Guide de lutilisateur de lUtilitaire RAID

Document Sample
Guide  de  lutilisateur  de  lUtilitaire  RAID Powered By Docstoc
					Utilitaire
RAID Guide
de
l’utilisateur
Instructions
de
configuration
de
volumes
 RAID
sur
un
ordinateur
avec
une
carte
 RAID
Mac
Pro
ou
une
carte
Xserve
RAID.




1

Table
des
matières

3 3 3 4 6 7 8 9 9 10 10 14 14 15 16

Guide
de
l’utilisateur
de
l’Utilitaire
RAID Installation
du
logiciel
RAID Exécution
de
l’Utilitaire
RAID Configuration
de
volumes
RAID Migration
d’un
volume
existant
vers
un
volume
RAID Création
d’un
ensemble
RAID Création
d’un
volume Configuration
d’un
disque
de
réserve Rétablissement
d’un
disque
de
réserve Suppression
d’un
volume
ou
d’un
ensemble
RAID Résolution
de
problèmes Utilisation
de
la
ligne
de
commande À
propos
des
niveaux
RAID Utilisation
de
disques
JBOD
autres
que
RAID Exemples
de
configuration

2

1

Guide
de
l’utilisateur
 de
l’Utilitaire
RAID

Ce
guide
explique
la
configuration
de
volumes
RAID
à
l’aide
 de
l’application
Utilitaire
RAID
sur
un
ordinateur
avec
une
carte
 RAID
Mac
Pro
ou
une
carte
Xserve
RAID.
Avec
une
carte
RAID
Mac
Pro
ou
une
carte
Xserve
RAID
installée
sur
votre
ordinateur,
 l’Utilitaire
RAID
vous
permet
de
transformer
les
disques
internes
de
votre
ordinateur
 en
volumes
de
stockage
basés
sur
des
systèmes
RAID
(réseau
redondant
de
disques
 indépendants)
qui
améliorent
les
performances
et
protègent
vos
données.

Installation
du
logiciel
RAID
Si
votre
ordinateur
possédait
déjà
une
carte
RAID
au
moment
de
l’achat,
le
logiciel
RAID
 est
déjà
installé
sur
votre
disque
de
démarrage
et
l’Utilitaire
RAID
se
trouve
dans
 /Applications/Utilitaires/.
L’Utilitaire
RAID
est
également
disponible
à
partir
du
menu
 Utilitaires
lorsque
vous
démarrez
votre
ordinateur
à
l’aide
du
disque
d’installation
de
 Mac
OS
X
fourni
avec
l’ordinateur.

Exécution
de
l’Utilitaire
RAID
L’application
Utilitaire
RAID
est
située
dans
/Applications/Utilitaires/.
Vous
pouvez
l’y
ouvrir
 à
tout
moment
afin
de
vérifier
l’état
des
composants
RAID
de
votre
ordinateur. Vous
pouvez
également
exécuter
l’Utilitaire
RAID
à
partir
du
programme
d’installation
 lorsque
vous
démarrez
votre
ordinateur
à
l’aide
du
disque
d’installation
de
Mac
OS
X
 ou
Mac
OS
X
Server
fourni.
Sélectionnez
Utilitaires
>
Utilitaire
RAID
au
sein
du
programme
 d’installation. Remarque
:

si
vous
comptez
réaliser
des
tâches
de
configuration
qui
affectent
le
disque
 de
démarrage
de
l’ordinateur
(comme
la
migration
du
disque
de
démarrage
ou
sa
réutilisation
pour
créer
des
volumes
ou
des
ensembles
RAID),
vous
devez
démarrer
l’ordinateur
 à
partir
du
disque
d’installation
fourni
avec
celui-ci
ou
à
partir
d’un
disque
externe
sur
 lequel
vous
avez
installé
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
Server
à
l’aide
du
disque
d’installation.








3




Fenêtre
Utilitaire
RAID
Affichage
 ou
masquage
 de
la
barre
 d’outils État
RAID
général Éléments
 appartenant
 au
composant
 sélectionné

Composants
de
votre configuration
RAID

État
de la
batterie
RAID

Configuration
de
volumes
RAID
Il
existe
deux
manières
principales
de
configurer
des
volumes
RAID
: Â faire
migrer
un
volume
de
démarrage
existant
; Â configurer
manuellement
des
volumes
et
des
ensembles
RAID. Pour
obtenir
des
exemples-types
de
configurations,
voir
«
Exemples
de
configuration
»
 à
la
page
16.

Migration
d’un
volume
de
démarrage
existant
La
manière
la
plus
simple
de
configurer
des
volumes
RAID
sur
un
nouvel
ordinateur
est
 d’utiliser
la
commande
«
Migration
de
l’ensemble
RAID
»
pour
convertir,
en
une
seule
étape,
 le
volume
de
démarrage
existant
ainsi
que
d’autres
disques
vides
de
l’ordinateur
en
un
ou
 deux
volumes
RAID.
Lorsque
vous
faites
migrer
votre
volume
de
démarrage
existant,
vous
 n’avez
pas
besoin
de
réinstaller
le
système
d’exploitation. Remarque
:

vous
pouvez
uniquement
faire
migrer
un
volume
basé
sur
un
ensemble
 RAID
JBOD
amélioré.
Si
votre
ordinateur
possédait
déjà
une
carte
RAID
au
moment
 de
l’achat,
le
volume
de
démarrage
est
configuré
de
cette
manière. Pour
faire
migrer
vos
disques
vers
un
ou
deux
volumes
RAID
: m Suivez
les
instructions
de
la
rubrique
«
Migration
d’un
volume
existant
vers
un
volume
 RAID
»
à
la
page
6.

