Le programme de 3 �me d�s la rentr�e 2008* by QLt6F3Xv

VIEWS: 13 PAGES: 63

									       Le programme de 3ème
       dès la rentrée 2008*
Introduction
Programme commenté
    •Partie 1
    •Partie 2
                        *position officielle
    •Partie 3
                        09-2008
    •Partie 4
       Rappel du texte de référence

BO Hors Série n°6 du 19 avril 2007


         BO hors série du 28 août 2008
      http://eduscol.education.fr/D0082/accueil.htm

    Applicable pour la classe de 3ème dès septembre 2008



     Sans oublier l’introduction commune aux
   disciplines du pôle sciences et l’introduction
   générale aux programmes de SVT au collège
               Introduction aux programmes
Acquisition d’une culture scientifique et technologique (compétence 3)




     •Priorité au réel
     •Démarche d’investigation
     •Développer l’esprit critique
     •Connaissance construite et non imposée
     •Perception par les élèves du sens donné aux
     apprentissages
                 Introduction aux programmes

         Un accent sur la formation aux méthodes
• Pratique d’une démarche scientifique

• Validation de l’ensemble des capacités liées à l’acquisition d’une
  culture scientifique et technologique

• Importance donnée à l’autonomie et à l’initiative

• Renforcer les compétences sociales et civiques

• Mise en œuvre des capacités liées à la maîtrise de la langue
  française
               Développer l’autonomie et l’initiative (Compétence 7)




                     Situation de classe hors       mettre les élèves en démarche de projet
                             partie 4               dans les domaines de l’environnement ou
                                                                   de la santé.

Capacités mises en   •Prise de notes
œuvre                •consulter spontanément le dictionnaire, l’encyclopédie, ou tout autre outil
                     nécessaire
                     •Mise au point d’une démarche de résolution de problème
                     •Rechercher l’information utile
                     •Analyser, trier, hiérarchiser organiser, synthétiser l’information
                     •Organiser le temps de travail
                     •Planifier le travail
                                                    •Organiser le temps de travail
                                                    •Planifier le travail
                                                    •Élaborer un dossier
                                                    •Exposer des recherches
                                                    •Trouver et contacter des partenaires
                                                    •Consulter des personnes ressources
                                                    •Prendre les avis d’autres interlocuteurs
                                                    •Organiser des activités d’échange et
                                                    d’information
  Renforcer les compétences sociales et civiques (compétence 6)




Poursuivre le travail participant à la maîtrise de la langue française (compétence 1)
     Introduction aux programmes
Mobiliser les compétences en matière de TUIC et
 participer à la validation du B2i (Compétence 4)
            Introduction aux programmes

                  Histoire des Arts


6 grands domaines de sensibilisation de l’élève :

-   Arts de l’espace
-   Arts du langage
-   Arts du quotidien
-   Arts du son
-   Arts du spectacle vivant
-   Arts visuels
        Introduction aux programmes
                L’évaluation

• Identification et communication sur les
  objectifs
• Suivi des progrès
• Ajustement de l’action pédagogique
• Outil de communication
           Introduction aux programmes
                   L’évaluation

• organisation  souhaitable d’épreuves communes à
l’échelle de l’établissement ou en regroupant
plusieurs établissements
•Prise en compte de la diversité des compétences
développées (écrit, oral, pratique)
•En amont de la formation, en cours de formation et
en fin de formation pour valider les acquis
          Introduction aux programmes
         Travail personnel des élèves

• Travail personnel en quantité raisonnable
• Précision des objectifs
• Recours aux TUIC :
     • Mise en ligne de documents (ENT)
     • Correspondance

               Réflexions à mener
       Introduction au programme de troisième


               Une double ambition …

   •Donner à tous une vision cohérente du monde
                  (socle commun)
    •Fournir des bases pour la formation au lycée


… en mettant l’accent sur la formation aux méthodes
                 Organisation générale

     Le programme est organisé en quatre parties

             Diversité et unité des êtres humains 30%
       Évolution des êtres vivants et histoire de la Terre 20%
         Risque infectieux et protection de l’organisme 25%
 Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement 25%



