Docstoc

L’ALCOOL AU TRAVAIL

Document Sample
L’ALCOOL AU TRAVAIL Powered By Docstoc
					La dépendance à l’alcool

49

L’alcool au travail
Selon une étude IPSOS : • 40 % des interrogés estiment qu’il est souvent difficile de refuser de boire de l’alcool quand on est invité ; • en France, au cours des six derniers mois, 7 salariés sur 10 déclarent avoir participé à un pot dans leur entreprise. Une nouvelle enquête IPSOS révèle que 71 % des personnes boivent de l’alcool pendant les repas d’affaires. Parmi ces 71 %, 35 % confient qu’elles ont plus bu que d’habitude. L’alcoolisme au travail touche de 1 à 15 % de l’effectif selon le type de l’entreprise. Ce sont les professions les plus pénibles physiquement (professionnels du bâtiment, agriculteurs, etc.) et celles qui sont en rapport avec le public (barmans, garçons de café, cuisiniers, artistes, etc.) qui ont le plus tendance à boire de l’alcool. Désaccords avec l’employeur, conflits entre collègues, fatigue, ennui (« mise au placard »)… le stress et le mal-être sont des facteurs qui favoriseraient la prise d’alcool. Trop souvent, les chefs hiérarchiques tolèrent au début le salarié en difficulté avec l’alcool. Ils nient l’existence du problème et, pour une « question d’image », en assument les coûts. Mais cette façon d’agir entretient et alimente les difficultés de la personne et retarde une prise en charge médicale. L’alcool est responsable de 20 % des accidents du travail. Les frais médicaux, la perte d’efficacité et l’absentéisme contribuent à une baisse de la productivité. Le salarié peut alors être sanctionné, voire licencié. Cela montre toute l’ambivalence de notre société à l’égard de l’alcool dans le travail : on interdit l’alcool, mais on autorise le vin, la bière et le cidre !


				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:75
posted:9/10/2009
language:French
pages:1
fredoche25 fredoche25
About