WORKFLOW

Document Sample
WORKFLOW Powered By Docstoc
					                 Université Sidi Mohammed Ben Abdallah
                Ecole Supérieure de Technologie de Fès




   Exposé sous le thème:

               Le Workflow
Réalisé par:
                                 Encadré par:
SEMKAOUI Amal.
                                 M. Adil HACHMOUD.
AKAOUCH Mohamed.
                             Année universitaire
                                2007/2008
Plan:
Introduction:
I- Présentation de l’outil Workflow:
  A- Historique:
  B- Définition:
 C- types :
 D- cycle de vie :
 E- Le moteur de Workflow:
F- Standardisation:
G- Les domaines de l’entreprise intéressés par une application de workflow:
 H- Les grandes fonctions d’une application workflow :
 I - Avantages et inconvénients :
II- La conduite d’un projet de workflow:
A- les étapes de conduite d’un projet workflow.
B- La modélisation d’un projet Workflow:
C- Nécessité de la Communication:
D- Nécessité de la formation:
E- Les outils d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et financière d’un projet workflow:
III-Les spécificités des projets de workflow :
A- Les technologies :
B- La relation du workflow avec la GED (gestion électronique des documents):
C- La relation du workflow avec la technique du Groupware:
D- La relation du workflow avec Internet:
IV- Exemples d’entreprises adoptant le workflow comme outil de travail :
Conclusion :
Webographie:
Introduction:

       La mondialisation et L’environnement
économique actuel impose aux entreprises surtout
celles de dimension internationale de réduire au
maximum les coûts inutiles.
       Le développement des démarches de
réorganisation de processus est une réponse adaptée
à la recherche d’optimisation des processus. Elle
peut se traduire par l’utilisation d’une solution
logicielle appropriée, comme un Workflow. Cette
dernière permet d’être un support à une nouvelle
organisation.
I- Présentation de l’outil Workflow:
   A- Historique:
   L'industrie de l'imagerie électronique et de la gestion de la
production assistée par ordinateur a été la première à réclamer une
technologie qui permette l’automatisation des procédures de travail,
jusqu’alors réalisées à la main.
      À partir de l’année 1975 et jusqu’à 1985, la nouvelle
technologie dite de WorkFlow a connu un essor important en
mettant en place un système capable d’automatiser au mieux les
flux de travail.
      Or, le regain d’intérêt pour le génie logiciel au début des années
1990 a permis de relancer les recherches concernant les systèmes
WorkFlow afin de mettre en place des systèmes plus simples à
utiliser.
I- Présentation de l’outil Workflow:
      B- Définition:
      On appelle « Workflow » traduisez littéralement « flux de travail » et en français par
« gestion électronique des processus métier ». la modélisation et la gestion informatique
de l'ensemble des tâches à accomplir et des différents acteurs impliqués dans la
réalisation d'un processus métier (aussi appelé processus opérationnel ou bien procédure
d’entreprise).
      Un processus métier représente les interactions sous forme d'échange
d'informations entre divers acteurs tels que :
           - des humains,
           - des applications ou services,
           - des processus tiers.
     De façon pratique, un Workflow peut décrire :
           - le circuit de validation,
           - les tâches à accomplir entre les différents acteurs d'un processus,
           - les délais à respecter,
           - les modes de validation…
I- Présentation de l’outil Workflow:

          Le Workflow sait ainsi décomposer les cas en
tâches et affecter chaque tâche à un acteur selon les
règles de gestion en vigueur, et en suite fournir à
chacun des acteurs les informations nécessaires pour la
réalisation de sa tâche.
        Le Workflow permet de savoir aussi à tout
moment où en est un document, donc Il permet une
surveillance centralisée, parfois mal ressentie par les
personnels concernées.
I- Présentation de l’outil Workflow:
   Pour un processus de publication en ligne par exemple, il s'agit de la modélisation des
 tâches de l'ensemble de la chaîne éditoriale, de la proposition du rédacteur à la
 validation par le responsable de publication :
  Le schéma ci-dessous résume les différentes étapes de transfert
d’informations avec workflow au sein d’une organisation :
           Exemple d’illustration:
                   Les étapes de traitement d’une déclaration d’accident automobile
                 par une compagnie d’assurance se présentent comme suit :
    Au service courrier, la lettre                                                                   En fonction de l’adresse
 et la déclaration sont numérisées                                                                    où est visible la voiture
                                                       En parallèle l’état des                       accidentée, le liquidateur
      et un dossier déclaration
                                                       cotisations de l’assuré                        Sélectionne un expert,
 accident est crée avec un numéro
                                                             est vérifié.                              et prépare une lettre
de référence, tandis qu’un courrier
      accusant réception de la                                                                       de mission pour celui-ci.
        déclaration est crée
  automatiquement et est envoyé
            par la poste.

