libres infos n 98 du 28 04 11 by 5V5J1u

VIEWS: 8 PAGES: 11

									Bonjour à tous !

Ce numéro est très important, en densité, mais aussi et surtout, par la nature de son contenu.
Merci de le lire attentivement et de le faire circuler...

Si un lien ne fonctionne pas, avant de dire qu'il n'est plus valide, il faut essayer de le copier
directement dans votre navigateur...
Nos mailings n'arrivent pas toujours à tous, pour suivre où nous en sommes, il faut aller voir
régulièrement ici :
http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html
...et dans vos "indésirables"...
Rappelons que les liens indiqués sont généralement doublés par un lien identique ou
équivalent SUR les photos.
Artémisia Collège a plus de 25 ans, c'est une association loi 1901 sans but lucratif.
Elle a été enregistrée le 11/10/1985 sous le n° 3357, le 27/12/04 sous le n° 1932 et modification le
12/06/08 sous le n° W651000217
C'est une association pour l’enseignement et la promotion des sciences et techniques naturelles de santé
physique et psychique, en particulier l’aromatologie.
Pour le développement et la promotion des produits biologiques, des énergies renouvelables.
Pour la défense de l’environnement et l’écologie.
Pour rechercher et défendre la vérité dans tous les domaines.
Adhésion : 20€/an de date à date, par chèque (nous demander les références) ou virement
PayPal* (nous retrouver sur le site "PayPal" avec notre adresse mail floraison2@orange.fr ) :
https://cms.paypal.com/fr/cgi-bin/marketingweb?cmd=_render-
content&content_ID=marketing_fr/particuliers_envoyer_argent&nav=0.3
*Notre compte PayPal est toujours actif, même si la transaction n'est plus possible depuis notre site.

Plus d'infos sur : artemisia-college.org


1) Lumineux, magistral !
Le cheminement d'Étienne Chouard* sur l'économie et la finance, devrait être fait par tous, et
par toutes les professions, notamment médicales (vaccins en particulier), mais aussi,
celles liées à l'énergie !
Professeur en économie, il était surtout motivé par... le tennis... Jusqu'à un jour de 2005 où
l'on veut lui faire approuver comme une évidence, un certain "Traité Constitutionnel
Européen"... Mais ses compétences en économie et en français le font s'interroger sur cet
oxymore qu'est un "Traité-Constitutionnel" ?
C'est aussi incongru que de parler "d'eau sèche"...
Il décide donc d'y voir de plus près, et il ne fut pas déçu... Il découvre au moins 3 bonnes
raisons de refuser cette proposition malhonnête, qui reviendrait selon lui, à "se tirer une balle
dans le pied". Ce faisant, son blog aura largement contribué au vote négatif des Français,
vote considéré depuis comme de la merde par notre enfoiré en chef...
Étienne Chouard est devenu depuis une personne éveillée, "à qui on ne la fait plus", comme
nous devrions tous l'être, au moins dans notre domaine de compétences !
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Chouard
Nos impôts vont uniquement aux banquiers. Prouvez-nous le contraire !
Chouard, le banquier et la taxe robin des bois :
http://www.youtube.com/watch?v=d-x-TVs-CbE&feature=uploademail (11 mn 39)
...sans compter avec l’absence de bases légales du Code Général des Impôts et du Livre des
Procédures Fiscales (vrai pour la France, les USA, le Canada...).

- Illustration :
latribune.fr, Le mardi 26 avril 2011, à 13h 58
Et le champion d'Europe de la dette, en valeur absolue, est... l'Allemagne !
Avec une dette publique qui s'élève à 2079 milliards d'euros, soit 83,2% de son PIB,
l'économie la plus performante de la zone euro détrône l'Italie et devient le troisième pays le
plus endetté du monde.
Plombée par les plans de relance à l'économie votés en 2010 et par l'aide accordée aux pays en crise de
la zone euro (qui représente 6 milliards d'euros pour la Grèce sur l'exercice 2010), la dette publique
allemande a bondi de près de 10 points de PIB par rapport à 2009.
Le podium des pays les plus endettés en valeur est complété par l'Italie, avec 1843 milliards d'euros de
dette, et la France, avec 1591 milliards d'euros.
Derrière, l'Espagne, les Pays-Bas, la Belgique et la Grèce complètent le tableau.
Mais ces chiffres prennent une autre dimension lorsqu'on les met en relation avec le PIB national.
Ainsi, les statistiques d'Eurostat publiées ce mardi indiquent que quatorze États membres ont affiché un
ratio de dette publique supérieur à 60% du PIB en 2010, le plafond maximum autorisé par l'Union
européenne.
La dette publique de la Grèce, qui a bénéficié de l'aide de l'UE pour éviter la faillite et enchaîne les
mesures d'austérité, s'envole à 142,8% du PIB, soit une progression de 15 points en un an. L'Italie est
le seul autre pays de la zone euro dont la dette dépasse 100% du PIB (119%). La dette de la Belgique,
engloutie dans une crise politique qui la prive de gouvernement depuis un an, représente 96,8% du PIB,
et pourrait atteindre les 100% dès juillet. Suivent le Portugal (93%), l'Allemagne (83,2%) et la France
(81,7%).
Tirée par ces mauvais élèves, la dette publique de la zone euro s'élève à 85,1% du PIB global, contre
79,3% il y a un an.
http://fr.finance.yahoo.com/actualites/L-Allemagne-championne-Europe-latribune-
1241779165.html?x=0

- GEAB N°54
http://www.leap2020.eu/GEAB-N-54-est-disponible-Crise-systemique-globale-Automne-
2011-Budget-T-Bonds-Dollar-les-trois-crises-americaines-qui_a6328.html



