LES PERSONNAGES

Document Sample
LES PERSONNAGES Powered By Docstoc
					                    LA NEUVIÈME CROISADE


                                   PREMIER TABLEAU

       Pour ce premier tableau, les comédiens portent un numéro (de 1 à 17).
       On peut faire ressortir les traits particuliers suivants :
       1 : pessimiste
       2 : distrait
       3 : timide
       4 : peureux
       5 et 17 : les meneurs qui se font concurrence (un garçon et une fille)
       7 et 8 : un garçon et une fille qui ne veulent pas se séparer
       9 et 14 : têtus
       10 et 11 : les Dupont/d
       12 : le plus imaginatif
       13 : râleur
       15 : optimiste
       16 : contestataire
       Les comédiens occupent l’espace en marchant. On les sent inquiets.
       On entend un brouhaha. Tout le monde parle en même temps. On ne comprend
       pas bien ce qui se dit, mais on entend « Y’a rien de prêt », « C’est toujours
       pareil », « On ne peut pas leur faire confiance », « Qu’est-ce qu’on va faire ».
       L’élève n° 17 dit le mot « solution ». A ce signal, tous les autres disent ce mot,
       et tous ensemble :
Tous   Il faut trouver une solution.
4      Oui, mais il faut faire vite
13     Parce que là on n’a rien de prêt !
1      Et on n’a personne pour nous aider
12     Et bien dans ce cas-là, la solution il faut qu’on la trouve tout seul !
10     Les profs auraient quand même pu nous aider !
11     Je dirais même mieux: ils auraient pu nous donner un coup de main !
1      Oh là là, c’est terrible, maman !
15     Mais si on va y arriver, mais il faut s’y mettre tout de suite !
2      A quoi faire ?
Tous   A réfléchir !
       (il s’assoient. Chacun va dire une phrase)
1      Moi je vous dis qu’on ne va jamais y arriver
2      A quoi il faut réfléchir ?
3      Moi, de toutes façons, je suis bien trop timide pour jouer.
4      Un voyage...
5      Un voyage dans le temps
6      Un voyage lointain
7      Moi j’ai aucune mémoire, je suis incapable d’apprendre un rôle
8      Je ferai comme tu feras.
9      Des clowns !
10     Un voyage avec de l’action.
11     Je dirais même davantage : un voyage avec beaucoup d’action.
12     Un traître, c’est indispensable.
13     Si c’est pas marrants, moi je ne joue pas.
14     Des clowns !
                                        1
15            Un héros qui ferait des exploits extraordinaires.
16            Un héros maladroit, ça serait bien plus amusant.
17            Un voyage dans le temps, un pays lointain, de l’action, un héros, un traître, eh
              bien on a trouvé, on va jouer la 9e croisade !