4




Configuration
manuelle
de
volumes
et
d’ensembles
RAID
Si
vous
voulez
créer
plus
de
deux
volumes
ou
avoir
plus
de
contrôle
sur
la
configuration
 des
volumes
et
des
ensembles
RAID
et
que
la
réinstallation
de
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
 Server
ne
vous
pose
pas
de
problème,
vous
pouvez
utiliser
les
commandes
Créer
l’ensemble
RAID
et
Créer
le
volume
afin
de
configurer
votre
stockage
RAID. Pour
configurer
manuellement
des
volumes
et
des
ensembles
RAID
: 1 démarrez
l’ordinateur
à
l’aide
du
disque
d’installation
de
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
Server
 fourni
avec
celui-ci. 2 À
l’ouverture
du
programme
d’installation,
choisissez
votre
langue
et
cliquez
sur
le
bouton
Suivant
pour
afficher
le
menu
Utilitaires
dans
la
barre
des
menus
en
haut
de
l’écran. 3 Sélectionnez
Utilitaires
>
Utilitaire
RAID. 4 Dans
l’Utilitaire
RAID,
utilisez
les
commandes
Créer
l’ensemble
RAID
et
Créer
le
volume
 afin
de
créer
vos
volumes
RAID. Pour
obtenir
des
informations,
voir
«
Création
d’un
ensemble
RAID
»
à
la
page
7
et
 «
Création
d’un
volume
»
à
la
page
8. 5 Une
fois
vos
volumes
créés,
quittez
l’Utilitaire
RAID. 6 Suivez
les
instructions
à
l’écran
du
programme
d’installation
pour
installer
Mac
OS
X
 ou
Mac
OS
X
Server
sur
un
des
nouveaux
volumes
RAID,
puis
redémarrez
l’ordinateur.




5




Migration
d’un
volume
existant
vers
un
volume
RAID
Si
votre
ordinateur
possédait
déjà
une
carte
RAID
au
moment
de
l’achat,
le
volume
de
 démarrage
est
configuré
comme
ensemble
RAID
JBOD
amélioré
monodisque.
Vous
pouvez
convertir
en
une
seule
étape
cet
ensemble
RAID
ainsi
qu’un,
deux
ou
trois
disques
 vides
en
volume
RAID
à
l’aide
de
la
commande
«
Migration
de
l’ensemble
RAID
».
Tous
les
 fichiers
situés
sur
le
disque
unique
d’origine
sont
déplacés
vers
le
nouveau
volume
RAID.
 Les
fichiers
situés
sur
les
disques
supplémentaires
sont
effacés.

Pour
effectuer
la
migration
vers
un
volume
RAID
: 1 Démarrez
l’ordinateur
à
l’aide
du
disque
d’installation
de
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
Server
 fourni
avec
celui-ci. 2 À
l’ouverture
du
programme
d’installation,
choisissez
votre
langue
et
cliquez
sur
le
bouton
 Suivant
pour
afficher
le
menu
Utilitaires
en
haut
de
l’écran. 3 Sélectionnez
Utilitaires
>
Utilitaire
RAID. 4 Sélectionnez
l’ensemble
RAID
existant
(sur
lequel
se
trouve
votre
volume
de
démarrage
 actuel)
dans
la
colonne
de
gauche
de
la
fenêtre
Utilitaire
RAID. 5 Cliquez
sur
«
Migration
de
l’ensemble
RAID
»
dans
la
barre
d’outils. 6 Choisissez
le
type
de
volume
RAID
que
vous
souhaitez
créer. Protection
optimale
:
fait
migrer
votre
système
vers
un
volume
RAID
basé
soit
sur
le
 niveau
RAID
1,
soit
sur
le
niveau
RAID
5,
en
fonction
du
nombre
de
disques
disponibles. Performance
maximale
:
crée
un
volume
basé
sur
le
niveau
RAID
0.

6


 7 Choisissez
les
disques
supplémentaires
à
inclure
dans
le
volume. 8 Dans
Options,
choisissez
si
vous
voulez
utiliser
l’espace
des
disques
supplémentaires
 pour
créer
un
deuxième
volume
ou
si
vous
préférez
laisser
l’espace
supplémentaire
 libre
afin
de
créer
d’autres
volumes
par
la
suite. Créer
un
volume
de
capacité
supérieure
:
crée
un
doublon
RAID
du
volume
de
démarrage
d’origine
et
un
deuxième
volume
RAID
avec
tout
l’espace
restant
disponible
sur
 l’ensemble
RAID
de
base.
Vous
obtenez
deux
volumes
dans
le
Finder
:
un
volume
de
 démarrage
et
un
volume
de
données
vide. Si
vous
ne
sélectionnez
pas
cette
option,
l’Utilitaire
RAID
crée
un
seul
doublon
RAID
 du
volume
de
démarrage
d’origine
et
laisse
l’espace
restant
sur
l’ensemble
RAID
libre
 pour
que
vous
puissiez
y
créer
d’autres
volumes
lorsque
vous
le
souhaitez. 9 Cliquez
sur
Faire
migrer. 10 Lorsque
le
processus
de
migration
est
terminé,
quittez
l’Utilitaire
RAID. 11 Quittez
le
programme
d’installation
et
redémarrez
l’ordinateur.

