choixdetextespourbrochure ARIAL by HC120213025753

VIEWS: 0 PAGES: 30

									           Extraits de l’atelier d’écriture 2004.



                        Auteurs :
Samir Adzovic - Anastasia Angelidou – Yasmina Ben Haddou – Magali
Bernard – Loredana Cammarata – Faysal Chakroun - Hajar Chaoui –
Nahide Chatar – Milena Cortello – Alexis Dalimier – Cassandra Di
Mauro - Vanessa Giuliana – Olivier Kalenda – Younes Kharbouchi –
Hanan Khazri - Chaymae Larosi Habti – Jeremy Livion - Elisabetta
Maninchedda - Joëlle Mana Matondo – Saïcha Marcq –Lamya Mir El
Haouri – Maria Morana – Keshana Mouetoukouenda – Radu Neagoe –
Wendy Parren – Ludovic Pottier - Zoé Soumpassis – Noémie Taerwe -
Sharon Vermeulen – Jennifer Wagemans - Loubna Yousfi.
Introduction / avertissement :

    La brochure que vous tenez entre les mains constitue une des
traces de l’atelier d’écriture que j’ai eu le plaisir d’animer cette
année pour les classes de quatrième ST1 et ST2. La trace
imprimée qui s’ajoute aux paravents et aux traces laissées sur le
site Internet, pour ne citer que celles-là.
    A l’exception de l’un ou l’autre texte qui utilise, conformément à
la consigne donnée, le prénom de son auteur ou auteure, les
extraits qui suivent sont anonymes pour répondre aux critères
suivants :
   - L’objectif de la brochure n’est pas de mettre en exergue l’une
ou l’autre personne mais de refléter le travail de l’atelier.
     - L’objectif de l’atelier n’est pas de réaliser des performances
littéraires individuelles mais de permettre à chacun et chacune des
participants d’effectuer une trajectoire de découverte personnelle,
un voyage dans l’imaginaire, aidé des outils de l’écriture. A chacun
aussi, au bout du parcours, d’en retenir ce qui pourra l’aider.



                              2
                        Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2



C’est cet esprit de travail qui a défini le choix des extraits, autant que la
volonté d’offrir, par cet objet, un moment de lecture agréable qui fait place à
l’humour, au mouvement d’humeur parfois, à une certaine nostalgie comme
au plaisir de jouer avec les mots. Le tout agrémenté des conditions
techniques à respecter, bien entendu.
Enfin, il est important de considérer que ces phrases ont été composées
lors de jeux fondés aussi sur la rapidité. Elles n’ont pas été remaniées. Je
ne me suis permis aucune modification du contenu, hormis deux coupures
et des corrections orthographiques.
Bonne lecture.
Luc Dumont.




                                        3
Phrases composées au départ d’acrostiches :

Consigne :
- Avec pour base ses nom et prénom, l’auteur compose différents
acrostiches orientés :
noms d’objet – adjectifs – actions – métiers.
Quatre mots sont tirés au sort parmi les listes établies.
Chaque auteur compose une ou plusieurs phrases qui intègrent les
mots sélectionnés.


- Un nutritionniste s’est implanté dans une armée pour que les soldats
suivent la dictée.
- Des mannequins assiettes sont en concurrence avec des fourchettes à
louer.
- Le beau noceur arabise l’armoire.
- Un ingénieur zozo hait son képi.



                                      4
                                   Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2



- Un pasteur nu endosse un relax.
- Le torrent errant a été illuminé par un illusionniste.
- Une avenue austère où s’est envolé un prisonnier généraliste.
- Je hais les hypocrites qui allument les acteurs.
- Un kiné qui mange un élastique est utile.
- Un animal seul nage dans la rivière avec sa secrétaire.
- Le rappeur amoureux de la nounou raconte de l’astrologie et adore manger les
olives de sa maman.
- Mon avocat s’aventure sur une natte jaune avant chaque procès.
- Mon libraire était extraordinaire, mais il est mort dans une avalanche.