              (les comédiens se divisent en 3 groupes : 3,7 et 8 ensemble à l ’écart ; 9 et 4
              ensemble à l’écart ; tous les autres ensemble au milieu)
Gr. central   (brouhaha) La 9e croisade ? Pourquoi pas ? ...
16            La 9e croisade, c’est peut-être pas une si bonne idée que ça. On va tout de même
              pas refaire un cours d’histoire ! Moi ça va, j’en ai eu assez pendant toute
              l’année !
13            T’en as déjà entendu parler toi, de la 9e croisade ?
16            Ben ...
13            Si t’avais appris ton cours, tu saurais qu’il n’y en a eu que 8, des croisades.
6             Alors la 9e c’est la nôtre, celle qu’on va inventer !
15            Et comme on l’invente, on a le droit de dire ce qu’on veut.
4             On a le droit d’avoir un personnage qui reste chez lui, par exemple ?
17            Oui, ben ça on verra plus tard.
12            Mais par contre on a le droit d’y mettre un traître.
15            Et un héros qui fait des exploits extraordinaires.
16            Un héros maladroit, ça serait bien plus amusant.
15            Oh non, un héros extraordinaire, c’est mieux.
5             Un héros extraordinairement maladroit, ça vous va ?
9-14          Des clowns !
17            Quoi, « des clowns » ?
9-14          Nous on veut jouer des clowns, sinon on s’en va.
16            Les clowns et les croisades ça va pas vraiment ensemble !
1             Vous voyez bien qu’on n’y arrivera jamais !
12            C’est notre croisade, alors si on veut y mettre des clowns, pourquoi pas ?
16            N’empêche que les clowns et les croisades, ça va pas bien ensemble !
9-14          Alors on peut aller se préparer ?
5             Mais oui (il sortent)
2             Où ils vont ? (il veut les suivre)
5             Reste là, toi. (à l’autre groupe de 3) Et vous trois, là, pourquoi vous faites la
              tête ?
3             On n’a pas vraiment envie de jouer.
16            Ben fallait pas venir si vous n’avez pas envie de jouer !
16 (à 5)      Alors, une croisade jouée par des comédiens qui ne veulent pas jouer, ça va bien
              ensemble ?
1             Vous voyez bien qu’on n’y arrivera jamais !
5 (à 16)      On va sûrement avoir besoin d’eux, pour changer les décors, pour les
              accessoires... Ça vous va ?
7             Oh ben nous pourvu qu’on soit ensemble !
10            Oh là là, ils sont graves ces deux là !
11            Je dirais même mieux : ils sont très graves ces deux là !
              (les 3 « machinistes » sortent)
2             Où ils vont ? (il veut les suivre)
5             Reste là, toi.
17            Bien, tout le monde est d’accord ? Plus de contestations ?
16            Si, je pense ...
17            Bien, puisque personne n’a plus rien à dire, en place !
2             C’est quoi qu’on joue ?
                                              2
Tous      La 9e croisade !
5         Alors, en place ! (tous sortent, lui devient présentateur) Mesdames messieurs,
          l’atelier théâtre des cinquièmes a le plaisir de vous présenter le spectacle qu’il a
          travaillé d’arrache-pied depuis le début de l’année scolaire. Vous allez vivre les
          aventures extraordinaires du chevalier ... (il a un trou, il appelle 17)
          Dis comment il s’appelle le chevalier ?
17        (il ne sait pas, il propose ) Roland ?
5         Déjà pris.
17        Guillaume ?
5         Pareil.
17        Arthur ?
5         Déjà pris !
          (il sont tous les deux à court d’idée. 12 se précipite et propose :)
12        Godechaud, c’est pas pris !
5 et 17   Godechaud ?
12        Oui, Godechaud de Potage, c’est bien comme nom de chevalier, non ? (il sort
          avec 17)
5         Vous allez vivre les aventures extraordinaires du chevalier Godechaud de
          Potage pendant la 9 croisade, celle qui l’a mené quelque par entre Montournais
          et Tokyo, dans une période indéterminée qui va du XIIIe siècle à l’an 2000.
          Mais assez de bavardage, place à l’action !




                                            3
                                            DEUXIÈME TABLEAU

Présent. 2 (17) Tout allait bien dans la seigneurie de Potage. Les paysans travaillaient.
                ( 3 garçons entrent en se mettent à dormir)
Présent. 1 (5) Les femmes s’occupaient de l’entretien de leur coquette chaumière
                (3 filles entrent et se mettent à travailler durement.)
                Jeu entre le « Han » des filles et le « Chut ! » des garçons.
Présent. 2      Les gardes faisaient la ronde.
                (les 4 comédiens qui restent font une ronde en chantant l’air de « gentil
                coquelicot... »
                On peut avoir un jeu entre les trois groupes :
                « Y’a pas d’enn’mi
                Han
                Chut
                Sur le chemin
                Han Chut
                Pas de souci
                Han
                Chut
                Jusqu’à demain
                Han
                 Chut
                La la la »... (les gardes sortent, les femmes, puis les paysans)
Présent. 1      Le seigneur Godechaud veillait en maître à la bonne marche de ses affaires.
                (Les 3 accessoiristes amènent le seigneur sur son fauteuil. Il fait des mots
                croisés.)
Godechaud       Voyons: Arme du chevalier en 4 lettres. Ah là je sais, c’est « épée ». Voyons : h,
                e, deux p, e et t. Oh zut, j’ai pas assez de cases. Oh là là, qu’est-ce que ça peut
                me fatiguer !
Présent 2       Tout allait donc bien dans la seigneurie. Mais pendant ce temps, au jardin ...
                (Les 3 accessoiristes et 4 autre comédiens entrent. Ils portent chacun deux fruits,
                ou une paire de chaussettes, ou deux mouchoirs et ils s’installent pour faire les
                arbres. Entrée du moine, inquiet, puis de la dame.)
Dame            Ah mon doux ami, enfin je vous retrouve ! Mais qu’avez vous? Je vous sens
                inquiet !
Moine           J’ai toujours l’impression qu’on nous espionne ...
Les arbres      Mais non !
Moine           La situation ne peut plus durer ainsi, il faut le faire disparaître.
Dame            Qui ça ?
Moine           Mais votre époux !
Les arbres      Hou !
Dame            Je n’en peux plus de tous ces secrets !
Dame            Moi aussi, je n’en peux plus. D’accord, débarrassons-nous de lui !
Les arbres      Oh !
Moine           (aux arbres) Oh vous, ça suffit ! J’en ai assez, je vous transforme en pierre !
                (ils se transforment en pierres)
Dame            (au public) Il est beau, il est intelligent, il est fort, c’est mon héros à moi.
Moine           Bon, alors comment le faire disparaître ?
                (silence)
                Je ne sais pas moi, empoisonnez son repas !

