LA LECTURE DE TRAJECTOIRE

Document Sample
LA LECTURE DE TRAJECTOIRE Powered By Docstoc
					    LA LECTURE DE

      TRAJECTOIRE
                  Jean-Charles THEVENOT
           FPC Volley Ball, Académie de Reims, 2008




Un enjeu fondamental dans la formation
       de l’élève en Volley ball.
Les paramètres des trajectoires.
• La trajectoire de la balle afférente peut
  varier en:
• Vitesse = plus ou moins vite en fonction
  du coup joué et de la hauteur du filet.
• Direction = droite, gauche.
• Hauteur = haut, bas.
• Profondeur = zone avant, zone arrière.
• Effet = sans, flottant, lifté,…
• La trajectoire est toujours descendante.
Le principal problème posé au
  débutant est de gérer cette
         contradiction:
 Analyser l’ensemble de ces
 paramètres dans un laps de
         temps réduit.
              ET
 Défendre et attaquer dans la
   même action de frappe.
   Lecture de trajectoire tardive.
• Le plan de frappe est
  reculé.
• La frappe s’exécute
  d’arrière en avant avec
  un mouvement vers le
  filet = faute.
• Frappe en bloc non
  contrôlée (l’élève « tape »
  la balle).
 Lecture de trajectoire erronée.
• Posture droite avec plan de
  frappe reculé.
• Les mains sont à plat et
  dirigées vers le haut.
• La balle tourne vers l’arrière
  et monte au-dessus du
  joueur.
• Pas d’utilisation des jambes
  pour pousser.
      Hypothèses explicatives
• Metzler (EP.S N° 321) explique que l’élève
  débutant n’a pas les capacités perceptives
  suffisantes pour identifier précisément le « point
  mort » de la trajectoire de la balle afférente, ce
  qui le conduit à se placer trop en avant ou trop
  en retrait du point de chute de la balle.
• Les temps de traitement de l’information
  (surcharge informationnelle) et de réaction sont
  longs.
  Une lecture de trajectoire
  précoce et précise, c’est:
 •Un placement optimal sous la balle.
        •Des frappes équilibrées.
   •Des renvois dirigés et contrôlés.
  •La possibilité d’une meilleure prise
  d’information sur l’espace adverse.
     •Une meilleure différenciation
  réceptionneur – non-réceptionneur.
•La possibilité de varier les trajectoires.
    Mise en relation des intentions de
         l’élève avec ses prises
              d’informations:
• Construire la frappe = centration sur la balle.
• Construction du camp défendu = ne pas laisser
  tomber la balle.
• Construire l’obstacle à franchir (filet) = jouer haut.
• Construction du partenaire = jouer avec, échanger.
• Construction du camp attaqué = attaquer la cible.
• Construction de l’adversaire = jouer contre.
• Construction du partenaire = construire avec.
•   Cf. Mariot. Revue EP.S
Une meilleure lecture de trajectoire
au service d’une intention tactique:
         • JEU EN UN CONTRE UN.
• Intention tactique N°1: Renvoyer la balle
  sur l’adversaire pour tenir l’échange.
• Intention tactique N°2: Renvoyer la balle
  dans l’espace libre identifié pour gagner le
  point.
• Intention tactique N°3: Créer l’espace
  libre    pour     marquer      de     manière
  intentionnelle (incertitude spatiale).
Une meilleure lecture de trajectoire
au service d’une intention tactique:

      • JEU EN DEUX CONTRE DEUX.
• Intention tactique N°4: Coopérer à deux
  pour attaquer la cible adverse depuis
  l’espace de marque avant.
Une meilleure lecture de trajectoire
au service d’une intention tactique:
    • JEU EN TROIS CONTRE TROIS ET
          QUATRE CONTRE QUATRE.
• Intention tactique N°5: Coopérer pour
  varier les opportunités d’attaque (création
  d’incertitude événementielle: attaques en
  postes 4, 2 voire 3 ou 1).
• Intention tactique N°6:         S’organiser
  collectivement pour créer de l’incertitude
  temporelle (jeu plus ou moins proche du
  filet et du passeur).
  Critères de réalisation pour une
       lecture de trajectoire
         précise et précoce.
• Concentration.
• Regard centré sur la balle le plus tôt
  possible (avant le passage au-dessus du
  filet).
• Prise d’information sur l’adversaire (son
  placement, son orientation, ses capacités).
• Attitude pré dynamique.
      Attitude pré dynamique.

• Regard centré sur la
  balle.
• Jambes semi fléchies.
• Appuis sur les plantes de
  pieds.
• Si possible un pied
  légèrement avancé en
  réception     (le    pied
  extérieur).
• Les mains hautes.
Indicateurs de lecture de trajectoire
• LECTURE TARDIVE               • LECTURE PRECOCE
• Frappes à une main.           • La balle tombe sur le
• Déséquilibre      (sur   un     front du joueur.
  pied).                        • La frappe est équilibrée
• Plan de frappe reculé ou        (deux mains au-dessus
  avancé.                         de la tête).
• Trajectoires aléatoires.      • Le renvoi est dirigé et
• Frappes dirigées vers le        contrôlé.
  haut voire l’arrière.         • La réception est assurée
• Frappes en bloc.                par un des deux joueurs.
     Comment provoquer une
   meilleure lecture de trajectoire
            chez l’élève?
• Une sollicitation maximale des ressources bio
  informationnelles et du système de traitement de
  l’information :
• Des espaces et des effectifs de jeu réduits.
• Des cibles précises à atteindre (zones, adversaires,
  partenaires).
• Des situations mobilisatrices: jeu, opposition.
• Une représentation du jeu centrée sur la rupture de
  l’échange.
               Jeu au mur.
• Frappes avec la tête en
  extension.
• Alignement œil-main-
  ballon.
• Oblige l’élève à jouer haut
  (utilisation des jambes).
• Favorise le placement sous
  la balle (déplacements
  courts).
                Le jonglage.
• Frappes dirigées vers le
  haut.
• Tête en extension.
• Plan de frappe.
• Sensations manuelles.
• Technique de passe
  haute.
• Attention! Le jonglage doit
  toujours être réalisé en
  mouvement vers l’avant !

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:14
posted:3/12/2012
language:
pages:17