Les �l�ves de lyc�es professionnels

Document Sample
Les �l�ves de lyc�es professionnels Powered By Docstoc
					Les élèves de lycées
professionnels

       . 1- Questionnaire
 . 2- Quelques caractéristiques
        . 3- étude de cas
Questionnaire
 Vous vous organisez par petit groupe de 3 ou
  4.
 Vous disposez de 15’ pour répondre aux
  questions suivantes.
Question 1
 Selon vous, quelle proportion d’élèves entre
  en lycées professionnels et en lycée général
  à l’issue de la 3ème ?
Question 2
 La répartition peut se concevoir dans 3
  orientations possibles, lesquelles et dans
  quelle proportion ?

 - lycée professionnel,
?
?
Question 3
 Pouvez vous donner le profil d’un élève de
  lycée professionnel ?
Question 4
 Pouvez vous donner le profil d’un enseignant
  de lycée professionnel ?
Question 5
 Comment percevez vous l’EPS et son
 enseignement dans le lycée professionnel ?
 Quelques chiffres                                Source:
                                             revue éducation et
                                          formation n°75 (oct 2007)


  La quasi-totalité des élèves entrant en 6ème arrivent en 3ème


                                               26.5% le font
   63% continuent en 2nd cycle
                                                dans les LP
        général ou techno

                                                3.5% le font dans
       Environ 37% continuent                    les LP agricoles
en 2nd cycle professionnel (BEP, CAP)
                                                 7% le font en
                                                App dans un CFA
L’identité de ceux qui vivent cet
enseignement



    Les élèves      Les enseignants
Quelques chiffres

         Ils se répartissent

              55% en lycée pro public


              15% en lycée pro privé


                   20% en CFA


               10% en lycée agricole
                   Selon Charlot, 1999



Les élèves de lycée pro forment une population particulière:


                     Sont issus de milieux populaires


                    Sont souvent orientés par l’échec

                 Ont un rapport au travail et aux enseignements
                                    différents
Milieux défavorisés surreprésentés,
mais aussi…

 Les enfants d’ouvrier = 1/3 des élèves de lycée pro en 2006
                    contre 1/6 en général

       Une sous représentation des jeunes issus de
                      l’immigration:

                - Ils survalorisent l’enseignement général
                 - Ils ont des pbs pour trouver des stages

       Une surreprésentation des enfants d’artisans,
           d’indépendants et de commerçants.
       Quelle est l’origine des élèves?




G.Langouët (« les oubliés de l’école »,2003) rappelle
leur manque de travail et leur absentéisme chronique.


J.P.Chassaing et A.Séré (2002) rendent compte de la
                 situation des effectifs,
             des différences de motivation
     et des sorties précoces du système scolaire.
             Selon 2 rapports de l’IGEN (2002, 2004)
                  Sur l’orientation en lycée pro.



Ils font des propositions pour soutenir l’installation et
             L’orientation vers la voie pro:


            Mieux informer sur les métiers, les formations,
   1      les spécificités de l’insertion dans chaque secteur


          Donner la possibilité de reprise de formation après
   2      Tout type d’interruption ou d’abandon (IGEN, 2004)
La violence scolaire dans les LP: mythe
ou réalité ?

 Selon une enquête de la direction de
  l’évaluation et de la prospective demandée
  par le MENESR concernant les actes de
  violence dans l’enseignement public du
  second degré.

 L’enquête porte sur les mois de nov-déc
  2004.
Quelques chiffres.

 Les chiffres moyens de 2004 sont
  comparables à ceux de 2002 et de 2003 soit
  3.1 signalement par établissement.

 Cette stabilité masque une diminution de
  l’ordre de 10% dans les lycées généraux et
  techno et une augmentation de même
  importance dans les lycées pro.
Les actes les plus courants.

Violences physiques    30.56%   5752
sans arme
Insultes ou menaces    25.76%   4848
graves
Vols ou tentatives     9.61%    1809

Conso de stupéfiants   2.11%    397

suicide                0.03%    5
   Les enseignants (selon Nadine Esquieu)

Ils se distinguent des enseignants des formations
                   générales par:


                  Leurs origines sociales,


             Leurs antécédents professionnels,

              Leurs représentations du métier
Les enseignants (suite)

  Leurs représentations du métier:

     Sont attachés à leur rôle d’éducateur

     Font de la transmission des savoirs la
          mission 1ère de leur métier
L’EPS en lycée professionnel




        Ce que l’on peut retenir des
               Programmes
                  de 2009
              Le BO rappelle:
        Il faut prendre en compte:
 Le décalage ente la culture des élèves, leur
  motivation et les exigences de leur formation;

 Le besoin de reconnaissance et de respect;

 Le souci de participer et d’émettre son avis;

 Le rapport au corps et aux activités
  physiques.
L’EPS doit:
 Valoriser leur réussite pour reconstruire
  l’estime de soi,
 susciter la curiosité et l’envie d’apprendre,
 Développer le goût et la maîtrise des rapports
  aux autres,
 Permettre de produire des performances
  optimales dans des conditions individuelles
  ou collectives.
Une finalité:

 « former par la pratique des APSA de
  développement et d’entretien de soi, un
  citoyen cultivé, lucide autonome,
  physiquement et socialement éduqué ».
3 objectifs (permettre à chaque élève)
 Développer et mobiliser ses ressources pour
  enrichir sa motricité, la rendre efficace et
  favoriser la réussite.

 Savoir gérer sa vie physique et sociale.


 Accéder au patrimoine culturel.
2 ensembles de compétences:

 Les compétences propres à l’EPS, qui
  s’observent à travers la réalisation motrice et
  supposent la mobilisation de ressources. (5
  sont repérées)

 Les compétences méthodologiques et
  sociales qui permettent de savoir apprendre
  et être seul et avec les autres. (3 sont
  repérées)
Il faut noter cependant quelques
spécificités du LP

Une formation généralement faite sur 2-3 ans

     Une grande diversité des diplômes

  Des périodes de formation en entreprise

      Des difficultés d’organiser l’edt…
Conséquences dans la mise en
œuvre de l’EPS…
   S’appuyer sur des APSA qui ont un SENS
                pour les élèves
     Favoriser des pratiques pédagogiques
              à caractère ludique
     Favoriser la réussite immédiate, facteur
                     de plaisir
     Prévoir des tps d’app. Longs pour que
                chacun réussisse

Donc faire preuve d’initiative et de créativité.
Je vous propose…

     …À partir d’un dossier représentatif
           d’une classe de CAP


                    De


     Réfléchir à l’enseignement de l’EPS
              avec cette classe.
Quelques questions…


 Quelles caractéristiques pour cette classe?

      Pour viser quelles compétences?


     Quels choix d’activités supports?

     Quelle démarche adopteriez vous?

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:5
posted:2/12/2012
language:
pages:29