Interventions contre le gel Reconstructions (transitions) et

Document Sample
Interventions contre le gel Reconstructions (transitions) et Powered By Docstoc
					     Interventions contre le gel
Reconstructions (transitions) et isolation




Service des chaussées
   Reconstruction avec transition
 But
   Éliminer  ou atténuer les soulèvements au gel
   Répartir les soulèvements différentiels de façon
    plus graduelle pour atténuer l’impact sur l’uni de
    surface
 Principe
   Reconstruction   localisée avec protection quasi-
    totale contre le gel
   Raccordement aux extrémités avec une pente
    douce (transition) dans le sol le plus sujet à bouger.
   La profondeur d’excavation est fonction de l'indice
    de gel et de la classification de la route.
Transition (soulèvement inverse)
  Soulèvement sans transition

  Avec transition
       Ligne d'infrastructure                         Structure de la chaussée

                           Matériau        Profondeur
                           de classe "A"   de la transition
         1
              20

                                                    Sol naturel gélif
Transitions (norme tome II, chapitre 1.8)

 Transition    transversale
   Sol/sol    (remblai et déblai)
   Sol/roc
 Transition    longitudinale
   Sol/sol   (remblai et déblai)
   Sol/roc
   Tranchées
 Tranchées(longitudinales et transversales)
 Approches de ponts
Transition longitudinale sol/sol
          Sol gélif en déblais




      Sol + gélif
Transition longitudinale sol/roc




                          Sol + gélif
Tranchée transversale sur route existante
  Sans transition     Avec transition
    Traitement des blocs près de la ligne
             d ’infrastructure
   Enlever les blocs de 200 à 300 mm dans le premier 300 mm
   Enlever ou fragmenter les blocs de plus de 300 mm dans le
    premier 600 mm
        Isolation des chaussées
           prouvée
 Efficacité
 Environ 5$/m2
                    Isolant Normalisé
Norme 14301: Polystyrène pour construction routière, Type A
    Résistance     en compression (min.)
       400   kPa             ( polystyrène extrudé)
    Module       de compression (min.)
       15   MPa
    Résistance     thermique (min.)
       0,86   m² °C/W        ( k = 0,03 W/m°C)
    Absorption      d’eau en volume (max.)
       0,7   %
Mise en place de panneaux isolants
 Surface  uniforme et exempte d’aspérité
  (poinçonnement)
 Panneaux posés parallèlement à la ligne de
  centre
 Alterner les panneaux
     d’une demi-longueur
     (croiser les joints dans
       les 2 sens)
   Précautions lors de la mise en
         place de l'isolant
 Circulation   lourde interdite sur la surface de
  l’isolant
 Éviter de déplacer ou d’endommager l’isolant
  lors de la mise en place de la fondation
   Ne pas trop abaisser la lame du bouteur
   Au besoin fixer les panneaux (ex: chevilles de
    bois)
 Première   couche de fondation sur l’isolant
   300   mm minimum après compactage
Matériaux isolants expérimentés au SC

              Polystyrène extrudé
              Polystyrène expansé
              Sciure de bois
              Copeaux de pneu/sable
              Béton isolant




Volonté d’élargir la gamme des produits acceptés par la norme
Formules et abaques de   Logiciel pour une protection
 conception pour une       totale ou à soulèvement
  protection totale :              contrôlé :




(voir Annexe TSC-04)
        Précaution contre le givrage
   Critère classique (norme) :
       Minimum de 450 mm de gravier au-dessus de l’isolant


   Calcul d’optimisation :
       Voir Info DLC, décembre 2003
         Conclusions sur l’isolation
 Le recours à l’isolant vise les problèmes de gel
  justifiant une intervention majeure
 L’isolation est extrêmement efficace pour :
   freinerla pénétration du gel
   éliminer les gonflements et distorsions de profil
    causés par le gel
 Efficace à un point tel que la transition aux
  extrémités pose le problème le plus délicat
   Si possible, débuter et arrêter l’isolation dans des
    secteurs non-gélifs (roc, remblai, tablier de pont, etc.)
   Conclusions sur l’isolation (2)
 L’optionisolation présente un coût très
 compétitif par rapport à la sur-excavation
 conventionnelle pouvant offrir une
 performance similaire
     mm de polystyrène isole comme 600 mm de
   25
    MG 112 pour le prix d’un sous-profil de 200 mm


 Travaux en cours pour élargir la gamme de
 produits normalisés
Références sur l’isolation des chaussées
   Norme   14301 « Polystyrène pour construction
    routière »
   Norme « Structures de chaussées » tome II,
    chap. 2.6
   CCDG, chapitre 19.9
   Guide de préparation des projets routiers
    (Annexe TSC-04)
   Devis type « Isolation des chaussées » (ci-
    joint)

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:35
posted:3/12/2012
language:French
pages:18