ROYAUME DU MAROC - DOC 8 by 2F07xq1

VIEWS: 171 PAGES: 35

									             ROYAUME DU MAROC
        Ministère de l’Education Nationale,
 de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des
       Cadres et de la Recherche Scientifique
              Université Mohammed Ier
        Faculté de médecine et de pharmacie
                       d’Oujda




                           N° 07 MEDECINE/2011 BF


       Constituants du dossier :
- Avis d’Appel d’Offres
- Acte d’Engagement
- Déclaration sur l’honneur
- Model du Bordereau des prix – détail estimatif
- Règlement de consultation
- CPS




                                         Objet du C.P.S :



           Aménagement pour la faculté de médecine et
                        de pharmacie
                          d’Oujda.

                                      ROYAUME DU MAROC
                                Ministère de l’Education nationale
                                De l’Enseignement Supérieur de la
                        Formation des cadres et de la recherche scientifique
                                 UNIVERSITE MOHAMED 1er
                           Faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda


               AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 07 MEDECINE /2011(BF)
                                  (Séance publique)

       Le 23/11/2011 à 16h30mn. Il sera procédé, dans la salle de réunion de la faculté de
Médecine et de pharmacie à Oujda à l’ouverture des plis relatifs à l’appel d’offres ouvert sur
offres de prix, séance publique, concernant : L’Aménagement pour la faculté de médecine
et de pharmacie d’Oujda.
Les dossiers d’appel d’offres peuvent être retirés du bureau du service économique de la
faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda, ils peuvent également être téléchargés à partir
du portail des marchés publics www.marchespublics.gov.ma. Ou bien le site web de la faculté
de médecine www.fmpo.ump.ma

   -   Le cautionnement provisoire est fixé pour Le LOT A à la somme de : 9 000,00 (Dix Mille
       dhs,) au nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
   -   Le cautionnement provisoire est fixé pour Le LOT B à la somme de : 10 000,00 (Dix Mille
       dhs,) au nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
   -   Le cautionnement provisoire est fixé pour Le LOT C à la somme de : 13 000,00 (Dix Mille
       dhs,) au nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.

Le dossier d’appel d’offres peut être envoyé par voie postale aux concurrents qui le demandent
dans les conditions prévues à l’article 19 du règlement relatif aux conditions et formes de
passation des marchés pour le compte des universités ainsi que certaines règles relatives à leur
gestion.
  Le contenu ainsi que la présentation des dossiers des concurrents doivent être conformes aux
dispositions des articles 26 et 28 du règlement précité.
Les concurrents peuvent :
-Soit déposer contre récépissé leurs plis dans le Bureau du service économique de la faculté de
médecine et de pharmacie d’Oujda
-Soit les envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception au bureau précité,
-Soit les remettre au président de la commission d’appel d’offres au début de la séance et avant
l’ouverture des plis.
  Les pièces justificatives à fournir sont celles prévues par l’article 23 du règlement précité, à
savoir :
1-Dossier administratif comprenant :
a)La déclaration sur l’honneur,
b)La ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du concurrent,
c) L’attestation ou copie certifiée conforme délivrée depuis moins d’un an par l’administration
compétente du lieu d’imposition certifiant que le concurrent est en situation fiscale régulière ;
d) l’attestation ou copie certifiée conforme délivrée depuis moins d’un an par la CNSS certifiant
que le concurrent est en situation régulière envers cet organisme ;
e) le récépissé du cautionnement provisoire ou l’attestation de la caution personnelle et
solidaire en tenant lieu,
f) le certificat d’immatriculation au registre du commerce
N.B. Les concurrents non installés au Maroc doivent fournir l’équivalent des pièces visées aux
paragraphes c, d et f ci-dessus, et à défaut, une déclaration faite devant une autorité judiciaire
ou administrative, un notaire ou un organisme professionnel qualifié lorsque de tels documents
ne sont pas délivrés par leur pays d’origine.     2
1- Dossier additif, comprenant les pièces complémentaires exigées par le dossier d’appel
   d’offres.


N.B   Toutes les pièces doivent être certifiées par les autorités compétentes




                                                  3
                                                                                                  ‫المملكـة المغـربيــة‬
                                                                                       ‫وزارة التربية الوطنية والتعليم العالي‬
                                                                                             ‫وتكوين األطر والبحث العلمـي‬
                                                                                                         ‫جـامعـة محمد األول‬
                                                                                                        ‫كلية الطب والصيدلة‬
                                                                                                                       ‫وجــدة‬

                ‫إعالن عن طلب عروض مفتوح رقم 7 / ‪BI 2011/ MEDECINE‬‬


 ‫في يوم 32 / 11/1102 على الساعة (‪ )16h30mn‬سيتم في قاعة االجتماعات لكلية الطب والصيدلة بوجدة‬
                                                                      ‫فتح األظرفة المتعلقة بطلب العروض مفتوح بعروض أثمان:‬
                                                                ‫أشغال تهيئة كلية الطب والصيدلة بوجدة.‬           ‫‪‬‬

‫يمكن سحب ملفات طلب العروض بمكتب مصلحة االقتصاد لكلية الطب والصيدلة بوجدة ، و يمكن كذلك نقله إلكترونيا من بوابة‬
‫الصفقات العمومية ‪ http://www.marchespublics.ma‬او من بوابة كلية الطب والصيدلة من العنوان اإللكتروني التالي‬
                                                                                              ‫‪www.fmpo.ump.ma‬‬

                          ‫الضمان المؤقت ل ‪ LOT A‬محدد في مبلغ: تسعة أالف درهم (....9( باسم كلية الطب والصيدلة بوجدة.‬
                        ‫الضمان المؤقت ل ‪ LOT B‬محدد في مبلغ: عشرة أالف درهم (....10( باسم كلية الطب والصيدلة بوجدة.‬
                   ‫الضمان المؤقت ل ‪ LOT C‬محدد في مبلغ: ثالثة عشرة أالف درهم (....10( باسم كلية الطب والصيدلة بوجدة.‬


‫و يمكن إرسال ملف طلب العروض إلى المتنافسين، بطلب منهم طبق الشروط الواردة في المادة 90 من النظام المتعلق بتحديد‬
                                           ‫شروط و أشكال إبرام صفقات الجامعات و كذا بعض القواعد المتعلقة بتدبيرها و مراقبتها.‬
         ‫يجب أن يكون كل من محتوى وتقديم ملفات المتنافسين مطابقين لمقتضيات المادتين 26 و 26 من النظام السالف الذكر.‬
                                                                                                      ‫ويمكن للمتنافسين:‬
                                 ‫ـ إما إيداع أطرفتهم، مقابل وصل، بمكتب مصلحة االقتصاد لرئاسة جامعة محمد األول بوجدة.‬
                                                ‫ـ إما إرسالها عن طريق البريد المضمون بإفادة االستالم إلى المكتب المذكور.‬
                                      ‫ـ إما تسليمها مباشرة لرئيس مكتب طلب العروض عند بداية الجلسة وقبل فتح األظرفة.‬
                         ‫إن الوثائق المثبتة الواجب اإلدالء بها هي تلك المقررة في المادة 16 من النظام السالف الذكر وهي كما يلي:‬
                                                                           ‫0 ـ الملف اإلداري الذي يتضمن الوثائق التالية:‬
                                                                                                    ‫أ ـ التصريح بالشرف‬
                               ‫ب ـ الوثيقة أو الوثائق التي تثبت السلطات المخولة إلى الشخص الذي يتصرف باسم المتنافس.‬
‫ج ـ شهادة أو نسخة لها مشهود بمطابقتها لألصل مسلمة منذ أقل من سنة من طرف اإلدارة المختصة في محل الضريبة تثبت أن‬
                                                                                            ‫المتنافس في وضعية جبائية قانونية.‬
‫د ـ شهادة أو نسخة لها مشهود بمطابقتها لألصل مسلمة منذ أقل من سنة من طرف الصندوق الوطني للضمان االجتماعي تثبت‬
                                                                              ‫أن المتنافس في وضعية قانونية تجاه هدا الصندوق،‬
                                          ‫ه ـ وصل الضمان المؤقت أو شهادة الكفالة الشخصية والتضامنية التي تقوم مقامه.‬
                                                                                      ‫و – شهادة القيد في السجل التجاري‬
‫ملحوظة : يتعين على المتنافسين غير المقيمين بالمغرب اإلدالء بالشهادات المعادلة للوثائق المشار إليها في الفقرات ج) – د) و‬
                   ‫و- أو تصريح أمام سلطة قضائية أو إدارية أو موثق أو هيئة مهنية مؤهلة في البلد األصلي في حالة عدم تسليمها.‬
‫ـ الملف التقني الذي يتضمن الوثائق التالية‬

                              ‫6 ـ الملف اإلضافي الذي يتضمن الوثائق اإلضافية التي يستوجبها ملف طلب العروض‬
                              ‫ملحوظة : ـ كل الوثائق يجب أن تكون مصادق عليها من طرف السلطات المختصة‬




