présentation - Quimper 1

					Le développement moteur de

   l'enfant de 2 à 11 ans




     Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
De 2 à 6 ans




 Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
       L'évolution des recherches en matière de développement
                              de l'enfant
 De la théorie de Piaget

le développement se faisait de façon linéaire ou en suivant un plan qui menait
du sensori moteur à l'abstrait :
le “modèle de l'escalier”

  À 40 ans
  après
On montre que l'intelligence avance de façon plutôt biscornue , non linéaire
De même des exercices que Piaget considérait comme relevant des compétences
d'un enfant de 6-7 ans sont réalisés par des enfants de 2 ans) et la capacité
d'imitation est observée chez les bébés dès la naissance par Andrew Meltzoff) (
université de Washington )

L'enfant est resté à peu près le même , ce sont les études qui ont fait évolué
notre connaissance de celui-ci.

                          Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
               Développement moteur de l'enfant de maternelle
Quelques repères...
        - son besoin de mouvement,
        - l'automatisation progressive de ses mouvements
        -le développement de la notion de persévérance, de continuité,
   .
        -l'augmentation de la coordination motrice par imitation, manipulation,
        préhension...)
        -la mise en place de la latéralisation
        à l’âge de 6 ans, l’action est essentiellement stimulée par le but à atteindre.
Ce que l'on peut donc développer...

        -habiletés , ressources , force, pouvoir de faire,une diversité d'actions,des manières
        d' intellectualiser
Par
        Actions motrices élémentaires
        -locomotion : marcher, courir, grimper, rouler, sauter, glisser
        -les équilibres ( attitudes stabilisées )
        -les manipulations
        -les projections et réceptions d’objets
                                 Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                                        Développement social
la connaissance qui nous guide ...
          -   la tendance à aller vers l’autre de 2-3 ans à 7-8 ans.
          - modification de la nature des échanges : Jusqu'à 4 ans, Après 4 ans


Ce que l'on peut développer
          - la coopération
          - la notion d'appartenance à un groupe régi par des règles
          - la connaissance de pratiques physiques diverses et variées , ainsi que de leurs règles
          - la connaissance et le respect des règles de sécurité /soi/autres
          - la notion de responsabilisation
par
      -les diverses activités, pratiques sociales de référence :vers les activités gymniques,
      jeux d’opposition duelle,jeux de raquettes, jeux collectifs,jeux traditionnels
      - activités dites à encadrement renforcé : activités aquatiques , orientation , vélo , escalade ,
      course d'endurance ...


                                          Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                                      Développement affectif

la connaissance qui nous guide ...
      - l’affectivité imprègne toute la personnalité de l’enfant de 3-6 ans
      - à cet âge l’enfant exprime surtout sa vie affective au travers de sa motricité (c’est
      pourquoi en thérapie on utilise surtout le dessin (un bonhomme) et le jeu (avec des
      personnages représentant les membres de la famille)
      - il perçoit le risque de manière subjective ( en fonction de son vécu antérieur et son
      environnement familial )

Ce que l'on peut mettre en place
          -la connaissance et la mise en oeuvre de règles de sécurité /soi/autres
          -la prise de risque pour passer d'un risque perçu à un risque mesuré , d'un rique
          subjectif à un risque objectif
          -le contrôle de ses émotions en situation de risque
par

      - activités dites à encadrement renforcé : activités aquatiques , nautiques , orientation ,
      vélo , escalade ,
      course d'endurance ...

                                    Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                                   Développement cognitif
la connaissance qui nous guide ...
     - apparition de la représentation symbolique
     ( apparition des notions de quantité , d'espace , de temps , de la fonction
     symbolique , maîtrise du langage )
     - l’enfant à cet âge oriente spontanément toutes ses activités vers le jeu.
Ce que l'on peut développer

      - la connaissance du patrimoine culturel que représentent les diverses activités
      physiques, sportives, et artistiques, pratiques sociales de référence
      - La connaissance de son corps: apprendre à gérer ses efforts et acquérir des
      compétences et connaissances nécessaires à la bonne gestion et à l’entretien de sa vie
      physique (des règles d'hygiène vers une sensibilisation à la santé )
      -le travail sur l'espace : de l'espace proche à l'espace lointain pour mieux le représenter
      et se le représenter
par

