Sanijura

Document Sample
Sanijura Powered By Docstoc
					Remerciements :



      Je remercie l’ensemble de la société Kohler Sanijura, qui m’a permis d’effectuer mon
stage dans d’excellentes conditions.




Je tiens à remercier tout particulièrement :

      -Mr Giannoni Lorenz, directeur technique de la société Kohler Sanijura, qui m’a permis
d’effectuer mon stage au sein de son entreprise.

      -Mr Fornès Julien, responsable maintenance, qui m’a fait bénéficier de son savoir-faire et
de ses conseils.

      Et je remercie aussi l’ensemble des techniciens du service maintenance pour m’avoir
accueilli lors de se stage.




                                                                                               1
                                        SOMMAIRE

Remerciements                                      p.1
Sommaire                                            p.2

       1. Présentation de l’entreprise
1) Identité de l’entreprise                        p.3
2) Implantation et situation géographique          p.4-6
3) Historique                                      p.7
4) Organigramme de l’entreprise                    p.8
5) Quelques chiffres clés                           p.9
6) Les locaux                                      p.10
7) Processus de fabrication et suivi du produit    p.11
8) Matériaux utilisés                              p.12
9) Méthode Kanban                                   p.13
10) Marketing                                      p.14
11) Les produits réalisés                          p.15
12) Les règles de sécurité                         p.16

       2. Présentation du service maintenance
1) Les 3 types de maintenance                       p.17
2) Organisation de la maintenance                   p.18
3) Organigramme de la maintenance                   p.19
4) Le contexte de production                        p.20
5) La gestion de la documentation                   p.20
6) La gestion des stocks                            p.20
7) Démarche suivis lors d’une défaillance          p.21
8) Journal de bord                                 p.22-23
9) Première action de maintenance                  p24-27
10) Deuxième action de maintenance                 p28-30

      3. Conclusion

      4. Annexes




                                                             2
                              Présentation de l’entreprise

            1. Identité de l’entreprise



Logo de l’entreprise

                               Adresse : Rue Stephen Pichon-BP 107
Coordonnées de l’entreprise    39302 CHAMPAGNOLE CEDEX.
                               Tel : 0384527111
                               Fax : 0384524307
                               E-Mail : www.sanijura.fr
                                      info@sanijura.fr



Forme juridique de             Statut juridique : S.A.S au capital de
l’entreprise                   81 534 000 €.



Identification de              N. Siret : 33033914400116.
l’entreprise                   Code APE ou NAF : 361 j.



Taille de l’entreprise         Effectif (2007) : 190 personnes.
                               Chiffre d’affaire (2006) : 21 534 000 €.


Secteur d’activité de          Ameublement.
l’entreprise

Clientèle                      Particuliers et distributeurs français et
                               étrangers.




                                                                           3
         2. Implantation et situation géographique




   1. Le groupe Kohler

L’entreprise SANIJURA est une filiale à 100% du groupe américain KOHLER.

Le groupe KOHLER est un immense groupe qui compte une centaine d’entreprises dans le monde.
Ces entreprises fabriquent aussi bien du mobilier de salle de bains et de cuisine que des
moteurs de tondeuses à gazon ou même des générateurs électriques. Le groupe KOHLER
possède également des hôtels de luxe.



Les différentes entreprises KOHLER dans le monde du groupement « cuisine et salles de bains »
se situent principalement en :
     Amérique du nord (KOHLER plumbing home page, KHOLER Canada Co.).
     Pacifique/Asie (KOHLER Australia et China).
     Europe (KOHLER France, Germany et UK).
     Amérique latine (KOHLER Mexico).




                                                                                            4
2. Kohler Europe




                                 KOHLER
                                  Europe




             KOHLER              KOHLER    KOHLER
              France             Germany     UK




Sanijura                Jacob
                       Delafon




                                                    5
      3. L’entreprise Sanijura

     L’unité de production de l’entreprise SANIJURA se situe 25 rue Stephen Pichon à
Champagnole dans le Jura.




                                                                    Sanijura




SANIJURA compte 190 personnes, 34 000 m² de surface, et une production moyenne de 800 à
900 meubles par jour.
Le siège social de l’entreprise se situe :
      60 rue de Turenne.
      75 139 PARIS cedex 03.
L’entreprise possède des filiales à l’étranger :
        En Belgique à Fleurus.
        En Hollande à Breda.
        Au Royaume-Uni à Didcot.


