LE CHIKUNGUNYA

Document Sample
LE CHIKUNGUNYA Powered By Docstoc
					LE CHIKUNGUNYA


         Aedes albopictus
         (moustique vecteur)
        LE CHIKUNGUNYA
•   Qu’est-ce que le chikungunya ?
•   Quels sont les symptômes ?
•   Comment diagnostiquer la maladie ?
•   Comment se transmet la maladie ?
•   Existe-t-il un vaccin contre le chikungunya ?
•   Quelles sont les mesures de lutte ?
•   Qu’en est-il de l’épidémie à la Réunion ?
   Qu’est-ce que le chikungunya ?
• C’est une maladie virale dont le virus
  est différent de celui de la dengue et
    qui a pour vecteur les moustiques
   (de la famille AEDES) et qui touche
       l’homme, les mammifères, les
             oiseaux, les reptiles.
  • En Swahili chikungunya signifie
      « marché courbé » : la maladie
          provoque des symptômes
    ressemblant à ceux de la dengue
    tels que des douleurs articulaires.
     • La maladie touche les pays
      d’Afrique, d’Asie du Sud-est, et
      depuis 2005 elle touche l’océan         Zones touchées par le
          Indien (Réunion, Maurice,        chikungunya dans le monde
                 Comores...)
Comment diagnostiquer la maladie ?
• D’après la description des symptômes, on peut identifier la
  maladie. Mais il existe des cas asymptomatiques (sans
  symptômes).
• De plus, la dengue donne les même symptômes, mais en
  cas de chikungunya les symptômes sont persistants.

• On peut effectuer une prise de sang pour détecter la
  présence du virus du chikungunya (qui est différent de celui
  de la dengue) :
   - Si du 1er au 7ème Jour après incubation :
  on effectue une PCR, surtout dans les cas de transmissions mère-
  enfant (méthode Taqmann, bonne spécifié, rapide mais coûteuse)

   - Si >7ème Jour : utilisation du test ELISA pour détecter la présence
     d’anticorps IgM.(bonne spécifié)
    Méthode
   MAC-ELISA
Détection des IgM anti-Chik

     Conjugué anti IgG

     Anti-Chik
       Ag Chik
         IgM anti-Chik
         (sérum prélèvement
         sanguin)
        Anti-IgM
  Comment se transmet la maladie ?
• La maladie est transmise par les moustiques vecteurs aedes aegypti
  et albopictus (ce dernier est très répandu à la Réunion).




                                                           pique l’ homme
                                                           pour se nourrir
                                                           de sang




• Le virus du chikungunya ne se transmet pas d’Homme à Homme,
  sauf pour les femmes enceintes (transmission mère-enfant).
  Comment se transmet la maladie ?



  Le moustique
  ayant déjà
  piqué une
  personne
  malade est
  infesté, on dit
  qu’il est
  vecteur du
  virus.




• 5 à 14 jours après la première piqûre par le moustique, la personne
  infestée est porteuse du virus ; si elle se fait à nouveau piquer par les
  moustiques, ces derniers risquent de contaminer d’autres personnes et
  d’entraîner l’épidémie.
Comment se transmet la maladie ?
• Le chikungunya est due à un virus:
  - famille des TOGAVIRIDAE
  - Alphavirus (groupe A des arbovirus = virus transmis
    via un vecteur arthropode). Le virus de la dengue fait
    aussi partie de cette famille de virus.
  - virus sphérique de 60-70 nm de diamètre, à ARN
    monocaténaire.
Comment se transmet la maladie ?
       Le virus infestant les cellules de l’Homme.
   Existe-t-il un vaccin contre le
          chikungunya ?
• Les personnes ayant déjà eu le
  chikungunya sont ensuite immunisées
  contre la maladie.
• Il n’existe aucun vaccin à ce jour.
• Il n’existe pas de réel traitement pouvant
  guérir du chikungunya. Seuls un repos et
  la prise d’anti-inflammatoires prescrits par
  le médecin sont préconisés.
 Quels sont les moyens de lutte ?
LA LUTTE MECANIQUE :
- Éliminer les gîtes à      En vidant tous les récipients
  moustiques c’est-à-dire   pouvant contenir de l’eau.
  les lieux où de l’eau     (fonds de piscine, sous pots,
  stagnante pourrait        ordures...)
  héberger des larves de
  moustiques.

- Se protéger des piqûres
  de moustiques tout le
  long de la journée.       Ventilateurs, diffuseurs, serpentins,
                            sprays, crèmes anti-moustiques,
                            vêtements longs, moustiquaires.
Quels sont les moyens de lutte ?
LUTTE CHIMIQUE :
 Traitement prophylactique : épandage
 d’insecticides pour tuer les adultes mais
 également les larves.

LUTTE BIOLOGIQUE :
 Introduire un agent de lutte biologique comme
 Bacillus thuringiensis Israelensis (BTI) qui est un
 bio-insecticide.
 Qu’en est-il de l’épidémie à la Réunion ?
Cette carte figure le nombre de signalements de cas de Chikungunya à la Réunion depuis décembre 2005.
Qu’en est-il de l’épidémie à la Réunion ?
 • En date de la mi-février 2006, le nombre de
   cas chikungunya est de 110 000 habitants.
 • Le nombre de décès (personnes âgées
   principalement) liés au chikungunya est au
   nombre de 52 (en date du 12 février 2006).
 • Tous les services de santé sont concernés
   (DRASS, hôpitaux...)
       CHIKUNGUNYA A LA REUNION
             N° Vert : 0800 110 000
  Service de démoustication : 0262 41 00 00
Comment peut-on lutter efficacement contre le CHICK et
  limiter ses effets sociaux et économiques, tout en
             préservant l’environnement ?


      Environnement             Economie




                           DD




                      Social

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:69
posted:2/18/2012
language:French
pages:16