2) Ces enfoirés qui nous gouvernent (suite et pas fin)
- Ils manipulent les règles...
Par un tour de passe-passe des plus dégueulasse, ces gens changent le règles en se gardant
bien d'en débattre, ni même de nous le faire savoir.
Mais là, c'est pire, ils veulent nous faire croire le contraire ! Barroso, vous êtes un beau salaud !
Comment l’Union Européenne a profité de l’accident nucléaire de Fukushima pour nous
empoisonner... un peu plus :
On a coutume de lire qu’à la suite du séisme cataclysmique qui le 11 mars dernier a frappé le Japon, le
monde se trouve confronté au plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl. Plus d’un mois a passé,
et les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima ne sont toujours pas sous contrôle.
Le combustible est entré en fusion il y a déjà des semaines, et le personnel sur place lutte par tous les
moyens pour le refroidir. Très vite, la contamination au Césium 134 d’aliments destinés à la
consommation humaine a été constatée sur l’archipel.
Le césium a été véhiculé par les panaches de vapeur perpétuels qui s’élèvent des différents réacteurs et
piscines de stockage du vieux combustible, refroidis à l’eau de mer depuis des semaines.
Ce sont d’ailleurs ces mêmes isotopes de Césium 134 qui ont été relevés, à doses infimes, dans
l’atmosphère et les précipitations un peu partout sur le globe depuis.
Le 25 mars 2011, moins d’une semaine après que la contamination alimentaire japonaise ait été révélée,
l’Union Européenne, avec une réactivité appréciable, émettait la directive 297/2011 « imposant des
conditions particulières à l'importation de denrées alimentaires et d'aliments pour animaux originaires ou
en provenance du Japon à la suite de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima ».
C’est dans le titre. C’est franc, c’est direct : l’UE, pour une fois, en impose.
Il est hors de question de plaisanter avec Fukushima et la radioactivité.
Que précisait donc cette directive 297/2011, signée par M. José Manuel Barroso lui-même ?
Il suffit d’aller le lire sur place, à l’adresse suivante :
http://eur-
lex.europa.eu/Notice.do?val=562492:cs&lang=fr&list=562492:cs,&pos=1&page=1&nbl=1&pgs=10&hwo
rds=&checktexte=checkbox&visu=#texte
(au format PDF, plus lisible : http://eur-
lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2011:080:0005:0008:FR:PDF )
L’article 2 nous présente la situation de manière très précise : la contamination radioactive d’aliments
destinés à la consommation humaine relevée au Japon constitue un cas d’urgence sanitaire qui exige le
recours à des mesures d’exception, pour notre plus grande sécurité. On lit :
« Article 2 : À la suite de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011, la
Commission a été informée de ce que les taux de radionucléides décelés dans certains produits
alimentaires originaires du Japon, tels que le lait et les épinards, dépassaient les seuils de contamination
en vigueur au Japon pour les denrées alimentaires. Cette contamination pouvant présenter un
risque pour la santé publique et animale dans l'Union, il y a lieu, à titre de mesure de
précaution, de prendre de façon urgente, des mesures au niveau de l'Union de façon à
garantir la sécurité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux ainsi que des poissons
et des produits de la pêche originaires ou en provenance du Japon. Cet accident n'étant pas encore
maîtrisé, il convient à ce stade que les contrôles obligatoires préalables à l'exportation s'appliquent aux
denrées alimentaires et aux aliments pour animaux originaires des préfectures touchées et de la zone
tampon, et que des tests aléatoires sur les denrées alimentaires et les aliments pour animaux originaires
de l'ensemble du territoire japonais soient réalisés lors de l'importation. ».
L’objectif, on le voit, consiste à garantir le niveau de sécurité alimentaire. Et la commission
expliquer ensuite qu’elle n’est pas prise au dépourvu, puisque tout un bouclier de réglementations
existait déjà depuis l’incident de Tchernobyl, comme l’indique la suite du texte.
« Des niveaux maximaux ont été fixés par le règlement (Euratom) n° 3954/87 du Conseil du 22
décembre 1987 fixant les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive pour les denrées
alimentaires et les aliments pour bétail après un accident nucléaire ou dans toute autre situation
d'urgence radiologique (2), le règlement (Euratom) n°944/89 de la Commission du 12 avril 1989 fixant
les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive pour les denrées alimentaires de
moindre importance après un accident nucléaire ou dans toute autre situation d'urgence radiologique (3)
et le règlement (Euratom) n°770/90 de la Commission, du 29 mars 1990, fixant les niveaux maximaux
admissibles de contamination radioactive pour les aliments pour bétail après un accident nucléaire ou
dans toute autre situation d'urgence radiologique (4). ».
Retenez bien ces numéros de directives en gras, c’est précieux.
L'article 4 nous explique qu’étant donné la situation d’urgence sanitaire constatée, et vérifiée, la
commission a le pouvoir de rendre applicable les seuils maximaux prévus par ces règlements de 1987,
1989, et 1990.
Car rappelons-le, cette directive dit en préambule qu’il convient de garantir la sécurité alimentaire.
« Ces niveaux maximaux peuvent être rendus applicables dès que la Commission a reçu des
informations sur la survenue d'un accident nucléaire, lesquelles indiquent que les niveaux
maximaux admissibles de contamination radioactive pour les denrées alimentaires et les aliments pour
animaux sont susceptibles d'être atteints ou ont été atteints, conformément à la décision
87/600/Euratom [etc.] ».
Question de valeurs
Quels sont-ils, ces niveaux maximaux rendus applicables, demandera-t-on, soulagés par tant de
réactivité ?
La directive 3954/87 du 22 décembre 1987, rédigée pour faire face à l’après Tchernobyl, par
exemple, les définit pour l’alimentation humaine et pour celle du bétail.
Tous ces seuils de radioactivité maximale sont consignés dans un tableau en annexe, à la page 6 (Il est
consultable ici :
http://eur-
lex.europa.eu/Notice.do?checktexts=checkbox&checktexte=checkbox&val=161635%3Acs&pos=1&page
=1&lang=fr&pgs=10&nbl=1&list=161635%3Acs%2C&hwords=&action=GO&visu=%23texte ,
mais il est préférable de lire directement en PDF, puisque pour des raisons de mise en page, ledit
tableau n’est parfaitement lisible que dans ce format de fichier :
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CONSLEG:1987R3954:19890725:FR:PDF )
Ce tableau, intitulé : « NIVEAUX MAXIMAUX ADMISSIBLES POUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES ET LES
