Groupe Maternelle de Soule by MalsD5xC

VIEWS: 17 PAGES: 3

									                                  Groupe Maternelle de Soule
                                    Réunion du 08 / 11 / 06

                  Ecole de Garindein, classe d’Isabelle Appessetche

Présents : Isabelle Appessetche (Garindein), Maylis Fordin (Idaux), Patricia Elissalt
(Moncayolle), Pantxika Larroque (Montory), Eleonore Payen (circonscription d’Anglet),
Karine Menginou (Ste Engrace), Clément Pottier (Sus), Arnaud Lechardoy (Chéraute), Pierre
Berges (cpc)

Excusées : Emilie Bonnevialle (Licq), Nicole Erbinartégaray (Gurmençon)


                          Synthèse des principaux points abordés
 Agir et s’exprimer avec son corps / gestion des groupes

Nous avons échangé sur la possibilité, suivant les contextes de locaux et de personnels de
laisser des groupes d’enfants en activité sous la surveillance de l’ATSEM pendant que
l’enseignant mène une séance d’EPS. Cela va permettre de mieux adapter les contenus des
séances aux capacités des enfants selon leur âge dans nos classes comportant le plus souvent
des maternelles et des CP (voire plus…)


 Graphisme / écriture

Nous nous sommes appuyés sur le compte rendu de la réunion tenue sur l’autre secteur sur
cette même problématique l’an dernier.
Nous ne retiendrons dans cet écrit que les éléments complémentaires.

         Le dessin :
Plusieurs collègues témoignent de pratiques de classe visant à améliorer les productions des
enfants. Certaines mettent en place des séances guidées permettant aux élèves de mieux se
repérer sur leur support, de réinvestir des éléments déjà travaillés, des graphismes déjà
utilisés.
Des situations d’entraînement sont prévues sur des supports servant de brouillon ou l’ardoise.
Certaines situations visent au travers de thèmes précis à faire progresser les enfants : exprimer
des attitudes,…

        Sources / outils utilisés :
« J’apprends à dessiner » qui propose des livrets par thématiques (les châteaux forts, les
animaux, etc…)
« Gribouillages » Taro Gomi Seuil Jeunesse (une mine d’idées à partir de dessins à compléter)

        Les gauchers :
Les échanges ont porté sur la disposition du support de l’écrit (incliné vers la droite), la
disposition du modèle (certains le disposent à droite, d’autres préfèrent le mettre au-dessus
pour ne pas perturber le sens de lecture et d’écriture.
Les collègues présents ne rencontrent pas de difficulté spécifique dans ce domaine.


Groupe Maternelle 2006 2007 Garindein 08 / 11 Nicole Erbinartégaray, Pierre Berges             1
          Les outils / les supports cahiers :
Les avis divergent sur l’utilisation de certains outils et de la « progression » de leur
utilisation : crayon papier, bic, stylo plume.

L’utilisation des diverses lignes de repères est aussi variée suivant les classes. Les échanges
ont cependant permis à tous les présents de connaître les différents « possibles », notamment
l’existence de cahiers « sieyes » avec des écartements de lignes plus grands que le standard et
qui permettent de mieux repérer la hauteur des lettres intermédiaires (t et d, mais aussi g,q et
p)


         Programmations / activités

- Pour les petits
On commence par des notions de trace. Il n’est peut être pas toujours efficace de prévoir des
progressions. Il est plus intéressant de partir de ce que savent déjà faire les enfants.
Cependant, tout le monde s’accorde sur l’attention précoce portée à la tenue des outils. Il
conviendra aussi d’en varier les types.
Les supports proposés doivent aussi pour les enfants les plus jeunes favoriser des gestes de
large amplitude. Des travaux sur différents plans seront aussi proposés.


         Agir et s’exprimer avec son corps et graphisme :
Des collègues ont pu tester dans leur classe ou lors d’un stage de formation continue des
situations qui permettent de lier ces actions corporelles avec le graphisme et l’écriture.
Voici quelques pistes qui ont été retenues :
- schématiser des actions (sauts d’obstacles, slaloms) ou les réaliser en décodant un message.
- écrire des signes, des lettres, des chiffres dans le dos d’un camarade qui doit les reconnaître
- écrire des lettres, des chiffres avec différentes parties du corps : le pied, le genou, le coude,
le menton
…


        Graphisme / décoration :
Dans des classes, les élèves constituent des répertoires de graphismes qui sont travaillés et
réinvestis dans différentes situations.


        A partir d’oeuvres d’art:
Certains tableaux offrent un répertoire graphique varié. Le site Momes.net (et d’autres)
proposent des activités à partir d’œuvres de Kandinsky, Delaunay notamment.


        Avec d’autres supports :
Repasser des lignes, sélectionner des graphismes en utilisant du papier calque ou avec du
papier blanc par transparence sur une vitre.




Groupe Maternelle 2006 2007 Garindein 08 / 11 Nicole Erbinartégaray, Pierre Berges               2
         Des ressources utilisées dans des classes :

- Graphisme en grande section Nathan pédagogie Marie Hélène Lopez
- Graphisme en grande section Nathan pédagogie H. Denat
- Graphismes, signes et sens N. Piroux Dessain et Tolra
- Mains et merveilles 100 Techniques pour créer Magnard


 Prochaine réunion

Elle se tiendra à : l’Ecole de Montory dans la classe de Pantxika
La date n’a pas encore été fixée à ce jour.


 Thème de travail :

Coder des albums mathématiques
(voir dans le compte rendu de la réunion de Lédeuix des éléments de réflexion et de mises en
œuvre discutés par les collègues).


                                Nicole Erbinartégaray, Pierre Berges




Groupe Maternelle 2006 2007 Garindein 08 / 11 Nicole Erbinartégaray, Pierre Berges        3

								
To top