Cas Nike Proposition de corrigé 1 Présentez l’organisation « Nike » type d’organisation métier situation fin by k7FHa4s

VIEWS: 49 PAGES: 3

									                                         Cas Nike
                                   Proposition de corrigé



    1. Présentez l’organisation « Nike »: type d’organisation, métier, situation financière.
Nike est une entreprise privée dont le métier est de concevoir et de commercialiser des articles
de sport. Elle emploie près de 23.000 salariés.
C’est une entreprise qui réalise des bénéfices. La rentabilité de cette organisation ne cesse de
s’améliorer au cours des années.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à repérer un type d’organisation et en dégager les
principales caractéristiques

    2. Quel est le statut de Philip Knight au sein de l’organisation Nike ?
P. Knight est le fondateur de l’entreprise Nike. Il est à la fois le dirigeant de l’organisation
mais c’est aussi l’actionnaire majoritaire.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à identifier un type de dirigeant (dirigeant-
actionnaire)

    3. Nike est actuellement leader sur son marché. Quelles ont été les décisions prises par
        la direction pour atteindre cette position ?
Les décisions ayant permis d’atteindre cette position de leader sont des décisions de type
stratégique puisqu’elle concerne des choix qui ont été déterminants pour le devenir de Nike
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à identifier un type de décision
La direction a effectué deux choix principaux
            - Choix au niveau de la politique de production : le dirigeant à décidé de sous-
                traiter l’ensemble de la production dans les pays où le coût de la main d’œuvre
                est faible
            - Choix dans la définition du produit dont les caractéristiques principales
                reposent sur la qualité et l’innovation.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à réactiver des notions de première dans le cadre
d’une prise de décision


    4. A partir des annexes et de vos connaissances, identifiez les conséquences de la
        politique de production de Nike sur l’environnement des pays dans lesquels les sous-
        traitants sont implantés
La politique de production de Nike a une influence néfaste sur l’environnement social et
juridique dans les pays où les sous-traitants sont implantés : conditions de travail difficiles :
durée du travail quotidienne inhumaine, salaires extrêmement bas, droits sociaux
fondamentaux des salariés non respectés (entraves au droit de grève, absence de liberté
syndicale).
Toutefois, Nike participe aussi au développement de ces pays dans la mesure ou l’entreprise
est pourvoyeur d’emplois.
Objectif : évaluer la capacité d’un élève à repérer les interactions entre organisation et
environnement

   5. Identifiez les acteurs qui dénoncent les pratiques de Nike. Comment tentent-ils
       d’agir sur la politique de production de Nike ?
On retrouve plusieurs parties-prenantes qui dénoncent les pratiques de Nike :
   -   ONG
   -   Syndicats
   -   Consommateurs
   -   Voir certains actionnaires

Ce sont principalement des campagnes médiatiques qui dénoncent les pratiques de « la
virgule », les organisations les plus radicales appelant au boycott des produits Nike.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à identifier les parties prenantes d’une organisation
et leur actions

    6. En quoi les actions de ces parties prenantes peuvent-elles s’avérer être un problème
       pour l’organisation ?
Un appel au boycott, ou encore la dénonciation de pratiques jugées contraires aux droits
sociaux fondamentaux peut remettre en cause la pérennité de Nike. Aucun élément, dans les
annexes ne permet de l’affirmer. Toutefois, les actions menées par certains groupes de
pression (ONG, médias, syndicats) parce qu’elles sont relayées publiquement nuisent à
l’image de Nike : le « capital réputation », qui peut constituer un avantage concurrentiel, s’en
retrouve entamé.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à dégager un problème de management

     7. Exposez et critiquez les différentes solutions mises en place par Nike pour satisfaire
        les revendications des différentes parties prenantes.
Deux « solutions » sont exposées dans le cas :
- Le code de conduite : il fait référence aux droits fondamentaux du travail L’adoption de
codes de conduite destinée à prémunir Nike des campagnes de dénonciation en faisant
apparaître le souci de la promotion des droits fondamentaux. L’intérêt pour les entreprises est
d’anticiper toute initiative des parties prenantes en satisfaisant les mouvements de
consommateurs et de citoyens qui peuvent y voir une conséquence positive de leur action.
- Le partenariat avec une ONG : le partenariat développé avec la FLA à pour objectif de
mettre en place une procédure de contrôle externe dont l’objectif est de s’assurer que les sous-
traitants respectent bien les droits fondamentaux des salariés.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à identifier les décisions prises par les dirigeant
pour prendre en compte les différentes parties prenantes
Laissé à la libre appréciation de l’enseignant.
On peut donc penser que Nike, sans pour autant être une entreprise socialement innovante, est
sur la bonne voie. Compte tenu des documents fournis, c’est sur ce type d’arguments que
l’enseignant pourra évaluer l’élève.
On peut, concernant les codes de conduite évoquer le manque d’exhaustivité, ainsi que la
faible opérationnalité de l’outil.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à critiquer une solution répondant à un problème de
management

   8. Quelle a été l’attitude du dirigeant de Nike face aux pressions de l’environnement ?
       Montrez en quoi les décisions des managers intègrent de plus en plus les
       revendications des parties prenantes.
La prise en compte des parties prenantes a été progressive :
           - Le dirigeant a d’abord ignoré les revendications et les critiques de ces acteurs
           - Dans un second temps, des actions ont été entreprises sans concertation avec
              les parties prenantes. S’est ainsi mis en place un code de conduite.
           -    Se développe depuis un partenariat réel entre la firme et une ONG (la fair
                labour association) dont l’entreprise Nike est membre.
On passe finalement d’un comportement défensif à un comportement qui reconnaît la
responsabilité sociale et fait a priori ce qui est requis pour satisfaire les parties prenantes. Le
pouvoir de direction du manager est ainsi limité.
Objectif : évaluer la capacité de l’élève à placer une organisation dans un cadre dynamique

								
To top