ALIMENTS POUR BÉTAIL » définit les valeurs maximales suivantes pour la contamination par Césium
134, en prévoyant quatre catégories :
- Aliments pour nourrissons : 400 becquerels par kg.
- Produits laitiers : 1000 becquerels par kg
- Autres denrées alimentaires (à l’exception de celles de moindre importance) : 1250 becquerels par kg
- Liquides destinés à la consommation : 1000 becquerels par kg
La valeur maximale autorisée pour les « Autres denrées alimentaires (à l’exception de celles de moindre
importance) » est d’ailleurs utile pour la suite, puisqu’il est repris dans la directive 944/89 du 12 avril
1989 (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:31989R0944:FR:HTML ; pas de
PDF disponible en Français)
Cette dernière, justement nommée « Règlement (Euratom) n° 944/89 de la Commission du 12 avril
1989 fixant les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive pour les denrées
alimentaires de moindre importance après un accident nucléaire ou dans toute autre situation d'urgence
radiologique », vient compléter celle de 1987 au moyen d’une cinquième catégorie de denrées
alimentaires fourre-tout. Pour sa radioactivité maximale, elle précise à l’article 2 :
« Les niveaux maximaux admissibles applicables aux denrées alimentaires de moindre importance
énumérées en annexe sont dix fois supérieurs à ceux fixés dans l'annexe du règlement
(Euratom) no 3954/87 pour la rubrique « Autres denrées alimentaires à l'exception de celles de
moindre importance » ou conformément à des règlements adoptés en application de l'article 3 dudit
règlement. ».
Parmi les « denrées de moindre importance » énumérées en annexe, on découvre les câpres, les truffes,
le poivre, le cacao dans ses diverses formes, les noix de muscade, etc.
Pour elles, la contamination maximale admissible est donc dix fois supérieure à celle admise pour les
autres denrées : 1250 fois 10, on voyage donc à des valeurs de 12500 becquerels* par kg.
Penchons-nous enfin sur la troisième directive normative invoquée par celle du 25 mars 2011.
Il s’agit de la 770/90 du 29 mars 1990 (consultable ici : http://eur-
lex.europa.eu/Notice.do?checktexts=checkbox&checktexte=checkbox&val=161635%3Acs&pos=1&page
=1&lang=fr&pgs=10&nbl=1&list=161635%3Acs%2C&hwords=&action=GO&visu=%23texte )
Elle concerne l’élevage, et indique les valeurs de radioactivité maximale admises dans un tableau en
annexe, à la fin du document. On lit, en becquerels par kg :
« Niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive (césium 134 et césium 137) d'aliments
pour bétail : Porcs : 1 250 ; Volaille, agneaux, veaux : 2 500 ; autres : 5 000 ».
Fort bien. Mais il est où, le problème ?
Le problème, mesdames messieurs, chers consommateurs et électeurs, il apparaît quand on regarde les
niveaux de contamination radioactive maximale admis AVANT la directive du 25 mars 2011.
Ces niveaux, ils étaient définis dans la directive 2008/733 du 15 juillet 2008.
En substance, cette directive indiquait que puisque la radioactivité de Tchernobyl avait baissé, on
pouvait revenir à des valeurs de limite moins hautes (http://eur-
lex.europa.eu/Notice.do?val=475567:cs&lang=fr&list=479275:cs,475567:cs,&pos=2&page=1&nbl=2&p
gs=10&hwords=&checktexte=checkbox&visu=#texte ;
et en pdf : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2008:201:0001:0007:FR:PDF )
Elle stipule, par exemple, à l'article 2 :
« 2. La radioactivité maximale cumulée de césium 134 et 137 ne doit pas dépasser :
a) 370 becquerels par kilogramme pour le lait et les produits laitiers énumérés à l’annexe II et
pour les denrées alimentaires qui sont destinées à l’alimentation particulière des nourrissons pendant les
quatre à six premiers mois de leur vie et qui répondent à elles seules aux besoins nutritionnels de cette
catégorie de personnes, qui sont conditionnées au détail en emballages clairement identifiés et étiquetés
en tant que «préparations pour nourrissons»;
b) 600 becquerels par kilogramme pour tous les autres produits concernés. ».
Sapristi, ces valeurs sont largement inférieures à celles remises en vigueur par la directive du
25 mars 2011 ?!
Faisons le calcul :
Les produits laitiers, dont le seuil de radioactivité maximale était à 370 becquerels* (directive
2008), passent à 1000 (directive 1987), soit un facteur x 2,7 pour ces produits aussi
sensibles !**
Pour les produits pour nourrissons, de la valeur de 370 becquerels* par kg (directive 2008),
la commission repasse à 400 (directive 1987)
Pour les « denrées de moindre importance », dont la radioactivité était plafonnée depuis
2008 à 600 becquerels*/kg, la nouvelle valeur maximale devient 1250 (directive 1987) x 10
(bonus "moindre importance" institué par la directive 1989) = 12500 becquerels*.
Un facteur x 20 et plus, donc.
Et bien sûr, la directive 297/2011 d’empoisonner les animaux à coups de 1250 becquerels par kg (porc),
2500 (agneaux, veaux, volaille), 5000 becquerels (autres : donc bœuf, bétail adulte, de grosse taille,
poissons etc.), rendus encore plus dangereux par la bio-accumulation inhérente aux rythmes du gavage
industriel.
Voilà comment Bruxelles gère une urgence nucléaire : en autorisant la vente de produits plus
contaminés que d’ordinaire.
Voilà ce que la Commission Européenne entend par GARANTIR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE.
Dans un document dégoulinant de bonnes intentions mais qui prend bien soin de rester VIDE DE
CHIFFRES, la Commission raconte qu’elle va adopter des MESURES D'URGENCE en raison de l'inquiétude
nucléaire, et de l’autre, jouant sur les multiples renvois entre plusieurs règlements, sur les annexes et
les notes de bas de page, en profite pour augmenter les limites de radiations autorisées dans les
aliments.
Pour ne pas faire de peine aux producteurs asiatiques (le Japon a des voisins exportateurs très
susceptibles), et aux importateurs bien de chez nous, elle les autorise à nous empoisonner plus vite.
Des denrées qui, le 24 mars étaient de dangereuse pour la santé, placées hors la loi,
séquestrées et détruites, et qui auraient coûté très cher à leurs importateurs, sont depuis le
25 considérées comme saines grâce à Monsieur José Manuel Barroso et ses complices.
On voit quelles sont les priorités de l’Union Européenne. Félicitations.
PS : Tous les liens fournis redirigent vers le site officiel EUR-Lex de la commission européenne, qui
permet la libre consultation de l’intégralité du droit européen. Chacun peut aller chercher les directives
en question et vérifier par lui-même, avec le moteur de recherche :
http://eur-lex.europa.eu/RECH_naturel.do?ihmlang=fr

