Psychologie et Psychopathologie de la Famille Familles

Document Sample
Psychologie et Psychopathologie de la Famille Familles Powered By Docstoc
					Psychologie et Psychopathologie de la Famille


Familles traumatisées,
Familles délinquantes,
Familles d’accueil (3)

Daniel Derivois
Psychologue clinicien, Maître de conférences en psychologie
Laboratoire Santé, Individu, Société
Université de Lyon


                 CM Master 1 Psychologie de la santé
                                                              D. Derivois
Plan général (rappel)
   Arguments, objectifs et mots-clé
   Introduction: l’appareil psychique familial
   Familles traumatisées
   Familles délinquantes
   Familles d’accueil
   Conclusion: accompagner le processus
   Eléments de bibliographie


                                              D. Derivois
Plan (aujourd’hui)
   Rappel de points importants
   Problématiques de la famille d’accueil
       Généralités
       Motivations
       Difficultés
       Risques et bénéfices de l’accueil familial
           Risques
           Bénéfices
       Recherches en cours: qu’accueille la famille d’accueil?
       Vignettes cliniques
   Accompagner: reconstruire l’enveloppe environnmentale
   Conclusion

                                                                  D. Derivois
Rappel de points importants
   L’importance de l’environnement
   L’appareil psychique familial
   L’inconscient familial
   L’habitat interne
   Le trajet de l’expérience
        Sur plusieurs générations
        De familles en familles
        De familles en institutions

        Processus de Répétition et de symbolisationD. Derivois
Problématiques de la famille d’accueil:
Généralités
   Idéalisation de l’accueil, du nouvel
    environnement familial
   Métier qui nécessite un engagement affectif
    profond
   Métier qui bouscule l’homéostasie de la
    famille d’accueil
       Mère/conjoint
       Mère/enfants biologiques

                                             D. Derivois
Familles d’accueil: motivations
   Salaire (c’est un métier!): l’investissement affectif
    n’est pas désintéressé!
   Motivations réparatrices (conscientes et
    inconscientes)
   L’amour des enfants
   Le désir d’être « bonne mère » pour n’importe quel
    enfant
   Réactivation de l’enfant imaginaire (parents), de
    l’enfant fantasmatique (mère)
   Passé douloureux (handicap, maladie, décès…)

                                                     D. Derivois
Familles d’accueil: motivations
   « En résumé, accueillir un enfant déficient, handicapé,
    malheureux, appartenant à des parents en difficulté,
    défaillants et qui ne peuvent l’élever, mobilise un ensemble
    de motivations qui poussent les familles d’accueil à entrer
    dans ce métier. La force de ces motivations assure la
    combativité des familles d’accueil, leur ténacité, la continuité
    de leur désir en dépit des épreuves à surmonter; mais en
    même temps les surexpose à des risques et peut provoquer
    chez elles des mouvements émotionnels nuisibles pour elles-
    mêmes et pour l’enfant accueilli, lorsqu’elles sont mises en
    échec par l’un ou l’autre des innombrables problèmes qui
    parsèment la route de tout placement ». M. David (2004).


                                                              D. Derivois
Familles d’accueil: difficultés
   Amour désintéressé ou rémunéré?
       « Me garderas-tu si on ne te paye pas? »
        (s’assurer de la gratuité de l’amour)
       « Tu es payée pour ça » (cadeau)
   Les parents biologiques
   L’attachement de l’enfant à ses parents
    biologiques
   Pression sociale de réussite…
                                                   D. Derivois
Familles d’accueil:
Risques et bénéfices
   Risques
       Interférences entre problématique de l’enfant placé et
        celle de ses parents (surtout quand ses parents ont été eux-
        mêmes placés)
       Interférences entre problématique de l’enfant placé et les
        motivations de la famille d’accueil…
   Bénéfices
       Soins
       Cadre de vie structuré
       Environnement social
       Vie affective…


                                                             D. Derivois
Recherches en cours:
Qu’accueille la famille d’accueil?
   Constat
       Beaucoup d’enfants placés en institution ont d’abord été
        placés en famille d’accueil
       Ils arrivent en institution suite à « l’échec de l’accueil
        familial »
   Questions
       Comment comprendre cet échec? Qu’est-ce qui, dans la
        configuration de la famille, ses caractéristiques et
        motivations à accueillir, peut expliquer cet échec?
       Qu’accueille la famille d’accueil? Qu’est-ce qui s’y répète
        de la famille biologique?