 -première prise de contact avec les diverses activités, pratiques sociales de référence
 vers les activités gymniques , jeux d’opposition duelle , jeux de raquettes , jeux collectifs ,
 jeux traditionnels , escalade , course d'endurance , orientation ...
 - représentation de son corps , de l'espace et sa position dans cet espace
 - représentation des objets dans l'espace
                                   Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                          Implications pédagogiques

Pratiquer une pédagogie de la découverte en favorisant les tâtonnements par essais
erreurs :privilégier construction découverte , expériences , action motrice


Observer les processus cognitifs en jeu et construire des environnements
didactiques s'étayant sur les constructions individuelles :
Respect des rythmes , paliers intégratifs

Recourir à des situations problèmes amenant la recherche de nouvelles
solutions : donner du sens , tâtonner , expérimenter


Favoriser l'initiative et l'organisation par le sujet de sa propre
démarche



                              Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
De plus les enfants de 2 ans arrivent à l'école maternelle forts d'expériences très
diverses liées aux modes de garde dont ils ont bénéficié jusque là .

Ainsi ils sont encore à l'aube de leur conquête de la marche qui les rend souvent
instables et face à une séparation affective qui peut être difficile et qu'ils doivent
règler.

C'est dans ce contexte que nos priorités vont être de développer leurs conduites
motrices et leur développement affectif et social .

C'est ainsi que les modules sur l'équilibration vont être les premiers à être
abordés , visant également à favoriser leur autonomie affective .




                       Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
 Programmes 2008

Compétences cycle 1




  Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                        Compétences et activités en EPS
                                   cycle 1

Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés
Déplacements ( courir, sauter, ramper, rouler, glisser, grimper, nager...)
Activités d'équilibre
Activités de manipulation (tirer, pousser)
Activités d'envoi et de réception

Coopérer et s'opposer individuellement ou collectivement; accepter les contraintes
collectives
Activités de jeux de balle,jeux d'opposition, jeux d'adresse

S'exprimer sur un rythme musical ou non, avec un engin ou non ; exprimer des
sentiments et des émotions par le geste et le déplacement
Rondes , jeux dansés, mime, danse

Se repérer et se déplacer dans l'espace
Décrire ou représenter un parcours simple
Activités d'orientation

                             Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
De 6 à 11 ans



 Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                           Développement de 6 à 11 ans

Développement moteur

- capacité à combiner différentes habiletés dans des mouvements rapides
- amélioration de la diversification du rythme des actions motrices.
- un accroissement de la force assez marqué (après 10 ans)
- développement de la faculté pour les capacités motrices ultérieures


Développement cognitif
-Développement des fonctions exécutives
( Sélection, inhibition / activation des différentes stratégies cognitives – élément
clé de l’adaptation et de la construction du réel chez l’enfant
Passage de l’intuition à l’opération
Apparition du symbolisme et de la conceptualisation (plus passer systématiquement par le
concret).



                               Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
Développement affectif
-A 6 ans l’enfant est le centre de l’univers
- A 7 ans équilibre entre ses dispositions internes et les exigences de son milieu, âge
de l’assimilation. il est plus introverti, plus rêveur et auto-critique.
- A 8 ans, c’est l’âge de socialisation, l’enfant est plus extraverti.
- A 9 ans, il est réaliste et a du bon sens. Il désire améliorer ses capacités, il est
moins superficiel qu’avant et préfère converser avec ses pairs (de même sexe), il
préfère élaborer des projets, plutôt que jouer,
- A 9-10 ans il s’identifie au groupe de son âge et commence à se détacher de sa
famille
- A 10 ans l’enfant se trouve un idéal, manifeste un culte pour une personne (star...),
il a le sens de la solidarité. il partage des secrets avec ses amis auxquels il accorde
beaucoup d’importance.




                              Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
Développement social

-Socialité : L’enfant présente à partir de 6 ans des comportements
socialisés : respect des autres, conscience de leur qualités, collaboration,
préoccupation d’autrui...
 Vers 8 ans, l’enfant passe de l’égocentrisme )à l’aptitude à se mettre à la
place de l’autre dont il commence à saisir les intentions.
A 10 ans, la coopération et l’autonomie existent,puis l’enfant mène entre
10 et 12-13 ans une vie sociale intense.


 Les groupes se forment avec des règles à respecter par tous et possibilité
d’exclusion si pas respectées.




                     Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
Quelques repères ...




   Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                         Age (années)
                                            6     7      8     9        10 11 12 13 14 15


               Capacités d’apprentissage
               moteur
                                                 +     +      +     ++ ++             +   ++
               Capacités de réactions
Capacités de   visuelle et acoustique            +     ++ ++ +
coordination
et fonctions   Capacités d’orientation
               spatiale                    +     +     +      +     +     +   ++ ++ ++
psycho-
motrices
               Capacités rythmiques        +     +     +      ++ ++ +         +
               Capacités d’équilibre
                                                                    +     ++ ++ +
               Endurance                   +     +     +      +     +     ++ ++ ++ ++ ++
               Force
                                                       +      +     +     +   ++ ++ ++ ++
Capacités
physiques
               Vitesse
                                           +     ++ ++ ++ ++ ++ +                 +   +
                                   Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                              Ce que l'on peut développer
     - l'- apprentissage   d’un grand nombre de techniques de base.
      -
     - la maîtrise des mouvements complexes demandant un important effort
     d’orientation spatio-temporelle. , il faut lui faire faire des mouvements précis et
     corrects pour ne pas être contraint par la suite à un ré-apprentissage.
 .
     - des exercices de force, de vitesse (la vitesse de réaction peut déjà atteindre, à la
     fin de ce stade, les valeurs obtenues par les adultes) et d’endurance.
     - le sens de l'effort, de la persévéeance ,
     - la gestion de son corps – santé
     - la connaissance de soi-même et des autres
     - la responsabilisation ( formation à la sécurité active et passive sécurité des
     autres )



-> des propositions polysportives doivent donc être une préoccupation primordiale.


                                   Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
   Programmes 2008

Compétences cycles 2 et 3




     Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                     Compétences et activités en EPS cycles 2
Réaliser une performance
Activités athlétiques : courir vite , longtemps, en franchissant des obstacles, sauter loin et haut, lancer loin
Natation : se déplacer sur une quinzaine de mètres

Adapter ses déplacements à différents types d'environnements
Activités d'escalade : grimper jusqu'à 3m et redescendre (mur équipé)
Activités aquatiques et nautiques : s'immerger, se déplacer sous l'eau, se laisser flotter
Activités de roule et de glisse : réaliser un parcours simple en roller ou en vélo
Activités d'orientation : retrouver quelques balises dans un milieu connu

Coopérer ou s'opposer individuellement et collectivement
Jeux de lutte : agir sur son adversaire pour l'immobilisr
Jeux de raquettes : faire quelques échanges
Jeux traditionnels et jeux collectifs avec ou sans ballon : coopérer avec ses partenaires pour affronter
collectivement des adversaires, en respectant des règles, en assurant des rôles différents( attaquant,
défenseurs, arbitre)

Concevoir et réaliser des actions à visée expressive, artistique, esthétique
Danse : exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des
émotions en réalisant une petite chorégraphie ( 3 à 5 éléments) sur des supports sonores divers
Activités gymniques : réaliser un enchaînement de 2 à 3 actions « acrobatiques » sur des engins variés (
barres, plinths, poutres , gros tapis )

                                      Jacqueline morel CPC QUIMPER Ouest
                 Compétences et activités en EPS cycles 3
Réaliser une performance mesurée ( distance, temps)
Activités athlétiques : courir vite , longtemps, en franchissant des obstacles,
courir en relais,sauter loin et haut, lancer loin
Natation : se déplacer sur une trentaine de mètres

Adapter ses déplacements à différents types d'environnements
Activités d'escalade : grimper et redescendre sur un trajet annoncé (mur équipé)
Activités aquatiques et nautiques : plonger, s'immerger, se déplacer flotter
Activités de roule et de glisse : réaliser un parcours d'actions diverses en roller
ou en vélo(en ski)
Activités d'orientation :retrouver plusieurs balises dans un espace semi naturel à
l'aide d'une carte
Coopérer ou s'opposer individuellement et collectivement
Jeux de lutte : amener son adversaire au sol pour l'immobiliser
Jeux de raquettes : marquer des points dans un match à 2
Jeux sportifs collectifs (type hand ball, vasket ball, football, rugby, volley ball ...)
: coopérer avec ses partenaires pour affronter collectivement des adversaires, en
                                                  différents(
respectant des règles, en assurant des rôlesQUIMPER Ouest attaquant, défenseurs,
                             Jacqueline morel CPC
arbitre)

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:23
posted:11/3/2011
language:French
pages:21