http://www.lepost.fr/article/2011/04/10/2461619_comment-l-union-europeenne-a-profite-de-l-
accident-nucleaire-de-fukushima-pour-nous-empoisonner-un-peu-plus.html

*Extrait de « e-Floraison n°9 » :
Unités de mesure de la radioactivité et de ses conséquences biologiques (ce qu'on ne vous dit pas) :
Il y a beaucoup (trop) d'unités de mesure concernant la radioactivité, c’est voulu, pour nous
embrouiller :
Celles qui mesurent la quantité, sans tenir compte ni de la "qualité", ni des effets :
- Le curie (Ci) = 1 curie correspond à l'activité de 1 gramme de radium, soit 37 milliards de Bq.
- Le becquerel (Bq) = nombre de désintégrations en une seconde.
Celles qui tiennent compte de la notion de dose absorbée :
- Le rad (rad) = 0,01 gray.
- Le gray (Gy) = 1 gray correspond à 1 joule/kg et à 100 rad.
Celles qui tiennent compte d'équivalent de dose (effets biologiques) :
- Le rem (rem) = 0,01 joule/kg.
- Le sievert (Sv) = 100 rem (attention le sievert mesure aussi d'autres grandeurs, ce qui ajoute encore à
la confusion).

C'est ainsi que lorsque l'on vous parle en rad, on vous trompe d'une certaine façon en oubliant de
préciser que pour une même dose absorbée de 30 rad, par exemple, les effets biologiques
correspondront à 0,3 Sv si l'irradiation est faite par un rayonnement gamma, et à 3 Sv si c'est par un
rayonnement alpha, soit 10 fois plus.
Et, si l'on vous parle en becquerels, c’est encore plus trompeur, car si pour 1000 Bq venant du carbone
14 cela correspondra à 0,0002 mSv*, pour de l'uranium 238 cela correspondra à 0,5 mSv*, soit 2500
fois plus, et cela correspondra à 120 mSv* si les 1000 Bq proviennent du plutonium 239 (le plutonium
n'est jamais naturel).
600.000 fois plus de dégâts biologiques à quantité d'irradiation égale, si la source est du
plutonium 239 au lieu du carbone 14 !
Cela relativise la valeur et l'intérêt d'une information officielle donnée en Bq (sur la
contamination du lait, par exemple, et encore, lorsqu'elle est donnée...) !
*Pour une inhalation rapide, et pour un adulte..., car la dose est encore 2 à 5 fois supérieure pour un enfant de 3 mois !

**NB : 1000 Bq pour les produits laitiers est un objectif que l’AIEA voulait atteindre depuis
longtemps : C’EST FAIT !
Et c’est démentiel, d’autant que cela dépend de la nature des contaminants, et alors que l’on
sait que 20 Bq seraient le maximum pour limiter les atteintes cardiaques chez les enfants (10
Bq étant le « mieux ») !!!
Désormais, la pollution massive par les radionucléides, facteurs de cancers, leucémies et
malformations, est officiellement NORMALE !
Travaux de Yuri et Galina Bandazhevsky (Yuri a été condamné à 8 ans de prison le 18/06/01
pour ses travaux qui vont à l’encontre du développement du nucléaire dans le monde, et placé
en liberté surveillée le 5/08/05).
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/banda.html
http://soutienliquidateursetvictimestchernobyl.over-blog.org/article-yuri-67163539.html
http://www.rebelle.net/agir/yuri.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bandazhevsky
Rappel de ce que nous disons depuis 35 ans :
"Notion de dose d'irradiation artificielle (directe ou par contamination) "admissible" (pour un être
humain) : C'est simple, la dose d'irradiation artificielle admissible, venant en plus de l'irradiation
cosmique et tellurique naturelle, c'est zéro. Toute augmentation contribue à accroître le nombre de
cancers, de leucémie et de malformations génétiques. Seulement, à ce niveau (zéro), pas de
développement du nucléaire possible. Déterminer cette dose supplémentaire "admissible", consiste donc
à évaluer le niveau d'augmentation du nombre de cancers, de leucémies et de malformations
génétiques, "admissible" dans une population exposée, et pour ses descendants, entraînant selon les
termes officiels, "une charge acceptable"...!!
Or c'est pour ce genre de délicatesses officielles que pour nous, le nucléaire est précisément
inacceptable.".