   ‫‪ACTE D’ENGAGEMENT‬‬
                A – PARTIE RESERVEE A L’ADMINISTRATION
 Objet du marché …………………………………………………………………………………………
 passé en application de l’alinéa 2 du paragraphe 1 de l’article 16 et de l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l’article 17 du
 règlement relatif aux conditions et formes de marchés pour le compte des universités ainsi que certaines règles relatives à
 leur gestion et à leur contrôle.
                    B – PARTIE RESERVEE AU CONCURRENT
      a) POUR LES PERSONNES PHYSIQUE
 Je soussigné : ……………………………….……….(prénom, nom et qualité) agissant en mon nom personnel                                  et pour
 mon propre compte,
Adresse du domicile élu : ……………………………………………………
Affilié à la CNSS sous le n° : ……………………………………
Inscrit au registre du commerce de …………... (Localité) sous le n°…………………..
n° de patente ……………………………..
            b)   POUR LES PERSONNES MORALES
Je (4) soussigné ………………. ………..(prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise)
Agissant au nom et pour le compte de ……………………….. (Raison sociale et forme juridique de la société)
Au capital de : …………………………………. …………………..…………………
Adresse du siège social de la société …………………….……………………………
Adresse de domicile élu ……………………………………………………………….
Affiliée à la CNSS sous le n° ……………………………………
Inscrite au registre du commerce …………………………..(localité) sous Le n° …………………….
N° de patente …………………………….
En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :
 Après avoir pris connaissance du dossier d’appel d’offres, concernant les prestations précisées en objet de la partie A ci-
 dessus ;
 Après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés que comportent ces
 prestations :
       1) remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix, un détail estimatif et/ou la décomposition du montant
              global établi(s) conformément aux modèles figurant au dossier d’appel d’offres,
       2) m’engage        à   exécuter   lesdites   prestations   conformément      au    cahier   des prescriptions spéciales et
              moyennant les prix que j’ai établis moi-même, lesquels font ressortir :
        - montant hors TVA : …………………………….………..(en lettres et en chiffres)
        - montant de la TVA : ……………….…………………….. (en pourcentage)
            -montant de la TVA : ……………….…………………….. (en lettres et en chiffres)
        - montant TVA comprise : …………...……………………(en lettres et en chiffres)
                 L’Université se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte
                 …………          ………...à ……                .ouvert à mon nom (ou nom de la société) à
                 ……………………………, sous relevé d’identification bancaire ( RIB)                              numéro
                 ………………………………………….…
                                                    Fait à ………………le ……………………
                                                    (Signature et cachet du concurrent)
                             DECLARATION SUR L’HONNEUR
Mode de passation…………………………
Objet du marché ………………………….

                 a)   POUR LES PERSONNES PHYSIQUE

Je, soussigné :…………………………………………………..……………(Prénom, Nom et Qualité)
Agissant en mon nom personnel et pour mon propre compte, adresse du domicile
élu :……………………………………………………………………………………………………..
Affilié à la CNSS sous le n° ……………………………………….(1)
Inscrit au registre du commerce de…………………………(localité)sous le n°………………………..(1) n°de
patente…………………(1) n° du compte courant postal –bancaire ou à la TGR ………..…………… (RIB)

                 b) POUR LES PERSONNES MORALES

Je, soussigné :………………………………………………..(Prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise)
Agissant au nom et pour le compte de ……………………… (Raison sociale et forme juridique de la société)
Au capital de :…………………………………………………………………………………………..
Adresse du siége social de la société…………………………………………………………
Adresse du domicile élu……………………………………………………………………..
Affilié à la CNSS sous le n°………………………..……………(1)…….…………………
Inscrite au registre du commerce…………….……………………………(localité)
Sous le n°…………………………………………………………(1) ………………….
n°de patente………………………………………………………(1)……………………
N° du compte courant postal –bancaire ou à la TGR ………..…………… (RIB)

Déclare sur l’Honneur

1) m’engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police d’assurance, les risques
découlant de mon activité professionnelle ;

2) que je remplie les conditions prévues à l’article 22 du règlement relatif aux conditions et formes de passation des
marchés pour le compte des universités ainsi que leur gestion et à leur contrôle.

Entant en redressement judiciaire j’atteste que je suis autorisé par l’autorité judiciaire compétente a poursuivre l’exercice
de mon activité (2)

3) m’engager, si j’envisage de recourir à la sous-traitance :
 -à m’assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues par l’article 22 du règlement précité.
- que celle-ci ne peut dépasser 50% du montant du marché, ni porter sur le lot ou le corps d’état principal du marché

4) m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personnes interposées à des pratiques de fraude ou de corruption de
personnes qui intervient à quelque titre que ce soit dans les différentes procédures de passation, de gestion et d’exécution
de présent marché

5) m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personnes interposées, des promesses, des dons ou des présents en
vue d’influer sur les différentes procédures de conclusion du présent marché
Certifie l’exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur l’honneur.et dans les pièces fournies
dans mon dossier de candidature.

Reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l’article 24 du règlement précité, relatives à l’inexactitude
de la déclaration sur l’honneur.

                                                       Fait à …………………. , le……………….…….
                          ROYAUME DU MAROC
 MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA
         FORMATION DES CADRES ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
                     UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
                  FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE
                                 OUJDA




              REGLEMENT DE LA CONSULTATION
             Concernant l’APPEL D’OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX

                                 N° 07 MEDECINE / 2011 BF



ARTICLE 1 : Objet du règlement de la consultation

Le présent règlement de consultation concerne l’appel d’offres ouvert sur offres de prix
n° : 07 MEDECINE/2011 BF ayant pour objet : Aménagement pour la faculté de
médecine et de pharmacie d’Oujda.

 Il a été établi en vertu des dispositions de l’article 18 règlements relatifs aux conditions et
formes de passation des marchés pour le compte des universités ainsi que certaines
règles relatives à leur gestion.

ARTICLE 2 : Maître d’Ouvrage

Le maître d’ouvrage du marché qui sera passé suite au présent appel d’offres est
Monsieur le Président de l’Université Mohammed Premier d’Oujda.

ARTICLE 3: DATE ET LIEU DE LA SEANCE PUBLIQUE D’OUVERTURE DES PLIS :
Il sera procédé à l’ouverture des plis en séance publique le 32 /11/ 2011 à 16H30 à la salle
de réunion de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda, par une Commission
constituée conformément à la réglementation en vigueur en la matière.

ARTICLE 4 : Conditions requises des concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 22 du règlement précité, seules peuvent
participer au présent appel d’offres les personnes physiques ou morales qui :
       - justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises ;
       - sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs déclarations et réglé
          les sommes exigibles ou à défaut de règlement, constitué des garanties
          suffisantes pour le comptable chargé du recouvrement ;
       - sont affiliés à la CNSS et souscrivent de manière régulière leurs déclarations de
          salaire et sont en situation régulière auprès de cet organisme.

Ne sont pas admises à participer à la présente consultation :
     - les personnes en liquidation judiciaire ;
     - les personnes en redressement judiciaire. Sauf autorisation spéciale délivrée par
         l’autorité judiciaire compétente.
       -   les personnes ayant fait l’objet d’une exclusion temporaire ou définitive
           prononcée dans les conditions fixées par l’article 24 ou 85 du règlement précité.

ARTICLE 5 : Justifications des capacités et des qualités des concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 23 du règlement précité, les pièces à fournir
par les concurrents sont :

A- Un dossier administratif comprenant :

1. la déclaration sur l’honneur (en un exemplaire unique) comportant les indications et
   les engagements précisés au § A-1 de l’article 23 règlement précité ;
2. la ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du
   concurrent selon la forme juridique du concurrent ;
3. l’attestation du percepteur ou sa copie certifie conforme délivrée depuis moins d’un an
   par l’Administration compétente du lieu d’imposition certifiant que le concurrent est en
   situation fiscale régulière ou à défaut de paiement qu’il a constitué les garanties
   prévues à l’article 22 du règlement précité. Cette attestation doit mentionner l’activité
   au titre de laquelle le concurrent est imposé ;
4. l’attestation ou sa copie certifie conforme délivrée depuis moins d’un an par la CNSS
   certifiant que le concurrent est en situation régulière envers cet organisme
   conformément aux dispositions de l’article 22 du règlement précité ;
5. le récépissé du cautionnement provisoire ou l’attestation de la caution personnelle et
   solidaire                  qui               en                 tient               lieu.

   Le cautionnement provisoire pour le LOT A est fixé à: 9 000.00 dhs ( Neuf Mille dhs) au
   nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
   Le cautionnement provisoire pour le LOT B est fixé à: 10 000.00 dhs ( Dix Mille dhs) au
   nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
   Le cautionnement provisoire pour le LOT C est fixé à: 13 000.00 dhs ( Treize Mille dhs)
   au nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.


6. Le certificat d’immatriculation au registre de commerce pour les personnes assujetties
   à l’obligation d’immatriculation conformément à la législation en vigueur.

Toutefois, les concurrents non installés au Maroc sont tenus de fournir l'équivalent des
attestations visées au paragraphe 3, 4 et 6 ci-dessus, délivrées par les administrations ou
les organismes compétents de leurs pays d'origine ou de provenance.

A défaut de la délivrance de tels documents par les administrations ou les organismes
compétents de leur pays d'origine ou de provenance, les dites attestations peuvent être
remplacées par une déclaration faite par l'intéressé devant une autorité judiciaire ou
administrative, un notaire ou un organisme professionnel qualifié du pays d'origine ou de
provenance.