Création
d’un
ensemble
RAID
Avant
de
créer
un
volume
RAID,
vous
devez
associer
les
disques
physiques
en
une
unité
 de
disque
logique
appelée
ensemble
RAID. Le
nombre
de
disques
nécessaires
à
la
création
d’un
ensemble
RAID
dépend
du
niveau
 RAID
désiré.
Vous
pouvez
utiliser
un
seul
disque
pour
créer
un
ensemble
JBOD
amélioré,
 deux
pour
créer
un
ensemble
RAID
0
ou
RAID
1,
trois
ou
quatre
pour
créer
un
ensemble
 RAID
0
ou
RAID
5,
ou
quatre
pour
créer
un
ensemble
RAID
0+1.




7


 Pour
créer
un
ensemble
RAID
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID
et
cliquez
sur
Créer
l’ensemble
RAID. 2 Dans
la
zone
de
dialogue
qui
s’affiche,
choisissez
le
niveau
RAID
désiré. Les
niveaux
RAID
disponibles
dépendent
du
nombre
de
disques
que
vous
choisissez.
 Si
le
niveau
RAID
que
vous
cherchez
à
utiliser
n’est
pas
activé,
essayez
de
sélectionner
 des
disques
supplémentaires. 3 Sélectionnez
les
disques
à
inclure
dans
l’ensemble. 4 Sélectionnez
les
options
à
appliquer
à
l’ensemble. Utilisez
les
disques
non
assignés
comme
disques
de
réserve
:
réserve
tout
disque
non
sélectionné
pour
l’ensemble
RAID
comme
disque
de
réserve
qui
sera
utilisé
en
cas
de
panne
 d’un
des
disques
de
l’ensemble.
Vous
ne
pouvez
pas
assigner
un
disque
de
réserve
à
un
 ensemble
RAID
0
ou
JBOD
amélioré. 5 Cliquez
sur
Créer. Pour
obtenir
des
informations
sur
les
niveaux
RAID,
voir
«
À
propos
des
niveaux
RAID
»
 à
la
page
14.

Création
d’un
volume
Pour
créer
un
volume
RAID,
utilisez
l’Utilitaire
RAID
pour
formater
l’espace
disponible
 sur
un
ensemble
RAID.

8


 Pour
créer
un
volume
: 1 Dans
l’Utilitaire
RAID,
sélectionnez
un
ensemble
RAID
dans
la
colonne
de
gauche,
 puis
cliquez
sur
Créer
le
volume. 2 Saisissez
le
nom
à
donner
au
volume. 3 Choisissez
un
format
de
volume
à
partir
du
menu
local. Si
vous
ne
savez
pas
quel
format
utiliser,
choisissez
Mac
OS
X
étendu
(journalisé). 4 Saisissez
la
capacité
à
donner
au
volume. La
capacité
est
définie
initialement
sur
celle
de
l’ensemble
RAID
de
base
mais
vous
pouvez
 saisir
une
capacité
moindre
et
conserver
l’espace
restant
pour
créer
d’autres
volumes. 5 Cliquez
sur
Créer
le
volume. Vous
pouvez
utiliser
le
volume
dès
que
son
icône
apparaît
dans
le
Finder.
Les
performances
 maximales
de
lecture
et
d’écriture
ne
sont
toutefois
disponibles
que
lorsque
le
volume
est
 complètement
initialisé.
Jusqu’à
ce
qu’il
soit
initialisé,
l’icône
d’état
du
volume
dans
l’Utilitaire
RAID
reste
jaune.
La
durée
d’initialisation
dépend
du
niveau
RAID
de
l’ensemble
RAID
 de
base.
Pour
en
connaître
la
progression,
cliquez
sur
Tâches
dans
la
colonne
de
gauche
de
 la
fenêtre
Utilitaire
RAID.

Configuration
d’un
disque
de
réserve
Vous
pouvez
configurer
indépendamment
un
disque
non
assigné
comme
disque
de
 réserve
global.
Si
un
des
disques
d’un
ensemble
RAID
tombe
en
panne,
le
disque
de
réserve
 est
alors
automatiquement
intégré
à
l’ensemble
pour
remplacer
le
disque
tombé
en
panne.
 Seuls
les
ensembles
RAID
1,
RAID
0+1
et
RAID
5
peuvent
bénéficier
de
disques
de
réserve. Pour
configurer
un
disque
de
réserve
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID. 2 Sélectionnez,
dans
la
colonne
de
gauche,
le
disque
à
utiliser
comme
disque
de
réserve. 3 Sélectionnez
RAID
>
Utiliser
comme
disque
de
réserve. Vous
pouvez
également
assigner
comme
disques
de
réserve
des
disques
non
utilisés.
Pour
 cela,
sélectionnez
l’option
«
Utiliser
les
disques
non
assignés
comme
disques
de
réserve
»
 lorsque
vous
créez
un
ensemble
à
l’aide
de
la
commande
Créer
l’ensemble
RAID.

