Synth�se D5 modifi� by DMVZWuCQ

VIEWS: 12 PAGES: 15

									Sabrina HARIZI

Pierre-Loup LEBLEU

Marion ALBERT

Diane AMSALLEM




                     Synthèse du
                      débriefing
                         n°5
                     Période : avril 2011
Les 22 étudiants en alternance de la promotion 2010/2011 du Master 2 Cadre et consultant
en formation sont salariés dans des structures très diverses, de tailles et de secteurs très
différents. Voici la liste des établissements d’accueil :


      Entreprises (par secteur) :
            Industrie : PSA, Safran Corporate University , Inexia, Areva
            Communication et télécoms : France Télécom Orange, Orange distribution,
               Mc Cann Erickson France, SFR Service Client, Radio France, France Telecom
            Assurances / banques : Generali France Assurances, La Banque Postale
            Intérim : Select TT Groupe Randstad
      Etablissements publics/entreprise publiques : DRH-DDEEES – Maire de Paris, Conseil
       Régional d’Ile-De-France, La française des jeux, SNCF Direction Infrastructure
      Organismes de formation / cabinets de consultant : AFOCAL, Evolu’Team, Cave Lex,
       Akor Consulting

                                                  Types de structures d'accueil
                                                                               Entreprises

                                                     20%

                                                                               Etablissements
                                                                               publics


                                               20%                 60%         Organismes de
                                                                               formation /
                                                                               cabinets de
                                                                               consultant




Les missions inscrites aux fiches de poste des recrutements sont celles qui représentent le
cœur de nos actions d’alternance. On constate qu’elles ont évolué à travers les mois. Les
missions sont de plus en plus larges.
4 alternants ont des missions qui ne correspondent pas à la fiche de poste au recrutement.
Cependant leurs missions actuelles s’orientent vers la formation. 4 alternants n’ont pas
répondu à la question « quelles sont les missions confiées selon la fiche de poste au
recrutement ? ».

                                                        Conformité des missions en
                                                       fonction de la fiche de poste
                                                              au recrutement
                                                  20
                                                           15
                                                  15
                                                  10
                                                                           3               4
                                                   5
                                                   0
                                                        Conforme    Non conforme        Non
                                                                                     communiquée

                                                                       Nombre



Les activités des alternants du Master 2 CCFC :
Pour une meilleure objectivité nous avons choisi de comparer les activités des alternants à
celles du référentiel d’activités des métiers de la formation. Quatre alternants n’ont pas
répondu à la question n°3 sur 22 fiches débriefing.



                   Répartition des activités des alternants
                                                                Diagnostic/ études préalables

                             9%                                 Réponse à des appels d'offres et
                                         23%                    montage des dossiers
                     11%                                        Mise en œuvre du plan et des
                                                                dispositifs de formation
                                                                Mise en œuvre des séquences et des
                                                                situations de formation
                   17%                     14%                  Accueil et accompagnement des
                                                                personnes
                                                                Evaluation
                           12%     14%
                                                                Construction et mise en œuvre de la
                                                                qualité professionnelle
                    Tendance de métier des alternants via leurs activités
                  Ingénieur de                                                     Formateur-
                   formation,                                                      animateur
                 consultant en                                                        13%
                    fomation,
                  responsable
                  d'organisme
                      32%                                                      Formateur-
                                                                               concepteur
                                                                              pédagogique
                                                                                  26%


                                                                                 Responsable de
                                                                                   formation
                                                                                      29%



                                       Référentiel d'activité par métier
                                                                                                  Nombre
                                        Activités globales
                                                                                                d'alternants
       Diagnostic/ études préalables                                                                 8
       Réponse à des appels d'offres et montage des dossiers                                         5
       Mise en œuvre du plan et des dispositifs de formation                                         5
       Mise en œuvre des séquences et des situations de formation                                    4
       Accueil et accompagnement des personnes                                                       6
       Evaluation                                                                                    4
       Construction et mise en œuvre de la qualité professionnelle                                   3
                                                                                   Sous total       35
                                       Activités spécifiques des métiers
       Formateur-animateur
       Conception de séquences de formation et des situations de formation                           4
                                                                                   Sous total        4
       Formateur-concepteur pédagogique
       Conception de séquences, de situations pédagogiques                                           3
       Administration, gestion et animation des ressources humaines et communication                 5
                                                                               Sous total            8
       Responsable de formation
       Négociation                                                                                   4
       Gestion fiscale                                                                               2
       Gestion budgétaire                                                                            3
                                                                                   Sous total        9
       Ingénieur de formation, consultant en formation, responsable d'organisme
       Administration, gestion, communication                                                        5
       Conception des dispositifs de formation, des séquences et situations de formation             5
                                                                                   Sous total       10

