CCTP PREFA MC ACHIN by 39Fxi9

VIEWS: 19 PAGES: 9

									          Dossier suivi par G. MALLET
          Tél. 04 76 20 64 22
          g;mallet@ville-echirolles.fr




               O P E R A T I O N
GROUPE SCOLAIRE MARCEL CACHIN – MATERNELLE B
  REALISATION D'UNE EXTENSION PREFABRIQUEE

      O B J E T            D U           M A R C H E
               MARCHE DE TRAVAUX


  CAHIER des CHARG ES
    PARTICULIERES
        GROUPE SCOLAIRE MARCEL CACHIN -
                  MATERNELLE B
    REALISATION D'UNE EXTENSION PREFABRIQUEE
               MARCHE DE TRAVAUX


    PRESCRITIONS ADMINISTRATIVES


1       PRESENTATION DE L'OPERATION

      L'opération a pour objet la réalisation d'une extension préfabriquée pour le bâtiment B de l'école
    maternelle Marcel CACHIN, dans le but de créer une salle de motricité.
       L'opération, outre le marché sujet du présent marché, comprend :
       ➢   une mission de Contrôle Technique,
       ➢   une mission S.P.S.
       ➢   une partie de travaux pour les raccordement aux réseaux extérieurs

2       OBJET DU MARCHE
       Le présent marché a pour objet la fourniture, la pose et tous les raccordements, hors réseaux extérieurs,
    des éléments de construction modulaire « clés en main » qui constitueront cette extension.
       La prestation comprend la réalisation d'une salle de motricité de 110 m² en liaison avec le bâtiment
    existant.


3       GENERALITES

           3.1 Devis
       L'entreprise prend à sa charge l'établissement du devis qui comprendra un descriptif, un quantitatif et
    un estimatif de l'ensemble des prestations décrites ci-après.
      Les différentes pièces techniques (avis techniques, descriptifs des produits, ... ) seront fournies en
    complément du devis pour l'analyse technique de l'offre.
   L'entreprise joindra IMPERATIVEMENT à son offre :
   ➢   un calcul complet et détaillé des déperditions de la construction modulaire mise
       en place,
   ➢   un bilan annuel de consommation énergétique de l'ensemble des équipements
  L'analyse de l'offre, dans sa valeur technique, portera en priorité sur ce calcul des
déperditions et ce bilan annuel de consommation énergétique.
   Ce devis et ses pièces jointes seront fournis gratuitement à la Ville d'Echirolles après avoir effectuée
une visite des lieux des travaux. Cette visite initiale est obligatoire. L'entrepreneur conviendra d'un
rendez vous avec
   M. Gilles MALLET
   Tel : 04 76 20 64 22
   Port : 06 74 30 40 86

       3.2 Offre de prix
   Le prix remis par l'entreprise sera un prix global et forfaitaire. Il s'entend ferme, définitif et non
révisable.
   Le prix comprend l'ensemble des dispositifs permettant à l'entreprise d'exécuter les travaux
(échafaudages, moyens de levage, etc ...), ainsi que toute installation relative à la sécurité des travailleurs,
mais aussi du public et des tiers (balisage de sécurité, barrièrage, signalisation de chantier, etc ...).
   Le délai d'exécution des travaux ne dépassant pas trois mois, les travaux seront réglés en une seule fois
après réception des travaux et correction des éventuelles malfaçons constatées lors de cette réception.
   L'offre de prix comprendra, sur des devis estimatifs et quantitatifs différents :
   ➢   UNE PROPOSITION EN LOCATION
   ➢   UNE PROPOSITION EN ACHAT
   soit un total de 2 devis à présenter à la remise des offres

       3.3 Durée des travaux
   Les travaux seront exécutés impérativement entre le 5 juillet et le 24 août 2007.
   Un calendrier d'exécution sera établi durant la période de préparation correspondant à la période de
fabrication des éléments modulaires.
   L'entreprise précisera dans son offre :
   ➢   la date limite pour lui passer la commande des travaux
   ➢   le délai de fabrication
   ➢   la durée d'exécution des travaux
C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE Marcel CACHIN – Maternelle B – Extension préfabriquée – Marché de travaux





