Docstoc

p5-revision-synthese

Document Sample
p5-revision-synthese Powered By Docstoc
					P5 : Gestion des
immobilisations et des
investissements
Révisions




                         2010
                              P5 : Gestion des immobilisations et des investissements
I.         L’acquisition d’immobilisation .................................................................................................................. 1
      A.        L’achat d’immobilisation corporelle ou incorporelle .............................................................................. 1
           1.        Pour quel montant enregistre-t-on les immobilisations ? ................................................................... 1
           2.        Quelles sont les écritures d’enregistrements ? ................................................................................... 1
                a)      L’écriture de base .....................................................................................................................................1
                b)      Le cas des avances et acomptes sur immobilisation corporelle ...............................................................1
                c)      Le cas des avances et acomptes sur immobilisation incorporelle ............................................................2
                d)      Le cas des immobilisations décomposables .............................................................................................2
                e)      Les logiciels. ..............................................................................................................................................2
                f)      Les immobilisations acquises dans la zone Euro ......................................................................................3
      B.        L’acquisition d’immobilisations financières............................................................................................ 3
           1.        Les titres ........................................................................................................................................... 3
                a)      Les différents titres ...................................................................................................................................3
                b)      Enregistrement .........................................................................................................................................3
           2.        Les prêts ........................................................................................................................................... 3
      C.        La livraison à soi-même d’immobilisation .............................................................................................. 4
           1.        Les différentes étapes ....................................................................................................................... 4
           2.        Les règles sur la TVA .......................................................................................................................... 4
           3.        Les écritures pour la livraison à soi-même d’immobilisation corporelle............................................... 4
II.        L’amortissement des immobilisations ....................................................................................................... 5
      A.        Les calculs............................................................................................................................................. 5
      B.        Les enregistrements.............................................................................................................................. 6
           1.        L’enregistrement de l’amortissement économique ............................................................................ 6
           2.        L’enregistrement de l’amortissement dérogatoire ............................................................................. 6
                a)      Les dotations.............................................................................................................................................6
                b)      Les reprises ...............................................................................................................................................6
                c)      Effet des écritures sur le compte de résultat et le bilan ..........................................................................6
III. La dépréciation d’immobilisation .............................................................................................................. 6
      A.        Enregistrement des dotations ............................................................................................................... 6
      B.        Enregistrement des reprises .................................................................................................................. 7
IV. La sortie de l’actif des immobilisations ...................................................................................................... 7
      A.        La cession des immobilisations corporelles et incorporelles ................................................................... 7
           1.        Le cas général ................................................................................................................................... 7
                a)      Enregistrement de la vente ......................................................................................................................7
                b)      Dotation complémentaire ........................................................................................................................7
               c)      Sortie de l’actif du bien .............................................................................................................................7
          2.        Les cas particuliers ............................................................................................................................ 7
               a)      L’immobilisation a subi un amortissement dérogatoire ..........................................................................7
               b)      Cession d’immeuble .................................................................................................................................8
               c)      Cession des véhicules de tourisme à un marchand en bien d’occasion ...................................................9
          3.        Les immobilisations financières ....................................................................................................... 10
               a)      Les titres immobilisés .............................................................................................................................10
               b)      Les VMP (hors P5) ...................................................................................................................................10
     B.        La mise au rebut ................................................................................................................................. 10
          1.        Comptabiliser l’amortissement depuis le début de l’exercice jusqu’à la date de mise au rebut .......... 11
          2.        Comptabiliser un amortissement exceptionnel qui permettra d’obtenir une VNC nulle. .................... 11
          3.        Solder le compte d’amortissement par le compte d’immobilisation.................................................. 11
V.        Le choix d’investissement ....................................................................................................................... 11
     A.        Tableau des flux nets de trésorerie...................................................................................................... 11
     B.        Les indicateurs de rentabilité .............................................................................................................. 12
          1.        La Valeur Actuelle Nette (VAN) ........................................................................................................ 12
          2.        Le TRI (Taux de Rendement Interne) ................................................................................................ 12
          3.        L’Indice de profitabilité (l’IP) ........................................................................................................... 12
          4.        Le délai de récupération .................................................................................................................. 12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                     Avril 2010




I.        L’acquisition d’immobilisation
          A.         L’achat d’immobilisation corporelle ou incorporelle
                     1.         Pour quel montant enregistre-t-on les immobilisations ?
Les immobilisations sont comptabilisées pour :
Le net financier (prix – réduction commerciales et financières)
+ tous les frais nécessaires au fonctionnement de l’immobilisation (voir tableau)