                                                  4
Dame         J’ai déjà essayé, mais il est tellement froussard qu’il fait goûter tous ses plats
             aux domestiques avant d’y toucher. On en a déjà perdu dix, de domestiques, et
             plus personne ne répond à nos offres d’emploi ...
Moine        Qu’il participe à un tournois !
Dame         Tous les chevaliers sont comme lui. Ils ont une telle peur de se blesser qu’ils ont
             décidé de se battre avec des épées en pain d’épice !
Moine        Et dire que mon évêque vient de convaincre les chevaliers de ne plus se faire la
             guerre ! Il n’y a qu’un comté où ils ont accepté, et c’est le mien !C’est bien ma
             chance !
Dame         Alors, quoi faire ?
Moine        Je ne vois qu’une solution : l’envoyer à la croisade !
             (il s’avance vers le fauteuil suivi de la dame, les pierres sortent)
             Messire Godechaud, puis-je vous entretenir un instant ?
Godechaud    (toujours plongé dans ses mots croisés) Je suis très occupé. Un instant, pas plus.
Moine        Je viens d’apprendre que les infidèles ont massacré un groupe de chrétiens à
             leur arrivée en terre sainte.
Godechaud    Ils n’avaient qu’à rester chez eux...
Moine        Il est devenu impossible de prier au tombeau du Christ. Il est de l’honneur des
             chevaliers de le délivrer.
Godechaud    Qui ça ?
Moine        Le tombeau du Christ !
Godechaud    Où ça ?
Moine        A Jérusalem .
Godechaud    Combien de lettres ?
Moine        (comptant) Neuf.
Godechaud    Trop long.
Moine        En Terre Sainte !
Godechaud    Trop loin.
Moine        Combattre les infidèles
Godechaud    Trop dangereux.
Dame         Alors mon ami ?
Moine        Trop difficile (il sort)
Dame         Seul un miracle pourrait nous sortir de cette impasse !
Présent. 1   Seul un miracle pourrait nous permettre de continuer la pièce !
Présent. 2   Mais ce miracle eut lieu à l’instant même.
             (Godechaud s’est endormi. Entrée des clowns qui miment des pèlerins harassés,
             l’arrivée à Jérusalem, la découverte de richesses, ils s’en remplissent les poches.
             Grommelot, on ne comprend qu’un mot « Jérusalem ! »
Godechaud    (se réveillant en sursaut) Jérusalem ! Toutes les richesses de Jérusalem ! Pour
             moi ! (la dame entre, alertée par ses cris) Et pour vous aussi ma dame ! je pars
             tout de suite !
Moine        (entrant) Voilà une sage décision. Dieu vous garde !
Godechaud    Mais qui va s’occuper de la seigneurie en mon absence ?
Dame         Moi, bien évidemment !
Godechaud    Sûrement pas ! Une femme, c’est fait pour rester à la maison, faire le ménage, la
             cuisine et s’occuper de ses enfants ...
             (toutes les filles entrent et l’entoure, menaçantes)
             Enfin, moi, ce que j’en dis, vous ferez ce que vous voudrez ...




