Le cahier d�exp�riences au cycle 2

Document Sample
Le cahier d�exp�riences au cycle 2 Powered By Docstoc
					    Le cahier d’expériences au cycle 2
•Le cahier d’expériences n’est pas exigible au cycle 2,
             mais il peut être mis en place

 •Ce n’est pas forcément un cahier, c’est un support
écrit, un recueil de « traces », les traces d’expériences
                   vécues par l’ enfant
    Le cahier d’expériences au cycle 2

• Il comporte des traces écrites
 personnelles



• …et des traces écrites collectives
            L’intérêt de l’écrit personnel
• Il permet de garder mémoire de ce que l’enfant a vu et fait
• Il aide l’enfant à structurer sa pensée et permet des débats plus
    riches
•   Il aide l’enfant à acquérir un vocabulaire technique et scientifique,
    des mots nouveaux
•   Il permet à l’enfant qui parle peu ou pas, de s’exprimer
•   Il aide l’enfant à faire des synthèses
•   Il permet à l’enseignant d’avoir des informations sur ce que l’enfant
    a, ou non, compris, ce à quoi il s’est intéressé …
•   Il valorise les recherches individuelles
          L’intérêt de l’écrit collectif

• Il permet de se remémorer la naissance du problème
  et le cheminement entrepris pour le résoudre
• Il oblige les enfants à se mettre d’accord, à discuter,
  à argumenter …Il n’est que la trace de nombreux
  échanges oraux
• Il permet de faire progresser le raisonnement, la
  logique
                       Extraits de l’introduction du cycle 2 des IO 2007
                       Points de repère pour mieux aborder les sciences
• Le cycle 2 s’inscrit dans la continuité de l’école maternelle…
• …Prendre appui sur le travail des maîtres de l’école maternelle et sur les acquis de leurs
    élèves …
•   La place faite à l’ouverture culturelle demeure déterminante. « Découvrir le monde »reste,
    comme à l’école maternelle, le domaine privilégié de l’éducation de la curiosité, en même
    temps qu’il conduit à une première structuration des grandes catégories de la
    connaissance, le temps, l’espace, le vivant, la matière, la causalité …
•   Le domaine de la maîtrise de la langue, avec l’accès à l’écrit, est aussi celui de la plus forte
    rupture. L’appropriation des principales techniques de l’écriture conduit l’élève, à l’horizon
    du cycle, à l’exercice d’une certaine autonomie. Désormais, l’élève pourra lire aisément,
    comprendre des textes simples et écrire une dizaine de lignes en commençant à surmonter
    les problèmes de vocabulaire, de syntaxe et d’orthographe …
•   Au cycle 2 où l’essentiel de la maîtrise du langage est consacré à la construction du savoir-
    lire et du savoir-écrire, dès que l’élève devient capable d’une première autonomie, il doit
    prendre plaisir à relire seul les textes découverts collectivement dans les autres domaines
    (« Découvrir le monde », etc …) et écrire ou copier de sa propre main les textes produits à
    cette occasion. Là encore, c’est la régularité de l’activité qui compte : ces lectures et ces
    copies doivent être proposées chaque jour (au moins une demi-heure)
•   Rappel des horaires du domaine « Découvrir le monde » :
•   3h -3h 30 pour Espace, Temps, Matière, Le monde du vivant, Les objets et les matériaux,
    Les Tic
         Pour bien situer les sciences au cycle 2, voyons ce qui se fait au cycle 1 :
     Extraits du Préambule et de l’introduction à la maternelle des Programmes 2007
                  Points-clés pour aborder les « sciences » en maternelle

