Presentation Anne Duburcq Nicolas Sandret by HC12042022448

VIEWS: 5 PAGES: 11

									       Impact d’un programme d’actions
       sur le risque cancérogène menées
        auprès des services de santé au
              travail d’Ile-de-France

          Anne DUBURCQ* - Dr Nicolas SANDRET** -
            Isabelle VAZEILLES* – Dr Marie-France
                       D’ACREMONT***
       *Cemka-Eval **DRTEFP Ile-de-France ***DRASS Ile-de-France




                                                                   1
Logo                                                                   1
          Le programme régional
• Elaboration : comité technique des cancers professionnels d’Ile-
  de-France (DRASS, DRTEFP, CRAM)
• Finalité : « meilleure prévention et prise en compte du risque
  cancérogène dans les entreprises »
• Objectifs :
   – 1 : renforcer la prévention des expositions aux produits
     cancérogènes dans les entreprises d’Ile de France
    – 2 : améliorer le fonctionnement du dispositif de suivi post-
      professionnel pour les personnes ayant été exposées à des
      cancérogènes  prise en charge précoce et reconnaissance
      des cancers professionnels
   – 3 : améliorer la connaissance et la sensibilisation des
     acteurs par le repérage de l’origine professionnelle de
     certains cancers (hors évaluation)
• Pivot des différentes actions = médecins du travail
                                                                     2
     Différentes actions du programme
                  régional

• Actions avec d’autres partenaires (URCAM et
  CPAM) : formation des agents au suivi post-
  professionnel

• Action prioritaire de l’inspection du travail sur les
  poussières de bois

• Projet de recherche sur les cancers naso
  sinusiens et les cancers de la vessie

                                                          3
       Les outils mis en place auprès des sst

                               Objectif du
    Outils élaborés                                Cible      Mode de diffusion           Nombre
                               programme
Dépliant sur la          Objectif 1             Employeurs   Remis en main propre       350 000
prévention des                                               par les médecins du        dépliants
expositions aux produits                                     travail lors des actions   édités
                                                             en milieu de travail
cancérogènes                                                 ( tiers temps)
Affiche et dépliant sur le   Objectif 2         Salariés     Affiche apposée en         500 affiches
suivi post-professionnel                                     salles d’attente des sst   +
                                                                                        1 million de
                                                             Dépliants déposés dans     dépliants
                                                             ces salles                 édités (2006-
                                                                                        07)
Brochure sur les             Objectifs 1 et 2   Médecins     Remise lors des
cancérogènes                                    du travail   réunions de
professionnels                                               présentation du
                                                             programme


   Outils élaborés par la DRTEFP, validés en comité technique de suivi des cancers
   professionnels.
                                                                                                4
     La mise en œuvre du programme

3 étapes de mise en œuvre :
   – 2005-06 : élaboration des outils

   – Juin 2006-sept 2007 : sensibilisation des préventeurs
      • Réunions départementales de mobilisation destinées à tous les
        préventeurs (médecins du travail, inspecteurs du travail,
        contrôleurs des CRAM)
      • Sensibilisation des médecins du travail (réunions d’équipe avec
        MIRTMO)

   – 2006-2007 : diffusion des outils
      • Aux services de santé au travail
      • De ces services vers les publics cibles


                                                                      5
    Effets attendus et premiers constats

Effets attendus du programme
   – Court terme : information des employeurs et des salariés
     sur le risque cancérogène

   – Moyen terme :
      • Développement de mesures de prévention du risque
        cancérogène en entreprise
      • Augmentation des demandes de suivi post-professionnel

Premiers constats :
   – Faible visibilité / mobilisation des sst, effet des différentes
     actions, utilité des documents, évolution des demandes
     de suivi post-professionnel…
   – Evaluation nécessaire → Val de Marne (2008-2009)


                                                                   6
         Evaluation du programme
•   Objectifs :
     – Mise en œuvre en pratique, appropriation par les médecins du travail,
       modification des pratiques de prévention du risque cancérogène
     – Ecarts / attentes
     – Difficultés rencontrées sur le terrain (réalité de l’entreprise et des
       consultations de santé au travail)

•   4 approches méthodologiques complémentaires
     – Directeurs de sst : entretiens qualitatifs
     – Médecins du travail : enquête téléphonique auprès de tous les
        médecins du Val de Marne + Groupe Focal de Discussion
     – Salariés : phase d’observation et enquête téléphonique
     – Employeurs : quelques entretiens
      Croisement des informations et discussion des résultats et
        recommandations avec des médecins du travail (GFD)
     8




•   Comité de pilotage (DRTEFP, DRASS et ORS Ile-de-France, INPES, et 1
    sst)

     Résultats détaillés de l’évaluation présentés sur un poster          7
    Principaux résultats de l’évaluation (1)

• Le caractère pionnier du programme (2006-07)
   - A le mérite d’avoir diffusé des informations sur les cancers
     professionnels dès cette période
   – Basé sur différents outils ayant des cibles différentes (++ pour la
     prévention)
• La brochure destinée aux médecins du travail
   - Apparaît bien faite et adaptée (totalement 34% / partiellement
     55%)
   - Utile pour les médecins du travail qui l’utilisent et peuvent s’y
     référer en fonction de leurs besoins
   - Impact :
       - A permis d’améliorer leurs connaissances des expositions
         professionnelles (57% des médecins)
       - Incitative à informer les salariés (64%) et les employeurs (70%) sur
         la présence de cancérogènes dans l’entreprise
                                                                          8
    Principaux résultats de l’évaluation (2)

• Le dépliant « salarié »
   - Contenu :
      - Informations jugées utiles (tout à fait 69% / plutôt 28%)
      - Incitatives à entreprendre une démarche de suivi médical
           - Selon 89% des médecins
           - 77 salariés interrogés : 57% en ont parlé suite à la lecture du dépliant,
             37% envisagent une démarche de suivi post-professionnel
   - Forme et fond : outil le moins adapté (confirmé par
     enquête « salariés »)
      - Contenu trop dense, vocabulaire trop complexe pour une population
        qui dans sa majorité ne maîtrise pas bien le français
      - Trop généraliste
      - Pas assez alarmiste (mauvais choix d’illustration…)
   - Diffusion : en libre service, s’écoule très peu               (médecins +
     observation)                                                                  9
   Principaux résultats de l’évaluation (3)


• Le dépliant « employeur »
  – Bien fait : contenu plutôt bien réalisé, vocabulaire
    adapté
  – Constat d’un échec de diffusion (seuls 19% l’ont
    distribué)
• Globalement :
  – Modification partielle des pratiques de prévention du
    risque cancérogène pour 56% : plus de dialogue avec
    salariés/employeurs, démarche plus active


                                                           10
                    Perspectives
        Prolongation et réorientation du programme



– Diffusion au niveau des sst des dépliants « salarié » et
  « employeur »
– Elargissement de la diffusion à d’autres professionnels
– Recommandations générales sur le programme
– Rendre plus efficace le contenu des dépliants et les
  messages transmis
    • Dépliant « salarié »
    • Dépliant « employeur »

(Recommandations présentées oralement – publication en cours)
                                                                11

								
To top