                                              5
Moine       Madame, je crois plutôt que votre place est à côté de votre mari ...
            (à la dame) Vous pourrez vérifier qu’il est bien occis par l’ennemi.
            (au public) Et j’espère que vous y resterez aussi, c’est moi qui dirigerai la
            seigneurie, bien joué n’est-ce pas ? Je l’avais bien dit qu’il fallait un traître dans
            cette histoire !
Dame        Je pas avec vous, mon seigneur et maître !
Godechaud   Vraiment ? Est-ce bien raisonnable ?
Dame        Ce que femme veut ...
Moine       Dieu le veut !
Godechaud   Bon, puisque je n’ai plus mon mot à dire, eh bien qu’on se prépare !
            Mes gens d’armes !
Tous        (en coulisse) En armes !
Godechaud   Mes vassaux
Tous        (en coulisse) En seaux !
Godechaud   Mes valets
Tous        En lait !
Godechaud   Et ma dame...
Dame        En dame (ils sortent)
Moine       Et ma pomme, en gentilhomme (il s’assied sur le fauteuil que les accessoiristes
            ressortent).




                                              6
                                         TROISIEME TABLEAU

Présent 1     Ainsi donc ils partirent pour Jérusalem. (quand on annonce leur nom, ils
              viennent se figer en avant-scène)
Présent 2     Godechaud menait la troupe
Présent 1     Sa dame le suivait
Présent 2     Puis l’ensemble de son armée
Chef access   Eh, on n’est pas assez nombreux pour représenter une armée…
Access 2      On n’a pas assez de place
Access 3      On n’a pas assez d’armes …
Présent 1     Afin de simplifier cette histoire et que tous nos spectateurs puissent la
              comprendre, nous avons décidé de représenter l’armée par son chef .
Présent 2     Il était courageux.
Présent 1     Il était téméraire
Présent 2     Il était impatient d’en découdre avec l’ennemi.
Présent 1     Il n’avait pas grand chose dans la cervelle…
Présent 2     Mais il avait le sang chaud
Présent 1     Aussi l’appelait-on Sang-chaud
Présent 2     Mais il n’avait vraiment pas grand chose dans la cervelle…
Présent 1     Ainsi donc ils partirent …
Présent 2     Bientôt ils entendirent des cris
Présent 1     des gémissements…
              (ils s’arrêtent et aperçoivent le savant qui pleure)
Présent 2     « Que vous arrive-t-il ? » demanda Gaudechaud
Gaudechaud    Que vous arrive-t-il ?
Présent 1     Pas de réponse
Présent 2     « Il a l’air de souffrir » continua la dame
Dame          Il a l’air de souffrir
Présent 1     « Dites-nous ce qui vous …
Godechaud     (au présentateur) Oh ça suffit, on connaît notre texte ! (au savant) Dites-nous ce
              qui cause votre chagrin…
Savant        Je n’ai plus rien à lire !
Dame          Vous avez lu tous les livres !
Savant        Lus et relus !
Godechaud     Eh bien apprenez-les !
Savant        Déjà fait !
Godechaud     Vous voulez dire que vous les connaissez par cœur ?
Savant        Oui, et je n’ai plus rien à faire !
Godechaud     Vous connaissez donc l’itinéraire pour Jérusalem ?
Savant        Bien entendu, je viens juste de terminer le Guide du Croisé !
Godechaud     Un petit voyage vous occuperait. Voulez vous nous suivre à Jérusalem ?
Savant        Pourquoi pas ?
Présent 1     (reprise du jeu du début) Sur la route de Jérusalem il y avait donc Godechaud…
Présent 2     sa dame…
Présent 1     sang-Chaud…
Présent 2     … et le savant.
Présent 1     Quand tout à coup ils virent un personnage étrange …
              (l’acrobate fait la roue)
Godechaud     Mais qu’est-ce que c’est que ce cirque ?
Clowns        (jeu, il font semblant de faire la roue mais n’y arrivent pas pendant que
              l’acrobate continue. Ils se font sortir par Sang-Chaud)
                                               7
Godechaud    (à l’acrobate) Mais arrêtez vous !