                                                   5
Cadavre exquis de définitions : un mot/une définition.


Consigne :
Variante du cadavre exquis.
- Une catégorie de mot est donnée : un nom de métier, un adjectif, une
action, etc.
- Le premier auteur propose un mot, le second (sans découvrir ce mot)
en invente une définition.

UNE MOUSTACHE : sert à mémoriser plus rapidement.
MANGER : une attraction suspendue.
VENDRE : courir dans tous les sens tout en s’arrachant les cheveux.
UNE PINCE A EPILER : se trouve dans la terre et ne se mange qu’en cas
d’urgence.
IMITER : Aïe, ça fait mal !




                                    6
                               Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2



UNE VOITURE : mouvement de va et vient vertical apportant un sentiment de bien-
être.
UNE ETOILE : sert à éclairer une pièce sombre.
LA LUNE : sert à avancer plus vite en pédalant.
RENIFLER : se reconnaître.




                                               7
Hypothèses imaginatives :


Consigne :
- Autour du mot clef « l’envol », chaque auteur dresse une série de
liste de mots qui évoquent :
des engins ou machines - des animaux – des objets – des personnes.
A l’aide de ces mots, deux auteurs composent des hypothèses
imaginatives. Le premier propose la première partie : SI…, Le second
prolonge : …, alors…

Si les mouches avaient des moustaches, alors je ne serais pas un homme.
Si l’abeille était XL size, alors elle recouvrirait toute la surface terrestre.
Si j’habitais Oxford, alors je serais le plus intelligent de l’école.
Si les poules avaient des dents, alors elles achèteraient des GSM.
Si les sorcières aimaient, alors elles se marieraient à leur balai.
Si les oies étaient noires, alors je serais blanche.
Si ça me fait chier d’écrire ça, quoi ?




                                       8
                                 Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2

Les néologismes :


Consigne :
- Autour du mot clef « l’envol », chaque auteur dresse une série de liste de mots
qui évoquent :
des engins ou machines - des animaux – des objets – des personnes.

Chaque auteur associe deux mots tirés des listes et les assemble pour
composer un néologisme, imaginaire.
Il invente pour chacun une définition.
Il compose des phrases qui comportent un ou deux de ces mots inventés.


Extraordinaire – Orage : EXTORAGE : appareil de navigation (n.f.)
Garçon – Amour : CONAM : n.f. C’est une fête religieuse chez les extra-terrestres

     - Les extra-terrestres se mettent sur leur 31 le jour du Conam.



                                                 9
Couverture – Malade : MACOU : n.m. C’est le cri du lapin

- Le lapin voit une lapine passer et pour l’attirer, il ne cesse de
                        faire des macous.

 Domination – Pollution : POMI : n.m. C’est un arbre qui jette des pommes
 par terre

              - L’homme aux yeux bleus a reçu une pomme sue la
                       tête à cause du pomi.

 Amour – Sensation : SENSAOUR : C’est un ours qui réfléchit et qui a des
 sensations
 Oxygène – Poupée : GENEPOU : C’est un gêne qui a des poux
 Astronaute – Pantalon : ASTROTALON : Un ballon qui vole dans l’espace



                                     10
                                Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2

Illusoire – Illuminante : MINUSOIRE : n.m. Objet qui consiste à rendre les choses les
plus petites possible.
Transmission – Ouverture : TUVERMISSION : n.f. Etat de folie extrême très rare
mais qu’on trouve surtout en Europe.
Orbite – Chicago : GORBITE : n.m. peuple mythique qui disparut en même temps
que les dinosaures.

- Un jour, dans la mer Verk, sur la Nécoulsa, le plus grand paquebot
                          des gorbites, une
épidémie de gistrôsme surprit les gorbites à bord. Ils furent retrouvés
                             en état de
                                Tuvermission.