         Frais entrant dans le coût d’acquisition            Frais n’entrant pas dans le coût d’acquisition
Les droits de douanes et les taxes non récupérables     La TVA récupérable
Les frais de montage et d’installation                  Les frais de formation
Les frais de transports                                 Les frais de notaire si l’entreprise n’utilise pas l’option.
Les frais de mise en service
Les frais de notaire (droit de mutation, honoraires, ou
commission et frais d’acte) si l’entreprise opte pour
l’option
Les frais d’intermédiaire (géomètre, expert…)
Les coûts de préparation
La TVA non récupérable (TVA sur véhicule de tourisme)
Les immobilisations dont la valeur est inférieure à 500 € peuvent être enregistrées en charge (ce n’est pas
obiligatoire).
                     2.         Quelles sont les écritures d’enregistrements ?
                                a)         L’écriture de base
                       Date de réception facture
2…           Compte d'immobilisation                               Coût d'acquisition
                                                                 Frais HT qui n’entrent
6.           Compte de charge                                       pas dans le cout
                                                                      d’acquisition
                                                                         TVA sur
44562        TVA sur immobilisation                                 immobilisation
44566        TVA déduction sur ABS                                    TVA sur frais
404                   Fournisseur d'immobilisation                                         Coût d’acquisition TTC
401                   Fournisseur                                                                Frais TTC
                          b)      Le cas des avances et acomptes sur immobilisation corporelle
Les acomptes sur immobilisations corporelles portent sur des biens et ne comportent pas de TVA. Ils sont
directement inscrits à l’actif du bilan.
                        Date versement acompte
             Avances et acomptes versés sur commande
238
             d'immobilisation                                    Montant de l'acompte
404                   Fournisseur d'immobilisation                                         Montant de l'acompte

                      Date réception facture
2…           Compte d'immobilisation                               Coût d'acquisition
44562        TVA sur immobilisation                                       TVA
                           Avances et acomptes versés sur
238
                             commande d'immobilisation                                     Montant de l'acompte

404                       Fournisseur d'immobilisation                                     Coût d'acquisition TTC -
                                                                                           Montant de l'acompte

Antoine Moulin                                                                                                 1/16
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                      Avril 2010


                      c)      Le cas des avances et acomptes sur immobilisation incorporelle
Les avances et acomptes sur immobilisations incorporelles sont soumis à la TVA sur les encaissements. Le compte
237 « Avances et acomptes sur immobilisation incorporelle » est soldé lors de la réception de la facture.
Les acomptes versés sont considérés comme des montants TTC
                Date versement acompte
      Avances et acomptes versés sur commande                    Montant de l’acompte
237
      d'immobilisation incorporelle                                     versé
44562 TVA sur immobilisation                                     Acompte/1.196*0.196
                                                                                            Montant de l’acompte
512                      Banque
                                                                                                   versé
4458                     TVA à régulariser                                                  Acompte/1.196*0.196
           Versement acompte
                                  Date facture
                                                                  Montant total HT de
205        Brevet
                                                                       l’immo
44562 TVA sur immobilisation                                      TVA restant à payer
4458       TVA à régulariser                                     Solde du compte 4458
                    Avances et acomptes versés sur
237                                                                                                Solde du 237
                    commande d'immobilisation incorporelle
                                                                                               Montant restant à
404                      Fournisseur d'immobilisation
                                                                                                    payer
           Achat immo Fact n°XXXX

                           d)    Le cas des immobilisations décomposables
Lorsqu’une immobilisation est constituée de composants qui ont des durées de vie différentes, il faut enregistrer
chaque composant dans un sous compte.
On appelle structure les éléments de l’immobilisation qui ont la même durée de vie et qui ont la valeur la plus
importante.
Il n’y a pas de limite au nombre de composant.
Les gros travaux, ou les révisions prévus lors de l’acquisition peuvent être enregistrés dans un composant à part
pour être amortis. Dans ce cas, il faut réduire la valeur de la structure du montant de ces travaux.
                                   01/05/N
2….1        Matériel de transport - structure                      Montant HT de la structure
                                                                    Montant HT du premier
2….2        Matériel de transport – composant 1                           composant
                                                                    Montant HT du second
2….3        Matériel de transport – composant 2                           composant
                                                                  TVA calculée sur le cout total
44562 TVA sur immobilisation                                               de l’immo
                                                                                                    Cout total TTC de
404                        Fournisseur d’immobilisation                                                  l’immo
            Achat facture n°xxx
                          e)      Les logiciels.
On distingue deux types de logiciel :
      les logiciels indissociés sans lesquels l’ordinateur ne peut fonctionner. Ce type de logiciel est intégré au
         coût d’acquisition de l’ordinateur (ex : le système d’exploitation Windows) ;
      les logiciels dissociés qui ne sont pas indispensables à l’ordinateur. Ce type de logiciel est enregistré dans
         le compte 205 et peuvent bénéficier de l’amortissement exceptionnel sur 12 mois (ex : la suite Microsoft
         Office).
Exemple : une entreprise achète le 15/01/N un ordinateur pour 1 000 € HT, Windows 7 pour 200 € HT, et Microsoft
office pour 150 € HT.