Acrobate     C’est impossible !
Dame         Comment ça « impossible » ?
Acrobate     C’est plus fort que moi, il faut que je fasse la roue…
Godechaud    Mais où allez vous ?
Acrobate     Je n’en sais rien, n’importe où.
Godechaud    Voulez-vous venir à Jérusalem ?
Acrobate     Pourquoi pas !
Présent 1    (reprise du jeu précédent) Sur la route de Jérusalem il y avait donc
             Godechaud…
Présent 2    sa dame…
Présent 1    sang-Chaud…
Présent 2    le savant.
Présent 1    … et l’acrobate.
Présent 2    Quand tout à coup ils virent un événement incroyable !
             (au centre, le médecin. D’un côté des gens estropiés, boiteux. Il leur parle, ils
             sortent guillerets et guéris.)
Godechaud    Que guérissez vous ?
Médecin      Tout !
Godechaud    Comment faites-vous ?
Médecin      C’est mon secret !
Dame         Un médecin, ça pourrait nous être utile !
Godechaud    Voulez-vous venir avec nous ?
Médecin      Où ça ?
Godechaud    A Jerusalem…
Médecin      Pourquoi pas ? Il y a là-bas d’illustres médecins !
Présent 1    (reprise du jeu précédent) Sur la route de Jérusalem il y avait donc
             Godechaud…
Présent 2    sa dame…
Présent 1    Sang-Chaud…
Présent 2    le savant…
Présent 1    l’acrobate…
Présent 2    … et le médecin.
Présent 1    Très vite ils arrivèrent au premier obstacle…
Présent 2    Avant de traverser la Loire, il fallait affronter l’ogresse de Nantes. (elle se met
             en place)
Sang-Chaud   C’est qui ?
Savant       L’ogresse de Nantes.
Sang-Chaud   Ah, enfin, je vais pouvoir me dégourdir l’épée !
Savant       Non !
Sang-Chaud   Pourquoi ?
Savant       Parce qu’elle est invincible.
Sang-Chaud   Je vais bien voir ça !
Savant       C’est tout vu ! Regarde la montagne d’ossements là. C’est tous ceux qui ont fait
             comme toi. Non seulement ils ont échoué, mais l’ogresse est aussi cannibale…
Sang-Chaud   Bon, eh bien on va peut-être faire un détour …
Savant       Non, pour la vaincre, il fait répondre à son énigme. Messire, à vous de jouer …
Godechaud    Oh moi, à part les mots croisés, vous savez … Vous qui êtes savant, c’est le
             moment de sortir votre science !
             (le savant s’avance cers l’ogresse)
Ogresse      Approche jeune fou ! Tu oses me défier ?
Savant       Ben… C’est les autres …
                                              8
Ogresse      Je ne veux pas le savoir… Tu m’as l’ai bien tendre, et je n’ai plus rien pour
             déjeuner…
Savant       Je connais une très bonne recette végétarienne…
Ogresse      Silence, jeune insolent ! Réponds à ma question « Qu’est-ce qui a quatre pieds
             le matin, deux le midi et trois le soir ? »
Savant       Attendez, je réfléchis (il ne trouve pas) Quelqu’un peut-il m’aider ?
Sang-Chaud   Ah c’est toi le savant, tu te débrouilles…
Savant       (à Godechaud) Et vous monseigneur, vous n’avez pas une petite idée ?
Godechaud    Pas la moindre… Mais il faut faire quelque chose… Je ne sais pas moi,
             demandez à quelqu’un… (l’accessoiriste traverse le plateau) Tenez, regardez, ce
             passant, là-bas, demandez lui !
Savant       (interpellant l’accessoiriste) Oh, l’homme !
Ogresse      (dans un cri) Victoire ! (elle ouvre sa grande cape noire qui projette des
             morceaux de mousse partout et elle apparaît en jeune fille)
Sang Chaud   Au secours !
Ogresse      (au savant) Tu es mon sauveur. Une sorcière m’avait transformée et en
             répondant à ma question tu m’as libérée.
Godechaud    Qu’est-ce que tu as dit ?
Savant       Moi ? Rien !
Ogresse      Si, tu as dit « l’homme ».
Savant       Oui, j’appelais … (il comprend) Ah oui, j’ai dit l’homme, parce que je savais la
             réponse…
Godechaud    Et maintenant, on peut traverser ?