                                               11
Tristesse – gentillesse : TITESSE : Petite tristesse et gentillesse en même
temps. C’est très petit.
Navette – espace : SPACETTE : Petit vaisseau de secours qui se trouve
dans la grande navette.
Luminosité – Atmosphère : LUMINOSPHERE : Machine qui prend l’air de
l’atmosphère pour réduire le tout de notre pollution sur terre.
Intouchable – Immortalité : IMMOUCHABLE : Situation que les femmes ont
souvent lorsqu’elles ne savant pas se moucher.
Bonheur – Images : BOMINA : C’est une ville située entre le bonheur et les
images.Soleil – scientifique : SOLIRIFIQUE : Produit utilisé dans les fermes
servant à nettoyer les gencives d’animaux.
AMOROLOGIE : maladie qui a pour inconvénient de s’aimer soi-même.
SUPRICATION : Fait de supprimer tous les cours dispensables




                                      12
                                 Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2

 Repos – Astre : POSAS : Postit pour mettre sur le frigo

                   Le frigo est rempli de posas d’amour.
Chaleur – Etoile : CHATOILE : texte hors du commun (humour). Ne s’en servir qu’en
cas d’extrême urgence.

Quand mon chat est déprimé, je lui raconte une chatoile et il me sourit.




                                                13
Consigne :
Autour du mot clef « L’envol » :
Chaque auteur compose un texte à l’aide des indications suivantes :
Je suis (un oiseau, au choix). De là-haut, je vois… - j’entends… - je
rêve…

Si j’étais un vautour…
J’entendrais le calme, la sérénité, le sable, le vent tournoyer dans la plaine.


Si j’étais un aigle,
Je rêverais de moi,


Si j’étais un aigle du Texas,
Je serais un envoyé spécial.




                                      14
                                    Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2

Si j’étais une mouette,
J’entendrais les dauphins parler entre eux.


Si j’étais un papillon…
Je rêverais d’être une femme ;


Si j’étais un cygne,
Je verrais un grand lac paisible et transparent.
Je verrais les différentes saisons de l’eau,
Je verrais le reflet de la lune, le soir, sur l’eau.
J’entendrais le cours de l’eau
J’entendrais mes petits me réclamer à manger,
J’entendrais le chemin que je parcours sur l’eau.
Je rêverais de donner l’impression de danser avec la musique du lac,


                                                   15
Je rêverais de parler,
Je rêverais de ressentir, ne serait-ce qu’un jour, le sentiment d’aimer.




Si j’étais un faucon,
J’entendrais les sifflements des humains m’appeler,
les branches des arbres se frotter les unes contre les autres dans les
vallées.
Je rêverais de porter les terriens sur mon dos et m’envoler vers une terre
plus propre.




                                      16
                                   Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2



Si j’étais un aigle,
je verrais la forêt verte,
J’entendrais le vent, le bruit de l’eau,
Les chasseurs et chiens,
Le chant de la nature,
Le chant de l’orque,
Les vagues contre les rochers, les chevaux sauvages galoper dans les plaines, la
jument pouliner
Et son poulain émettre son premier hennissement.


Si j’étais un albatros,
je volerais loin d’ici pour ne plus entendre ces bruits de fond qui remplissent mon
esprit.


                                                  17
Si j’étais un dragon pourvu de griffes acérées,
j’entendrais des cris me suppliant de leur laisser la vie sauve et je verrais le
visage de mes victimes se déformer jusqu’à ce que toute âme s’enlève
d’eux et qu’ils deviennent aussi morts qu’une poupée de plastique.




                                      18
                                Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2




        Consigne :
        Autour du mot clef « l’envol », chaque auteur compose un texte à
        l’aide des indications suivantes :
        Moi, (prénom de l’auteur ou prénom imaginé, quand je regarde le ciel
        de (choisir un lieu, endroit d’observation), je vois… - je pense… - je
        rêve…



Moi, Olivier, quand je regarde le ciel de Kinshasa,
je pense aux miens…


Moi, Joëlle, quand je regarde le ciel des Caraïbes…
J’aime bien penser parce que ça m’empêche de dépenser.




