AAAAAAAAAAAAAAAAA by V4RgP9b

VIEWS: 5 PAGES: 41

									                    Module d’épidémiologie

                       Rapport d’enquête
                             sur
        La protection maternelle et infantile

Présenté par:
Youssouf Chahallah, NACHI Kacem, OURAOU Rédouane,
  IGUEDLENE Ibrahim, SAIDANI Zakaria, SAIDI Mohamed Alaa
  Eddine.
Encadré par:
Pr MEGUENNI Doyen de la faculté de Médecine et Médecin chef du
   service d’épidémiologie
Dr CHABNI Maitre assistante en Epidémiologie
• L’avenir d’un enfant est l’œuvre
  de sa mère.
• Rien ne vaut une douce maman.
• Une maman c’est comme du
  coton: elle est douce à l’intérieur
  comme à l’extérieur et nettoie tous
  les maux.
•   Résumé
•   Introduction
•   Matériel et méthodes
•   Résultats
•   Discussion
•   Conclusion
•   Références
Résumé
• S’enquérir de l’état de santé de la mère et de l’enfant
  au niveau du secteur sanitaire de Tlemcen et
  l’évaluation de certains éléments du programme de
  PMI.
• Nous avons à réaliser une étude descriptive
  rétrospective exhaustive qui s’est étalée sur la
  période de Janvier au 31 décembre 2006, sur 39598
  enfants et 6683 femmes.
• Est-ce que les PMI de Tlemcen affichent des
  résultats sur le volet maternel et le volet infantile et
  quel est l’état de l’évolution du projet.
• Les PMI du secteur font un travail remarquable
  malgré les obstacles multiples auquel ils sont
  confrontés tout en espérant des résultats plus
  adéquats dans l’avenir.
Introduction

• La PMI recouvre l’ensemble
  des mesures réglementaires et
  des moyens adaptant le
  système de santé aux objectifs
  de réduction de la morbidité et
  de la mortalité materno-
  infantile et la promotion de la
•
  santé.
• Une étude réalisée en 2003 sur
  la mortalité et la morbidité
  maternelle et infantile nous a
  fourni les résultats suivants:
      la mortalité infantile est
      estimée à 35 pour 1000
      habitants.
      la mortalité maternelle est
      de:3.1pour 1000 habitants.
• En guise de réponse à cet écrasant fardeau
  de morts maternelles et infantiles, plusieurs
  projets ont fait de la réduction de la mortalité
  un de leurs principaux objectifs. Le plus
  important de ces projets a été la création de
  centres de PMI.
• La wilaya de Tlemcen n’était pas à l’abri de
  ce programme.
• Le secteur sanitaire de Tlemcen est
  composé de 19 PMI réparties sur les 9 sous-
  secteurs:
S/s secteur Agadir   S/s secteur Kiffane      S/s secteur Sidi
                                                  Chaker

Bab Wahran           Kiffane               Sidi chaker
Agadir               Imama                 Boudghen
Sidi Said            Ryad elkebir          Bab Eldjiad

    S/s secteur         S/s secteur Ain    S/s secteur Ain fezza
   Aboutachefine           Ghoraba
Aboutachefine        Ain Ghoraba           Ain fezza
Aine defla
Ouzidane
Chetouane
 S/s secteur Sebra   S/s secteur Zelboun    S/s secteur Amieur
Sebra                Benimester            Amieur
                     Zelboun
Objectif de l’étude
• Cette enquête a pour objectif,
  l’observation et l’évaluation de la
  réponse de la mère et de l’enfant
  au programme de PMI au niveau
  du secteur sanitaire de TLEMCEN,
  qui vise au premier plan à
  promouvoir leur santé.
 Objectifs spécifiques

Évaluation des couples à risque
 d’incompatibilité rhésus.
 Évaluer la contraception.
 L’évaluation de l’allaitement maternel.
 Et enfin l’évaluation du taux de
 couverture vaccinale chez l’enfant.
 Méthodologie de l’enquête
• Il s’agit d’une étude exhaustive,
  descriptive, rétrospective, portant sur
  toutes les femmes ayant consulté et des
  enfants pendant la période d’inclusion
  d’une année à partir du 1ier janvier 2006
  jusqu’à 31 décembre 2006.
• Notre population source est les mères et
  les enfants suivis au niveau de la PMI de
  Bab Wahran le long de l’année 2006.
Les moyens qui nous ont permis de
  réaliser notre étude sont:

• Registre des femmes ayant consulté
  durant l’année 2006, classées selon
  l’âge et le motif de consultation.
• Ce registre nous a fourni un chiffre de
  6686 femmes.
• Registre des enfants qui ont été
  vaccinés et surveillés, durant l’année
  écoulée.
• Et aussi grâce à l’aide précieuse de:
      Pr MEGUENI, Dr CHABNI
      Epidémiologistes, au niveau de la
      PMI,
      Médecin chef de la PMI: Dr
      BELARBI,
      Sages-femmes, et
      particulièrement Mme LAFENDI.
Dépistage de l’incompatibilité
          rhésus
Groupage des femmes enceintes


                     82,17%
      17,83%



         N.F.E.N.G     N.F.E.G
Contrôle du groupage sanguin


                 54,75%
       45,25%



          C.G+      C.G‫ــ‬
Groupage rhésus des femmes
         enceintes



                   92,25%
     7,75%


        F.E.Rh +   F.E.Rh‫ــ‬
Couples à risque d’incompatibilité
             rhésus

                       94,67%
       5,33%



         C.Rq.I.Rh   C.sans Rq
Évaluation de la contraception
Répartition des contraceptantes en anciennes
                 et nouvelles

