COMMUNIQUE DE PRESSE by OLIAo5

VIEWS: 5 PAGES: 6

									                                          COMMUNIQUE DE PRESSE



Le CLUSTER LUMIERE a organisé le jeudi 15 septembre 2010 une journée de rencontre et de découverte des
laboratoires du CEA-Leti sur le campus MINATEC. Elle a réuni 80 personnes parmi lesquelles de nombreux chefs
d’entreprise, responsables BE ou R&D, directeurs commerciaux et ingénieurs d’études.
Les sociétés présentes couvraient l’ensemble de la filière éclairage : fabricants de matériels d’éclairage, fabricants de
systèmes de gestion, sous traitants électronique, optique, plastique…, bureau d’études et d’ingénierie, distributeurs de
matériels électriques...
Le thème général était : Quelles applications pour l’éclairage. Les sujets des conférences qui se sont succédés sont :
 Un point sur les LED,
 OLED : une nouvelle source d’éclairage,
 PLED et techniques d’impression,
 Nano luminophores pour l’éclairage,
 Nouveaux dissipateurs en matériaux composites,
 Imageur souple à base de polymères,
 Gestion de l’éclairage pour l’efficacité énergétique des bâtiments et le confort des occupants,
 Systèmes électriques autonomes
 Batteries pour module photovoltaïque intégré,
En complément, plusieurs visites de laboratoires et du showroom ont été organisées à la mi journée.
Cette manifestation est une des expressions caractéristiques du CLUSTER LUMIERE dont la vocation est le
rapprochement des entreprises entre elles et avec tous les acteurs technologiques de la filière éclairage.

M. Xavier HUGON est le responsable du département OPTRONIQUE au CEA-Leti. De quoi s’agit-il ?

Le département OPTRONIQUE est un des départements du Leti. Nous y
traitons les technologies utilisant le photon pour toutes applications (équivalent
à l’électronique avec l’électron). Le département OPTRONIQUE comprend deux
volets : l’imagerie et les composants photoniques.
Dans ce dernier volet se situe le programme éclairage (avec 2 autres
programmes). Les objectifs du département OPTRONIQUE sont en outre, pour
l’éclairage, de soutenir et développer le tissu industriel autour des composants
et des équipements qui les utilisent.
Nous nourrissons l’ambition de permettre la création, en France, d’une filière composant pour l’éclairage. Nous
désirons accroître nos collaborations avec les PME / TPE du secteur.
Pour information, plus de 80% des travaux de laboratoire se retrouvent en application dans les produits industriels
issus de ces collaborations. Dans ce département, nous travaillons sur plus de 50 projets par an, d’une durée de
quelques semaines à plusieurs mois (hors grands projets de recherche multi annuels). Nous disposons de 8
laboratoires métiers et de plusieurs dizaines de thématiques (mixte inter laboratoires).
Le département OPTRONIQUE regroupe 250 personnes – 70% en imagerie et 30 % en composants photoniques
(inclus le programme éclairage). Nos perspectives de développement avec les industriels sont importantes notamment
au travers de ces journées et nos liens avec le CLUSTER LUMIERE.

M. Patrick MOTTIER est Responsable du Programme « Eclairage » au CEA-Leti.
Quel est l’objectif du programme ?

Au CEA, le Responsable Programme est chargé d’une mission technico-commerciale, c’est à dire qu’il doit monter
et assurer le financement des travaux de recherche des laboratoires sur les thématiques qui le concernent.
Il propose aux industriels des projets de collaboration devant aboutir au transfert de technologie du CEA vers
l’industrie. Ces lignes programmes sont suivant le cas, orientées « technologie » ou « marché ».
Le Programme « Eclairage » a démarré en 2006 sur une orientation purement technologique, mais a évolué très
rapidement vers une orientation « marché » pour satisfaire la diversité des besoins industriels identifiés auxquels le
CEA pouvait répondre.
                           Les sujets impliqués concernent bien sûr les LED, rupture technologique majeure dans
                           l’éclairage, mais aussi les techniques « périphériques » telles que LED organiques,
                           management thermique, asservissement ou contrôle/commande des systèmes d’éclairage,
                           en fonction de la présence ou non de personne, de la lumière naturelle etc. Ceci justifie
                           d’ailleurs notre implication dans le CLUSTER LUMIERE.
                           Ma collaboration avec le CLUSTER LUMIERE est fondamentale car elle permet d’ancrer le
                           programme dans le monde industriel par la connaissance des besoins et des marchés,
                           mais aussi cibler les technologies qui sont les plus prometteuses pour les entreprises et
                           ainsi orienter les projets des laboratoires.
                           Outre la R&D, nous proposons également des prestations de services par exemple en
                           ouvrant aux sociétés l’accès à nos moyens de test.
Ce type de journée favorise la connaissance mutuelle entre acteurs industriels et laboratoires de R&D. Nous espérons
qu’elle aura pour conséquence l’émergence de projets de développement en partenariat avec certaines sociétés présentes.