                                               19
Moi, Wendy, quand je regarde le ciel de mes prunelles, je vois des
étincelles de feux d’artifices.


Moi, Elisabetta, quand je regarde le ciel d’Italie,
Je vois le soleil se noyer dans la mer et laisser place à la lune,
Je vois la couleur turquoise du ciel devenir d’un bleu profond,
Je vois mon envie de vivre dans ce pays augmenter,
Je pense à ce que serait un monde sans ciel.
Je pense : « Comment vais-je réagir quand je quitterai mon regard du
ciel ? »




                                     20
                              Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2




Moi, Samir, quand je regarde le ciel de mon pays natal, je remarque à quel point
je suis seul dans ce monde.
Moi, Samir, quand je regarde le ciel du monde, je me dis qu’un jour tout cela
prendra fin.
Moi, Samir, quand je regarde le ciel du désert de Libye, je vois une substance
dorée appelée du sable.




                                             21
Moi, Wendy, quand je regarde le ciel de ma chambre,
je vois des milliers d’étoiles embellissant les cieux.
Moi, Wendy, quand je regarde le ciel de ma chambre,
Moi, Wendy, quand je regarde le ciel de mon jardin, je vois mes rêves s’y
jouer.
Moi, Wendy, quand je regarde le ciel de mon avenir, je vois les regrets y
défiler.




                                     22
                              Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2



      Consigne :
      Autour du mot clef « voyage »,
      Chaque auteur compose un texte à l’aide d’une phrase répétée et
      complétée suivant les indications suivantes :
      Un personnage et une action.
      Ajouter : A) un déterminant au personnage. B) un lieu. C) un temps. D)
      une manière. E) un but. F) Une cause.

Mon père Gilbert
Mon père Gilbert attendrissant
Mon père Gilbert attendrissant dort sous la terre
Mon père Gilbert attendrissant dort sous la terre
Mon père Gilbert attendrissant dort sous la terre depuis six ans
Mon père Gilbert attendrissant dort sous la terre depuis six ans profondément
Mon père Gilbert attendrissant dort sous la terre depuis six ans profondément pour
rêver
Mon père Gilbert attendrissant dort sous la terre depuis six ans profondément,
pour rêver parce qu’il s’est éteint.



                                             23
Soukaïna
Soukaïna si jolie rêve
Soukaïna si jolie rêve sous un arbre
Soukaïna si jolie rêve sous un arbre dans la forêt
Soukaïna si jolie rêve sous un arbre dans la forêt en fin de journée
Soukaïna si jolie rêve sous un arbre dans la forêt en fin de journée en
souriant.




Peter Pan.
Peter Pan beau.
Peter Pan, beau vol.




                                 24
                             Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2

$ouliman.
$ouliman étudiant.
$ouliman étudiant joue
$ouliman étudiant joue dehors
$ouliman étudiant joue dehors, près du métro
$ouliman étudiant joue dehors, près du métro, en été
$ouliman étudiant joue dehors, près du métro, très calmement en été.

Brésil.
Brésil beauté.
Brésil beauté que j’aime.
Brésil beauté que j’adore (beaucoup)
Brésil beauté que j’aime dans ma chambre.
Brésil beauté que j’aime dans ma chambre vue sur mer.
Brésil beauté que j’aime le matin dans ma chambre vue sur mer.




                                            25
Les hommes.
Les hommes sont idiots.
Les hommes sont idiots parce qu’ils croient pouvoir voler.
Les hommes sont idiots parce qu’ils croient pouvoir voler au Kenya.
Les hommes sont idiots parce qu’ils croient pouvoir voler au Kenya dans
une station de taxi.
Les hommes sont idiots parce qu’ils croient pouvoir voler. au Kenya
dans une station de taxi à six heures du matin.




