Your Federal Quarterly Tax Payments are due April 15th Get Help Now >>

Dimanche 6 Juin 2010 by y98iUk

VIEWS: 62 PAGES: 14

									                       Dimanche 6 Juin 2010
                                           14 h 00
                                     Experts :
      Dessin moderne n° 12 : Cabinet Brun-Perazonne - Tél : 01 42 60 45 45
     Tableaux anciens n° 16 - 21 : Monsieur René Millet - Tél. : 01 44 51 05 90
              Photographies : Madame Esders - Tél. : 01 43 31 10 10
         Mobilier XVIIIème : Monsieur Derouineau - Tél. : 06 11 44 20 41
            Verrerie XXème : Monsieur Maury - Tél. : 01 44 05 16 94
        Porcelaines et faïences : Monsieur Froissart - Tél. : 01 42 25 29 80
               Art d’Asie : Monsieur Portier - Tél. : 01 48 00 03 41
                                  Expositions :
                       Vendredi 4 Juin de 15h00 à19h00
Samedi 5 Juin de 10h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 - Dimanche 6 Juin de 10h30 à
                                      12h00



                                        GRAVURES
1 - Collection du journal “le Grelot” 52 numéros, journal satyrique comprenant de nombreuses
gravures en couleur années 1883 à 1886.            100/150 E
2 - 28 images d’ Epinal fabrique de Pellerin; Jean-Jacques Pellerin, xylographe, imprimeur d’images
    populaires à Epinal. Né en 1756, mort en 1836. Horloger, c’est lui qui eut l’idée de reprendre
    l’impression d’images pieuses et profanes à l’usage des gens simples . De son atelier est sortie
    l’importante industrie de l’ Image d’Epinal. Images 40x30 dont “vive HENRI IV”
    HOLOPHERNE et JUDITH, DANON ET HENRIETTE, BUZENVAL… 100/150 E
3 - 18 Images d’Epinal fabrique de Pellerin. Images 62 x 42 dont Saint Nicolas, les malheurs de
   PIRAME et THISBE, histoire de DAMON et ­HENRIETTE …            100/150 E
4 - STULL H. XIXème, d’après, grande gravure en couleur gravée par GOUPIL, elle représente les
    gagnantes SALVATOR en 1890, 69x98.            100/150 E
5 - STULL H. XIXème, d’après, grande gravure en couleur gravée par HARRIS, elle représente la
    gagnante FILLE DE L’AIR en 1863, née dans l’orne  69x98.100/150 E
6 - Paire de gravures en couleur, “les joueurs de cartes”, époque début XIXème, Cadres en Pitch Pin
    (20X21).                                             150/200 E
7 - De Saint Aubin. A. “le bal parè”, gravure époque XVIIème, 31 x42, chiffres et couronne.
                                                    50/80 E
8 - Epoque XVIIIème, carte en couleur de la Bretagne “l’île de Groix” et “Port Louis”, aquarellée,
    (27x37).                                         80/100 E

                                           DESSINS
 9 - Ecole française du XVIIIème, “Enfant Soldat”, pastel, encadrement en bois laqué ancien,
    (69x53).                                  1 500/1 800 E
10 - Ecole française du XVIIIème, “Homme de qualité”, dessin à la pierre noire avec réhaut de craie
     (28x20).                                       200/300 E
11 - Curieuse miniature à la gouache représentant un blason, daté 1836, monogrammé HL 21x25.
                                                     300/400 E
12 - MARQUET, “couple au bord de l’eau”, dessin au crayon. SBG (7x12). Expert Cabinet Brun
    Perrazonne.                                  500/800 E
13 - DE MORAINE. R. (1816 - ?) “Scène de bataille”, située à Compiègne et datée 1847, aquarelle
     SBD (22x30).                                  300/400 E
14 - Ecole française du XVIIIème, paire d’aquarelles, “enfant aux ânes” et “paysage en au berger”,
    (28x36), (paire de cadres anciens en stuc doré). 900/1 200 E
15 - Ecole hollandaise du XVIIIème, “Paysage d’hiver”, Gouache aquarellée, (16x22).         400/600 E
16 - Ecole française du XVIIIème, “Portrait de femme”, fusain, sanguine et réhaut de craie blanche,
     (29x21).                                        400/600 E
17 - Ecole française du XVIIIème, suiveur de Lajoue “personnages dans des ruines à ­l’antique”,
    aquarelle, (9,5x14).                           250/300 E
18 - Ecole française début XIXème, “Paysage au château”, Lavis d’encre, (12,5x17,5).        200/250 E
19 - Ecole FRANCAISE du XVIIIème siècle. Portrait de Jean Louis d’Usson. Plume et encre noire,
     lavis gris et brun. 21,5x24 cm. Né en 1672, Jean Louis d’Usson se distingua dans de nombreuses
     fonctions militaires et diplomatiques.             200/300 €
20 - L. Anquetin ( 1861-1932) “Etude de Faunes” Dessin à l’ encre SBD 20x27 500/600 €

