INTRODUCTION AL A MICROECONOMIE by 9b0l5938

VIEWS: 23 PAGES: 39

									INTRODUCTION A LA
MICROÉCONOMIE

    Micael
    Castanheira
    Aspects pratiques
   Intro Micro = 8 ECTS (/ 60)
       Macro idem.

   Cours théorique : 36h (= 3 ECTS)
       Lundis 16h-18h
       Mercredis 12h-14h

   Travaux pratiques : 24h (= 2+3 ECTS)
       Répartis en groupes de 30 à 40 étudiants
Aspects pratiques
   Evaluation:
       TPs + travaux: 1/3 de la note finale
       Donc: présence obligatoire !!!
       Examen théorique: 2/3 de la note finale


   « Transferts » IngGest-Sc. Eco.
       Attention: vérifiez votre situation !!!
       Doubles inscriptions:
                       tous les examens à Solvay
Aspects pratiques

   « Bonus »:Guidances & Permanences
       Revue de: théorie + interros + Q&R
       Guidances: dès la deuxième semaine
       Permanences: dès la 5è semaine


   Site internet: www.microfaq.be
Examen et préparation
   Interro récapitulative: 17 décembre
    (+interros, participation et actualité aux TPs)
   Examen: Janvier
       Choix multiples, sans point négatif
   Matière
       Syllabus est le « livre » de référence
       Si différence entre syllabus et cours :
        cours prévaut !
       Autres références: voir microfaq
Esprit du BA en économie

   Acquérir compétences en analyse
    économique

   Apprendre à apprendre et à réfléchir
       Méthode de travail (& gestion du temps)
       Résister au stress + “absorber”
        connaissances
       TRAVAIL REGULIER
Questionnaire Etudiants 2007

   Quand avez-vous commencé à étudier?

       Réussi (≥12/20):
           25% dès octobre
           50% pour chaque interrogation


       Echoué (<7,5/20):
           50% début novembre ou après St Verhaegen
           13% dès octobre; 20% pour interros
Questionnaire Etudiants 2007

   Que diriez-vous aux étudiants de
    l’année prochaine?
       Réussi (≥12/20):
           78% “Attention: au début, c'est assez
            facile, mais ça se complique par après.”


       Echoué (<7,5/20):
           77% “Attention: au début, c'est assez
            facile, mais ça se complique par après.”
Questionnaire Etudiants 2007
   Pour préparer l’interro de décembre,
    avez-vous révisé les exercices des TP?

                  Réussi       Echoué
     Aucun: 1
             2
             3
      Tous: 4
Questionnaire Etudiants 2007
   Pour préparer l’interro de décembre,
    avez-vous révisé les exercices des TP?

                  Réussi       Echoué
     Aucun: 1       0%           12%
             2     12%           19%
             3     27%           42%
      Tous: 4      61%           24%
Questionnaire Etudiants 2007
   Avez-vous révisé les exercices
    supplémentaires ?

                  Réussi        Echoué
     Aucun: 1      17%               41%
                                = 81%
             2     16%               40%
             3     36%               14%
                 = 67%
      Tous: 4      31%               2%
Questionnaire Etudiants 2007
   Que diriez-vous aux étudiants de
    l’année prochaine: préparez les TP:

                  Réussi        Echoué
     Jamais: 1      1%             1%
     Parfois: 2     21%           10%
    Souvent: 3      38%           46%
Toujours: 4         35%           40%
    Valeur d’un diplôme
    Universitaire (12+5): 4645 €/mois
    Secondaire (12): 2095 €/mois
    Études: « rapportent » 2550 €/mois
    Équivaut à gagner combien au Lotto?
    Réponse:
       2550/mois = 30600/an
       Capital qui donne une telle rente sur 40 ans
         600 000 € (utilisation du Chp 8)
Qu’allons-nous étudier ?
   Cours d’introduction:
       Maîtrise de l’analyse économique: théorie
       Outils mathématiques

   Ce cours-ci: micro-économie
       Interactions offre / demande
       Choix des individus et des firmes
       Effet des taxes; rôle de l’état
       …
Qu’allez-vous encore étudier ?

   2è semestre: macro-économie
       Comptes nationaux
       Raisons du chômage, de la croissance,
        de l’inflation
       Effets de la politique économique sur ces
        variables
       …
Crise économique et la “loi”
    de l’offre et de la demande
   Actualités nous parlent d’une crise
    économique
   Un aspect: macroéconomie
        Pas le sujet aujourd’hui

   Source du problème: microéconomie
    1.   Très (trop) forte demande immobilière
    2.   Offre dépasse demande
    3.   Crash
Demande
    Qu’est-ce que la demande?
        Volonté d’achat ou disponibilité à payer
         des consommateurs
    Barrières à l’achat d’un logement?
    1.   Coût du crédit
    2.   Pouvoir d’achat
         (revenus personnels et capital de la famille)
    3.   Rentabilité des autres actifs
    4.   Prix des logements
    Demande (1)
    Comment a évolué le coût du crédit US?
Demande (1)
   Evolution des taux hypothécaires belges




                                      Source:
                                      BNB
                                      Belgostat
    Demande (1)
   Conclusion (1):
       Coût du crédit a baissé (taux divisés par 3)
        entre 1990 et 2004
       Libère ressources à prix de maison donné
       Consommateurs prêts à acheter plus cher