ARTICLE 6 : Dossier d’appel d’offres

Conformément aux dispositions de l’article 19 du règlement précité précité, le dossier
d’appel d’offres comprend :

   -   Copie de l'avis d'appel d'offres;
   -   Un exemplaire du cahier des prescriptions spéciales;
   -       Le modèle de l'acte d'engagement visé à l'article 26 du règlement précité;
   -       Les modèles du bordereau des prix et du détail estimatif;
   -       Le modèle de la déclaration sur l'honneur prévue à l'article 23 du règlement précité;
   -       Le présent règlement de la consultation.

Le dossier d'appel d'offres peut être envoyé par voie postale aux concurrents qui le
demandent par écrit à leur frais et à leurs risques et périls et ce, conformément à l’arrêté
du Ministre chargé des Fiances n°1290-07 du 18 joumada II 1428 (4 juillet 2007).

Conformément aux dispositions du § 4 du même article, le dossier d’appel d’offres est mis
gratuitement à la disposition des concurrents dans le bureau indiqué dans l’avis d’appel
d’offres dés la parution du 1er avis d’appel d’offres et jusqu’à la date limite de remise des
offres.

ARTICLE 7 : Modification dans le dossier d’appel d’offres

Conformément aux dispositions de l’article 19 § 5 du règlement précité, des modifications
peuvent être introduites dans le dossier d’appel d’offres. Ces modifications ne peuvent en
aucun cas changer l’objet du marché.

Si des modifications sont introduites dans le dossier de l’appel d’offres, elles seront
communiquées à tous les concurrents ayant retiré ledit dossier suffisamment à l’avance
tout en respectant le délai minimum de 10 jours à compter du lendemain de la date de la
dernière publication de la modification sans que la date de la nouvelles séance ne soit
antérieur à celle prévus initialement.

Lorsque ces modifications nécessitent la publication d’un avis modificatif, celui-ci doit
être publié conformément aux dispositions du § 2-I alinéa 1 de l’article 20 du règlement
précité.

ARTICLE 8 : Mode de jugement des offres

 Le jugement sera fait en lot unique.

ARTICLE 9 : Information des concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 21 du règlement précité, tout éclaircissement
ou renseignement fourni par le maître d’Ouvrage à un concurrent à la demande de ce
dernier sera communiqué le même jour et dans les mêmes conditions, au moins (3) trois
jours avant la date prévue pour la séance d’ouverture de plis, aux autres concurrents qui
ont retiré le dossier d’appel d’offres et ce par lettre recommandée avec accusé de
réception ou par fax confirmé ou par voie électronique. Il est également mis à la
disposition de tout autre concurrent et communiqué aux membres de la commission
d’appel d’offres.

ARTICLE 10 : Contenu des dossiers des concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 26 du règlement précité, les dossiers
présentés par les concurrents doivent comporter, outre le cahier des prescriptions
spéciales paraphé et signé, les dossiers administratif et technique prévus à l'article 4 du
présent règlement consultation, une offre financière comprenant :

           l’acte d’engagement établi comme il est stipulé au § 1-a de l’article 26 du
            règlement précité;
           le bordereau des prix – détail estimatif établi comme il est stipulé au § 1-b de
            l’article 26 du règlement précité;

ARTICLE 11 : Présentation des dossiers des concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 28 du règlement précité, le dossier présenté
par chaque concurrent est mis dans un pli cacheté portant :

        -    le nom et l'adresse du concurrent;
        -    l'objet du marché et, éventuellement, l'indication du lot en cas de marché alloti;
        -    la date et l'heure de la séance d'ouverture des plis;
        -    l'avertissement que << le pli ne doit être ouvert que par le président de la
             commission d'appel d'offres lors de la séance publique d'ouverture des plis >>.

Ce pli contient deux enveloppes distinctes :

            1. La première enveloppe contient le dossier administratif, le dossier technique,
               le cahier des prescriptions spéciales signé et paraphé par le concurrent ou la
               personne habilitée à cet effet. Cette enveloppe doit être cachetée et porter de
               façon apparente la mention << dossiers administratif et technique>>;
            2. La deuxième enveloppe contient l'offre financière. Elle doit être cachetée et
               porter de façon apparente la mention << offre financière >>.

ARTICLE 12 : Dépôt des plis des concurrents

Conformément aux dispositions de l’article 30 du règlement précité, les plis sont, au choix
des concurrents :
   - soit déposés, contre récépissé, dans le bureau du maître d'ouvrage indiqué dans
      l'avis d'appel d'offres;
   - soit envoyés, par courrier recommandé avec accusé de réception, au bureau
      précité;
   - soit remis, séance tenante, au président de la commission d'appel d'offres au début
      de la séance, et avant l'ouverture des plis.

        Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l'heure fixées par l'avis
d'appel d'offres pour la séance d'ouverture des plis.
Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l'heure fixés ne sont pas admis.

A leur réception, les plis sont enregistrés par le maître d'ouvrage dans leur ordre
d'arrivée, sur un registre spécial. Le numéro d'enregistrement ainsi que la date et l'heure
d'arrivée sont portés sur le pli remis.
Les plis doivent rester cachetés et tenus en lieu sûr jusqu'à leur ouverture dans les
conditions prévues a l'article 35 ci-après.

ARTICLE 13 : Retrait des plis

Conformément aux dispositions de l’article 31 du règlement précité, tout pli déposé ou
reçu peut être retiré antérieurement au jour et à l’heure fixés pour l’ouverture des plis. Le
retrait du pli fait l’objet d’une demande écrite et signée par le concurrent ou son
représentant dûment habilité. La date et l’heure du retrait sont enregistrées par le maître
d’Ouvrage dans le registre spécial visé à l’article 11  ci-dessus.
Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent, dans les conditions prévues à l’article 30
du règlement précité, présenter de nouveaux plis.
ARTICLE 14 : Délai de validité des offres

Conformément aux dispositions de l’article 32 du règlement précité, les soumissionnaires
qui n’ont pas retiré définitivement leur pli dans les conditions prévues à l’article 13 ci-
dessus resteront engagés par leurs offres pendant un délai de quatre vingt dix (90) jours,
à compter de la date d’ouverture des plis.

Si, dans ce délai le choix de l’attributaire ne peut être arrêté, le maître d’Ouvrage pourra
demander aux soumissionnaires, par lettre recommandée avec accusé de réception, de
prolonger la validité de leurs offres. Seuls les soumissionnaires qui auront donné leur
accord par lettre recommandée avec accusé de réception adressée au maître d’Ouvrage
resteront engagés pendant le nouveau délai.

Article 15 : Monnaie

   Conformément aux dispositions du § 6-I de l’article 18 du règlement précité, La
monnaie dans la quelle le prix des offres doit être formulé est :
le Dirham

Article 16 ; Langue
Conformément aux dispositions du § 7-I de l’article 18 du règlement précité, les pièces
constitutives contenues dans le dossier ou l’offre présentée par les concurrents doit être
établies en langue française (ou la langue arabe).

ARTICLE 17 : Procédure d’ouverture des plis et d’évaluation des offres

La procédure d’ouverture des plis et d’évaluation des offres sera effectuée conformément
aux dispositions des articles 35, 38, 39, 40 et 41 du règlement précité.

ARTICLE 18 : Le critère de choix et de classement des offres

La commission apprécie notamment les garanties et capacités juridiques, techniques et
financières ainsi que les références professionnelles des concurrents au vu des éléments
contenus dans les dossiers administratifs, techniques et financiers de chaque concurrent.

Ainsi et conformément aux dispositions du dernier paragraphe de l’article 39 du
règlement précité, l’offre la plus avantageuse est la moins distante.

                                                       Fait à ……………… le …………………



                                            Le Doyen
                      ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR,
  DE LA FORMATION DES CADRES ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
                 UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
              FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE
                            OUJDA


       APPEL D’OFFRE N° : 07 MEDECINE /2011 BF




        Aménagement pour la faculté de médecine et
                     de pharmacie
                Travaux d’Oujda.
                        de Construction




                 CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES
                                   ROYAUME DU MAROC
                          MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE,
              DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA FORMATION DES CADRES
                            ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
                             UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
                         FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE
                                         OUJDA

              Marché passé par appel d'offres ouvert n° : 07 MEDECINE/2011 BF sur offres des prix,
séance publique, en application de l’alinéa 2, paragraphe 1 de l’article 16 et l’alinéa 3, paragraphe 3 de
l’article 17 du règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés pour le compte des
universités ainsi que certaines règles relatives à leur gestion.
                                                       .




ENTRE :

                          La faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda

D'UNE PART

       ET :

La Société :…………………………………………………………………………………………
Représentée par Monsieur :……………………………………………………………………........
Agissant en qualité de :…………………………………………………………………………
Faisant élection de domicile à :………………………………………………………………….
Inscrit au registre de commerce de :……………………………..sous n° :……………….
Inscrit au rôle des patentes sous n° :…………………………………………………………….
Identification Fiscale sous n° :………………………………………………………………….....
Titulaire du compte bancaire ouvert à :……………….…Agence de :……………………
Sous                                       le                      numéro
:………………………………………………………………………………………………

D'AUTRE PART


         L’Entrepreneur chargé d’exécuter les travaux du présent marché




                           IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT
ARTICLE 1 : OBJET DE L’APPEL D’OFFRES
Le présent marché a pour objet : Aménagement pour la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.