Les activités des alternants sont plutôt homogènes. L’activité Diagnostic/ études préalables est la
plus représentée. La construction et la mise en œuvre de la qualité professionnelle sont les activités
les moins pratiquées.
Il est rassurant de constater que 32% des alternants ont des activités qui tendent vers les métiers
d’ingénieur de formation, consultant en formation et responsable d’organisme. Ces métiers étant
ceux présentés dans la plaquette de la formation.
Les missions confiées aux alternants du Master 2 CCFC :



   1. La conception et l’ingénierie de formation (17 personnes)


      Analyse des besoins (recensement des besoins en formation)
      Conception, mise en œuvre et suivi de la formation (parcours de formation/ de parcours
       pédagogique)
      Pilotage et conception de module de formation
      Mise en place d’action de formation
      Animation et management de groupes de travail
      Participation, conception, gestion et suivi du plan de formation
      Création de support d’accompagnement (kit d’animation, scénarii pédagogique, support
       pédagogique, matrice d’exercices…)
      Conception et administration de projets e-Learning (plateforme, programmes)
      Prospection, réponse et suivi des appels d’offres


   2. La gestion administrative et budgétaire de la formation (19 personnes)
      Administration de la formation (gestion : des plannings, des réservations ; attestation de
       présence, saisie d’heures de formation, relance, inscription, saisie logiciel, prospection
       téléphonique…)
      Planification et mise en œuvre de programme de formation
      Gestion et suivi des contrats de formation


      Analyse quantitative des besoins en formation et simulation budgétaires
      Contrôle du rapport Coût/Qualité (audit de la formation, analyse des coûts des formations)
      Gestion des déclarations fiscales en matière de formation professionnelle
      Suivi des supports budgétaires (tableaux de bords, clôture/bilan budgétaire)
      Ingénierie financière



   3. La communication sur la formation (13 personnes)
      Création de supports de communication sur la formation (atelier de communication, quiz
       mensuel, mailing, push mailing)
      Elaboration de fiche de communication interne (mise à jour de l’intranet)
      Promouvoir, communiquer et diffuser l’offre de formation
           Formalisation et rédaction de cahier des charges
           Création de livrable
           Optimisation des bases de données et des indicateurs de formation
           Accompagnement des formateurs (hotline)
           Animation d’une communauté web
           Conseil auprès des salariés et des managers


        4. L’évaluation et le suivi des formations (9 personnes)
           Suivi des évaluations des formations
           Campagne d’évaluation à froid
           Analyse et ajustement des évaluations
           Evaluation des prestataires
           Gestion et suivi DIF, CIF, bilan de compétences, VAE


        5. Autres missions (9 personnes)
           RH : recrutement et administration du personnel (stagiaires, alternants, intérimaires), bilan
            social, relations représentants du personnel, reporting, paie, entretien conseil carrière,
            cursus d’intégration, création de module GPEC.


           Relations écoles : développement de partenariats, participation aux forums.




La majorité des alternants effectuent des tâches liées à la gestion administrative et budgétaire de la
formation. Une grande partie déclare participer à la conception et l’ingénierie de formation (en autonomie ou
en collaboration), notamment dans la conception et la mise en œuvre de formations et du plan de formation.
Depuis les derniers débriefings, davantage d’alternants travaillent à des missions de formation à distance
(exemple : e-Learning).
Le positionnement des alternants les amène à être associés à des dossiers transversaux dans les ressources
humaines, tel que le recrutement, la paie et les relations avec les représentants du personnel. Trois
alternantes ont une mission principale très prenante (pour chacune soit : e-Learning, VAE et GPEC).
Globalement les alternants ont une posture qui se confirme dans leur missions, de plus en plus larges.
Les projets des alternants du Master 2 CCFC
En vue de synthétiser la question relative aux projets (participation à - ou conduite de -), nous avons
choisi dans un premier temps de rendre compte de la proportion d’étudiants à travailler en mode
projet au quotidien en comparaison des autres organisations de travail possibles.