                                26
                             Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2

     Consigne :
     Autour du mot clef « voyage », et sur base d’un texte donné (tiré d’une
     revue), chaque auteur pratique le jeu du caviardage. Il supprime des
     éléments du texte donné pour que les éléments restant recomposent
     un nouveau texte.

Le principal parti réformateur a hypothéqué le 20 février. Elles n’étaient pas
reportées. Mohammad a fait part du sixième congrès du parti. En cause : les
organes de contrôle conservateurs. Il accuse un parlement fantoche. Il veut le
temps pour repêcher une nouvelle date. La République islamique est plongée
dans la crise politique.

Le crâne âgé de 20 mois a été découvert unique de l’avis paléontologue russe
d’une île de l’archipel de Sibérie représentant de la faune quaternaire, ce que les
scientifiques considèrent comme rare.
Les chercheurs adultes avaient auparavant prouvé que les grands y vivaient de
manière permanente 70 000 années .




                                            27
La police a présenté lundi un procédé d’identification dans un délit.
Leurs tatouages seront intégrés dans la banque nationale.




     Consigne :
     Réécrire une ou deux phrases de l’article en commettant le
     plus de fautes d’orthographe possible.



An flannent au limmitt d Quachgar, ont apperssoit au loyin les zommets
enneiger du Pammer qui prolongge l’immalaya o nor è, plu loyen
enkorre, ce du Carkoruum. La Carkoruum igwai, relyant la chine o
Paqistan paar le coul du Kungerab, donc dézormé la pausibiliter dun
voiyage o keur des cime. D buse assure la traversé. Chinoi ou
paqistanais, il relient Qachgar à Gilgite, lun des centre administratives
du teritoires du nor Paqistan, avek Skardu et Chitrale.




                                 28
                             Atelier d’écriture 2004 – quatrième ST1 / ST2




L’etaklamakan.
Undé sert opié dè pluho temon tandum on de. Pourese ren dre d’Urunchiak
achagare, l’eau asisse de l’èkstrèmou estde laré jiondu Xingianj dergniaire vil
aven la mont ane, ya deu vwoapos ibles.
An phlannant o limmitte de Cacchggare, on apperssois o loins lè somês enègé
du Pammire, ki prollonge l’ymmallaïa o nor é, plu loins encor, seu du
Carraccoreum. La Carraccoreum Haïwè, rellian la Chynne o Paccisttan par le
caul du CChungerrabbe, done désormè la posibbillité d’un vollage.
Il hait haut-ci pouscible poor éfaiktué lha trahaverr-c dde troeuvré à Kochga un V-
i Kulllle – ta ksi ? thou tér 1 qi vou en ménerha oh ! Sust, le pousthe frond thière
packistanhais. Pheux a prhait l’oohazice ppennehttre laids phremyer compte re
ford dhu Pommhirre.




                                            29
 Consigne :
 Aidé de la phrase ou expression du jour : - Le pays imaginaire
 de mes rêves / Le pays imaginaire de mes cauchemars, chaque
 auteur construit un labyrinthe de mots, sur le modèle d’un
 plateau de scrabble. Il utilise ensuite ces mots pour composer
 une phrase en y insérant le plus souvent possible le même son.
 (Sur le modèle de : Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur
 vos têtes.)

Qui sont ces sots, serait-il possible qu’ils n’aient pas de soucis ?
La crevette crevée est cruelle même si les crustacés sont crus.
Le cadavre vert vivant dans une voiture d’évasion.
C’est un cauchemar d’être célibataire, seule les célébrités moches ou
belles trouvent leur bonheur sans avoir à subir le châtiment et le
cassage de l’amour qui est un cauchemar.
J’ai rencontré mon Valentin en pleine vallée verte qui me donnait envie
de jouer du violon au fin fond du nouveau Nirvana.


                                 30

								
To top