                                                             D. Derivois
Recherches en cours:
qu’accueille la famille d’accueil?
   Hypothèses
       La famille d’accueil n’accueille pas que l’enfant mais toute la
        problématique de la famille biologique (dysfonctionnements,
        symptômes, raisons et conditions du placement…)
       La famille d’accueil est un lieu de répétition des « ratés » de la
        symbolisation de la famille biologique
   Méthode
       Institution: MECS
       Population: enfants placés en institution (ayant été placés en famille
        d’accueil) à cause de l’échec d’un accueil familial
       Étude de cas
       Sources d’informations: dossiers, entretiens avec les éducateurs, les
        familles d’accueil, les enfants…

                                                                             D. Derivois
Recherches en cours:
vignette clinique 1: cas de répétition du rejet des origines
culturelles
   Mirabelle (10 ans) et Thomas (8 ans)
   Famille biologique
         Couple mixte (père Maghrébin, mère Française)
         Violences conjugales (physiques et psychologiques)
         Propos racistes envers le père et Thomas qui portent un nom Maghrébin
         Mirabelle porte le nom de la mère, le père ayant été mis à l’écart à cause de ses origines culturelles
   1ère famille d’accueil (18 mois)
         Tout se passe bien, tissage de liens affectifs
         Mais départ: cause FAU (foyer d’accueil d’urgence!)
   2ème famille d’accueil (18 mois)
         Propos racistes envers le père et Thomas
         Violences physiques et psychologiques sur les enfants (douche froide, ne mangent pas à leur faim…)
         La DVS s’est « trompée » sur le choix de cette famille
   Accueil institutionnel : Placement avec Maintien Prioritaire en Milieu familial (PMPMF)
         Retour en famille
         PMPMF pour limiter les dégâts, faute de mieux!
         Nouvelle confrontation à la violence conjugale
         Déplacement du conflit conjugal sur la fratrie…
         Tentative de déplacement sur le couple d’éducateurs…
         Problème de communication entre Thomas et son père…

   Accueil institutionnel: internat


                          Quel accompagnement individuel et familial?                                              D. Derivois
Deux mots sur la prise en charge de
Thomas (et de sa famille)
   Objectifs de la prise en charge
       Remise en confiance dans l’environnement adulte
       Élaborer les difficultés de communication entre Thomas
        et son père
       Aider Thomas à retrouver sa place dans la famille
   Étapes
       Série d’entretiens à trois: Thomas, son éducatrice
        référente et moi-même
       Série d’entretiens à trois: Thomas, son père et moi-même
       Entretien à quatre/cinq: Thomas, ses deux parents, sa
        petite sœur à la maison et moi-même
       Entretien avec toute la famille

                                                           D. Derivois
Recherche en cours:
vignette clinique 2: cas du rejet de la filiation
   Fanny (11 ans) et Bernard (9 ans) – même prénom que son père
   Famille biologique
        Parents incarcérés (18-20 ans) suite à une disparition énigmatique de leur fille aînée
         Virginie
        Ont demandé pendant au moins un an à Fanny de répondre (à l’école) aux noms de
         Fanny et de Virginie
   Accueil institutionnel
        Projet de famille d’accueil, étant donné la longue durée d’incarcération des parents
   Famille d’accueil salariée de l’institution
        Demande aux enfants de rejeter les parents biologiques
        Leur demande de changer de nom et de prendre le leur
   Retour des enfants à l’institution
        L’institution tente de rejouer le rejet des liens avec un couple de thérapeutes…
        Demande à Fanny de désinvestir sa thérapeute pour un autre…
        Réunion de tous les psychologues intervenant dans la situation pour repenser la prise
         en charge…



                                                                                         D. Derivois
Accompagner
Reconstruire l’enveloppe environnementale

   Importance de l’environnement professionnel,
    institutionnel et famille d’accueil

   Un environnement bi-face (interne/externe)

   Un environnement où l’enfant ou l’adolescent vient
    rejouer certains pans de son fonctionnement psychique
    individuel et familial

   Un environnement qui doit l’aider à reconstruire son
    enveloppe psychique

   Prise en charge interprofessionnelle (par ex. psycho-
    éducative) - du syndrome victime/délinquant!         D. Derivois
Accompagner
reconstruire l’enveloppe environnementale


   Des dimensions diverses à intégrer
               Familiale et
               Sociale
               Scolaire
               Culturelle
               Urbaine
               Institutionnelle
               Politique

         Des couches environnementales
                                            D. Derivois
Accompagner