Antoine Moulin                                                                                                    2/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                                  Avril 2010



                                                     15/01/N
2183 Matériel informatique                                                                    1 200.00
205   Logiciel                                                                                  150.00
44562 TVA sur immobilisation                                                                    264.60
404                  Fournisseur d’immobilisation                                                                       1 614.60
      Achat d’un ordinateur et de logiciels facture n°xxxx


                                f)         Les immobilisations acquises dans la zone Euro
                                 Date réception facture
2…                   Compte d'immobilisation                                     Coût d'acquisition
44562                TVA sur immobilisation                                             TVA
404                             Fournisseur d'immobilisation                                                Montant HT
4452                            TVA due intracommunautaire                                                    TVA
          B.         L’acquisition d’immobilisations financières
                     1.         Les titres
                           a)      Les différents titres
Tous les titres financiers qui sont achetés par l’entreprise dans un but spéculatif sont enregistrés en VMP (50)
(toutes les obligations et les actions que l’entreprise prévoit de garder moins de 1 an)
Les titres qui sont destinés à être conservé durablement par l’entreprise sont enregistrés en compte de classe 2
Si l’entreprise détient plus de 10% des actions d’une entreprise, alors ces actions sont des titres de participations
(261)
Si l’entreprise compte garder les titres plus de 1 an, mais uniquement pour recevoir les dividendes, on parle de
titre de l’activité de portefeuille (TIAP 273)
Si l’entreprise subit la détention des titres (ex : actions de banque que l’entreprise doit acheter lors d’un emprunt)
on parle de titre immobilisés autre que les titres immobilisés de l’activité de portefeuille. (271)
                          b)       Enregistrement
Il n’y a pas de TVA sur les titres
Les frais bancaires peuvent soit être enregistrés en charge soit entré dans le coût d’acquisition des titres.

                                           (1)       L’entreprise choisi d’enregistrer les frais bancaires en charge.
                                                     15/01/N
261   Titres de participation                                                    Prix des titres
6271 Frais sur titres                                                          Montant des frais HT
44566 TVA sur ABS                                                               TVA sur les frais
512                   Banque                                                                              Titres + frais TTC
      Achat de titres Dupuis

                                           (2)       L’entreprise choisi d’activer les frais bancaires
                                                     15/01/N
                                                                                Prix des titres + frais
261   Titres de participation                                                            HT
44562 TVA sur immobilisation                                                        TVA sur frais
512                   Banque                                                                              Titres + frais TTC
      Achat de titres Dupuis
                     2.         Les prêts
Lorsqu’une entreprise prête une somme d’argent à quelqu’un, elle immobilise cette somme d’argent. La
personne rembourse à des échéances fixées à l’avance une partie du capital emprunté plus des intérêts. Il existe
de nombreuses façons de calculer la part du capital à rembourser.
Antoine Moulin                                                                                                                 3/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                          Avril 2010