ARTICLE 2 : DIVISION PAR LOTS

Les travaux sont en 3 lots :
Lot A Climatiseur.
Lot B Rideaux.
Lot C Cloisons et vitrage de la bibliothèque.

ARTICLE 3: DESCRIPTION DES OUVRAGES

Les travaux objets du présent marché concernent l’aménagement pour la faculté de médecine et de
pharmacie d’Oujda.

Article 4: PIECES INCORPOREES AU MARCHE.

Les obligations de l’entrepreneur pour l’exécution des travaux objets des présentes, résultent de
l’ensemble des documents suivants :

  A/ PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE
- L’acte d’engagement ;
- Le présent cahier des prescriptions spéciales ( C.P.S.) ;
- Le bordereau des prix, détail estimatif ;
- Le C.C.A.G.T. ;
En cas de contradiction entre les pièces précitées, les prescriptions du document portant le numéro le
moins élevé primeront.

  B/ DOCUMENTS GENERAUX


   1- Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés pour le compte des
      universités ainsi que certaines règles relatives à leur gestion.
   2- décret royal 330/66 du 10 moharram 1387 (21.04.67) portant règlement général de
      comptabilité publique.
   3- la circulaire 1/61/SGG du 30 janvier 1961 relative à l’utilisation des produits d’origine et de
      fabrication nationale.
   4-    le Dahir n° 1.70.157 du 26 Joumada I 1390 ( 30 juillet 1970 ) relatif à la normalisation
        industrielle, notamment son l’article définissant l’ensemble des normes marocaines
        homologuées se rapportant aux travaux de bâtiment.
   5-    les textes officiels réglementant la main d’œuvre et les salaires.
   6- le bordereau des salaires minima.
   7-    le cahier des prescriptions communes provisoires applicables aux travaux de l’administration
        des travaux publics tel qu’il est défini par la circulaire n°6.019.T.P.C. du 7 juin 1972.
   8- le cahier des clauses administratives générales ( C.C.A.G.T.) approuvé par le décret n°
      2.99.1087 du 29 Moharram 1421 ( 4 mai 2000 ).
   9-    la loi N° 12-90 relative à l’urbanisme.
   10- Le décret n° 2-00-1653 du 1 chaoual 1422 (22/10/01) pris pour l’entrèe en vigueur des AREF.
   11- La loi n° 69-00 relative au contrôle financier de l’Etat sur les entreprises publiques et autres
      organismes , promulguée par le dahir n ° 1.03.195 du 11 Novembre 2003.
   12- Le décret n° 2-02-121 du 19 Décembre 2003 relatif aux Contrôleurs d’Etat, Commissaires du
      Gouvernement et Trésoriers Payeurs auprès des entreprises publiques et autres organismes.

  C/ TEXTES SPECIAUX
   1- le devis général d’architecture (D.G.A.) réglant les conditions d’exécution des bâtiments
      administratifs (EDITIONS 1956 ) et décret royal n° 406.67 du Rabia II 1387 (17.07.1967).
   2- les conditions d’exécution de gros-œuvre, des toitures et terrasses.
   3- les règlements locaux concernant l’alimentation en eau et électricité des immeubles.
   4- les règles techniques de conception de calcul des ouvrages et constructions en B.A. dites
      règlement CCBA/68 modifications 1979 ainsi que les règles parasismiques 1969 et annexes
      dites règles PS 1969.
   5- Par dérogation à l’article 111 du D.G.A. les règles pour le calcul et l’exécution des
      constructions en B.A dite règles B.A. 1968 en annexe 1970.
   6- l’arrêté 350-67 du ministre des T.P. et des communications du 15.07.1967 ainsi qu’aux règles
      techniques P.N.A. 7.11.C1 ET 005 annexées à l’arrêté 350.-67et normes 7.68.100,7,02,411 et
      7.32.202.
   7- la circulaire 6001 bis T.P. du 07.08.1958 relative aux transports des matériaux et
      marchandises pour l’exécution des T.P.
   8- les règlements en vigueur contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements
      publics et les locaux d’habitation.
   9- la loi n° 30/85 relative à la T.V.A.
   10- les règles PS/69 ET LES D.T.U. et les normes marocains homologuées et la norme sur les
      bétons N. M. 10.03.F 009 et les normes sur les matériaux et liants 1.00.17.004. et 005.
L’entrepreneur, s’il ne les possède pas, devra se procurer ces documents. Il ne pourra en aucun cas
invoquer leur ignorance pour se soustraire aux obligations qui en découlent.

ARTICLE 5 : CONNAISSANCE DES LIEUX

L'entrepreneur, du fait de son offre, atteste avoir reconnu les lieux en personne ou fait reconnaître
par un représentant qualifié, l’état et l'emplacement des ouvrages à exécuter.
Il est en effet, censé avoir une parfaite connaissance des lieux, des difficultés de leur accès et des
sujétions d'exécution résultant des conditions du site, de son environnement et de l’état des lieux.
Par conséquent, l'entrepreneur ne peut en aucun cas formuler des réclamations ou faire des réserves
motivées par une connaissance insuffisante de l’état des lieux et des conditions d'accès ou de travail.

ARTICLE 6 : DELAI D'EXECUTION - VALIDITE DU MARCHE - PENALITES
Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu'après son approbation par la faculté de
médecine et de pharmacie d’Oujda et de son visa par le Contrôleur d’Etat de l’Université
Mohammed Premier.

Il est prévu un délai 02 (Trois Mois) pour la réalisation de l’ensemble des travaux objets du présent
marché.
Le délai prendra effet à compter du lendemain du jour de la notification de l'ordre de service
prescrivant le commencement des travaux.
A défaut par l'entrepreneur d'avoir terminé les travaux à la date prescrite, il lui sera appliqué, sans
préjudice de l'application des dispositions de l'article 60 du C.C.A.G.T, une pénalité par jour de
retard de 1/1000 du montant du marché.
Le montant de cette pénalité viendra d'office en déduction et sans préavis des décomptes dus à
l'entrepreneur.
Cette pénalité pour retard sera plafonnée à dix pour cent (10 %) du montant du marché.

ARTICLE 7 : PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX

En exécution de l'article 37 du C.C.A.G.T, l'entrepreneur devra soumettre au bureau d’étude dans les
quinze jours (15 jours) de la notification de l'ordre de service de commencer les travaux, le calendrier
d'exécution des travaux selon lequel il s'engage à conduire le chantier, comportant tous
renseignements et justifications utiles notamment sur l'interférence de ses travaux avec ceux des
autres corps d'état.
Au cas où la cadence des travaux deviendrait inférieure à celle prévue au dit planning, le Bureau
d’étude pourrait demander à l’administration l'application des mesures coercitives prévues à l'article
70 du C.C.A.G.T

ARTICLE 8 : OBLIGATIONS DIVERSES DE L'ENTREPRENEUR

L'entrepreneur est tenu de provoquer lui-même les instructions écrites et figurées qui pourraient lui
manquer. Dans ces conditions, il ne pourra jamais se prévaloir du manque de renseignements pour
justifier une exécution contraire à la volonté du Maître de l'Ouvrage.

ARTICLE 9 : FRAIS DIVERS

Il est précisé que parmi les dépenses incluses dans les prix, selon l'article 49 du C.C.A.G.T, figurent
les frais des branchements provisoires du chantier aux réseaux d'eau et d'électricité, les
consommations correspondantes pendant toute la durée des travaux, les frais définis à l'article 21O
du D.G.A., les frais d'assurance, responsabilité civile et décennale, les frais d'études techniques
diverses et les frais des métrés d’exécution nécessaires à la réalisation et aux règlements des travaux à
faire entreprendre par des techniciens compétents et préalablement agrées par le Maître de
l’Ouvrage et le Bureau d’étude et par écrit.

ARTICLE 10: ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX SANS EMPLOI

Nonobstant les dispositions de l'article 40 du C.C.A.G.T qui restent d'application, il est prévu un délai
de quinze jours (15 jours) de calendrier à compter de la date de la réception provisoire des travaux
tout corps d'état pour le dégagement, le nettoiement et la remise en état des lieux mis à la disposition
des entrepreneurs pour l'exécution des travaux.
Une pénalité spéciale de deux mille dirhams par jour de retard dans l’exécution des travaux de
nettoyage sera appliquée à compter de la date d'expiration du délai de quinze jours précité.

ARTICLE 11 : MODIFICATIONS

Le Maître de l’ouvrage se réserve le droit de modifier à tout moment, telle ou telle partie d’ouvrage
qu’il jugera nécessaire pour une meilleure réalisation du projet, il est précisé que seuls seront
considérés comme travaux modifiés et par suite réglés ou retenus à l’entrepreneur, les travaux dus à
des changements ordonnés par ordre de service du Maître de l’Ouvrage
ARTICLE 12 : APPORT EN SOCIETE

Tout apport en société, cession de tout ou partie du marché devra être expressément et par écrit
autorisée par l'Administration qui se réserve le droit de le résilier sans préavis ni indemnités au cas
où cette obligation n'aurait pas été observée.

ARTICLE 13 : MODE D'EVALUATION DES OUVRAGES

Les ouvrages seront évalués suivant le devis quantitatif et estimatif complété par l'entrepreneur et
annexé au marché d'après les métrés détaillés des quantités des travaux réellement exécutés.
Les relevés feront l'objet d'un plan d'attachement établi en triples exemplaires et signé par le bureau
d’étude, l'entrepreneur et le représentant de l’Administration.

