FICHE 3 - DOC - DOC

Document Sample
FICHE 3 - DOC - DOC Powered By Docstoc
					LA ZIGGURAT DE BABYLONE : LA MESOPOTAMIE AU IIIème MILLENAIRE AV. J-C

Eclairer un moment particulier d’une civilisation ou d’une période donnée à partir des ruines de
Babylone et de sa ziggourat. Les élèves sont amenés d’abord à décrire les ruines, ils découvrent
l’archéologie. Dans un deuxième temps, ils découvrent un Etat de l’Orient ancien : la
Mésopotamie. Enfin ils écrivent un petit texte pour expliquer ce qu’était la tour de Babel.

I.O.
Connaissances : L’Orient ancien au IIIème millénaire, premières écritures et premiers Etats.
Démarches : Un monument de Mésopotamie : la ziggurat de Babylone.
Capacités : Localiser/ Décrire / Expliquer.

Objectifs :
1/Susciter l’intérêt des élèves en choisissant un monument qui est à l’origine de nombreuses
interrogations scientifiques.
2/Montrer la richesse d’une civilisation qui a légué à l’Occident un héritage méconnu.
3/Aborder un thème diachronique avec une première approche de la Bible avec un lien avec
l’histoire des Arts.

I/ Décrire la ziggourat de Babylone
Observer les ruines de l’ancienne Babylone :




Les élèves décrivent à l’oral ce qu’ils voient : pas ou très peu de choses.

Claire DEVEZE                                                                                  1
b/Introduction à l’archéologie : le chercheur n’a pas le choix de ses sources.
- Comment sait-on que les ruines datent du IIIème millénaire ?
   Expliquer les problèmes de datation (technique de la thermoluminescence par exemple)
- Quels sont les éléments qui mettent en danger ce chantier de fouilles ?
   - Les élèves peuvent évoquer les intempéries : pluie, vent, soleil.
   - Le professeur peut évoquer l’antagonisme entre Anglais et Français au XIXème siècle ;
       les problème de vols, de dégradations, de pertes.
c/Mise en perspective avec d’autres documents.

     Propositions : un extrait du film, Meurtre en Mésopotamie (téléfilm policier de la série
télévisée Hercule Poirot, réalisé par Tom Clegg, sur un scénario de Clive Exton, ou un extrait du
roman Meurtre en Mésopotamie, d'Agatha Christie, 1935).
Près de 3000 ans, il avait ce palais, à ce qu’il parait. Je me demandais quelle sorte de palais il pouvait
bien avoir à cette époque là et si cela ressemblait aux photos que j’avais vues de la tombe de
Toutankhamon. Mais croyez-moi, il n’y avait rien à voir que de la boue ! D’affreux murs de boue
agglomérée de 50 cm de haut, un point c’est tout ! Mr Carey me balada au milieu de tout ça en
m’assommant d’explications : là, il y avait des salles de je ne sais plus quoi et un étage supérieur et
encore des pièces donnant sur la cour d’honneur. Et tout ce que je me disais, c’était : comment peut-il
savoir ? Le chantier de fouilles tout entier ne m’avait l’air de rien d’autre qu’un immense bourbier.

2ème lecture de la photographie : N’y a-t-il rien à voir que de la boue ?
   - Partir du concret : faire reconnaître le fleuve Euphrate, le village moderne.
   - Hiérarchiser ensuite des éléments : repérer l’emplacement d’un carré : base de la tour,
       d’un rectangle :
          o Tracer l’escalier de la tour en bleu sur la photographie.
          o Tracer en rouge la voie processionnelle, les palais sud et nord.




Claire DEVEZE                                                                                           2
La porte du nord porte l’inscription : « Ishtar qui écrase son ennemi ». Elle est haute de 8
mètres, de briques émaillées bleues, décorée de dragons (Marduk) et de taureaux (dieu Adad).
La voie processionnelle est dallée de pierres, ornée de lions (déesse Ishtar) et se termine
devant le temple de Marduk (il est situé plus au sud de la photographie et n’est pas visible).

II La ziggourat : un monument au service d’un Etat.
Une civilisation qu’il faut retrouver à savoir une société humaine dans ses relations avec un
territoire, un pouvoir, une religion.

a/Un territoire en Mésopotamie (pays entre les deux fleuves)
Repérage sur une carte de l’Orient ancien.




    -   Inscrire le nom des trois continents : Asie, Afrique, Europe
    -   Repasser les trois fleuves en bleu et inscrire leur nom : Nil, Euphrate, Tigre
    -   Compléter le nom des quatre mers : Mer Méditerranée, Mer Noire, Mer Rouge, Mer
        Caspienne.
    -   Inscrire le nom des premières civilisations : Egypte, Mésopotamie, Phénicie.
    -   Inscrire le nom des premières villes : Ur, Uruk, Mari, Memphis, Ugarit / Placer Babylone
        au nord ouest d’Ur. Faire remarquer aux élèves que le cours de l’Euphrate s’est modifié
        au cours des siècles. Faire noter l’importance des fleuves.

Claire DEVEZE                                                                                      3
b/Une cité-Etat :

Babylone est située en bordure de quel fleuve ? Pourquoi ?
Au bord de l’Euphrate, grande voie de commerce entre golfe Persique et mer Méditerranée.
Son nom signifie « porte des dieux ».

Repérer les palais. Que prouve leur présence ?
Il existait une autorité centrale : En à Uruk, Lugal : « homme grand » à Babylone.