                                          TABLEAUX
21 - BOZE J (1744-1826) attribué à “Portrait de Louis XVI”. H/T avec cadre en bois sculpté
    d’époque.                                           E
22 - ALLARD L’OLIVIER, Fernand, (Tournai, 1883 - Congo,) 1933, 75x110, “nu à la pomme”, H/P,
     Graveur et peintre.                     6 000/7 000 E
23 - CHARLES VAN DEN EYCKEN (1859-1923), “les voleurs”, 46x37, peintre d’animaux et
    d’intérieurs bruxellois, ses sujets de prédilection sont les chats et les chiens, Fut l’élève de Jos,
    Stevens, à partir de 1881, et en Espagne.                       4 500/5 000 €
24 - A.J. CLAIRE, “Bord de sarthe en hiver”, H/T, signé BG, 38x78.                 1 500/2 000 E
25 - Ecole Française fin du XVIIIème, “Portrait de jeune femme” H/T, dans un cadre ovale doré
    (petit accident), 58x48.                        700/800 E
26 - Ecole Hollandaise du XIXème, d’après Van Dick “Portrait de gentilhomme” dans un cadre en
    bois naturel 88x63.                        1 000/1 200 E
27 - HILAIRE (1916-2004) “Chemin en sous-bois” H/T SBD 91x72.             7000/8000 E
28 - MAZELLA, J, XIXème , “vue d’un port” H/T, SBG, daté 1883, (41x65), cadre stuc doré.             2
     800/3 000 E
29 - Ecole française du XIXème, “garçon à la pipe” H/T, (33x25), cadre stuc doré ancien. 550/700 E
30 - VANGHELLE, H/T, (17X25), “Bucherons en hiver”, grand cadre en stuc doré, SBG.                   1
     000/1 200 E
31 - Ecole anglaise du XIXème, Jean II d’Angleterre, H/P, 51x43.250/300 E
32 - BORREL, (école française du XIXème), “Paysage à la barque”, H/T, SBD, 31x39.           200/300 E
33 - DOILLON TOULOUSE M (?-1967), “la montagne Ste Victoire”, H/T, SBG daté 1926, 53x44.
                                             200/300 E
34 - L. DUPUY (1854-1941) (E GALLIEN - LALOUE), “Bord de rivière”, H/P, SBD, 32x22.
                                           600/800 E
35 - MICHONZE Grégoire (1902-1982), “Scène de village” H/P SBD. 1 000/1 500 E
                                            BRONZES
36 - Thomas THORNYCROFT, école anglaise, (1816-1885,)” la jeune reine Victoria équestre,”
    signé, situé, daté: T. Thornycroft Fecit London 1853, édition de la société Art Union of London,
    bronz, patine brun foncé, 55x48,5cm, de Galle, un exemple de cette édition est conservée dans
    les collections privées de la Couronne à Buckingham.8 000/9 000 E
37 - Ecole allemande du sud (Augsbourg) ou Flandres fin XVIIème: cheval au trot, bronze à patine
     noire, traces de laque, 19x19 cm, suiveur de Caspar von Turkelsteyn (né vers 1579). 9 000/10
     000 E
38 - PAUTROT Ferdinand Alfred, France 1832-1874, sujet “setter au grelot”, 46x38,5 cm, signé sur
     la terrasse, fonte: rare édition ancienne,1865, Patine : brun moyen nuancé, terrasse dorée et polie,
     Littérature : Kjellberg “les bronzes du XIXème siècles” Horswell “les animaliers”, Forrest “art
     bronzes”, Mackay “the animaliers, il exposa au Salon de 1861 à 1870.          6 000/8 000 €
39 - BARYE Antoine Louis, France 1796-1875, “grand cerf debout” (c, 1830), H: 48x50x22 cm,
    fonte d’édition ancienne vers 1890, inscription SUSSE Frères Editeurs à Paris, signée BARYE,
    patine: médaille mordorée nuancée, XXème siècle, (Barye, catalogue raisonné, Poletti et
    Riocharme, A149).                                               2 000/2 500 E
40 - E. FREMIET (1824-1810), rare projet de sculpture en bas relief en cire sur ardoise, elle
   représente un cavalier renaissance 30x33, signée en bas.    1 000/1 500 E
41 - Cheval buste Anna Hyatt Huntington “Horse head” bronze 31x44, monog. AHH d. 1937.               2
   500/3 000 E
42 - Antoine-Louis BARYE (1795-1875), LION QUI MARCHE sur plinthe (1841), pendant du
    “tigre qui marche, sur plinthe” (1841), bronze à patine brun vert richement nuancé, épreuve
    authentique signée “Barye”, fonte et édition ancienne “F. Barbedienne Fondeur”, cachet or “FB”.
                                                    7 000/8 000 E
43 - TAUREAU CHARGEANT (1842-1857), seconde version (la première refusée au Salon de
    1843), bronze à patine noir nuancé vert-brun, épreuve authentique signée “Barye”, fonte et
    édition ancienne “F. Barbedienne, fondeur, France” (marque).  4 500/5 000 E
44 - Pierre LENORDEZ (1815-1892), ROYAL QUAND MEME (né le 1850) par Gigés et Eusèbia
    (Circa 1856-1863) : Monté entre 1856 et 1863, “estimé pour croisement et race pure”, bronze à
    patine brun richement soutenu, épreuve ancienne signée “P. Lenordez”, fonte et édition ancienne
    titrée de “Duplan et Salles” (marque).        6 000/8 000 E
45 - BARRYE Antoine-Louis (1795-1875), “Piqueur Louis XV” bronze à patine doréesur la terrasse.
     H. 19 cm.                                2 500/3 000 E
46 - MALISSARD Georges (1877-1942) “Rodosto”, épreuve en bronze à la cire perdue signée sur la
     terrasse. H 40cm (sur le socle) L 50cm. Cachet : cire perdue C Valsuani. 7 000/8 000 €
    RODOSTO, étalon pur-sang, né en 1930, fils d’Epinard et Ramondie, par Neil Gow. Né et élevé
    dans l’Orne, à Nonant-le-Pin, par la famille Corbière, Rodosto a commencé par être un
    champion sur les hippodromes, auteur, en 1933, de l’exceptionnel doublé classique des Deux
    Mille Guinées, à Newmarket, et de la Poule d’Essai des Poulains, à Longchamp. Devenu étalon à
    5 ans,il a été affecté au Haras de Chemoitou.
    Fils du crack Epinard et demi-frère de Château Bouscaut, gagnant du Prix du Jockey-Club,
    Rodosto a été un géniteur de renom, produisant, Dogat, qui, comme lui, remporta la Poule
    d’Essai des Poulains. Il fut exporté en Amérique du Sud, après la guerre.
    Commandé à Malissard par sa propriétaire la princesse de Faucigny-Lucinge, au milieu des
    années trente , il n’en existe que quelques très rares exemplaires.
47 - M. MOREAU (1822-1912), “Enfant à la coquille” H. 35 c, bronze à patine brune           500/600 €

                          APPAREILS de PHOTOGRAPHIE
48 - Chambre de voyage, 13-18 en acajou, MACKENSTEIN rare obturateur LONDE et dessoudaix
     avec pied, accessoires, chassis et vannes.                       150/200 E
49 - Chambre de voyage, France 13-18 acajou avec 2 obturateurs. Thorton Pickard vers 1900 un
    verascope Jules Richard 45x107                 80/100 E
50 - Un objectif HERMAGIS 640 mn                          50/80 E
51 - Un appareil photos                                150/200 E
52 - Un agrandisseur                                    80/100 E
53 - PRAXINOSCOPE Praxinoscope avec 7 bandes animées couleur sur fond noir, ca. 1877-1880. 26
   x 23 cm environ Jouet optique inventé par Emile Reynaud en 1876 et breveté en 1877.
                                              800/1 000 E