                           Le mode projet au sein de nos organisations



                                            18%                    Travail en mode projet


                         59%                         23%           Production de série


                                                                   Mode projet + production
                                                                   de séries




On s’aperçoit que malgré la volonté des organisations d’instaurer le travail en mode projet, celui-ci
est difficilement mis en œuvre de façon exclusive. Il est souvent couplé avec un travail dit de
« production de série », soit fragmenté en tâches. Ce graphique nous laisse donc penser que la
Formation Professionnelle Continue est aujourd’hui un secteur qui mêle à la fois une organisation
très parcellisée, hiérarchisée et une organisation plus transversale, plus complexe à travers le mode
projet.


Dans un second temps, nous avons souhaité mettre en lumière les différentes postures auxquelles se
rattache le référentiel d’activités et de compétences, soit :


         le consultant en formation (ingénieur de formation / responsable d’organisme de
          formation) ;
         le responsable de formation en entreprise ou en organisme de formation, formateur
          coordonateur ;
         le formateur-concepteur pédagogique ;
         le formateur-animateur.
                       Répartition des projets par type de posture

   12

   10

    8

    6

    4

    2

    0




On distingue un écart important entre les projets relevant des postures de consultant en formation /
responsable de formation et des postures de formateur-concepteur pédagogique et formateur
animateur. On peut en déduire que les projets menés dans les organisations visent à appréhender la
fonction formation de façon plus globale, plus transversale, probablement aussi de façon plus
politique et stratégique. Dans cette logique, on peut également supposer que la part importante de
projets dits « autre » (communication, alternance, SIRH…) s’explique par le fait que la formation est
indissociablement liée à l’activité des Ressources Humaines dans sa globalité.


Enfin, concernant cette thématique des projets, il est intéressant d’évaluer le degré d’autonomie et
de responsabilité.



                              Rôle au sein du projet


                                              33%
                                                                        Conduite de -
                     67%                                                Participation à -
Il apparaît que la plupart d’entre nous participons plus que nous ne conduisons de projet. Toutefois,
même s’il y a peu d’indications quant à la réalisation des projets, il semble que les tâches les
constituant sont réalisées en totale autonomie.
Nous vous proposons désormais de synthétiser les questions relatives aux acquis nouveaux et aux
difficultés rencontrées. Les acquis se situent au niveau de l’entreprise d’une part et au niveau de
l’université / CFA d’autre part.



Les acquis dans le contexte de l’entreprise
Il ressort de ces analyses différentes thématiques que nous nous proposons de classer sous forme de
savoirs :

       savoir / connaissance

Fonctionnement de l’OPCA

Droit de la formation, jurisprudence

       savoir-faire

Analyse de besoins, ingénierie pédagogique

Gestion de projet, budgétisation, négociation

       savoir-être

Communication / argumentation / art de convaincre

Posture du consultant, posture de conseiller, approche commerciale

       savoir devenir

Projection

Critique pédagogique, maturité, recul



Il est important de noter le sentiment général de professionnalisation qui
s’opère pour chacun d’entre nous.


Les acquis dans le contexte de l’université / CFA

Dans le cadre de la formation, certains constats apparaissent tels que la notion de qualité qui
émerge, la lisibilité et l’intelligibilité des contenus de cours, ou encore la possibilité de réutiliser les
savoirs pratiques dans un autre contexte que l’actuel, sans oublier l’ingénierie pédagogique. Par
ailleurs, il semblerait que la gestion du temps et le travail en équipe relèvent de savoirs acquis dans
le cadre de l’université / CFA plutôt qu’en entreprise comme nous aurions pu le penser.
Il faut en outre souligner l’enthousiasme des étudiants à suivre le module relatif à l’évaluation de la
formation (multitude d’objets d’évaluation de systèmes d’évaluation, des enjeux…). Ces savoirs
semblent tout à fait réutilisables et pertinents dans le contexte de l’entreprise.
Notons toutefois que ces apprentissages ne se font pas sans quelques difficultés d’ordre
organisationnel, temporel ou pédagogique. Il apparaît en effet qu’il est difficile de conjuguer
l’alternance et les exigences de l’entreprise ; notamment dans le travail en groupe côté CFA ou le
projet qu’il faut accepter d’abandonner côté entreprise. Cela pose un problème d’ordre plus général
qu’est la gestion du temps (plages horaires dédiées aux travaux de groupe, difficulté de s’investir
dans le mémoire…)
On constate également certaines difficultés quant à la compréhension de certains cours (espacement
dans le temps, emploi de vocabulaire très spécifique, concepts éloignés…).