                                                                                          6
3. Historique




   1911 : Création par Henri Liégeon, d’une société spécialisée dans la boissellerie et
    les petits objets en bois.

   1931 : Bernard Liégeon prend la succession et oriente la production vers le jouet en
    bois.

   1960 : Création de la marque Sanijura pour la fabrication d’armoires à pharmacie et
    lancement des premiers meubles de salle de bain laqués.

   1974 : Sanijura intègre la fabrication de meubles modulaires de salle de bain.

   1977 : Dominique Liégeon prend la direction de Sanijura.

   1984 : Création d’un véritable complexe industriel sur le site de Champagnole.

   1993 : Sanijura devient une filière à 100% du groupe américain Kohler.

   2003 : Sanijura devient une marque de la Société KOHLER France.




                                                                                           7
                     4. Organigramme de l’entreprise



                                           DIRECTEUR
                                           TECHNIQUE

                                                                Assistante




 Responsable         Responsable
                                        Responsable       Responsable         Responsable
Ordonnancement    Production Montage
                                     Production Laquage   Maintenance        Industrialisation
                       Usinage


                                                                                                   Coordinateur
1 chef d’équipe     4 chefs d’équipe    1 chef d’équipe    4 ouvriers          4 employés
                                                                                                 Améliora Continue


  Usinage              Montage             Laquage
 18 ouvriers          56 ouvriers         23 ouvriers
                                                                                 Magasin              Transports
                                                                             Approvisionnement        Expédition
             Service
            Après Vente
                                                                                 2 employés           3 employés


                                                                                  3 ouvriers          7 ouvriers




                                                                                                           8
          5. Quelque chiffre clés




   190 personnes.

   34 000 m² de surface.

   900 meubles par jour commercialisés dans 11 pays.

   Âge moyen de l’effectif : 47 ans.

   Leader français avec plus de 30 collections.

   Et au court de ces 5 dernière années le groupe Kohler à connut une croissance annuelle de
    l’ordre de 10%.




                                                                                            9
              6. Les locaux

Plan de l’usine :




         Atelier de maintenance




                                  10
              7. Processus de fabrication et suivi du produit

      Insertion commande
Traitement informatique et création d’étiquettes de traçabilité qui permet un suivi tout au long
du processus de fabrication de chaque élément.
5000 étiquettes créent le lundi.

      Ordonnancement et organisation du travail de production
Etiquettes distribuées sur ligne de production, sur chaque étiquette on retrouve :
   - code interne n° commande zone.
   - code barre scanné à chaque phase du processus de fabrication.
   - n° semaine de livraison, de zone d’expédition.
   - indication spécifiques couleur, code bouton etc.



      Production/ mise en fabrication des éléments
Méthode kan ban : principe de fabrication du juste à temps,
Réapprovisionnement de la chaîne, gestion des stocks, on calcule le nombre de pièces dont on a
besoin en fonction des étiquettes.



    USINAGE             LAQUAGE           MONTAGE            EMBALLAGE




Au fur et à mesure de l’avancement de la fabrication, les étiquettes sont scannées.

      Transport en zone d’expédition
Commandes stockées au fur et à mesure.
Classement des commandes par alvéole.



      Edition d’état de commande matin et soir
Zone d’expédition, poids, nombre de colis.
Cela permet de voir si l’expédition est possible ou pas par zone -de 1.5 à 6 tonnes.
Affrètage des camions par zone géographique.
Validation bordereau d’envoie = facturation.
En France les commandes personnalisées sont facturées au client (grossiste).
En Belgique les commandes arrivent en palette et la facturation au client arrive par la filiale.