                          PHOTOGRAPHIES ANCIENNES
54 - AMBROTYPE Femme à la coiffe, Normandie, ca. 1855. Ambrotype rehaussé à l’or dans son
    cadre d’origine. 9,5x7 cm.                100/200 E
55 - AMBROTYPE Jeune femme au mouchoir, Normandie, ca. 1855. Ambrotype rehaussé à l’or
    dans son cadre d’origine.9,3x7 cm.      200/300 E
56 - AMBROTYPE Homme assis, Normandie, ca. 1855. Ambrotype rehaussé à l’or dans son cadre
     d’origine. 9x7 cm.                       100/200 E
57 - JEAN-BAPTISTE SABATIER-BLOT 1801-1881. Portrait de femme avec coiffe et mitaines en
     dentelle, ca. 1850. Tirage sur papier salé rehaussé, signé à l’encre sur l’image. 20,4x15,5 cm à
     vue.                                                300/400 E
58 - STUDIO NUMA. Portrait d’homme, ca. 1865-1870. Tirage albuminé monté sur carton, dédicacé
     par Numa à l’encre sous l’image. 23,1x18,6 cm.                     200/250 E
59 - EDOUARD DENIS BALDUS 1813-1889. Galerie Est, Cloître Saint-Trophime, Arles, 1851.
    Tirage albuminé d’après plusieurs négatifs papier. 20,3x23,3 cm. Les tirages albuminés de cette
    image sont rares. “Edouard Baldus fit preuve d’une grande ingéniosité dans son désir de restituer
    la perspective du -cloître Saint-Trophime, malgré les contraintes techniques que lui imposaient
    sa chambre et les lieux. Les arcades et le pilier du premier plan furent photographiés chacun de
    leur côté et leurs négatifs réunis pour l’épreuve finale à la façon d’un puzzle. Ce montage
    audacieux est sans doute la raison pour laquelle le tirage fut refusé par la commission des
    Monuments historiques. Refus qui explique la rareté des épreuves. Baldus ouvrit cependant la
    voie à un nouvel usage des négatifs. Plus tard, Gustave Le Gray s’en inspira pour ses marines.”
    In “La Mission héliographique”, p.90.
    Bibliographie : “La Photographie comme modèle, Aperçu du fonds de photographies anciennes
    de l’Ecole des Beaux-Arts”, Ministère de la Culture, Paris, 1982. Anne de Mondenard “La
    Mission Héliographique”, Ed. du Patrimoine, 2002.800/1 200 E
60 - EDOUARD-DENIS BALDUS 1813-1882. Palais du Louvre, façade de la galerie, ca. 1856-
    1857. Tirage albuminé monté sur carton, signé et numéro de négatif dans le négatif, tampon bleu
    de la signature sous l’image. 34,7x44,5 cm.                                1 000/1 500 E
61 - EDOUARD-DENIS BALDUS 1813-1882. Palais du Louvre, Pavillon Turgot, Paris, ca. 1856-
    1857. Tirage albuminé monté sur carton, signé et numéro de négatif dans le négatif, tampon bleu
    de la signature sous l’image. 44,8x34,7 cm.   1 000/1 500 E
62 - EDOUARD-DENIS BALDUS 1813-1882. Palais du Louvre, façade, ca. 1856-1857. Tirage
    albuminé monté sur carton, signé et numéro de négatif sur l’image, tampon bleu de la signature
    sous l’image. 33,1 x 43,3 cm.                                            1 000/1 500 E
63 - EDOUARD-DENIS BALDUS 1813-1882. Palais du Louvre, Pavillon Richelieu, Paris, ca. 1856-
     1857. Tirage albuminé monté sur carton, tampon bleu de la signature sous l’image. 30,8x43,5
     cm.                                         2 000/2 500 E
64 - EDOUARD-DENIS BALDUS 1813-1882. Vue du Palais du Louvre et de la Seine, ca. 1856-
    1857. Tirage albuminé monté sur carton, tampon bleu de la signature sous l’image. 29,3x44 cm.
                                                 2 000/2 500 E
65 - GUSTAVE LE GRAY 1820-1882. Hôtel de Ville et la Seine, Paris, ca. 1859. Tirage albuminé
     monté sur carton, signé au crayon rouge sur l’image. 35x48 cm. 5 000/6 000 E
66 - VOYAGE. Espagne Auberge de Castille ; Tunisie : Souk des Cordonniers, Types, Café,
    Hammam Hachachine, Cathédrale de Carthage, marché, Mauresque, vue du Bardo ; Italie :
    Venise ; Grèce : Athènes, Acropole, scènes de rue, types en studio ; Malte : portraits, tombeau,
    Main guard, Statues antiques ; Roumanie : Bucarest, types ; Albanais, Bulgares, Croates, Serbie :
    types, Semlin ; Italie : Trieste, ca. 1880-1890.
    130 tirages albuminés montés sur carton par Albert, Raphaël Felice, H. Agius, certains signés et
    légendés dans le négatif. 6x6,5 cm à 21,5x27,5 cm. 300/400 E
67 - TURQUIE. Ak-Agalar Kapottssott ; Vue de Gandilli ; Constantinople : mendiants devant la
    porte de Suleymanié, Odalisque, café turque, Palais du Sultan, Mosquée de la Sultane-Validé,
    Cour de la Mosquée du Sultan Bayasid, Derviches tourneurs, Rue à Eyoub, Sainte-Sophie,
    Fontaine dans la cour de Suléimanié, Echelle de Topané, Fontaine du Sultan Ahmed, Akhir-
    Kapou, Porte du Vieux Sérail, Jardin de Dolma Bagtché ; Brousse : Bains d’EsKi-Kapludja,
    Tombeau du Sultan Mourad I, Mosquée Verte, Turbé du Sultan-Orkhan, ca. 1880-1890.
    37 tirages albuminés montés sur carton par Sebah & Joaillier, Abdullah Frères, la plupart signés
    et légendés dans le négatif. 18x24 cm environ.                            300/400 E
68 - CORSE - LAURENT CARDINALI 1853-1953. Ajaccio vue prise de la grotte Bonaparte ; Porto
     ; les Calanches de Piana ; Sartène, Corte ; Liamone ; Bonifacio ; Nonza ; Ile Rousse ; pêcheurs
     dans la baie d’Ajaccio ; types corses, ca. 1880.
     29 tirages albuminés dont un monté sur carton et légendé en caractères d’imprimerie sur le
     montage, certains légendés au crayon au dos. 13x18 cm à 18,3x25,2 cm.
     Laurent Cardinali, un des pionniers de la photographie corse, ouvre un studio en 1873 à Ajaccio
     avec son père Ange, 5 cours Napoléon, puis en 1876 au 8 cours Grandval. 1 200/1 500 E
69 - CORSE par BOYER. Corte, Forêt de Vizzavona, ca 1890. 3 tirages albuminés signés et légendés
     en caractères d’imprimerie dans le négatif. 17x23 cm environ.
     On joint : Corte, Pont sur la Tavignagno, Maison Gaffori, Maison Paoli, Evisa Hôtel Gigli, Vico,
     ca. 1890. 6 tirages albuminés.                     250/300 E
70 - ESPAGNE. Equipage de la “Zarita” ; Gibraltar ; Panorama du port de Malaga ; Grenade ; Roi
     des Gitans avec des danseuses ; Valence ; Barcelone, 1889. Album comprenant 50 tirages
     albuminés dont un -panorama composé de 4 tirages albuminés doublés sur toile, montés sur
     carton, certains par Camino, signés et titrés dans le négatif. On joint une liste manuscrite des
     tirages de cet album. 9x14,6 cm à 23,8x132,3 cm (panorama complet).                 500/600 E
71 - CARLO PONTI. Venise : Isola San Giorgio, Palazzo Ducale, Piazza San Marco, Campanile de
     San Marco, Palazzo Grimani, Palazzo Reale, Hotel Europa, Pont de Rialto, Palazzo Doro,
     Mausolée de Canova, Panorama, ca. 1860-1870.
     23 tirages albuminés montés sur carton, titrés au crayon sous l’image, certains avec tampon sec
     sur le montage, certains titrés à l’encre au dos, certains légendés en caractère d’imprimerie au
     dos. 26,9x34,6 cm.                                  500/600 E
72 - CARLO PONTI. “Souvenir photographique de Venise” : Eglise Saint-Marc, Eglise Sainte-Marie
     des Frari, Place Saint-Marc, Palais Ducal, Canal Grande vu de l’Académie des Beaux-Arts, Pont
     des Soupirs, Grand Canal, Grande porte de l’Arsenal, Pont de Rialto, Gondole vénitienne, ca.
     1860-1865.
     Album comprenant 19 tirages albuminés montés sur carton, certains titrés au crayon sous
     l’image, certains légendés en caractères d’imprimerie au dos. 20,5x27,5 cm à 30,8x24,9 cm.
                                                        500/600 E
73 - GIORGIO SOMMER 1834-1914. Naples : Panorama, Santa Lucia, Colonna Vittoria, Piazza
    Dante, Il Duomo ; Pompéi : Panorama, Basilique, Temples, Strada dell’Abbondanza, Empreintes
    humaines, ca. 1875.
    Album comprenant 46 tirages albuminés montés sur carton, dont 3 rehaussés à l’aquarelle,
    signés, titrés et numéros de négatifs dans le négatif.Demi-reliure à coins en percaline et en cuir
    noir, filets dorés 20x25,5 cm.                      300/400 E
74 - GIORGIO SOMMER 1834-1914 ET EDMUND BEHLES 1841-1924. Rome : Basilique Saint-
     Pierre ; Santa Maria Maggiore ; Piazza del Popolo ; Castel San Angelo ; Fontaine de Trévise ;
    Panthéon ; Forum ; Colonne Trajanne ; Temple de la Paix ; Arc de Constantin ; Tivoli : Grande
    cascade ; Grotte de Neptune ; Naples ; Reproduction d’œuvres d’art, ca. 1875.