Mme Françoise CHAUTAIN est Responsable Interface CEA Grenoble / PME.
En quoi consiste son travail ?

Le Département Systèmes et Intégration Système (DSIS), au sommet de la pyramide du CEA-Leti, assure
l’intégration de technologies émergentes dans des applications de toutes natures. Plus proche de l’utilisation finale
des technologies développées au Leti, ce Département se trouve en bonne place pour assurer leur transfert vers
les industriels. Mme Françoise CHAUTAIN est « Responsable Interface CEA Grenoble / PME ». Autrement dit, elle
est en charge des liens et relations entre le CEA et les entreprises industrielles.
L’étendue des sociétés concernées par sa mission couvre essentiellement les
effectifs allant de 1 à 250 personnes. Son objectif est de sensibiliser les TPE et
les PME pour des partenariats techniques dans un but de consolidation et de
développement, pour permettre au plus grand nombre de ces petites entreprises
d’atteindre des effectifs de l’ordre de 300 à 450 personnes, tailles qui
correspondent à des ETI (Etablissement à Taille Intermédiaire).
La première mission consiste à mettre en relation les acteurs concernés. Il faut
donc orienter les industriels vers les laboratoires les plus à même de répondre à
leurs besoins.
Les technologies identifiées doivent présenter une maturité suffisante pour pouvoir être mises en œuvre dans les
produits industriels avec des délais acceptables pour l’entreprise. Pour cela, Mme CHAUTAIN utilise 2 moyens à
sa disposition :
- une organisation interne suivant les lignes programmes identifiées. Les Responsables Programmes peuvent
déterminer les laboratoires les plus concernés par un sujet de collaboration éventuelle.
- un portefeuille de fiches technologiques classées par                            Table TTT
niveau de maturité, qui décrivent les travaux menés au                             Une nouvelle interface tangible.
Leti. Elles permettent de déterminer le degré de                                   Dans le cadre du projet ANR TTT (Table
                                                                                   Tangible    et   Traçable)    dédié   au
qualification de la technologie développée par le                                  développement d’une nouvelle interface
laboratoire et sa capacité d’externalisation vers                                  homme-machine, le CEA-Leti a conçu et
                                                                                   réalisé une maquette interactive (HIRAM)
l’industrie.                                                                       appelée à changer les usages de
En complément, le Département Systèmes apporte une                                   présentation de projets urbains. L’expertise
                                                                                     du     CEA-Leti      dans    l’intégration   de
vision globale sur l’ensemble des programmes en                                      technologies      RFID    (Radio      Frequency
particulier au travers du « showroom » mis en place sur                              IDentification) et de capteurs de mouvements
                                                                                     a permis cette innovation.)
le site. Il matérialise l’utilisation des travaux de laboratoire
sous la forme d’exemple au plus prêt du marché.
« Souvent, les industriels s’approprient nos                                             DEMOLOC
exemples et nous les restituent sous la forme                                            Un système de localisation
d’autres applications        auxquelles nous                                             opportuniste.
                                                                                         Développé dans le cadre d’un
n’aurions pas pensé. C’est la meilleure                                                  projet ANR, ce système de capture
illustration de l’apport mutuel CEA–Industriels                                          de mouvement autonome et
pour proposer des solutions et des produits                                              embarqué, est couplé à un
                                                                                         système de localisation utilisant
directement applicables au marché » nous                                                 une technologie de bande ultra
explique Mme CHAUTAIN.                                                                   large.