                                                                                                   11
            8. Matériaux utilisés

Les matériaux utilisés pour la fabrication des meubles sont les suivants :
- bois naturel
- bois massif teinté ou vernis
- aggloméré mélaminé
- marbre
- aggloméré plaqué stratifié
       • Le stratifié est une surface dure et non poreuse. Elle est donc très hygiénique et très
       facile à nettoyer.
       • L’exposition à la lumière peut éventuellement modifier très légèrement les nuances dans
       le temps.
- laque
       • Il s’agit de laque polyuréthane brillante ou satinée.
- MDF
       • Il s’agit d’un panneau de MDF recouvert d’une fine plaque de bois teintée et vernie.
       • C’est une matière naturelle, chaque pièce est donc unique et les différences de teinte ne
       peuvent être considérées comme des défauts.
       • A la différence d’une pièce de bois pleine, le plaquage ne changera pas de forme, mais il
       aura tendance, comme tout bois, à foncer à la lumière au fil des ans.
- Corian
       • C’est un mélange d’acrylique et d’hydroxyde d’aluminium. Cette matière est facile à
       entretenir, résiste bien aux chocs, n’absorbe pas les odeurs. Elle est non poreuse et
       garantit donc une hygiène maximum. Elle est teintée dans la masse.
- Marbre de synthèse
       • Il s’agit d’un mélange de poudre de marbre et de résine polyester de haute qualité
       injecté dans un moule. Le coloris est donné par le revêtement de surface traité pour
       résister aux U.V.
       • Douce au toucher, son aspect est uniforme. L’hygiène est parfaite et l’étanchéité totale.
- Zodiaq
   • C’est un mélange de quartz naturel (95%), de pigments et de polymère résistant aux taches
   qui en fait un produit luxueux et élégant.
   • Ce matériau résiste à l’humidité, aux chocs, aux éraflures, à la chaleur et est facile à
   entretenir.
   • Il présente une solidité et une durabilité hors du commun.
   • Non poreux, il garantit donc une hygiène maximum.
- PVC
       Revêtement polychlorure de vinyle. Il permet d'épouser les formes moulurées ou
       travaillées des façades.


                                                                                                12
             9. Méthode Kanban



Créée dans les années 50 par le Japonais OHNO (toyotisme)

Adaptation de l’outil à la demande, flexibilité.

5 zéros= 0 panne, 0 défaut, 0 stock, 0 papier, 0 délai

But : limiter les coûts de production, être rapide et éviter les manques à gagner issus d’invendus
  ou de malfaçons.

Le travail est plus flexible et correspond à une production modulable dont la commande est
  déclenchée par le client.

Cela évite les stocks et les coûts générés en termes de mobilisation d’espace et d’entretien.

La circulation de l’information de l’aval vers l’amont est organisée par des étiquettes
informatisées.

La production à flux tendu c’est de commander que ce qui est nécessaire à la production et le
faire parvenir à l’usine qu’au moment de la production (juste à temps).

Ainsi le Kanban permet à chaque produit de parvenir au moment opportun au bon endroit.




                                                                                                13
            10. Marketing


    Fournisseurs :
Au total, l’entreprise compte plus d’une centaine de fournisseurs. Les principaux fournisseurs
sont les suivants :
BERKER & CO interrupteurs ; CARTONNERIE BISONTINE et SOCAR carton ; CHARLES
ANDRE miroirs ; DEPALOR, PANNOVOSGES et EGGER FRANCE panneaux ; DINAMIC
EMBALLAGES éclairage ; FORMICA stratifié ; HYDRO-ALUMINIUM LUCE profilé alu ;
LAUFEN et VILLEROY ET BOCH vasques en céramiques ; MEAR YVES quincaillerie ; SALICE
FRANCE charnières ; SAPLEST emballages polyesters.

    Clientèle :
SANIJURA exporte ses produits à l’étranger dans les pays suivants :
          Belgique
          Hollande
          Suisse
          Royaume-Uni
          Allemagne
          Réseau de distribution :
On trouve le mobilier de bains de la gamme Sanijura dans les endroits suivants :
          grossistes sanitaires
          installateur spécialisé
          grands magasins
          grandes surfaces de bricolage

    Concurrence :
SANIJURA est le leader français sur le marcher du meuble de salle de bains.
Le principal concurrent de l’entreprise est DELPHA qui est la marque de la filière salle de bains
du fabriquant MOBALPA.

    Points forts de l’entreprise :
Savoir faire depuis 1911.
Leader français.
Optimisation du système de fabrication de 35 lignes de produits diversifiées et gestion de la
production par la méthode Kanban sur le principe du système juste à temps.
Objectif d’entreprise : 0 défaut.




                                                                                                 14
11. Les produits réalisés




                            15
             12. Les règles de sécurités



Les principales règles de sécurité dans l’entreprise sont :

            le port obligatoire de chaussures de sécurité.
            le port obligatoire de lunettes de protection dans toutes les zones d’usinage pour
             les projections de poussières de bois.
            blouse de protection.




