animation - DOC by 02298B57

VIEWS: 18 PAGES: 8

									             La situation problème en histoire au cycle 3

Objectifs de formation :
            Présenter et s’approprier la démarche d’étude des documents historiques
            Comprendre le traitement d’une situation problème en histoire
            Définir la forme et le rôle de la trace écrite en histoire
            Interroger ses pratiques de l’enseignement de l’histoire au cycle 3
            S’essayer à la formulation de situation problème en histoire
            S’essayer à l’étude de documents historiques

Matériel
        Vidéo-projecteur
        Photocopies des programmes
        Salle informatique

Ressources consultables (A emporter) :
        Les journaux scolaires Planète école (interviews d’anciens, visites de vestiges)
        Les productions d’élèves CM1 : la noblesse, le clergé, les Ignobles (travail d’étude
         d’enluminures et de légendage de celles-ci)
        Le coffret de 3 CD des 100 ans de France Inter



       Structure de l’animation
Structure de l’animation ................................................................................................................ 1
1.      Une étude de cas .......................................................................................................................... 2
     1.1. Marco Polo a-t-il été jusqu’en Chine ? .......................................................................................... 2
     1.1.1. Mise en situation : distribution du texte - lecture et étude : ............................................... 2
     1.1.2. Recherche : ....................................................................................................................................... 2
     1.2. Aspect didactique ............................................................................................................................... 3
2.      Les programmes .......................................................................................................................... 5
3.      Mise en pratique : ....................................................................................................................... 5
1. Une étude de cas
    1.1. Marco Polo a-t-il été jusqu’en Chine ?
Présentation de la séance telle est préparée pour des élèves de cycle 3 :

        1.1.1. Mise en situation : distribution du texte - lecture et étude :
                 Type de texte : texte historique daté, tiré du livre des merveilles – prélèvement des
                  information sur cet ouvrage contenu dans ce texte : le narrateur n’est pas Marco
                  Polo, il écrit sous sa dictée, en prison, en quelle année
                 Fonction du document : prélèvement d’informations : pourquoi ce texte ? pour
                  témoigner et pour instruire sur le monde, les cultures et sociétés orientales
                 Support : il s’agit d’un livre manuscrit enluminé car bien antérieur à l’invention de
                  l’imprimerie en Europe
                 Interprétation : on comprend dans ce livre que certains doutent que Marco Polo ait
                  fait ce voyage. > Marco Polo a-t-il été jusqu’en Chine

        1.1.2. Recherche :
En classe, on procédera à un travail par binôme d’étude des documents. Pour l’animation, de façon à
gagner du temps, les documents seront projetés et analysés suivants la démarche d’étude de document
classique
     Type de document :
          o Origine temporelle
          o Support
          o Fonction
     Description du document
          o Décor et lieu
          o Personnages (taille – situation – habit – sexe – position)
     Interprétation


L’interprétation se fera toujours au regard de la question initiale. Il s’agit de ne pas perdre de vue le
sujet : résoudre une situation problème : Marco Polo est-il allé jusqu’en chine ?
Aussi, l’étude de tous les documents doit pouvoir s’achever sur : ce document contient-il des preuves
ou non de ce voyage ?
                  Le départ de Venise ne permet pas de trancher, on peut juste comprendre
                          o qu’un notable de cette ville semble avoir les moyens économiques de faire
                              ce voyage
                          o que les nombreux bateaux font état d’activités commerciales fleurissantes
                  La navigation : elle permet de constater que techniquement, le voyage est
                     possible :
                          o les bateaux résistent à une mer agitée,
                          o ils utilisent le vent et les rames pour avancer,
                          o la boussole permet de quitter les côtes pour de longs voyages sans peur de
                              se perdre
                          o L’approvisionnement en nourriture n’est pas un problème, puisque les iles
                              et territoires rencontrés sont giboyeux
                  La miniature sur le commerce interpelle :
                          o Il s’agit d’une situation de commerce qui confirme les hypothèses du
                              document 1
                          o Il s’agit d’un lieu éloigné accessible par bateau
                          o les hommes habillés à l’orientale
                          o Les denrées négociées sont des épices
                      o    Mais
                                 La ville est typiquement européenne
                                 Les paysages aussi
                 La miniature du sultan interroge également
                       o Les vêtements sont européens
                       o Les hommes sont de type européens
                       o Les paysages aussi
                       o On notera toutefois
                                 Deux groupes de personnages
                                 La richesse des vêtements qui montrent que l’on a à faire à des
                                     puissants
                 La mort des tibétains montre plutôt
                       o Un rite funéraire unique et inimaginable sans y avoir assisté : il s’agit
                           donc presque d’une preuve
                       o Mais il reste tout de même un problème :
                                 Les hommes sont habillés à l’européenne
                                 Les prêtres ressemblent fort à des moines et des évêques
                 Le papier monnaie apporte les éléments suivants :
                       o Un roi ou un « très puissant » qui marchande avec un personnage non
                           noble
                       o Une transaction entre une denrée et du papier monnaie : un concept
                           inimaginable en Europe sans l’avoir vu
                 Mise en débat de la classe:
                       o Oui Marco Polo est allé jusqu’en chine parce que
                                 C’est possible techniquement et t économiquement
                                 Parce des faits inimaginables : des pratiques religieuses et un
                                     système monétaire sont rapportés
                       o Non Marco Polo n’est pas allé en Chine parce que
                                 Nous savons qu’en Asie, les hommes sont jaunes,
                                 Nous savons qu’en Asie les paysages différents
                                 Nous savons qu’en Asie, les vêtements sont différents
                 Nous pouvons ELUCIDER cette question : ce livre est dicté par Marco polo dans
                  une prison. Les enluminures sont postérieures, réalisées dans des monastères qui
                  illustrent sur la base du texte. Ce qu’ils ignorent, il le dessinent tel qu’il le
                  connaissent : les villes, les hommes blancs, les vêtements.
                 La question de la trace écrite : les documents en vignette légendés suffisent
            Piste d’approfondissement : travail de recherche, d’exposé en BCD ?
             Marco polo et les pâtes, la poudre à canon etc.