                 PRESCRITIONS TECHNIQUES


    4       DISPOSITIONS GENERALES

               4.1 Généralités
          Tous les renseignements concernant la situation des existants sont donnés à titre indicatif et sont non
        contractuels. Il revient à l'entreprise de s'assurer de la véracité des indications données dans le présent
        C.C.T.P. L'entrepreneur est seul responsable de la prise des cotes et des relevés sur site.

               4.2 Visite initiale
           La visite initiale s'effectuera avant la remise des offres en présence d'un représentant du Maître
        d'Oeuvre. Elle est obligatoire et sera conclue par la remise d'une attestation de visite ou par la remise du
        C.C.T.P.
           EN RAISON, DE ZONES D'ACCES DIFFICILES, LE MAÎTRE D'OEUVRE RECOMMANDE
        FORTEMENT A L'ENTREPRENEUR DE SE FAIRE ACCOMPAGNE PAR SON
        PRESTATAIRE CHARGE DU GRUTAGE DES ELEMENTS. Lors de l'exécution des travaux, le
        titulaire ne pourra pas se prévaloir des difficultés des accès pour demander une modification de son
        prix ou de délais supplémentaires.
           L'entrepreneur prendra en compte lors de sa visite initiale toutes les contraintes :
    ➢liées   aux zones de travaux,
    ➢liées   aux difficultés d'accessibilités (intérieur ou extérieur des bâtiments),
    ➢de    mise en place de moyens de sécurité pour ses personnels
    ➢dues    aux différents paragraphes de cet article « DISPOSITIONS GENERALES »
           L'offre de l'entreprise inclura la totalité de ces contraintes.

               4.3 Documents
           Avant l'exécution des travaux, l'entreprise fournira un Dossier d'Exécution des Ouvrages comprenant
        tous les plans, coupes, détails, certificats et documents techniques au Maître d'Oeuvre afin qu'il s'assure
        de la conformité des produits mis en oeuvre avec le présent C.C.T.P.
           Sur ces documents figurera une page de garde ou un cartouche précisant :
    ➢l'objet   du présent marché,
    ➢le   lieu du chantier,
    ➢le   Maître d'Ouvrage – le Maître d'Oeuvre,
    ➢l'entreprise   titulaire,
    ➢l'objet   du document
    ➢l'échelle

    ➢un    numéro de plan avec indice si nécessaire,


Rédacteur : Gilles MALLET
Version du 12 mars 2007                                                                                Page 4 / 9
C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE Marcel CACHIN – Maternelle B – Extension préfabriquée – Marché de travaux




    ➢une    date d'émission.
       Après les travaux, l'entreprise fournira un Dossier des Ouvrages Exécutés, reprenant l'ensemble des
    plans, coupes, détails, certificats et documents techniques corrigés après exécution. Ce D.O.E. Sera fourni
    en 4 exemplaires + 1 exemplaire sous format informatique.

              4.4 Protection des existants
           Les travaux comprennent la mise en place, en intérieur et en extérieur, des protections nécessaires afin
        de conserver les existants dans leur état d'origine. Les zones concernées s'étendent des accès extérieurs
        jusqu'au lieux même des travaux en passant par les lieux de circulation des personnels et véhicules des
        entreprises.
           Les élagages nécessaires seront réalisés par la Ville d'Echirolles. Aucun arbre ne sera abattu.
           Le Maître d'Oeuvre se réserve le droit de faire adapter, par l'entreprise, les protections qu'il jugerait
        insuffisantes.