Il faut également déterminer les entreprises susceptibles de répondre favorablement à cette démarche. Pour cela,
le Département Systèmes s’est doté d’une offre appelée « Pépite » adaptée au transfert technologique vers les
industries intégratives en général et les petites structures en particulier.
En collaboration avec les Responsables Programmes, le CEA établit une liste d’entreprises à rencontrer suivant
différents domaines d’activité tel que l’électronique, les objets communicants, la traçabilité… et les thématiques
des programmes du CEA (éclairage, santé …).
Les avantages d’une telle collaboration sont multiples – qualité des travaux des laboratoires, compétence et
expertise des scientifiques, notoriété pour l’entreprise qui collabore avec le CEA (retombées variées), ouverture sur
l’éducation (stage, embauche …). Pour faciliter les rapprochements, le CEA travaille à vaincre les « idées reçues »
liées à la taille respective des structures (CEA – PME), les temps de réponses correspondants, les coûts générés.
Sur ce sujet, le CEA peut orienter les industriels vers différentes voies de financement par sa connaissance des
outils disponibles en France et en Europe pour faciliter l’investissement des industriels en recherche et
développement et donc, le retour sur investissement consécutif.
Outre le crédit impôt recherche très avantageux lors d’un projet de R&D externalisé au CEA (de 60% à 100 % de la
dépense en cas d’éligibilité), les subventions européennes ou des pôles de compétitivité, l’association de plusieurs
industriels à un projet collaboratif multi entreprises peut apporter un appui très favorable pour toutes les parties.
En quelques chiffres, le CEA gère aujourd’hui près de 300 projets avérés avec des petites structures, réparties sur
la quasi totalité du territoire France Métropolitaine et Corse (20 régions sur 22 couvertes). Dans le programme
éclairage, cela représente une vingtaine de projets dans les PME, une dizaine dans les ETI, répartis dans 8
régions en France pour un nombre total de projets suivis avec des industriels de l’ordre d’une cinquantaine.
La journée organisée avec le CLUSTER LUMIERE offre des perspectives notoires pour accélérer les échanges
avec les industriels. De nouvelles rencontres entre le CEA et les industriels de la filière éclairage seront organisées
dès le début de l’année 2011 autour du nouveau showroom.

Il est aussi important que le CEA participe à d’autres manifestations ou évènements organisés par le CLUSTER
(Mme CHAUTAIN a noté la date de la prochaine réunion). Le CLUSTER LUMIERE peut également solliciter Mme
CHAUTAIN ou M. MOTTIER pour des présentations moins techniques afin d’informer les adhérents sur les
avantages d’une collaboration PME – CEA. Des actions conjointes pourront aussi être envisagées.

Le CLUSTER LUMIERE : un fédérateur des connaissances des entreprises de l’éclairage et le lien
entre la recherche et les adhérents.

La filière éclairage représente en Rhône-Alpes plus de 300 entreprises dynamiques et
innovantes. Des grands groupes comme Philips France, Legrand, Fagerhult, Disano,
Sonepar, Citeos et Forclum …, côtoient des PME/PMI, des fabricants, des ingénieristes,
des bureaux d’études, des distributeurs, des sociétés de services. Des laboratoires
scientifiques et techniques, publics et privés (ENTPE, CEA, CSTB, IAE, INSA..), des
écoles d’ingénieurs et des universités forment chaque année les nombreux étudiants
impliqués dans la filière.
Leurs savoir-faire contribuent à la fabrication de produits et de services, intégrant les
besoins aussi différents que le confort, la santé, les économies d’énergie, et
l’environnement durable. Forte de ce nombre important d’acteurs impliqués dans le
secteur de la lumière, la métropole Lyonnaise dispose d’un cluster : « le CLUSTER
LUMIERE ».
Il fédère les savoir-faire dans le domaine de l’éclairage et de la lumière, et il s’est donné pour mission de relever
les challenges de la maîtrise énergétique, de dynamiser les efforts d’innovation autour des nouvelles technologies,
dont la technologie LED qui est en train de révolutionner le marché de l’éclairage, et de soutenir le développement
économique des entreprises.
Le CLUSTER LUMIERE a obtenu en mai 2010 le label « grappes d’entreprises » de l’Etat pour son projet de plateforme
d’innovations technologiques LED… En effet, face aux enjeux d’innovation dans les nouvelles technologies
d’éclairage, le CLUSTER s’appuiera sur cette « plateforme d’innovation mutualisée pour l’éclairage LED» pour :
- Favoriser l’industrialisation de la technologie LED dans les entreprises,
- Dynamiser les échanges entre PME / Industriels, proches du marché, et les laboratoires de R&D pour favoriser
l’émergence de nouveaux projets
- Mutualiser des ressources et des moyens de simulations et d’essais, pour les rendre accessibles aux industriels.