    Album comprenant 54 tirages albuminés montés sur carton, titrés et numéros de négatifs dans le
    négatif, certains avec tampon sec “Sommer & Behles Roma e Napoli” sur le montage.
    Reliure à quatre nerfs en percaline rouge, titre “Italie - Rome” et décorations de motifs floraux
    dorés sur le dos. 17,9x23,6 cm à 27,8x20,2 cm. In-folio             300/400 E
75 - ITALIE. Rome : Le Vatican, Eglise Santa Maria Maggiore, Panthéon, Fontaine de Trévise,
    Forum, Le Colisée depuis le Mont Palatin, La Pieta de Michel-Ange ; Florence : Place
    Michelangelo, Ponte Vecchio, Palazzo Vecchio, Synagogue, Porte du Paradis, Galerie des
    Offices, Sculptures de Michel-Ange ; Pise ; Gênes, ca.1880-1890. Album comprenant 47 tirages
    albuminés montés sur carton, certains titrés et numéros de négatifs dans le négatif. 20,2x24,2 cm
    à 21x26,4 cm.                                      200/300 E
76 - VOYAGE ITALIE-FRANCE. Italie : Venise : Eglise Saint-Marc, Palais des Doges, Escalier des
     Géants, Canaux, Gondoliers ; Rome : Porta Maggiore, Arc de Septime Sévère, Forum, Musée du
     Capitol, Colisée, Castel San Angelo, Villa Albani, Chapelle Sixtine, Bibliothèque Vaticane,
     Palais Spada, Villa Medicis, Arc de Constantin ; Florence : Palazzo Pitti, Porte du Baptistère de
     Ghiberti, Bibliothèque Laurentienne ; Tivoli : Villa d’Este, Cascatelle, Temple de Vesta ; Naples
     ; Pompéi ; France : Mont Saint-Michel, Musée du Louvre, Château de Fontainebleau, Versailles,
     Palais du Luxembourg ; Java : Danseuses javanaises ; Bern ; Reproductions d’œuvres d’art, ca.
     1890-1900.
     Album comprenant 205 tirages albuminés, 1 photogravure et 2 gravures, montés sur carton,
     certains titrés et numéros de négatifs dans le négatif. 9,4x15 cm à 33,2x24,2 cm.    200/300 E
77 - ITALIE. Gênes ; Campo Santo ; Pise ; Panorama de Livourne ; Naples ; Statues antiques ;
    Romance (studio) ; Pompéi, cadavre ; Capri, 1889.
    Album comprenant 75 tirages albuminés dont un panorama composé de 6 tirages albuminés
    doublés sur toile et 1 rehaussé à l’aquarelle, montés sur carton, certains avec numéros de négatif
    dans le négatif, légendés à l’encre sur le montage. On joint une liste manuscrite des tirages de cet
    album.
    Reliure à la Bradel en chagrin bordeaux, titre et date dorés sur le premier plat. Tranches
    dorées.13,1x9,3 cm à 19,2x24,5 cm.                                    400/500 E
78 - FRANCE-ALGERIE. Marseille ; Cannes ; Nice ; Baie de Villefranche ; Monte Carlo ; Menton ;
     Alger ; Kabile aux seins nus ; Musicien soudanais ; Jeune femme arabe ; Petit cireur ; Ruelle ;
     Marché, 1889.
     Album comprenant 42 tirages albuminés montés sur carton, certains par N.D. Photo, signés et
     titrés dans le négatif, légendés à l’encre sur le montage.
     Reliure à la Bradel en chagrin bordeaux, titre et date dorés sur le premier plat. Tranches dorées.
     10,9 x 15,8 cm à 20,6 x 20,8 cm.                      600/700 E
79 - JAVA par H.G. RIMESTAD. Tandjoeng Priok ; Batavia The Townhall ; Bitenzorg Grande
    Avenue ; View on main road Ngebel ; Bezoeki : The Panaroekan crossing, Manli Bridge,
    Wrecked Bamboe Bridge ; Probolingo : Heerenstraat, Wono Asch ; Malano by the railway
    station ; Sourabaya : Kali Mas, Red Bridge ; Semarang ; Ilomeward bound (Rampok Party) ;
    Amateur dam ; Orchidées, ca. 1880. Album comprenant 38 tirages sur papier aristotype signés,
    légendés et numérotés dans le négatif. 16,1x22,5 cm à 23,6x28,7 cm.   1 500/1 800 E
80 - STEREOSCOPIES. Brésil rue à Bahia ; Etats-Unis : Brooklyn Bridge New York, Washington,
     Yellowstone Park, Jardins Hunnewell Wellesley Massachusetts ; Suède ; Uruguay ; Canada ;
     Argentine ; Inde ; Chine ; Japon, ca. 1900.
     27 carte,s stéréoscopiques montés sur carton par H.C. White Co., légendées sur le montage. 9x18
     cm.                                                100/150 E
81 - ACTRICES ET ACTEURS DE THEATRE. Sarah Bernhardt dans les rôles de Dona Sol de
    Hernani, Cléopâtre, Jeanne d’Arc ; Marie Lecomte, Blanche Pierson, Gabrielle Drunzer, Réjane,
    et autres actrices, ca. 1880.
    30 cartes cabinet par Nadar, Franck, Reutlinger, Valéry, etc.
    On joint Portraits d’acteurs du Théâtre de l’Odéon : 10 tirages argentiques ­d’époque.
    Provenance : Collection de Henri Dauvillier du Théâtre de l’Odéon, Paris. 150/200 E
82 - OLGA NIKOLAIEVNA. Portrait de la grande-duchesse Olga Nikolaïevna de Russie, fille aînée
     du Tsar Nicolas II, 1908. Tirage argentique anonyme monté sur carton, signé “Ombra” Olga en
     russe et daté à l’encre sur l’image. 21,9x16 cm. 150/200 E
83 - ANONYME. Paul Léautaud, ca. 1950. Tirage argentique d’époque. 29,8x13,6 cm.          250/300 E
84 - ANONYME. Life-Guardsman, Londres, ca. 1890. Tirage albuminé monté sur papier, titré en
    caractères d’imprimerie dans le négatif. 18,2x10,8 cm.           150/200 E
85 - MINES DE FER - ORNE. Mineurs au travail, locomotive, usine, logement, ca.1910-1915. 5
    tirages argentiques d’époque anonymes. 18x24 cm.                  200/250 E
86 - ADOLPHE BRAUN 1811-1877. Homme avec cheval, ca. 1870. Tirage au charbon monté sur
    carton. 30x36,5 cm.                                            800/1 000 E
87 - ADOLPHE BRAUN 1811-1877. Homme avec chevaux gris, ca. 1870. Tirage au charbon monté
     sur carton. 29,4x30,7 cm.                                       800/1 000 E
88 - CARLO NAYA 1816-1882 (attribué à). Statue équestre du Général Barto-lommeo Colleoni,
    Venise, ca. 1870. Tirage albuminé monté sur carton, titré à l’encre sous l’image, numéro “34”
    dans le négatif. 27,3x35,5 cm.                                             800/1 000 E
89 - ALGERIE - JUMENTERIE DE CHAOU-CHAOUA. Jumenterie de Chaou-Chaoua ; Entrée du
     bordj ; Logement du lieutenant commandant le détachement ; Logement des laboureurs ; Cour
     des étalons ; Infirmerie des chevaux ; Sortie des poulains ; Juments poulinières ; Dressage en
     couverture ; Soufflage des juments ; Etalons à la saillie ; Les sous-officiers de la Jumenterie ;
     Mostaganem ; Quartier de Tigditt, vue générale ; Marché de Saïda ; La Rahouïa, Caravansérail ;
     De Tiaret à Sidi Ali ; Caïd Ahmed ben Khaouti ; Le pénitencier de la Légion à El-Oussenkh ;
     Spahi interprète du Dépôt de Mostaganem ; Groupe d’Oulad Haïls à Aflou ; Bijoux et tatouages ;
     Village nègre de Tiaret ; Blidah, Gorges de la Chiffa ; Alger, Voyage du Président de la
     République ; Métier à tisser indigène ; Panorama de Laghouat ; Une Almée ; Fêtes de Tzerel,
     1899 ; Panorama de Tiaret ; Zimir, le bon chat, 1897-1903.
     3 albums comprenant 377 tirages (argentiques ou sur papier aristotype) dont 4 panoramas de 2
     tirages et 3 cartes postales montés sur papier, légendés à l’encre ou au crayon sur le montage.
     Reliure en percaline rouge. 8,7x4 cm à 46 x 14,9 cm (panorama complet)                  800/1 000
     E
90 - DENIS MERCIER Studio. Série Walden, Ile de France, 2010. Tirage argentique virage sépia,
    signé au crayon et tampon au dos, étiquette avec tampon, titre et numérotation 1/10 au dos.
    21,2x15,1 cm.                                                          500/600 E
91 - GUSTAVE LE GRAY 1820-1884. “Souvenirs du Camp de Châlons au Général Camou 1857”.
     34 tirages albuminés à partir de négatif sur verre au collodion humide montés sur carton.
     Album in-plano relié en demi-chagrin vert foncé marqué aux armes de l’Empereur Napoléon III,
     au dessus des armes est inscrit le titre de l’album en lettres majuscules ; sous les armes sont
     indiqués le nom du dédicataire et la date.
     L’album porte en haut à gauche de la garde du contreplat supérieur le cachet en lettres dorées de
     la maison “Binant 7, rue de Cléry à Paris”.
     Album : 54x65,5 cm.
     Images : 35,2x26,1 cm, 27x36,2 cm, 15,3x33 cm, 13,2x17,9 cm
     Provenance : Général Camou ; par don à son aide de camp ; par succession à l’actuel
     propriétaire.
     Bibliographie : “Une visite au camp de Châlons sous le Second Empire. Photographies de
     Messieurs Le Gray, Prévot...” Musée de l’Armée, Paris, 1996.
     Sous la direction de Sylvie Aubenas “Gustave Le Gray 1820-1884”, BNF/Gallimard, Paris,
     2002.                                       150 000/250 000 E

