Docstoc

Po mes saturniens et Les tes galantes

Document Sample
Po mes saturniens et Les tes galantes Powered By Docstoc
					               Paul VERLAINE : Poèmes saturniens et Fêtes galantes


  Les recueils Poèmes saturniens et Fêtes galantes peuvent être abordés par des élèves
de BEP à la manière d’une promenade thématique, un parcours libéré de toute contrainte
formelle, académique ou d’un quelconque enfermement dans un mouvement artistique
posé en préalable.
  L’approche proposée veut privilégier une lecture spontanée permettant aux élèves un
contact aussi aisé que possible avec une langue poétique qui se donne.
  Une préparation, si elle est envisagée, pourrait se limiter à un rappel des techniques de
base de l’écriture poétique ainsi qu’à une ouverture sur la peinture impressionniste de
cette deuxième moitié du XIXe siècle. Le rendu, sur un tableau, d’un moment, d’une sensation éphémère plutôt
que d’un sujet, peut permettre d’adhérer à la langue de Verlaine qui évoque avec une musicalité fluide et une
grande simplicité de mots, des impressions ou des émotions fugaces.
  Temps gris à La Grande Jatte (Seurat), Matin brumeux (Sisley), Bateaux de pêche quittant le port, Impression
soleil levant, Boulevard des Capucines, Le parlement de Londres ; effet de brouillard (Monet) peuvent
constituer, malgré leur léger décalage dans le temps, une bonne ouverture à une esthétique de l’impression et
font écho précisément à certains poèmes. Webmuseum, Paris
  Pour les poèmes des Fêtes galantes et le regard que porte le poète sur la peinture du XVIII e siècle et
notamment certains tableaux de Watteau, on trouvera des reproductions de qualité sur le site du Webmuseum
indiqué plus haut mais aussi sur : Web Gallery Of Art. La comédie italienne, Gilles(Pierrot) et sa famille, Les
charmes de la vie, Sous un habit de Mezzetin…sont autant de possibilités d’initier agréablement les élèves à
quelques références qu’il est nécessaire de reconnaître dans certains textes (personnages de comédie, ambiance
de « pastorale »…).


                                   _____________________________________



  Chacun des tableaux ci-dessous est construit à partir d’un thème dominant qu’on retrouve dans plusieurs
poèmes des deux recueils. La deuxième colonne propose des pistes de réponses à un questionnement simple sur
les effets, les mises en valeur ou les insistances présentes dans un choix (non exhaustif) de poèmes.
  Les deux colonnes suivantes indiquent, pour une éventuelle étude plus détaillée, quelques techniques de
prosodie et de versification accessibles.


                       LES PAYSAGES (les chiffres renvoient aux pages de l’édition LIBRIO)
                                                                    Écriture
      Poèmes                 Effets, mises en valeur.               Prosodie               Prolongements
                                                                  Versification

- Nevermore (16)         - Couleurs sombres.
- Après trois ans        - Teintes fanées, estompées.      - Construction impressionniste
- Croquis parisien       - Couleurs froides, ternes.       par touches discontinues (26,
                                                                                            Dans Fêtes galantes,
(23)                     - Seule teinte vive : le soleil   17, 23)
                                                                                            comparer avec A la
- Marine (25)            couchant mais dans le jour qui    - Énumération sans transition
                                                                                            promenade (75) et
- Effet de nuit (26)     meurt.                            d’images visuelles et sonores.
                                                                                            En bateau (85), tous
- Soleils couchants      - Impressions subjectives avec    - Musicalité des assonances et
                                                                                            deux inspirés par des
(29)                     effet d’évanouissement            des allitérations (23)
                                                                                            peintures.
- Promenade              - Esquisses (23)                  - Vers impairs (25, 29…)
sentimentale (31)        - Communication d’une vibration   - vers pairs / impairs (23…)
- Dans les bois (51)     (35)
                                          PAYSAGES INTÉRIEURS
                                                             Écriture
       Poèmes               Effets, mises en valeur.        Prosodie                               Prolongements
                                                           Versification