•   L’école doit offrir à tous les enfants des chances égales et une intégration réussie dans la société française.
•   L’école doit très tôt, prendre en compte et développer la pluralité et la diversité des aptitudes chez chaque élève.
•   A côté du raisonnement et de la réflexion intellectuelle dont l’importance ne peut être minimisée, le sens de l’observation, le goût
    de l’expérimentation, la sensibilité et l’imagination créatrice doivent être développés.
•   Deux grands axes structurent l’enseignement primaire, la maîtrise du langage et de la langue française, l’éducation civique.
    Transmettre la langue nationale est l’objectif fondamental… A l’école maternelle, la priorité est donnée à l’expression orale et à la
    préparation de l’accès à l’écrit.
•   Les divers champs disciplinaires n’émergent que progressivement tout au long de l’école primaire, mais ils sont étroitement reliés.
    Ils n’existent pas à l’école maternelle dont les programmes ne contiennent pas de liste de connaissances à retenir ni même de
    répartition horaire.
•   La collaboration régulière entre enseignants d’école maternelle et enseignants d’école élémentaire, comme entre enseignants
    d’école élémentaire et enseignants de collège, est seule susceptible de donner leur cohésion aux apprentissages des élèves
    jusqu’à la fin de leur scolarité obligatoire.
•   En maternelle, il n’y a pas de champ disciplinaire défini, pas de répartition horaire, pas de liste de connaissances à retenir …
•   L’organisation matérielle, l’aménagement de la classe doit offrir de multiples occasions d’expériences sensorielles et motrices …

               Domaine sensoriel                   Domaine de la matière           Domaine du vivant, de
                                                   et des objets                   l’environnement, de l’hygiène
                                                                                   et de la santé

               Travail sur les 5 sens :            Distinction entre les           Découverte de différents
               perception sensorielle du           objets et les substances        milieux, sensibilisation aux
               monde environnant, mise             dont ils sont constitués,       problèmes de
               en ordre de ces
                                                   elles-mêmes                     l’environnement. Découverte
               perceptions                         caractérisées par leurs         du corps et sensibilisation aux
                                                   propriétés. Action sur          problèmes d’hygiène et de
                                                   la matière.                     santé.
            Comment s’y prendre ?

• Il n’y a pas de normes. Les pratiques dépendent de
  l’âge des enfants.
• Il y aura les dessins des enfants (Commencer par
  faire observer, puis faire des dessins d’observation)
  cf Qu’est-ce que l’observation ?
• Il y aura des textes dictés à l’adulte, des textes écrits
  par les enfants (prévision, observation, conclusion,
  synthèse …
• Il y aura des photos
          Qu’est ce que l’observation ?
• L’observation est ce processus par lequel nous remarquons et
    prenons conscience des choses et des événements
•   Elle utilise n’importe lequel des sens : la vue, l’ouïe, le
    toucher, le goût et l’odorat, seul ou en combinaison
•   L’acquisition d’une information par observation se fait de
    manière sélective, influencée par les idées préconçues et les
    attentes (curé et entomologiste)
       Qu’est ce que l’observation ?

• Tous les élèves n’observent pas les mêmes choses,
  même si l’enseignant croit attirer leur attention sur
  un objet d’observation
• Le développement des capacités d’observation
  progresse parallèlement avec la construction des
  idées
• Le rôle des enseignants est de fournir des occasions
  permettant d’utiliser les différents aspects de
  l’observation
          Les facettes de l’observation

• Observer les détails (la forme, la taille, la couleur …)
        Les facettes de l’observation

• Observer les similarités et les différences
       Les facettes de l’observation

• Observer une série d’événements (relations entre
  plusieurs observations)
• Détecter une régularité dans les observations (ex :
  météo)
      Les bénéfices de l’observation

• Stimuler une recherche
• Elargir la connaissance du monde qui nous entoure
• Développer des concepts en identifiant ce qui est
 semblable quand beaucoup de choses sont
 différentes
                  Le rôle de l’enseignant

