainsi que les antécédents importants en vue de la consultation dentaire. Certains sujets
comme les conduites addictives sont plus facilement abordés lors de l’entretien infirmier que
dans le cabinet dentaire.

Accompagner la personne dans son parcours de soins. L’infirmier explique le déroulement
des soins, aide parfois à la réalisation de la feuille de consultation et peut être présent
physiquement pendant les soins pour rassurer la personne. Il fait le lien avec le dentiste et les



                                                                                              12
étudiants .Cela permet également de prendre en compte les habitudes de vie de la personne et
son environnement pour adapter la prescription.
Si une ordonnance est faite à la fin de la consultation l’infirmier peut accompagner la
personne à la pharmacie pour expliquer l’importance de la prise du traitement et la posologie.
Si le dentiste prescrit un examen radiologique type panoramique dentaire, l’infirmier
accompagne la personne dans le service de radiologie pour organiser le rendez-vous.
L’infirmier sensibilise les personnes à la nécessité de respecter les rendez-vous suivants.

Faire le lien avec la PASS classique. Lors de l’entretien l’infirmier peut orienter la personne
sur le Centre d’Albret pour une consultation avec un généraliste ou une consultation
spécifique .Le fait de travailler dans les deux PASS permet à l’infirmier de coordonner les
soins et de regrouper toutes les informations afin de favoriser une prise en charge globale et
assurer un suivi des soins avec de bonnes transmissions.

Prévention-Education. Lors ou d’entretiens ultérieurs l’infirmier peut aborder l’hygiène,
l’alimentation, le brossage des dents et donner un « kit de brossage » en faisant participer la
personne à un atelier de brossage des dents dans le service.

Sensibilisation des personnels à la précarité. L’infirmier en lien avec le cadre de santé du
service propose des réunions d’information sur le rôle de la PASS.
L’infirmier participe à l’encadrement des étudiants infirmiers, répond aux questions des
chirurgiens –dentistes et des personnes en formation dans le service (secrétaires).

L’infirmier de la PASS est une personne référente, un interlocuteur privilégié pour les
personnes se présentant à l’hôpital et entrant dans le dispositif de la PASS.
L’équipe de la PASS fait du lien au quotidien, permet un repérage, une orientation, l’accès
aux droits et aux soins.
L’infirmier de la PASS est un lien entre la PASS et tous les autres services de l’hôpital
(pharmacie, radiologie), ce qui permet une prise en charge adaptée et personnalisée. Il établit
également des liens avec les partenaires extérieurs pour recréer un environnement favorable à
la poursuite de la prise en charge et des soins.



       f) Mobilisation et rôle des acteurs clefs dans le fonctionnement d’une Pass


Monsieur Thomas, directeur adjoint de l’hôpital Saint-André insiste sur l’implication et la
collaboration des différentes catégories d’acteurs clefs : équipe de direction, service social,
encadrement infirmier, équipes de soins et médecin coordonnateur.
 La direction doit être un soutien et jouer un rôle essentiel afin de permettre aux équipes des
PASS de remplir leurs missions.

Madame Crozes, cadre socio-éducatif du CH Mont de Marsan décrit le dispositif mis en place
en 2001 et présenté à la CME.
Une assistante sociale travaille seule, en interne, elle se situe prés des admissions et non aux
urgences. Un agent administratif traite les dossiers.
Il existe deux points-santé en centre ville.




                                                                                                  13
Il existe une réelle volonté de créer un véritable réseau grands précaires et précarité avec
l’adhésion du secteur associatif mais qui ne se veut pas une permanence de la sécurité sociale
aux urgences.
 Un staff a lieu de façon hebdomadaire avec les points-santé (ou Pass externes) où
interviennent une assistante sociale, une infirmière de santé publique et une infirmière de
secteur psychiatrique.
Le but étant de faciliter l’accès au plateau technique.

Monsieur Duperrier présente le projet de la Tour de Gassies de faire une PASS (Emmaüs)
dans les lieux fréquentés par les personnes en situation de précarité, ayant un vécu
traumatique ou des troubles psychiques, la Tour de Gassies regroupant plusieurs services et
non seulement de la rééducation mais aussi de la réadaptation.
Les missions sont : faire du lien et de l’hospitalité avant de l’hospitalisme.
Il est essentiel de voir les personnes dans les lieux où elles viennent habituellement.

Docteur Saint-Val , médecin au CH de Bayonne, a présenté l’activité à la PASS de Bayonne.
Il a développé l’importance d’un médecin référent dans le fonctionnement d’une PASS.




VI. Création du site Internet : coordination régionale des
    Pass d’Aquitaine


Le GIE Télésanté Aquitaine a été sollicité par la DSI pour la réalisation d’un site accessible à
tous les professionnels de santé exerçant dans le domaine de la précarité, après inscription.
Ce site doit permettre d’apporter de l’information et de partager via les forums de discussion
les activités des uns et des autres.
Il a été ouvert à tous au début du mois d’avril. C’est l’équipe de la coordination qui assure la
gestion quotidienne du site avec le support technique de Télésanté Aquitaine.



   1) Adresse du site internet


                      www.sante-pass-aquitaine.fr


   2) Photographie du site internet




                                                                                              14
VII. Autres actions

   1) Rencontres avec l’ARS

Différentes rencontres ont eu lieu avec l’ARS Aquitaine pour mettre essayer de mettre place
les objectifs de la coordination régionale des PASS.


   2) Participation au DU Santé Précarité Solidarité

Un DU santé, précarité, et solidarité a été mis en place pour l’année 2010/2011 par l’ISPED,
et l’Université Bordeaux 2, ouvert à un large public du domaine sanitaire et social.
L’assistante sociale de la coordination fait partie de l’équipe pédagogique et a participé à la
mise en place de ce DU.
L’équipe de la PASS est intervenue à plusieurs reprises.




                                                                                              15
VIII. Conclusion
 La mise en place des missions de coordination et d’animation pour les PASS de la région
 Aquitaine, a été difficile et lente. L’ARH avait fait le choix de notre proposition en octobre
 2009 et l’ébauche des premières actions en mai 2010 s’est faite avec le début de l’ARS.
 La réunion de l’ensemble des acteurs des PASS en décembre a été une réussite.
 Il avait été convenu de faire une journée annuelle commune en fin d’année 2011, et de faire
 des rencontres plus locales (départementale et ou de proximité) pour faciliter les échanges et
 développer les réseaux sur chaque site.
 Le site de la coordination doit servir de vecteur à ces échanges et permettre de communiquer
 sur tous les sujets qui concernent la santé, la précarité, l’accès aux soins. Pour cela, tous les
 professionnels intéressés doivent s’en saisir, s’inscrire et le faire vivre.
 Les sujets ne manquent pas, et des travaux par thème pourraient être développés, par exemple
 sur l’accès aux droits, l’évolution de l’AME…
 L’équipe de la coordination souhaite s’appuyer sur l’ARS pour développer toutes les
 missions qui lui sont confiées.




                                                                                               16

								
To top