                                   Lors du versement des fonds
274         Prêt                                                             Montant emprunté
512                              Banque                                                              Montant emprunté
            Prêt à XXX
                                    Lors de chaque remboursement
512         Banque                                                                 Annuité
274                    Prêts                                                                           Amortissement
76                     Produits financiers                                                               Intérêts
            Remboursement de XXX
          C.         La livraison à soi-même d’immobilisation
Certaines entreprises peuvent produire les immobilisations qu’elles utilisent (entreprise de construction qui se
fabrique un hangar)
                     1.         Les différentes étapes
         Tout au long de la construction l’entreprise enregistre les charges normalement (réception des factures).
         A la fin de l’année, si l’immobilisation n’est pas finie, l’entreprise enregistre une immobilisation en cours.
         Lors de l’achèvement des travaux l’entreprise enregistre la production de l’immobilisation.
                     2.         Les règles sur la TVA
La livraison à soi-même d’immobilisation corporelle est soumise à TVA. La TVA est déduite et collectée sur le
montant de l’immobilisation.
La livraison à soi-même de prestation de service n’est pas soumise à TVA. Certaines productions d’immobilisations
incorporelles sont assimilées à des prestations de services et donc non soumise à TVA (ex. logiciels spécifiques)
                     3.         Les écritures pour la livraison à soi-même d’immobilisation corporelle
Immobilisation en cours car l’immobilisation n’est pas achevée au 31/12
                                            31/12/N
                                                                       Montant des travaux
231         Immobilisation corporelle en cours                           engagés en N
                    Production immobilisée - immobilisation                                       Montant des travaux
722
                    corporelle                                                                      engagés en N
            Début de la construction de la machine outil

                Lorsque les travaux sont finis
2154 Matériel industriel                                               Cout total de l’immo
44562 TVA sur immobilisation                                           TVA sur le cout total
231             Immobilisation corporelle en cours                                                Solde du compte 231
                Production immobilisée - immobilisation                                           Montant des travaux
722
                corporelle                                                                          engagés en N+1
44571           TVA collectée                                                                     TVA sur le cout total
      Achèvement de la construction de la machine outil




Antoine Moulin                                                                                                        4/12
II.                     L’amortissement des immobilisations
                        A.    Les calculs
Le Plan Comptable Général fixe les règles que l’entreprise doit respecter pour mesurer l’amortissement économique de ses immobilisations. Dans le Code
Général des Impôts, l’administration fiscale fixe des règles sur l’amortissement qui diffèrent de celle du PCG. Dès qu’une des modalités du plan
d’amortissement économique ne correspond pas aux règles fiscales, l’entreprise doit dresser deux plans d’amortissement : 1 économique et 1 fiscal.


                                                    Amortissement économique                                         Amortissement fiscal
                                                                                                                                        Unité
Type d’amortissement possible                         Linéaire           Unités d’œuvre           Exceptionnel       Linéaire                              Dégressif
                                                                                                                                       d’œuvre
                                                      Cout d’acquisition – valeur résiduelle
Base amortissable                                                                                                          Cout d’acquisition
                                                            nette des coûts de sortie
                                                                                                  Logiciel = 1er
                                                    Date de mise           Pas de prorata                           date de mise    Pas de prorata     Le 1er jour du mois
                       Début de l’amortissement
 Le prorata temporis




                                                                                                  jour du mois
                                                     en service              temporis                                en service       temporis           d’acquisition.
                                                                                                  d’acquisition)

                       Calcul du prorata temporis                          Pas de prorata                                           Pas de prorata
                                                        En jour                                   Logiciel = mois     En jour                               En mois
                       de la première année                                  temporis                                                 temporis

                                                                                                                                                          Pas de prorata
                       Calcul du prorata temporis                          Pas de prorata                                           Pas de prorata
                                                       En jours                                   Logiciel = mois     En jours                              temporis la
                       de la dernière année                                  temporis                                                 temporis
                                                                                                                                                         dernière année
                                                                                                                       Durée d’usage c'est-à-dire la durée habituelle
                                                    Durée d’utilisation de l’immobilisation par
Durée d’amortissement                                                                                12 mois          d’utilisation du bien dans le secteur d’activité de
                                                                    l’entreprise
                                                                                                                                          l’entreprise.
                                                      Durée ou                                                       Durée ou
                                                                                                  1 ligne ou 2 si
Nombre de ligne du tableau                              durée                  Durée                                   durée             Durée               Durée
                                                                                                      prorata
                                                     +1 si prorata                                                  +1 si prorata

La première année, si l’amortissement fiscal est supérieur à l’amortissement économique il faut faire le tableau d’amortissement dérogatoire (chaque
année il faut comparer l’amortissement fiscal à l’amortissement économique. Si l’amortissement fiscal est supérieur à l’amortissement économique il faut
passer une dotation. Dans le cas contraire il faut passer une reprise). Par contre, si la première année l’amortissement fiscal est inférieur à l’amortissement
économique il faut réintégrer fiscalement la différence et faire de même les années suivantes.
Les petites entreprises (entreprise qui respecte 2 des critères suivants : total bilan ≤ 3 650 000 CA ≤ 7 300 000 Salariés ≤ 50), peuvent utiliser en
amortissement économique pour les biens non décomposables la durée d’usage et l’amortissement dégressif.
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                      Avril 2010