  Ces parties ne constituent pas des blocs intangibles … ni une
                     progression imposée.
  Les parties 2 et 4, contrairement peut-être aux apparences,
correspondent à des approches et des contenus très nouveaux !!!
                                Durée conseillée


Diversité et unité des êtres   30% = 9 semaines
           vivants
Evolution des organismes et    20% = 6 semaines
    histoire de la Terre
   Risques infectieux et       25% = 8 semaines
 protection de l’organisme
 Responsabilité humaine et     25% = 8 semaines
      environnement
                               Total : 31 semaines
                                 / 35 semaines
Les différentes parties du
        programme
   Diversité et unité des êtres humains

(Précédente formulation : Unité et diversité des êtres humains )
                   13 h 30 au lieu de 10h



Quelques remarques générales :
•Peu de modifications, et pas de bouleversements !

•Un fil rouge à ne pas oublier : unité / diversité

•Pour y arriver : ne pas multiplier les exemples

•Des objectifs citoyens
       Diversité et unité des êtres humains



Quatre grands points :
•La notion de caractères héréditaires
•Les supports de l’hérédité : chromosomes, ADN, gènes,
allèles …

•La division cellulaire et la stabilité de l’information
génétique
•La reproduction sexuée et la diversité des individus
 Les caractères héréditaires               Pratiquement pas de
                                           changements


   Caractères spécifiques /         Surtout pas de catalogue des
   variations individuelles         caractères de l’espèce

Unité de l’espèce / diversité des
             individus

   Caractères héréditaires          Utilisation des arbres généalogiques


                                           Deux exemples possibles
   Modifications des                       (Changements de modes
   caractères sous l’effet           d’alimentation ou d’activité physique
   de l’environnement                     ou bronzage sous l’effet du
                                       rayonnement solaire sur la peau)
                                    Exclus : Phénotype, génotype
                                          Peu de changements aussi,
  Les supports de l’hérédité
                                          malgré l’ADN
                                  Le nombre anormal des chromosomes
   Les chromosomes                (et les chromosomes sexuels)
         Localisation             permettent de relier chromosomes et
  Garniture chromosomique         caractères
Lien chromosomes / caractères
                                  Exclus : autosome, gonosome, duplication,
                                  mitose, méiose, chromatine, chromatide
          L’ADN
      Chromosome = ADN            Extraction de l’ADN ?
Molécule qui peut se pelotonner
                                  Ni structure, ni code génétique
        Les gènes
Gène = information = caractère
 Géne = un emplacement sur les
                                  Rien de nouveau
   chromosomes d’une paire
                                                       Peu de changements aussi,
       Les supports de l’hérédité
                                                             malgré l’ADN

              Les allèles
      Définition : versions différentes
              Allèles et ADN
                                          Bien insister sur le niveau auquel on se place :
           Expression des allèles

Au niveau de l’espèce : n allèles / gène           Au niveau de l’individu : 2 allèles / gène
Différences dans la molécule d’ADN                    Allèles semblables ou différents

          Allèles différents
                                                     Mode d’expression des allèles
      Variations d’un caractère


    Diversité des êtres                                    Caractère de
         humains                                             l’individu
     La division cellulaire


                               Démarche d’investigation pour établir le
Une même information           mécanisme permettant la conservation de
génétique pour toutes          l’information génétique (évolution quantité
les cellules dérivant de       d’ADN, chromosomes dupliqués …)
la cellule œuf par
multiplications cellulaires    Utilisation des maquettes ou de logiciels




Pas de vocabulaire exigible : mitose, étapes, organisation cellulaire,
duplication
Multiplication / Division : réduite à la scission de la cellule
    Reproduction sexuée et diversité
               génétique                        Pas de
                                                changements


Au cours de la reproduction
                                       = le niveau des chromosomes
sexuée, des mécanismes
permettent le maintien du
nombre de chromosomes de        Pour chaque paire de chromosomes,
génération en génération        un chromosome vient du père, un de
                                             la mère


Chaque individu issu de la               = le niveau des allèles
reproduction sexuée possède
un programme génétique            Pour chaque allèle de la cellule
contribuant à le rendre            oeuf, un allèle vient du père,
unique                                  l’autre de la mère
     Reproduction sexuée et diversité
                génétique