Quand comprendrez-vous que ces gens ne cherchent pas à protéger notre vie, et qu'au vu de
leurs pratiques, on peut même se demander s'ils ne cherchent pas à nous rendre malades,
voire plus (mais la question ne se pose plus pour nous...) ? Autour de Tchernobyl, l'espérance de
vie passe de 75 à 55 ans...

- Surréaliste et significatif
17 avril 2011 (Japon)
La Commission de Sûreté Nucléaire du Japon ne parvient pas à envoyer des experts à
Fukushima.
Haruki Madarame le président de Commission de Sûreté Nucléaire du Japon qui compte au total 45
experts indépendants et professeurs d'universités, dont il est prévu qu’ils doivent être convoqués
immédiatement in situ en cas d’accident nucléaire ou d’urgence pour réaliser des évaluations et
enquêtes, s’indigne qu’il n'a pas encore réussi à envoyer les experts désignés par la préfecture de
Fukushima à la centrale nucléaire. "Le plan national de catastrophe oblige que nous soyons présents", il
a déclaré samedi.
La commission a envoyé des membres de son secrétariat à la préfecture depuis le début de la crise du
complexe nucléaire, mais un fonctionnaire du gouvernement a dit ''Il semble qu’il y ait un problème
puisque aucun des experts désignés n’est allé à Fukushima.
La question devrait être examinée dans le cadre d’une enquête suite à l'accident.''
Ndlr : Original en anglais pour le croire :
The commission has dispatched members of its secretariat to the prefecture since the crisis began the
nuclear complex but a government official said, ''It seems a problem that none of the designated experts
has gone to Fukushima. The matter should be examined in the course of post-accident fact-finding.''.

- Énorme : Le réacteur à ciel ouvert de Fukushima
"Le nucléaire, c'est la désinformation obligatoire : comment voulez-vous rassurer les gens en leur
affirmant que vous saurez vous occuper de choses pendant 24 000 ans* ? A moins d'être immortel, c'est
bel et bien leurrer les personnes. A Fukushima, dès le début du problème, on en a eu une preuve
éclatante qui ne fait que perdurer depuis. La firme Tepco, qui n'avait même pas reconduit l'assurance de
sa centrale au motif que ça lui coûtait très cher, a menti sur toute la ligne et continue de mentir tous les
jours sur ces installations foireuses. Car malgré ses efforts incommensurables pour minimiser la
catastrophe en contrôlant les images qui y font référence, la firme privée japonaise n'a pas réussi à tout
nous cacher. Certaines images reçues il y a quelques jours montrent des faits alarmants : l'enceinte
dite de confinement du réacteur N°4 a quasiment disparu, et, chose étrange, les images
rapportées par un petit drone démontrent que Tepco n'a pas construit ses réacteurs selon les
plans remis à la communauté internationale lors de leur édification... construite au rabais,
Fukushima présentait, avant même toute idée de tsunami, des risques évidents pour la
sécurité.". La suite de cet intéressant article ici :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/atom-heart-fucker-saison-13-le-92843
*En fait, beaucoup plus...

- Japon : Des voitures et du personnel contaminés
Des fonctionnaires des douanes de Nakhodka, ont détecté une contamination radioactive sur
la surface de sept voitures et un manipulateur. L'excédent du rayonnement de fond de
marchandises allant de 2 à 7 fois plus élevé que le fond naturel.

- La biomasse exploitable pourrait fournir jusqu’à 90 % de la consommation
énergétique mondiale
http://www.bioenergie-promotion.fr/8137/etude-de-marche-sur-la-methanisation-et-la-
valorisation-du-biogaz-en-france/
http://www.bioenergie-promotion.fr/tag/dechets-menagers/
http://www.apere.org/docnum/recherche/view_docnum.php?doc_filename=doc1163_Ren
%202801-Focus_Chiffres_biomasse.pdf&num_doc=1163

- Centrale nucléaire du Blayais (Gironde), les pompes de secours sont-
elles mises hors d'eau ?
...La précision n'a pas tardé à arriver, émanant d'une employée d'EDF :
"Non, des travaux de mise hors d'eau du diesel alimentant les pompes de secours de la centrale du
Blayais n'ont jamais été effectués. L'ensemble est toujours inondable. Mais c'est en projet... depuis la
catastrophe, de 1999 et, au moment où j'écris ces lignes, tout est resté en l'état depuis 12 ans !!!
Ces gens sont des incompétents, des irresponsables et des cons. Ils se foutent simplement de votre
gueule. Ça ne date pas d'hier et ça continuera. C'est honteux, scandaleux. LE JEUNE DIRECTEUR DE LA
CENTRALE, QUI N'A QUE LE MOT "SÛRETÉ" À LA BOUCHE, EST PARFAITEMENT AU COURANT. CES GENS
SONT DES CONS.".
On se demande si cette employée ne serait pas un peu désabusée... Attention au syndrome
"France Télécom"... Encore que, travailler pour le nucléaire, c'est déjà une forme de suicide...

- Attention, un deuxième Fukushima n'est pas exclu
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/04/27/attention-un-deuxieme-fukushima-n-
est-pas-exclu_1513460_3232.html

- Soutenir le nucléaire :




