TRANSPORT ET MONDIALISATION by 3l3g29S

VIEWS: 0 PAGES: 31

									     TRANSPORT ET
    MONDIALISATION




Transport et Mondialisation
                  PLAN
 Introduction
 Notions de Transport et de Mondialisation
 Aspect de la mondialisation contemporaine
 Moteurs de la mondialisation
 Impact de la mondialisation sur le
  développement des transports
 Conclusion
Concept de transport et de
     mondialisation
           Notion de Transport

 Le transport, du latin trans, au-delà, et
  portare, porter, est le fait de porter quelque
  chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre. Le
  transport est un élément fondamental de
  toute l'activité humaine, qu'il s'agisse
  d'activité économique, de loisirs, de sport,
  de secours ou d'action militaire.
             Notion de Transport

Le transport s'intègre dans diverses activités
  ayant des finalités différentes :
 Activité économique, dans le cas général :
  – transports de marchandises (ou fret)
  – transports de voyageurs
 Aménagement du territoire-urbanisme
 Loisirs : tourisme, sport
 Secours : pompiers, sauvetage en mer, lutte
  contre les incendies de forêts...
 Activité militaire : armée de terre, marine,
  armée de l'air...
      Concept de Mondialisation
 Le terme mondialisation désigne le
  développement de liens d'interdépendance
  entre hommes, activités humaines et systèmes
  politiques à l'échelle de la planète. Ce
  phénomène touche la plupart des domaines
  avec des effets et une temporalité propre à
  chacun.
 Ce terme est souvent utilisé aujourd'hui pour
  désigner la mondialisation économique, et les
  changements induits par la diffusion mondiale
  des informations sous forme numérique.
      Concept de Mondialisation
Mondialisation : évoque un processus en cours
  =>sujet actuel, même si les références à
  l'histoire sont centrales :
 Le commerce international est très ancien
  (Route de la soie qui s'ouvre deux siècles avant
  JC; échanges de marchandises mais aussi de
  cultures).
 Les investissements à l’étranger (l’entreprise
  américaine de machines à coudre Singer en
  1851 s'implante en Ecosse et dès 1867, au
  Canada, en Autriche).
Aspect de la Mondialisation
     contemporaine
          Aspects économiques

 La mondialisation se manifeste au plan purement
   économique par la multiplication des échanges
   de biens, de services et de capitaux :
                                                P ro ductio n Co mmerce
                   Agriculture
                                                 mo ndiale     mo ndial


                  Combustibles et
L’augmentation    produits des
                     industries
                                                                           P ro ductio n
                                                                           Co mmerce
des échanges >      extractives

production           Produits
                   manufacturés


                                    0   2   4            6           8    10               12

                  Croissance du volume du commerce mondial de marchandises
                  et de la production par secteur en 2004 (Variation en
                  pourcentage) – source : OMC 2005
      Aspects économiques
Le flux d’Investissement Etranger Direct (IED)
  augmente encore plus vite.

             Les flux mondiaux d'IDE (en Md$)




                                                Source : Cnuced
        Aspects économiques
 Cette augmentation des échanges s’est
 accompagnée naturellement d’une croissance
 des transports et des communications
 internationales :

 En 1 demi siècle, le tonnage transporté a été
  multiplié par 10, et davantage en tonnes Km

 De son coté le transport aérien de personnes,
  au cours des deux dernières décennies, a
  doublé environ tous les 10 ans.
          Culture et société
  L'accès d'un nombre croissant d'individus à
  des réseaux de communication communs
  conduit à deux effets :
 Une prise de conscience accrue de la
  diversité des cultures et de
  l'interdépendance de l'ensemble des
  individus.
 L'émergence d'une sorte de « culture
  commune »
          Aspects politiques

 La mondialisation génère des entités
  économiques, des moyens d'information et des
  flux financiers dont l'ampleur échappe au contrôle
  de la structure des Etats nations.
 Les outils traditionnels de la politique publique,
  fiscalité et réglementation, perdent de leur
  efficacité dans un environnement mondialisé.
 Des ONG (organisations non gouvernementales)
  tentent de combler ce vide, mais elles manquent
  de légitimité.
             Aspects humains
 Migrations
  Les flux humains de migration permanente sont les
    grands oubliés de la mondialisation:
  – Mouvements de population quantitativement faibles
  – La mobilité internationale durable reste le sort des
    plus défavorisés

 Tourisme
 La hausse de niveau de vie et la baisse des coûts de
 transport ont largement contribué à l'extension du
 tourisme international, qui passe de 25 millions de
 personnes en 1950 à 500 millions en 2000.
Moteurs de la mondialisation
 Moteurs de la mondialisation

 Les principaux moteurs de la mondialisation
  sont:
  – les gains à l'échange,
  – la croissance Économique
  – la baisse des coûts de transaction.
       Les Gains à l'échange
 Les gains à l'échange sont un facteur
  puissant à l'origine de la croissance des
  échanges
  (Ricardo, HOS, rendements d'échelle
  croissants )
   La croissance économique