ARTICLE 14 : ORDRE DE SERVICE - LETTRES - INSTRUCTIONS

L'entrepreneur se conformera strictement aux plans, tracés et dessins de détail dressés par le Bureau
d’étude ainsi qu'aux ordres de service, lettres et instructions qui lui seront adressées.

ARTICLE 15 : MALFACONS

Si des malfaçons étaient décelées, les ouvrages seront démolis et refaits à la charge de l'entrepreneur
jusqu'à obtention du résultat exigible.
Si des réfections entraînent des dépenses pour les autres corps d'état, ces dépenses seront également à
la charge de l'entrepreneur et ce, sans préjudice de tout autre dommage et intérêt que le Maître de
l'ouvrage pourrait réclamer pour le préjudice intégral qui pourrait lui être causé du fait de ces
réfections.

ARTICLE 16 : REGLEMENT DE POLICE ET DE VOIRIE

Conformément aux articles 22 - 27 - 28 et 31 du C.C.A.G.T, l'entrepreneur devra obligatoirement se
soumettre à tous les règlements de police et de voirie en vigueur dans la Municipalité d’Oujda
L'entrepreneur sera responsable de tous les dégâts détournements ou détériorations commis par son
personnel ou par des tiers sur son chantier ou dans les bâtiments avoisinants mis à sa disposition

ARTICLE 17 : PRESENCE DE L'ENTREPRENEUR

En complément aux dispositions de l’article 18 du CCAGT qui restent d’application, l'entrepreneur
sera tenu d'assister personnellement au moins une fois par semaine aux visites de chantier faites par
le Bureau d’étude.
En cas d'absence non justifiée, il lui sera infligé une amende, par absence, de trois mille dirhams.
Ce montant viendra d'office en déduction du montant du décompte à délivrer à l'entrepreneur.
Pendant la durée des travaux, l'entrepreneur sera représenté en permanence par un responsable
qualifié, compétent, expérimenté et agrée par le Bureau d’étude.
La direction du chantier devra effectivement être assurée sans interruption.
Si la qualification du responsable du chantier n'apparaît pas suffisante, le Bureau d’étude pourra en
demander le remplacement ou l'assistance jugée nécessaire.

ARTICLE 18 : ASSURANCE DU PERSONNEL DE L’ENTREPRISE

En application de l’article 24 du CCAGT ,l’entrepreneur doit adresser au maître d’ouvrage les copies
des polices d’assurances qu’il doit souscrire et qui doivent couvrir les risques inhérents à l’exécution
du marché, et qui se rapportent aux véhicules automobiles, accidents du travail, la responsabilité
civile et aux dommages à l’ouvrage.
ARTICLE 19 : MATERIEL ET PERSONNEL DE CHANTIER

L'entrepreneur devra joindre obligatoirement à sa soumission avec ses références techniques, la liste
complète et détaillée du matériel d'entreprise qu'il affectera au chantier : nombre, marque, type et
performance.
Il devra également fournir le nombre et la qualification de son personnel qu'il s'engage à employer
pour la réalisation des ouvrages objet du présent marché en fonction du calendrier d'exécution des
travaux.
L'entrepreneur devra fournir avant approvisionnement une liste complète comportant toutes
indications sur la marque, le type, la qualité, la provenance des matériaux et matériels qu'il compte
utiliser ainsi qu'un échantillonnage correspondant à cette liste.
Les échantillons seront soumis à l'agrément du bureau d’étude avant toute mise en œuvre.
Tout matériel ou matériaux non conformes à l'échantillonnage agrée sera obligatoirement refusé et
évacué du chantier sans délai.
La demande de réception des matériaux devra être présentée au moins quatre jours (4 jours) avant
son emploi.
L'entrepreneur devra prendre toutes les précautions nécessaires pour posséder sur son chantier les
quantités suffisantes de matériaux vérifiés et acceptés nécessaires à la bonne marche des travaux.
Les matériaux refusés seront immédiatement évacués du chantier et les ouvrages éventuellement
commencés avec ceux-ci seront démolis et refaits aux frais de l'entrepreneur.
Les échantillons acceptés seront déposés au bureau de chantier et serviront de base de vérification
pour la réception des approvisionnements ultérieurs.

ARTICLE 20 : PROVENANCE DES MATERIAUX

En application de l'article 38 paragraphe 5 du C.C.A.G.T, les matériaux destinés à l'exécution des
travaux seront d'origine marocaine.
Il ne sera fait appel aux matériaux d'origine étrangère qu'en cas d'impossibilité de se les procurer sur
le marché national.

ARTICLE 21 : TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES

Conformément à l’article 72 du règlement précité et en application de l’article 51 du CCAGT, sont
désignés par ce terme tous les travaux en plus de ceux prévus au bordereau des prix – détail estimatif.
Ces travaux seront réglés ou décomptés sur la base des prix unitaires portés au détail estimatif et
quantitatif.
Dans le cas d'ouvrages et de fournitures non prévus au marché, il sera demandé à l'entrepreneur
d'établir une proposition de prix ( avec sous-détail) sur la base de laquelle sera établi un bordereau de
prix supplémentaires sous forme d'avenant au marché.
Il est précisé que seuls seront considérés comme travaux supplémentaires et par suite réglés à
l'entrepreneur, les travaux dus à des changements ordonnés par l'Administration. De même certains
ouvrages pourront être diminués dans le marché par mesure d'économie dans ce cas l'entrepreneur
ne pourra prétendre à aucune indemnité.

ARTICLE 22 : CHANGEMENT DANS LA MASSE DES TRAVAUX

Les dispositions des articles 52 et 53 du CCAGT sont d’application.

ARTICLE 23 : TROUS - SCELLEMENTS - CALFEUTREMENT -
Il est rappelé à l'entrepreneur, les restrictions concernant les percements, saignées et scellements.
Il est strictement spécifié que les éléments de structure en B.A. ne doivent pas être touchés. Il importe
donc que les différents corps d'état précisent dès le début des travaux leurs plans de montage et de
percements afin de prévoir initialement la pose de blochets en bois, panneaux dans les coffrages ou
fourreaux pour permettre les scellements et passages sans distinctions. Les saignées dans les cloisons
sont interdites.
Toutefois, dans le cas où les percements, scellements ou saignées seraient indispensables, après
accord du Maître de l'œuvre, ils seront exécutés par l’entrepreneur adjudicataire du présent marché.
En revanche, les rebouchages, les raccords nécessaires et les calfeutrements seront obligatoirement et
nécessairement exécutés par le titulaire des présentes aux frais de l'entrepreneur auteur des saignées
et des scellements par lui effectués.
Ces frais seront déduits en cas de litige entre les intéressés des paiements d'acompte à l'entreprise
ayant effectué ces dégradations dans les travaux de gros-œuvre.

ARTICLE 24 : REVISION DES PRIX
              Les prix sont fermes est non révisable.

ARTICLE 25 : PIECES ECRITES ET PLANS CONTRACTUELS

L'entrepreneur attributaire du présent CPS recevra gratuitement un tirage de chaque plan et pièces
écrites constituant le dossier de l'affaire.
Tous les éléments supplémentaires lui seront remis contre remboursement des frais de tirage copie
suivant les tarifs en vigueur.

ARTICLE 26 : TAXES - T.V.A.

Tous les prix du présent marché comprennent toutes les taxes y compris la taxe sur la valeur ajoutée
(T.V.A.) instituée par la loi n° 3O.85 promulguée par le Dahir n° 1.85.347 du 7 Rabia II 1406 (2O
Décembre 1985).

ARTICLE 27 : CONTROLE TECHNIQUE

L’entrepreneur sera soumis pour l’exécution de ces travaux au contrôle de Bureau d’étude auteur du
projet.
L’Administration se réserve le droit de procéder à d’autres contrôles qu’elle jugera nécessaires, soit
par ses propres moyens, soit par des organismes de contrôle agrées.
Pendant toute la durée des travaux, les agents de contrôle auront libre accès au chantier et pourront
prélever aussi souvent que nécessaire les échantillons de matériaux et matériels mis en œuvre pour
essais et examen. Ils vérifieront la conformité de l’exécution avec les plans visés bon pour exécution et
notifiés à l’entrepreneur par le bureau d’étude.
L’entrepreneur s’engage à accepter l’arbitrage de la maîtrise de l’œuvre sur tout différend qui
pourrait l’opposer aux agents des organismes de contrôle désignés par le maître de l’ouvrage pour
contrôler les travaux.