- Fukushima : prévisions du nuage pour les jours à venir :
http://transport.nilu.no/browser/fpv_fuku?fpp=conccol_Xe-133_;region=NH
3) Vaccinations-empoisonnement
USA : « Notre Association (NVIC) continue de représenter de nombreuses familles dont les enfants et
leurs membres ont souffert des effets secondaires des vaccins DPT,
MMR, Hib, Hépatite B et polio. Chaque semaine nous recevons des appels de parents dont les enfants
souffrent des effets secondaires des vaccins. Une grande partie des personnes qui soutiennent notre
action sont aussi bien des soignants que des patients qui souhaitent pouvoir faire des choix éclairés en
matière de santé, y compris en ce qui concerne les vaccinations. Ces personnes s’opposent clairement
au fait que des agents officiels de la Santé puissent détenir le pouvoir de les intimider, de les menacer et
de les contraindre à violer leurs convictions profondes, chaque fois qu’ils ont réalisé que les vaccinations
en général, ou plus souvent un vaccin en particulier, ne conviennent/convient pas à leurs enfants.
Considérant qu’il ne peut exister de garantie que l’introduction délibérée dans l’organisme d’une
personne en bonne santé de microorganismes vivants ou tués, ne soit susceptible de compromettre la
santé, voire de provoquer la mort à brève ou longue échéance ; que la science médicale dispose de peu
d’éléments pour pouvoir prédire les dommages ou les décès que pourraient entraîner les vaccinations ;
qu’il n’existe aucune garantie qu’une vaccination pourra protéger une personne de la maladie contre
laquelle elle aura été vaccinée ; que l’on ne possède actuellement pas de connaissances scientifiques
suffisantes par rapport à la manière dont agissent les vaccins sur le corps humain, tant au niveau
cellulaire que moléculaire ; en fonction de tous ces éléments, on est en droit de pouvoir considérer que
l’acte médical que représente la vaccination pourrait raisonnablement être qualifié d’expérimentation
chaque fois qu’il est pratiqué sur un individu en bonne santé. ».

Le gouvernement US concède que le vaccin hépatite B cause du lupus érythémateux.



4) Rappel et complément :
Nous devons remettre TOUTES les religions à leur place
Nous reproduisons ici des échanges forts constructifs :
« Adiu, Question religions : Bon, admettons que les religions sont le fruit des illuminatis-reptiliens (ce
que j'ai du mal à croire...). Admettons. Qu'il ne faut pas rentrer dans "leur jeux" pour éviter les tensions,
les guerres, etc. D'accord.
Alors, comment doit-on réagir quand encore une fois, l'État cède face à l'invasion ?
Exemple tout récent : le Maire d'une commune des Hautes-Pyrénées vient de décider de supprimer le
porc dans les cantines scolaires pour cause de problème de menu avec les écoliers musulmans…
Que faut-il penser de ça ? Si je te suis, Jacques, on doit se taire pour éviter les tensions, ne pas rentrer
dans leur jeu… Jusqu'à quand devrons-nous nous taire ? Jusqu'où sommes-nous prêt à faire des
concessions ? Bientôt le débat politique ne sera qu'autour de 2 conceptions : être mondialiste ou être
identitaire. Le mondialisme engendre tensions et guerres.
Être identitaire permet de se respecter et de mieux respecter les cultures des peuples. Je suis identitaire
et je voterai pour Marine, la courageuse. Les pays arabes sont à tendance musulmane, c'est leur choix,
on doit le respecter. La France est un pays laïc de culture judéo-chrétienne, on doit le faire respecter. Le
combat doit se faire vis-à-vis des politiques collaborationnistes de chez nous. Ne pas se tromper de
cible. Adishatz et Joyeuses fêtes de Pâques ! Manu ».

Adiu. Les religions-prisons de l'esprit sont faites de "recettes", d'obligations et d'interdictions, hors
contexte spirituel pur, et surtout hors contexte physio-biologique, toutes les informations vitales sont
confisquées, ou au mieux cryptées, pour les rendre inaccessibles aux non initiés. Ces religions telles que
nous les connaissons, ont été créées par les reptiliens-Lévites, puis c’est Bacon et Robert Fludd, qui ont
supervisé la traduction de la Bible du roi Jacques 1 er (King James Bible), un livre qui, selon une étude de
1881, comporte au moins 36191 « erreurs » de traduction… ! Bacon étant un homme intelligent et très
instruit, trop pour ne pas penser que ces « erreurs » dans la traduction de la Bible, ne soit pas
volontaires…
Certains ont prévu (Projet "Blue Beam" avec la NASA), de reprendre une partie de cela, pour nous dire
que nous avons été trompés depuis toujours, et pour nous proposer une religion unique (en fait,
reprendre l'idée de religion universelle = Katholikos = catholique), mais sur une base 100 % sataniste,
avec un antéchrist, leur Plan étant un gouvernement mondial totalitaire.
Les bases sont déjà largement posées avec l'ONU, l'OMS, l'OMM, l'UNESCO, l'AIEA,
l'UNICEF.......................... + des ONG manipulées par eux, types Greenpeace, WWF....... Sans compter
que la CE (Communauté Européenne) et les monnaies uniques ont été créées dans cette optique...
Ils ont bon nombre de sociétés plus ou moins "secrètes", ou au moins hermétiques, type "Franc-
maçonnerie" (avec ses 33 degrés + 13 niveaux, ceux du bas peuvent être sincères, mais ne
comprennent pas les buts réels, car pour monter dans les niveaux il faut se compromettre de + en +),
le CFR, les Skull & Bones -Crâne et Os, le Groupe de Bilderberg, la Trilatérale...
Mais je peux te certifier, ayant eu à fréquenter certains de ces personnages, des milliardaires très
importants, des ministres, qu’il n'y a entre eux aucunes différences ni antagonisme, notamment
musulman/juif. Par exemple, un important personnage musulman, a un juif pour diriger un de ses
établissements, et un cabinet d'avocats où ne sont que des juifs pour défendre ses intérêts, alors qu'en
public, il est musulman pratiquant et ennemi des juifs...
Cet antagonisme de façade n'est pas pour eux, mais pour nous, les gogos-naïfs, le menu peuple.
Rappelons que les Bush ont fait leur fortune grâce à leurs grands amis d'Arabie Saoudite, et qu'après le
11 septembre 2001, le seul avion autorisé à voler pour rejoindre ce pays, fut celui de la famille Ben
Laden...
Il faut faire face à la provocation, faire face au plan diabolique destiné à nous faire nous
entre-tuer une fois de plus, même si les protagonistes sont différents* ?