                                    Liste des photographies
PORTRAITS
    1. Portrait de l’Empereur Napoléon III.
    2. Portrait d’officier général
    3. Portrait du général Regnaud de Saint-Jean d’Angély
     4. Portrait d’officier général (?)
     5. Portrait d’officier général
     6. Portrait d’officier général
VUES DU CAMP
    7. Camp de Châlons : l’Empereur et son état-major devant le pavillon impérial
    8. Camp de Châlons : la messe du 4 octobre
    9. Camp de Châlons : le général Fleury, le colonel Lepic, le lieutenant de vaisseau de
        Champagny, le capitaine Friant devant le pavillon impérial
   10. Camp de Châlons : l’artillerie de la Garde impériale
   11. Camp de Châlons : les zouaves de la Garde impériale : la consigne
   12. Camp de Châlons : le repas des zouaves
   13. Camp de Châlons : fête arabe improvisée par les zouaves, dessin de Bénédict Masson
   14. Camp de Châlons : les Cent-Gardes
   15. Camp de Châlons : manœuvres du 3 octobre
   16. Camp de Châlons : le récit
   17. Camp de Châlons : manœuvres de cavalerie
   18. Camp de Châlons : manœuvres
   19. Camp de Châlons : en visite au camp de Châlons
   20. Camp de Châlons : la musique des sapeurs et les voltigeurs de la Garde
   21. Camp de Châlons : manœuvres
   22. Camp de Châlons : la toilette des zouaves
   23. Camp de Châlons : le quartier des zouaves de la Garde impériale
   24. Camp de Châlons : le campement
   25. Camp de Châlons : scène de campement
   26. Camp de Châlons : feu du bivouac, dessin de Bénédict Masson
   27. Camp de Châlons : la table de l’Empereur
   28. Camp de Châlons : bivouac sur la Suippe, le quartier impérial
   29. Camp de Châlons : le quartier de l’artillerie de la Garde impériale
   30. Camp de Châlons : zouaves de la Garde impériale
   31. Camp de Châlons : manœuvres : cavalerie de la Garde impériale
   32. Camp de Châlons : manœuvres : artillerie et chasseurs à cheval de la Garde impériale
   33. Camp de Châlons : manœuvres et civils
   34. Camp de Châlons : manœuvres de la cavalerie de la Garde impériale
    “La campagne de Crimée, certes victorieuse, avait révélée bien des imperfections notamment
    dans les domaines de l’organisation et de la coopération des armes. Napoléon III a voulu le camp
    de Châlons qui fût inauguré le 30 août 1857”.
    La venue de Napoléon III, la volonté de recevoir au camp de Châlons -personnalités françaises et
    étrangères, engendra la construction du quartier général impérial.
    Gustave Le Gray fût choisi à l’été 1857 pour témoigner par la photographie de l’inauguration du
    camp de Châlons. Le choix du photographe par l’Empereur n’était pas anodin car Gustave Le
    Gray jouissait d’une reconnaissance ­multiple, ayant participé à de nombreuses expositions
    interna-tionales.
    “Gustave Le Gray a passé un mois au camp en 1857, accompagné de Bénédict Masson. Ils
    étaient logés dans le quartier impérial, et une baraque avait été spécialement construite pour la
    photographie et le télégraphe. Gustave Le Gray avait pour mission de “reproduire, par la
    photographie, les principales scènes militaires dont le camp (aurait) été le théâtre. ”Il a donc très
    librement photographié le quartier impérial, le quartier du major ­général, l’Empereur et les
    officiers au camp, le campement et les régiments, les messes, les manœuvres, et les abords du
    camp.
    Le Gray a utilisé de louables artifices pour répondre à l’objectif qui lui avait été fixé : il a éclairci
    ses ciels pour focaliser l’attention sur le motif photographié, et si les personnages ont posé, les
    scènes donnent l’impression d’un grand naturel. Enfin, l’instantané n’existant pas encore, les
    manœuvres sont photographiées de très loin et semblent sans mouvement, mais les nombreuses
    images parviennent à traduire l’importante activité du camp.
    Charles Bousquet précise que “Cette collection de photographies formera un magnifique album
    dont l’Empereur fera, dit-on, présent à plusieurs ­officiers généraux”.
                                                                                              “Les albums de photographies du Camp de Châlons par Gustave Le Gray font partie des œuvres
                                                                                              majeures de l’histoire de la photographie. Les photographies ont été réalisées à partir de plaques
                                                                                              de format 30 x 39 cm ; la plupart des tirages ont été recoupés, certains de façon importante. Le
                                                                                              Gray a apposé sa marque à l’encre rouge en bas à droite sur toutes ses photographies à l’aide de
                                                                                              deux tampons, l’un reproduisant sa signature et l’autre portant son nom en caractères
                                                                                              d’imprimerie apposé sur les quatre photographies collées sur une même page.
                                                                                              Le Gray réalisa les portraits des officiers soit au camp soit peut-être dans son atelier parisien.
                                                                                              D’autres albums “Souvenirs du camp de Châlons” sont conservés au Musée de l’Armée à Paris,
                                                                                              au Musée du Service de Santé de l’Armée, à la Bibliothèque nationale de France, au J. Paul
                                                                                              Getty Museum, au Musée -national du Qatar et dans des collections privées.
92 - Alfred CAILLIEZ (25 rue Montaigne XIXème). Bel album photographique contenant 44 photos
     en tirage albuminé représentant des paysages, -chaumières, -ruines de château (Pierrefonds ?).
     Belle reliure en chagrin rouge, initiale EB. Dédicacé à la belle sœur d’ Alfred Cailliez en 1863.
     Photos 17x22.5.                                                                                                                                                                    ALFRED CAI LLI EZ