                                  Témoignages de sociétés participantes


GIRUS – Bureau d’études et d’ingénierie pour le bâtiment et les infrastructures techniques
GIRUS est un Bureau d’ingénierie spécialisé dans les grands équipements publics et privés depuis 1981. Son
siège est situé à Vaulx-en-Velin (69120). GIRUS suit de très près l’évolution des technologies autour de la LED,
car cette nouvelle source vient bouleverser les solutions dites traditionnelles de l’éclairage. L’évolution de la LED
est très rapide, trop rapide et on trouve de tout sur le marché ces dernières années.
Il est donc indispensable d’assurer une veille technologique et de rencontrer les acteurs qui travaillent sur la
fiabilité de ces nouvelles sources lumineuses... De plus, l’esthétique étant souvent liée à des effets de mode, il est
important d’adapter le bon produit en fonction des applications.
GIRUS, qui se veut toujours plus innovants, explore ces technologies émergentes, leurs nouvelles contraintes, les
nouveaux principes techniques associés, les avantages et inconvénients par applications, car notre métier
demande toujours plus de technicité et d’expertise.
Pour ce faire, il est donc nécessaire de connaître les axes de recherche de grands fabricants, des PME innovantes et
des laboratoires comme le CEA qui travaillent sur les performances et l’efficience des nouvelles solutions : c’est un gage
certain de pérennité. Ceci afin de continuez à prescrire intelligemment et d’expliquer nos choix à la maîtrise d’ouvrage.
GIRUS – Jérôme DE FILLIPIS – Responsable Pôle Electricité 69 – tél. : 04 37 45 29 28 – www.girus.fr.

FAGERHULT – Fabricant international de matériel d’éclairage pour les espaces professionnels
FAGERHULT est un groupe international, constructeur de matériel d’éclairage professionnel, fondé en 1945 et
d’origine Scandinave. Notre objectif est d’être un acteur européen majeur dans ce domaine. Nous avons deux
atouts précieux : maîtriser les techniques des sources d’éclairage et concevoir au mieux la partie réflecteur. Ainsi,
la qualité et la quantité de lumière dispensée par l’appareil d’éclairage seront optimum.
Nous connaissons déjà bien le sujet des LED et nous avons opté depuis longtemps sur ces sources que nous
considérons comme un produit d’avenir. Notre démarche est raisonnable et progressive, sans précipitation, afin
d’assurer une fourniture adapter aux attentes des utilisateurs.
En participant à cette journée, nous avons souhaité acquérir des informations scientifiques très en amont de nos
travaux de R&D, informations essentielles et objectives sur le potentiel de ces sources lumineuses (LED – OLED –
PLED), les développements technologiques, les directions d’évolution.
Le CEA nous a paru être un interlocuteur parfait dans ce but. Nous voulons
également confronter les informations diffusées sur le marché souvent
orientées « marketing » avec des arguments techniques vérifiables par tous
sur ce site du CEA.
Les journées organisées par le CLUSTER LUMIERE sont aussi l’occasion de
rencontrer d’autres industriels et d’échanger des orientations et des avis sur
les éléments terrains et nos impressions sur le marché de l’éclairage.
Nous acquérons ainsi une vision plus globale que celle que nous avons par nos propres recherches et notre seule
présence sur le marché. En cela, elles sont fondamentales et nous y participons autant de fois que possible.
Dès à présent, nous mesurons plusieurs retombées à cette journée. Nous allons pouvoir mieux préparer aux défis
technologiques de demain (application des OLED par exemple) et anticiper sur le futur à moyen et long terme.
Nous allons aussi conforter notre position en interne dans le groupe.
Enfin, cette journée est une source privilégiée d’arguments indépendants pour nos approches commerciales. En
conclusion, cette journée nous permet une veille technologique, une veille informative, un échange avec les
scientifiques et les industriels.
FAGERHULT – Cédrik MATHAN – Directeur Général France – tél. : 04 37 22 64 10 – www.fagerhult.fr.