              4.5 Nettoyage
           L'entreprise s'assurera d'un nettoyage quotidien, en continu, de ses zones de travaux.
           Préalablement à la réception des travaux, l'entreprise exécutera en sus, un nettoyage de fin de chantier
        sur l'ensemble des locaux installés, ainsi que dans tous locaux utilisés par les personnels.
           Les travaux de nettoyage seront exécutés avec des moyens adaptés aux salissures et comprendront en
        particulier un nettoyage des 2 faces des vitrages.


    5       ETAT ACTUEL

            Le bâtiment B de la maternelle Marcel CACHIN est constitué d'un seul niveau avec une toiture
        terrasse et un vide sanitaire. L'accès au vide sanitaire se fait dans la salle d'activités. Une grille de
        ventilation du vide sanitaire existe au niveau de la porte vitrée servant de liaison entre le bâtiment existant
        et l'extension.
           Les menuiseries sont en aluminium.
           Des faux-plafonds couvrent presque l'ensemble des plafonds (sauf bureau, sanitaires et coin lecture)
           L'armoire électrique générale se situe près de la classe 4.
           L'alarme incendie de type 4 se situe dans la salle d'activité, sur la cloison vers le bureau du directeur.
           L'alarme anti-intrusion se situe dans le bureau du directeur.
           La cour est en enrobé et comporte une grille d'évacuation des eaux pluviales à l'emplacement où sera
        implantée l'extension. L'entreprise veillera à conserver le bon écoulement des eaux pluviales au sol vers
        cet avaloir après la mise en place de l'extension et des jupes en ceinture basse.


           Le bâtiment contient de l'amiante dans les parties suivantes :
              ➢   dalles de sol         afin de ne pas libérer de fibres d'amiante, il ne faut pas utiliser de produits
                  de nettoyage abrasifs, ne pas les percer, les découper ou les poncer
           Le Dossier Technique Amiante est consultable auprès du Maître d'Oeuvre.



Rédacteur : Gilles MALLET
Version du 12 mars 2007                                                                                   Page 5 / 9
C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE Marcel CACHIN – Maternelle B – Extension préfabriquée – Marché de travaux





    6       ETAT FUTUR

           L'exécution de l'extension comprend l'ensemble des prestations nécessaires pour que l'ensemble soit
        directement fonctionnel à la réception.

               6.1 Prescriptions générales

                    6.1.1         Besoins
          Il s’agit de répondre aux besoins suivant :
           ➢   une construction modulaire de 110 m² (surface intérieure) comprenant une salle unique


          La structure mise en place devra comporter :
           ➢   un accès de liaison avec le bâtiment existant par la porte fenêtre donnant sur la salle d'activité.
               Cette liaison devra être étanche à l'air et à l'eau. Cette accès devra permettre le passage d'une
               personne à mobilité réduite
           ➢   une porte donnant sur l'extérieur sur le pignon sud
           ➢   une porte donnant sur l'extérieur sur la façade ouest

                    6.1.2         Exigences techniques
           Les exigences techniques de l'opération sont liées au respect des réglementations en vigueur et
        notamment :
              La NRT 2005
              Le règlement de sécurité incendie dans les E.R.P.
              Les règles neige et vent
              L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

                    6.1.3         Exécutions générales
          La réalisation de l'extension consistent en premier lieu dans l'exécution des points suivants :
           ➢   L’établissement des plans de conception et d’exécution qui seront soumis à l’avis du Maître de
               l’Ouvrage et du Contrôleur Technique désigné par celui-ci.
           ➢   L’établissement et le dépôt de la Déclaration de Travaux exempté de permis de construire.
           ➢   Le dimensionnement des fondations
           ➢   La réalisation des travaux de maçonnerie pour les fondations


           Les travaux comprennent le rattachement des différents réseaux (électrique, alarme incendie, alarme
        anti-intrusion) de l'extension à ceux du bâtiment existant. L'extension est à considérer techniquement