Au cours de la reproduction      Cellules reproductrices : chercher à
sexuée, des mécanismes           expliquer la diminution par deux du
permettent le maintien du        nombre des chromosomes =
nombre de chromosomes de         séparation des chromosomes
génération en génération         homologues. Puis le rétablissement
                                 de ce nombre grâce à la
                                 fécondation
  Garniture chromosomique des
     cellules reproductrices
     Formation des cellules      Pas de vocabulaire exigible : méiose,
        reproductrices           anaphase, division réductionnelle…il
          Fécondation            convient plutôt de comprendre les
                                 mécanismes et leurs fonctions.
     Reproduction sexuée et diversité
                    génétique



                                    On reprend ce qui a été vu sur les
Chaque individu issu de la          chromosomes, en utilisant quelques
reproduction sexuée possède         gènes existant sous plusieurs formes
un programme génétique              alléliques
contribuant à le rendre
unique                              Utilisation de maquettes et / ou
                                    d’échiquiers de croisements ou de
   Répartition au hasard des        logiciels
    chromosomes d’une paire
      Diversité des cellules
    reproductrices produites
                                    ww2.ac-poitiers.fr/svt/spip.php?article359
 Grand nombre de combinaisons
 possibles lors de la fécondation
Evolution des êtres vivants et histoire de la
                   Terre
                   Durée conseillée : 9h ou 6 semaines
       ( Ancien programme : Histoire de la vie et de la Terre - 10 h)


 Quelques remarques générales :
   • Une étude qui prend en compte les acquis
   • Une première approche des mécanismes de l’évolution
   qui impose d’avoir traité auparavant la partie « Unité et
   diversité des êtres humains »

         Limiter l’étude quelques exemples
       Limiter l’étude à à quelques exemples
                      significatifs
                    significatifs

             Un fil rouge: insister sur les
                         faits
Evolution des êtres vivants et histoire de la
                   Terre


Les grands points :
• les roches sédimentaires sont des archives géologiques

• des points communs entre les espèces suggèrent des
parentés (universalité de la cellule….), l’apparition de
caractères nouveaux suggèrent l’évolution

• aperçu des mécanismes de l’évolution
  les roches sédimentaires
sont des archives géologiques


                                Réalisation au fur et à mesure
 Succession et                  d’une frise chronologique en
 renouvellement des             positionnant des repères
 groupes et des espèces         géologiques et biologiques
 au cours du temps
                                « groupe »= ensemble d’organismes
Apparition , développement,     vivants ou fossiles partageant des
régression et disparition de    attributs communs (attributs
« groupes »                     choisis par le professeur car
                                représentant des innovations -
                                 Echèle de temps géologiques
                                homologie)
Crises de la biodiversité :
Extinction de masses            Place de l’homme dans l’échelle
suivies d’une                   des temps géologiques = évolution
diversification                 non perceptible à l’échelle
                                humaine
« Qui descend de qui ? » Ou « qui est proche de qui ? »


Qui descend de qui ? Attention…
Utilisation de fossiles (lignée des chevaux, ammonites…)
…. Peut induire une fausse idée de l’évolution, en ligne droite et non
buissonnante, avec une espèce qui par transformation donne une autre
espèce.




 Qui est proche de qui ?
 Classification de 6ème sert de support pour construire le concept
 d’évolution + acquis de la partie 1 de génétique
 « Classification groupe emboités » à « arbre de parenté »
 Place de l’Homme




L’espèce humaine est le produit de
l’évolution




 Approche des mécanismes de l’évolution




 Remarque : adoption d’une résolution au Conseil de l’Europe en octobre
 2007 sur l’enseignement de l’évolution
                            Des faits scientifiques
    permettent d’étayer la théorie de l’évolution des êtres
                vivants à l’origine de la biodiversité


                                     « groupe »= ensemble d’organismes vivants
De la classification en              ou fossiles partageant des attributs communs
                                     (attributs choisis par le professeur car
ensembles emboités                   représentant des innovations)

