17d013c2b92cc8370f042f48e2ffe08c by 6MgQeS

VIEWS: 33 PAGES: 7

									                                         L’ISLAM
             La conquête arabe, les croisades et la diffusion des connaissances

                             Le Moyen-Âge (476- 1492), C3, CM1


Objectifs

Général : la conquête arabe, les croisades et la diffusion des connaissances.
Opérationnels :
-dire : croisade, chrétiens, musulmans, Jérusalem, empires, nouvelles connaissances.
         Analyses orales de documents (cf. annexes)
-lire : analyses de documents
-écrire : rédiger une courte synthèse (trace écrite)

Evaluation

Il complète une carte simplifiée : Constantinople, Rome, Paris, La Mecque, Médine,
Jérusalem.

Il complète le texte suivant :
Au Moyen-Âge, trois grands empires opposés par leur religion et leurs activités se partagent la
Méditerranée. A cette époque, les chrétiens et les musulmans se disputent la ville de
Jérusalem. C’est le début de nombreuses croisades.
Elles ont permis d’entrer en contact avec la culture orientale et d’accéder à de nouvelles
connaissances.

Déroulement

Pré-requis : être capable d’utiliser un dictionnaire pour trouver l’origine d’un mot.


         Conditions                        Performances                      Résultats
L’origine des mots               Il lit les mots (l’enseignant    De nombreux mots français
 Liste de mots français         fera un tri) et fait des         nous viennent du monde
d’origine arabe (à choisir       commentaires : il essaye de      arabe. Outre les mots, le
parmi liste proposée)            trouver quel est le point        peuple arabe a apporté un
                                 commun à tous ces mots et        grand nombre de nouvelles
                                 émet des hypothèses :            connaissances : médecine, les
                                 Comment expliquer cela ?         chiffres, astronomie, art,
                                                                  irrigation, navigation…
                                                                  Arriver au questionnement :
             OU                                                   comment le peuple arabe a-t-
                                                                  il apporté ce savoir ?

                                 Il décrit l’objet et émet des    L’astrolabe est un instrument
Astrolabe                        hypothèses : est-ce une          de précision qui sert à
 Photo de l’astrolabe en        montre ? une boussole ?          observer la hauteur des
cuivre (vu de face)              Ecriture différente… quelle      étoiles et à déterminer
                                 origine de l’instrument ?        l’heure. Nous avons appris à
                                 Recherche dans livres et sur     nous en servir grâce au
                                 internet.                        peuple arabe.
                                                                  Arriver au questionnement :

                                                I
                                                                comment le peuple arabe a-t-
                                                                il apporté ce savoir ?

L’origine de la civilisation    Il complète la carte.           Collage de la carte
musulmane                       Recherche sur Atlas,            géographique dans le cahier
 Carte pour situer Médine,     dictionnaire ou Internet (au    ou autres…
la Mecque, Jérusalem,           choix).
Constantinople, Rome et
Paris.

Texte numéro 2 (annexes)       Il lit le texte (discussion     Collage du texte dans le
                                autour de la compréhension      cahier ou autres (ce choix est
                                du texte) et il souligne les    fait car texte court et
                                éléments importants du texte.   suffisamment clair).

Les croisades                   Il observe l’enluminure.        Le monde au Moyen-âge est
 Enluminure (combat entre      Lecture d’un texte sur le       partagé en trois empires. A
musulmans et chrétiens) et      pourquoi des croisades.         cette époque, chrétiens et
étude du texte numéro 1         (cf. annexes)                   musulmans se disputent
(annexes).                                                      Jérusalem, ce qui cause de
                                                                nombreux combats.
                                                                Cependant, le contact avec
                                                                la culture orientale a permis
                                                                la diffusion de nouvelles
                                                                connaissances.




Prolongements possibles à faire en classe :

Concours en maths : utilisation des bouliers pour faire de simples calculs le plus rapidement
possible.
Installer une exposition temporaire : apporter des objets ou images d’objets arabes qui nous
sont parvenus grâce à la diffusion des connaissances.
En arts visuels : travailler sur l’architecture ou sur la calligraphie.
Maîtrise de la langue : lecture de quelques contes des Mille et Une Nuits.
En EPS : quelques notions de danse orientale.
En musique : s’ouvrir aux musiques orientales, les instruments spécifiques, etc.




                                              II
                                         Annexes

                 Ce que disent les programmes d’application des programmes
                                Histoire et géographie, Cycle 3


Repères chronologiques :

622 : hégire, début du calendrier musulman : Mohammed (Mahomet en écriture occidentale)
quitte La Mecque pour Médine.

1099 : prise de Jérusalem, première croisade.