          B.         Les enregistrements
On enregistre l’amortissement économique et l’amortissement dérogatoire.
                     1.         L’enregistrement de l’amortissement économique
                                             31/12/N
                             Dotations aux amortissements sur
  68112                                                                Dotation économique
                             Immobilisations corporelles
                   28           Amortissements des immobilisations                             Dotation économique
                             Selon plan d'amortissement
                     2.         L’enregistrement de l’amortissement dérogatoire
                                a)    Les dotations
                                            31/12/N
  68725                      Amortissements dérogatoires                Dotation dérogatoire
                   145         Amortissements dérogatoires                                     Dotation dérogatoire
                             Selon plan d'amortissement

                                b)    Les reprises
                                            31/12/N
    145                      Amortissements dérogatoires                Reprise dérogatoire
                 78725         Amortissements dérogatoires                                     Reprise dérogatoire
                             Selon plan d'amortissement

                         c)      Effet des écritures sur le compte de résultat et le bilan
68112. les dotations économiques : ce sont des charges d’exploitation, calculées, qui viennent réduire le résultat
de l’entreprise
68725. les dotations dérogatoires : ce sont des charges exceptionnelles, calculées, qui viennent réduire le résultat
de l’entreprise
78725. les reprises dérogatoires : ce sont des produits exceptionnels, calculés, qui viennent augmenter le résultat
de l’entreprise
145. amortissements dérogatoires : il s’agit d’une provision réglementée qui apparait au passif du bilan. Son solde
est égal à différence entre les dotations et les reprises dérogatoires qui ont été comptabilisées.
28. amortissements économiques : ce compte fait apparaitre le cumul des amortissements économiques qui ont
été comptabilisés. Le compte apparait à l’actif du bilan mais dans une colonne soustractive.

III.      La dépréciation d’immobilisation
S’il existe un indice qui permet de croire qu’un actif a perdu de la valeur, il faut calculer la valeur actuelle de
l’immobilisation.
La valeur actuelle d’une immobilisation est la plus importante de la valeur vénale et de la valeur d’usage.
La valeur vénale est la valeur de revente probable du bien net des coûts de sortie.
La valeur d’usage correspond à la somme des flux nets de trésorerie que l’immobilisation générera durant la
durée de vie de l’immobilisation (maximum 5 ans).
Si la valeur actuelle est inférieure à la valeur comptable nette, il faut enregistrer une dotation pour diminuer la
valeur nette comptable du bien.
Lors des exercices suivants, il faut ajuster le montant de la dépréciation pour que la valeur nette comptable soit
égale à la valeur actuelle. Attention la VNC ne doit jamais être supérieure à celle qui aurait été enregistrée sans
aucune dépréciation.
          A.         Enregistrement des dotations
                                                       31/12/N
6816                     Dotations aux dépréciations des immob. Incorp. et corporelles          Dotation
            29..                 Dépréciation des immobilisations                                          Dotation
                         Dotation aux dépréciations du terrain

Antoine Moulin                                                                                                    6/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                            Avril 2010

           B.        Enregistrement des reprises
                                                         31/12/N
2911                      Dépréciation des terrains                                                   Reprise
             7816                  Reprise sur dépréciations des immob. Incorp. et corporelles                     Reprise
                          Reprise sur dépréciations du terrain

IV.        La sortie de l’actif des immobilisations
           A.        La cession des immobilisations corporelles et incorporelles
                     1.         Le cas général
L’enregistrement de la cession se déroule en 3 étapes
 1) L’enregistrement de la vente.
 2) L’enregistrement de l’amortissement complémentaire (calculé du début de l’exercice jusqu’à la cession).
 3) L’enregistrement de la sortie de l’actif du bien.
                                a)         Enregistrement de la vente
                                              Date de vente
    512                      Banques                                      Prix de vente TTC
                                Produits des cessions d'éléments
                  775                                                                                Prix de vente HT
                             d'actif
                 44571          T.V.A. collectée                                                            TVA
                             Fact n°XXX
                                b)         Dotation complémentaire
                                                     31/12/N
                                                                            Dotation calculée
                             Dotations aux amortissements sur              depuis le début de
   68112
                             Immobilisations corporelles                  l'exercice jusqu'à la
                                                                                 cession
                                                                                                  Dotation calculée depuis
                    28          Amortissements des immobilisations                                 le début de l'exercice
                                                                                                     jusqu'à la cession
                                                Détail du calcul