Rédacteur : Gilles MALLET
Version du 12 mars 2007                                                                                Page 6 / 9
C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE Marcel CACHIN – Maternelle B – Extension préfabriquée – Marché de travaux




    comme un agrandissement du bâtiment existant.
       En ce qui concerne les aménagements et équipements intérieurs, l’entreprise devra proposer une
    solution répondant aux exigences qualitatives et réglementaires liées au type d’activité sans oublier
    l’impact sur l’environnement.
       La structure n’étant pas utilisée les week-end et durant les congés scolaires, l'entreprise proposera des
    solutions en terme de gestion de l’énergie, permettant de réguler la température (chauffage et
    climatisation) en inoccupation et de pouvoir remonter rapidement en température lors de l’occupation des
    locaux.
      La gestion des déchets, le confort olfactif et visuel ainsi que la gestion des nuisances du chantier
    devront être prises en compte avec attention.

          6.2 Prescriptions particulières
       Ces prescriptions sont valables pour la partie principale de l'extension et pour la liaison avec l'existant.

                 6.2.1          Fondations
       L'entreprise prend à sa charge la conception et la réalisation des fondations (plots, semelles ou
    longrines) des éléments modulaires et annexes qu'elle met en place.

                 6.2.2          Plancher
       Le plancher sera monté sur une structure rigide en acier galvanisé. L'isolation thermique y sera
    intégrée répondant aux exigences de la RT 2005 en supprimant tous ponts thermique. Le produit isolant
    utilisé ne comportera aucun CFC.
       Le plancher sera recouvert d'un revêtement PVC de caractéristique U3 P3 minimum.

                 6.2.3          Murs
       Les murs extérieurs seront de construction résistante et revêtus d'un matériau qui réclame peu
    d'entretien.
      Ils assureront une excellente résistance au feu, aux conditions climatiques par une isolation répondant
    aux exigences de la RT 2005 et aux dégâts accidentels. Le produit isolant utilisé ne comportera aucun
    CFC.

                 6.2.4          Menuiseries
       Les portes extérieures seront en aluminium avec des montants comportant des systèmes à rupture de
    ponts thermiques. Les panneaux pleins comporteront une âme isolante. Les portes comportent seuil en
    inox, joints d'étanchéité, balai d'isolation en partie basse, ferme-portes avec système de blocage en
    position ouverte, butée de porte, becs de canne extérieur et intérieur ou barre anti panique à
    encombrement réduit sur les portes donnant sur l'extérieur et anti-pinces-doigts sur 1 m 50 de haut.
       Les cylindres définitifs sont à la charge de la Ville d'Echirolles.
       Localisation : 1 entrée de la salle depuis le bâtiment - 1 façade Ouest – 1 façade Sud
       Les fenêtres seront en PVC.
       Elles seront de type ouvrant à la française. Un des ouvrants sera en oscillo-basculant avec
    condamnation à clef. Elles comporteront des doubles vitrages avec des verres feuilletés 44/2 sur chaque
    face, une épaisseur entre les verres de 6 mm (minimum) composé d'un mélange d'air et d'argon.


Rédacteur : Gilles MALLET
Version du 12 mars 2007                                                                               Page 7 / 9
C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE Marcel CACHIN – Maternelle B – Extension préfabriquée – Marché de travaux




    L'ensemble du vitrage est à Isolation Thermique Renforcée en intégrant une glace peu émissive. Le
    coefficient thermique du vitrage sera au minimum de 2,1 W/m².K. Chaque fenêtre sera équipée en
    intérieur de stores en toile sur enrouleur avec manoeuvre par cordons.
       La salle ne comportera pas d'allège vitrée.
       Les fenêtres seront équipées de volets roulants, à manoeuvre par sangle à enrouleur. Les tabliers seront
    à lames isolées, en aluminium, avec un système de blocage en position fermée intégré dans le caisson.
       Localisation : 3 façade Ouest – 1 façade Est

                6.2.5          Toiture
       La toiture sera résistante aux impacts et comportera une isolation répondant aux exigences de la RT
    2005. Sur le toit, des points d'ancrage de sécurité seront disposés pour les opérations d'entretien. Le
    produit isolant utilisé ne comportera aucun CFC.
       Sur les plans transmis au moment de la remise des offres, l'entreprise fera apparaître nettement les
    évacuation des eaux pluviales de toiture. AUCUNE descente d'eaux pluviales ne se fera contre l'une des
    façade du bâtiment existant.