       De nombreux moyens de protections on été mis en place, afin de réduire le nombre
d’accidents du travail. Comme sur cette photographie un grillage de protection a été installé, il
en a été fait de même sur le reste du parc machine.




                                                                                                    16
                       Présentation du service Maintenance

      1. Les 3 types de maintenance


                                  La maintenance corrective

       Lorsqu’un opérateur s’aperçoit d’un disfonctionnement ou d’une défaillance sur sa machine,
il prévient son chef de zone qui à son tour prévient le responsable de la maintenance.
       Le responsable envoie alors le ou les technicien(s) dont les compétences correspondent le
mieux avec le type de problème.
       Une fois le système remis en état, les pannes constatées sont prises en compte sur un
historique. Dans le bureau de l’atelier maintenance, chaque machine possède un dossier constitué
de documents techniques et d’un historique des pannes. Les pièces tenues en stock sont
répertoriées dans un ordinateur.



                                  La maintenance préventive

       L’entreprise ferme quatre semaines pour les vacances d’été au mois d’août, et une semaine
pour les vacances d’hiver à la fin du mois de décembre.
       C’est donc pendant ces périodes que l’équipe de maintenance réalise les travaux de
maintenance préventive comme : le graissage, les vidanges, le contrôle des charbons, le
changement des roulements et courroies sur les aspirations et autres systèmes, le changement
des piles de sauvegardes sur les automates etc.



                                 La maintenance améliorative

L’entreprise procède aux actions de maintenance améliorative essentiellement dans le but :
           d’augmenter la sécurité sur les systèmes.
           de modifier un système afin de pouvoir l’adapter à une nouvelle gamme de meuble.
           de permettre aux opérateurs de travailler dans les meilleures conditions.
Ces travaux sont pour la plus part réalisés par le service maintenance.
Si ces travaux nécessitent un arrêt des machines, alors ils seront accomplis durant les périodes
de fermeture de l’entreprise afin de ne pas perturber la production.
Les opérations à réaliser dans les zones de production qui encourent un risque d’incendie (tel
que : meulage, soudage…) devront obligatoirement nécessiter l’obtention d’un permis de feu
auprès du responsable maintenance.


                                                                                               17
2. Organisation de la maintenance




                                    18
3. Organigramme de la maintenance




                        Lorenz
                        Giannoni


                         Julien
                         Fornès


                          5
                       Ouvriers




                                    19
      4. Le contexte de production

      L’entreprise SANIJURA fonctionne avec un contexte de production en îlots. Cela veut
dire que les machines de l’entreprise qui produisent les mêmes gammes de meubles sont
regroupées ensemble.
       Exemple : dans l’entreprise il existe l’îlot IMAGINE donc dans cet îlot il y a toutes les
machines nécessaires à la production de cette gamme de meuble.




      5. La gestion de la documentation

        Toute la documentation utilisée par le service maintenance est stocké dans le bureau de
l’atelier de maintenance. La documentation nécessaire est répartie dans des classeurs qui sont
ensuite placés dans des tiroirs. Sur chaque tiroir est noté le nom de la machine ou de l’outil
dans lequel est rangée sa documentation. Donc il y a facilité de trouver n’importe quelle
documentation rapidement.




      6. La gestion des stocks

       La gestion des stocks est traitée par ordinateur. C’est avec le logiciel Microsoft Excel que
tous les stocks sont répertoriés.




                                                                                                   20
      7. Démarche suivi lors d’une défaillance




                                          Défaillance



                                           Opérateur



                                          Chef de zone



                                          Responsable
                                          maintenance



                                         Technicien de
                                         maintenance




                                          Réparation /
                                           Dépannage




      Le synoptique ci-dessus indique la démarche suivie dès lors qu’un opérateur s’aperçoit d’un
disfonctionnement sur sa machine.




                                                                                               21
      8. Journal de bords



1) Durant la première semaine :
      - Démontage, nettoyage puis remontage de bac à colle. Suivis du réglage et de l’essai du
bac nettoyé.
      - Essai nouveau produit pour nettoyer bac à colle.




2) Durant la seconde semaine :
      - Démontage anciens racks détruits par les conducteurs de chariots élévateurs.
      - Remontage de nouveaux racks et fixation au sol.
      - Fabrication de nombreuses pièces manquantes dans la livraison des nouveaux racks.




