Docstoc

EuropeenAmeriqueMaraux

Document Sample
EuropeenAmeriqueMaraux Powered By Docstoc
					                   Les Européens s’installent en Amérique du Nord.




Carte n° 225 de Y. Trotignon, La France et l’Angleterre au XVIII° siècle, Hatier.




                                                                                    1
   L’Italien Giovanni Caboto découvre les côtes du Nord-Est de l ’Amérique lors
    d’une expédition financée par l’Angleterre en 1497. Il est suivit de près par un
    Italien (Verrazano) en 1524 (découverte du futur site où s’installera la Nouvelle
    Amsterdam (New-York) et par le Français Jacques Cartier qui découvre le Saint
    Laurent en 1534. Ces deux explorateurs travaillent pour François I°.

   Pendant près d’un siècle (XVI°), les côtes d’Amérique du Nord sont laissées aux
    pécheurs de morues et aux chasseurs de baleines.

   Le français Champlain prend possession de la Neuve France en 1603 et fonde la
    ville de Québec en 1608. Cavelier de La Salle annexe en 1682 la Louisiane au nom
    de Louis XIV (territoire qui s’étend de la région des Grands Lacs au Golfe du
    Mexique) suite à une exploration du Mississippi. Installations de forts sur le fleuve
    et sur les Appalaches pour contrer l’avancée des colons anglais qui eux sont
    installés sur la côte Atlantique. Ils fondent Jamestown en 1607. Arrivée massives
    de minorités religieuses fuyant les persécutions en Angleterre et en Europe. Des
    catholiques anglais fondent le Maryland (Pays de Marie) en 1632.


                                                                                            2
Un nouveau monde qui accueille des religions pourchassées en Europe.




                          De nombreuses religions apparues en Europe
                          lors de la Renaissance, rencontrent l’hostilité
                          des Européens. Beaucoup de ces personnes
                          persécutées s’installent en Amérique du Nord.
                          Cette Amérique est leur Terre Promise.

                          Ce sera le cas des sectes des Quakers ou des
                          Amishes.

                           "avec l'aimable autorisation des éditions Glénat"
                                                                               3
Français et Anglais vont trouver un nouveau terrain pour s’y affronter lors du XVIII°
siècle.
  Les affrontements entre colons français et colons anglais se font de plus en plus violents. En cela,
  soutenus par leurs rois respectifs. Chacun cherchant à s’allier les Nations Indiennes.




                                                                                                         4
La longue frontière qui s’étend du Saint Laurent jusqu’au Golfe du Mexique devient
un lieu d’affrontements.
                                                                   Les Français, qui
                                                                           ne
                                                                     seront jamais
                                                                      nombreux à
                                                                       migrer en
                                                                    Amérique du
                                                                         Nord,
                                                                   auront beaucoup
                                                                           de
                                                                    mal à tenir un
                                                                       territoire
                                                                  qui correspond à la
                                                                       moitié du
                                                                       continent
                                                                   Nord-Américain.




                                                                                5
Alors que la guerre fait rage en Europe (Guerre de Sept Ans) entre 1754 et 1763, ce conflit
s’exporte en Amérique.
Les colons anglais qui sont déjà plus de 2 millions à vivre en Amérique du Nord lorgnent sur
l’immense territoire des Français qui ne sont que 100.000 à cette époque. Les Français
possèdent une nette supériorité due à la possession de nombreux forts. Les points de friction
se situent dans la vallée de l’Ohio (Fort Duquesne (Pittsburg)) ou dans le golfe du St Laurent
(Fort-Louisbourg).




                                                                                                 6
Malgré cette supériorité militaire, Louisbourg est vaincu par la Navy anglaise puis ce sera Fort
Duquesne qui tombe quelques mois plus tard en 1758. La région des Grands Lacs n’est plus protégée.
Le roi Louis XV se désintéresse de ce front guerrier. Les Anglais progressent en direction de Québec.




                                                                                                        7
                      Les divers extraits utilisés sont issus de « Les pionniers du Nouveau Monde » de Maryse et J-F Charles, Paris, Glénat, 1986



Le Général Wolfe bombarde la ville de Québec qui tombe suite à la défaite des Français et des Canadiens à la bataille
des Plaines d’Abraham. En 1760, Montréal est prise. Les Anglais conquièrent progressivement toute la région des Grands Lacs.
Au traité de Paris en 1763, la France abandonne toutes ses possessions d’Amérique du Nord sauf la presqu’île
de Saint-Pierre et Miquelon.

La France tente à nouveau l’aventure en Louisiane quelques années plus tard. Mais Napoléon vend cette dernière
aux Etats-Unis. Car depuis 1776, les colons anglais d’Amérique du Nord ont proclamé l’indépendance des Treize
colonies d’Amérique. Ce qui donne naissance aux Etats-Unis en 1783.

De cette présence française en Amérique du Nord reste une présence du catholicisme, de la langue française
dans diverses provinces du Canada (Québec, Nouveau-Brunswick) ou dans divers états des Etats-Unis (Vermont, Maine, New-
Hampshire, Michigan ou Louisiane..) et de nombreux lieux au nom français (Bellefontaine dans l’Ohio, Montpelier dans le
Vermont)
                                                                                                                                                                            8
                       "avec l'aimable autorisation des éditions Glénat"                                                                       Maraux Sébastien, Besançon

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:950
posted:12/15/2011
language:
pages:8