                                c)     Sortie de l’actif du bien
                                              31/12/N
                             Valeurs comptables des éléments d'actif         Valeur nette
    675
                             cédés                                            comptable
                                                                             Cumul des
      28                     Amortissements des immobilisations            amortissements
                                                                            comptabilisés
                                                                                                     Valeur d'origine
                   21            Immobilisations corporelles
                                                                                                      comptabilisée
                             Sortie de l'immobilisation XXX
                     2.         Les cas particuliers
                         a)      L’immobilisation a subi un amortissement dérogatoire
Il faut rajouter deux étapes par rapport au cas général :
     1) L’enregistrement de la vente
     2) L’enregistrement de l’amortissement complémentaire (calculé du début de l’exercice jusqu’à la cession)
     3) la comptabilisation de l’amortissement dérogatoire (calculé du début de l’exercice jusqu’à la cession)
     4) le solde du compte 145
     5) L’enregistrement de la sortie de l’actif du bien.


Antoine Moulin                                                                                                          7/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                                 Avril 2010




                                           (1)       Comptabilisation de l’amortissement dérogatoire
                                                    31/12/N
                                                                                 Dotation calculée
                                                                                depuis le début de
  68725                      Amortissements dérogatoires
                                                                               l'exercice jusqu'à la
                                                                                     cession
                                                                                                          Dotation calculée
                                                                                                         depuis le début de
                   145           Amortissements dérogatoires
                                                                                                        l'exercice jusqu'à la
                                                                                                              cession

                                             le solde du compte 145
                                           (2)
                                            31/12/N
    145                      Amortissements dérogatoires                     Solde du compte 145
                  78725        Amortissements dérogatoires                                             Solde du compte 145
                         b)      Cession d’immeuble
Si la cession est la première et qu’elle a lieu dans les 5 ans qui suit l’achèvement ou l’acquisition de l’immeuble
alors elle est soumise à TVA. Sinon :
Les cessions d’immeuble sont exonérées de TVA mais elles remettent en cause le droit à déduire la TVA lorsque le
bien a été acquis. Si la cession a lieu dans les 10 ans (immeuble acquis avant le 01/01/96) ou dans les 20 ans
(immeuble acquis après le 01/01/96), l’entreprise devra reverser la TVA déduite lors de l’acquisition moins 1/10
(ou 1/20) par année entière ou non, écoulé depuis l’année d’acquisition.
Exemple achat d’un immeuble en 1998. En 2010 l’immeuble est revendu. L’entreprise doit rendre 7/20 de la TVA
déduite (7/20= 1 – 13/20 car 13 années entières ou non se sont écoulées depuis l’acquisition).

                                           (1)       Dotation complémentaire
                                                 31/12/N
                                                                                 Dotation calculée
                    Dotations aux amortissements sur Immobilisations            depuis le début de
 68112
                    corporelles                                                l'exercice jusqu'à la
                                                                                      cession
                                                                                                       Dotation calculée depuis
             28          Amortissements des immobilisations                                             le début de l'exercice
                                                                                                          jusqu'à la cession
                    Détail du calcul

                                           (2) Enregistrement de la vente
                                           Date de vente
                                                                        Prix de vente (pas de
    512                      Banques
                                                                                 TVA)
                                Produits des cessions d'éléments                                       Prix de vente (pas de
                   775
                             d'actif                                                                            TVA)
                             Fact n°XXX

                                       (3)     Prise en compte du reversement de TVA
                                         Lors de la cession
                                                                            Montant du
    213                      Constructions
                                                                        reversement de TVA
                       Taxes sur le chiffre d'affaires à                                                    Montant du
                  4455
                    décaisser                                                                           reversement de TVA
Le reversement de TVA augmente la valeur du bien.
Antoine Moulin                                                                                                               8/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                                Avril 2010

                                             Sortie de l’actif
                                           (4)
                                            31/12/N
                             Valeurs comptables des éléments d'actif           Valeur nette
    675
                             cédés                                              comptable
                                                                                Cumul des
   2813                      Amortissements des constructions                amortissements
                                                                              comptabilisés
                                                                                                     Valeur de l'immeuble +
                  213            Constructions
                                                                                                      reversement de TVA