Nouveaux racks
    montés
 partiellement.




      - Création d'un poste de contrôle de la qualité.




                                                                                                 22
3) Durant la troisième semaine :
      - Nettoyage et rangement de cartes entrées/sorties automate.
      - Création d’un support pour deux génératrices de fréquence qui était posé à même le sol.




       - Déplacement d'une machine de 5 tonnes suivit du calage puis de la mise à niveau.
       - Perçage d'une trancher pour passer les câbles de la machine déplacer puis rebouchage
de l'ex trancher av du ciment.




4) Durant la quatrième semaine :
       Divers dépannage assisté d’un technicien de maintenance tel :

-   Réglage de la préhension d'outil sur une machine a commande numérique.
-   Remplacement d’un moteur d’entrainement de rouleau qui était H.S.
-   Changement des courroies d’un moteur aspiration qui ont lâchées.
-   Débouchage d’un tuyau aspiration situé après un broyeur.
-   Dépose du systeme de vibration d'une ponceuse vibrante car inefficace.




                                                                                                23
      9. Première action de maintenance




       Cylindre                                                          Racleurs




       Bac à colle utilisé par le service production pour le collage de bande de pvc sur la tranche
d’une planche de contreplaqué.




                                                                                                  24
    1. Cause de l’action corrective

      La cause de cette action corrective est que le cylindre ne pouvait plus tourner due à une
chauffe prolonger de la colle qui durcit et bloque le système.




    2. But de l’action corrective

       Pour remettre en état de marche le bac à colle, il a fallut que je démonte entièrement le
bac pour pouvoir nettoyer les pièces encollés les une après les autres (Schéma mécanique du bac
à colle en annexe 1-2).



    3. Action corrective effectuée

       Etape de l’action corrective :

-   Démontage du bac à colle.
-   Nettoyage des pièces.
-   Remontage du bac à colle.
-   Réglage de l’écartement entre le rouleau et les racleurs.
-   Et test du bac sur le banc de test dans l’atelier de maintenance.




   Cette action corrective n’a pas nécessitée un arrêt de production car l’entreprise disposait
d’un autre bac à colle qui remplaçait celui-ci lors de l’opération de maintenance.




                                                                                                  25
Bac complètement bloqué avant nettoyage :




Bac nettoyé en cours de remontage :




                                            26
Bac nettoyé, remonté, sur le banc de test :




                                              27
      10. Deuxième action de maintenance




      Moteur 0,29kw d’entrainement de rouleaux utilisé pour faire avancer des plaques de
contreplaqués.




                                                                                           28
          1) Cause de l’action corrective

      La cause de cette action corrective est que les rouleaux ne tournaient plus donc les
plaques de contreplaqués n’avançaient plus.



          2) But de l’action corrective

       Pour remettre en état de marche les rouleaux, il a fallut que le technicien de maintenance
qui était avec moi fasse la consignation électrique de la partie moteur.



          3) Action corrective effectuée

       Etapes de l’action corrective :
-   Déconnection électrique du moteur.
-   Test de ces enroulements au voltmètre.
-   L’enroulement V1 V2 a une résistance infinie, donc moteur H.S.
-   Démontage du moteur.




-   D’où recherche d’un moteur de même caractéristique dans le magasin.
-   Remplacement du moteur 0,29kw par un moteur 0.3kw.




                                                                                               29
-   Montage du moteur 0,3kw et branchement électrique.




-   Paramétrage du variateur (altivar 28) avec les nouvelles données du moteur (tension courant).
-   Puis synchronisation des vitesses pour obtenir la vitesse initiale des rouleaux en réglant la
    fréquence sur l'altivar.




                                                                                              30
                                         Conclusion

       Ce stage m’a permis de découvrir le fonctionnement d’un service maintenance et de
découvrir le travail au sein de ce service.
       Je me suis aussi rendu compte de la charge de travail d’un technicien de maintenance et
de l’importance de son rôle au sein d’une entreprise comme celle-ci.
       Cette expérience me sera sans aucun doute très précieuse dans ma vie professionnelle
future.




                                                                                                 31
ANNEXE 1




           32
ANNEXE 2




           33

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:2
posted:2/11/2012
language:
pages:33