ARTICLE 28 : MODE DE REGLEMENT

L'ensemble des travaux décrits ci-après sera réglé à l'entrepreneur selon la méthode du métré après
exécution.
Les travaux faisant l'objet du règlement selon la méthode du métré après exécution seront réglés en
faisant application dans les décomptes provisoires et dans le décompte définitif des prix du
bordereau aux quantités réellement exécutées.
ARTICLE 29 : RECEPTION PROVISOIRE

L’entrepreneur est tenu d’aviser le maître de l’ouvrage et le maître de l’œuvre par lettre
recommandée à la poste de l’achèvement des travaux. Il est alors procédé à une réception provisoire
par le maître de l’ouvrage et le maître de l’œuvre en présence de l’entrepreneur ou lui dûment
convoqué.
En cas d’absence de l’entrepreneur, il en est fait mention au procès-verbal.
Faute par l’entrepreneur de se conformer à l’obligation, qui lui est faite, d’aviser le maître de
l’ouvrage de l’achèvement des travaux, il ne pourra élever aucune réclamation, sur la date de
constatation par l’Administration de la fin des travaux, sur les pénalités qu’il pourrait encourir sur
les retards de l’administration à prononcer la réception provisoire ou sur toute autre conséquence
dommageable.
Une réception provisoire partielle doit être prononcée lorsque le maître de l’ouvrage use du droit de
prendre possession anticipée de certains ouvrages.
Les présentes dispositions sont nécessairement complétées par celles pertinentes de l’article n° 33 ci-
après.

ARTICLE 30 : RECEPTION DEFINITIVE

La réception définitive aura lieu un an (12 mois) après la date de la réception provisoire des travaux
et la retenue de garantie sera débloquée après que la réception définitive est prononcée sans réserves
par le Maître de l'ouvrage assisté du Maître de l'œuvre.

ARTICLE 31 : PLANS DE RECOLLEMENT

En fin d'exécution et avant la réception provisoire des travaux, l'entrepreneur remettra au maître de
l’ouvrage et au bureau d’étude, 15 jours ( quinze jours ) minimum avant la date fixée pour celle-ci,
des prospectus technique, coups transversales et longitudinales des fenêtres installées.
Faute par l'entrepreneur d'avoir remis les plans de recollement 15 jours (quinze jours) minimum
avant la date fixée pour la réception provisoire des travaux celle-ci sera différée.
La réception provisoire des travaux ne peut être valablement prononcée que si les plans de
recollement sont disponibles pour être contrôlés et approuvés. Cette disposition est indispensable.

ARTICLE 32 : CONTESTATIONS ET LITIGES

Tout litige entre le Maître d'Ouvrage et l'entrepreneur sera soumis aux tribunaux compétents du
Maroc statuant en matière administrative.

ARTICLE 33 : EMPLOI DE LA MAIN D'OEUVRE

Les dispositions de l’article 20 de CCAGT sont applicables.

ARTICLE 34 : CAUTION - GARANTIE

En application de l'article 12, 13 et 14 du C.C.A.G.T, la caution provisoire est fixée à

   Le cautionnement provisoire pour le LOT A est fixé à: 9 000.00 dhs ( Neuf Mille dhs) au
   nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
   Le cautionnement provisoire pour le LOT B est fixé à: 10 000.00 dhs ( Dix Mille dhs) au
   nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
   Le cautionnement provisoire pour le LOT C est fixé à: 13 000.00 dhs ( Treize Mille dhs)
   au nom de la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.
Elle sera constituée par une caution bancaire auprès d’une banque agréée par le Ministère des
finances.
La caution définitive est fixée à 3 % ( trois pour cent ) du montant initial du marché arrondi à la
dizaine de dirhams supérieure qui doit être constituée dans les trente (30) jours à compter de la date
de notification de l’approbation du marché.
La retenue de garantie est de 10% (dix pour cent), elle cessera de croître lorsqu'elle aura atteint les
7% (sept pour cent) du montant initial du marché.

ARTICLE 35 : NANTISSEMENT

Dans l'éventualité d'une affectation en nantissement du présent marché, il est précisé que :
1 - La liquidation des sommes dues par l’Université Mohammed Premier, maître de l’ouvrage, en
exécution du présent marché sera opérée par le Président de l’Université Mohammed Premier –
Oujda-
2 - Le fonctionnaire compétent pour fournir au titulaire du marché ainsi qu'au bénéficiaire du
nantissement en subrogation, les renseignements et états prévus à l'article 8 du dahir du 28 Août 1948
est le Président de l’Université Mohammed Premier –Oujda-.
3 - Les paiements prévus au présent marché seront effectués par le trésorier payeur, de l’Université
Mohammed Premier–Oujda- seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du titulaire
du présent marché.
4 - En application de l'article 11 du C.C.A.G.T, l'Administration délivrera à l'entrepreneur sur sa
demande et contre récépissé un exemplaire ou copie conforme de son marché.
Les frais de timbres de l'original conservé par l'Administration sont à la charge de l'entrepreneur.

ARTICLE 36 : TIMBRES ET ENREGISTREMENTS

L'entrepreneur devra supporter les frais de timbres et s'il y a lieu les frais d'enregistrement des
différentes pièces du présent marché.

ARTICLE 37 : DOMICILE DE L'ENTREPRENEUR

A défaut par l'entrepreneur de satisfaire aux prescriptions de l'Article 17 du C.C.A.G.T en ne faisant
pas élection de domicile à proximité du chantier, toutes notifications relatives à son entreprise lui
seront valablement faites dans les bureaux de l’Université Mohammed Premier d’Oujda.

ARTICLE 38 : MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

D'une manière générale, les travaux seront exécutés suivant les règles de l'art et conformément aux
dessins et plans qui seront notifiés à l'entrepreneur et visés "bon pour exécution".
Les plans de Bureau d’Etude restent toujours la base de référence pour l’exécution des travaux. Tous
les plans et dessins annexés, établis par d’autres soins, devront s'y conformer.
Les dimensions portées aux plans d'exécution et dessins de détail sont celles des travaux ou ouvrages
complètement terminés.
Tous les matériaux entrant dans la composition des ouvrages seront de première qualité et exempts
de tout défaut.

ARTICLE 39: DECOMPTES PROVISOIRES ET DEFINITIF
En application du C.C.A.G.T et après achèvement des travaux constaté par le bureau d’étude et les
représentants de l'Administration, l'entrepreneur disposera d'un délai de six semaines pour présenter
à l'Administration sa demande de règlement des travaux exécutés.
Cette demande sera accompagnée des métrés et attachements justificatifs.
Passé ce délai et sans mise en demeure préalable, les acomptes définitifs établis avec les éléments en
possession de Bureau d’étude et les décomptes seront clos sans que l'entrepreneur puisse présenter ni
réclamation ni réserve.

ARTICLE 40: RESILIATION DU MARCHE

Le marché pourra être résilié lorsque l’entrepreneur ne se conforme pas, soit aux dispositions du
marché, soit aux ordres de service qui lui seront donnés par le maître d’ouvrage ou dans tous les cas
des résiliations définies par le C.C.A.G.T.et ceux prévues par le règlement précité pour la résiliation.

ARTICLE 41 : DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION

L’approbation des marchés doit être notifiée à l’attributaire dans un délai maximum de quatre vingt
dix (90) jours à compter de la date fixée pour l’ouverture des plis
Si la notification de l’approbation n’est pas intervenue dans ce délai, l’attributaire est libéré de son
engagement vis-à-vis du maître d’ouvrage. Dans ce cas, mainlevée lui est donnée, à sa demande, de
son cautionnement provisoire, le cas échéant.
Toutefois, le maître d’ouvrage peut, dans un délai de dix (10) jours avant l’expiration du délai visé au
§ premier ci-dessus, proposer à l’attributaire, par lettre recommandée, de maintenir son offre pour
une période supplémentaire déterminée.
L’attributaire dispose d’un délai de dix (10) jours à compter de la date de réception de la lettre du
maître d’ouvrage pour faire connaître sa réponse. En cas de refus de l’attributaire, mainlevée lui est
donnée de son cautionnement provisoire le cas échéant.

ARTICLE 42 : SOUS-TRAITANCE

Les prescriptions de l’article 84 du règlement précité sont de stricte application.

ARTICLE 43 : MODIFICATIONS EVENTUELLES

La maîtrise de l’œuvre se réserve le droit de modifier certaines natures de matériaux au profit
d'autres soit avant passation du marché définitif soit en cours de travaux.
Les réajustements consécutifs seront alors opérés dans le cadre du détail estimatif soit en plus soit en
moins après approbation des prix nouveaux.

ARTICLE 44 : ATTACHEMENTS

Les prescriptions de l’article 56 du CCAGT sont de stricte application.

ARTICLE 45 : ASSURANCES PROFESSIONNELLES - RESPONSABILITE CIVILE

En application de l’article 24 du CCAGT, l’entrepreneur sera tenu de produire un certificat d’une
compagne d’assurance autorisé à pratiquer au Maroc attestant que celui ci assuré l’ensemble de son
entreprise contre les risques inhérents à l’exécution du présent marché.

ARTICLE N°46 : CESSION DU MARCHE

La cession du marché est interdite sauf dans les cas de cession de la totalité ou d’une partie du
patrimoine de l’entreprise titulaire à l’occasion d’une fusion ou d’une cession.
Dans ces cas le marché ne peut être cédé que sur autorisation expresse de l’autorité compétente.
Sur la base de cette autorisation, un avenant doit être conclu.
Les cessionnaires doivent satisfaire aux conditions requises des concurrents prévues à l’article 22 du
règlement précité.

ARTICLE N°47 : AJOURNEMENT DES TRAVAUX

Les dispositions de l’article n° 44 du CCAGT sont applicables.