Remarque : Si la cession est soumise à TVA on retombe dans le cas général.
                          c)      Cession des véhicules de tourisme à un marchand en bien d’occasion
Lors de l’achat d’un véhicule de tourisme la TVA n’est pas déduite.
Si lors de la revente trois critères sont respectés, le vendeur peut déduire une partie de la TVA qu’il n’avait pas
déduite lors de l’achat. Ces 3 critères sont :
      prix de cessions soumis à TVA (uniquement lors de la revente à un marchand en bien d’occasion.
      être dans un délai de régularisation de 5 ans.
      la TVA lors de l’achat n’a pas été déduite.
Le montant de la déduction est égal à la TVA qui aurait du être déduite diminuée de 1/5 d’année civile, compléte
ou non, écoulée depuis l’achat. Le montant de la déduction ne peut être supérieur à la TVA collectée lors de la
vente du bien.
Exemple
En N achat d’un véhicule de tourisme 11196 €. La TVA n’est pas déduite.
En N+1 revente du véhicule à un marchand en bien d’occasion 3000 € HT + 588 € de TVA collectée.
Déduction autorisée = TVA qui aurait du être déduite 1196 – 2/5 = 717.60 limité à 588 € (TVA collectée lors de la
revente).

                                           (1)       1) Dotation complémentaire
                                                     31/12/N
                                                                               Dotation calculée
                             Dotations aux amortissements sur                 depuis le début de
   68112
                             Immobilisations corporelles                     l'exercice jusqu'à la
                                                                                    cession
                                                                                                      Dotation calculée depuis
                    28          Amortissements des immobilisations                                     le début de l'exercice
                                                                                                         jusqu'à la cession
                                                 Détail du calcul

                                           (2)  2) Enregistrement de la vente
                                            Date de vente
    512                      Banques                                       Prix de vente TTC
                                Produits des cessions d'éléments
                   775                                                                                   Prix de vente HT
                             d'actif
                 44571          T.V.A. collectée                                                                TVA
                             Fact n°XXX




Antoine Moulin                                                                                                              9/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                             Avril 2010




                                           (3)    La sortie du bien de l’actif
                                              Date de cession
                                                                                  VNC - déduction
                             Valeurs comptables des éléments d'actif
    675                                                                          complémentaire de
                             cédés
                                                                                        TVA
                                                                                     Cumul des
                             Amortissements des matériels de
  28182                                                                            amortissements
                             transport
                                                                                    comptabilisés
                                                                                      Déduction
  44562                      T.V.A. sur immobilisations
                                                                                  complémentaire
                 2182            Matériel de transport                                               Valeur d'acquisition


                     3.         Les immobilisations financières
                                a)         Les titres immobilisés
                                              Date de cession
    512                      Banques                                               Prix de vente
                                Produits des cessions d'éléments
                  775                                                                                   Prix de vente
                             d'actif
                             Facture xxx
                             31/12/N
                             Valeurs comptables des éléments d'actif
    675                                                                           Valeur d'origine
                             cédés
                                                                                                      Valeur d'origine
                  261            Titres de participation
                                                                                                       comptabilisée
                           b)      Les VMP (hors P5)
Il faut d’abord calculer si l’entreprise réalise une plus value ou une moins value.
Si le prix de vente est supérieur au cout d’achat alors l’entreprise réalise une plus value.
Si le prix de vente est inférieur au cout d’achat alors l’entreprise réalise une moins value.
Enregistrements :
Si la cession génère une moins value il faut passer les deux écritures suivante :
    667               charges nettes sur cession de VMP                  Prix d’acquisition
               503       VMP Actions                                                                     Prix d’acquisition
    512               Banques                                                 Prix de vente
               667       charges nettes sur cession de VMP                                                   Prix de vente

Si la cession génère une plus value il faut passer les deux écritures suivante :
    767               Produits nets sur cession de VMP                    Prix d’acquisition
               503       VMP action                                                                      Prix d’acquisition
    512               Banques                                                  Prix de vente
               767       Produits nets sur cession de VMP                                                    Prix de vente
          B.         La mise au rebut
Lorsqu’une immobilisation est mise au rebut (jetée) il faut




Antoine Moulin                                                                                                           10/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                         Avril 2010




                     1.    Comptabiliser l’amortissement depuis le début de l’exercice jusqu’à la
                     date de mise au rebut
                                                     31/12/N
                                                                        Dotation calculée
                             Dotations aux amortissements sur          depuis le début de
   68112
                             Immobilisations corporelles              l'exercice jusqu'à la
                                                                     date de mise au rebut
                                                                                               Dotation calculée depuis
                                                                                                le début de l'exercice
                    28          Amortissements des immobilisations
                                                                                              jusqu'à la date de mise au
                                                                                                         rebut
                                                 Détail du calcul