          Comment encourager une observation efficace ?
•   En fournissant des occasions d’observer et en y incitant les
    élèves
•   En laissant assez de temps pour accomplir des observations
    soigneuses et détaillées
•   En permettant aux élèves d’élargir leur gamme d’observations
•   En posant les questions appropriées pour focaliser
    l’observation
•   En discutant de ce qui est observé
               Le dessin d’observation
• Il fait partie intégrante de la démarche d’observation
• Il exige une prise de distance entre l’objet réel et
  l’objet représenté qui permet une construction du
  savoir
• Il oblige à une analyse de plus en plus fine de l’objet,
  et à une prise de décision constante
• Il permet des apprentissages linguistiques
             Les qualités du dessin d’observation

• Il obéit à certaines règles : ce n’est pas un graphisme, ni un
    dessin libre
•   Il demande de la précision, de la concentration, de la
    persévérance
•   C’est une trace communicable à un tiers
•   C’est une trace logique qui met en relation et en cohérence
    les différents éléments
•   C’est une bonne évaluation de ce qui a été vu, compris, ou de
    ce qui reste à travailler …
                 Le rôle de l’enseignant
• Il est primordial : en maternelle, il s’agit de préparer
  l’enfant à comprendre que les objets peuvent être
  représentés, puis de mettre les enfants en situation
  de confiance pour faire émerger ce qu’ils ont compris
  de l’objet qu’ils dessinent
• Première approche : impression, contournement,
  projection sur un mur … qui permettent de respecter
  certaines informations de l’objet : forme, taille,
  organisation … puis dessins à compléter, faire
  observer et critiquer des dessins déjà faits, dessiner
  d’après des photos
           Le rôle de l’enseignant (suite)
• Encourager pour dessiner sans crainte de l’erreur
• Nommer les éléments
• Analyser les choix des traits de crayon
• Analyser la dynamique du dessin
• Proposer d’autres points de vue de l’objet
             Sites montrant des cahiers
                    d’expériences
Liens vers des cahiers d’expériences Cycle 2
• http://www.lamap.fr/?Page_Id=18&Action=1&Element_Id=970&DomainPedagog
   yType_Id=2 : le cahier d’expériences présenté par le site « la main à la pâte ».
• http://www.lamap.fr/?Page_Id=18&Action=1&Element_Id=996&DomainPedagog
   yType_Id=2 : des exemples de cahiers d’expériences, à regarder pour voir un
   peu ce qui peut se faire.
• http://www.lamap.fr/?Page_Id=18&Action=1&Element_Id=997&DomainPedagog
   yType_Id=2 : des exemples possibles d’organisations du cahier d’expériences
   (quelques séances vidéo sur le site de l’Ariège / Par contre, inutile d’aller sur
   Bergerac, Mâcon et Jura : introuvables)
• http://pedagogie.ac-
   toulouse.fr/sciences31/cahierdexperiences/mainframeexemplecahierdexperiences
   31.htm : Des exemples de cahiers dans tous les cycles et pour la plupart des
   domaines. Prendre le temps de bien regarder !
           Des sites montrant des cahiers
                    d’expériences
 Feuille-guide pour mieux repérer les étapes proposées dans les cahiers
   d’expériences en démonstration
• Le cahier d’expériences est un outil personnel de construction d’apprentissages. Il contient
   aussi bien les traces personnelles de l’élève que des écrits élaborés collectivement et ayant
   le statut de savoir, que la reformulation par l’élève de ces derniers écrits.
• On doit pouvoir retrouver dans le cahier les étapes de la démarche d’investigation :
    – La situation de départ
    – Le recueil des conceptions premières
    – Les questions que les enfants se posent après avoir échangé sur leurs conceptions
    – La formulation d’hypothèses et la conception de l’investigation
    – L’investigation conduite par les élèves (expérimentation, réalisation matérielle, observation directe,
      recherche sur documents, enquêtes et visites)
    – Ecrits intermédiaires après confrontation des résultats
    – Structuration des connaissances : synthèse
    – Evaluation
• Essayez maintenant de repérer, en lisant les cahiers d’expériences, de quelle étape il est
   question.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:32
posted:12/1/2011
language:French
pages:20