                                     partage d’attributs communs entre espèces
A la notion de parenté               actuelles et fossiles
                                     unité du vivant : la cellule, l’ADN comme
                                     support de l’information génétique
+ dimension temporelle
apportée par les fossiles            tous les êtres vivants actuels, dont
                                     l’Homme, sont au même niveau
à la notion d’évolution              d’évolution

 Aider l’élève à surmonter les représentations erronées: l’homme descend du
 singe, l’australopithèque s’est transformé en homme, notion de « fossile vivant »…
              Programme « relu » de troisième


                             3ème partie :
     Risque infectieux et protection de l’organisme
                 (12 heures ou 8 semaines)

                          Précédente formulation :
                      protection de l’organisme 8 heures

Les grands points :

•   Risque de contamination et infection
•   Fonctionnement du système immunitaire
•   Mémoire immunitaire - vaccination
•   (Dysfonctionnements : immunodéficience, allergie) supprimé
         Abondance des microorganismes pathogènes dans l’environnement

                                        mais

                                     Constats :
  1.   Préservation de l’intégrité de l’organisme en résistant aux microorganismes
                                         pathogènes
        2.   Sauf dans le cas d’une personne atteinte du SIDA par exemple



             Existence d’un système protecteur : le système immunitaire


Comment le système immunitaire permet-il à l’organisme de maintenir son intégrité ?



                        Recueil de représentations initiales
  Risque de contamination et infection

                            Exclu : inventaire des     Pas de catalogue : découverte en
Microorganismes             différents types de        liaison avec les modes de
                            microbes                   contamination
- évoqués en 6ème
- diversité avec accent mis sur les bactéries et les   Représentation non déformée du
virus                                                  règne bactérien
- existence de bactéries pathogènes et non
                                                       Notion d’échelle : rapport de taille
pathogènes
                                                       PB : temps consacré

     Contamination
                                                         « Bien dans son corps » DVD
                                                         SCEREN-MGEN /cf. infirmière
 Franchissement des barrières cutanées et
                                                                   scolaire
 muqueuses, modes de contamination (eau, air,
 objets, sang, rapports sexuels)


        Infection
 Multiplication des microorganismes dans les           Gestion de classe / travail en
 liquides (bactéries) ou dans les cellules (virus)     ateliers/ individualisation / travail
                                                       en autonomie
  Risque de contamination et infection


    Limitation du risque                         Exclu : inventaire des
                                                 produits antiseptiques et
                                                 des pratiques d’asepsie
Prévention :
                                                  Préparations microscopiques et
asepsie, produits antiseptiques                   sécurité
préservatifs/IST



                                                 Exclu : inventaire des
                                                 différents antibiotiques
Guérison : antibiotiques
                                                 Règles d’hygiène individuelles et
                                                 collectives
                                                 Insister sur leurs rôles / évoquer
                                                 les antiviraux

                           http://eduscol.education.fr/securiteSVT
                           ou document « risque et sécurité en SVT »
 Fonctionnement du système immunitaire
                                                            Aborder le fonctionnement du
                           Exclue : étude des réactions
                                                            système immunitaire par l’étude
   Signes cliniques        inflammatoires                   des réactions immunitaires

   Gonflement des ganglions lymphatiques,                   Education à la santé :
   inflammation possible à signaler
                                                            inflammation = alerte
       Réaction rapide = Phagocytose                        On découvre organes et acteurs
                                                               au fur et à mesure de la
Implication de certains leucocytes = phagocytes                         réponse
              Réaction spécifique
      de l’antigène reconnu plus lentes

Multiplication de lymphocytes dans plusieurs
organes dont les ganglions lymphatiques
Anticorps, molécules sécrétées par d’autres               Séropositivité : terme général
leucocytes, les lymphocytes B : neutralisation des
microorganismes, aide à la phagocytose,
                                                          non spécifique au SIDA
Séropositivité

                                                          Evocation possible de la
Lymphocytes T, autre type de leucocytes :                 destruction des cellules
destruction des cellules infectées par un virus
                                                          étrangères/ lien avec partie 4
Mémoire immunitaire - vaccination