                     2.   Comptabiliser un amortissement exceptionnel qui permettra d’obtenir
                     une VNC nulle.
                                                    31/12/N
                                                                      Différence entre
                                                                     valeur d'origine et
                             Dotations aux amortissements et aux
     687                                                                montant des
                             provisions - Charges exceptionnelles
                                                                      amortissements
                                                                       comptabilisés
                                                                                              Différence entre valeur
                                                                                               d'origine et montant
                   28           Amortissements des immobilisations
                                                                                               des amortissements
                                                                                                   comptabilisés
                     3.         Solder le compte d’amortissement par le compte d’immobilisation
                                            31/12/N
     28                      Amortissements des immobilisations            valeur d'origine
                   21          Immobilisations corporelles                                            valeur d'origine

V.         Le choix d’investissement
           A.        Tableau des flux nets de trésorerie
Pour construire le tableau il faut commencer par trier les éléments qui entre dans le calcul en
Charges
        Charges calculées (imposables ou non)
        Ex : amortissements
        Charges décaissées (imposables ou non)
        Ex : matières premières
Produits
        Produits calculés (imposables ou non)
        Ex : Reprise sur dépréciation
        Produits encaissés (imposables ou non)
        Ex : Chiffre d’affaires
Autres encaissements
Ex : Diminution du BFR
Autres décaissements
Ex : L’investissement, augmentation du BFR




Antoine Moulin                                                                                                      11/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                          Avril 2010




Ensuite on peut construire le tableau :
                             Produits imposables
                             - Charges imposables
                             = Résultat avant impôt
                             - Impôt
                             = Résultat après impôt
                             + Charges calculées
                             - Produits calculées
                             - Charges non imposables (très rare)
                             + Produits non imposables (très rare)
                             - Autres décaissements
                             + Autres encaissements
                             = flux nets de trésorerie

On peut calculer un impôt négatif si l’étude porte sur un seul investissement dont le résultat négatif viendrait
réduire le résultat global de l’entreprise.
Si l’étude porte sur l’ensemble des activités de l’entreprise alors il faut reporter les déficits sur les années futures.
          B.         Les indicateurs de rentabilité
                     1.         La Valeur Actuelle Nette (VAN)
Elle permet de savoir qu’elle est la valeur d’un investissement à la date de la première dépense. Si la VAN est
positive le projet est rentable
Pour la calculer il faut actualiser tous les flux à la date de la première dépense grâce à la formule :
flux * (1+t)^-n puis les additionner
t correspond au taux d’actualisation qui est souvent le taux de rentabilité attendu.
                     2.         Le TRI (Taux de Rendement Interne)
Le TRI ou TIR est le taux qui permet d’obtenir une VAN égale à 0. C’est donc le taux d’actualisation à partir du quel
le projet commence à être rentable. Pour qu’un projet soit rentable il faut que le taux d’actualisation retenu soit
inférieur au TIR
Pour le calculer il faut faire une interpolation linéaire.
À la calculatrice, on commence par trouver un taux qui donne une VAN positive et un autre taux qui donne une
VAN négative
On obtient
T1= VAN Positive
TIR = VAN nulle
T2 = VAN négative
On peut réaliser un produit en croix sur les écarts en posant :
Écart entre T1 et T2  Ecart entre la VAN positive et la VAN négative
Ecart entre T1 et le TIR  Ecart entre la VAN positive et la VAN nulle cad la VAN positive
d’où :
TRI = T1 + (Écart entre T1 et T2 * VAN positive) / écart entre les 2 VAN


                     3.         L’Indice de profitabilité (l’IP)
L’indice de profitabilité permet de comparer deux projets qui n’ont pas le même cout.
Le projet qui a l’indice de profitabilité le plus important est le projet le plus rentable.
IP = (VAN + investissement) / investissement
Attention : on met dans les investissements le prix de l’investissement et l’augmentation du BFR qui découle de
l’investissement.
                     4.         Le délai de récupération
Le délai de récupération est le temps que met le projet à être rentable. Pour le calculer il faut effectuer une
interpolation linéaire à partir d’un tableau qui récapitule le cumul des flux de trésoreries depuis la première

Antoine Moulin                                                                                                       12/12
P5 : Gestion des immobilisations et des investissements                                                   Avril 2010

dépense. Si la VAN est négative le délai de récupération est plus long que la durée de vie du projet. Il est alors
inutile de le calculer.




Antoine Moulin                                                                                                13/12

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:22
posted:11/28/2011
language:French
pages:16