ARTICLE N°48 : CESSATION DES TRAVAUX

1 – Lorsque le maître d’ouvrage prescrit par ordre de service la cessation des travaux, le marché est
immédiatement résilié et une indemnité est allouée à l’entrepreneur si un préjudice est dûment
constaté.
La demande de l’entrepreneur n’est recevable que si elle est présentée par écrit, dans un délai de
quarante ( 40 jours ) à dater de la notification de l’ordre de service prescrivant la cessation des
travaux.
2 – Si les travaux ont reçu un commencement d’exécution, l’entrepreneur peut requérir qu’il soit
procédé immédiatement à la réception provisoire des ouvrages exécutés puis à leur réception
définitive après l’expiration du délai de garantie.

ARTICLE N°49 : DECES DE L’ENTREPRENEUR

1 – Lorsque le marché est confié à une personne physique, il est résilié de plein droit et sans indemnité
si celle-ci vient à décéder.
Toutefois, le maître d’ouvrage examine la proposition des héritiers ou des ayants droit si ceux-ci lui
ont fait part de leur intention de continuer le marché.
La décision de l’autorité compétente est notifiée aux intéressés dans le délai d’un mois à compter de la
réception de cette proposition.
2 – lorsque le marché est confié à plusieurs personnes physiques et que l’une ou plusieurs d’entre elles
viennent à décéder, il est dressé un état contradictoire de l’avancement des travaux et l’autorité
compétente décide s’il y a lieu de résilier sans indemnité ou de continuer le marché suivant
l’engagement des survivants et éventuellement des héritiers ou des ayants droit.
3 – Dans les cas prévus aux paragraphes 1 et 2 ci-dessus, les personnes qui s’offrent à continuer
l’exécution du marché en informent le maître d’ouvrage par lettre recommandée avec accusé de
réception, dans les quinze (15) jours qui suivent le jour du décès.
Lorsqu’il s’agit de plusieurs personnes qui s’offrent à continuer d’exécuter le marché, l’engagement
qu’elles souscrivent dans le cadre d’un groupement tel qu’il est défini à l’article 3 du règlement
précité, doit être signé par chacun des membres du groupement.
La continuation du marché qui doit être précédée par la conclusion d’un avenant est soumise
notamment à l’obligation de la constitution du cautionnement ou de l’engagement de la caution
personnelle et solidaire prévus respectivement par les articles 12 et 14 du CCAGT.
4 – La résiliation, si elle est prononcée comme prévu par les paragraphes 1 et 2 ci-dessus, prend effet
à la date du décès de l’entrepreneur.

ARTICLE 50 : INCAPACITE CIVILE OU PHYSIQUE DE L’ENTREPRENEUR

1 – En cas d’incapacité civile de l’entrepreneur, la résiliation du marché est prononcée de plein droit
par l’autorité compétente. La résiliation prend effet à la date de l’incapacité civile et n’ouvre droit
pour l’entrepreneur à aucune indemnité.
2 – en cas d’incapacité physique manifeste et durable de l’entrepreneur, l’empêchant d’assumer ses
engagements contractuels, le maître de l’ouvrage peut résilier le marché sans que l’entrepreneur
puisse prétendre à indemnité.

ARTICLE 51 : LIQUIDATION OU REDRESSEMENT JUDICIAIRE

1 – En cas de liquidation judiciaire des biens de l’entrepreneur, le marché est résilié de plein droit
sans indemnité, sauf si l’autorité compétente accepte, dans l’éventualité où le syndic aurait été
autorisé par l’autorité judiciaire compétente à continuer l’exploitation de l’entreprise, les offres qui
peuvent être faites par ledit syndic pour la continuation du marché sans qu’il soit nécessaire de
conclure un avenant.
2 – En cas de redressement judiciaire, le marché est également résilié de plein droit sans indemnité, si
l’entrepreneur n’est pas autorisé par l’autorité judiciaire compétente à continuer l’exploitation de son
entreprise.
3 – En tout état de cause, les mesures conservatoires ou de sécurité dont l’urgence apparaît, en
attendant une décision définitive du tribunal, sont prises d’office par le maître d’ouvrage et mises à la
charge de l’entrepreneur.

ARTICLE 52 : INSTALLATION DE CHANTIER

Les travaux et les prestations objet du présent article comprennent :
L'entrepreneur est tenu de construire, dès l'ouverture du chantier, un bureau destiné aux réunions
périodiques de chantier. Ce local doit avoir une superficie utile de minimum 20m².
Ce local servira également à recevoir les échantillons de matériaux et de matériels fournis par
l’entrepreneur et dûment agrées par la maîtrise d’œuvre et le maître d’ouvrage.
Il sera provisoirement construit à côté du bureau de chantier un bloc sanitaire complètement équipé
et assaini et en excellent état de marche.

ARTICLE 53 - OCCUPATION DES LOCAUX DU PROJET

Les locaux du projet existants ou en cours de construction ne doivent en aucune façon, et à aucun
moment, être utilisés comme dortoirs, dépôts, remises ou cuisines.
En effet, les locaux du projet doivent être maintenus dans un état de propreté et de disponibilité
irréprochables.

ARTICLE N° 54 : COMPTE PRORATA

Le marché étant en lot unique il n’est pas prévu de compte prorata.
Cependant les dépenses, les frais et les taxes qu’exige la réalisation du projet et la marche normale du
chantier restent à la charge de l’attributaire des présentes. Il s’agit notamment du gardiennage
permanent du chantier, des taxes municipales dues pour la réalisation du projet, des taxes de la
protection civile rendues obligatoires par le décret n° 2.97.344 du 30 Juin 1997 et l’arrêté n° 1093-97
du 30 juin 1997.

ARTICLE 55 : PRIX

Il est formellement stipulé que l'entrepreneur est réputé avoir parfaite connaissance de la nature et
des conditions et difficultés d'exécution des travaux pour avoir personnellement examiné dans tous
leurs détails, les pièces du projet établi par le Maître de l'Œuvre, avoir visité le lieu des travaux, s'être
entouré de tous les renseignements nécessaires à la composition du prix, avoir obtenu toutes les
précisions désirables pour que l'ouvrage fini soit conforme aux règles de l'art.
  Les prix établis par l'entrepreneur correspondent à des ouvrages en parfait état d’utilisation et de
  fonctionnement.
  Ils tiennent compte également de toutes les charges et sujétions résultant de l'application du marché,
  notamment le gardiennage du chantier, les impôts, les taxes diverses, les droits, les régies, les
  assurances, les frais d'études et des métrés d’exécution en général toutes les charges imposées par les
  règlements de l'état et municipaux à la date de la remise de l'offre.


                         CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

                                                 LOT َA : Climatiseur
   N°
d'article                                     Désignation des prestations                        Quantité
               Caractéristiques techniques :
            Split system mural ( WHIRPOOL ou équivalent)
            CONSOMMATIONS
             Puissance de refroidissement - BTU/h            9000
             Puissance de chauffage - BTU/h                  9000
             Surface moyenne à climatiser                    32
             Classe énergétique (refroidissement)            A
             Classe énergétique (chauffage)                  A
             Type de gaz réfrigérant                         R410a
             Classe climatique                               T1
             Voltage (en V)                                  220
             Fréquence (en HZ)                               50
             Déshumidification (litres/h)                    0,9
              EQUIPEMENTS
             Minuterie                                               Oui
             Oscillation automatique                                 Oui
             Ventilation seule                                       Oui
             Nombre de vitesses de
                                                                     4
             refroidissement/chauffage

   1         Redémarrage automatique                                 Oui                            50
             Panneau amovible, lavable                               Oui
             Type de compresseur                                     Rotatif haute performance
             Type de climatiseur                                     Split
             Niveau sonore-unite interieur (dBA)                     35/33/32
             Niveau sonore-unite exterieur (dBA)                     52
             Dégivrage automatique de l'unité Externe                Oui
            Garantie 2 ans
            Fourniture, pose de climatiseur et mise en service
        Caractéristiques techniques :

    Split system mural ( WHIRPOOL ou équivalent)
    CONSOMMATIONS
     Puissance de refroidissement - BTU/h           12000
     Puissance de chauffage - BTU/h                 12000
     Surface moyenne à climatiser                   51
     Classe énergétique (refroidissement)           A
     Classe énergétique (chauffage)                 A
     Type de gaz réfrigérant                        R410a
     Classe climatique                              A/B
     Voltage (en V)                                 220
     Fréquence (en HZ)                              50
     Déshumidification (litres/h)                   1,5


       EQUIPEMENTS
     Minuterie                                      Oui
     Oscillation automatique                        Oui
     Ventilation seule                              Oui
     Nombre de vitesses de
                                                    4
     refroidissement/chauffage
     Redémarrage automatique                        Oui
2    Panneau amovible, lavable                      Oui                         15
     Type de compresseur                            Rotatif haute performance
     Type de climatiseur                            Split
     Niveau sonre-unite interieur(dBA)              35/39
     Niveau sonore-unite’exterieur(dBA)             58
     Dégivrage automatique de l'unité
                                                    Oui
     externe


     - Garantie : 2 ans.
    Fourniture, pose de climatiseur et mise en service



        Caractéristiques techniques :

    Split system mural ( WHIRPOOL ou équivalent)
    CONSOMMATIONS
     Puissance de refroidissement - BTU/h           24000
     Puissance de chauffage - BTU/h                 24000
     Surface moyenne à climatiser                   116
     Type de gaz réfrigérant                        R410a
     Déshumidification (litres/h)                   Oui


       EQUIPEMENTS
3    Jet/Turbo                                      Oui        15
     Mode Nuit                                      Oui
     Oscillation automatique                        Oui
     Ventilation seule                              Oui
     Nombre de vitesses de
                                                    4
     refroidissement/chauffage
     Nombre de vitesses de
                                                    3 + auto
     refroidissement/chauffage (détail)
     Redémarrage automatique                        Oui
     Départ arrêt différé                           Oui
     Panneau amovible, lavable                      Oui
     Type de compresseur                            Rotatif
     Type de climatiseur                            Split
     Niveau sonore unite interieur (dBA)            49/47/43
     Niveau sonore unite exterieur (dBA)            60
     Grand angle d'oscillation                      Oui
     Temps et température ambiante affichés
                                                    Oui
     sur l'écran de la télécommande


    Garantie 2 ans
    Fourniture, pose de climatiseur et mise en service
                                                  LOT B : Rideaux
                                                                                                 Unité
   N°                                                                                              de
d'article                               Désignation des prestations                              mesure Quantité
            Rideaux (fourniture et pose) :
            - Rideaux en tissu de bonne qualité premier choix.
            - Tube en aluminium solide (diamètre 2.8 à 3.5 cm) de bonne qualité (1er choix) et
            anneaux de bonne qualité espacés entre eux de 15 à 20 cm.
            - Choix de la qualité et de la couleur revient à l’établissement.