                                                                                                         Dès réparation, l’assuré
                                                        Le liquidateur, dès réception                    fait parvenir la facture
              L’expert évalue les dégâts                du rapport d’expertise, notifie                      du garagiste à la
                du véhicule et transmet                      par courrier l’accord                       compagnie qui effectue
             son expertise au liquidateur.              de la compagnie pour réparer.                       le remboursement
                                                                                                         en émettant un chèque
                                                                                                                 et la lettre
                                                                                                           d’accompagnement.

                                                                                Le cas est enfin
                     Si l’assuré est dans son droit,
                                                                              complètement traité,
                   le liquidateur se fait rembourser
                                                                           après un délais de quelques
                       par la compagnie adverse
                                                                              semaines, il peut être
               (selon un mécanisme de compensation).
                                                                             transmis aux archives.
Exemple d’illustration:

                      Dans ce processus administratif il y a :




Plusieurs acteurs :              Plusieurs documents :               Plusieurs tâches :


l’assuré, le service           la déclaration , la lettre de
                                                                    saisie de la déclaration,
courrier, le liquidateur,         mission de l’expert, le           nomination de l’expert,
 l’expert , le garagiste.        rapport d’expertise, la            notification de l’assuré,
                                 facture du garage et le             paiement de l’assuré,
                                     paiement final.              notification de la compagnie
                                                                 adverse et enfin archivage des
                                                                         données du cas.
         Exemple d’illustration:
               Ä partir de ces informations Une application de workflow se
             charge dès la création du cas :
                                                     De prendre en compte la finalité
                                                     de l’entreprise (rembourser les
                                                       dépenses occasionnées par
Créer les tâches à exécuter
                                                          un accident) depuis sa
   au fur et à mesure de
                                                     sollicitation (par la déclaration)
   l’avancement du cas.
                                                            jusqu’à sa bonne fin
                                                            (le débit du chèque).




                                                 D’assister les acteurs dans
                                               la réalisation de chaque tâche
                De les attribuer aux acteurs
                                                (en créant automatiquement
                   en fonction des règles
                                               la lettre d’accusé de réception
                      de l’organisation.
                                                       par exemple)
 C- Types de Workflow:


Dans les applications de workflow, on distingue
  classiquement quatre catégories:
 Le workflow de production : (aussi appelé workflow
  procédural ou workflow directif), Il correspond à la
  gestion des processus de base de l’entreprise.
 Le workflow administratif: Il correspond à tout ce qui est
  routage de formulaires, basé en général sur une
  infrastructure de messagerie.
 Le workflow ad-hoc : Ce type de workflow est utilisé
  pour la gestion des procédures non déterminées ou
  mouvantes.
 Le workflow coopératif: Il gère des procédures évoluant
  assez fréquemment et liées à un groupe de travail
  restreint dans l’entreprise.
D- Cycle du vie d’un workflow:


Le cycle de vie d’un workflow, est décomposable en plusieurs
  phases:
     -Le cycle commence avec une analyse initiale des objectifs
 du projet, l’environnement de la future application de workflow
 et les structures organisationnelles.


    - Cette phase est suivie par une phase de conception du
 process, pendant laquelle l’ensemble de la structure de process
 est construit.
 D- cycle de vie d’un workflow:
     - Les modèles de workflow finis sont les pré-
requis à la phase d’implémentation du process.
Pendant cette phase, la solution de workflow est
intégrée avec les systèmes d’information
environnants.
     -Pendant la phase d’ordonnancement du
process, des instances individuelles du modèle de
workflow sont créées et coordonnées par le service
d’ordonnancement du workflow.
D- cycle de vie d’un workflow:

    -Parallèlement à la phase
d’ordonnancement ou d’établissement du
process se déroule la phase de contrôle ou
surveillance.. Cette phase d’évaluation
complète le cycle du workflow.
E- Le moteur de Workflow:

   Le moteur de workflow est le dispositif logiciel permettant
d'exécuter une ou plusieurs définitions de workflow. Par abus
de langage, on peut appeler ce dispositif logiciel tout
simplement "workflow".
   Le moteur de workflow est l'outil permettant de modéliser
et d'automatiser les processus métiers de l'entreprise. Là on
peut parler plus spécifiquement du Workflow en tant qu’objet
pouvant être décrit par un langage descriptif dans un fichier
informatique, qu’une application adaptée peut alors
interpréter et exécuter. Ainsi on peut automatiser un processus
de travail.
   E- Le moteur de Workflow:

     Les entreprises doivent donc faire leur choix parmi un
grand nombre de logiciels de workflow. Aucun produit ne
remplit toutes les conditions. Il est donc important que les
utilisateurs définissent leurs besoins spécifiques et leurs
objectifs principaux.