Rétablissement
d’un
disque
de
réserve
Vous
pouvez
utiliser
la
commande
«
Rétablir
le
disque
de
réserve
»
pour
qu’un
disque
 de
réserve
redevienne
disponible
pour
créer
des
ensembles
RAID. Pour
rétablir
un
disque
de
réserve
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID. 2 Sélectionnez
le
disque
dans
la
colonne
de
gauche. 3 Choisissez
RAID
>
Rétablir
le
disque
de
réserve.

 9




Suppression
d’un
volume
ou
d’un
ensemble
RAID
Comme
premier
pas
dans
la
modification
de
la
configuration
de
votre
RAID,
vous
pouvez
 supprimer
un
volume
existant
ou
un
ensemble
RAID
afin
de
libérer
les
disques
nécessaires
 pour
la
création
d’un
volume
ou
d’un
ensemble
RAID. Remarque
:

pour
supprimer
le
volume
de
démarrage
de
l’ordinateur
ou
l’ensemble
RAID
 sur
lequel
est
basé
le
volume
de
démarrage,
vous
devez
d’abord
démarrer
l’ordinateur
 à
partir
d’un
autre
disque
sur
lequel
le
logiciel
RAID
est
installé,
tel
que
: Â le
disque
d’installation
de
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
Server
fourni
avec
votre
ordinateur
; Â ou
à
partir
d’un
disque
externe
sur
lequel
vous
avez
installé
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
 Server
à
l’aide
du
disque
d’installation
fourni
avec
celui-ci. Important
:

lorsque
vous
supprimez
un
ensemble
RAID,
tous
les
volumes
basés
sur
 celui-ci
sont
également
supprimés. Pour
supprimer
un
volume
ou
un
ensemble
RAID
: 1 ouvrez
l’Utilitaire
RAID
et
choisissez
le
volume
ou
l’ensemble
RAID
dans
la
colonne
 de
gauche. 2 Cliquez
sur
Supprimer
le
volume
ou
Supprimer
l’ensemble
RAID.

Résolution
de
problèmes
Les
paragraphes
suivants
vous
permettent
d’identifier
et
de
résoudre
les
problèmes
 que
vous
rencontrez
avec
vos
volumes
RAID.

Vérification
de
l’état
des
composants
RAID
L’Utilitaire
RAID
vous
permet
de
vérifier
l’état
de
la
carte
RAID,
de
sa
batterie,
de
vos
volumes
RAID
ainsi
que
des
disques
et
des
ensembles
RAID
sur
lesquels
ils
sont
construits.

État
général

Cliquez
pour
effacer
 l’événement Liste
des
événements

10


 Pour
vérifier
l’état
d’un
composant
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID. 2 Cliquez
sur
un
des
éléments
de
la
liste
des
composants
située
dans
la
partie
gauche
 de
la
fenêtre. Vous
pouvez
également
vérifier
l’état
des
composants
RAID
grâce
aux
Informations
Système.
Choisissez
«
À
propos
de
ce
Mac
»
dans
le
menu
Pomme,
puis
cliquez
sur
Plus
d’infos.
 Sélectionnez
ensuite
Matériel
RAID
sous
Matériel
dans
la
liste
du
contenu.
Les
Informations
 Système
sont
également
disponibles
dans
/Applications/Utilitaires/. Les
informations
d’état
SMART
(Self-Monitoring,
Analysis,
and
Reporting
Technology)
 sur
les
disques
sont
disponibles
uniquement
pour
les
disques
SATA.

Affichage
des
messages
d’événements
L’Utilitaire
RAID
élabore
une
liste
des
événements
liés
à
l’état
actuel
de
la
carte
RAID,
 des
volumes
RAID
et
de
leurs
composants. Pour
afficher
les
événements
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID. 2 Cliquez
sur
État,
sous
Contrôleur,
dans
la
liste
située
dans
la
partie
gauche
de
la
fenêtre. Pour
effacer
un
événement,
cliquez
sur
le
bouton
correspondant
dans
la
colonne
Effacer.

Vérification
d’un
ensemble
RAID
Vous
pouvez
utiliser
la
commande
Vérifier
l’ensemble
RAID
pour
confirmer
que
les
données
 stockées
sur
un
volume
RAID
1,
RAID
0+1
ou
RAID
5
sont
protégées. Les
performances
de
l’ensemble
RAID
et
de
tout
volume
basé
sur
celui-ci
sont
moindres
 pendant
la
vérification. Pour
vérifier
un
ensemble
RAID
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID. 2 Sélectionnez
l’ensemble
RAID
dans
la
liste
située
dans
la
partie
gauche
de
la
fenêtre. 3 Cliquez
sur
Vérifier
l’ensemble
RAID. Si
le
processus
de
vérification
signale
des
problèmes,
vous
pouvez
utiliser
la
commande
$ raidutil modify volume --rewrite

dans
Terminal
pour
recréer
les
informations
de
protection
des
données
du
volume.
 Pour
obtenir
des
informations,
voir
la
page
man
de
raidutil
ou
taper
raidutil
à
 la
ligne
de
commande.