- Nevermore (16)                 La mélancolie                - Importance du registre des      - La poésie
- Promenade            - Sentiments et sensations mêlés,      sons, des voix (16, 20 …)         romantique,
sentimentale (31)      mariage du vu et du ressenti           - Fréquence des pronoms du        notamment Victor
- Chanson              - Rêve qui dissout les objets et les   lyrisme personnel : je ; tu ;     Hugo, donne des
d’automne (34)         personnes                              vous ; nous…                      exemples plus légers
- Le rossignol (36)    - Lyrisme confidentiel                 - mètre court et dense(34)        de fusion avec la
- Clair de lune (71)   - fusion paysages / états d’âme        - Rythmes brisés,                 nature (« Elle était
- En sourdine (94)                                            enjambements (51)                 déchaussée… » Les
…                                                                                               contemplations I ;
                             Angoisse, cauchemar                                                XXI )
- A une femme (21)     - Univers de la mémoire, des           -Enjambements insistants,
- L’angoisse (22)      moments, des décors qui se             personnification (21)          - On peut voir une
- Cauchemar (24)       superposent.                           - Interpellation puis          intéressante étude
                       - Désespoir, négation des valeurs      personnification, encore (22)  sur les Fêtes
                       (22)                                                                  galantes et la
                                                                                             peinture sur :
                              Tristesse sous la fête                                         Archives de
- Nuit du Walpurgis    - L’amour se dilue dans la mort, le - Lexique de l’apparence, d’un l’Université de
(32)                   regret, les fantômes, le remords    monde sans consistance, de        Tours
- Pantomime (72)       (45, 95…)                           créatures floues (83, 87, 88)
- Fantoches (83)       - Blessures, déceptions (75)        - Oppositions très nettes : fêtes - Une présentation
- En sourdine (94)     - Irréel : comédiens, masques,      amoureuses / fêtes nocturnes ; de quelques tableaux
- Colloque             spectres (72, 83…)                  atmosphère ludique /              de Watteau (voir
sentimental (95)       - Sensations éphémères,             souffrance (murmures,             sites plus haut) dans
                       superficielles, confusion entre la  soupirs…) : 91, 93, 94            lesquels jouent
                       vie intérieure et le monde          - Syntaxe apparemment             l’ombre et la lumière
                       extérieur (94)                      relâchée, langue parlée…          ainsi que quelques
                       - Temps destructeur (95)            - Rythmes dansants, coupes et masques inquiétants
                                                           césures déplacées.                est évidemment
                                                           - Tonalité légèrement ironique intéressante
                                                                                             (Arlequin et
                                                                                             Colombine…)


                                                   LA FEMME
                                                                         Écriture
       Poèmes               Effets, mises en valeur.                    Prosodie                   Prolongements
                                                                       Versification
                                                                                                - Un parallèle
- Lassitude (19)       - La femme – tendresse et              - « Chanson grise où l’indécis    intéressant peut être
- Mon rêve familier    consolation.(20)                       au précis se joint… »             fait avec la langue
(20)                   - Une femme souvent peu décrite,       - Dissonances légères par         des comptines et
- À une femme (21)     floue dans un souvenir ou dans un      rupture de rythme (74)            celle Verlaine dans
- Femme et chatte      rêve.                                  - Musique, toujours, (20) par     les Fêtes galantes
(37)                   - La femme superficielle,              assonances très chantantes        (91…)
- Une grande dame      coquette, libertine (74, 77…) ,        (« a », « an », « o », « on »…)
(41)                   joueuse ou inquiétante (37) ou         - Importance de la « chute »      - Les personnages de
- L’allée (74)         encore fuyante, indifférente…          qui concentre le sens du          la comédie italienne
-…                                                            poème (77, 89…)                   mériteraient un
                                                                                                détour préalable…

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:5
posted:10/30/2011
language:French
pages:2