    Les principaux logiciels Workflow présents sur le marché
sont:
Logiciels   fabricants                            Avantage spécifique

 COSA       (Software-    Chaque procédure peut être divisée en segments comprenant diverses
Workflow       Ley)                                    activités.

Ensemble     (FileNet)      Une procédure comprenant 5 activités peut être définie en 5 à 10
                                                     minutes.




FlowMark      (IBM)          ce logiciel offre des possibilités de structuration pour données
                                                         illimitées.



 OPEN/      (Eastman        ce produit est plus adapté aux grandes installations de plusieurs
 Worflow    Software)                           centaines de travailleurs.



 Visual      (FileNet)     Son véritable atout est son outil orienté objet pour la définition de
 Workflo                                               procédures.



Staffware   (Staffware)   ce logiciel a pour particularité de permettre l'utilisation de terminaux
                                         en plus de Windows, des Macs ou de Java.


TeamWARE    (TeamWARE     ce logiciel offre d'importantes possibilités en matière de dynamisme,
   Flow        Group)          et permet de définir sans délai des procédures qui peuvent
E- Le moteur de Workflow:

Présentation de l’architecture du logiciel Lotus Domino Workflow:


      Le principe de l’architecture Domino, détient
l’avantage de pouvoir être accessible à l’aide d’un
navigateur web, sans avoir besoin de créer des liens
sur les postes utilisateurs vers les bases. Le serveur
hébergeant l’application possède de plus son propre
serveur SMTP qui s’occupe de la gestion des alertes et
des notifications des acteurs. Tous les intervenants
sont prévenus par mail de l’arrivée d’une nouvelle
tâche dans leur liste de travail.
Présentation d’un système flexible workflow:

Les Services d’un Système Flexible de Workflow sont:

   – GraphEditor application: pour permettre la définition,
     la modification dynamique et le suivi d’avancement
     d’un procédé..
   – Manager application: pour permettre le contrôle de
     procédés par des utilisateurs.
   – Interface pour le déploiement des applications.
              Architecture du Système flexible de Workflow:
                                                                                 Workflow
                             Server-Side     Server-Side       Server-Side
                                                                                 information
                             Presentation   Business Logic   Data Access Logic
              Client-Side
              Presentation

Browser                                                                                        MySQL




                                                                                               Postgres
Java Web
Start
application                    Struts



GraphEditor
application                                                                                     …




                                                                                 Hero
                                                                                 Database
         GraphEditor application:



Avec le GraphEditor, les utilisateurs d’un
projet peuvent définir de nouvelles
activités, effacer des activités existantes,
définir l’interconnexion entre les activités,
obtenir des informations du projet,
visualiser l’exécution des activités…
            GraphEditor application:



Créer    un   nouveau
projet par importation
des procédés existants.
           GraphEditor application:



Obtenir      la    liste
d’usuraires        d’un
projet ainsi que les
rôles    de     chaque
utilisateur.
Worklist d’utilisateur ou le Manager
Application:
           Page d’accueil et pages utilisateur:

Description
basique des
différents projets
existants dans le
système.
    Page d’accueil et pages utilisateur:


Accès à la page
personnelle de
l’utilisateur.
           Page d’accueil et pages utilisateur:


Visualisation
des activités qui
composent un
projet et des
relations entre
celles-ci.
            Page d’accueil et pages utilisateur:


Administrer la
liste des
utilisateurs qui
participent à
la définition et
exécution d’un
projet.
       Page d’accueil et pages utilisateur:


Présente
l’ Activité
susceptible
d’être
exécuté.
Page d’accueil et pages utilisateur:
     F- Standardisation:

      Il existe plusieurs Associations ou organismes liés à la standardisation du
    workflow dont les plus principaux sont:
   la WFMC(The Workflow management coalition): est une association internationale
    regroupant éditeurs, utilisateurs et analystes, dont la mission est de promouvoir et de
    développer l’utilisation de la gestion électronique de processus (workflow),
   la WARIA (Workflow And Reengineering International Association): est une
    association entre plusieurs sociétés qui a comme objectif principal la standardisation
    du Workflow.
   le BPMI (Business Process Managment Initiative): est un regroupement de plusieurs
    sociétés qui développent le BPM (Business Process Managment) et essaient de définir
    une norme avant de fabriquer un produit .
   L’ EAI (Entreprise Application Intégration): qui est un regroupement d’entreprises,
    l’EAI et les Web Services proposent deux solutions différentes mais déjà
    opérationnelles.
Les normes en vigueur, leur objet principal et l’organisme
ou la société de laquelle elles émanent :


       Norme               Objet principal         organisme ou société




      XPDL-XML       Process Definition Language          WfMC
       Wf-XML             Interopérabilité                WfMC
       WSFL          Web Services Flow Language            IBM
       XLANG          Web Services for Business         Microsoft
                          Process Design
       WSCL           Web Service Conversation             HP
                             Language
       WSCI           Web Service Choregraphy             BPMI
                             Interface
       BPML          Business Process Modelling           BPMI
                             Language
      BPEL4WS        Business Process Execution       IBM, Microsoft
                     Language for Web Services
G- Les domaines de l’entreprise intéressés par une application de workflow:


           Il y a plusieurs domaines dans l’entreprise qui peuvent être
      intéressés par une application workflow dont on peut citer:
           _ l’organisation,
           _la collaboration,
           _la production,
           _la gestion des ressources humaines,
           _La gestion de relation client…

           Le workflow est Adapté de plus en plus aux procédures bien
      définies à savoir:
       – Traitement des demandes de congé ou de mutation,
       – des lettres de réclamation des clients,
       – préparation du budget annuel,
       – préparation des instructions de demande de crédit,
       – Préparation des contrats avec les fournisseurs et partenaires…
H- Les grandes fonctions d’une application workflow :


    Fourniture des interfaces d’administration : le
     workflow permet à l’administrateur de l’application de
     gérer les descriptions de l’organisation, attribuer les
     droits aux participants, et produire les statistiques
     d’exploitation.
    Une représentation complète de l’organisation
     comprenant : les groupes, les acteurs, les rôles des
     acteurs dans l’organisation.
    Un outil d’analyse et de simulation des
     procédures avant leur mise en exploitation
    Planification des tâches
    Affectation de chaque tâche à l’acteur qui doit
     l’accomplir .
    H- Les grandes fonctions d’une application workflow :

    Tenir à jour pour chaque utilisateur une liste de
     tâches à accomplir .
    Intégrateur au service de l’utilisateur : il rend les
     informations et documents utiles à chaque tâche
     accessibles immédiatement par simple sélection des
     icônes qui les représentent à l’écran,

    Notification des retards à l’administrateur : car le
     workflow définit des contraintes de durée pour chaque
     tâche et procédure et à la création d’une procédure,
     des échéances sont arrêtées.

    Enregistrement pour chaque cas et chaque tâche
     de l’acteur exécutant et les dates et heures de création,
     activation, et fin.
I- Avantages d’une application de workflow :

   Amélioration de la productivité : gains de
    productivité réalisés par une application de workflow
    sont de 20 à 50% sur la part des tâches qu’elle
    automatise .

   Temps de réponse réduit : la réduction du temps de
    réponse entre la prise en compte de l’événement
    déclencheur d’un cas et son traitement complet est une
    des caractéristiques essentielles des applications de
    workflow.
        L’exemple suivant permet de présenter les gains
    que permet de réaliser une application de workflow en
    matière de temps de réalisation des tâches et de
    respect des délais par les participants:
I- Avantages d’une application de workflow :


   Information claire sur l’état d’avancement :
    l’application de workflow permet de renseigner
    avec précision sur l’état d’un cas.
                Exemple de workflow suivant permet
    de savoir l’état d’avancement de chaque tâche et
    les responsables des tâches en cours:
I- Avantages d’une application de workflow :

   Sécurité accrue : avec une application de workflow,
    c’est le système qui affecte les tâches aux participants..
   Maîtrise de la qualité et des coûts : une application de
    workflow enregistre systématiquement le journal de
    tous les événements qu’elle contrôle, avec la date et
    l’heure, la procédure et la tâche concernée et le
    participant actif. Des outils de traitement de ce journal
    fournissent des rapports de synthèse sur les coûts et
    délais de traitement des tâches et des procédures.
    J- Inconvénients du workflow:


   Inadapté si l’on n’est pas dans un contexte « procédural ».