11




Si
les
mémoires
cache
d’écriture
sont
désactivées
Il
se
peut
que
la
batterie
de
sauvegarde
de
la
carte
RAID
ne
soit
pas
complètement
chargée.
Pour
protéger
vos
données,
la
carte
RAID
désactive
automatiquement
les
mémoires
 cache
d’écriture
lorsque
la
batterie
n’est
pas
complètement
chargée.
Tous
les
trois
mois,
 la
carte
RAID
renouvelle
la
batterie
en
la
déchargeant
et
en
la
rechargeant
complètement.

Si
la
batterie
n’est
pas
complètement
chargée
Tous
les
trois
mois,
la
carte
RAID
renouvelle
automatiquement
sa
batterie
en
la
déchargeant
et
en
la
rechargeant
complètement.
Pendant
le
cycle
de
renouvellement,
il
se
peut
 qu’une
alerte
apparaisse
pour
vous
signaler
que
la
réserve
de
batterie
de
72
heures
est
 indisponible.
Il
se
peut
également
que
l’état
du
contrôleur
indique
que
les
mémoires
 cache
d’écriture
sont
désactivées.
Les
performances
peuvent
être
moindres
au
cours
de
 ce
processus
mais
elles
retrouvent
leur
niveau
habituel
une
fois
la
batterie
rechargée. Pour
vérifier
l’état
de
la
batterie
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID. 2 Cliquez
sur
État
dans
la
colonne
de
gauche. L’icône
en
bas
à
gauche
de
la
fenêtre
Utilitaire
RAID
indique
également
l’état
actuel
 de
la
batterie.

Si
un
volume
est
détérioré
Un
volume
détérioré
n’offre
pas
ses
performances
optimales
ou
ne
garantit
plus
forcément
 la
protection
des
données
qu’il
contient.
Toutes
les
données
présentes
sur
un
volume
détérioré
sont
disponibles
mais
les
données
sont
perdues
en
cas
de
panne
d’un
disque.
L’état
 d’un
volume
est
répertorié
comme
détérioré
: Â Lors
de
la
création
du
volume.
Ce
phénomène
est
normal
et
l’état
du
volume
passe
 de
détérioré
à
bon
dès
que
l’initialisation
est
terminée. Â En
cas
de
panne
d’un
disque
de
l’ensemble
RAID
1,
RAID
5
ou
RAID
0+1
sur
lequel
est
 basé
le
volume.
Le
volume
reste
détérioré
jusqu’au
remplacement
du
disque
défectueux
ou
jusqu’à
ce
qu’un
disque
de
réserve
disponible
soit
intégré
à
l’ensemble
RAID.
 Â Lors
de
la
récupération
de
l’ensemble
RAID
sur
lequel
est
basé
le
volume
après
la
 redondance
d’une
perte
de
données.
L’état
du
volume
passe
de
détérioré
à
bon
 dès
que
le
processus
de
récupération
est
terminé.

12




Si
un
disque
tombe
en
panne
Si
un
volume
ou
un
ensemble
RAID
se
détériore
car
un
disque
tombe
en
panne,
 vous
pouvez
utiliser
l’Utilitaire
RAID
pour
identifier
le
disque
à
remplacer. Remarque
:

si
votre
configuration
RAID
comporte
un
disque
de
réserve,
celui-ci
est
 automatiquement
intégré
à
l’ensemble
RAID
qui
passe
alors
de
détérioré
à
bon
dès
 que
le
processus
de
récupération
est
terminé.
S’il
n’y
a
pas
de
disque
de
réserve,
l’ensemble
restera
détérioré
jusqu’à
ce
que
vous
remplaciez
le
disque
en
panne.
De
plus,
si
un
 deuxième
disque
tombe
en
panne
avant
le
remplacement
du
premier,
il
se
peut
que
 vous
perdiez
des
données. Pour
remplacer
un
disque
tombé
en
panne
: 1 Ouvrez
l’Utilitaire
RAID,
sélectionnez
le
volume
ou
l’ensemble
RAID
affichant
un
indicateur
 d’état
de
problème
et
recherchez
une
baie
avec
un
indicateur
d’état
rouge. Le
numéro
des
baies
dans
l’Utilitaire
RAID
correspond
aux
baies
numérotées
de
votre
 Mac
Pro
ou
Xserve. 2 Remplacez
le
module
de
disque
défectueux. 3 Utilisez
la
commande
«
Utiliser
comme
disque
de
réserve
»
pour
configurer
le
nouveau
 disque
comme
disque
de
réserve
global. Si
aucun
disque
de
réserve
n’était
disponible
lorsque
le
disque
d’origine
est
tombé
en
 panne,
la
carte
RAID
utilise
immédiatement
le
nouveau
disque
de
réserve
pour
reconstruire
les
volumes
et
ensembles
RAID
affectés.
Si
un
disque
de
réserve
était
disponible
 au
moment
de
la
panne,
celui-ci
est
déjà
intégré
à
l’ensemble
RAID
affecté
et
le
nouveau
 disque
de
réserve
reste
disponible
jusqu’à
ce
qu’il
soit
utilisé.