Mémoire immunitaire

 Vaccination


.Support de la mémoire =
leucocytes spécifiques
                                    Approche historique :
.Rapidité et efficacité accrues     empirique (Jenner) à
en cas de contact ultérieur         expérimentale Pasteur

avec l’antigène
        Dysfonctionnements



Une immunodéficience : le SIDA               Un unique exemple
                                             d’immunodéficience
                                     Relier avec l’éducation à la sexualité
                                      et les informations du site Eduscol

         L’adresse : http://eduscol.education.fr/D0060/sida.htm
 Des vidéos, des rapports, des données, des partenariats, des sites, des
             documents d’accompagnement pour le collège.

 Le système immunitaire peut
également fonctionner de façon
excessive et donner lieu à des       L’allergie est simplement évoquée
          allergies.                         Lien avec la partie 4
              Ce document d'information a été actualisé avec la
                        direction générale de la Santé.
Son objectif est à la fois de contribuer à combattre les idées fausses sur le
sida et de permettre une meilleure perception des risques de transmission
                                    du VIH.
Ce document est destiné en priorité aux lycéens et s'articule autour des dix
                     grandes questions qu'ils se posent.
 Il peut également être utilisé par les équipes éducatives pour organiser la
  discussion avec les élèves de collège et de lycée, tant dans le cadre des
    enseignements que dans celui des séances d'éducation à la sexualité.
  Responsabilité humaine en matière de santé
              et d’environnement

     (Précédente formulation : Responsabilité humaine : santé et environnement)
                               12 h ou 8 semaines


Quelques remarques :
•Le volume horaire est augmenté
•Ce n’est pas le même esprit que ce qui se faisait jusqu’à
présent
•Les connaissances indiquées sont à acquérir par tous les
élèves
•L’idée, c’est bien « Apprendre autrement »
Responsabilité humaine en matière de santé
            et d’environnement

Ce n’est pas le même esprit que ce qui se faisait
jusqu’à présent :
• La majorité du travail doit se faire dans les 12 heures
imparties : donc, des sujets limités
• Il faut imaginer des formes de travail variées :
questions posées, compétences développées, niveau
d’aide, type de production.

Chaque élève, seul ou en groupe, s’implique selon une démarche de projet
dans un sujet (…) . Ce travail aboutit à une production exploitable
collectivement.
   Responsabilité humaine en matière de santé
               et d’environnement



Une démarche « nouvelle », en trois phases :
• 1ère phase : le temps du professeur. C’est lui qui guide,
qui organise, qui arrête les questions à traiter

• 2ème phase : le temps des élèves. Ce sont eux qui
travaillent, avec l’accompagnement du professeur

• 3ème phase : le temps de la mise en commun, dans le
cadre de la construction du cours
  La répartition horaire moyenne peut être la
                   suivante :

•1 à 2h de présentation des sujets, de
formulation des questions ciblées et
d’attribution des questions (répartition en cours d’année)
•5h à 6h de recherche et/ou de production ;

•3 à 4h de restitution, de structuration et
d’évaluation.
    Responsabilité humaine en matière de santé
                et d’environnement

Un mot sur les contenus :
•Il s’agit de privilégier une éducation au choix
•Il s’agit de sensibiliser aux questions éthiques
•Cinq grands points

 •Les maladies nutritionnelles et certains   •La qualité de l'eau ou de l'air de la
                                                      basse atmosphère
                cancers
                                                       • La Biodiversité
          •Les transplantations
                                                •Énergies fossiles et énergies
                                                       renouvelables
                  Chaque élève, seul ou en groupe

            Un sujet en 12 heures : santé ou environnement


                          Démarche de projet
Capacités, attitudes
                                                        Connaissances




                                                             Évaluées par
                                                             l’enseignant




Recherche                         Mutualisation
        Démarche de projet

• Constat
• Problématique
• Critères de réussite

• planning

• Recherche

• Auto-évaluation
• Production
  Maladies nutritionnelles et
      certains cancers


Acquis

• Des apports énergétiques supérieurs ou inférieurs
  aux besoins de l’organisme favorisent certaines
  maladies (5ème).