Les attentes envers l’entreprise

Pour ce débriefing, 60% des élèves de la classe ont exprimé une attente particulière vis-à-vis de leurs
entreprises. Bien qu’elles soient dans l’ensemble assez diverses, nous pouvons dire que trois d’entre
elles vont revenir plus fréquemment que les autres.
En effet, en plus de sortir du lot, ces trois attentes sont selon nous tout à fait complémentaires et
représentatives de l’état d’esprit dans lequel peut se trouver un apprenti à quelques mois de la fin de
son contrat.


Ces attentes sont illustrées dans le graphique ci-dessous :


                      Les attentes vis-à-vis de l'entreprise
                                       12.00%

                                                                            Une plus grande autonomie
                             21%
                                                                            Une totale légitimité
                                         12.00%
                                                                            Une promesse d'embauche
                                           15%                              pas de réponses
                             40%                                            Autres
-    Une plus grande autonomie dans la construction des projets.

Avec notamment l’envie de gérer l’avancement du projet de A à Z, d’être plus impliqué dans la prise
de décisions, les relations avec l’extérieur (prestataires ou clients).
-    Une totale légitimité dans l’entreprise en tant que salarié à part entière.

Le statut d’apprenti pouvant être un frein à la prise d’initiatives


-    Une promesse d’embauche à l’issue du contrat d’apprentissage

Cela traduit d’abord, et c’est une bonne chose, que les étudiants se sentent bien dans leurs
entreprises, mais aussi et surtout qu’il y a une réelle crainte quant à l’après M2.


Nous voulons également signaler que quelques mois avant la fin de ce Master 2, il y a encore parmi
les attentes envers l’entreprise, des demandes qui ont concerné une participation plus active dans le
service ‘’formation’’.



Les attentes envers L’université et le Groupe IGS :

70% des élèves de la classe ont exprimé des attentes en lien avec la formation Descartes/IGS. Parmi
ces nombreuses recommandations toutes plus légitimes et intéressantes les unes que les autres,
nous distinguerons deux thèmes :


     Attentes qui concernent les enseignements
     Un rythme plus light en terme de cours
       Moins d’évaluation
       Des contenus moins théoriques et plus opérationnels (Management, nouvelles technologies
        de la formation)
       Plus de séances de travail en autonomie


     Attentes qui concernent l’après Master
     Des moyens d’entrer plus rapidement dans la vie active
       Un retour d’expérience des étudiant sur la formation (sentiments, transformations
        identitaires, l’évolution de la conception du métier)
       Une démarche de préconisation pour le M2 de l’an prochain)
    Illustration dans le graphique ci-dessous :


                   Les attentes vis-à-vis de Descartes/IGS
                                                          Des journées de cours moins denses

                                                          Plus de séances de travail en autonomie

                                                          Moins d'évaluation

                                                          Des cours moins théoriques et plus
                                                          opérationnels
                                                          Moyens d'entrer plus facilement dans la vie
                                                          active




Les questionnements des alternants du Master 2 CCFC
Cette période du mois d’avril n’a pas été très riche en questionnements. En effet, seulement 5
étudiants ont eu des interrogations à soumettre en débriefing.
Ces dernières sont les suivantes :


       Comment fédérer ou sensibiliser une DRH aux questions de formation ?
       Comment valoriser la formation en Université (bien plus conséquente que mon
        expérience professionnelle et ma connaissance du monde de l’entreprise) sur le
        marché du travail ?
       Serait-il possible d’avoir un retour des questions posées ?
       Aurons-nous un fichier reprenant toutes les questions posées dans les fiches de
        débriefing ?
       Je m’interroge sur la posture à avoir en entreprise pour les relations avec les
        prestataires.


Si 2 questions parmi les 5 concernent directement la raison d’être des fiches de débriefing, les autres
3 autres vont être plus en lien avec la vie des étudiants de la classe lorsqu’ils sont en situation
professionnelle.
Quelques situations à la loupe :
       témoin A - travaille chez EA
EA est une marque d'un groupe. A est rattachée à l’entité distribution qui compte 395 salariés et se
divise en plusieurs directions supports et opérationnelles.
A est affectée au pôle formation de la Direction des Ressources Humaines d'EA Distribution qui est
amenée à gérer également la formation du personnel d’EA Promotions.


Le pôle formation est représenté par deux salariés : le responsable formation et A qui assure le
poste de chargée de formation. Elle s’occupe ainsi des formations transverses et a pour mission
d’élaborer et de déployer le plan de formation, le DIF, le CIF…
Elle assure la gestion du DIF, des relations avec l’OPCA, la gestion administrative et logistique des
formations, la négociation avec les organismes de formation et elle est amenée à intervenir sur les
aspects relationnels (réalisation d’une plaquette de présentation du DIF). Au regard de sa fiche de
poste initiale, elle devrait être amenée à participer également à l’élaboration du plan de formation.