                6.2.6          Plafond
       A l'intérieur, le plafond permettra d'éviter les problèmes de condensation et sera facile à entretenir. Il
    permettra d'encastrer les luminaires.

                6.2.7          Electricité
      Le raccordement, à la charge de l'entreprise, se fera depuis l'armoire générale. Les travaux d'électricité
    comprennent toutes les sujétions de réalisations conformes à la NF C 15 100.
       L'ensemble de l'extension sera équipé en point lumineux autant que nécessaire, en fonction des
    utilisations particulières des locaux. Le titulaire veillera à utiliser des systèmes à faible consommation
    d'énergie.
       Les prises seront positionnées à 1 m 40 du sol.
       Les éclairages de sécurité seront positionnés aux endroits nécessaires selon les règles en vigueur et
    rattachés au dispositif de déclenchement du bâtiment principal.
      RAPPEL : Les choix des équipements influenceront le bilan annuel de consommation énergétique
    demandé en accompagnement de l'offre.
       Les coups de poing de déclenchement de l'alarme incendie seront disposés au niveau des évacuations
    et reliés à l'alarme incendie existante. Les sirènes seront également positionnées dans les locaux en
    nombre suffisant et raccordées à l'alarme incendie.
        Les détecteurs d'intrusion seront positionnés aux endroits judicieux afin de couvrir l'ensemble de
    l'extension. Le câblage sera effectué des détecteurs jusqu'à la centrale anti-intrusion (Aritech CD 34)
    située dans le bureau du directeur. Le branchement du câblage sur cette centrale sera à la charge de la
    Ville d'Echirolles.
       Les détecteurs seront de type Aritech DD105 DT ou Bosch 360° de façon à harmoniser l'installation
    déjà en place.






Rédacteur : Gilles MALLET
Version du 12 mars 2007                                                                             Page 8 / 9
C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE Marcel CACHIN – Maternelle B – Extension préfabriquée – Marché de travaux




                    6.2.8         Chauffage – Climatisation
          Le chauffage et la climatisation seront produits par des systèmes réversibles.
          Ces appareils respecteront les prescriptions suivantes :
           ➢   modèles muraux
           ➢   plage de fonctionnement adaptée au site.
           ➢   fluides utilisés respectueux de l'environnement.
           ➢   classe énergétique très performante
           ➢   niveau sonore très bas
           ➢   pilotage par télécommande avec programmation en fonction des plages d'occupation spécifique à
               un bâtiment scolaire (cf art 6.1.3)
          RAPPEL : Les choix des équipements influenceront le bilan annuel de consommation énergétique
        demandé en accompagnement de l'offre.

                    6.2.9         Divers
        Un accès Personne à Mobilité Réduite, selon les règles en vigueur, sera réalisé au niveau de la porte
         d'accès extérieur en pignon sud.
        Un accès Personne à Mobilité Réduite, selon les règles en vigueur, sera réalisé au niveau de la porte
         d'accès intérieur dans la salle d'activité, afin de permettre un passage entre le bâtiment actuel et
         l'extension.
        Des jupes seront posées en ceinture basse de la structure afin d'interdire la possibilité aux enfants de
         pénétrer sous la structure. Ces jupes devront tout de même permettre le ruissellement au sol des eaux de
         pluies jusqu'à l'avaloir situé sous la structure.
        Des massifs seront réalisés si nécessaire au niveau des portes pour permettre de faire palier et marches
         pour sortir de l'extension. Ces massifs comprennent également la liaison avec le bâtiment existant.






Rédacteur : Gilles MALLET
Version du 12 mars 2007                                                                             Page 9 / 9

								
To top