Si
l’état
SMART
est
répertorié
comme
Non
géré
Les
informations
d’état
SMART
(Self-Monitoring,
Analysis,
and
Reporting
Technology)
 sur
les
disques
sont
disponibles
uniquement
pour
les
disques
SATA.
Si
vous
utilisez
des
 disques
SAS,
les
informations
sur
le
disque
dans
l’Utilitaire
RAID
indiquent
que
SMART
 n’est
pas
pris
en
charge.

Visualisation
de
l’historique
système
RAID
Si
vous
rencontrez
des
problèmes
avec
votre
configuration
RAID,
vous
pouvez
consulter
les
 diagnostics
dans
l’historique
RAID
pour
obtenir
plus
d’informations.
La
carte
RAID
et
le
logiciel
associé
enregistrent
l’état
et
les
diagnostics
dans
/Bibliothèque/Logs/CoreRAID.log. Pour
visualiser
l’historique
RAID
: 1 Ouvrez
l’application
Console
(dans
/Applications/Utilitaires/). 2 Cliquez
sur
Historiques
dans
la
barre
d’outils. 3 Choisissez
/Bibliothèque/Logs/CoreRAID.log
dans
la
liste
située
à
gauche.




13




Utilisation
de
la
ligne
de
commande
Vous
pouvez
également
configurer
et
gérer
votre
carte
RAID
à
partir
de
la
ligne
 de
commande
à
l’aide
de
la
commande
raidutil.
Pour
obtenir
des
informations,
 voir
la
page
man
de
raidutil
ou
taper
raidutil
à
la
ligne
de
commande.

À
propos
des
niveaux
RAID
L’Utilitaire
RAID
vous
permet
de
configurer
des
ensembles
RAID
basés
sur
les
niveaux
 RAID
suivants
: Â JBOD
amélioré Â RAID
0
(entrelacement) Â RAID
1
(mise
en
miroir) Â RAID
0+1
(mise
en
miroir
d’une
paire
entrelacée) Â RAID
5
(entrelacement
à
parité
distribuée)

JBOD
amélioré
À
l’aide
de
JBOD
amélioré,
vous
pouvez
créer
un
ensemble
RAID
avec
un
seul
disque.
 L’ensemble
RAID
créé
n’atteint
ni
les
performances
ni
le
niveau
de
protection
des
données
des
autres
niveaux
RAID
mais
il
bénéficie
de
la
mise
en
mémoire
cache
et
de
la
 copie
de
sauvegarde
de
la
batterie
fournies
par
la
carte
RAID.
Vous
pouvez
également
 faire
migrer
un
ensemble
JBOD
amélioré
vers
d’autres
ensembles
RAID
ou
le
déplacer
 vers
un
autre
ordinateur
avec
une
carte
Xserve
RAID
ou
Mac
Pro
installée.

RAID
0
RAID
0
offre
des
performances
accrues
mais
pas
de
protection
des
données.
Les
blocs
 de
données
sont
distribués
à
travers
tous
les
disques
de
l’ensemble
RAID
au
cours
d’un
 processus
appelé
entrelacement.
Ceci
permet
d’obtenir
de
meilleures
performances
car
 le
contenu
des
fichiers
se
déplace
en
parallèle
depuis
et
vers
les
disques
individuels
de
 l’ensemble.
RAID
0
offre
également
le
plus
d’espace
disque
utilisable.
Presque
tout
l’espace
 des
disques
est
disponible
pour
les
données
utilisateur.
Vous
pouvez
créer
un
ensemble
 RAID
0
avec
deux,
trois
ou
quatre
disques.

RAID
1
RAID
1
protège
les
données
contre
la
panne
d’un
disque
et
permet
d’améliorer
les
performances
de
lecture.
Les
données
sont
protégées
en
dupliquant
le
contenu
de
chaque
disque
sur
un
deuxième
disque
de
l’ensemble.
Ce
processus
est
appelé
mise
en
miroir.
En
 raison
de
la
duplication,
un
volume
basé
sur
un
ensemble
RAID
1
ne
peut
pas
dépasser
 la
moitié
de
l’espace
total
disponible
sur
les
disques
de
l’ensemble.
Vous
pouvez
créer
un
 ensemble
RAID
1
avec
deux,
trois
ou
quatre
disques.

14




RAID
0+1
RAID
0+1
conjugue
les
performances
de
RAID
0
et
la
protection
des
données
de
RAID
1
 en
mettant
un
ensemble
entrelacé
en
miroir
sur
une
deuxième
paire
de
disques.
Étant
 donné
que
la
mise
en
miroir
duplique
toutes
les
données,
ce
niveau
offre
moins
d’espace
 disque
disponible
que
RAID
5.
L’espace
utilisable
correspond
à
la
moitié
de
l’espace
total
 disponible
sur
les
disques
de
l’ensemble.
Il
vous
faut
quatre
disques
pour
créer
un
 ensemble
RAID
0+1.