MARMILLON – Plasturgiste spécialisé dans les sous-ensembles et les composants destinés au
marché de l’éclairage
Le marché de l’éclairage est en train de vivre une vraie rupture technologique et de nouveaux systèmes optiques
sont au cœur de cette révolution. Le métier de base de MARMILLON est la plasturgie et depuis 2003, nous avons
intégré une technologie complémentaire de métallisation.
Ce « process » est directement applicable sur les réflecteurs optiques pour des applications domestiques et
automobiles dans le domaine de l’éclairage. Dans le cadre de notre veille technologique, nous devons suivre les
orientations futures du marché et les performances requises des nouveaux systèmes intégrant les LED…
Nous voulons comprendre quel sera l’impact de la LED sur notre savoir faire à court et moyen terme. Les
réflecteurs sont au centre d’un nouveau sous ensemble LED dans ce marché en mutation et les matériaux dit
classiques n’offrent pas toujours une réponse face aux nouvelles contraintes : pièces plus complexes, sources
LED très petites, conduit de lumière nécessitant une transparence parfaite…
La rencontre organisée par le CLUSTER LUMIERE nous a permis de prendre contact avec le CEA ; les équipes
travaillant sur la technologie LED et OLED nous ont présenté leurs travaux et applications dans le cadre du
développement de la collaboration avec les PME ; des axes concrets de recherche sont dès à présent à explorer
(ex: application des nano luminophores, surmoulage, propriétés des matériaux…).
F. MARMILLON S.A. – Cyril HELIE-JOLY – Directeur Commercial – tél.: 04 74 73 28 68 – www.marmillon.com.

CALIGO - LAGO – PME concepteur et fabricant, spécialiste de l’éclairage urbain à LED
La société CALIGO, marque LAGO, est une PME française et indépendante, d’environ 20 personnes, basée près
d’Annecy (Cran Gevrier). Nous avons créé notre première gamme de petit éclairage portatif à LED il y a déjà 20
ans. Fort de cette connaissance et expérience dans ce domaine, cette activité s’est développée vers le mobilier et
l’éclairage urbain grâce à l’arrivée des LED haute puissance.
Aujourd’hui LAGO propose une gamme complète d’ensemble à LED de la borne à l’éclairage routier. Les LED sont
donc un sujet bien connu. Nous avons une expérience importante dans leur intégration et nos derniers
candélabres introduisent des facteurs d’innovation majeurs sur cette technologie.
Le CLUSTER LUMIERE nous facilite l’accès à des sites de recherche
appliquée et nous apporte le bénéfice d’une organisation clef en main. Ce type
de journée thématique est nécessaire car elle permet la rencontre et les
échanges entre experts techniques – les scientifiques du site CEA et les
spécialistes R&D des industriels participants.
Cette journée va nous permettre d’accéder à une information technologique
dont nous avons impérativement besoin et à laquelle nous n’aurions
probablement pas accès sans le concours du CLUSTER.
Le travail de veille technologique est délicat car nous ne pouvons l’effectuer que par période, en dehors de nos
phases d’études et développement.
Les sujets abordés qui nous ont particulièrement intéressés sont les nouveaux dissipateurs en matériaux
composites et les batteries pour module PV intégré. Egalement, les nano luminophores associés à l’utilisation des
LED permettent des options d’évolution très intéressantes pour de nouveaux luminaires. Nous allons intégrer ces
informations pour faire des choix technologiques et marketing appropriés.
L’offre du CEA, pour des projets collaboratifs, nous séduit particulièrement. Nous souhaitons pouvoir suivre
certains développements en cours et nous associer au bon moment à un programme dans nos centres d’intérêt.
CALIGO-LAGO – Eric LAFOND – Responsable R&D – tél. : 04 50 69 39 15 – www.lago.fr.




Pour tout renseignement complémentaire sur le CLUSTER LUMIERE, vous pouvez accéder à note site à
l’adresse : www.clusterlumiere.com.
Vous pouvez aussi contacter :
Mme Raphaëlle RECHAGNEUX                                            M. Eric LOBET
Tél. : 04 72 40 82 68                                               Tél. : 01 48 58 30 24 ou 06 08 64 53 27
Mail : rechagneux@lyon.cci.fr                                       Mail : e.lobet@wanadoo.fr




Pour tout renseignement complémentaire sur le CEA-Leti, visitez notre site web www.leti.fr
Contact presse CEA-Leti
Thierry Bosc
+33 4 38 78 31 95
Mail : thierry.bosc@cea.fr




Ont participé à ce communiqué :
M. Xavier HUGON – CEA-Leti
M. Patrick MOTTIER – CEA-Leti – Tél. : 04 38 78 48 69 – Mail : patrick.mottier@cea.fr,
Mme Françoise CHAUTAIN – CEA-Leti – Tél. : 04 38 78 22 83 – Mail : francoise.chautain@cea.fr,
M. Patrick CLERC GIRARD - CLUSTER LUMIERE – Tél. : 04 72 40 57 07 – Mail : clert@lyon.cci.fr

								
To top