   Analyse longue et difficile :car la création d'un Workflow nécessite
    une analyse du projet. Cette analyse est souvent longue et difficile.

   Contraintes imposées par le logiciel : L'utilisation d'un Workflow
    nécessite que tous les participants à un projet saisissent leur état
    d'avancement dans chacune des tâches qu'ils ont à effectuer. Ceci est
    très lourd et souvent les utilisateurs n'en voit pas la nécessité. Ils ne
    le font donc pas régulièrement et parfois ne le font pas du tout.
   Lors de l’utilisation de l’application, les utilisateurs peuvent
    rencontrer différents problèmes liés à leur matériel ou à un
    dysfonctionnement du workflow. Il est donc nécessaire de mettre en
    place un système d’assistance et de résolution de problèmes. (par
    exemple, des problèmes d’impression des documents du workflow à
    partir du navigateur web, ou bien des indisponibilités réseau.)
II- La conduite d’un projet de workflow:


          Un projet de workflow ressemble pour
  une part à un projet d’informatique. Il suppose
  une analyse détaillée des procédures à prendre
  en compte et implique parfois des
  développements qui font appel aux techniques
  de programmation les plus traditionnelles.
          Il ressemble aussi à un projet
  bureautique avec une importance toute
  particulière à donner aux aspects installation du
  réseau et des stations, formation des
  utilisateurs et organisation du travail en fonction
  du nouvel outil.
          Analyse du procédé (Détection, Analyse et Développement des procédures…)




        Définition du procédé (modélisation, conception des procédures…)




Service d’exécution du Workflow (Configuration de l’installation, Installation stations et réseau,
Formation ,Monitorat des utilisateurs ,Administration du système, contrôle du procédé…)




                                     Outils et applications (Interaction avec les utilisateurs
                                     et les applications).
 B- La modélisation d’un projet Workflow:

     Le choix de la méthode de modélisation est un
point important. En effet, elle permet de générer un
processus cible qui est la base de toute la suite du
projet. Une mauvaise définition des process par la
maîtrise d’ouvrage aura très certainement des
conséquences désastreuses en terme de budget et de
planning.
Exemple de modélisation de workflow qui définit le process cible:
C- Nécessité de la Communication:


    Un lancement d’une nouvelle application est
 toujours délicat. Il est nécessaire d’informer au
 plus tôt les utilisateurs de la date à laquelle les
 nouveaux outils qu’ils pourront utiliser seront
 disponibles.
D- Nécessité de la formation:
        La formation concerne les utilisateurs qui auront à utiliser
  l’application au quotidien. Elle constitue le deuxième volet de la conduite
  du changement. Nous discernons deux types de formation, une
  formation liée à l’usage de l’outil et une autre liée au comportement face
  à l’outil.
         1- Formation technique:

      Il s’agit de fournir aux utilisateurs les compétences de bases
  nécessaires à l’utilisation du système.

        2- Formation opérationnelle:

        On peut la voir comme une transmission de la capitalisation des
  expériences des experts métiers
E- Les outils d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et
financière d’un projet workflow:


          Afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle et
    financière de la solution de workflow, il faut:
   se concentrer sur les objectifs, dès le début de l’analyse en
    considérant beaucoup moins les habitudes de travail
    existantes. Il sera alors essentiel de prévoir une conduite du
    changement importante et ciblée ;
   utiliser une équipe multi-métiers pilote pour effectuer les
    premiers tests applicatifs et s’assurer que le projet
    correspond aux attentes des utilisateurs.
   assigner, autant que faire se peut, les tâches à des groupes
    d’utilisateurs polyvalents, ayant une bonne connaissance du
    process de bout en bout ;
   externaliser la maintenance, avec l’utilisation d’une tierce
    maintenance applicative.
III-Les spécificités des projets de workflow :
A- Les technologies :

         Une application de workflow fait appel à
   pratiquement toutes les technologies les plus
   récentes : réseau pour la circulation des cas,
   client/serveur pour le contrôle global des cas,
   bases de données pour la description de
   l’organisation et la maintenance de l’état des cas,
   messagerie électronique pour la notification des
   exceptions.
B- La relation du workflow avec la GED (gestion électronique des documents):



               Dès lors, que le workflow s’intéresse aux
        procédures de l’entreprise, il est le plus souvent associé à
        la gestion électronique des documents (GED) qui permet
        la circulation électronique des informations nécessaires
        au traitement des cas .