Album comprenant 44 planches avec 52 tirages albuminés , cachet "Alfred Cailliez" s ous l'image en bas à gauche et mention "25, Avenue M ontaigne" s ous l'image en bas à droite. Envoi manus crit à l'encre s ur la deuxiè me page : "A ma toute charmante belle s œur Eugénie. Souvenir d'af fection et de reconnais s ance pour s a gracieus e hos pitalité à la Beaume. 19 9bre 1863 s on peti t beau-f rère Alf red Cailliez. Souveni r d'un mois de bonheu r Adèle."
Reliure en chagrin rouge, initiales "E.B." s ur la couvertu re, titre "Albu m d'artis te" s ur la tranche.
La première p lanche ras s emble 9 portraits , la deuxième p lanche ras s emble 2 portraits d ’homme en chapeau haut de fo rme.
Les autres planches prés entent le château de La Baume (Allier), fermes avec pers onnages , alentours de la prop riété, château d'Héris s on et village s ur la riv ière de l'Aumance : "Hôtel et café de l’Al lier", rues du vil lage, Auberge du pont M arceau, vues de la campagne, Château et village de Bourbon l'Archambault.
Format image 5 x 4,2 cm (ovale ) à 18 x 24 cm env iron




                                                                                              Alfred Cailliez a ouvert un studio de photographie à Paris au début des années 1860 au 228 rue
                                                                                              de Rivoli, puis en 1863 jusque vers 1870 au 25 avenue Montaigne. Il expose à la Société
                                                                                              Française de Photographie en 1861 et 1863. Il publie un important ouvrage de photographies
                                                                                              intitulé « Souvenirs de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr » en 1862, Paris
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        600/700 €
92bis - ANONYME. Sculpture de Rodin, l’âge d’airain, ca. 1900 tirage au ­charbon signé par
    Auguste Rodin et dédicacé "hommage à Mademoiselle Verdier" (Mademoiselle Verdier était un
    des modèles de Renoir) 28,6x23 cm .                                600/800 €

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             VERRERIE
93 - Val St Lambert, coupe et calice en cristal toillé bicolore, on joint un vase en cristal de baccarat
     (un éclat).                                         100/150 €
94 - Baccarat, Beau service de verres à pied en cristal à décor de pointes de diamant, il comprend 12
     coupes, 12 verres à eau, 12 verres à vin et 11 verres à porto, signé. 800/1 000 E
95 - Baccarat, service de 12 verres à pied multicolores en cristal à décor de -pointes de diamant
    surmonté de flèches, signé .H 19,5 cm.           200/300 E
96 - Carafe à vin en cristal à côtes torses, le col, l’anse et la piédouche en argent à décor de vagues,
     de branches et d’acanthes, H 30 cm.                   200/400 E
97 - Une suite de 6 verres à boire modèle dit Bourguignon, H 12,5 cm (quelques légères différences),
     modèle semblable au Musée des arts décoratifs. époque XVIIIème, nœud à bulles d’air vers
     1750.                                             600/800 E
98 -CHARDER & LE VERRE Français, vase de forme ovoïde à col ourlé, Epreuve de tirage
    industriel réalisée en verre doublé orange sur fond marmoréen blanc nuancé orange, décor de
    feuillage, gravé en camée à l’acide, décor de deux anses appliquées et modelées à chaud à
    l’épaulement, signé du nom des deux artistes, Haut: 32 cm.800/1 000 E
99 - LALIQUE René (1860-1945), Vase “Ceyland” dit aussi vase “Huit perruches”, Epreuve de
    tirage industriel réalisée en verre opalescent moulé-pressé, signé et numéroté 905, Haut : 24 cm,
    (Bibl, Félix Marcilhac, “Cataloque raisonné” ref, n°905 rep, p.418. 3 000/4 000 E

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              BIJOUX
99bis - Pièces en or dont dollards, Napoléons, Victorias, … (liste sur demande).
100 - Paire de clips d’oreilles en forme de coquilles en or jaune, Poids: 5 g.
                                                          150/200 E
101 - Bague orné d’un brillant monté en solitaire entre 2 lignes de brillants, Monture en or gris, Poids
      du brillant: 1 ct environ, poids total: 3 gr.                       2 500/3 000 E
102 - Bague ornée d’une émeraude ovale entre 2 diamants taillés en trapèzes, Monture en 2 ors, Pd de
      l’émeraude: 2ct environ, Pd total: 5,7g.                         2 500/3 000 E
103 - Bague ornée d’un saphir coussin entre 2 diamants taillés en triangles, Monture en 2 ors, Poids
      du saphir : 3ct environ, poids total des diamants: 0,50 ct environ, Pds de la bague : 4,1. 2
      500/3 000 E
104 - Bague ruban or jaune et 2 pavages de diamants, 9,3g.350/400 E
105 - Beau collier de perles de culture de Tahiti choker, le fermoir anneau ressort en or jaune, pd:
      62,3 g.                                      1 000/1 200 E
106 - Bague rectangulaire à pans or 6g55 centre (serti clos) saphir 4,80cts env (4,78) entouré de 54
     diamants 0,45ct env (0,43) taille moderne, TDD : 54.4 100/5 000 E
107 - Bague double entourage or blanc 8g30 centre rubis (probablement Birman) 3 cts entouré de 36
      diamants 1,30 ct env(1,26) taille moderne, TDD : 52.3 025/3 500 E
108 - Bague rectangulaire à pans or 9g95 centre (serti clos) émeraude de Colombie 3,40cts env (3,36)
      entouréé de 8+2 diamants 1,20ct taille moderne.3 200/3 500 E
109 - Collier or blanc 34 g35 orné de 23 émeraudes 11,50cts et 779 diamants 2,70 cts taille moderne
     avec trousse suedine turquoise.              7 030/8 000 E
110 - Pendentif poire + chaine maille forçat or 10g75 centre rubis traité, serti clos, origine probable
     Madagascar, 6,45cts env (6,47) entouré de 16+3 diamants 1 ct environ (0,99), blancs taille
     moderne.                                      2 100/2 300 E
111 - Parure ancienne comprenant un pendentit et un une paire de pendants d’oreilles en vermeil
     ornés de miniatures ovales représentant des scènes champêtres au centre de cadres à décor
     d’enroulements, de fleurs et de feuilles en partie émaillés bleu et vert et soutenant une
     tiurquoise. Vers 1900.                         600/800 E