Ogresse      Allez-y, vous ne m’intéressez plus ! Seul mon sauveur m’intéresse !
Savant       Ah mais moi aussi je vais à Jérusalem !
Ogresse      Pas question tu restes avec moi ! Non mais, je n’ai quand même pas attendu si
             longtemps pour rien !
Présent 1    Et puis tu ne servirais plus à rien dans l’histoire, alors dehors !
Présent 2    S’il vous plaît un peu de nettoyage ! (les accessoiristes entrent avec des balais)
Présent 1    (reprise du jeu précédent) Sur la route de Jérusalem il y avait donc
             Godechaud…
Présent 2    sa dame…
Présent 1    Sang-Chaud…
Présent 2    plus de savant…
Présent 1    l’acrobate…
Présent 2    … et le médecin.
Dame         Je suis bien fatiguée… C’est encore loin Jérusalem ?
Godechaud    Je le crains …
Médecin      Il nous faudrait des chevaux …
Sang-chaud   Attendez ! (il va menacer les accessoiristes qui donnent leur balais. Godechaud
             et la dame enfourchent le premier et lui ajoutent une tête de cheval. Même chose
             pour Sang-Chaud et le médecin. L’acrobate n’en a pas besoin)
             (les 3 moulins se mettent en place. Deux font tourner un parapluie, le troisième
             pleure.
Godechaud    Que vois-je au sommet de cette colline ? Serait-ce une armée d’infidèle ?
             (tout le monde regarde)
Tous         (sauf Sang-Chaud) Mais oui ! Enfin, notre première bataille ! (ils se préparent :
             Godechaud à combattre, les autres à regarder, comme au spectacle. Sang-Chaud
             réfléchit)
Présent 1    Pour la première fois de sa vie, ce jour là, Sang-Chaud pensa…
Présent 2    (en riant) Oh redis-là ta réplique, ils ont pas tous compris !
Présent 1    (insistant) Pour la première fois de sa vie, ce jour là, Sang-Chaud pensa…
                                              9
Sang-Chaud   Et si c’était pas des ennemis ?
Tous         Quoi ?
Sang-chaud   Et si c’était des moulins ?
Tous         Oh !
Sang-Chaud   On aurait l’air malin de se battre contre des moulins !
Tous         Ça c’est vrai !
Godechaud    Mais si c’est des moulins, pourquoi il pleure, l’autre ?
Dame         Regarde, il n’a plus ses ailes
Acrobate     Moi je peux faire quelque chose ! (elle va faire la roue devant le moulin et ils
             sortent tous les trois heureux)
Présent 1    (reprise du jeu précédent) Sur la route de Jérusalem il y avait donc
             Godechaud…
Présent 2    sa dame…
Présent 1    Sang-Chaud…
Présent 2    plus de savant…
Présent 1    plus d’acrobate…
Présent 2    … et le médecin.
Présent 1    Ils arrivèrent ainsi à un port.
Présent 2    La situation était terrible. La lèpre sévissait partout… (entrée des lépreux)
Dame         Savant médecin, c’est à vous de jouer…
Médecin      Mais bien entendu… J’en fais mon affaire ! (il guérit les lépreux) Ah je ne me
             sens pas bien !
Dame         (allant à son secours) Que vous arrive-t-il ? (elle lui prend la main, mais cette
             main lui reste dans la main. Elle pousse un cri)
Godechaud    Cher ami, je crois que votre voyage s’arrête là… Merci pour tout .
Médecin      Ah non, à Jérusalem, on pourrait me soigner …
Godechaud    Vous restez ici…
Médecin      Je vous en prie, emmenez moi !
Godechaud    Non mais qui c’est qui commande ici ? Sang-Chaud intervenez, coupez-lui la
             tête !
Sang-Chaud   Pas la peine, elle va tomber toute seule.
Présent 1    (reprise du jeu précédent) Sur la route de Jérusalem il y avait donc
             Godechaud…
Présent 2    sa dame…
Présent 1    Sang-Chaud…
Présent 2    plus de savant…
Présent 1    plus d’acrobate…
Présent 2    et plus de médecin.
Présent 1    Ils arrivèrent ainsi sur le port. Un autre obstacle les attendait…
Présent 2    Il fallait traverser la mer Méditerranée.