En Méditerranée, une civilisation fondée autour d’une nouvelle religion, l’islam : conflits
mais aussi échanges entre chrétiens et musulmans.
Une nouvelle religion, l’islam, s’installe à l’est et au sud de la Méditerranée et fait éclore une
brillante civilisation qui s’étend même pendant tout le Moyen-Âge sur une partie de
l’Espagne, ce dont témoignent une belle architecture et de magnifiques jardins (en liaison
avec les arts visuels). La Méditerranée devient lieu de conflits entre musulmans et chrétiens,
notamment autour des Lieux saints de Jérusalem (croisades). Mais, elle reste aussi un lieu
d’échanges des produits et des idées ; les Arabes inventent l’algèbre et transmettent aux
Européens la médecine et la philosophie grecques.


                                     Liste de mots à sélectionner

                                      1/ Les mots d’origine arabe

  Il existe 270 mots arabes qui constituent une des principales sources d'emprunt de la langue
                                           française.


      Les mots                                          Origine
      Alambic      El inbiq (arabe)
      Alcazar      El Kazar (espagnol emprunté à l'arabe)
      Alchimie     El kimia (arabe)
      Alcool       El Kuhl (arabe)
      Alcôve       Alcoba (espagnol emprunté à l'arabe)
      Alezan       Alazan (espagnol emprunté à l'arabe)
      Alfa         Halfa (arabe)
      Algèbre      El djabr (arabe)
      Algorithme El khaouarisme (d'Al Kharezmi - médecin arabe)
      Alidade      Alidada (arabe)
      Almanach     El-manakh (arabe emprunté au grec)
      Amalgame Al malgama (latin emprunté à l'arabe)
      Ambre        El anbar (arabe)

                                                  III
Amiral      Amir El Bahr arabe (Prince de la mer)
Arsenal     arsenale (italien emprunté à l'arabe)
Assassins   Hachachines (assassino : italien emprunté à l'arabe)
Aubergine de l'arabe : Badendjel
Avarie      avaria (italien emprunté à l'arabe)
Azimut      Alsamt (arabe)
Azur        Lazaward (arabe)
Babouche    Babuch (arabe emprunté au persan)
Barbacane Barbek-kaneh (arabe)
Barda       Barda'a (arabe)
Benzène     Benzine (arabe)
Bougie      Ville Bougie en Algérie (Béjaia actuellement)
Calibre     Qualib (arabe)
Café        Kahwa (arabe)
Calife      Khalifa (arabe)
Camelot     Hamlat (arabe)
Camphre     Kafour (arabe)
Candi       Qandi (arabe)
Carafe      Caraffa (italien emprunté à l'arabe)
Chiffre     sifra (italien emprunté à l'arabe : Sifr = zéro)
Coton       koton (ktone) – arabe
Douane      Doana (italien emprunté à l'arabe)
Ecarlate    Saqirlat (persan emprunté à l'arabe)
Elixir      Al-Iksir (arabe)
Epinard     Isbinakh (arabe)
Erg         Erg (arabe)
Fakir       Faqir (arabe)
Fardeau     Fard (arabe)
Felouque    Faluca (espagnol emprunté à l'arabe, flouca)
Fennec      Fennec (arabe)
Gabelle     Gabella (italien emprunté à l'arabe) : Impôt sur le sel
Gandoura    Longue robe (berbère)
Gazelle     Rhazel (arabe)
Goudron     qatran (arabe)
Hasard      Azzahr : jeu de dés (arabe)
Jupe        Jubba (arabe)
Laque       de l'arabe Lakk
Magasin     Makhazine (arabe) = lieu de dépôt
Momie       Moumia (arabe)
Nuque       Nuqua (arabe) : moelle épinière

                                          IV
Orange     Narandj (arabe)
Raquette   Rahat (arabe qui veut dire : paume de la main)
Razzia     Razya (arabe qui veut dire : attaque)
Santal     Sandal (arabe) : un arbuste
Satin      Zaytouni (arabe) de la ville de Zaytoun en Chine
Simoun     Mot anglais emprunté à l'arabe Samoun
Sirocco    Scirocco (italien emprunté à l'arabe)
Sirop      Charab (arabe)
Smala      Smala (arabe)
Sofa       Suffa (arabe)
           Sorbetto (italien), Chorbet (turc), Chourba (arabe pop), Charbat (arabe
Sorbet
           classique)
Soude      Souwad (arabe)
Sucre      Asucare (de l'italien zucchero, emprunté à l'arabe)
Talc       Talq (arabe)
Tasse      Tassa (arabe)
Zénith     Samt (arabe) : Chemin
Zéro       Sifr (arabe)
Zouave     Zwâwa (arabe)