                                         ARGENTERIE
112 - Série de 9 couverts en argent, modèle à filets, gravés d’initiales, Maison FRENAIS (sauf une
      cuillère), poids: 1 720g.                         700/800 E
113 - Série de 12 couverts en argent à décor de feuillages, Maison CARON, Poids; 2 000 g.
                                                800/1 000 E
114 - Paire de cuillères à ragout en argent uni plat Gravé d’une cartouche monogrammée, MO Pierre
      DESNOYERS à Caen 1775, Pd: 293 gr.                                300/500 E
115 - Importante ménagère en argent dans un coffret modèle filet à coquille, il comprend 12 couverts
      de table, 12 couverts à dessert, 12 couverts à poisson, 12 couverts à gateaux, 12 couteaux à
      fruit, 12 petites cuillères, 12 couteaux de table manche argent, 12 couteaux à dessert idem,
      12 petites cuillères vermeil, 12 cuillères à moka vermeil, 12 fourchettes à huitre, 6 fourchettes
      de table en plus, 8 pièces à servir (quelques petites différences dans les petites cuillères). 3
      000/4 000 E
116 - Couvert en argent uniplat, Poinçon aux fermiers généraux, Époque XVIII, 160 gr, (usure).
                                                   100/120 E
117 - Ensemble de 13 cuillères et 2 fourchettes en argent uniplat, Poinçon aux fermiers généraux,
      Époque XVIII, On joint deux fourchettes au vieillard, Pd total : 1 240 gr. 500/600 E
118 - Etui à cigares en argent guillochè et chiffré : travail anglais fin XIXème, Pd : 90 gr. 100/120 E
119 - Boite à tabac de forme rectangle, Le couvercle est orné d’une frise, Chiffré, Poinçon minerve,
      Pd: 100 gr.                                       80/100 E
120 - Petit saleron en argent de style néoclassique, Epoque fin XVIIIème, Poincons peu lisible, Pd:
     60 gr.                                             80/100 E
121 - Curon en argent, le col est gravé de fleurs, (Bosses), M.O: AntoinePIERROT, Senlis Milieu
     XVIIIème, Poids: 72,7 g.                         200/300 E
122 - Curon en argent, Paris 1736, (M,O.:ill.), Poids: 59 g.150/200 E
123 - Curon en argent, M.O.: Charles Joseph FONTAINE, Paris 1770, Poids: 59,3 g.                150/200 E
124 - Paire de curons en argent dont un gravé “MD N° 15” (bosses), M.O. Jean Joachim JOUETTE,
     Menehoulde 1767/68, (pas de lettre date sur celui nopn gravé), Poids: 150 g.   300/400 E
125 - Etui à cigarettes en argent, de forme rectangulaire, légèrement bombée, le couvercle à charnière
      orné de fleurs stylisées et leurs feuilles en émail cloisonné blanc et noir. Il est gravé à l’intérieur
      “Charles Ambaud – Commissaire s/s Ile de France – Etui exposé aux Arts Décoratifs et
      Industriels Modernes à Paris 1924-1925 – Ouvrage des Ateliers Pomone”. Dimensions :
      Long.14 cm Larg.8,5 cm Poids : 330 g.                 600/800 E
126 - non venu
127 - Aiguière et son bassin de forme ovale, filets contours (1720g), argent massif PARIS 1787,
     M.O: CHARPENAT Jean-Pierre (réparations à l’intérieur de l’aiguière). 7 600/7 800 E
128 - Service 4 pièces : cafetière, théièire, sucrier (avec couvercle) et pot à lait 2110g argent massif
     1°titre poinçon Minerve, style Louis XVI, M.O : Emile Puiforcat. 2 200/2 500 E
129 - 12 couverts table mêlés en argent massif 1° titre poinçon Minerve, -modèle uniplat, Poids:
     1630g.                                     1 300/1 500 E
130 - 12 cuillères à moka 250g argent massif 1°titre poinçon Minerve modèle uniplat.            300/400 E
131 - 12 cuillères café 325g argent massif 1° titre poinçon Minerve modèle -uniplat.            400/500 E
132 - 12 couverts poisson 1350g argent massif 1° titre poinçon Minerve modèle uniplat. 1 400/1 500
      E
133 - Ménagère 100 pièces : 12 couverts table, 12 couverts poisson, 12 cuillères café, 12 cuillères
      moka, 1 couvert légume (2p), 1 couvert à salade (2p), 12 couteaux table, 12 couteaux dessert
      manches argent massif 1° titre poinçon Minerve 5445g modèle filets.     5 700/5 900 E
134 - Paire de bout de table 2 branches 2 lumières style Louis XV rocailles 5085g argent massif 1°
      titre poinçon Minerve.                      4 700/4 900 E
135 - Légumier et son couvercle 820g argent massif, Poinçons Michel-Ange Paris 1819-1838.                1
      600/1 800 E
136 - Soupière et son couvercle sur piédouche 2kg890 argent massif 1°titre poinçon Minerve.              3
      100/3 400 E
137 - Verseuse tripode en argent massif 815g, époque XVIIIème, Avignon, 2ème moitié du
     XVIIIème, M.O. ANGE RENE ROUVIERE, Haut: 24,5 cm (poinçonné sous le couvercle). 1
     800/2 000 E

                                             BIBELOTS
138 - Important cartel en bronze ciselé et doré à décor de rocaille, enroulements dans des feuillages,
      masque. Le cadran en émail, signé Jean Baptiste Baillon, est orné de fleurs de lys en or. Le
      mouvement signé J.B.te Baillon à Paris, ­numéro 4055. Fin de l’époque Louis XV. (petits
      accidents et manques, usures à la dorure). H. 85 cm.15 000/20 000 e
      Jean Baptiste III Albert Baillon reçu Maître en 1727, valet de chambre, horloger ordinaire de la
      Reine (1738). Premier valet de chambre et valet de chambre horloger ordinaire de la Dauphine
      de Marie Antoinette (1770). Décédé en 1772, cette pendule, aux vues de la numérotation du
      -mouvement, doit être datée de la fin de son activité. Par le nombre de ses commandes et la
      qualité de ses clients, il est l’un des plus grands ­horlogers du XVIIIème siècle.
139 - Rare coupe en faïence et emaux de Longwy à décor de carrés et de fleurs, cachet St des
     faïencerie, vers 1930, H 7 cm                50/80 E
140 - Rare gilet de soie brodé d’un semi de fleurs double rangée de boutons, H 65 cm, époque Louis
      XVI.                                                      E
141 - Cave à liqueur, le coffret en veau marbré doré aux fers à décor d’entrelacs et d’oiseaux, 4
     flacons, époque XVIII, flacon.                          E
142 - Carton d’invitation au bal parè à Versailles pour le mariage de Mgr le Dauphin, daté 1747,
     signé de Bonneval 11x15.                                 E
143 - Rarissime tasse de chasse en buis, sculptée des 12 apôtres sur les côtés et de Saint Yves sur le
      dos, L’anse est à attache de feuilles de vigne et ­grappes de raisin, elle est rehaussée en bordure
      d’une feuille d’argent soulignée d’une fleur de lys, Epoque XVIIè, Haut: 6,8 cm, Long,: 12,5
      cm, Prof. : 8 cm, (usures sur le dos).          4 500/4 700 E
144 - Médaillon en bronze orné en son centre en haut relief d’une scène de parc Érotique, Epoque
      XIXème dans le gout du XVIII, Diamètre 19 cm.                 200/300 E
145 - Coffret à parfum en marqueterie Boulle,bronze et écaille rouge, il contient 4 flacons de cristal
      taillè Bleu et or, (un bouchon accidenté), H : 13, L : 14.150/200 E
146 - Groupe en porcelaine, “la conversation”, travail allemand du XIX dans le goût de saxe, 40x24
                                                        400/600 E
147 - Suspension de style néogothique en bronze doré à 12 lumières Epoque XIXème.           600/800 €
148 - Paire de miroirs en bois sculpté et redoré à décors de mascarons d’enfants Travail Italien.
     Epoque XIXème redoré.                           500/600 €
149 - Pendule en régule patiné et doré “Amour lisant”. Bel exemplaire de style Louis XVI sur socle
      en marbre. H 45cm L 39cm.                       500/600 €