                                             10
                                       QUATRIÉME TABLEAU
               (Les deux marchands sont masqués : Polichinelle et Pantalon)

Marchand 1     Bonjour, mon seigneur. Vous semblez inquiet ?
Godechaud      Oui, mon brave, je souhaiterais me rendre, accompagné de mon épouse et de
               mon armée, jusqu’à Jérusalem.
Marchand 2     Quelle heureuse initiative !
Marchand 1     Et que le destin fait bien les choses !
Marchand 2     Vous auriez pu traverser toute la ville …
Marchand 1     Sans nous rencontrer !
Marchand 2     Mais non, c’est à nous que vous vous êtes adressés !
Marchand 1     Et nous sommes là pour vous servir !
Godechaud      C’est vrai vous pouvez nous conduire à Jérusalem ?
Marchand 2     Bien entendu !
Marchand 1     Nous sommes là pour ça !
Marchand 2     Quel est votre projet ?
Marchand 1     Quels sont vos besoins ?
Marchand 2     La société Escroc et associé…
Marchand 1     Sera à vos p’tits soins !
Godechaud      Nous voulons combattre les infidèles …
Marchand 2     Formidable !
Dame           Et rapporter quelques souvenirs
Marchand 1     Parfait !
Sang Chaud     Et quelques têtes de Sarrazins à montrer sur les foires !
Marchand 2     Nous avons ce qu’il vous faut…
Marchand 1     Trois navires parfaitement sûrs…
Marchand 2     un équipage expérimenté …
Marchand 1     l’assurance de réussir votre projet.
Godechaud      Très bien nous partons sur l’heure.
Marchand 2     (le retenant) Un instant, il vous faut d’abord signer le contrat
Marchand 1     Et le paiement se fait avant le départ.
Godechaud      Le paiement ? Quel paiement ?
Marchand 2     Les bateaux…
Marchand 1     L’équipage …
Marchand 2     Les risques …
Marchand 1     Ca a un coût !
Godechaud      Oh les escrocs !
Matrchand 1    Société Escroc et Associé, pour vous servir monseigneur !
Dame           Allez, mon ami, il nous faut continuer notre voyage …
Présent 1      Oui, allez, ça traîne. Episode suivant : la traversée de la Méditerranée.
               (installation des tissus par les clowns qui les font tenir par les machinistes, des
               petits bateaux en papier se mettent en place derrière)
Voix march 1   Je vous assure, Constantinople est bien plus riche ….
Voix God .     Mais nous voulons aller à Jérusalem !
Voix march 2   C’est nous qui commandons !
Voix God       C’est ce qu’on va voir, Sang-Chaud, au boulot !
               (on voit deux poupées de chiffon passer par dessus bord)
Voix dame      C’est malin, on n’a plus de capitaines !
Voix God.      Tant pis, on s’en passera !
Voix Sang      Regardez, une tempête qui arrive !