   CECI FAIT AUGMENTER LA DEMANDE
Demande
    Qu’est-ce que la demande?
        Volonté d’achat ou disponibilité à payer
         des consommateurs
    Barrières à l’achat d’un logement?
    1.   Coût du crédit
    2.   Pouvoir d’achat
         (revenus personnels et capital de la famille)
    3.   Rentabilité des autres actifs
    4.   Prix des logements
    Demande (2)
   Quid du pouvoir d’achat?
   Ressenti fréquent:
       globalisation fait pression sur les salaires
       globalisation fait pression sur les prix

   On oublie généralement:
       Immense accumulation de richesse depuis
        2è guerre mondiale
       Candidats propriétaires: plutôt aisés

   Conclusion: pouvoirs d’achat en hausse
Demande (1+2)
   Combinaison des deux effets:
       Taux hypothécaires bas &
                   rendements financiers élevés
        = Abaissement du coût du crédit &
                   accumulation de richesses
       Depuis 1995 environ: pression sur les prix
        des biens de consommation communs
   Budget disponible pour logement en
    forte hausse
Graphiquement
 Prix
                Accroissement de la demande:
                  déplacement vers la droite.




                             D’’
                        D’
                   D

                  Quantité
Graphiquement
 Prix
                Offre




                             D’’
                        D’
                 D

                Quantité
Demande
    Qu’est-ce que la demande?
        Volonté d’achat ou disponibilité à payer
         des consommateurs
    Barrières à l’achat d’un logement?
    1.   Coût du crédit
    2.   Pouvoir d’achat
         (revenus personnels et capital de la famille)
    3.   Rentabilité des autres actifs
    4.   Prix des logements
    Demande (3)
   Quid de la rentabilité des autres actifs?
       1995 – 2000
           Bulle internet (« dot com »)
           Rendements boursiers très élevés
           Placement principal de la richesse: en bourse

       2000 – 2003
           Crash boursier
           Fuite de la bourse
           Reste? Immobilier!
           Immobilier croît? Immobilier vaut plus!
Graphiquement
 Prix   D




                           D’’ (2003 – 2007)

                D’ (1990 – 2003)
                Quantité
Leçons: demande
   Courbe de demande:
       lie prix et quantités
   Envies, autres marchés et revenus:
       position de la courbe de demande
   Immobilier: demande soutenue
       “boost” excessif lorsque investisseurs ont
        quitté la bourse après le crash de 2000
       retour de flamme quand taux d’intérêt ont
        augmenté (rupture en 2007)
Evolution des prix:
loi de l’offre et de la demande
   Quelle est l’offre?
       Résidences existantes + constructions
       Résidences existantes: offre fixe

   Ajustements de l’offre:
       Nouvelles constructions
       Restructurations

   Ajustements prennent du temps
Graphiquement
 Prix
                Offre




                             D’’
                        D’
                 D

                             Quantité
Résultats

   Courbe de demande:
       si prix , quantités demandées 
       si prix , quantités demandées 
   Si demande augmente:
       Courbe de demande: vers la droite
       Prix: régi par la loi de l’offre et de la
        demande
       Si demande augmente: prix et qtés 
Graphiquement
 Prix
                Offre




                             D’’
                        D’
                 D

                Quantité
Questions de départ
    Qu’est-ce que la demande?
        Volonté d’achat ou disponibilité à payer
         des consommateurs
    Barrières à l’achat d’un logement?
    1.   Coût du crédit
    2.   Pouvoir d’achat
         (revenus personnels et capital de la famille)
    3.   Rentabilité des autres actifs
    4.   Prix des logements?
Déterminants de la demande
   Position de la demande
       prix des autres produits (voir chp 4)
       revenu des consommateurs (budget)
       autres facteurs
        (publicité, goûts, anticipations, etc.)

   Prix: déplacement le long de la courbe
   Autres facteurs:
              déplacement de la courbe
Déterminants de l’offre
   Position de la courbe d’offre
       Coût de la main d’œuvre, des terrains et
        autres coûts d’opportunité (voir chp 5)
       Prix des autres produits (p.ex.: bureaux)

   Prix du produit:
        déplacement le long de la courbe
   Autres facteurs:
              déplacement de la courbe
    Dans quel cadre raisonne-t-on?
    Hypothèses de l’économiste:
       Individus supposés généralement égoïstes
       Leurs choix sont rationnels
       Choix sont fonctions d’intérêts individuels

    Science économique
       Approche scientifique
        (ni gourou, ni café du commerce SVP)
       Approche déductive
Approche déductive
   On part d’hypothèses (la théorie) pour faire
    des prédictions
   Celles-ci peuvent alors être testées
    empiriquement
   But : falsifier ou confirmer la théorie
   Faiblesse typique en science économique :
    manque de statistiques et leur imprécision
    + : expériences en laboratoire souvent
                                       impossibles
Ce cours
   Présenter hypothèses de base
       Contraintes de budget ou de ressource
       Envie des consommateurs
       Formation de la demande et de l’offre
   Etudier interactions
       Rôles des taxes
       Structures de marché (concurrence)
       Autres marchés (finance, biens publics,…)

								
To top