Facteur de risque : Dyslipid�mie

Document Sample
Facteur de risque : Dyslipid�mie Powered By Docstoc
					                  Au cœur de la vie en Mauricie et au Centre-du-Québec : interventions recommandées et interventions brèves proposées.
                                                                        Louise Soulière, md, Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec
                                                                        Nathalie Ratté, Dt.P., Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec
                                                                                                       Document de travail, mai 2003
                        Facteur de risque : Dyslipidémie
                        Prévention                       Dépistage                                                                         Diagnostic                                  Traitement                                     Suivi

Interventions   Recommandations générales            Au Canada : Bilan lipidique à jeun (CT, HDL-C, TG, LDL-C) :                 Au Canada1 :                             Initiation d’un traitement non-             Lors de l’initiation du traitement :
                pour prévenir les MCV :                                                                                                                                   pharmacologique (thérapie
recommandées
                Concept 0-5-3010 :                   De routine pour tous les hommes de =40 ans et les femmes = 50 ans           Évaluation du niveau de risque de        nutritionnelle, pratique régulière          Pour l’usager avec un traitement non-
                   Cessation-tabac (0).             asymptomatiques (si le bilan est normal répéter à tous les 5 ans). 1,6      maladie coronarienne sur 10 ans          d’activités physiques modérées et perte     pharmacologique seul :
                   Alimentation saine et                                                                                        selon Framingham si :                    de poids s’il y a lieu) 1,2,4,8 :
                                                                                                                                                                                                                      
                    équilibrée selon le Guide        De routine pour les adultes masculins de < 40 ans et féminins < 50                                                                                                    Traitement à l’essai pour 3-6 mois
                    alimentaire canadien             ans si :                                                                    LDL-C : >2,5 mmol/l                          Au Canada et aux Etats-Unis :               avec suivi aux 6 semaines selon
                    (notamment, =5 portions/jr                                                                                   ou                                           Pour tous les usagers dyslipidémiques,       le niveau de risque.1,9
                    de fruits et légumes).               atteints de diabète1 (si le bilan est normal, répéter à tous les 1 à   ratio CT/HDL-C : >4 mmol/l                   peu importe le niveau de risque.            Si les valeurs cibles ne sont pas
                   Pratique régulière d’activités     3 ans).11                                                                 ou                                                                                        atteintes, introduction de la
                    physiques modérées (30              atteints de MCAS, de MVAS incluant ACV1 (si le bilan est                TG : >2 mmol/l                           NB : Les valeurs cibles à atteindre au           pharmacothérapie. 1,9
                    minutes par jour).                 normal, répéter annuellement).11                                                                                   Canada concernent le LDL-C, le ratio
                                                                                                                                                  4,8
                PLUS                                    présentent des stigmates athérosclérotiques ou une histoire de          Aux États-Unis         :                 CT/HDL-C et les triglicérides.1             Pour l’usager avec traitement
                   Maintien d’un IMC entre 20         dyslipidémie familiale avec maladie coronarienne précoce1                                                          Aux Etats-Unis, Les valeurs cibles ne       pharmacologique complémentaire :
                    et 25 pour les 20 à 65 ans.        (mesure durant l’enfance puis à 30 ans et si le bilan est normal,         Évaluation du niveau de risque de        concernent que le LDL-C.9
                                                       répéter à tous les 5 ans à partir de 40 ans chez les hommes et 50         maladie coronarienne sur 10 ans                                                      
                                                                                                                                                                                                                           Suivi aux 6 semaines pour les 3
                Autres recommandations                 ans chez les femmes).11                                                   selon Framingham si :                    Introduction de la pharmacothérapie en           premiers mois puis aux 6-12
                pertinentes:                            présentent = 2 facteurs de risque parmi les suivants : tabagisme,                                                complémentarité au traitement non-               mois.9
                                                       HTA, IMC>25, obésité abdominale, sédentarité, histoire familiale          LDL-C : >2,6 mmol/l
                    Apport en M.G. totale : 30                                                                                  ou
                                                                                                                                                                          pharmacologique
                     %3 de l’énergie totale, gras      de maladie coronarienne précoce, immigrants d’origine asiatique                                                                                                    Si les valeurs cibles ne sont pas
                                                       ou femmes avec satut post-ménauposique (fréquence selon le                CT : >5,2 mmol/l                                                                          atteintes, intensifier le traitement
                     saturés :<10%3,4,5, gras                                                                                                                                      Au Canada :
                     trans :<1%5 ou 2-3%3.             jugement clinique). 1,11                                                  ou
                                                                                                                                                                              Introduction selon le succès de la           ou référer à un spécialiste. 9
                                                                                                                                 HDL-C : < 1 mmol/l
                    Maintien d’un IMC entre 20                                                                                                                               thérapie non-pharmacologique pour les
                     et 25 pour les 20 à 65 ans.4    Aux États-Unis : Bilan lipidique à jeun (CT, HDL-C, TG, LDL-C) :                                                         usagers dylipidémiques qui présentent   Suivi à long terme pour tous les
                                                                                                                                 Pour tous les patients                                                               patients.9
                    Alimentation riches en                                                                     4                dyslipidémiques :
                                                                                                                                                                              un risque de maladie coronarienne sur
                                                     À tous les 5 ans pour tous les adultes âgés de = 20 ans.                                                                 10 ans de 0% à 20 %.1
                     fibres (légumes et fruits,
                     produits céréaliers à grains                                                                                                                                                                     Si les valeurs cibles sont atteintes,
                                                     Fréquence du dépistage pour les personnes qui présentent un bilan               Identification des causes                                                       suivi annuel de façon illimitée.
                     entiers).3,5                                                                                                                                             Introduction immédiate de la
                                                     lipidique normal selon le risque de maladie coronarienne4 :                     secondaires de dyslipidémie.
                    Cholestérol alimentaire :                                                                                                                                pharmacothérapie pour les usagers qui
                                                     Niveau de risque Cible LDL                                                                                               présentent un risque de maladie
                     <300mg/jr.3,4,5,9
                                                     mmol/l LDL mesuré                                                                                                        coronarienne sur 10 ans > 20 %.1
                    Consommation de 2                 mmol/l                     Fréquence
                     portions de poisson par           MCAS, MVAS ou diabète <2,6             <2,6 mmol/l      < 1 an
                     semaine.3                                                                                                                                                Aux États-Unis
                                                       + 2 facteurs de risque     < 3,4       < 3,4            = 2 ans                                                        Introduction de la pharmacothérapie
                    Consommation modérée              0-1 facteur de risque      < 4,2       3,4-4,1          = 2 ans
                     d’alcool.3                                                                                                                                               selon le niveau de risque de maladie
                                                       0-1 facteur de risque      < 4,2       < 3,4            = 5 ans                                                        coronarienne sur 10 ans, le nombre de
                    Consommation de sucres          Facteurs de risque à considérer : tabagisme, HTA ou médication
                     simples :<10%.5                                                                                                                                          facteurs de risque, la présence d’une
                                                     antihypertensive, HDL-C<1,0 mmol/l, histoire familiale de maladie                                                        maladie coronarienne ou l’équivalent et
                                                     coronarienne précoce, âge (?=45 ans, ?=55 ans).12                                                                        le niveau de LDL-C.8,9
Interventions   Conseils verbaux et/ou                   Identification de la clientèle visée par les recommandations                 Information à l’usager sur le         Conseils verbaux et/ou documentation       Conseils verbaux et/ou
                documentation sur 0-5-30                  concernant le dépistage.                                                      résultat de son bilan lipidique        sur l’importance du traitement non-         documentation sur l’importance du
brèves                                                   Invitation au patient concerné à prendre un rendez-vous médical               et des suites à donner.                pharmacologique ou pharmacologique          traitement non-pharmacologique
                et sur les autres                         pour un dépistage (si infirmière ou nutritionniste).                   NB : Nous jugeons que                         s’il y a lieu.                              ou pharmacologique s’il y a lieu.
proposées (30   recommandations                                                                                                  l’information sur le risque de                                                      
                                                         Prescrire un test de dépistage ? (si médecin)                                                                        Référence interprofessionnelle              Référence interprofessionnelle
secondes à 3    pertinentes.                                                                                                     coronapathie sur 10 ans prends                (infirmière, nutritionniste, médecins       (infirmière, nutritionniste,
                                                                                                                                 plus de 3 min.                                spécialistes).                              médecins spécialistes).
minutes)
                 Au cœur de la vie en Mauricie et au Centre-du-Québec : interventions recommandées et interventions brèves proposées.
                                                                     Louise Soulière, md, Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec
                                                                     Nathalie Ratté, Dt.P., Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec
                                                                                                    Document de travail, mai 2003