1.2. Aspects didactiques
   1.2.1. La situation problème en histoire

         C’est d’abord formulé en terme de question.
   1.2.2. Le document en histoire

       1.2.2.1.      les types de documents

            les documents historiques « vivants » :
                  o les témoignages en classe > présentation du travail de cycle 3 sur le 8 mai
                     1945 avec interview d’anciens, sur l’histoire d’une école avec interview
                     des anciens élèves
                  o les vestiges à visiter (le patrimoine historique local)
                     o les monuments (au moins le monument, voire les églises)
                Les documents historiques « éteints » :
                     o Les textes
                     o Les images
                             Photos contemporaines de vestiges, sculptures (préhistoire
                                notamment)
                             Les tableaux, les portraits
                             Les gravures originelles
                             les enluminures et les miniatures
                             les dessins contemporains (préhistoire notamment)
                             Les photos d’époques
                             Les vidéos d’archives (INA – lesite.tv)
                             Les vidéos contemporaines : documentaire et ressources
                                pédagogique
                     o Les sons :
                             les interviews
                             Les enregistrements historiques (archives sonores de radio France
                                par exemple)
                             Les chansons
                             Les musiques de l’époque historique
           1.2.2.2.  La démarche systématique

QUELQUE SOIT LE DOCUMENT :
                  Démarche d’étude de document :
                       o Type de document :
                       o Origine temporelle
                       o Support
                       o Fonction
                  Description du document
                       o Décor et lieu
                       o Personnages (taille – situation – habit – sexe – position)
                  Interprétation

               Son intérêt réside
                        o dans la possibilité de dépasser les questionnaires trop dirigistes, aux
                            questions fermées.
                        o Dans la possibilité de concevoir cette étude comme un temps de
                            recherche
                        o Sa compatibilité avec toute les formes de travail (oral, écrit,
                            individuel, groupe, collectif)
                        o L’opportunité de construire une trace écrite des apprentissages par
                            les élèves sur les notions étudiées
                        o Accorder une place à l’écrit dans les apprentissages
                        o Donne au maître sa place : celui qui va donner les clés
                            méthodologiques de l’étude de l’histoire (essentielles pour le collège),
                            celui qui aide et guide l’interprétation, celui qui ne fait pas « que »
                            raconter l’histoire ou remplir et corriger des fiches
       1.2.3. La trace écrite

               il faut la concevoir courte, fonctionnelle :
                     o les informations à retenir mises en évidence
                     o au minimum, situer dans le temps (date, siècle, période)
                     o contient les documents étudiés
               il faut sortir de la leçon dont l’adulte a le souvenir : celui de la leçon du collège.
                Elle n’est pas encore a envisager.
              
2. Les programmes
   Le document historique a toute sa place dans les nouveaux programmes :
   Compétences de fin de cycle III « - lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques,
    chronologie, documents iconographiques. »
   Les programmes : « Ces repères s’articuleront avec ceux de l’histoire des arts. »

