Synth�se sur le Naturalisme

Document Sample
Synth�se sur le Naturalisme Powered By Docstoc
					Mlle Grilli
 Révolutions des 1830 et 1848

 Avènement de l’ère industrielle

 Montée du socialisme

 Exode rural : prolétariat urbain ; richesse aux mains de la
  Grande Bourgeoisie.

 En 1871 : « La Commune » révolte du prolétariat ; sortie du
  Manifeste du parti communiste par Marx et Engels qui
  prône une théorie matérialiste de l’Histoire : la lutte des
  classes et l’exploitation du prolétariat par le Capital.
 Essor des sciences et de la biologie
  avec Darwin




                      Essor de la médecine expérimentale
                       avec Claude Bernard


 Naissance du Positivisme
  avec Auguste Comte
 Littré au XIXe siècle donne :
« Système pratique des artistes qui s’attachent à
  reproduire la nature telle qu’elle est »

 Le naturaliste est le savant qui s’occupe des sciences
  naturelles
 Doctrine philosophique qui prétend que seuls existent
  les faits de la nature.
 C’est Zola qui lui donne ses lettres de noblesse en
  littérature.
 Cherche à reproduire      S’intéresse à la
 avec exactitude la          physiologie qui étudie les
                             interactions entre un organisme vivant et son
 réalité « banale » qui
                             environnement  , aux lois de
 n’était pas considérée
                             l’hérédité, aux
 comme « objet
                             influences du milieu sur
 esthétique » ; liée à
                             l’individu
 l’émergence de cette
 nouvelle société (les
 bas fonds, les usines…)    = s’inspire des théories
                             scientifiques.
Zola étudie les conséquences du déterminisme sur une famille. Il veut écrire
L’Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire (du coup d’état du 2 déc.. 1851
à la défaite de Sedan en 1870)
Avec un déterminisme naturel : hérédité d’une tare de l’aïeule Dide Fouque (séries de
dégénérés)
Avec un déterminisme social : soif de l’or, arrivisme, triomphe de l’individualisme.
 Représentation la plus fidèle possible de la réalité ; suppose
  un travail de documentation et d’enquête minutieux.
 Des personnages ordinaires issus de toutes les classes
  sociales ; cadre spatio-temporel contemporain de l’auteur.
 Evocation objective de cette réalité (attention, ce n’est pas
  toujours vrai chez Zola !!!).

 = Le romancier se compare à un savant qui étudie
  l’influence du milieu et de l’hérédité sur les personnages.
  Les perso. sont alors des « sujets d’observation » et le
  roman un laboratoire.
 Zola théorise ses idées dans Le Roman expérimental.
 Ce mouvement est une systématisation du réalisme
  initié entre autres par Balzac avec sa Comédie humaine.

 Ce mouvement fait suite au Romantisme auquel il
  s’oppose en tous points :

- Idéalisme
- Retrait de la société et repli sur soi
- Primauté des sentiments sur la raison
- Goût pour les lieux sauvages et isolés
- Personnages venant surtout de milieux aisés...
 Dans la préface de Pierre et Jean , Maupassant évoque
  les limites de l’esthétique réaliste : reproduire
  fidèlement la réalité est impossible. Le romancier est
  obligé de faire un choix ; l’œuvre ne doit pas être
  confondue avec un compte-rendu objectif : l’artiste
  propose sa vision particulière et donc subjective.
 Pour sa prédilection pour les milieux misérables ou
  pour les « cas » pathologiques (alcoolisme, tares
  héréditaires…), on a accusé Zola de se complaire dans
  « l’ordure » et de faire une littérature « putride » qui
  cherche à « plaire par l’horrible ».
   Courbet, Un enterrement à Ornans,
1849-1850, huile sur toile, 315 x 668 cm, Musée d’Orsay, Paris.
Courbet, L’Atelier du peintre, Allégorie réelle déterminant une phase de sept années
                            de ma vie artistique (et morale)
                   1855, huile sur toile, 361 x 598 cm, Musée d’Orsay, Paris.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:27
posted:3/10/2012
language:French
pages:15