                                                11
Voix God.      Accrochez vous !
               (on voit des poupées de chiffon passer par-dessus bord, deux bateaux coulent)
Voix Sang      Regardez ce soldat, il a un drôle d’air !
Voix dame      Il a la peste !
Voix God.      Les malades, par-dessus bord !
               (d’autres poupées de chiffon passent par-dessus bord, cris…)
Voix Sang.     Terre ! Terre !
Prés. 1        Il était temps… Ils n’étaient plus que trois rescapés.
Prés. 2        Mais ils étaient heureux de se retrouver en terre étrangère.
               (pendant les répliques suivantes , les trois rescapés miment)
Prés. 1        Ils marchèrent un jour. (un clown passe au fond en présentant un poster de
               pyramide)
Prés. 2        Ils marchèrent un mois (un clown passe au fond en présentant un poster de puits
               de pétrole).
Prés. 1        Ils marchèrent un an (un clown passe au fond en présentant un poster de statue
               de la Liberté).
Prés. 2        Ils eurent chaud.
Prés. 1        Ils eurent faim.
Prés. 2        Ils eurent froid.
Prés. 1        Ils furent fatigués.
Prés. 2        Ils furent malades.
Prés. 1        Ils furent attaqués. (ils miment une attaque de moustiques)
Prés. 2        Mais un jour ils arrivèrent enfin …
Chef access.   (il porte un panneau fléché : »L’ermite de Jérusalem. Les trois rescapés laissent
               éclater leur joie. Musique de supermarché. Les accessoiristes installent une
               table, les clowns apportent des choses à vendre avec des étiquettes en dollars, en
               euros … : le bâton de l’ermite, la sandale de l’ermite, la cape de l’ermite, la
               dernière tartine de l’ermite, la bible de l’ermite, la carte postale de l’ermite…
               L’ermite entre en dernier avec un panneau sur le ventre « not for sale » et dans
               le dos « I’m the ermite »)
Ermite         Que puis-je faire pour vous, madame, messieurs ?
Godechaud      Nous sommes venus combattre …
Ermite         Vous voulez dire conclure des accord commerciaux …
Godechaud      Combattre nos ennemis
Ermite         Vous voulez dire vos concurrents…
Godechaud      Conquérir des territoires…
Ermite         Vous voulez dire ouvrir de nouveaux marchés …
Dame           J’ai l’impression que vous ne parlez pas de la même chose …
Godechaud      Moi aussi.
Dame           Qu’est-ce qu’on est venus faire ici ? Pourquoi est-ce qu’on n’est pas restés chez
               nous ?
Ermite         Vous voulez savoir ce qui se passe chez vous ? Pas de problème : un dollar la
               connexion, des nouvelles instantanées … (ils regardent)
Godechaud      Oh le chien ! Mon meilleur vin !
Dame           Et il fait la cour à toutes mes amies !
Godechaud      Il traite les paysans comme des esclaves !
Dame           Il a enfilé ma plus belle robe !
Godechaud      Dire que je lui faisais confiance !
Dame           Dire que je l’ai aimé !
Godechaud      Qu’est-ce que tu viens de dire ?
Dame           Rien … Rien …
Prés. 1        Ils parlaient du moine , bien entendu …
                                               12
Prés. 2     Oh, ça va, on avait compris …
Ermite      Quelque chose me dit que vous auriez envie de rentrer chez vous…
Godechaud   Comment avez-vous deviné ?
Ermite      J’ai ce qu’il vous faut.
Dame        Quoi ?
Ermite      Un ballon (il sort un ballon de baudruche)
Godechaud   Sang-chaud, essayez !
            (l’ermite montre à Sang-chaud qu’il faut gonfler le ballon, Sang-chaud fait
            semblant de s’envoler avec le ballon, en coulisse on entend le sifflement du
            ballon qui se dégonfle et un grand cri de Sang-Chaud)
Ermite      L’imbécile ! A vous.
Godechaud   (gonflant son ballon en même temps que la dame ) On en a pour longtemps ?
Ermite      Cinq semaines.
            (ils sortent)
Prés. 1     Ils revinrent ainsi à leur château…
Prés. 2     Le moine fut convoqué par Godechaud.
Moine       Ah mon seigneur, quelle immense joie de vous revoir vivant…
Godechaud   Pas besoin de faire tant d’efforts, nous savons tout !
Moine       Tout ?
Dame        Tout !
Moine       Alors, je suis cuit !
Godechaud   Pas encore…
Dame        Mais ça ne saurait tarder …
Godechaud   Qu’on prépare le méchoui !
            (les accessoiristes entraînent le moine en coulisse. On entend des cris, des bruits
            de bagarre …)
Prés. 1     Cette période était extrêmement cruelle…
Prés. 2     Et les punitions étaient exemplaires.
Prés. 1     Mais on avait des goûts raffinés…
Prés. 2     Et il fallait bien utiliser les épices qui venaient d’orient…
            (on amène le moine ficelé autour d’une broche)
Prés. 1     Malheureusement, nous ne pouvons vous montrer les détails de cet horrible
            supplice. (Les clowns amènent un tissu pour cacher le moine qu’on met à cuire.
            On l’entend
Moine       Attendez avant de me découper !
            Non, pas les yeux !
            Non pas la langue …
Prés. 1     Ouf, un peu de silence …
            (le chef accessoiriste sort avec un bol de saucisses-cocktail qu’il offre aux
            présentateurs. Ils apprécient.)
Prés. 1     Et la vie repris son cours.
Prés. 2     On oublia vite cette terrible aventure.
Prés. 1     Personne ne regretta le moine…
Prés. 2     Sauf peut-être la dame …
Prés. 1     Tu crois ? Bof … Tout redevint comme avant.
Prés. 2     Presque comme avant …
Prés. 1     Car payer les dettes du moine, réparer le château, c’était trop pour la modeste
            fortune de Godechaud.
Prés. 1     Mais lui et sa dame surent se recycler…
            (musique de supermarché, Godechaud, cigare à la bouche, fait entrer des
            figurants tendent une banderole « SUPER URMITE ». Les clowns font
            l’animation, les clients arrivent.
                                             13
Prés. 2     Une nouvelle civilisation venait de voir le jour.
Prés. 1     Depuis ce temps-là on ne fit plus de croisade…
Prés. 2     On ne fit plus cuire de moine…
Prés. 1     Mais les puissants ont su rester puissants…
Prés. 2     Et les pauvres sont restés pauvres.
Prés. 1     Dans la ville de Potage, les hommes travaillent (les trois garçons du 2e tableau
            dorment)
Prés. 2     Les femmes s’occupent de l’entretien de leur coquette maison (les trois filles du
            2e tableau se passent des colis – jeu avec le « han » et le « chut »)
Une fille   Dites, les filles, c’est quand qu’on la commence, la dixième croisade ?

                                                  FIN




                                            14

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:8
posted:2/11/2012
language:
pages:14