       Témoin B – travaille chez EB
B travaille dans l’entreprise EB. Elle travaille pour la Direction de la Formation et du Développement
Professionnel qui fait partie de la Direction des Ressources Humaines. Elle est affectée au pôle
« formations transverses ».
B a pour mission l’animation d’un espace collaboratif et d’une communauté de tuteurs sur un réseau
social sur le web ainsi que le pilotage du projet de qualification en partenariat avec Sciences Po.


       témoin C – Travaille chez EC
Cette petite structure qui se compose de cinq salariés est un organisme de formation spécialisé dans
les solutions pour les métiers RH tels que l’administration du personnel, la gestion des ressources
humaines, la paie, les SIRH. Ils proposent également une certification en responsable paie et assure
une veille sociale intensive.
Une fois par mois, EC propose une session de formation d’une journée sur l’actualité sociale et
juridique à destination des entreprises, mais également d’autres organismes de formation. C en
construit le programme et en assure l’animation
Elle a pour mission la mise en place d’une certification professionnelle visant à pour valoriser leurs
diplômes et formation. La première étape a dont été de définir la marche à suivre par EC pour
atteindre ses objectifs de certification, étape réalisée en collaboration avec tous les salariés lors de
comités de pilotage.


       Témoin E travaille chez EE
E travaille pour la société E qui compte 800 salariés. Cette filiale d'une grand entreprise publique se
compose donc de salariés sous contrat de droit privé mais également d’agents fonctionnaires.
E est affectée à la Direction des Ressources Humaines, au service des compétences et carrières et
plus précisément au service formation qui compte trois salariés dont E
La mission principale de E est la mise en place du projet GPEC. Dans la mesure où cette entreprise ne
dispose pas encore de logiciel de gestion de la GPEC sur son SIRH, il est nécessaire de réaliser un
travail préparatoire de codification.
Dans le cadre de ses missions formation, elle assure la gestion administrative de la formation :
inscription, financement, suivi des indicateurs sur le plan d’emploi des séniors.


       témoin F – travaille chez EF
F est salariée de la société EF.
La Direction des Ressources Humaines possède une division formation / compétences qui se
compose de trois pôles dont le pôle ingénierie pédagogique. Ce pôle emploie dix collaborateurs dont
trois consultants interne et angélique.
La mission principale d’E est de concevoir une formation en e-Learning en totalité. Le
commanditaire est la Direction de la production industrielle composée de 128 établissements et la
formation est destinée à tous les managers ce qui représente plusieurs centaines de personnes.
C’est une action de formation sur l’environnement ayant pour objectif l’intégration d’un système de
management de l’environnement (SME). Il se compose également d’un volet de sensibilisation sur les
déchets.
F doit construire quatre modules, personnalisés en fonction du type de population.
F a donc participé à la rédaction du cahier des charges, à la définition des objectifs précis, du public,
du temps de formation, de l’outil pédagogique, du contexte de cette formation… Elle participera
également à la fin, au bilan et à l’évaluation.
L’outil retenu est IDOCEO e-Learning maker, et la plateforme est Plateforme SIFADIS.


       témoin G - travaille chez EG
G travaille chez EG corporate university (EGCU), l’université d’entreprise de EG.
Le groupe EG est un équipementier international de haute technologie qui regroupe 21 sociétés.
EGCU a pour mission l’harmonisation des pratiques de formation pour l’ensemble des sociétés, ce
qui devrait accompagner le projet de labellisation des formations.
Il existe trois pôles au sein de EGCU : leadership, emploi/formation, business
Les pôles leadership et business proposent 14 domaines de formation.
G assiste le responsable sénior dans des missions d’ingénierie de formation, de définition de parcours
de formation, de rédaction de cahiers des charges, de sélection de prestataires, de benchmark,
d’enquête terrain, d’analyse des besoins…
Elle assure également des missions administratives et logistiques sur les formations en
développement international. Elle a donc une vision large de la conduite de la formation dans son
entreprise.
G participe également à des ateliers de travail sur différents thèmes comme par exemple une boîte
mail unique pour l’université EG
Enfin, elle participe également à la définition des procédés et processus de l’université EG ainsi qu’à
un projet VAE.

								
To top