                                          ART D’ASIE
150 - Panneau de soie brodée “vasre et phénix”, chine, époque XIXème, (80x180)              500/600 E
151 - Panneau de soie brodé “Vase fleuri avec phénix”, chine époque XIXème, ­(80x50) 200/300 E
152 - Grand panneau richement brodé d’animaux, de vases et de fleurs, chine époque XIX, (85x175)
                                                         500/600 E
153 - Panneau de soie brodé, “scène de procession”, chine, époque XIXème ­(accident), 2x0,40
                                                         150/200 E
154 - Robe de soie brodée à décor de dragons, chine, époque XVIIIème boutons Dorés. 600/800 E
155 - Pendentif en néphrite à décor de Chihlang, chine, époque XIXème.
                                                         600/800 E
155bis - Coupe en bronze cloisonnée à décor polychrome de fleurs, Le marli -surmonté de 2 dragons,
      chine début XXème, dans le gout des Ming, H : 15 cms ; diamètre : 23 cms.          150/200 E
156 - Paire de vases balustres, couverts en porcelaine blanche à décor en bleu sous couverte de
      dragons parmi des arbustes en fleurs, les prises des couvercles en forme de chimère. Marque et
      période Kanghi Chine (1666-1722). Expert Monsieur Froissart. 800/1000 E
157 - Pied de lampe en faïence de Satsuma, Japon époque XIXème, socle en -bronze doré dans le
      gout oriental, H 33 cm.                            100/120 E
158 - Couple de dignitaires tenant le Ruyi ivoire cachet en dessous chine époque XIXème, H 22 cm
      sans le socle, socle en bois sculpté               400/600 E
159 - Suite de 2 personnages en ivoire. H : 26 cm sans le socle chine époque fin XIXème. 300/500 E
160 - Paire de chimères en cornaline verte, chine époque XIXème H 13 cm sans le socle. 150/200 E
                                           MOBILIER
161 - Important lustre en bronze ciselé et doré à 24 lumières, de forme corbeille à décor d’une frise
     alternée de couronnes de lauriers et vases fleuris, surmonté d’une frise de palmettes.
     Pendeloques de cristal retenus sur un fût central et terminé par une boule de cristal. Fin de
     l’époque Empire (petits accidents). H.145 cm. 5 000/6 000 E
162 - Salon en bois richement sculpté et doré comprenant un canapé en -corbeille et 4 fauteuils,
     garniture en Tapisserie d’Aubusson à décor de ­personnages, (accident à la tapisserie), style
     Louis XVI, époque Napoléon III.             1500/2000 E
163 - Sellette en noyer teintée dans le goût extrême oriental, dessus de marbre griotte, médaillon et
      ornementation de bronze, attribué à VIARDOT, H 75 cm, L : 45 cm.          400/500 E
164 - Table desserte en bois teinté, moulurée et sculptée dans le goût extrême oriental, H: 88, L: 82
      cm, Signature de VIARDOT au fer.                  200/300 E
165 - Commode sauteuse en noyer mouluré et sculpté, elle ouvre à 2 tiroirs et repose sur des pieds
      cambrés. midi de la France, époque XVIIIème, H: 50 cm Profondeur: 60 cm Longueur: 124
      cm.                                       3 500/4 000 E
166 - Paire d’encoignures en bois de placage marqueté, dessus de marbre, H: 1 mètre, Profondeur: 50
      cms, époque Louis XV.                       2 500/3 000 E
167 - Paire de grands canapés en bois relaqué et mouluré époque Louis XVI : L: 2 mètres, H: 95 cm
      Profondeur: 65 cm.                          2 000/3 000 E
168 - Suite de 4 fauteuils en bois laqué, époque Louis XVI, dossier à chapeau de gendarme.         2
      500/3 000 E
169 - Jolie chaise de commodité en hêtre moulure et sculpté, Epoque Louis XVI, estampillèe.
                                                 400 500 E
170 - Commode en placage de bois fruitier à décor marqueté de filets. Elle ouvre à trois tiroirs en
      façade et repose sur des pieds gaines. (accidents). Epoque Louis XVI. H.87 L.130 P.65 cm. 1
      500 / 2 000 E
171 - Table de salon en placage de satiné et encadrement de bois de rose, elle ouvre à deux tiroirs et
      repose sur des pieds gaine réunis par une entretoise. Dessus de marbre gris de Saint-Anne
      encastré dans une galerie ajourée. Estampillée Martin OHNEBERG, reçu Maître en 1773.
      Epoque Louis XVI. H.73 L.38 P.47,5 cm.       4 500/5 000 E
172 - Suite de cinq fauteuils en bois mouluré et sculpté à dossier chapeau de gendarme reposant sur
      des pieds fuselés et cannelés. Estampillés G.H.Vinatier. Epoque Louis XVI (petits manques).
      Gilles Hyacinthe VINATIER reçu Maître en 1785.2 500/3 000 E
173 - Suite de huit chaises à dossier chapeau de gendarme reposant sur des pieds fuselés, cannelés et
      rudentés. Attribués à G.H Vinatier. Epoque Louis XVI. Gilles Hyacinthe VINATIER reçu
      Maître en 1785.                                                          2 500/3 000 E
174 - Canapé à dossier chapeau de gendarme reposant sur des pieds fuselés, cannelés et rudentés.
      Attribué à G.H Vinatier. Epoque Louis XVI. Gilles Hyacinthe VINATIER reçu Maître en
      1785.                                    1 200/1 500 E
175 - Paire de bergères en bois mouluré et sculpté à dossier chapeau de gendarme reposant sur des
      pieds fuselés et cannelés. Estampillées G.H.Vinatier. Epoque Louis XVI (petits manques).
      Gilles Hyacinthe VINATIER reçu Maître en 1785.3 000/4 000 E
176 - Paire de fauteuils en bois finement mouluré à dossier cabriolet, accotoirs en coup de fouet
     reposant sur des pieds cambrés. Estampillés A.P.Dupain. Fin de l’époque Louis XV.         2
     500/3 000 E
      Adrien Pierre Dupain reçu Maître en 1772. Menuisier installé rue de Charonne, il fournit la
      cour et notamment Marie Antoinette pour Saint Cloud au début du règne de Louis XVI.
177 - Paire de fauteuils cabriolets d’enfant en hêtre laqué style louis XV, Epoque XIXème, H : 67cm,
      L : 60 cm.                                      1 200/1 500 E
178 - Ensemble de bureau en chêne comprenant une table bureau ouvrant à deux tiroirs et son fauteuil
      le dossier à fronton. Travail de la fin du XIXème dans le goût du XVIIIème.       800/1 000
      E
179 - Suite de deux fauteuils cabriolets en bois laqué pouvant faire paire, estampillé Delanois,
     Epoque Louis XVI.                           2 500/3 000 E
180 - Jolie banquette en noyer mouluré et sculptée, garniture en tapisserie au petit point, époque
     début XVIIème.                                800/1 000 E
181 - Chaise à balustre et haut dossier, époque Louis XIII (accidents)   150/200 E
182 - Chaise à balustre époque Louis XIV en chêne (tapisserie postérieure) -(accidents). 150/200 E
183 - Lit en noyer mouluré, époque directoire.          300/500 E
184 - Lit à baldaquin en bois tourné. Montants à colonnes torses reposant sur des pieds boules. Style
      Louis XIII, XIXème siècle. H.250 L.110 P.180 cm.                 1 000/1 200 E
185 - Ecran de foyer ovale en bois naturel mouluré d’époque XVIIIème, au centre, tapisserie au petit
      point 97x64.                                    200/300 E
186 - Rare piano quart de queue de marque PLEYEL, La caisse est en acajou n°183294 Longueur:
      170, H 95 cm, Largeur: 145, ce piano a appartenu à Mme Gabrielle PASQUIER MONDUIT
      amie du chef d’orchestre MUNCH et de Marguerite LONG et cofondatrice du concours de
      piano LONG THIBAUD.                       2 500/3 000 E
187 - Eléments de boiserie en chêne mouluré et relaqué, il comprend une -cheminée, le trumeau et les
      cotés, époque XVIII, dimension de la -cheminée : 1,20x1601 200/1 500 E
188 - Fauteuil à haut dossier, piètement à os de moutons, Belle tapisserie au point ancien, style Louis
      XIV,                                             250/300 E
189 - Rare siège bidet en noyer, la garniture est en cuir, ancienne, il ouvre à un abattant et un
     couvercle, époque Louis XV (restauration), H 82 cm, -longueur : 52.     E
190 - Elément de boiserie. En bois laqué, mouluré et sculpté, au centre une huile sur toile
     représentant une scène de genre, époque Louis XVI 195x58.
191 - Grande et importante table de communauté en noyer mouluré, elle ouvre à 3 tiroirs resculptée
      sur une double ceinture en partie XVIIIème.  600/800 E
192 - Jolie horloge comtoise en merisier moulurée et
     sculptée Epoque XVIIIème (restaurations).
                                            300/400 E
193 - Suite de six chaises paillées Normande époque
     début XIXème.
                                          600/800 E
194 - Tapisserie XVIIème 3,50x2,90 m avec la bordure (chasse à l’ours), atelier des Flandre, en très
      bon état.                               11 000/12 000 E
195 - Tapisserie fin de XVIIème 2,30 x 2,35 m (verdure), atelier des Flandre, en très bon état.     6
      000/7 000 E
196 - Tapisserie en portière En laine représentant une bergère sous des ruines Des ruines(doublée et
      restaurée), Epoque XVIII, Aubusson, 2,15 x1,36 m           2 000/2 500 E
197 - Nombreux Tapis d’Orient dont certains de très grandes dimensions. (seront divisés).

								
To top