• Une alimentation trop riche, la sédentarité, l’excès de
  stress favorisent le développement de maladies
  cardio-vasculaires (5ème).

• Les cellules se multiplient (3ème)

• Le soleil est une source de lumière (programme de
  physique - chimie, 5ème).
     Maladies nutritionnelles et
         certains cancers

Un objectif : Montrer l’influence de certains comportements sur la santé

                                                 On travaille surtout sur les liens entre
    Obésité et maladies
                                                 sédentarisation et habitudes
      nutritionnelles
                                                 alimentaires, maladies nutritionnelles, et
 Définition de maladie nutritionnelle, obésité   causes de mortalité.
                                                  Utilisation de logiciels de simulation de
                                                 menus et de calcul des apports alimentaires

                                                 C’est surtout un réinvestissement de la
                                                  partie sur l’ADN : action des UVA et
  Cancers de la peau et                                       UVB sur l’ADN
   exposition au soleil
                                                       Analyse de campagnes de
                                                     sensibilisation ou de documents
                                                                publicitaires
                                                      Opération « Vivre avec le soleil »
                                  Le guide de l'enseignant "Vivre avec le soleil"
                                  est un outil complet, pratique et gratuit. Il est
                                  offert à tout professionnel de l'éducation
                                  inscrit au programme.
                                  Le guide de l'enseignant contient l'intégralité de la
                                  progression pédagogique :
                                  •les 10 séances à mener,
                                  •une feuille de papier UV pour les expériences,

                                  •des fiches photocopiables.

En complément du module, le guide offre :
•un éclairage pédagogique pour s'approprier la démarche de La main à la pâte et
prolonger le thème du soleil (contes, arts, énergie...)
•un éclairage scientifique pour approfondir les notions abordées en classe et répondre
aux questions des élèves.

 Ce guide est conçu pour des enseignants de cycle 3 (CE2, CM1, CM2), mais :
 certaines séances peuvent également servir les professeurs de physique
 et SVT au collège

 http://www.soleil.info/ecole/le-programme-vivre-avec-le-soleil/
     les transplantations




ACQUIS

• Le rôle du sang dans le transport des nutriments et des
  déchets, dans le transport du dioxygène (5ème).

• Le rôle de certains organes indispensables à la circulation du
  sang - le cœur -, à l’élimination des déchets - les reins -…
  (5ème).

• La diversité des individus jusqu’au niveau moléculaire, par les
  groupes sanguins ABO et éventuellement les rhésus (3ème).

• Le rôle du système immunitaire dans l’élimination d’éléments
  étrangers à l’organisme (3ème).
Les transplantations




                Site de France ADOT :
            http://www.france-adot.org/
la qualité de l'eau ou de
    l'air de la basse
       atmosphère




                                       Identifier les causes


                                  Relation santé et pollution



                            Une relation de causalité difficile à
                                    mettre en évidence



                             Changement des comportements
                                   Lien avec les progrès
                                      technologiques
                                       Approche DD
         la qualité de l'eau ou de
             l'air de la basse
                atmosphère



                                      Se limiter à :
Exemples locaux
                                      -Définition de la basse atmosphère
Optique EDD                           -Définition d’un gaz polluant
                                      -Existence d’un lien avéré ou supposé
Relation avec la santé                entre certains gaz polluants et la santé
                                      -Deux exemples de comportements
Concilier respect de                  raisonnés permettant de limiter les rejets
l’environnement et respect de         de gaz polluants
la santé publique

  Ne pas aborder :
  la pollution liées aux particules solides (fumées, poussières)
  Les pollutions passives par émanations de certains matériaux de construction
          La pollution de l’eau


Se limiter à :                                  •Etude d’un exemple local
                                                •Pas d’étude exhaustive des
•la définition d’une eau polluée, d’une eau     types de pollution et de leurs
potable ;                                       origines