              2/ Les mots arabes utilisés dans la langue française

   mot francisé             en arabe                        traduction
Bled               Bled                      Pays (localité isolée)
Bakchich           Bakhchiche                Pourboire
Baraka             el baraka                 la chance
Baroud             El baroud                 Vacarme
Caftan             Kaftane                   Longue robe
Caïd               Kaïd                      Chef
Casbah             Kasbaa                    Citadelle
Cheb               Chab                      Jeune homme
Cheikh             Chikh                     Homme âgé
Chouia             Chouia                    Un peu
Djébel             J'bel                     Montagne
Djellaba           Djellaba                  Robe longue
Djinn              Jan                       Esprit malin
Douar              Douar                     Hameau
Emir               El Amir                   Prince
Fissa              Fissâa                    Rapidement
Flouz              Flous                     Argent

                                         V
       Gourbi               El gourbi                  Cabane de chaume
       Haschich             H'chich                    Herbe
       Hallel               Hallèle                    Autorisé
       Hammam               Hammam                     Bain maure
       Harem                Harame                     Interdit
       Henne                Hana                       Teinture
       Kawa                 Kahwa                      Café
       Kemia                Kamia                      Amuses-gueule (petite quantité)
       Kif-kif              kif-kif                    Pareil, idem
       Klebs                Kelb                       Chien
       Méchoui              Méchoui                    Grillé
       Merguez              Merguez                    Saucisse
       Ramdam               Ramdane                    Pagaille
       Roumi                Roumi                      Européen
       Salamalec            Salam alaikoum             Que la paix soit sur vous
       Sebkha               Sabkha                     Marécage salé
       Seroual              Saroual                    Pantalon
       Souk                 Souk                       Marché (pagaille)
       Sultan               Saltane                    Le roi
       Toubib               Tabib                      Médecin

       Walou                Oualou                     Rien, nada!! des clopinettes




              Le temps des croisades (texte numéro 1 étudié en deuxième séance)

Au Moyen-Âge, notre société se compose de religieux, des chevaliers et des paysans. Trois
empires se partagent la Méditerranée : l’Occident chrétien, l’Empire byzantin (capitale :
Constantinople) et l’Empire musulman. En 1095, le pape invite tous les chrétiens à s’allier pour
faire la guerre aux musulmans et délivrer les Lieux saints (tombeau du Christ à Jérusalem).
Ces derniers se mettent en marche mais leur manque d’expérience, de nourriture et le climat
trop chaud les amenuisent et ils sont écrasés par les Turcs.
Pendant ce temps, les chevaliers chrétiens s’organisent : ils ont soif d’aventures et espèrent
s’enrichir. La troupe affronte victorieusement les princes musulmans. Trois ans après le départ,
l’expédition parvient à Jérusalem. La ville est assiégée et prise par les chevaliers chrétiens. Ils
fondent le royaume latin de Jérusalem.
Sept autres croisades vont être organisées de 1144 à 1270.

« Les croisés coururent bientôt par toute la ville, raflant l’or, l’argent, les chevaux, les mulets et
pillant les maisons qui regorgeaient de richesse. »
                                                       Histoire anonyme de la première croisade

« La population fut passée au fil de l’épée et les Francs massacrèrent les musulmans de la ville
pendant une semaine. »

                                                          Ibn al Athir : histoire arabe
                                                  VI
(suite texte n°1)
La population devient extrêmement diverse : certains chevaliers s’installent et adoptent la façon
de vivre des Orientaux. Le langage va s’enrichir de mots arabes, les Occidentaux découvrent de
nouvelles techniques (irrigation, médecine, architecture,…) et les mathématiques vont évoluer
avec l’utilisation des chiffres arabes. La navigation est améliorée par de nouveaux instruments :
boussole, carte marine, astrolabe.



               La conquête arabe (texte numéro 2 étudié en troisième séance)

La religion musulmane est apparue au VII ème siècle après J.C. en Arabie. C’est Mahomet qui
définit les bases de la nouvelle religion. L’Arabie est un lieu de passage important entre l’Europe
et l’Asie : c’est une zone de commerce et d’échanges.
En six siècles, les Arabes ont dominé des territoires très vastes allant de l’Espagne à l’Indus
(frontière pakistanaise). Les Arabes ont profité de la rivalité entre les puissances de l’Empire
byzantin et l’Empire perse. Ils sont accueillis en libérateurs : les armées arabes sont de qualité,
la cavalerie est très mobile et les Arabes sont enthousiastes.
La conquête a permis l’expansion de la religion musulmane.




                                           Bibliographie

       Des religions et des hommes, Jean Delumeau
       La documentation française, Les Pays d’Islam, page 36 – 37 et page 43
       BTj n°460, Le temps des Croisades
       Cahiers Sciences et Vie n°71




                                                VII

								
To top