RAID
5
RAID
5
représente
un
compromis
entre
les
performances
de
RAID
0
et
la
protection
des
 données
de
RAID
1.
Les
performances
sont
améliorées
en
entrelaçant
les
données
à
travers
les
disques
de
l’ensemble.
La
protection
des
données
est
offerte
grâce
aux
données
 de
parité
distribuées
à
travers
les
disques.
Les
données
peuvent
être
récupérées
en
cas
de
 panne
d’un
des
disques
individuels.
RAID
5
vous
offre
plus
d’espace
utilisable
que
RAID
1.
 RAID
5
nécessite
seulement
l’équivalent
d’un
disque
en
espace
afin
de
stocker
les
données
de
parité.
Vous
pouvez
créer
un
ensemble
RAID
5
avec
trois
ou
quatre
disques.

Utilisation
de
disques
JBOD
autres
que
RAID
Les
disques
ne
faisant
pas
partie
de
l’environnement
RAID
sont
appelés
disques
JBOD
 (Just
a
Bunch
Of
Disks).
Si
vous
installez
un
nouveau
disque
ou
un
disque
provenant
 d’un
ordinateur
sans
carte
RAID,
celui-ci
est
considéré
comme
un
disque
JBOD
et
une
 zone
de
dialogue
s’affiche
pour
vous
demander
comment
procéder.

Ouvrir
l’Utilitaire
de
disque
:
ouvre
l’Utilitaire
de
disque
pour
que
vous
puissiez
effacer
 ou
segmenter
le
disque
et
l’utiliser
dans
le
Finder
comme
tout
autre
disque.
Le
disque
 JBOD
créé
est
également
accessible
sur
un
ordinateur
sans
carte
RAID. Ignorer
:
permet
à
un
disque
formaté
d’apparaître
dans
le
Finder
avec
ses
données
intactes.




15


 Ouvrir
l’Utilitaire
RAID
:
ouvre
l’Utilitaire
RAID
pour
que
vous
puissiez
créer
un
ensemble
 RAID
ou
un
disque
de
réserve
avec
le
disque.
Le
disque
apparaît
dans
l’Utilitaire
RAID
 avec
l’état
JBOD.


L’état
d’un
 disque
 non-RAID
 est
indiqué
 comme
JBOD

Exemples
de
configuration
Les
exemples
qui
suivent
présentent
certaines
manières
courantes
de
configurer
des
 volumes
RAID.

Migration
vers
un
seul
volume
RAID
Il
s’agit
de
la
manière
la
plus
simple
de
configurer
un
volume
RAID
sur
un
nouvel
ordinateur.
Il
n’est
pas
nécessaire
de
réinstaller
le
système
d’exploitation
ni
de
restaurer
les
 fichiers
existant
sur
le
disque
de
démarrage
de
l’ordinateur.
Le
processus
de
migration
 prend
toutefois
un
certain
temps
et
vous
ne
pouvez
utiliser
le
nouveau
volume
qu’une
 fois
le
processus
terminé. L’exemple
présent
part
du
principe
que
vous
avez
acheté
un
ordinateur
avec
une
carte
 RAID
et
quatre
disques
de
500
Go.
L’ordinateur
est
fourni
avec
le
système
d’exploitation
 sur
le
premier
disque. Avec
quatre
disques,
vous
pouvez
faire
migrer
le
volume
de
démarrage
existant
vers
un
 volume
RAID
basé
sur
un
système
RAID
0,
RAID
1,
RAID
5
ou
RAID
0+1.
Pour
obtenir
la
 meilleure
combinaison
en
termes
de
performances,
de
protection
et
de
capacité,
vous
choisissez
le
niveau
RAID
5
dans
cet
exemple.
Avec
RAID
5,
l’espace
consacré
aux
données
 de
parité
équivaut
à
environ
un
disque.
Dans
l’exemple
présent,
l’espace
utilisable
sur
le
 volume
correspond
donc
approximativement
à
la
capacité
totale
des
trois
disques
restants.

16


 Pour
réaliser
cette
configuration
: démarrez
l’ordinateur
à
l’aide
du
disque
d’installation
de
Mac
OS
X
ou
Mac
OS
X
Server
 fourni
avec
celui-ci.
Lorsque
la
première
sous-fenêtre
du
programme
d’installation
apparaît,
choisissez
votre
langue
et
cliquez
sur
Suivant.
Lorsque
la
barre
des
menus
apparaît,
 sélectionnez
Utilitaires
>
Utilitaire
RAID,
puis
la
commande
«
Migration
de
l’ensemble
 RAID
».
Enfin,
dans
la
zone
de
dialogue
qui
s’affiche,
choisissez
Protection
optimale.
 Assurez-vous
que
les
trois
disques
restants
sont
tous
sélectionnés,
puis
désélectionnez
 «
Créer
un
volume
de
capacité
supérieure
»
et
cliquez
sur
Faire
migrer. À
la
fin
du
processus
de
migration,
vous
obtenez
un
seul
volume
de
démarrage
et
de
 l’espace
supplémentaire
sur
le
nouvel
ensemble
RAID
pour
la
création
d’autres
volumes.