            - Présentation d’échantillons est obligatoire
            Amphis
             Longueur (m)                    Largeur (m)                                           m²
                                                                                                          1600
                        128.14                            0.77
                          1.54                            7.75
            Bureaux
             Longueur (m)                    Largeur (m)
   1                    796.18                            1.80


            Deux Salles d’attentes
             Longueur (m)                    Largeur (m)
                          5.94                            3.00
                               LOT C : Cloisons et vitrage de la bibliothèque

N° des
                                           Désignation des Prestations                                      Qté
Articles

           Fourniture et pose de cloison en aluminium vitré avec double parois et
           double vitrage :
           Equipement pour le rez de chaussée de la bibliothèque


           DESCRIPTIF DE LA CLOISON :
           . Partie supérieure: Double parois, vitrage de 6 mm Saint-Gobain Ou similaire.
           . Partie inferieure : Panneau de particule 12mm ou 10 mm, couleur au choix.
           . Dimension : Epaisseur : 70mm, Largeur aluminium: 40mm
           . Profilé de structure assemblé à 90°
           . Vitrage 4 à 8 mm en double parois
           . Vide entre vitrage de 60 mm environ
           . Panneau plein en double parois de 10 à 13 mm
           . Isolant entre panneau de 50 mm
           . Cache parclose clippable
           . PROFILES :
           - Matière utilisée pour l’extrusion des profilés est à base d’alliage d’aluminium dont la
           composition chimique et les caractéristiques mécaniques sont conformes aux normes ISO
                                                                                                         Equivalent
   1       - Anodisation : La couche d’anodisation protectrice sur les profilés d’aluminium
                                                                                                          190 m2
           conforme aux normes internationales, épaisseur de 15 µm environ et couleur au choix.
           - Laquage : Profilés traités par le thermolaquage par poudrage électrostatique, épaisseur
           de la couche de laquage : 60 µm environ.
           . ANGLES :
           - Des profilés et des arrangements spécifiques, permettent de réaliser des croisements à 2,
           3 ou 4 départs.
           - Un profilé d’angle permettant de réaliser des angles variables à 45°, 90° et 135°
           . ELEMENTS DE REMPLISSAGE :
           - Double paroi vitrée de 4 à 8 mm pour les parties transparentes, séparées par un vide de
           60 mm, pouvant recevoir des stores en lames.
           - Double paroi en placo-plâtre stratifié de 10 à 13 mm environ pour les parties opaques,
           avec interposition d’un matériau d’isolation
           - Des joints profilés d’élastomère sur tout le périmètre intérieur des parois, complètent
           l’isolation et le maintien des éléments de remplissage
           . PROFILES DE STRUCTURE :
           - Montant et traverses en profilé tubulaire non visible ne nécessitant pas de traitement de
           finition
    - Traverses maintenues par des blocs spéciaux en alliage d’aluminium
    - Lisse basse présentant des réservations pour passage des câbles électriques,
    informatiques ou téléphoniques.
    PROFILES CACHES :
     - Profilés de finition teintés au choix autoclippable sur les traverses et montants de la
    structure, de 60 mm environ de largeur visible et présentant des faces de forme plane ou
    elliptique, assurant la finition et le maintien du vitrage et du bois.
    INSERTION DES PORTES :
    - Profilés spécifiques permettant d’intégrer les portes aluminiums
    Les mesures seront reprises à la fin des travaux
    Échantillon obligatoire
    Fourniture et pose de cloison en aluminium vitré avec double parois et
    double vitrage :
    Equipement pour l’étage de la bibliothèque
    DESCRIPTIF DE LA CLOISON :
    . Partie supérieure: Double parois, vitrage de 6 mm Saint-Gobain Ou similaire .
    . Partie inferieure : Panneau de particule 12mm ou 10 mm, couleur au choix.
    . Dimension : Epaisseur : 70mm, Largeur aluminium: 40mm
    . Profilé de structure assemblé à 90°
    . Vitrage 4 à 8 mm en double parois
    . Vide entre vitrage de 60 mm environ
    . Panneau plein en double parois de 10 à 13 mm
    . Isolant entre panneau de 50 mm
    . Cache parclose clippable
    . PROFILES :                                                                                  Equivalent
2
    - Matière utilisée pour l’extrusion des profilés est à base d’alliage d’aluminium dont la      170 m2

    composition chimique et les caractéristiques mécaniques sont conformes aux normes ISO
    - Anodisation : La couche d’anodisation protectrice sur les profilés d’aluminium
    conforme aux normes internationales, épaisseur de 15 µm environ et couleur au choix.
    - Laquage : Profilés traités par le thermolaquage par poudrage électrostatique, épaisseur
    de la couche de laquage : 60 µm environ.
    . ANGLES :
    - Des profilés et des arrangements spécifiques, permettent de réaliser des croisements à 2,
    3 ou 4 départs.
    - Un profilé d’angle permettant de réaliser des angles variables à 45°, 90° et 135°
    . ELEMENTS DE REMPLISSAGE :
    - Double paroi vitrée de 4 à 8 mm pour les parties transparentes, séparées par un vide de
    60 mm, pouvant recevoir des stores en lames.
    - Double paroi en placo-plâtre stratifié de 10 à 13 mm environ pour les parties opaques,
    avec interposition d’un matériau d’isolation
    - Des joints profilés d’élastomère sur tout le périmètre intérieur des parois, complètent
    l’isolation et le maintien des éléments de remplissage
    . PROFILES DE STRUCTURE :
    - Montant et traverses en profilé tubulaire non visible ne nécessitant pas de traitement de
    finition
    - Traverses maintenues par des blocs spéciaux en alliage d’aluminium
    - Lisse basse présentant des réservations pour passage des câbles électriques,
    informatiques ou téléphoniques.
    PROFILES CACHES :
     - Profilés de finition teintés au choix auto clippable sur les traverses et montants de la
    structure, de 60 mm environ de largeur visible et présentant des faces de forme plane ou
    elliptique, assurant la finition et le maintien du vitrage et du bois.
    INSERTION DES PORTES :
    - Profilés spécifiques permettant d’intégrer les portes aluminiums
    Les mesures seront reprises à la fin des travaux
    Échantillon obligatoire
    Porte vitrée de 10 mm trempée y compris accessoires (serrure et paumelle en
    inox)
3   Dimension : 2100 mm x 900 mm                                                                  6

    Les mesures seront reprises à la fin des travaux
    Échantillon obligatoire
BORDEREAU
 DES PRIX
                              BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF
          Aménagement pour la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda)

 N°                                                                    Prix unitaires en dirhams         Montant
       Désignations des ouvrages                Uté.   Qté.
Prix                                                                       (Hors TVA)       (5)        (Hors TVA)
(1)               (2)                            (3)   (4)      en chiffres              en lettres     (6)=(4)x(5)




                                                              ……………….
                                                                              ………………………………            ……………….



                                                              ……………….
                                                                              ………………………………            ……………….




                                                              ……………….
                                                                              ………………………………            ……………….



                                                              ……………….
                                                                              ………………………………            ……………….



                                                              ……………….
                                                                              ………………………………            ……………….



                                                              ……………….
                                                                              ………………………………            ……………….

       Montant Total Hors Taxes
                                                          DERNIERE DU MARCHE N°



Le présent marché a pour objet :

      Aménagement pour la faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.

    Marché passé par appel d'offres ouvert n° : 07 MEDECINE/2011 BF sur offres des prix, séance
publique, en application de l’alinéa 2, paragraphe 1 de l’article 16 et l’alinéa 3, paragraphe 3 de
l’article 17 du règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés pour le compte
des universités ainsi que certaines règles relatives à leur gestion.




Lu et accepté par l’entrepreneur

Soussigné et arrêté à la somme de : ...............................................................................................

         ................................................................................................................................................................
...............................




         Approuvé par le Doyen de la faculté de Médecine et de Pharmacie




          Visé par le Contrôleur d’Etat de l’Université Mohammed 1er

								
To top