                      48,73%
           51,27%




       C.nouvelles      C.anciennes
 Répartition selon l'age des contraceptantes
 Fréquence                     24,61%
             22,93%
                  22,86%
         18,91%


     9,16%

1,53%                               Age(ans)
        15- 20- 25- 30- 35- 40 et
         19 24 29 34 39 plus
        ans ans ans ans ans
Répartition des contraceptantes selon le nbre d'enfants
            vivants à la première utilisation
              23,88%
  Fréquence        22,82%
         17,23%            18,69%

                                9,75%
                                    7,58%

 0,05%
                                            nbre d'enfants v
        0     1   2    3    4    5   6 et
                                     plus
Répartition des contraceptantes selon l'age
du dernier enfant vivant à la 1ère utilisation

 Fréquence            32,16%

   23,44%
       15,95%
             14,18%
             14,27%
                                  Age du dernier enf.v
      0- 1- 2- 3- + de
     1an 2an 3an 4an 4an
Répartition des femmes contraceptantes
    selon le type de contraception

                                  DIU

                                  C.orale


                                  Méthodes
                                  locales

                  1,29%   2,75%   C.injectables
 88,07%   7,89%
    Evaluation de l'allaitement maternel




19,99%             37,53%                  Mat
                                           art
  42,48%                                   mixte
Evaluation du PEV année 2006
Age de la Vaccination               Vaccins

A la naissance                      BCG + VPO + HBV1

1 mois                              HBV2
3 mois                              DTC + VPO

4 mois                              DTC + VPO

5 mois                              DTC + VPO + HBV3

9 mois                              ANTIROUGEOLEUX
18 mois                             DTC + VPO

06 ans (1ère année)                 DT PED + VPO +
                                    ANTIROUGEOLEUX
11 – 13 ans                         DT Adulte + VPO
16 18 ans                           DT Adulte + VPO
Tous les 10ans à partir de 18 ans   DT Adulte
8000

7000

6000

5000
                                            Pop cible
4000                                        Nbre vacciné

3000

2000

1000      98,13% 67,01%   50,26%
                                 20,04%
       98,78%  86,92% 58,67% 50,15% 0,00%
   0
         BP H1 H2 DT1 DT2 DT3 H3 R DTPR
• Parmi les femmes enceintes ayant
  consulté, 82% ont été groupées.
• Le risque d’incompatibilité rhésus existe
  encore représentant 5.33% des femmes
  groupées. Ce petit chiffre ne doit pas
  être sous-estimé, ce qui nous incite à
  rester prudents et à fournir plus d’efforts
  à fin de diminuer ce pourcentage.
• Plus la femme est âgée, plus elle
  adhère à la contraception.
• Plus de 50% des femmes dont leur dernier
  enfant est âgé de 0 à 1 ans et de 4 ans et
  plus, adhèrent mieux au programme.
• On a remarqué que les contraceptifs oraux
  sont les en vogue suivis très loin par les DIU
• L’adhésion à l’allaitement maternel est
  encore insuffisante (environ 37%).
• Chez l’enfant le taux de couverture vaccinale
  pour le BCG est magnifique d’autant plus qu’il
  est supérieur à 98%.
• Le taux de couverture vaccinale pour le
  VHB1, VHB2 reste supérieur aux
  objectifs fixés c’est-à-dire > à 98.13%
• Enfin, le DTCPR est à 0% ce qui signifie
  que ces enfants n’ont pas encore atteint
  l’âge de rappel.
• Les PMI du secteur sanitaire de Tlemcen
  font un travail remarquable bien que les
  difficultés sont considérables, d’où la
  nécessité de l’encourager afin d’assurer
  cette mission noble et indispensable.
• Vu la jeunesse des PMI et la grandeur de
  leur mission, les résultats affichés sont
  encourageants.
• Hélas, certains obstacles minent la
  concrétisation véritable du programme,
  c’est pourquoi nous recommandons ce qui
  suit pour l’obtention des résultats plus
  bons dans l’avenir:
 Sensibiliser la population pour leur
adhésion au programme.
 Diversifier les PMI un peu plus.
 Renforcer la collaboration entre le
secteur sanitaire et l’hôpital.
 Créer des liens entre les différents
sous-secteurs de la wilaya pour
d’éventuels échanges d’idées et
d’expériences.
 Mettre un peu plus de moyens car « la
santé n’a pas de prix ».
Enfin créer des conditions agréables
 aux différents acteurs des PMI qui sont
 la pierre angulaire du projet pour la
 simple raison qu’aucune volonté n’est
 au dessus de la volonté humain par son
 engagement solennel, le proverbe ne
 disait-il pas: « à cœur veillant, rien
 d’impossible »?.
Remerciement
• Les auteurs remercient:
      Pr MEGUENNI
      Dr CHABNI
      Les épidémiologistes, le médecin chef,
       les sages femmes au niveau du centre
       de PMI de Bab wahran.
      BOUSSELHAM Ammara, MOKHTARI
       Khadidja, et OULD SAADI Aicha
Références
• Épidémiologie et biostatistique
  (BEZZAOUCHA)
• Cours Santé maternelle et infantile
  (Professeur MEGUENNI)
• Cours PEV (Dr CHABNI)
• www.google.com

								
To top