•les origines principales de la pollution des   •Rôle privilégié de l’eau comme
eaux ;                                          véhicule des polluants émis
                                                dans l’atmosphère ou épandus
•les deux objectifs de la lutte contre la       sur les sols
pollution de l’eau : préserver les milieux      •Pas d’étude exhaustive des
aquatiques, souterrains et superficiels qui     effets sur la santé mais faire
constituent les ressources en eau et            ressortir :
assurer la distribution d’une eau de qualité.
                                                    •Facteur concentration
2 façons d’aborder :                                •Facteur temps
-Préservation des milieux aquatiques,               •Effets parfois inconnus
souterrains et superficiels
-Distribution d’une eau de qualité
         Biodiversité



Acquis

•   Diversité des milieux et des êtres vivants (6ème ) ;
•   Production alimentaire par l’élevage et la culture (6ème ) ;
•   Respiration des êtres vivants (5ème ) ;
•   Reproduction sexuée des êtres vivants (4ème ) ;
•   Évolution des organismes vivants et histoire de la Terre
    (4ème ) ;
•   Influence de l’Homme sur le peuplement des milieux (6, 5,
    4ème ).
Biodiversité


               Se limiter à :

               •la biodiversité recouvre différents
               aspects (diversité des espèces
               animales, végétales et des micro-
               organismes ; diversité génétique au
               sein d’une espèce ; diversité des
               milieux et des habitats) ;

               •l’Homme est responsable d’une
               diminution importante et rapide de
               la biodiversité, dont les causes
               principales sont les choix en
               matière d’alimentation ;

               •la biodiversité a un double intérêt,
               évolutif et pour l’Homme.
              Biodiversité



Protection de la diversité des êtres
vivants :
-aspects éthiques ;                     Menace que représente l’Homme
-intérêts économiques, sociaux et            pour la biodiversité
culturels.                                          MAIS

Exemple local / données globales afin   Actions directes ou indirectes
d’aborder la biodiversité et la         menées pour la sauvegarder ou
responsabilité de l’homme à l’échelle            la restaurer
planétaire




Comportements ou actions pouvant être
mises en œuvre personnellement ou
dans le proche environnement
 Energies fossiles et
énergies renouvelables   •Pas d’étude exhaustive


                         •Rechercher les caractéristiques
                         essentielles de chaque type
                         d’énergie et les envisager sous
                         l’angle des conséquences de leur
                         utilisation pour le DD


                         •Energies fossiles (= quantité finie et
                         non renouvelable à l’échelle
                         humaine) opposées aux énergies
                         renouvelables


                         •Dégagement CO2, effet de serre :
                         nécessité de favoriser les énergies
                         non émettrices de CO2


                         •Bilan entre rejet de CO2 et stockage
       Energies fossiles et
      énergies renouvelables


Se limiter à :

• la différence entre énergie fossile et énergie renouvelable ;

• l'utilisation des ressources fossiles transfère, lors d’une combustion, le
carbone du sous-sol dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de
carbone ;

• l’épuisement prévisible des énergies fossiles, selon les données
statistiques actuelles ;

• l’effet de serre, conséquence de l’utilisation des combustibles fossiles ;

• les évolutions techniques et leur impact sur la mise au point de
technologies permettant une meilleure exploitation des énergies
renouvelables (par exemple la production d'électricité par des panneaux
solaires photovoltaïques profite d'une évolution de la technologie) ou un
stockage du dioxyde de carbone lors de l’utilisation du charbon.
 Energies fossiles et
énergies renouvelables


Epuisement des ressources          Intensification de l’effet de serre lié
                                   à leur utilisation




                                                                  DD
        Nécessité de trouver d’autres formes d’énergie
        (renouvelables à l’échelle humaine et non
        polluantes)

            Réduire l’utilisation des énergies fossiles

               Contrôler la croissance des besoins
                           énergétiques
      Energies fossiles et
     énergies renouvelables


                       Energies renouvelables
                   (hydraulique, solaire, éolienne)


Exploitables au niveau individuel      1 ou 2 exemples d’énergie
           et collectif                       renouvelable

                                    Exemple : énergie solaire
                                    Non polluantes, mais pb de
                                    bilan énergétique lié à la
                                    fabrication des composants,
                                    déchets produits

                                    Exemple : énergie éolienne
                                    Débats sur les implantations,
                                    impact sur le paysage, bruit …
Merci de votre attention …

								
To top