Migration
avec
séparation
des
volumes
de
démarrage
et
de
données
Cet
exemple
est
similaire
au
précédent
mis
à
part
le
fait
que
vous
obteniez
deux
volumes
au
lieu
d’un.
Le
premier
volume
devient
le
disque
de
démarrage
de
l’ordinateur
 et
le
second
est
disponible
pour
l’utilisation
générale. Pour
réaliser
cette
configuration
: suivez
les
mêmes
étapes
que
dans
l’exemple
précédent
mais
sélectionnez
«
Créer
un
 volume
de
capacité
supérieure
»
dans
les
options
de
migration. À
la
fin
du
processus
de
migration,
vous
obtenez
un
volume
de
démarrage
et
un
volume
 de
données
vide.

Création
d’un
volume
de
données
à
hautes
performances
séparé
Comme
dans
les
deux
exemples
précédents,
celui-ci
part
du
principe
que
vous
avez
acheté
 un
ordinateur
avec
une
carte
RAID
et
quatre
disques
de
500
Go.
Dans
le
cas
présent,
vous
 souhaitez
utiliser
RAID
pour
créer
un
volume
de
données
rapide
(pour
le
montage
vidéo,
 par
exemple)
et
la
protection
des
données
n’est
pas
importante
pour
vous.
Vous
laissez
le
 disque
de
démarrage
actuel
tel
quel
et
utilisez
un
système
RAID
0
pour
créer
un
volume
 séparé
sur
les
disques
restants.
RAID
0,
qui
entrelace
les
données
à
travers
les
disques
de
 l’ensemble
RAID,
fournit
généralement
les
performances
les
plus
élevées.
Cependant,
ni
le
 disque
de
démarrage
ni
le
volume
de
données
ne
bénéficient
de
protection
des
données. Pour
réaliser
cette
configuration
: il
n’est
tout
d’abord
pas
nécessaire
de
redémarrer
l’ordinateur
à
partir
d’un
autre
disque
 étant
donné
que
le
disque
de
démarrage
d’origine
est
intact.
Ouvrez
simplement
l’Utilitaire
 RAID
et
utilisez
la
commande
«
Créer
l’ensemble
RAID
»
pour
créer
un
ensemble
RAID
0
 avec
les
trois
disques
restants.
Lorsque
l’ensemble
RAID
apparaît
dans
la
liste
dans
la
partie
 gauche
de
la
fenêtre
Utilitaire
RAID,
sélectionnez-le
et
utilisez
la
commande
«
Créer
le
 volume
»
pour
justement
créer
le
volume.
Vous
obtenez
un
volume
de
données
rapide
de
 1
500
Go
indépendant
du
disque
de
démarrage
de
l’ordinateur.




17




Création
d’un
volume
de
démarrage
et
de
plusieurs
volumes
de
données
Dans
l’exemple
présent,
vous
recréez
un
volume
de
démarrage,
ajoutez
plusieurs
volumes
 de
données
et
gardez
de
l’espace
pour
un
volume
futur,
le
tout
sur
un
ensemble
RAID
protégé
avec
un
disque
de
réserve
disponible.
Comme
dans
les
deux
exemples
précédents,
 celui-ci
part
du
principe
que
vous
avez
acheté
un
ordinateur
avec
une
carte
RAID
et
quatre
 disques
de
500
Go. Pour
réaliser
cette
configuration
: Étant
donné
que
vous
allez
recréer
le
disque
de
démarrage
actuel,
vous
devez
redémarrer
l’ordinateur
à
l’aide
du
disque
d’installation
fourni
avec
votre
ordinateur
et
ouvrir
l’Utilitaire
RAID
à
partir
du
menu
Utilitaires.
Ensuite,
de
façon
à
protéger
le
nouveau
disque
de
 démarrage
et
les
volumes
de
données,
vous
créez
un
seul
ensemble
RAID
5.
Pour
ce
faire,
 choisissez
la
commande
«
Créer
l’ensemble
RAID
»,
puis
RAID
5
et
sélectionnez
trois
disques
sur
les
quatre
disques
disponibles.
Sélectionnez
l’option
«
Utiliser
les
disques
non
 assignés
comme
disques
de
réserve
»
et
cliquez
sur
Créer.
Sélectionnez
ensuite
l’ensemble
RAID
et
utilisez
la
commande
Créer
le
volume
pour
créer
un
volume
de
démarrage
 de
20
Go
(en
changeant
la
capacité
par
défaut
dans
la
zone
de
dialogue
de
création
du
 volume).
Réalisez
à
nouveau
le
processus
de
création
du
volume
pour
ajouter
d’autres
 volumes
de
données
de
la
capacité
dont
vous
avez
besoin.
Enfin,
installez
Mac
OS
X
ou
 Mac
OS
X
Server
sur
le
nouveau
volume
de
démarrage
à
l’aide
du
disque
d’installation
 fourni
avec
votre
ordinateur.

©
2007
Apple
Inc.
Tous
droits
réservés.

Apple,
le
logo
Apple,
Mac,
Mac
OS
et
Xserve
sont
des
marques
d’Apple
Inc.
 déposées
aux
États-Unis
et
dans
d’autres
pays. F019-0972-A/07-2007


				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Stats:
views:10
posted:8/22/2009
language:French
pages:18
fredoche25 fredoche25
About