Le projet Rivkin, "Comment assujettir des nations souveraines", est édifiant en ce sens :
"La réunion faisait partie d’un vaste programme subversif ayant pour objectif de transformer l’ensemble
du caractère de la France, et en particulier la conscience de la jeunesse française, programme
comprenant l’utilisation des jeunes musulmans de France dans une stratégie mondialiste typiquement
manipulatrice et se cachant derrière l’habituel paravent des « droits de l’homme » et de l’« égalité ».".
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-projet-rivkin-comment-92858

*Rappelons tout de même que la guerre froide avec l'URSS a été organisée par les mêmes, que les
Trotskistes sont une émanation de la CIA, que l'extermination des juifs-hébraïques-sémites a été
organisée par des juifs-Khazars (Hitler étant financé par eux, et était même un de leur fils adultérin)... Il
faut lire et relire les travaux de David Icke (notamment), pour comprendre cet imbroglio qui fait que la
populace est "couillonnées" depuis des siècles et plus...
Donc, nous avons le choix de tomber dans leur piège sataniste, ou de nous faire bouffer, dépouiller,
d'autres diraient envahir...
C'est le propre d'un piège, c'est de piéger !
Le problème, c'est que TOUS les dirigeants, politiques, religieux, médiatiques... sont contrôlés pour nous
tendre ce piège.
On ne peut pas compter sur eux, si ce n'est pour nous trahir.
Voter un coup UMP et un coup PS, c'est toujours voter pour les Illuminati-reptiliens-satanistes...
Oui, mais il y a les Trotskistes... ceux de la CIA ?
C'est assez simple : ceux qui ne dénoncent ni l'imposture du "11 septembre 2001", ni l'escroquerie de la
dette et des banques privées, sont des agents du système.
Pire, celles et ceux qui peuvent encore parler à un grand média et se présenter à la Présidence sans être
éliminés d'une façon ou d'une autre, sont complices.
Reste le cas du FN :
C'est vrai que Marine Le Pen est la seule à parler du scandale de la fausse dette due à l'abandon du droit
régalien de la France de battre monnaie et d'escompter ses propres traites (droits abandonnés par VGE
en 1973 et aggravés par tous les autres depuis, pour ruiner le pays).
Pour le reste, nous ne souhaitons pas polémiquer, car il faut reconnaître que c'est très difficile et risqué
de lutter contre un tel système, et nous ne pouvons qu'imaginer des coups bas, des infiltrations, etc.,
pour celles et ceux, sincères, qui voudraient s’y risquer politiquement…
Nous ne pouvons pas pour autant ne pas parler de ça :
http://lemotjuste.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/01/17/marine-le-pen-financee-par-israel.html (1
mn 36)
Nouveaux liens :
http://21decembre2012.over-blog.com/categorie-11880789.html
http://www.dailymotion.com/video/xctabd_le-communisme-a-la-papa_news

Notre position étant une réserve systématique sur tout ce qui est politicien, nous ne souhaitons pas
entrer plus dans ce débat.

Il n'en reste pas moins que les provocations venant d'un milieu se revendiquant abusivement du monde
musulman (comme on le voit du côté des usurpateurs juifs-khazars), sont insupportables.
Et ce n'est pas facile d'y répondre sans faire le jeu des provocateurs.
C'est pour ça que c'est à nous de montrer l'exemple en n'opposant pas une religion, montrée en
étendard, comme rempart à une autre, mais en imposant une neutralité laïque dans TOUTE la sphère
publique. En aucun cas, une religion, fût-elle (encore) majoritaire, ne doit s'imposer, et à plus forte
raison une religion qui est (encore) minoritaire.
Nous devons remettre TOUTES les religions à leur place (dans tous les sens de l'expression), celle
de la sphère privée, intime, et les considérer pour ce qu'elles sont toutes :
des prisons de l'esprit, faites de "recettes", d'obligations et d'interdictions et des armes de
division massive, d'aliénation et de domination, au service d'un clan que nous nommons
schématiquement, les "Illuminati-reptiliens-satanistes". J.

« Démocratie de guignols. A mon avis, le créneau "résistance" affichée à "l'invasion islamiste" est pris
par les Le Pen dans le plan Zilu, du moins l'un des plans... selon les évènements en cours. Les maires
qui cèdent (à tort selon moi) à des exigences religieuses ne font que le jeu de ce plan Le Pen qui est là
pour cristalliser les haines et mettre le feu aux poudres. La communauté musulmane n'est pas
composée en majorité d'"emmerdeurs", mais on manque d'imagination pour désamorcer ces bombes là !
Il y a un énorme travail de pédagogie à faire dans chaque commune, et les maires ont une place clé
dans ce processus de tolérance et de respect mutuel. Comme toi, Jacques, je n'ai PLUS AUCUNE
confiance dans ces démocraties qui éliminent à la source les indépendants de la politique, tout
simplement par les pressions sur les maires lors des fameuses 500 signatures, ou alors par tricherie,
menaces, et évidemment par élimination physique pure et simple.
Rien que le fait d'arriver à ce stade de la campagne et de la vie politique prouve que les concessions des
candidats sont déjà faites, que le discours politique avant élections est rôdé et que les promesses de
campagne n'engagent que ceux qui y croient.
Rien que d'aller voter, c'est entretenir ce système pourri. Je ne comprends même pas comment il y a
encore des gens qui pensent que la politique est honnête et que les politiciens sont libres de leurs
paroles et de leurs actes.
Au mieux ce sont de vrais renards rusés comme De Gaulle et Mitterrand (qui a lâché sur son lit de mort
ce qu'il pensait des Américains), ou comme Chirac qui a joué le jeu des pourris mais les a laissés dans
leur m... pour l'Irak, au pire c'est cette carpette de "tas de boue" hongroise qui leur lèche les bottes et
qui nous passe la corde de l'OTAN au cou en se foutant ouvertement de nos votes. Non vraiment, la
démocratie à la Marine, je n'y crois pas, elle véhicule trop de choses lourdes et des gens pressés d'en
découdre et de "bouffer du bounioul". Si elle est élue, bonjour les ratonnades !...
Il suffit de voir sur face book les commentaires des photos prises par des policiers fraîchement recrutés,
pour comprendre quels "gardiens de la paix" on va avoir en face de nous en 2012. Il faudrait que plus de
Français aient lu David Icke avant 2012, ça urge ! Bises, Cécile
PS : Dans les établissements catholiques de mon département, un plat sans porc est prévu pour ceux
qui en font la demande en début d'année, mais il est hors de question d'imposer à toute la collectivité
les interdits d'une partie de cette collectivité. De toute façon, la gélatine de porc que ces gens avalent
sans le savoir, ferait bien d'être interdite aussi dans toutes les cantines scolaires, mais par pour les
mêmes raisons !... Un maire un peu futé pourrait se saisir du problème autrement, et du problème de
toute l'alimentation scolaire. ».


