La cohabitation homme-chien by YEff40d

VIEWS: 11 PAGES: 2

									        L’aspect physique
        Par le docteur G. Falsina, Extrait de :L’Encyclopédie mondiale des Chiens, les 331 races reconnues à travers
        le monde
        2008, Éditions De Vecchi S.a. – Paris

        Les couleurs
Les couleurs des chiens semblent très nombreuses.               Abricot : robe unicolore typique de certaines races canines
Pourtant il n’existe véritablement que deux couleurs de         (Caniche), d’un orangé particulier tirant sur le rose,
chiens :                                                        précisément comme la couleur du fruit dont elle prend le
                                                                nom.
- Le jaune (qui peut s’intensifier jusqu’au rouge);
- Le noir (qui peut se diluer jusqu’au marron ou au bleu).
                                                                Arlequin : ne vous attendez pas à voir des poils verts,
                                                                roses ou bleus : la robe arlequin est une robe particulière,
Il n’y a en effet que deux pigments dans la robe : la
                                                                bicolore à fond blanc, avec des mouchetures qui forment
phaeomélanine (responsable du jaune) et l’eumélanine
                                                                des petites taches disposées le plus régulièrement
(responsable du noir). L’absence du pigment donne
                                                                possible, à l’image des pièces de l’habit d’Arlequin. La
naturellement la couleur blanche.
                                                                robe arlequin doit être strictement bicolore : le chien est
                                                                disqualifié si des taches de deux couleurs différentes
Selon la classification de M. Solaro (1957), il n’y a que
                                                                apparaissent. L’exemple le plus typique de robe arlequin
trois types de robe qui se distinguent selon les couleurs
                                                                se retrouve chez le Dogue allemand. Un autre type
présentes :
                                                                d’arlequin particulier est la robe « à pois » du Dalmatien,
                                                                unique en son genre.
    -     les robes unicolores (ou simples);
    -     les robes multicolores (ou composées) :
                                                                Blanc-noir, blanc marron, blanc orangé, etc. : quand on
               o binaires (à deux couleurs)
                                                                parle de « blanc suivi d’une autre couleur » ou bien de
               o ternaires (à trois couleurs).
                                                                « blanc et d’une autre couleur », il s’agit toujours d’une
                                                                robe pie.
En réalité, il y a une infinité de combinaisons possibles à
partir de ce schéma apparemment simple. Il est d’ailleurs
                                                                La moucheture peut être due à la présence d’un seul
impossible d’en faire une liste exhaustive, notamment
                                                                pigment blanc-noir, blanc marron) ou au mélange de poils
parce que les standards utilisent souvent des termes
                                                                pigmentés avec des poils blanc (blanc orangé).
extrêmement spécifiques pour désigner une même
combinaison de couleurs chez des races différentes.
                                                                Attention : certains standards, considérant que tous les
                                                                lecteurs savent déjà parfaitement de quoi il s’agit,
Par exemple, le « noir feu » du Dobermann (c’est-à-dire
                                                                décrivent la robe du chien en question en utilisant des
noir avec des taches rouge feu sur des endroits précis du
                                                                tournures de phrases qui peuvent sembler amusantes.
corps) devient « black and tan » chez le Toy Terrier du
                                                                Par exemple : « robe : blanc et noir ou noir et blanc ». La
même nom.
                                                                première réaction du lecteur, évidemment, est : « Ce n’est
                                                                pas la même chose? » La réponse est non. Dans ce cas,
La couleur précise est identique mais le profane reste
                                                                en effet, la première couleur citée est celle de base, tandis
perplexe : pourquoi laisser la description de la couleur en
                                                                que la seconde est celle des taches. Ainsi un chien blanc-
anglais dans un standard écrit en français?
                                                                noir (ou blanc et noir) sera un chien blanc avec des
                                                                mouchetures noires et un chien noir-blanc (noir et blanc)
En théorie, cela s’explique par le fait que le « tan » n’est
                                                                sera un chien noir avec des mouchetures blanches, ce qui
pas un rouge générique, mais le rouge précis que l’on
                                                                offre un aspect très différent.
devrait trouver dans un exemplaire parfait de la race. En
réalité, c’est seulement une question de … jargon, parce
                                                                Bleu : robe unicolore noir dilué (voir également le terme
que les taches feu du Toy Terrier anglais noir et feu sont
                                                                « gris »).
aussi variables que celles du Dobermann et aucun juge
n’est jamais allé jusqu’à mesurer l’intensité du rouge.
                                                                Bleu merle : robe très particulière qui allie le blanc ou noir
                                                                et au bleu, sous forme de combinaisons variées plus
Malgré ces finesses, je vais essayer de vous expliquer au
                                                                faciles à observer qu’à expliquer. Cette robe se rencontre
moins les couleurs et les combinaisons de couleurs les
                                                                assez fréquemment chez les Bergers écossais (Border,
plus courantes,, en n’oubliant pas que la meilleure façon
                                                                Rough, Smooth et Shetland Collies).
de comprendre est encore … d’observer les robes!
Bringé : robe bicolore avec une couleur de base en
général le jaune ou le fauve sur laquelle apparaissent des
rayures plus foncées (marron très foncé ou noir),
disposées exactement comme des rayures de tigre.

Charbonné : robe dans laquelle le noir se superpose à la
couleur de base, non pas sous forme de taches ou de
mouchetures bien dessinées mais par un effet « nuancé »
comparable à celui que l’on obtiendrait si le chien se
roulait dans la poussière de charbon.

Fauve : robe unicolore dans laquelle la phéomélanine
apporte une coloration particulièrement intense.

Fauve foncé : robe binaire composée d’un mélange de
poils rouges et noirs.

Feu : robe bicolore à fond noir ou marron sur laquelle
apparaissent des taches rouge feu sur des points précis
du corps (en général le museau, le poitrail, l’intérieur des
oreilles, les pieds, la partie interne des pattes, la zone péri-
anale, la partie inférieure de la queue). « Noir feu » est
synonyme de l’anglais « black and tan ».

Gris : la robe grise, même quand elle apparaît uniforme,
n’est jamais une robe unicolore. En effet, le gris provient
du mélange de poils blancs et noirs.

Quand la robe est effectivement unicolore, c’est-à-dire
composée uniquement de poils gris… on ne dit plus
qu’elle est grise, mais bleue (la robe bleue est une robe
unicolore où l’eumélanine est diluée).

Isabelle : tonalité particulière de couleur jaune-fauve.

Masque : dessin particulier bien délimité qui caractérise la
tête de certaines races et qui est d’une couleur qui
contraste avec la couleur de base de la robe. Les
masques de certains chiens de traîneau nordiques sont
très typiques et extrêmement variés (Husky sibérien,
Alaskan Malamute).

Miellé : robe qui a la couleur du miel, mais qui est
composée en réalité d’un mélange de poils blancs et
rouge (même observation que pour la robe grise mais,
dans ce cas, le pigment coloré est la phéomélanine et non
plus l’eumélanine).

Rouan : robe composée de poils blancs mélangés avec
des poils pigmentés par de l’eumélanine ou de la
phéomélanine (donc aussi bien noir/marron que
jaune/rouge).

Tricolore : c’est un autre type de robe ternaire. Comme
dans le cas du rouan, cette robe comprend en même
temps des poils blancs, des poils pigmentés de jaune et
des poils pigmentés de noir. Toutefois, dans ce cas, ils ne
sont pas mélangés mais disposés de façon à former une
moucheture.

								
To top