Babylone était située au milieu de milliers d’hectares de champs de céréales. Son port recevait
des marchands venus du Golfe Persique et du Liban (importation du bois de cèdre dans une
région qui en est dépourvue) et exportait des marchandises notamment des pierres précieuses
telles que le lappi lazuli, du bitume à des milliers de kilomètres. Toute l’activité était concentrée
autour du temple dans lequel toutes les décisions politiques et économiques étaient prises. Aux
abords du temple ont été retrouvées les maisons des scribes, des maçons, des charpentiers,
des esclaves. Les vestiges retrouvés prouvent la qualité des artisans.


d/Une « ziqqurat » : zagâru signifie « être élevé ».
- Repérer sur la photographie la taille de la base de la tour.
La base ici, mesure 90 mètres.
Elle était réputée s’élever à 100 mètres de haut ! On pouvait l’apercevoir à plus de 15
kilomètres.




                                                 Ziqqurat d’Ur d’après une reconstitution.



- Au sommet, se trouve une chapelle dont les dimensions correspondent à la racine carrée de la
superficie du premier étage : à Babylone, naissent les mathématiques.


- La ziggurat est située à côté du temple de Marduk (ruines situées au sud de la photographie).

Qui est Marduk ?
Dans le Poème de la création, les grands dieux ont fait don à Marduk, dieu de Babylone, de la
toute puissance. Marduk organise le monde terrestre à partir du corps de Tiamat, la mère de
tout ce qui existe. Kingu son époux périt lui aussi, et de son sang, Marduk crée les premiers
hommes. Selon la tradition babylonienne, les hommes devenus très nombreux, empêchent les
dieux de dormir. Ceux-ci répliquent par l’envoi de fléaux…dont le déluge.

Expression écrite : expliquez en quelques lignes qui est le dieu Marduk.
…………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………




Claire DEVEZE                                                                                      4
Description de la ziggourat de Babylone – d’après un dessin de la ziggourat de Khorsabad.

Combien d’étages avait probablement la tour de Babylone ? 7 étages. Deux rampes latérales
conduisaient à une première chapelle, puis à une autre, à chaque étage. Seule la rampe
centrale menait jusqu’au sommet.
La Mésopotamie était le pays des couleurs vives. Chaque étage était d’une couleur différente de
briques émaillées et les terrasses étaient probablement recouvertes de terre et plantées
d’arbres : - Colorie chaque étage selon les couleurs suivantes (ziggurat de Khorsabad) : blanc,
noir, rouge, orange, argent (gris), doré (jaune).
            - Quelle impression crée les murs en retrait au 1er plan? Les murs en retrait créent
une impression de hauteur.
Pour accentuer cette impression, la tour était probablement construite sur une plateforme de
brique bitumée qui la surélevait et la protégeait aussi des inondations.
             - Pourquoi n’était-il pas utile de construire un toit en pente pour faire écouler la
        pluie ? Car le climat était chaud et sec.




                                                   Le savais-tu ? Les ziqqurats étaient pleines :
                                                   elles ne comportaient ni couloir, ni pièce à
                                                   l’intérieur.




Claire DEVEZE                                                                                       5
Expression orale : A TON AVIS POURQUOI AVOIR CONSTRUIT DES ZIGGURAT ?

Réponses possibles : - Elle représentait le lien entre le ciel et la terre, entre les dieux et les
hommes.                - Les ziqqurats étaient aussi utilisées comme observatoires : des prêtres
étudiaient la lune, notaient la position des planètes et des étoiles.
Ce sont les mésopotamiens qui ont inventé les signes du zodiaque,
les douze mois de l’année, la semaine de sept jours.
Ces prêtres sont les ancêtres des astrologues.


  Le savais-tu ? Le plus connu des rois de Babylone durant
  l’ancien empire (- 2000 – 1960) est Hammourabi.
  Soucieux de faire régner la justice, il fit établir un code de
  lois sévères.



III/Lien avec la tour de Babel : utilisation d’un thème diachronique.

 « Et ils dirent : arrêtons nous là, faisons des briques et cuisons les au feu ! Bâtissons une ville
et une tour dont le sommet touche le ciel ! Ils se mirent au travail, fabriquant à l’aide de boue
et de paille des briques qu’ils durcissaient au soleil. Ils utilisaient du goudron en guise de
mortier pour sceller les briques».
                                                                                   Genèse 11, 1-9.
A quel livre appartient la Genèse ? La Genèse est le premier livre de la Bible.

Ecrire un petit paragraphe pour expliquer de quelle tour il est question ici.
Il s’agit d’une tour d’argile appelée ziqqurat, à Babylone, en Mésopotamie.
La tour fut construite avec de la paille hachée menue mélangée à de l’argile et du goudron car
la Mésopotamie avait peu de pierres, mais beaucoup d’argile.
Aujourd’hui, il ne reste que des ruines.

Travail possible sur la portée du mythe en liaison avec l'histoire des arts
Rappel MYTHE TOUR DE BABEL : connue pour être à l’origine de la discorde entre les
hommes ; à cause d’elle, les hommes parlent plusieurs langues et ne se comprennent plus.
Réutilisation des connaissances :
   - La base est circulaire et non carrée. Monument hélicoïdal minaret de la mosquée
        abbasside de Samara au nord de l’Irak. Les voyageurs occidentaux ont été frappés par la
        majesté de ce monument et ont imaginé la Tour de Babel ainsi.




Bruegel : la tour de Babel, XVIème siècle


Claire DEVEZE                                                                                     6
Bibliographie :
Jean Claude Margueron, Les Mésopotamiens, Picard, 2003 et Mari, capitale de l’Euphrate,
Picard, 2004.
Véronique Grandpierre, L’Orient ancien, Documentation Photographique n°8026, avril 2002.
Extraits d’une émission intéressante sur daily motion : les jardins de Babel – émission 3 en
particulier : la ziggurat, les mythes mésopotamiens et la religion.




Claire DEVEZE                                                                                  7

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:13
posted:1/5/2012
language:
pages:7