   De la reconstruction de l’enveloppe
    environnementale

    Cohérence de l’enveloppe environnementale externe

    Prise en charge interprofessionnelle
    Prise en charge interinstitutionnelle
    Travail avec les familles (biologiques et d’accueil)

    Reconstruction de l’enveloppe environnementale interne


                                                              D. Derivois
Un exemple de prise en charge d’une
adolescente : Amélie,13 ans
   Problématique victime/délinquante
   Mère adoptée, problèmes psychiatriques
   Père en errance
   Les deux parents sont alcooliques, violences conjugales
   Aucun souvenir de 0-2 ans
   Passages à l’acte (agressions, vols, insultes…) et Mutisme d’Amélie
   Impression qu’elle est éteinte, que rien ne la touche
   Etapes de la prise en charge
       Objectif: reconstruire l’enveloppe environnementale interne
       Entretiens avec Amélie et son éducatrice: « échec »
       Entretiens avec Amélie seule: à sa demande…
       En cours…




                                                                      D. Derivois
Quel genre de psychologue voulez-
vous être?
   Un (e) psychologue qui:
       …
       …
       …




                                    D. Derivois
Conclusion
   « Marcheur, ce sont tes traces
    ce chemin, et rien de plus ;
    Marcheur, il n'y a pas de chemin,
    Le chemin se construit en marchant.
    En marchant se construit le chemin,
    Et en regardant en arrière
    On voit la sente que jamais
    On ne foulera à nouveau.
    Marcheur, il n'y a pas de chemin,
    Seulement des sillages sur la mer »
                       Antonio Machado (poète espagnol), 1917.
                                                       D. Derivois
Bibliographie
   AUSLOOS, G., La compétence des familles, Erès,1995
   BORN, M. et al., Délinquance juvénile et famille, L’Harmattan, 2001.
   BOULEY, J.C. et al., La famille adolescente. Conversations thérapeutiques, Erès, 2006.
   DAVID, M., L’enfant, parents, en famille d’accueil, Erès, 2000.
   DAVID, M., Le placement familial. De la pratique à la théorie, Dunod, 2004.
   DERIVOIS, D., Psychodynamique du lien drogue-crime à l’adolescence. Répétition et
    symbolisation, L’Harmattan, 2004.
   DERIVOIS, D. : « Quand l’enfant placé s’identifie au père incarcéré », in Gaillard, B. Les
    violences en milieu scolaire et éducatif, Presses de l’Université de Rennes, 2005, p.409-417.
   DERIVOIS, D. : « Le trajet de la violence à l’école : un point de vue clinique », in Spirale,
    Revue de Recherches en Education, # 37 janvier 2006, p. 39-48.
   EIGUER, A. et LITOVSKY, D. : « Contribution psychanalytique à la théorie et à la pratique
    de la psychothérapie familiale », in RUFFIOT, A. et al., La thérapie familiale
    psychanalytique, Dunod, 1990, p. 99-114.
   EIGUER, A., L’inconscient de la maison, Dunod, 2004.




                                                                                        D. Derivois
Bibliographie
   JANIN, Cl., Figures et destins du traumatisme, PUF, 1996.
   JIMENEZ, T. I. et al. : «Le rôle de la communication familiale et de l’estime de soi dans la
    délinquance adolescente » in Revue internationale de psychologie sociale, # 2, 2007, p. 5-
    26.
   KAES, R., L’appareil psychique groupal, Dunod, 1976.
   LIGHEZZOLO, J. et DE TICHEY, Cl., La résilience. Se (re) construire après le
    traumatisme, In Press, 2004.
   MARTY, F. et al., Figures et traitements du traumatisme, Dunod, 2001.
   MUCCHIELLI, L.: « La dissociation famililale favorise-t-elle la délinquance? », in
    Recherches et prévisions, # 61, 2000, p. 35-50.
   RUFFIOT, A. : « Le groupe-famille en analyse. L’appareil psychique familial », in
    RUFFIOT, A. et al., La thérapie familiale psychanalytique, Dunod, 1990, p. 1-98.
   SANS, P., Le placement familial. Ses secrets et ses paradoxes, L’Harmattan, 1998.
   SCHUTZENBERGER, A. A. ; DEVROEDE, G., Ces enfants malades de leurs parents,
    Payot, 2005.
   TISSERON, S., Secrets de familles. Modes d’emploi, Marabout 1997.




                                                                                        D. Derivois

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:106
posted:11/25/2011
language:French
pages:22