              L’exemple suivant permet de montrer la relation
        qui existe entre le workflow et la GED:
B- La relation du workflow avec la GED (gestion électronique des documents):



     Présentation de La solution Lotus Notes pour la messagerie :
             La solution Lotus Notes pour la messagerie est une
        application de gestion documentaire qui rassemble tous
        les documents et procédures utilisés dans les sites de
        travail d’une société. La création d’un document ou son
        changement de version est soumis à l’approbation de
        différents acteurs d’un workflow qui travaillent sur des
        sites différents. La structure de Notes convient
        parfaitement à ce type d’utilisation puisque chaque site
        possède son serveur sur lequel travaille les employés de
        l’usine, des réplications avec le serveur pivot met à jour
        la base documentaire.
Lotus Notes rassemble un nombre important de documents répartis sur plusieurs sites
(usines, entrepôts et siège) et plusieurs serveurs. Chaque serveur satellite réplique toutes
les heures avec le serveur pivot qui redistribue les documents selon des formules de
réplications adaptés aux types de documents.
III-Les spécificités des projets de workflow :

  C- La relation du workflow avec la technique du Groupware:
       Le Groupware peut jouer lui aussi un rôle similaire.
  Une application de Groupware peut ainsi faire appel à une
  procédure de workflow, par exemple, pour l’inscription dans
  un groupe d’un utilisateur..

  D- La relation du workflow avec Internet:
. Les fournisseurs de workflow ont bien compris l’opportunité
   qui s’ouvre à eux, les plus importants préparent déjà leurs
   versions Internet de leurs produits existants tandis que
   d’autres développent des solutions optimisées pour l’usage
   sur Internet d’application de workflow.
III- Exemple d’une entreprise adoptant le
workflow comme outil de travail :

        L’entreprise Lu France filiale du groupe DANONE
  et leader européen sur les marchés des biscuits céréaliers, de
  la panification, de la pâtisserie élaborée ainsi que celui des
  barres céréalières) a mis en place un workflow pour la
  gestion des lancements de lots promotionnels. Il s’agit d’une
  activité participant à la stratégie commerciale de l’entreprise
  qui s’insère dans la production routinière. Les résultats
  obtenus ont été comparés aux objectifs visés. Le premier
  process du workflow implémenté a été un succès. Il a permis
  la construction de tableaux de bord et la mise en place d’une
  procédure clairement définie pour gérer la validation des
  nouveaux lots.
IV- Exemple d’une entreprises adoptant le
workflow comme outil de travail :
    Nous présentons ici quelques process extraits de workflow
    utilisés actuellement chez LU France. Il s’agit
    essentiellement de :
      workflow de validation ou de validation de nouveaux
    lots promotionnels : un acteur initie le workflow en lançant
    un dossier qui va être validé ou non à chacune des étapes
    pendant lesquelles les divers intervenants pourront faire des
    remarques pour justifier leur choix.
      Workflow Factures fournisseurs : les factures papier sont
    scannées et validées dans un workflow spécifique. A la fin
    du workflow, la facture est archivée dans une application
    dédiée, Alchemy.
Conclusion :
     Les moteurs de workflow utilisent les techniques les plus
 modernes (réseaux, base de donnée, bureautique, interfaces homme
 machine, technologies objet) tout en exploitant au mieux les
 applications existantes pour faire à l’entreprise un bon en avant
 dans l’exploitation des outils modernes de traitement de
 l’information au profit d’une meilleure productivité et d’une
 qualité de service accrue. Ces retours ne se matérialiseront
 pourtant que si tout l’effort de préparation est correctement
 orienté pour tenir compte des objectifs de l’entreprise et si la
 conduite du projet est centrée sur le suivi des progrès et leur
 recentrage sur les cibles critiques.
Webographie:
   http ://www.wfmc.org/.
   www.lotus.com/world/france.nsf/aui/MDIA-4RREBG, 2000.
   www.w4global.com/.
   www.lotus.com/world/france.nsf
   www.Workflow&Bonita.com\Accueil.htm
   www.wikipédia.org
   www.commentcamarche.fr
   www.abclexique.com
   www.Supinfo .com.
   www.journaldunet.com
   www. PROFESSIONNELLE DES SYSTEMES INFORMATIQUES ET LOGICI. Htm
   www.wngs.com/downloads/wf_prod_entr.pdf.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:207
posted:11/11/2011
language:French
pages:65