3. Mise en pratique :
   Identification d’une situation et Rédaction de son intitulé sous forme de question
   Sur la base d’une Sitographie, recherche de documents dans un sujet des programmes et
    exploitation de ce document suivant la démarche. Les documents seront compilés et placés
    sur le site de circonscription
CULTURE HUMANISTE
La culture humaniste ouvre l’esprit des élèves à la diversité et à l’évolution des civilisations, des parties du
monde, des sociétés, des religions et des arts ; elle leur permet d’acquérir des repères temporels, spatiaux,
culturels et civiques.
Avec la fréquentation des œuvres littéraires, elle contribue donc à la formation de la personne et du citoyen.
L’histoire et la géographie donnent des repères communs, temporels et spatiaux, pour commencer à comprendre
l’unité et la complexité du monde. Elles développent chez les élèves curiosité, sens de l’observation et esprit
critique.
Les pratiques artistiques individuelles ou collectives développent le sens esthétique, elles favorisent l’expression,
la création réfléchie, la maîtrise du geste et l’acquisition de méthodes de travail et de techniques. Elles sont
éclairées, dans le cadre de l’histoire des arts,
Par une rencontre sensible et raisonnée avec des œuvres considérées dans un cadre chronologique.
Histoire et géographie
Les objectifs de l’enseignement de l’histoire et de la géographie au cycle 3 s’inscrivent dans l’ensemble des
connaissances et des compétences que les élèves acquièrent progressivement au cours de la scolarité obligatoire.
Histoire
L’étude des questions suivantes permet aux élèves d’identifier et de caractériser simplement les grandes périodes
qui seront étudiées au collège. Elle s’effectue dans l’ordre chronologique. Les événements et les personnages
indiqués ci-dessous en italique constituent une liste de repères indispensables que le maître pourra compléter en
fonction de ses choix pédagogiques. Jalons de l’histoire nationale, ils forment la base d’une culture commune.
Ces repères s’articuleront avec ceux de l’histoire des arts.
La Préhistoire
Les premières traces de vie humaine, la maîtrise du fer et les débuts de l’agriculture, l’apparition de l’art.
L’homme de Tautavel il y a près de 500 000 ans.
L’Antiquité
Les Gaulois, la romanisation de la Gaule et la christianisation du monde gallo-romain.
Jules César et Vercingétorix ; 52 avant notre ère : Alésia.
Le Moyen Âge (476-1492)
Après les invasions, la naissance et le développement du royaume de France.
La société féodale, le rôle de l’Église.
La guerre de Cent Ans.
Conflits et échanges en Méditerranée : les Croisades, la découverte d’une autre civilisation, l’Islam.
496 : baptême de Clovis ; 800 : couronnement de Charlemagne ; 987 :
Hugues Capet, roi de France ; Saint Louis ; Jeanne d’Arc.
Les Temps modernes (1492-1789)
Le temps des Découvertes et des premiers empires coloniaux, la traite des Noirs et l’esclavage.
La Renaissance : les arts, les débuts de la science moderne, catholiques et protestants.
La monarchie absolue en France.
Les Lumières.
1492 : Christophe Colomb en Amérique ; François Ier ; Henri IV et l’édit de Nantes ; Gutenberg ; Galilée ;
Richelieu ; Louis XIV, Voltaire, Rousseau.
La Révolution française et le Dix-neuvième siècle (1789-1914)
La Révolution française et le Premier empire : l’aspiration à la liberté et à l’égalité, la Terreur, la France en
guerre contre l’Europe (1792-1815), les grandes réformes de Napoléon Bonaparte.
La France dans une Europe en expansion industrielle et urbaine : le temps du travail en usine, des progrès
techniques, des colonies et de l’émigration.
L’installation de la démocratie et de la République
Louis XVI ; 14 juillet 1789 : prise de la Bastille ; 22 septembre 1792 : proclamation de la République ; 1804 :
Napoléon I, empereur des Français ; 1848 : suffrage universel masculin et abolition de l’esclavage ; 1882 :
Jules Ferry et l’école gratuite, laïque et obligatoire ; Pasteur ; Marie Curie ; 1905 : loi de séparation des
Églises et de l’État.
Le Vingtième siècle et notre époque
La violence du XXème siècle :
- les deux conflits mondiaux ;
- l’extermination des Juifs et des Tziganes par les nazis : un crime contre l’humanité.
La révolution scientifique et technologique, la société de consommation.
La Vème République.
La construction européenne.
1916 : bataille de Verdun ; Clemenceau ; 11 novembre 1918 : armistice de la Grande Guerre ; 18 juin 1940 :
appel du général de Gaulle ; Jean Moulin ; 8 mai 1945 : fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe ; 1945 :
droit de vote des femmes en France ; 1957 : traité de Rome ; 1958 : Charles de Gaulle et la fondation de la
Vème République ; 1989 : chute du mur de Berlin. Premières approches du découpage administratif
(départements, régions) : étude de cartes.
Les pays de l’Union européenne : étude de carte.
BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE
Histoire :

      Dallongeville A. – situations-problèmes pour enseigner l’histoire en cycle 3 – coll. Pédagogie
        pratique à l’école – Hachette éducation
      la collection les ateliers Hachette – le français à la découverte de l’histoire géographie (tout
        niveau) – Hachette Editions
      http://www.dinosoria.com/videos_prehistoire.html
      http://www.ac-rennes.fr/ia29/pedag/tice/recits/Frisechronologique.html
      http://www.afma.fr/ENFANTS/index.html
      http://tnhistoiredocuments.tableau-noir.net/pages/sommaire.html
      http://www.memoireetavenir.fr/phototheque.cfm
      http://www.curiosphere.tv/index.cfm?mot_clef=moyen+age&typeObjet=3
      http://classes.bnf.fr/classes/pages/inddoss.htm
       Mon Etude de document (le document est copier-coller)


   Mon analyse me permet de relever les points suivants
   Le document
o   Type de document :
o   Origine temporelle
o   Support
o   Fonction
   Description du document
o   Décor et lieu
o   Personnages (taille – situation – habit – sexe – position)
   Interprétation

								
To top