Références bibiographiques

1.    CMAJ, Recommandations for the management and treatment of dyslipidemia, report of the working group on hypercholesterolemia and other dyslipidemias, Mai 2000.
2.    Ordre professionnel des diététistes du Québec, Manuel de nutrition clinique, 2000
3.    American Heart Asssociation, Dietary Guidelines, 2000.
4.    NIH, Third Report of the NCEP Expert Panel on Detection, Evaluation and Treatment of high blood cholesterol in adults (adult treatment panel III) final report, 2002.
5.    WHO, Diet, nutrition and the prevention of chronic diseases, 2003.
6.    Santé Canada, Trousse coeur en santé, 1999
7.    Guide canadien de médecine clinique préventive, Groupe d’étude canadien sur l’examen médical périodique, 1994.
8.    Fondation des maladies du cœur du Québec, Les actualités du cœur, vol. 6, numéro 3, automne 2001.
9.    NIH, Third Report of the NCEP Expert Panel on Detection, Evaluation and Treatment of high blood cholestérol in adults (adult treatment panel III), executive summary, 2002.
10.   Pour un Programme intégré de prévention des maladies chroniques 2002 2012, rapport de révision, Régie régionale de la santé et des services sociaux de Québec, Direction de santé publique, juillet 2002.
11.   Canadian Journal of cardiology, Rationale for and outline of the recommendations of the Working Group on hypercholesterolemia and other dyslipidemias: Interim report, vol 14, suppl A, april 1998.<
12.   JAMA, vol 285, no 19, may 2001

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:35
posted:2/18/2012
language:French
pages:2