 L'ouverture aux échanges internationaux
  favorise sous certaines conditions le
  développement. Mais l'inverse est
  également vrai.
 La convergence des économies, là où elle
  se produit, est également un facteur de
  multiplication des échanges.
       La baisse des coûts de
             transaction
 Disparition progressive des « barrières
  naturelles » aux échanges
 Les marchandises échangés sont de moins
  en moins pondéreuses
 La baisse des coûts de transport se poursuit
  aujourd'hui: de plus en plus de services sont
  échangés. Elle permet également un
  fractionnement géographique du processus
  de production
Mondialisation Organisation des
          transports
  Impact de la mondialisation sur le
    développement des transports
 Le transport est un facteur important du
  mouvement de la mondialisation, subit aussi
  les contraintes de cette dernière, d’où :
  – Plan institutionnel : création d’organisation
    mondiale, spécialisée en transport
  – Au niveau des entreprises : réorganisations des
    entreprises de transport, notamment maritimes
    et aériennes
                Plan institutionnel
    Plusieurs organisations internationales :
   Union internationale des chemins de fer (UIC)
   Organisation de l'aviation civile internationale (OACI)
   Association internationale de navigation (AIPCN)
   Organisation maritime internationale (OMI)
   Association mondiale de la route (AIPCR)
   Union internationale des transports routiers (IRU)
   Union internationale des sociétés de transport
    combiné Rail-Route (UIRR)
   Union internationale des transports publics (UITP)
     Au niveau des entreprises
  La mondialisation impose aussi largement
  des changements de structure aux
  opérateurs de ces activités de transport qui
  présentent trois aspects :
 La concentration horizontale d’entreprises
 L’intégration verticale
 Enfin, leur développement en groupes
  multimodaux.
    La concentration horizontale des
armements de lignes régulières maritimes
 La concentration des armements qui se
  poursuit partout en méga-entreprises,
  soucieuses dans un contexte de baisse des
  frets :
  – de profiter pleinement des économies d'échelle
    et de rationaliser la gestion des navires.
  – De répondre aux lourds besoins de financement
    de grands porte-conteneurs et aux exigences
    des politiques de flux tendus des chargeurs.
La concentration horizontale dans
            l’aérien
 Dans l’ensemble de la construction aérospatiale,
  le nombre de groupes se restreint après
  regroupement et privatisation.
 Cette concentration n’est pas sans conséquence
  sur celle du transport aérien proprement dit, bien
  que, contrairement au maritime.
 La concentration entre compagnies nationales de
  transporteurs aériens ne laisse, en Europe, qu’une
  seule grande compagnie par pays. (British
  Airways, Air France, Lufthansa, Austrian, Alitalia,
  …)
   L’intégration verticale dans le
         transport maritime
 Les groupes se sont intégrés verticalement
  le long de la chaîne et parfois de la filière de
  transport avec deux objectifs :
  – améliorer la rationalité de l’ensemble
  – glisser de secteurs peu rentables vers d’autres
    qui le deviennent davantage.
     L’intégration verticale dans
                l’aérien
 Les compagnies de transport aérien ne cherchent
  pas systématiquement, contrairement aux
  armements maritimes, à s’approprier des parties
  de la chaîne ou de la filière de transport aérien.
 Des transporteurs aériens organisent ou
  possèdent des réseaux de transport terrestre
  d'acheminement, exercent parfois les fonctions
  d'auxiliaires et s'entendent avec des transporteurs
  maritimes pour des transports combinés
   L’intégration multimodale
Elle est principalement développée par des grands
groupes dont les intérêts dominants sont au départ
maritimes.
Ex : A.P.MOLLER-Maersk, premier organisateur de
transport conteneurisé (380 000 EVP en 1999), opère un
transport autour du monde, transport qu’il renforce par son
Alliance Globale avec Sealand (1996). Il cherche à
conquérir les trafics Nord Sud notamment en Afrique
(rachat en 1998 de SCL) étend son emprise sur les ports
et terminaux terrestres sur tous les continents, y compris
en Europe (Rotterdam, Bremer Haven), et son activité aux
agences de voyage, tourisme, transport de voyageurs sur
mer et dans les airs (Maersk Air)
                conclusion
 Processus, inachevé, en plein
  développement, la mondialisation a aussi
  des entraves (la volatilité des taux de
  change, la difficulté de compenser les
  catégories qui perdent à l'ouverture des
  frontières, le nationalisme…) ; des lors se
  pose la question de l’irréversibilité de ce
  phénomène avec toutes ses conséquences
  pour ses ressorts en 1er lieu les transports.
                    Bibliographie
 CEMT (2004) ,Table ronde sur le Transport et Commerce
  International
 OMC, Statistique du Commerce International 2005
 Cohen D, La mondialisation et ses ennemis, Grasset, 2004
 A. Direr, Ens Notes sur le thème Commerce international et
  mondialisation
 Rodney Slater , Les transports, clé de la mondialisation


 Jean Belotti , Transport International de Marchandise,
  Vuibert

								
To top