5) En bref et en vrac
- Technologies bio informatives - Les cellules fantômes
http://www.lequadrant.com/psycho-genea.html
http://www.sante-info-russie.com/

- Lévitation par le son
http://www.ovni007.com/id167.html (1 mn 50)

- Extension du domaine de la manipulation - Que se passe-t-il en Syrie ?
http://www.voltairenet.org/article169576.html

- USA : Tempêtes
A suivre (évolution de jour en jour) ces tempêtes exceptionnelles en nombre, en intensité et en
étendue géographique.

- Témoignage :
"Nous avons un résident stagiaire qui vient d'un autre établissement de la Dordogne, signe particulier :
son pilulier.
Il n'a pas, comme nos résidents, un pilulier préparé manuellement par une infirmière de son
établissement. Le sien arrive directement d'une entreprise de la région parisienne, il a été conditionné
en usine et scellé comme les médicaments dans une boîte de médicaments achetée en pharmacie, sauf
qu'au lieu d'un comprimé ou d'une gélule isolé c'est son cocktail de médicaments du lundi matin, du
lundi midi, du lundi au repas, du lundi avant le coucher, qui sont scellés séparément, et ainsi de suite
pour une dizaine ou une douzaine de jours. Le tout a la forme d'un livret. Quand le médecin change le
traitement, l'infirmerie téléphone à cette entreprise qui expédie immédiatement un autre livret avec les
doses ou médicaments modifiés. Cela fait des heures et des heures de travail en moins pour les
infirmières et des risques d'erreur en moins pour elles. Dans un monde bienveillant, ce serait que du
bonheur.
Pour les pharmacies locales, c'est déjà un peu moins du bonheur si tous les établissements pour
handicapés et pour personnes âgées se mettent à fonctionner ainsi, puis tous les hôpitaux, maisons de
convalescence et particuliers.... Quant à la conscience que tu peux avoir de ce que tu ingères,
elle n'était déjà pas lourde, mais au moins on connaissait le nom de ce qu'on avalait, si ce
mode de fonctionnement se diffuse...".

- Pourquoi le certificat de naissance d’Obama, a-t-il été publié si
tardivement ?
Selon Me Berg, M. Obama est en réalité né au Kenya et a acquis la nationalité indonésienne lors du
remariage de sa mère.
De ce double fait, il n’était pas éligible à la présidence des États-Unis. Alors que les grands médias ont
longtemps ignoré cette affaire, l’opinion publique commence à s’y intéresser depuis la parution d’un
appel (publié au tarif publicitaire) dans le Washington Times du 17 novembre 2008. L’évêque
anabaptiste Ron McRae a piégé la grand-mère de Barack Hussein Obama en l’interviewant par téléphone
pour une émission de radio. Cette dame, qui n’a jamais quitté le Kenya, a déclaré avoir assisté à
la naissance d’Obama.
Notre commentaire : Nous vous avons déjà expliqué que les maîtres du "jeu", mettent en place des gens
qui ont une "casserole" avec eux, pour pouvoir les "tenir"*.
On voit (en partie) ce qui était prévu pour "tenir" Obama... Il est pieds et poings liés pour les prochaines
années, et devra faire ce que les "autres" attendent de lui, ayant au-dessus de lui cette épée de
Damoclès (son invalidation). Rappelons que Brzezinski, son conseiller est un spécialiste des opérations
secrètes sordides, des coups d’États, des sabotages divers et d’autres actions criminelles.
*Par ailleurs, l’oligarchie majoritairement blanche préfère laisser à un "noir" la responsabilité d’annoncer
la faillite du pays et d’affronter les inévitables révoltes sociales qui suivront (d'où la sortie de ce certificat
providentiel ?).



6) Cadeaux
- Un couple de merle d'Amérique filmé dans leur nid
Nous l'avons déjà indiqué, mais c'est si adorable... A un moment, un des parents se trouve
devant les 4 becs ouverts, et semble découragé.
Nous l'avons observé en vrai, à la fin, lorsque les oiseaux sont assez grands, les parents ne
reviennent pas ou peu, ce qui poussent les enfants à quitter le nid et à voler de leurs propres
ailes...
http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=9479342&server=vimeo.com&show_title=0&sho
w_byline=0&show_portrait=0&color=00ADEF&fullscreen=1

- Rappel : Naissance d'un éléphant
http://www.dumpert.nl/mediabase/656611/d1dfcfee/live_olifant_geboorte_tv.html
(6 mn 02)




Profitez bien des vidéos que vous trouvez sur internet, et téléchargez les plus importantes
pour les sauvegarder (et pour plus de confort au visionnage) :
Pour enregistrer les vidéos vues sur internet : RealPlayer, programme à télécharger
gratuitement ici :
http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/lecteurs_video_dvd/fiches/184.h
tml
Une fois installé, un onglet apparaît au-dessus des vidéos, pour les télécharger.

Vous voulez vous inscrire sur cette lettre d'infos + les "e-Floraison" (20 €/an) :
floraison2@orange.fr

								
To top